Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Unforeseen Consequences[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anston
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Belgium !
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D Magnum Sidearm

MessageSujet: Unforeseen Consequences[PV]   Jeu 21 Mai 2009 - 17:56

Utgard, Quartier Administratif. Secteur Foxtrot - Hotel - 2- 7. 0335.



radio a écrit:

- Sierra 3 pour Opérateur, SIerra 3 pour opérateur.
- Opérateur pour Sierra 3, j'écoute.
- Nombreux dispositifs AA encontrés, Le (...) .
- Sierra 5, en position. Largage effectué. Retour à la base.
- Sierra 7, en position. LZ contestée, je répète LZ contestée.
- Opérateur à Sierra 2, quel est votre statut ?

- Sierra 2, nous approchons de la LZ, nombreux tirs au sol.

Le Pelican Sierra 2 amorça un virage vers babord, débouchant dans une rue parsemée de véhicules en feu, tandis qu'Anston s'accrochait à la rambarde de sécurité.
A travers les hublots, celui-ci pouvait voir les combats qui faisaient rage en dessous de lui. Les tirs de plasma illuminaient la nuit, et un bruit strident venait faire sursauter les passagers à chaque fois qu'un de ceux-ci atteignaient la carlingue de l'appareil.

Le plan était simple : un assaut terrestre et aérien combiné, heure h 0315, avec pour objectif le centre administratif, dispositif clé dans la reprise de la ville d'Utgard.
Le transport Sierra 2 faisait partie de l'assaut aéroporté, destiné à prendre le controle des principales voies de communication entre le pont de la 56ème et le centre du quartier administratif, 7,3 Km plus loin.

"L'autoroute de la mort", ils l'avaient appelé. Pas un mètre carré n'était épargné par l'artillerie covenante, et les Phantoms patrouillaient dans tout le secteur. Après un tir de barrage formidable, à 0300, les équipes s'étaient lancées, et avec elles, le Transport Sierra 2.
Les hommes de l'aéroportée avaient jusque 0630 pour contrôler les points stratégiques avant l'assaut terrestre.

Seulement voila, les intel avaient sous-estimé les défenses covies, et les pertes étaient énormes.

Alors que le Pelican fonçait de plus belle, une violente secousse se fit sentir, projetant la moitié des 10 marines qui s'y étaient entassés.
Directement après, les voyants et les alarmes s'affolèrent, emplissant tout l'appareil d'un signal sonore éclatant.
Ils étaient touchés.


Sierra 2 à Opérateur, on est touché, je répète, on est touché, Mayday, mayday !
Position : Foxtrot - Hotel - 2 - 7. On va s'écraser !



A ces mots, le copilote se retourna et cria :


- Accrochez vous la dedans, ça va faire mal !


Le transport Sierra 2 commença à tourner sur lui même à une vitesse vertigineuse, et se rapprocher dangereusement du sol. Trop vite.


Dernière édition par Anston K. Trojan le Jeu 21 Mai 2009 - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Jeu 21 Mai 2009 - 20:04

Jack n’aimait pas la façon dont les choses s’étaient déroulées à Gladsheim, Chopper était passé à quelques mètres d’une mort certaine, le Katana avait grandement souffert de leur accrochage et . . . il avait traversé un immeuble en feu s’écroulant . . . même si il ne pût s’empêcher d’émettre un sourire à la pensée de ce souvenir, il se souvenait aussi parfaitement des mots du leader Hammer, « Nombreuses pertes au sol », on dit souvent que le plus dur pour un soldat c’est le premier contact avec la réalité du combat, Jack venait de comprendre le sens de ces mots durant cette mission . . . ce « baptême du feu ».
La vision qu’il avait eu du Faucon après en être sortit pour la première fois l’avait aussi un peu choqué, de larges morceaux de métal s’étaient encastrés sur tout un flanc de l’appareil et une grande partie des systèmes électroniques avaient lâchés avant leur arrivée, l’un des réacteur avait perdu 80% de sa puissance et le HUD de Jack s’était même arrêté . . . ils avait eu chaud.
De plus il avait été automatiquement saisit par le haut commandement pour une nouvelle opération, cette fois ci il ne s’agissait plus de quelques batteries anti-aérienne mais de toute une ville qu’il fallait reprendre aux mains des covenants, un des Co-Pilotes était mort peu avant et il avait été dépêché d’urgence pour prendre sa place. Ainsi il s’était retrouvé à l’intérieur d’un Pélican se dirigeant droit vers Utgard sans avoir pût seulement ouvrir la bouche pour protester. La voix du Pilote raisonna dans son casque et le tira de ses pensées.

- Sierra 2, nous approchons de la LZ, nombreux tirs au sol.

L’assaut avait été planifié pour 3h du matin et devait durer toute la matinée, ou du moins c’était ce qui avait été prévu lors du briefing auquel il avait pût assister. Il pouvait distinguer à travers le cockpit les rues de la ville, bien qu’il n’y avait plus une once d’électricité la parcourant depuis le début des combats, la multitude de tirs semblaient illuminer ses rues comme un jour de fin d’année, cette vision glaçait le sang de Jack par sa beauté envoûtante, mais il n’avait pas le temps d’admirer la vue, il alluma la radio.

- On arrive sur la LZ, prochain Navpoint au 240 dans une minute, je contact Hammer

Puis il changea de fréquence.

- De Sierra 2 à escadrille Hammer vous nous recevez ? . . . . . Hammer vous nous recevez ? . . .

Jack avait un mauvais pressentiment, il contacta le PC.

- De Sierra 2 à PC, quel est le statut de l’escadrille Hammer ?

- Ici PC, l’escadrille Hammer a été engagée . . . sur le secteur 2, considéré comme KIA

Il coupa le micro et jura dans le cockpit.

- ET MERDE ! On a perdu l’escorte, si on continu là dedans on va se faire descendre !

Le pilote qu’il ne connaissait pas vraiment lui répondit sur un ton arrogant.

- Du calme, on va pas se défiler bordel !

Le mauvais pressentiment s’était transformé en réalité, combien de chances avait un transport seul et sans armes d’arriver au cœur du lieu de bataille sans se faire intercepter ? Jack n’en voyait pas beaucoup . . . c’était du suicide !
Soudain le radar s’illumina, les covenants n’avaient pas perdu de temps.

- 4 Bandits à 6 heures ! Approche rapide.

- Wilco, Full PC !

La situation ne pouvait pas être pire, ils représentaient la meilleur des cibles et comment les banshee pouvaient rater une opportunité aussi belle ?
Jack regardait d’un œil presque éteint le pilote qui s’affairait sur son tableau de bord, il activait les flares et poussait la PC. Soudain une explosion ébranla tout l’appareil, secouant tout ses occupants, les sangles de Jack s’étaient automatiquement bloquées et il les sentait s’enfoncer dans ses côtes, les indicateurs de dommages avaient virés pour la plus part au rouge tandis que l’appareil perdait de l’altitude à grande vitesse. Le pilote cria dans son micro

- Sierra 2 à Opérateur, on est touché, je répète, on est touché, Mayday, mayday !
Position : Foxtrot - Hotel - 2 - 7. On va s'écraser !

Jack se retourna pour crier à travers la cloison qui le séparait de son chargement qu’ils allaient s’écraser. En se retournant il constata que le pilote ne s’y était pas si mal prit, il avait coupé le réacteur endommagé en combinant les retro-fusées afin de stopper la vrille, la manœuvre allait payer quand l’escadrille de banshee refit son apparition sur le radar de Jack.

- Bandit à midi !!!

Trop tard pour réagir, le choc de l’impact arracha littéralement l’un des réacteurs, leur vitesse et leur altitude ne permettait plus d’espérer un quelconque rétablissement, ils allaient au tapis et Jack le savait . . .
Le Pélican privé de deux de ses réacteurs fendit l’air en direction du sol, tout les efforts du pilote ne pouvaient stopper sa chute, les secondes semblaient paraîtrent des heures tandis que l’altimètre annonçait le moment du Choc à Jack . . . et soudainement le noir . . . puis plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anston
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Belgium !
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D Magnum Sidearm

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Jeu 21 Mai 2009 - 21:44

Utgard, crashsite du Transport SIerra 2, 0340.


radio a écrit:

Sierr ... Krr ... Dez Sierra 2 ! Ici ... Skrr .. Répond ... Ultiples Unités Converg ... Position ... gagez ... Kshrr


Les mots prononcés par la radio grésillante tirèrent Anston de son coma forcé.
Il ouvra lentement les yeux, et découvrit le bordel dans lequel il se trouvait.
La soute du Pelican était trop sombre, et les flashs oranges de l'alarme visuelle lui faisaient un mal de tête de chien.

Lentement, sa vision se clarifia, et il pu voir avec précision le spectacle qui s'offrait à lui.
La soute était sans dessus dessous, les coffres à munitions étaient ouverts et le sol était jonché d'éclats de verres.

Il ne s'en était pas encore rendu compte, mais Anston était toujours accroché à son harnais de sécurité, et il pendait dans le vide, car le Pelican s'était arrêté de côté, penché sur la droite.
Avec un effort surhumain, Anston releva la tête pour jeter à un oeil à ses coéquipiers.

Morts. Ils étaient tous morts. Ceux postés le plus près du réacteur gauche, qui avait explosé en vol, étaient véritablement calcinés, tandis que ceux assis en face étaient écrasés contre la coque de l'appareil, morts sur le coup du crash.
Seul la partie gauche du cockpit semblait avoir été épargnée.

Anston leva le bras, et essaya de défaire sa sangle.
Elle résista, son passager exerçant trop de pression sur celle-ci.
Toujours à moitié conscient, Anston Sortit son couteau de sa poche, et coupa sa sangle, qui se rompit d'un coup sec.

Sans réagir, il se laissa tomber sur le sol, et aterissa dans un bruit sec.
Anston essaya de se remettre sur ses pieds, et n'y parvint qu'au prix d'un effort surhumain.
Il regarda vers le haut, vers son siège, et attrapa son fusil de Sniper, qui ne semblait pas avoir souffert de l'impact.
Il vérifia que son magnum était chargé, et entreprit de sortir de l'appareil.


Le pelican, toujours en train de brûler, s'était écrasé dans une sorte de parc, à coté d'une large route, qui était dominée par un grand immeuble de bureau.
On pouvait voir la trace de l'atterrissage chaotique de l'appareil, et les arbres aux alentours étaient calcinés.
La nuit était sombre, et n'était illuminée que par les tirs sporadiques de l'artillerie covenante.
On pouvait entendre partout autour les tir, les explosions et les cris de la bataille en cours.

Anston longea l'appareil, après s'être assuré qu'aucun ennemi n'était dans les parages, et se posta à côté du cockpit.
La scène était pareille à la soute : le pilote, maculé de sang, était encastré entre son siège et les commandes de l'apapreil, et le soldat à côté de lui ne semblait pas valoir mieux.

La radio grésillait toujours quand Anston put entendre un râle de douleur.
Le co-pilote, Mery, à en croire l'étiquette de son uniforme, était lui bel et bien vivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Dim 24 Mai 2009 - 0:10

Rue de Utgard

Jack s’était évanouit après le choc, les sangles du Pélican s’étaient automatiquement bloquées ce qui lui avait momentanément coupé la circulation sanguine. Peu à peu il reprit conscience, les alarmes de l’appareil emplissaient d’une lumière vive tout le cockpit, le tableau de bord, ou du moins ce qu’il en restait, harcelait d’éclats rouges le visage ensanglanté du Co-Pilote.
Sa vision était encore troublée mais il pouvait déjà péniblement analyser la situation : ils avaient été abattu derrière les lignes ennemies.

Jack coupa ses sangles puis désactiva les alarmes, les lumières rouges s’étalaient encore sur le métal plié et le verre brisé mais la voix féminine qui le harcelait s’était tût. Après avoir lâché un juron le pilote regarda son tableau de Nav en essayant de s’essuyer les yeux de la poussière qui s’était accumulée dans le cockpit. Ils se trouvaient à deux kilomètres de leur objectif . . . quelle connerie . . . c’était vraiment du suicide, et par un miracle qui échappait à Jack ce dernier avait survécu à un crash mortel. Soudain il pensa aux autres membres de l’équipage, il tourna difficilement la tête pour apercevoir le corps du pilote, un morceau du fuselage planté dans le ventre . . . certainement mort sur le coup. La vision choqua Jack, il avait déjà vue des morts mais jamais d’aussi près . . . et la cargaison devait certainement avoir subit le même sort.

Les capacités auditives du Co-Pilote avaient été largement affectées par le crash, mais à travers les combats qui sévissaient dans la nuit de Utgard Jack pût saisir les bruits de pas de quelqu’un qui marchait, sa main se dirigea automatiquement vers son Holster où se trouvait son arme, mais le mouvement du bras lui fit sentir une douleur intense au niveau de l’épaule. Il ne pût s’empêcher de pousser un faible gémissement de douleur . . . on l’avait forcément entendu à l’extérieur. Il fit sauter la sécurité du Holster d’un doigt et prit l’arme dans sa main, son poids avait quelque chose de rassurant dans cette nuit mortelle, il enleva la sécurité avec son pouce puis braqua la verrière dans la direction où il avait entendu les bruits de pas.

A travers l’obscurité Jack forçait sur ses yeux pour déceler une quelconque ombre, soudain il aperçu un visage humain sur lequel se reflétait les lueurs rouges des alarmes, ils se regardèrent fixement pendant quelques secondes, puis l’homme prit la parole pour demander à Jack si il allait bien, ce dernier lui répondit par un signe de tête.
Puis par un bon nombre d’efforts le Co-Pilote avec l’aide du soldat réussi à s’extraire de la carcasse du Pélican, tenant fermement dans sa main droite son M6 et dans sa main gauche sa M7 qu’il avait attrapée avant de se lever.

- Merci du coup de main . . . . y en a d’autres qui ont ?

Le Soldat anonyme lui répondit par un signe de tête négatif, c’était vraiment du suicide . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anston
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Belgium !
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D Magnum Sidearm

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Lun 25 Mai 2009 - 20:27

- Merci du coup de main . . . . y en a d’autres qui ont ?

Anston fit non de la tête, avant que Mery put terminer sa phrase.
Un vrai merdier... Ils s'étaient écrasés en territoire ennemi, en plein combat, et leur position n'était pas favorable pour retenir les covenants en vue d'une evac, si evac il y avait.

De toute façon la comm est Hs Se dit Anston.

Du suicide. C'était du suicide. Bien que ils ne l'avaient pas vraiment choisi...
Anston récupéra ses jumelles dans son Backpack, et commença de scruter l'environ.
Le grand parc qui les abritait formait un rectangle d'environ 500m sur 300, et était presque entièrement couvert des feuillages des arbres qui s'y tenaient, à l'exception de la clairière calciné qu'avait formé l'appareil en flamme.
Des grands batiments de bureaux entouraient le parc, et on ne pouvait les distinguer qu'à travers les branchages, ce qui donnait l'impression que ceux-ci étaient construit en pleine forêt.
A ces mots, deux appareils volants survolèrent rapidement leur position, laissant derrière eux une trainée blanchâtre caractéristique.

Au moins, cela nous donne un couvert pour les Phantoms, quoique avec toute cette fumée, ils ne mettront pas longtemps avant de nous remarquer ...

Voila un détail qui n'avait pas encore frappé Anston : Les mauves risquaient de rappliquer à n'importe quel moment, et qui sais ce qu'ils feraient des survivants s'ils les attrapaient.
Il rangea ses jumelles et exposa son idée au co-pilote.


Bon voila le toppo. On est en territoire ennemi, sans radio, avec un équipement intact mais réduit, et dans l'incapacité d'atteindre notre objecitf. Voici ce que je propose.
Des carcasses comme la notre, c'est pas ce qui doit manquer en ce moment, si on trouve un autre Pelican, avec un peu de chances sa Radio sera en service, avec encore plus de chances, on tombera même sur les soldats qui vont avec, il ne nous restera plus qu'à ...


A peine eut-il prononcé ces mots que deux explosions bleues éclatantes se produisirent de part et d'autre du Transport écrasé.
Les covenants avaient été plus rapides que prévu.
Anston leva la tête pour voir deux gros projectiles de Plasma monter en flèche au loin, se rapprocher, et enfin entammer leur longue descente vers eux.


En tout cas, faut pas trainer,Cria-t-il pour surpasser le vacarme des explosions suis moi, on va se mettre à l'abri dans ces bureaux Anston désigna un Large immeuble de 15 étages plus ou moins.

Les deux survivants se mirent à courir, et essayaient tant bien que mal d'éviter les projectiles covenants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Dim 7 Juin 2009 - 3:04

Le Soldat anonyme qui l’avait tiré du cockpit semblait garder son sang froid, Jack lui même se sentait étrangement calme, analysant chaque élément du problème qui se présentait à eux : Abattu peu avant le centre ville de Utgard, ils se trouvaient dans une zone où les batteries Antiaériennes et l’aviation covenant étaient foison . . .

Il avait pensé à vérifier la nav comme tout pilote apprend à le faire dans une telle situation mais il avait oublié de contacter le PC quand il avait entendu les bruits de pas, bien entendu sa radio personnelle n’avait pas survécu au crash.
Tandis que le Sniper semblait scruter les alentours de la zone qui devait certainement être visible de loin dans la nuit d’Utgard, Jack se mit à ramper pour accéder au cockpit d’où il s’était extrait quelques minutes auparavant.
Le cadavre du pilote était toujours baigné dans une lumière rouge qui masquait le sang encore frais qui coulait de ses blessures.
« Quel con . . . t’a l’air malin maintenant » se dit Jack avec amertume.
La radio semblait foutu, le Co-Pilote eu beau lui assener un coup rageur son état ne changea pas. Soudain plusieurs appareils survolèrent leur position, d’où il était Jack ne pouvait pas les distinguer mais il préféra sortir rapidement du Cockpit.

Le Soldat était toujours là, mais cette fois il le regardait droit dans les yeux


-Bon voila le toppo. On est en territoire ennemi, sans radio, avec un équipement intact mais réduit, et dans l'incapacité d'atteindre notre objectif. Voici ce que je propose.
Des carcasses comme la notre, c'est pas ce qui doit manquer en ce moment, si on trouve un autre Pelican, avec un peu de chances sa Radio sera en service, avec encore plus de chances, on tombera même sur les soldats qui vont avec, il ne nous restera plus qu'à ...


Tout à coup le transport explosa dans le dos de Jack, il n’avait pas eu le temps de comprendre ce qui se passait mais le Sniper scrutait le ciel, puis soudain il se mit à saisir son fusil et à courir, le Copilote avait juste eu le temps de se relever pour le suivre. Tenant toujours fermement la mitraillette dans sa main droite il pouvait distinguer plus nettement ce qui avait provoquer l’explosion du pélican : Plusieurs projectiles bleu de grandes tailles avaient été tiré de loin, ils étaient très facilement repérable dans l’obscurité du ciel encore déchiré par les tirs des Canons AA.

Le Sniper qui avait prit la tête indiqua un bâtiment en ruine d’une assez grande hauteur où ils pourraient se cacher, les deux soldats s’y engouffrèrent rapidement après quelques dizaines de mètres de course. Jack éclaira rapidement les lieux de la lampe de sa M7 pour vérifier que le bâtiment était bien abandonné, visiblement l'immeuble avaient dût être rapidement fuit par les anciens locataires, tout semblait s’être figé dans le temps et la poussière qui s’y était accumulé était là pour en témoigner. Le Sniper qui s’était collé à une fenêtre se retourna vers Jack puis prit la parole.


- Je crois qu’ils nous ont perdu . . . ou du moins les tirs ont cessé.

Le Copilote se posa contre une table non loin de lui, puis après avoir reprit son souffle lui tendit la main.

- Moi c’est Jack, merci de m’avoir sortit de là.

L’homme ne lui répondit pas tout de suite et se retourna vers l’extérieur sans lui serrer la main.

- Anston . . . et on est pas encore sortit de là . . .

Jack ne s’attendait pas à une telle réaction de la part du soldat, mais il avait autre chose à faire que de chercher à comprendre . . . survivre par exemple.

- Hum . . . bon écoute, j’ai eu le temps de regarder une dernière fois l’écran de Nav après le . . .

Soudain le pilote s’arrêta, il avait encore survécu à un accident d’une rare intensité, et ce n’était certainement pas la dernière fois que quelque chose de cette ampleur lui arriverait, mais pourquoi lui ? Pourquoi pas un de ces hommes ? Pourquoi Anston ? Trop de questions qui ne trouveraient pas de réponses pour le moment.

- . . . Oui, donc après le crash du Pélican j’ai put obtenir les coordonnées d’un autre transport : 200 mètres au sud d’ici, dans le parc « Eden’s Garden ».

Le soldat qui n’avait pas détaché l’extérieur du regard se retourna vers Jack, tenant son Fusil par le canon dans sa main droite.

- Bon, ça semble notre meilleur opportunité, seul on a aucune chance.

Sans rien dire de plus Anston se dirigea vers la porte qu’ils avaient franchit à toutes vitesses quelques minutes auparavant. Ce dernier passa la tête à travers l’ouverture puis, après avoir vérifié qu’on ne les attendaient pas dehors, fit un rapide signe de main à Jack pour qui le suive.

Ensemble ils parcoururent une centaine de mètre, progressant de manière lente à travers les ruines d’Utgard, les combats continuaient dans les ténèbres de la ville, les cris rejoignaient les explosions et les coups de feu faisant régner une ambiance de mort sur la ville. Le Sniper toujours en tête faisait attention à chaque angle, la Flak des canons AA éclairaient parfois leur position, et toutes les ombres pouvaient cacher un danger mortel pour les deux hommes.

Jack avait déplié la crosse de sa M7 avant de partir, mais il se sentait particulièrement impuissant dans une telle situation, ne pouvant s’empêcher de penser « si seulement j’avais un jet » et suivant aveuglément Anston.
Soudain les deux hommes qui longeaient depuis quelques mètres déjà un grand mur en pierre qui avait miraculeusement résisté aux combats s’arrêtèrent devant un grand portail d’acier, on pouvait y lire « Edn Grdn », les autres lettres se trouvant à leurs pieds.

Jack alluma sa lampe et passa par l’entrée le premier, visiblement les vieux lampadaires qui devaient donner au parc un aspect ancien avaient rendu l’âme depuis longtemps, plongeant toute la zone dans des ténèbres particulièrement mortels. Ils suivirent un petit chemin pavé en faisant attention là où ils mettaient les pieds, l’artillerie n’ayant pas épargné ce petit coin de paradis d’un autre age.
Si le sol témoignait de la guerre, les arbres offraient un constat tout aussi affligeant, seul avait survécu leurs troncs calcinés par les tirs, toute autre forme de végétation ayant disparu avec l’arrivé des covenants.
Puis soudain Jack aperçu la première vision encourageante de cette mission : le Pélican de transport.

La zone où l’appareil s’était posé était tout à fait adaptée, sur une bonne cinquantaine de mètre le terrain était parfaitement plat et laissait tout loisir au pilote de se poser et de décoller en vitesse. Toutefois les alentours étaient nettement moins stratégique, en effet cette LZ était entourée d’arbres, et donc propice à une embuscade, surtout de nuit.
Jack ne prenant pas compte de ce dernier point se rapprocha rapidement de l’appareil, ils n’étaient plus qu’à trente mètres de l’appareil quand Anston le saisit par l’épaule.

- Tu ferais mieux d’attendre . . . regarde.


Jack le regarda d’un air interrogateur, puis il saisit les jumelles et regarda en direction du Pélican, ce qu’il y vit lui glaça le sang . . . les deux pilotes étaient à genoux les mains sur la tête, des élites se trouvant dans leur dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anston
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Belgium !
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D Magnum Sidearm

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Sam 13 Juin 2009 - 22:13

Ça c'était passé très vite.

Ils avaient couru vers ce gros building, en essayant d'éviter tant bien que mal d'éviter les explosions.
Arrivés dans le building, ils avaient rapidement vérifié les lieux, et le pilote, MEry, lui avait parlé d'un transport écrasé à 200 mètres d'ici.
Eden Park.

Ils s'étaient rendus la bas, tout aussi rapidement, Anston vérifiant chaque angle, chaque coin de rue pour s'assurer qu'ils étaient aussi seuls qu'ils voulaient le croire. C'était devenue une seconde nature.
Lâcher un bleu en combat urbain, et c'était le massacre, mais une fois un peu d'expérience acquise, la ville se transformait en terrain de chasse. Et à ce jeu la, Anston était le chasseur.
Aussi est-ce avec prudence qu'ils se déplaçaient, car Il savait de quoi étaient capables les snipers covenants. Anston éprouvait beaucoup de respect envers eux, même s'ils partageaient le même fanatisme religieux que les autres dingues de la covenante. Abject.
C'est ce qui rendait les covies le plus haïssable aux yeux de Anston : leur foi inébranlable envers leurs sois-disant prophètes.

Chassant ses pensées de sa tête, Anston arriva à un coin de rue, et il put voir un panneau se tenir de l'autre côté de celle-ci.

EDN GRDN

Le reste des lettre était à moitié effacé, mais Anston compris, en voyant la flore luxuriante derrière le panneau, qu'ils avaient trouvé le transport.
La colonne de fumée noire et épaisse y était aussi pour quelque chose.
Anston vérifia son SRS, son magnum, et après avoir vu que tout était en ordre, il s'avança.

Son arme épaulée, il avança prudemment en direction de la fumée.
Le crash n'était pas encore visible : l'épaisse couche d'arbre réduisait leur visibilité, mais Anston entendait les flammes crépiter.
Il entendait des bruits de pas ... Et du langage covenant.
Il sorti ses jumelles.

Le transport était à environ 100 mètres, mais les deux hommes étaient bien dissimulés dans les buissons. Anston arriva à déceler quelques mouvements dans les fourrés.
Ce qu'il vit le pétrifia.

Deux hommes étaient à genoux les mains sur la tête, deux fusils à plasma pointés sur leur nuque.
Les élites qui les maniaient étaient tout deux de couleur bleue.
Mery tenta de le dépasser, mais Anston mit la main sur son épaule.

Tu ferais mieux d’attendre . . . regarde.

Il vit Mery se figer sur place, lui aussi décontenancé par la scène.
Mery saisit son fusil d'assaut, et se prépara à mettre en joue.

Anston baissa son fusil d'une main.


A cette distance, tu pourrait très bien tuer les deux malheureux. En plus, regarde.

Une petite troupe de Grunt, mené par un élite supplémentaire, se rapprochait de la carcasse par la gauche.
Abbatre deux élites était facile.
Anston aurait pu les tuer tout les deux sans que l'un d'eux ne comprennent ce qui se passe.
Mais l'ajout d'une dizaine d'ennemi de plus dans l'équation faisait pencher la balance du côté des
mauves.

On ne peut rien faire. Désolé, mais il faut continuer.

[HRP] Voila, je sais pas ce que tu compte faire après, alors je reste ici : ) si tu veux tu me dis quoi et je continue Wink [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   Ven 7 Aoû 2009 - 2:45

Anston avait malheureusement raison . . . ils étaient impuissant face à ce terrible spectacle, les coves tenaient le périmètre de manière efficace autour du Pélican qui faisait figure de prise de guerre. Jack ne pouvait pourtant pas se résoudre à quitter de vue les 2 pilotes, il ne les connaissait pas mais se sentait proche d’eux, peut être à cause du fait qu’il était lui même pilote. Soudain les coves se resserrèrent autour des deux otages et une épée à énergie s’activa dans la pénombre éblouissant presque Jack. Ils allaient exécuter les deux hommes . . . le pilote sentit sa main se resserrer autour des jumelles, il pouvait maintenant distinguer plus nettement les deux hommes, l’un d’eux semblait tenir quelque chose contre sa poitrine. La distance et le manque de luminosité empêchait Jack de distinguer de quoi il s’agissait. Tout à coup le prisonnier leva un bras, il brandissait une grenade ! Le petit groupe autour de lui semblait surpris, mais ils n’eurent pas le temps de réaliser que l’homme avait déjà jeté la goupille. L’explosion déchira le silence du Parc et tout le groupe fut pulvérisé par les éclats mortels.

-Et merde ! Faut qu’on se barre en vitesse !

Jack avait sursauté avec l’explosion, la vision des corps déchiqueté puis soufflé par l’explosion lui restait gravé dans la tête.

-Du calme, il nous faut une radio, y en a certainement une dans le pélican.

Anston avait bien analysé la situation, le pilote lui répondit par un hochement de tête et les deux hommes partirent rapidement en direction du lieu de l’explosion.


Après quelques mètres le binôme s’immobilisa face au Pélican, Jack craignait le pire tandis qu’Anston ouvrait la soute, Il braqua sa M7 pendant que la porte s’ouvrait lentement soulevant un fin nuage de terre. Il avait eu raison de craindre le pire : Les coves n’avaient laissé aucune chance au commando et les cadavres avaient été entassés à l’arrière de l’appareil, il n’y avait ainsi plus qu’un amas de chair et d’os brisés sur lequel flottait une odeur de mort . . . Par chance Anston découvrit une radio visiblement intact sur un casque taché de sang, les deux hommes sortirent en vitesse de la soute se dirigeant vers une zone plus sombre du parc, le feu avait sûrement alerté les forces présentes dans les environs.


-Quelqu’un me reçoit ? Si quelqu’un me reçoit répondez !

Les deux hommes avaient réussi à sortir du Parc et s’étaient caché dans une vielle épicerie qui tombait en ruine, Jack était à la fenêtre scrutant la rue tandis qu’Anston essayait de joindre des renforts.
Tout à coup une voix féminine se fit entendre à travers le haut parleur de la radio, elle était particulièrement parasité mais encore intelligible.


-Ici Super Six 1, on vous reçois qui que vous soyez !

Jack poussa un bref soupir de soulagement.

-On récupère tout les survivants de la zone, départ dans 10 minutes face au centre technologique, vous pourrez l’atteindre ?

C’était leur seul espoir de sortir de la ville en vie, le centre se trouvait à quelques minutes de marche au nord . . . ils n’avaient pas le choix.

-On arrive Super Six 1 !


Anston lâcha la radio devenu inutile, saisi son fusil et commença à courir en direction du nord, suivit de près par Jack.
Leur course était particulièrement dangereuse, le noir avait beau les dissimuler ils pouvaient à tout moment croiser une patrouille de covenants, et ils n’auraient certainement pas tenu deux minutes.
Les deux hommes n’avaient plus conscience que d’une chose : leur salut se trouvait à quelques mètres d’eux. Ils avaient oublié le danger pour tenter leur seul chance, malheureusement la réalité les rattrapa plus vite qu’ils ne l’eurent pensé. Au moment où Jack pût percevoir le Pélican qui s’était posé à quelques mètres du jadis célèbre centre technologique de Utgard une patrouille de covenants fit son apparition sur la rue d’en face. Jack eu le réflexe de se coucher avec Anston, ils n’avaient visiblement pas été repéré mais le pélican n’avait pas échappé à leurs ennemies . . .
Jack murmura quelques mots à son coéquipier

-Je crois qu’on a pas le choix

Anston lui répondit par un simple hochement de tête et dégoupilla une grenade dans le même mouvement.
S’en suivit un déluge de feu et de métal, la grenade d’Anston avait soufflé la moitié de la patrouille tandis que les deux hommes couraient en direction du pélican qui était déjà prêt à partir. En traversant la rue Jack vida son chargeur de M7 là où il croyait voir des cibles, des tirs violets illuminaient son chemin et venait s’écraser sur la route, faisant fondre l’ancien goudron. Après une course qui lui parut durer une éternité ils atteignirent la soute du pélican où deux soldats les attendaient en couverture.


-Vous n’êtes que deux ?

-Ouais ! Et faut bouger !

Malheureusement les covenants avaient été très réactif, le petit groupe s’était reformé et préparait une salve de tir destructrice. Les soldats assistaient impuissant à l’organisation des tirs.

-Canons à Combustible ! Il faut décoller !!!

-Impossible, batterie AA dans la zone.

Sous ces mots Jack changea de chargeur, il restait encore quelques balles dans le précédent mais il préférait se préparer de suite. Anston pour sa part avait déjà commencé à tirer dans la direction des coves. Soudain un bruit de moteur déchira le ciel, et un flot de roquettes vaporisa la position ennemie.
Une voix se fit entendre dans le Cockpit.

-L’escadrille Hammer nous couvre, on se casse de là, accrochez vous derrière !

Sous ces mots l’arrière de l’appareil commença à trembler, la soute se referma tandis que le pélican s’arracha du sol. Les quelques minutes nécessaires à l’extraction de la zone de combat parurent durer une éternité quand la voix féminine refit son apparition à l’intérieur de la soute.

-Nous sommes hors de porté des SAM ennemies, on retourne directement à la base.

Jack n’avait pas pût analyser tout ce qui venait de se dérouler, l’attaque des covenants, le raid de l’escadrille hammer, la destruction des SAM . . . mais maintenant ils pouvaient souffler. Le pilote regarda autour de lui, Anston se trouvait sanglé à ses cotés l’air songeur tandis que l’un des deux soldats qui les avaient « accueilli » dans le Pélican se plaignait d’une blessure à la jambe, en effet cette dernière saignait abondamment sur le sol. Son collègue s’attelait à lui confectionner un garrot de fortune avec une serviette.

Enfin le regard de Jack se posa sur lui même, il n’était pas blessé hormis les quelques égratignures qu’il avait reçu et il se considérait même comme chanceux d’être en vie et indemne. Malgré tout une certaine peur s’était installé au moment de monter dans l’appareil, le crash de Sierra 2 l’avait marqué plus fortement qu’il ne l’aurait cru, ce n’était pas la première fois qu’il était victime d’un « accident » de ce type mais cette fois ci était différente, il avait vraiment crut qu’il allait y rester . . . et ce n’était pas courant chez Jack.
Après avoir constaté que sa tenu de pilote anti-G n’avait pas reçu de dégât il regarda sa main, elle tenait fermement sa M7 comme si la lâcher pouvait signifier abandonner le combat. Enfin il relâchât la pression qu’exerçaient ses doigts sur la crosse et l’arme tombât sur le sol dans un bruit métallique . . .

. . . S’en était finit d’Utgard . . . du moins pour aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unforeseen Consequences[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unforeseen Consequences[PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
Planètes Vitrifiées
 :: Harvest :: Utgard
-
Sauter vers: