Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chaque instant du passé, façonne le futur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chaque instant du passé, façonne le futur.   Dim 22 Mar 2009 - 11:45

Quoi de mieux qu’une base cachée en plein milieu du désert gelé de Coral ?
Le Warthog vrombit et peine à avancer tant la couche de neige et de glace est épaisse, son conducteur est vêtu chaudement et roule toujours en direction du petit complexe.
C’est finalement au bout d’une dizaines de minutes qu’il y parvient et qu’il s’arrête devant le poste de contrôle.
Un soldat du CSNU se présente devant lui avec un bref garde à vous, le conducteur tends ses papiers que le caporal part vérifier.
Après quelques minutes le caporal fait un signe affirmatif à l’homme qui redémarre en trombe pour entrer dans un petit garage, quelques secondes après le sol s’abaisse tel un monte charge et c’est une descente de plusieurs mètres qui s’annonce dés lors. Le conducteur sort de son véhicule et ôte les lunettes de protection qu’il rabat sur le haut de sa tête puis il abaisse sa lourde capuche de fourrure laissant ainsi dévoilé un visage.
Un coupe de cheveux rasé très court, si il étaient plus long l’ont pourrait apprécier cette couleur noire profonde, deux yeux émeraudes accompagnent un visage buriné et aux traits tirés.
Ennuyé par cette descente monotone, cet homme d’une quarantaine d’années fouille sa poche avant d’en sortir un gros cigare qu’il allume et aspire longuement les volutes de fumée parfumée.
Après plus de trente minutes de descente dans ce monte charge accompagné d’un concert de bruits stridents et de cliquetis mécaniques, les moteurs s’arrêtent enfin, la porte d’un hangar s’ouvre sur un gigantesque tunnel et un comité d’accueil semble être présent pour la venue mystérieuse de cet homme.
Trois soldats, dont deux armés, l’autre homme porte un uniforme de cérémonie c’est un Colonel du CSNU. Une poignée de main chaleureuse s’effectue entre les deux hommes, puis la voix rauque du Colonel s’élève.

« _ Monsieur Kol. C’est un plaisir de vous revoir ici, je suppose que vous venez voir le projet 9998 et le test des nouveaux lance grenades « Jéricho » ? »

Le Monsieul Kol acquiesce d’un simple signe de tête et ajoute.

« _ Vous pouvez m’appelez Pascal mon Colonel. »

Le Colonel en prend bonne note et invite Pascal Kol a s’avancer dans le gigantesque tunnel.

Pascal Kol… Ou le Marchand de Mort. Le Dieu des rues. Le Créateur de la destruction et encore bien d’autres noms…
Revenons sur son parcours…
Pascal Kol est issu d’une mère infirmière et d’un père militaire pour le CSNU ou il tiens une place de Sergent.
Après un litige dans une colonie terrienne, le père de Pascal tombe au combat.
Quelques mois après la mère de Pascal ne s’en remet pas et mets fins à ses jours.
Pascal Kol est alors âgé de dix huit ans il sort tout juste d’une école réputé de management et il décide de créer sa propre entreprise pour « ustensiles de cuisines » qui rencontre par ailleurs un franc succès.
Il faut dire qu’il est bon commerçant et ne perds pas un seul client, il est rapide est efficace et pense à tout. Mais rapidement il veut développer son entreprise et c’est par mégarde qu’il va entrer dans le cercle très privé des « Marchands de mort ».
Alors qu’il part rencontré un client, Kol se fait violement agresser en chemin et dans cette bagarre il parvient à se saisir de l’arme à feu de son agresseur et de la retourné contre lui. Le tribunal l’innocentera, « Légitime défense » .
Le soir alors qu’il repense à sa journée une étrange philosophie naît dans son esprit lui insufflant des idées d’avenir.

« Les gens ont besoin de plusieurs choses. D’amour, de nourriture, d’eau et de ressources… Pour avoir tout ces éléments ou les protéger il faut un moyen puissant et persuasif. La violence. Mais la violence n’est pas le but des armes, mais le moyen de protéger ce que l’on aime. »

Un an plus tard, les industries Kol sont lancées et pour pallier au retard conséquent sur les autres concurrents de l’armement , Kol n’hésite pas à mettre les bouchées double en se diversifiant dans tout les domaines que l’armement pourrait toucher, aéronautique, véhicule ,absolument tout. Ajouter à cela un cerveau de génie qui calcule la moindre transaction, qui établit des données statiques avec constance et vous obtenez non plus DES marchands de mort mais UN Marchand de mort.
C’est seulement deux ans après avoir ouvert les industries Kol que Pascal deviens le magnat multimilliardaire du plus grand conglomérat d’armement de tout les temps, embauchant plus d’un demi milliard de personne au travers de la galaxie.

Sur les parois du tunnel, des vitres donnent vue sur des cellules ou plusieurs scientifique s’affaire à des choses et d’autres. Au bout de quelques minutes de marche le Colonel s’arrête et entre dans l’une de ses cellules qui restent elles aussi d’un espace considérable.

« _ Monsieur, le projet 9998 est derrière cette baie vitrée, un scientifique est à votre disposition pour répondre à vos questions, je vous attends dehors pour la suite. »

Pascal fait un signe affirmatif de la tête avant de fixer la baie vitrée pour y voir une petite fille dans une chambre de fillette, des jouets, un lit rose des murs au couleur bleu ciel.

« _ Elle a oublié Daru ? Elle se développe comme prévu ? »

Le scientifique en charge du projet répond immédiatement à son patron.

« _ Elle ne peut pas oublié Daru, étant tout deux jumeaux un lien étroit les unis elle le cherchera c’est certain, si bien sûr elle sort d’ici un jour, mais quand à savoir ce qu’elle lui fera je ne peux pas m’avancer. Son développement est tout à fait étrange. Tout d’abord, sa trisomie vingt un puis les gênes Spartan-II l’ont considérablement modifié, tout d’abord elle possède les facultés intellectuelles de tout être humain normal. Son physique lui reste tout aussi normal mais elle possède une force hors norme malgré ce manque de… de.. Muscle. Niveau psychologie, elle parle peu et veux constamment faire du sport, elle mange normalement et équilibré et déteste cette chambre rose qu’elle qualifie « de gamine ». Je pense que son développement intellectuel est anormal sur ce point, elle a huit ans et pense comme une adolescente. C’est assez étrange mais pour l’instant nous la gardons sous contrôle. A moins que ces fichues militaire ne prennent le relais et ne fasse des « conneries » ».

Pascal sourit gentiment et avec un pincement au cœur il tourna les talons pour suivre le Colonel vers les nouveaux lance grenades « Jéricho ».
Après le test des armes, Pascal Kol repartit.
Si seulement il pouvait savoir, que dans douze ans le test des « Jéricho-IV » aller causer sa perte…
Revenir en haut Aller en bas
 
Chaque instant du passé, façonne le futur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MagnumUrgal, passé, présent et futur d'une Ombre
» Mael ? Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.
» un instant de serenité (libre)
» Schema camouflage petit buisson pour futur conversion
» Bignozz, un futur plus intelligent ? [lvl 16x ; Feu/Air]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic :: Les archives.-
Sauter vers: