Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite et questions [RP d'introduction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toha 'Okonom
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : [Données Corrompues]
Humeur : [Données Corrompues]
Date d'inscription : 16/10/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : [Données Corrompues]
Autre Compte :
Arme n°2 : [Données Corrompues]

MessageSujet: Visite et questions [RP d'introduction]   Dim 16 Aoû 2009 - 14:25

[Sont autorisés sur ce RP, uniquement et sans autre demande possible, Khor 'Koramee et Vuko 'Kazumee.]

[Se reporter à cette fan-fic pour plus d'informations.]

- Salutations à toi, fils.

Toha sursauta. Malgré le fait qu’on l’eut averti que bientôt le Ministre de la Fortitude allait projeter sa forme holographique dans ses quartiers, l’Elite ne s’y était pas préparé. Il était assis, torse nu, sur sa couche, son casque d’Ascète sur les genoux, seulement vêtu d’un bas militaire propre aux soldats en service.
- Je suis venu t’informer de ta prochaine mission qui débutera dans trois unités de temps, avec tes nouveaux camarades, continua le Prophète mineur sans attendre de réponse de Toha. Laquelle se passera sur Joyous Exultation, un monde récemment colonisé par le Pacte. Il s’y passe des choses étranges… après sa colonisation, nous avons envoyé des équipes inspecter le terrain dans l’espoir d’y trouver des ressources en minerais, eau, etc. etc.…

Le Ministre de la Fortitude hocha la tête.

- … elles ne sont jamais revenues, et tout contact avec elles a été perdu. De toute évidence, il y a sur Joyous Exultation plus qu’une faune et une flore primitives. Nous avons envoyé une Corvette en reconnaissance, mais elle n’a rien capté d’anormal… pour là où elle a captée, du moins. Car nous avons néanmoins découverts un unique et immense bâtiment, datant de l’époque des Dieux eux-mêmes, mais nul ne sait ou n’a pu savoir ce qu’il renferme. Votre mission sera donc de le découvrir, et de nous en faire le rapport.
Pour cette mission, exceptionnellement, vous aurez sous votre commandement un contingent d’Unggoys éclaireurs. Vous aurez à votre disposition ce que nous avons de mieux en matière de communication : un émetteur, un sur chaque membre de votre escouade, relié en permanence à un Croiseur CSS posté en orbite qui pourra déployer une vingtaine de Séraphins et cinq Phantoms à votre demande.

« Rien que ça ! » songea Toha.

Au vu des dispositions prises, la mission allait forcément tourner au vinaigre pour eux à un moment ou un autre. Ca n’allait pas être une promenade de santé.
Toha inclina la tête :

- C’est un grand honneur que d’avoir été choisi pour une mission aussi périlleuse…

Le Prophète répondit d’un signe de tête et, avant de disparaître, conclut :

- Bonne chance, unité Blazing.


Toha ne percuta pas tout de suite à l’annonce de son nouveau nom de mission. Il fallait vraiment qu’il s’y habitue, lui ainsi que ses compagnons d’escouade… sinon, ils étaient déjà morts.
Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, il se mit à penser à son enfance, à son chez-lui, là-bas, sur Sanghelios, là où, enfant, il courait avec son frère V’ras parmi les hautes plaines de Yermo. Il repensait à ses parents, Jara et Yuno… bien qu’il ne se souvienne qu’à peine de son père, car il fût en service alors que Jara élevait seule ses deux enfants.

Il était mort au combat.


Comme son fils cadet.

A cette pensée, le cœur de Toha se serra. La seule famille qui lui restait à présent était sa mère, mais il se doutait que jamais il ne pourrait la revoir… que jamais il ne pourrait revoir son monde natal, sa maison.
Toha se mit alors à haïr la guerre, à haïr les Prophètes et leur histoire de Grand Voyage. Tout ça était leur faute. A eux et à personne d’autre. Les Humains n’avaient rien demandés, et voilà qu’eux aussi ils étaient arrachés à leurs planètes, massacrés sans raison valable. Toha le savait. Les Hiérarques pouvaient bien dire qu’ils étaient nuisibles et inférieurs, ils n’en demeuraient pas moins des êtres vivants, qui plus est n’ayant rien demandé à personne.
Alors, devait-il continuer à se battre contre une espèce qui n’avait rien voulu de tout cela, et pour une cause en laquelle il ne voyait qu’une tromperie, ou déserterait-il pour retourner chez lui, auprès des siens, mener une vie tranquille ?

Non, déserter ne ferait que rendre les choses encore pires qu’elles ne l’étaient pour Toha. Cela finirait par se savoir, et alors le déshonneur s’abattrait sur la lignée des ‘Okonomee. Pire, connaissant leur fanatisme et leur folie, Toha était sûr que les Prophètes le traiterait d’hérétique et lui enverrait des assassins, à lui et à sa mère.
Non, ce n’était pas une bonne idée.
Toha avait su qu’en entrant dans l’Alliance, les chances de revoir Jara étaient réduites à moins que rien.
Une larme roula sur sa joue cuivrée. Il se devait de ne plus y penser… car il ne la reverrait plus. Pour elle, c’était comme s’il était mort. Sa nouvelle famille était ici, dès à présent.

Avec Vuko et Khor.

Ces deux Sangheilis étaient les seuls avec qui il avait su s’entendre correctement. Vraiment. Vuko lui rappelait V’ras, bien qu’ils n’eurent pas du tout le même caractère : V’ras était d’humeur jovial, hyperactif, et Vuko était du genre discret, bien que très sympathique lui aussi.
Et Khor… malgré son côté brutal, c’était le parfait prototype du grand frère protecteur, à qui on pouvait se confier en toute sécurité. C’était un grand frère. Un très grand frère.

« Sur le terrain comme ailleurs, nous sommes une famille maintenant. » se dit Toha, en posant son casque à côté de lui.

Il se leva et alla jusqu’à son casier qu’il ouvrit. Son armure de SpecOps y reposait, lavée du sang de Parasite dont elle était couverte depuis la bataille contre le Fossoyeur sur Sylis. Dans l’obscurité du casier, on en discernait très peu les contours, mais Toha voyait très bien le plastron ascétique scellé et les épaulières d’assaut héritées de l’armure de feu son frère.
On frappa à sa porte d’entrée. Sans bouger d’un cil, Toha lança :

- Entrez.

Les portes coulissèrent dans un chuintement et se refermèrent l’instant d’après. Un silence envahit la salle alors que Toha se retournait pour découvrir son visiteur.

Il n’y avait personne.

Enfin, on aurait pu croire qu’il n’y avait personne.

- Bonjour, Vuko. Et, si tu veux savoir, ton camouflage fonctionne très bien.

Le nouvellement gradé mercenaire apparut alors, comme un fantôme, devant son ami, avec un petit sourire d’excuse :

- Il fallait bien que je l’essaie. J’aurais bien voulu faire peur à quelques Brutes, mais je doute que je m’en serais sorti indemne…

Toha hocha la tête avec un sourire approbateur.

- Alors, comment te sens-tu depuis deux semaines ? demanda-t-il. Tu me sembles en grande forme.

- Oui, affirma Vuko en s’asseyant sur la couche à côté du casque de Toha. Je me suis remis à l’entraînement et on peut dire que je m’améliore. Et toi ?

- Je recouvre mes forces moi aussi. On peut dire que cette mission restera longtemps dans nos mémoires !

Vuko eut un signe de tête approbateur.

- Pauvre Didazh, tout de même… dit-il. Seul dans ces laboratoires sous terre, le corps difforme, avec pour unique compagnie ces monstruosités qui avaient été autrefois ses frères… nos frères.

A l’évocation du mot « frère », Toha eut un pincement au cœur. Il se décida enfin à prendre la parole :

- Vuko… j’ai une question assez… perturbante à te poser.

Son frère de sang leva les yeux vers lui, à la fois surpris et curieux. Toha, après une courte hésitation, finit par lui demander, gêné :

- Crois-tu… crois-tu au Grand Voyage ?

- Eh bien, fit Vuko, soudain l’air mal à l’aise. Oui… je crois que oui…

- Ah.

- Et… et toi, tu y crois ?

- Je n’en sais rien, répondit Toha. A vrai dire, plus j’y pense, et moins j’y crois… ces Humains… après ce que j’en ai vu, j’ai de plus en plus de doutes sur la parole des Hiérarques. C’est une espèce certes technologiquement inférieure à nous, mais… étions-nous si différents ? Je ne vois pas en eux ce que les Prophètes nous décrivent… je les ai regardé mourir avec honneur sur le champ de bataille, mourir pour leur famille, pour leur foyer. Je n’ai aucun plaisir à les massacrer.

- Mais… et ton frère V’ras ? Tué par un Humain… lui souffla Vuko. Ne leur en veux-tu pas pour cela ?

Toha le regarda avec une colère non dirigée contre lui.

- J’en veux aux Prophètes. Ce sont eux qui l’ont envoyé se faire trouer la peau… je n’ai pas à rejeter la faute sur les Humains. Ils ne font que se défendre, alors qu’ils n’ont jamais rien voulu de tout cela. Je serais même prêt à les rejoindre pour les aider.

Les yeux de Vuko s’agrandirent un instant.

- Tu veux dire… devenir un hérétique ?

- Je te l’ai dit, je n’en sais rien, répondit Toha en hochant la tête avec tristesse. Si je rejoins les hérétiques, cela voudrait dire me battre contre toi, contre Khor… contre vous, mes frères. Et après ce que nous avons vécu, je ne peux pas m’y résoudre. Pas même pendant une seule seconde. Mais d’un autre côté, s’il y a moyen de restaurer la paix, que toute cette mascarade cesse…

- Attends, grogna doucement Vuko, qui te dit que tu devras te battre contre Khor et moi ?

Toha s’assit à côté de lui, perplexe.

- Eh bien, si l’on a pas le choix…

- On a le choix, le coupa Vuko, parce que nous sommes des frères, toi, Khor et moi, et que les frères, ça se protège mutuellement, c’est bien ça ?

Il prit Toha par l’épaule et plongea son regard dans le sien. Pour Toha, Vuko était une totale réincarnation de V’ras. Mais c’était aussi plus et moins que ça.

- Où que tu ailles, nous te suivrons. Et quoiqu’il arrive, nous serons à tes côtés.

Un sentiment naquit au plus profond de l’être de Toha, un sentiment qui remonta et s’avéra être complexe.

Joie. La joie d’avoir pu enfin trouver une nouvelle famille au moment où il en avait le plus besoin, présente où qu’il soit, physiquement ou mentalement, mais aussi la peur, une peur qu’il rencontrait en sentant cette détermination farouche émanant de Vuko, peur de ne pas être à la hauteur… et enfin, indécision, être ou ne pas être hérétique, mettre en déroute et en danger Vuko et Khor plus qu’ils ne l’étaient déjà.

Alors Toha ne sut que répondre, face à tant de fraternité.

Il était seulement sûr d’une chose : il avait trouvé sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Visite et questions [RP d'introduction]   Dim 16 Aoû 2009 - 14:58

Comme toujours, apres avoir decrasse son armure, Khor l'avait remise hormis son casque, il avait tenu a tester son nouveau bouclier d'une maniere... peu orthodoxe, dans sa hate de le tester, Khor ordonna a deux minors de vider leur chargeur sur lui jusqu'a son bouclier cede.

Resultat, apres deux surchauffes pour chaque minors, le bouclier de Khor ceda.

" __ Impressionant... Dit-il en souriant interieurement. Tres impressionant... "

A ce moment la, son transpondeur sonna, Khor l'activa rapidement :

" __ Crusher, vous partez dans trois unite de temps en mission, dit une voix profonde et grave. Vous partez sur Joyous Exultation, nous avons perdu tout contact avec des equipes de recherches, Un batiment des anciens a ete decouvert, vous devez l'inspecter et rapporter tout ce qui peut etre important. Tous le materiel requis pour votre mission se trouve a l'armurerie. Bonne chance. "

Et puis le message s'arreta, Khor haussa un sourcil et salua les deux minors les incitants a quitter les lieux. Ensuite, il partit a l'armurerie casque sous le bras, il regarda les soldats pattrouiler, les brutes se chamailler entre eux en souriant et les grunts reglant leur reservoir de methane etc.. etc..

Quelques minutes apres, il arriva a l'armurerie, Whar y etait deja pret au combat, il regarda Khor et dit :

" __ Salutations Crusher, dit il d'une voix profonde.

__ Salutations Reaper, lui repondit-il. Vous etes prets ?

__ Tout a fait, ce qui n'est pas votre cas. gronda Reaper. "

Khor le regarda avant de le devisager, il avait raison et donc, Khor s'attella a son equipement et il fut surpris de voir dans son casier, un emmeteur haute puissance qu'il mit sur son casque avant de prendre ces deux epee et ces deux fusil a plasma et quelques grenades a plasma en songeant a quels sombres secrets reservaits cette mission. Bref il avait une nouvelle escouade et une nouvelle famille a la fois, tant qu'il etait a leurs cotes, il n'y avait aucun probleme.

Enfin prets, boucliers charge, il partit avec Whar dans un phantom qui se dirigea vers un croiseur, le Portal To Beyond, une fois a bord, il se separa de Whar et partit dans la cabine commune qui lui etait assigne. Khor s'endormit en songeant a la mission qui allait suivre.

Le Portal To Beyond decolla quelques temps par apres, Khor ne sentit pas le temps passer, il passa si vite que cela sembla a une faile temporelle... Puis la voix mecanique du vaisseaux l'informa de l'arrivee sur Joyous Exulation, il se leva et partis totalement equipe dans le Hangar ou l'equipe devait se regrouper, il y arriva apres Shad et Whar, ensuite apparu Vuko qui s'amusait avec son camouflage, Khor lui lanca un regard sympathique, alors demara une discussion sur ce qui pouvait avoir dans le batiment...

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Visite et questions [RP d'introduction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite de courtoisie (ou quelques questions posées...)
» UK Nabaztag Questions
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» visite de la cathédrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le Covenant. :: 
Grande Bonté
 :: Ville basse.
-
Sauter vers: