Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Grand Voyage - Humains - Le Crash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Sam 17 Oct 2009 - 18:55

[Je ne veut que l'UNSC Support et leurs occupants.]

Je choc fut rude, très rude. Le capitaine Ghalmi avait prit les commandes en mode manuel et s'était "posé" dans un territoire glacial, couvert de glace. Ce fut après plusieurs minutes que le capitaine Jackson fut réveillé par son second.

-Bordel, on est ou là ?

-Sur l'anneau monsieur ...

Jackson se releva avec beaucoup de difficulté. Des corps jonchaient la passerelle. Il passa un message :

-Allô, allô, ici l'Amiral Jackson. Nous nous somme écrasés sur l'anneau. Tous aux poste de combats, il ne vont peut être pas tarder à arriver.
-Qui monsieur ?
-Je ne sais pas.

L'officier des communications cria :

-Monsieur, impossible d'établir une COM avec la flotte. Impossible de repartir aussi. Qu'est ce qu'on fait ?
-On attend qu'ils viennent nous chercher. Qu'elle est la température extérieure ?
-Elle est à -5° monsieur.

Jackson regarda par la grande baie vitrée. Il y avait quelque chose de petit et argenté au loin, et ca grossissait.

-Monsieur Ghalmi, qu'est ce donc ?

Axel Ghalmi arriva devant la vitre et prit ses jumelles.

-Monsieur, ce sont des robots.
-Passez moi ça !

Il regarda. Cela ressemblait étrangement à des Scarab covenants, mais ce n'était pas du tout le genre. C'était en métal, et ils ressemblaient plus à des robots qu'à un scarab.

-A toutes les sections des combats, six unités neutres en approche. Sortez les véhicules et allez à leur rencontre. Je veut un rapport sous peu ! Si unités hostiles, retranchez vous dans le vaisseau.

[Information sur ces "robots" :
-Ils sont comme sur la photo du glacier
-Ils ne sont pas neutres
-Ils tirent des laser rouges équivalents à un laser spartan
-Ils ont une tourelle très puissante sous le ventre
-Ils avancent comme des scarab

Bonne chance !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Sam 17 Oct 2009 - 19:56

L'alarme stridente qui sonnait depuis deux jours fit reprendre conscience à Jeff. Tout ce qu'il avait pu voir, c'était un vaisseau Covenant sortir du sous-espace décharger son plasma sur le Support. C'était un miracle que certains aient pu survivre.

Le Spartan se releva sans mal. Rien de cassé, c'est l'essentiel. Il apperçut Léa, étendue près de lui, sur le dos. Il la secoua légèrement, puis elle put reprendre ses esprits. Rocket se réveillait lui aussi. Autour d'eux, de nombreux hommes étaient étendus dans leur propre sang. Et d'autres le constataient avec frayeur.

- Ça va, vous deux?

Deux points de confirmation clignotèrent sur l'écran tête haute de Jeffrey. Ses hommes allaient bien. Ils constatèrent, tous les trois, qu'une légère brise parcourait la pièce. La vitre pressurisée du hangar était fracassée. Dehors, de la neige tombait délicatement sur le sol et commençait même à pénétrer dans le vaisseau.

- Où sommes-nous? ne put s'empêcher de demander Jeffrey.

- Apparemment, nous sommes sur l'anneau...

Au fond de lui, Jeff le savait, mais, il ne savait pas pourquoi, il redoutait cette évidence.

- État du Pélican?

- Par chance, les amarres ont tenu bon. Il a été fortement secoué, mais il tient le coup.

- C'est bien. Léa, parcourt les fréquences COM pour nous informer de l'état du vaisseau.

- Chef! Oui, Chef!

Elle sembla soudainement être omniprésente. Sa concentration était maintenant rivée dans ses oreilles. Après un court instant, elle avait déjà obtenu une réponse:

- Le Support n'est plus en état de décoller. Nous sommes dans une coquille vide.

- Voilà qui est rassurant, répondit Jeff en récupérant ses armes par terre. Et qu'en est-il du reste de la flotte?

- C'est complètement flou. Il semble que le Colonel Miller veuille nous abandonner ici tandis que l'Achile est déjà en route pour nous récupérer. Finalament, toute la flotte vient nous prêter main forte.

- C'est bon. Ils devraient être là d'ici peu.

Les Spartans soupirèrent puis patientèrent un moment. Jusqu'à ce que les haut-parleurs retentissent:

-A toutes les sections des combats, six unités neutres en approche. Sortez les véhicules et allez à leur rencontre. Je veut un rapport sous peu ! Si unités hostiles, retranchez vous dans le vaisseau.

Un sourire écoeuré se dessina sur le visage du SPARTAN-094.

- Encore des emmerdes! grommela-t-il.

Comme un disque rayé, Rocket demanda pour la ennième fois:

- Qu'est-ce qu'on fait, Chef?

- Vous avez entendu les ordres! Dans le Pélican! Léa: dans la soute... Et emporte une tourelle de calibre 50 avec toi.

- Roger!

- Rocket: au poste d'armement!

- À vos ordres!

- Je vais piloter. Allez! On attend que les marines se préparent, puis on part en direction de ces "unités neutres".

- Que fait-on de la HAVOK? demanda Léa en transportant une tourelle AIE-486H sous le bras.

- On la laisse ici. Il n'y en a que deux à bord. Mieux vaut les garder en réserve.

Les Spartans mirent trente secondes à se préparer, puis ils furent prêt à décoller. Autour d'eux, des marines embaquaient dans les Warthogs.

- La mitrailleuse est fixée! annonça Léa.

- État de l'armement?

- C'est ok! Il nous reste 744 balles de 70 mm et 6 missiles ANVIL-II ASM

- Paré au décollage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 2:06

Le choc fut brutal, heureusement toute l’équipe se trouvait dans le hangar B quand le Support heurta le Halo. Jack qui se trouvait près de Nagase et Chopper heurta un mur avant de s’évanouir . . .


- A toutes les sections des combats, six unités neutres en approche. Sortez les véhicules et allez à leur rencontre. Je veut un rapport sous peu ! Si unités hostiles, retranchez vous dans le vaisseau.


L’alarme stridente du Support hurlait dans les oreilles de Jack, ce dernier essayait de retrouver ses esprits en se relevant quand il aperçut une lumière blanche qui envahissait le Hangar. Le pilote resta assis à regarder le trou béant de par lequel une intense fraîcheur pénétrait la zone, puis une seul pensé passa à travers l’esprit de Jack « Où sont les autres ? ». Il jeta un rapide coup d’œil aux alentours et aperçu avec soulagement Nagase et Chopper qui se relevaient difficilement d’une chute, à leur coté les deux Hornet de l’escadrille Mithril étaient couchés . . . visiblement inutilisable pour le moment.


- Tout le monde va bien ?

Lança Jack dans le hangar, heureusement pour eux la zone était presque vide contrairement aux autres dépôts d’équipements du vaisseau. Les quelques soldats présent répondirent par de brefs signes de mains tandis que les Pilotes se dirigeaient déjà vers leurs appareils respectifs . . . la guerre ne prévenait pas et il fallait être rapide. Nagase retrouva Jack face au Super Sparrow Hawk Bi-place qu’ils avaient si souvent partagé.


- Sauvé . . . les sangles ont tenues le choc, et visiblement on a pas tous eu autant de chance.

Ils regardèrent l’amas de taule qui devait normalement constituer l’équipement de l’escadrille Mithril . . . pas pour cette fois. La sirène les rappela à l’ordre et ils montèrent tout les deux dans le Cockpit du Faucon, à coté Choper faisait de même dans son SH monoplace.

Tandis que Jack faisait chauffer les moteurs Nagase alluma la radio et commença à établir une liaison avec le PC du Support.


- Contrôle de Razgriz vous nous recevez ? Contrôle de Razgriz vous nous…

- De PC Support on vous reçoit Razgriz, vous êtes en état de voler ?


Jack venait de finir le Chek-Up complet du Faucon et tout semblait aller pour le mieux, pendant ce temps les mécaniciens s’affairaient à détacher l’appareil de ses nombreuses sangles qui l’avaient maintenu en place pendant le turbulent voyage. Il prit le relais de Nagase à la radio.


- Contrôle de Razgriz Leader, les deux SH sont quasiment parés au décollage, demandons nav et objectifs. A vous.

- Bien reçu Razgriz . . . bon comme vous pouvez l’imaginer c’est un peu le bordel ici, donc si vous . . . Putain mais dégagez de là ! C’est le PC ici ! . . . oui désoler, bon on a un Pélican Bravo 02 qui va se rapprocher des Unités neutres pour en savoir plus, vous devez l’escorter en suivant la nav que je vais vous envoyer.

- Wilco PC.

- Ah, et une dernière chose, y a un paquet de Spartan dans Bravo 2, donc protéger le bien.

Sur ces paroles Jack coupa la communication et vérifia que les techniciens s’étaient éloignés et que la grande porte principale était ouverte vers l’immensité blanche qui leur faisait face.
Le pilote ne pût s’empêcher de penser qu’heureusement leur Cockpit était chauffé . . .





Ils ne volaient pas depuis une minute que les deux membres du Sparrow Hawk étaient déjà fasciné par l’environnement qui les entourait, et surtout l’énorme structure circulaire sur laquelle ils s’étaient tous écrasé avec le Support . . . elle semblait recouverte de multiples climats passant de paysages de rêves au froid polaire qui les entourait directement.

La voix puissante d’un Spartan fit son apparition et coupa net Jack dans son analyse de la structure.


- Escadrille Razgriz ? Vous êtes sensé nous couvrir ? On part en direction des Unités Neutres qui font face au Support, à vous.

Contrairement aux autres soldats Jack n’aimait pas forcément la présence des Spartans, généralement ces derniers n’hésitaient pas à prendre des initiatives pouvant se retrouver mortelles pour les pilotes, et visiblement celui là n’avait pas hésité à « emprunter » un Pélican . . .


- Bravo 02 de Razgriz leader, on vous escorte . . . Chopper tu restes sur place au cas où.

Sur ces mots Jack poussa légèrement la commande des Gaz pour arriver derrière le Pélican des Spartans, laissant derrière lui son ailier couvrir l’importante surface du Support.

Le petit groupe fût vite confronté à un problème de taille, un Robot ressemblant pour beaucoup à un Scarab covenant leur faisait face à moins d’un kilomètre, Jack pouvait très bien le voir sur la Caméra de suivit de terrain IR qui transmettait automatiquement toutes les informations au PC du Support.


- C’est Hostile ? Visiblement il est bien armé mais ne semble pas appartenir aux coves.

- On va surtout faire gaffe avec . . .

Jack n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’un laser rouge de plusieurs centaines de mètres de long déchira l’air glacial en direction de Bravo 02.


- Putain il fait feu ! Hostile déclaré, je répètes PC hostile déclaré !!!

- De Bravo 02 on a pas été touché, ouvrons le feu sur l’objectif

Voilà ce qu’il détestait avec les Spartans . . . les ordres étaient de se replier en cas d’engagement et à cause d’eux il faudrait risquer sa peau pour les couvrir.


- On vous couvre ! Nagase lock moi ce truc et arme deux HellFire, je vais me rapprocher

L’énorme Robot s’était légèrement déplacé pour être pile en face du pélican de Bravo 02, le long tir laser qu’il fit déchira une nouvelle fois l’air dans un bruit sourd . . . cette fois ci sans rater sa cible. Jack aperçu le large rayon percuter de plein fouet l’un des réacteurs du malheureux appareil de transport qui continuait de larguer ses flares. L’appareil allait droit au crash et le Spartan criait dans sa radio.


- Mayday Mayday on va s’écraser . . . plus de puissance . . . bordel !!!!!

Puis le silence . . . l’appareil venait « d’atterrir » sur une large butte de neige qui avait suffisamment amortit le choc pour qu’on puisse espérer voir des survivants . . . et puis c’étaient des Spartans quand même !


- PC de Razgriz, Bravo 02 est à terre, on engage les Hostiles pour les couvrir.

Dans un même mouvant Jack poussa la manette des gaz à fond, activa les leurres et appuya deux fois sur la commande de tir de son manche.


- Fox 1 ! Fox 1 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 3:06

Un rayon titanesque et visiblement impitoyable carbonisa intantanément l'aileron tribord du Pélican des Spartans. Jeffrey pressa les commandes de ses gantelets. Autour d'eux, le pausage tournoyait suffisemment pour donner la nausée. Il s'écria alors dans la fréquence COM:

- Mayday Mayday on va s’écraser . . . plus de puissance . . . bordel !!!!!

À peine ces derniers mots étaient-ils prononcés que les secousses cessèrent. Rocket fut projetté à travers le cockpit à demi ensevli sous la neige. Derrière lui, Jeffrey put entendre un "boum" sonore, ce qui signalait que Léa avait également perdu pied et s'était enfoncé dans la cloison de la soute passager. Jeff tenta de se relever. Le panneau de commandes de pilotage lui pressait les genous. Il l'envoya valser d'un coup de pied de colosse et saisit son M6D et son M19. La porte métalique s'ouvrit derrière lui et Léa, impassible, enjamba les débris de verre anti-choc pour pénétrer dans le poste de pilotage. Jeff empoigna son couteau de combat et coupa sa ceinture de sécurité pour sortir de ce tombeau fumant d'un bond en avant. Léa tenait deux MA2B en bandouillère. Elle en passa un à Rocket.

- Tirez-vous d'ici! s'écria Jeffrey.

En effet, le monstre de fer, même s'il avait abattu sa cible, continuait de viser le Pélican. Un éclair rouge se dessina sur son flanc. Les trois Spartans courèrent à grandes enjambées hors du vaisseau de largage écrasé. Le rayon rouge fonça à une vitesse semblant épasser le mur du son sur le Pélican. Celui-ci fut éparpillé de tous les côtés. Les trois humains se planquèrent dans la neige.

- Ça alors! Mais c'est quoi, ces machins?

- Jeff! Viens un peu voir par ici.

Il se releva rapidement et accourut vers Léa qui se tenait sur une butte de neige élevée. Elle pointait du doigt cinq autres unités ennemies du même type se drigeant droit sur leur position. Elle sedéplaçaient à une vitesse moyenne et devraient donc être là dans moins d'une minute.

Mais l'engin déjà présent continuait de pointer son rayon laser sur l'escouade de rescapés. Jeffrey tira deux roquettes sur son canon. Une explosion fendant l'air couvrit toute l'étendue du bidule. Jeff laissa échapper un "HA" victorieux. Mais une couleur plus inquiétante perça la fumée elle-même.

Une puissante décharge rougeoyante prête à être larguée.

- Oh-oh...

Le tir se précipita hors du monstre, mais vers le ciel, les missiles d'un SparrowHawk ayant atteint son nez de plain fouet. Mais la machine ne broncha pas. Il se redressa et se retourna lentement en direction de Razgriz Leader. Ce type pilotait comme un fou. Il se mit à tournoyer autour du robot. Après dix secondes, il hurla sur la fréquence COM:

- QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ, PUTAIN?!? LE PÉLICAN DES MIRTHILS VA VENIR VOUS TIRER D'LÀ! MAGNEZ-VOUS PENDANT QUE JE FAIS DIVERSION!

Non. Décidément, les Spartans sur le terrain ne semblaient pas plaire à cet homme. La patte arrière de l'engin géant manqua Jeff de peu. Celui-ci se fit aggripper le bras par Léa et ils se mirent à courir en direction du Support pendant que le Pélican de sauvetage venait à leur rencontre. Rocket les talonnait de près. Vraiment, les autorités dans le croiseur devaient être plus qu'exaspérées de voir à nouveau les Spartans tout gâcher. Au loin, des Warthogs se précipitaient hors du Hangar B comme pour être les premiers à avoir l'honneur de fouler le sol de l'anneau-monde. Et également pour constater les unités "neutres".

Ils n'avaient probablement pas encore compris que dans cette guerre, les humains ne pouvaient avoir confiance qu'en eux-mêmes.

- Attention!!! cria Léa en se projettant sur Jeff pour le mettre à couvert derrière une motte de neige.

Le monstre métalique avait peut-être son canon occupé, mais il possédait une mitrailleuse fortement puissant sur son ventre. En voyant les marines inconscient s'approcher, Jeffrey constata qu'il seraient les prochaines cibles.

- À toutes les unitées! Ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Je répète: ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Les unitées en approches sont hostiles! Repliez-vous immédiatement sur le Support! Ils possèdent une technologie avancée et semblent insensibles à nos attaques! C'est du suicide.

Il était rare que les Spartans veuillent se replier, mais Jeffrey, mine de rien, possédait un certain discernement: ils ne possédaient pas les armes nécessaires pour affronter de telles créatures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Wollf
ODST, Sergent-Artilleur
avatar

Nombre de messages : 1549
Age : 25
Localisation : Entrain d'anéantir des antiquités en forme d'anneau
Humeur : ch'est pas
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil M90,grenade M9
Autre Compte : Willhuff Tarkin
Arme n°2 : M6C SOCOM,Couteau de combat

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 10:54

Wollf était rendu dans les conduits de maintenance lorsque le combat s'engagea ce fut probablement cela qui lui sauva la vie,quand le tir percuta le Support la section B fut le théâtre d'incendie plus ou moins grave.L'ODST était tant bien que mal entrain d'essayer de sortir des couloirs il y était presque au moment ou le Support toucha terre,d'énorme secousse des cris puis le trou noir.

Même si le casque des marines ne protège ni des tirs balistique ni des tirs à plasma ils protégeait bien contre les chocs,ce fut ce qui lui sauva la vie.

Lorsque Wollf revint à lui la première chose qu'il vit fut la baie vitrée de l'UNSC Support brisée et aussi de la glace beaucoup de glace ensuite il sentit le froid et la douleur prendre possession de son corps.

-Sergent Wollf au Helltroopers au rapport.

-Ici caporal Lysbeth au rapport.Kalhan et Wolfgang sont avec moi...contente de vous entendre chef.

-Ici Lee au rapport...chef on est où là?


-A toutes les sections des combats, six unités neutres en approche. Sortez les véhicules et allez à leur rencontre. Je veut un rapport sous peu ! Si unités hostiles, retranchez vous dans le vaisseau.


-Aucune idée mais y'a des guides qui arrivent...rendez-vous au hangar B si les guides sont hostiles ils auront besoin d'une couverture.

-Oui chef !!

Arrivée au hangar B les troupes de chocs découvrirent que les unités étaient bien hostiles et très dangereuses pour avoir touché un pélican plein de spartans.Alors qu'un pélican allait se préparer à récupérer les forces spéciale Wollf et son escouade montèrent dedans:

-Vous faite quoi là j'ai pas besoin de fou dans votre genre on va sauver des gens là !

-Vous inquiété pas mon lieutenant on tira juste si les bestioles nous prennent pour cible.

-Bon ok.

Et le pélican Mithril décolla pour aller chercher les spartans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 11:15

- À toutes les unités! Ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Je répète: ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Les unités en approches sont hostiles! Repliez-vous immédiatement sur le Support! Ils possèdent une technologie avancée et semblent insensibles à nos attaques! C'est du suicide.

Décidemment, voila maintenant une bonne heure que les choses sérieuses venaient de commencer et pourtant ces créatures quasi invincible forçaient les soldats, y comprit Rocket au repli. Le sous officier obéit sans discuter, les deux crashs consécutifs lui avait chamboulé l’esprit et son aptitude à réfléchir était légèrement bouleversé.

Pourtant le Spartan III remarqua en ces monstres de métal une légère ressemblance avec les scarabs covenants, bien que cet anneau et se qui s’y trouvait n’avait pas l’air d’appartenir au aliens mais après tout, autant faire la remarque.

Seulement placer ne serait-ce qu’une seule phrase sous des tirs lasers ennemis destructeur capables de carbonisés des véhicules légers se trouvait être un exercice assez difficile. Rocket se baissa un nombre incalculable de fois se jeta plusieurs fois à terre dans le but d’éviter les rayons ravageurs. soudain Le spartan III aperçut des Warthog qui firent leur apparition peu à peu, tels des colons fiers de fouler le sol d’une nouvelle terre qu’il venait de conquérir.L'aura de courage qu dégageait ce arrivage de troupe fut balayé en deux secondes, deux engins furent atomisé par des rayon.

Certains avait entendu Jeff qui ordonnait le repli, d’autres non. Ces inconscient venaient d'y laisser leur vie, et leurs corps carbonisés vola en l’air avec la carcasse des deux engins. Le point positive était que grace à ces morts spontanées et violentes, la majorité des pilotes rebroussèrent chemin.

Soudain Léa en esquivant le tir rougeoyant des monstres, buta contre une pierre enfouie sous la neige, aussitôt Jeff prit soin de la mettre à couvert contre un rocher imposant ce qui permit a Rocket de les rattraper.

- Chef, peut être ces créatures ont-elles, comme les scarabs, un point faible qui permettrait leur destruction.

Rocket n’attendit pas de réponse immédiate, pour accompagner ses paroles, il rangea le MA2B, que Léa lui avait passé juste après le crash du pélican et sortit son arme lourde, une des plus puissantes de toutes les armes du CNSU, le laser Spartan. Le pélican se trouvait a deux pas de leur position, Jeff devait choisir, soit il montait et se repliait et montait dans ce vaisseau, pour préparer une bonne stratégie, ce qui signifierait sans nul doute de nombreuses pertes au niveau des Warthogs et des vaisseaux sans avoir rien pu faire contre ces monstres ou bien ils tentait le tout pour le tout.

Rocket ne pouvait qu’attendre l’ordre de sons supérieur, il détestait ça. Le temps que le Spartan II réponde un autre rayon lumineux fusa vers leur direction, Rocket se jeta d’un côté et se releva aussitôt en direction du pélican qui volait en rase motte, tout près du sous officier.

- Jeff ?

Cette fois Jeff devait choisi et vite, car déjà un autre tir en direction du vaisseau des MIRTHILS se chargeait. l sergent ne semblait avoir que deux options, l'une sure mais qui générerait des pertes l'autre extremement risqué mais salvatrice si elle fonctionnnait. Seulement avec Jeff, Rocket l'avait constaté, une troisième option se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 13:00

Les deux missiles avaient frappés de plein fouet le colosse, ce qui était généralement garant d'une destruction totale de l'objectif ainsi que d'une grande satisfaction pour les pilotes . . . seulement pas cette fois.
En effet le Robot semblait intact, et la seul différence que constatait Jack était que son rayon destructeur n'était plus braqué vers le sol mais vers eux tandis qu'une mitrailleuse semblait malmener les Spartans déjà sortit de leur ancien Pélican.


- Razgriz Leader de Chopper, des Warth se font calciner ici, je vais les couvrir !

- Wilco Chopper


En effet sans que personne ne s'en rende compte 5 autres colosses s'étaient lentement rapproché de leurs positions, et vue la puissance et l'invincibilité d'un seul le repli semblait la seul solution.
Jack jeta un rapide coup d'oeil aux Spartans, comme il l'imaginait ces derniers semblaient vouloir monter à l'assaut de l'énorme machine sans se soucier des risques.


- Razgriz de Mithril, on arrive pour secourir l'équipage de Bravo 02

- Bien reçu Mithril, on vous couvre.


L'heure n'était plus aux réflexions, le pilote analysa rapidement la situation : Ils étaient face à un colosse visiblement indestructible qui attendaient ses semblables pour faire marche sur le Support, une équipe de Spartan était sous son feu et le Pélican d'évac allait certainement se faire descendre comme Bravo 02 . . . il n'avait plus vraiment le choix . . .


- On attaque !


Jack poussa la commande des gaz à fond, ce qui eu pour effet de déclencher la Post-Combustion et d'augmenter sensiblement la vitesse de son appareil qui fondait vers la machine ennemie. Il arma ses deux canons et après un rapide ciblage pressa la détente.


- Guns Guns Guns !


Les deux canons Avenger du Super Sparrow Hawk firent feu en même temps, délivrant plus de 400 obus à l'uranium appauvri de 30mm sur la cible, rien au monde ne pouvais résister à une telle puissance . . . et pourtant le colosse continuait de tirer sans s'arréter.
Sauf que cette fois c'était sur eux qu'il tirait, Jack tira rapidement sur le manche pour effectuer un tonneau barriqué et passer à coté de la machine, ses années dans le club de voltige du CSNU lui était d'une utilité incroyable en vol.
Nagase coupa le lourd silence qui s'était abattu sur eux.


- Je crois que les Spartans ne se replient pas


- Quoi ?

Jack alluma la liaison radio en même temps qu'il continuait de voler autour de la cible de façon très serré.


- QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ? LE PÉLICAN DES MIRTHILS VA VENIR VOUS TIRER DE LÀ ! MAGNEZ-VOUS PENDANT QUE JE FAIS DIVERSION !


Ces Spartans voulaient vraiment le tuer . . . alors qu'il refaisait un passage dans le dos du Gardien pour tirer une rafale là où visiblement il n'y avait aucun noyau de puissance, contrairement à leurs homologues Scarab. Jack pût apercevoir le Pélican de Mithril se poser, Hans et Grimm étaient aux commandes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 18 Oct 2009 - 13:43

- Jeff ?

- QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ ? LE PÉLICAN DES MIRTHILS VA VENIR VOUS TIRER DE LÀ ! MAGNEZ-VOUS PENDANT QUE JE FAIS DIVERSION !

Jeffrey-094 prit un moment à réfléchir quant à ce qu'ils devaient faire. Les Spartans étaient habitués à gérer des situations périlleuses. Mais cette fois, ils se trouvaient au beau milieu d'un terrain inconnu. Un anneau, qui plus est. Et ces nouveaux ennemis n'étaient notés sur aucun registre. Non, cette fois, ils devaient vraiment battre en retraite. Tous, excepté le Pélican des Mirthils qui viendrait les chercher et le SparrowHawk de Razgriz Leader qui tentait, tant bien que mal, de faire diversion. Pour ajouter de la couleur à ce tableau sanglant, le tas de métal se mit à pointer son nez directement vers le vaisseau de secours. Le temps n'était décidément plus à la réflexion.

- TIRE! ordonna Jeff à Rocket.

Ce dernier s'était déjà préparé et son laser spartan flamboyait déjà de rouge. Tout comme le robot géan, d'ailleur. Mais il tira fort heureusement le premier et la machine tituba légèrement vers l'arrière, ratant sa cible de peu.

Mais la mitrailleuse, sous son ventre, continuait à tirer en direction des Spartans. Jejj ouvrit une fréquence COM sécurisée en direction du Pélican.

- Spartan-094 à Mirthils! À mon signal, larguez deux de vos missiles ANVIL-II. Ça devrait l'occuper et nous laisser le temps de monter à bord.

- À vos...

Mais le pilote n'eut pas le temps d'achever sa phrase que Jeff était entré en communication avec Razgriz.

- Spartan-094 à Razgriz! À mon signal, balancez la sauce sur l'ennemi!

- Reç...

- Toi, Rocket, à mon signal, tu vas utiliser ton laser spartan pour achever cette saloperie!

- Oui, Chef!

La mitrailleuse ventrale poursuivait sa cadence de tir. Le robot cessa soudainement de s'ébranler et poussa sur ses pattes pour se remettre en position. Au loin, Razgriz Leader s'éloignait pour tenter une attaque de front. Le Pélican se posa enfin sur le sol. Il somma aux Spartans d'embarquer, mais ceux-ci l'étaient déjà. Le vaisseau de largage s'éleva dans les airs, si bien qu'ils furent hors de portée de la puissante mitrailleuse de la machine. Le robot finit par prendre pied ferme et poursuivit sa marche vers le Support. Son nez se rougit de colère. Il rechargeait son canon. Jeff ouvrit une liaison COM avec Mirthils, Razgriz et sa propre équipe.

- Attendez mon signal!

Le rouge s'emplifiait. Bouillant intensément.

- Attendez!...

Razgriz était maintenant au-dessus du nez flamboyant à cent mètres. Il effectua un "U turn" et pointa directement l'ennemi. Le Pélican était, lui aussi,^prêt à faire feu.

- FEU!

Une légère secousse ébranla le vaisseau de largage, traçant de la fumée provoquée par les deux missiles ANVIL-II. Le Pélican fit un demi tour en deux temps, trois mouvements, puis ce fut au tour de Rocket. Ce dernier, ayant perdu pied, alla s'abattre contre la cloison dès qu'il eut tiré avec son arme. Razgriz avait également ouvert le feu. La créature mécanique fut surprise de tous côtés par des explosions externes pouvant remur ciel et terre, puis abattit son nez dans la neige. Il était K.O.

- Hé! Hé! Hé!

- YAHOO!!!

- Tout le monde au Support! ordonna Jeffrey.

L'écoutille latérale du Pélican se referma, ne laissant qu'un maigre angle de vue vers l'ennemi abattu. Razgriz les avait déjà dépassés. Mais avant que sa vue ne fut bloquée par les épais murs de blindage en titane-A du Support, Jeff constata avec horreur que la machine se relevait, las.

... Et que cinq de ses semblables venaient de se pointer sur la colline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Ivan-010
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6C, Carabine MA5K [lunette de visée]
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser Spartan, couteau

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mar 20 Oct 2009 - 22:05

[Hop les gens je m'incruste dans le scéna, je vais faire un petit récapitulatif de mon arrivé et je passe direct sur la situation actuelle]

Sortant du stase Ivan sort du long sommeil, comme les autres il enfile de nouveau sa tenu, le fameux armure MJOLNIR cachant de nouveau sa tête avec son casque au visière de couleur jaune d'orée reflétant comme un miroir. Le spartan sentit le vaisseau ralentir, est-ce-qu-ils sont enfin arrivé à destination ? Donc il est temps pour lui d'aller rejoindre l'armurerie et de récupérer ses armes, car d'après le programme il devrait pas tarder à débarquer, donc il ne va pas trop tarder ici. Marchant prestement il arrive à l'armurerie et récupère ses armes, l'équipant tranquillement et vérifiant l'état de ses armes et ainsi les munitions, bien avant qu'il ait pu terminé de faire ses inventaires qu'une alarme retentit, un coup d'adrénaline Ivan ne reste pas une seconde de plus à vérifier ces armes qu'il les prenne tout d'un coup et part en vrac dans les couloirs, accrochant ses armes sur son armure, courant à pleine vitesse, comme tout le monde d'ailleurs, cependant à peine quelques secondes plus tard le vaisseau secouait tout a coup, de façon inattendue et d'une violence inouï, Ivan ne pouvait se tenir debout qu'il percuta contre le mur métallique, plusieurs explosions se firent entendre, de quoi à paniqué, par la suite il sent que le vaisseau est en train de pencher de façon dangereux, il devait se ressaisir au plus vite et d'aller rejoindre la passerelle.

Bien qu'il passe par le hangar pour rejoindre l'ascenseur qui conduit directement vers le passerelle, passant parmis les chars et véhicules légers, ouvrant les portes et fonçant dans le tas, ne pouvant pas prêter attention des autres, mais bien avant d'atteindre l'ascenseur qu'il ne pouvait plus avancer, en effet une porte blindé destiné à pressuriser de ce qui se trouve de l'autre côté de cette porte et derrière il y a une vide, le couloir est bien loin, voila le point d'impact, il a du rebrousser le chemin pour découvrir ce qui se passe à l'extérieur, quand il arrive enfin ce fut du grand spectacle, il n'arrive pas à croire de ce qui se passe en ce moment même, les covenants ne devraient-ils pas être là ? Et d'ailleurs il n'y a rien qu'il connait de ce lieu, et le plus impressionnant c'est cet artefact gigantesque, bien plus qu'il serrait comparé à la taille de la terre, l'anneau, c'est le nom le plus approprié. Quand il regarde attentivement vers l'avant du vaisseau il constate qu'il est bien touché par un tir puissant, sûrement venant d'un vaisseau covenant, l'appareil a subit de très lourde dégât et d'après la direction de sa chute il va s'écraser sur l'anneau. Ivan doit tenter de sauver un maximum de vie avant le crash, courant dans les couloirs à la recherche de personnel, avertissant du danger, malgré que l'alerte au collision a été donnée il restait peu de temps devant eux, aidant le maximum et au dernier moment il se mettra à l'abri avec les survivants, quelques secondes plus tard ce fut un choc très violent, suivit d'un son très puissant, secoué dans tout les sens Ivan est assommé...

Après quelques minutes plus tard il se réveille de nouveau, à ses côtés les personnes sont blessés mais pas mort, c'est l'essentiel, il en profite pour aider les gens à se rétablir, quelques minutes plus tard il reçoit un com de l'amiral, comme quoi des unités inconnues s'approcheraient du vaisseau, s'il se rappel bien Ivan n'est pas loin du hangar, il décide de descendre dans cette compartiment pour faire sortir les véhicules, bien décidé à se bouger les fesses et de participer un peu à cette opération.

Arrivé c'était du désordre, les warthog et les mangoustes ont bougé de leurs places, plusieurs véhicules se retrouve collé les un sur les autres, certain même se retrouvent à l'envers, les chars scorpions par contre eux n'ont pas bougé, fort heureux, sinon de quel genre de dégât pourrait provoquer... Rejoignant les autres unités de combats et entrant en contact avec eux:


"Messieurs, on va sortir un coup"

"Pas le choix hein, on va faire sortir tout d'abord les chars, les véhicules légers n'ont pas aimé ce remue ménage mais néanmoins plusieurs sont en état de marche, on serra pas nombreux, vue le nombre de blessé, mais tout de même nous somme assez pour faire face à tout éventualité"

"Ca c'est la bonne nouvelle, allons-y dans ce cas là"

Des techniciens commencent à détacher les sangles afin de libérer quelques unités de chars, mettant en marche l'engin et enfin attendant que la porte principale s'ouvre, ce fut le cas après quelques secondes, très étonnant que la porte n'ait subit trop de dommage, à peine quelques secondes plus tard ils peuvent enfin sortir dans cette... Paysage remplis de neige ? Très étrange pour les personnes qui réfléchit trop, mais ce n'est pas le moment de roupiller, ils devaient se déployer le plus rapidement que possible afin d'établir un périmètre de sécurité pour le Support, une colonne de chars sortent, accompagné d'infanteries, Ivan était sur l'un des chars. D'ici il pouvait contempler le vaisseau, très amoché, rien à douté là-dessus il ne volera plus:

"Comme si on en a pas eu assez pour ce genre de connerie" dit le chef d'escouade motorisé

"Et je pense que ça ne fait que commencé"

Par la suite plusieurs véhicules légers sortent du vaisseau, partant en reconnaissance vers cet étrange unité inconnue. Les chars arriveront plus tard, le temps de se préparer correctement contre un conflit sûrement inévitable. Après quelques minutes d'autres chars sortent, d'après les rapports des techniciens plus de la moitié des véhicules sont opérationnels, un tiers des véhicules ont été déployé, les autres sont encore à revoir. A cet instant un com est arrivé:

- À toutes les unités! Ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Je répète: ici Spartan Zéro-Neuf-Quatre! Les unités en approches sont hostiles! Repliez-vous immédiatement sur le Support! Ils possèdent une technologie avancée et semblent insensibles à nos attaques! C'est du suicide.

"Hum ? Spartan zero neuf quatre... Jeffrey ?!"

A cet instant il ne tarde pas à voir ces quelques lueurs rouges apparaitre un peu plus loin, il y a de l'action là-bas:

"Lieutenant on va faire avancer les chars vers cette position, on va les couvrir avec les canons des scorpions, en combien de minutes on arrivera pour qu'on soit à porté de tir ?"

"Je dirai deux minutes s'il n'y a pas trop de grabuge sur la route"

"Ok allons-y!"

A cet instant tout les chars sous le commandement du lieutenant après Ivan se dirige vers le conflit, après quelques centaines de mètres ce groupe motorisé forme une ligne pour couvrir le terrain, en total huit ont pu été déployé, les autres sont encore en réparation, espérons que les obus aurons assez d'effet sur eux, fort heureux le terrain est plat et vaste, les chars vont pouvoir se déployer afin d'être évité de se prendre des tirs en groupe. A cet instant Ivan tente d'entrée en contact avec les autres:

"Ici Spartan zero-un-zero, avec une division de blindé en approche, on vient vous chercher, profitez-en pour vous éloigner, on va essayer de notre côté si nos obus ont des effets sur eux"

"Encore quelques secondes et on va envoyer la purée!"

Les chars avancent à pleine vitesse, à travers la dune blanche, c'est affolant de voir que leurs camarades sont en train de se faire démantelé par ces machines d'une taille gigantesque, comme les scarabs covenant, ça va être du sport. Enfin bref les quelques secondes sont écoulés, les chars ont arrêté d'avancer, Ivan descend pour se retrouver dans la neige, avec son arme dans ses mains, n'attendant plus qu'à dire un mot:


"Feu!"

Plusieurs tir des canons retentissent, ces différents tirs sont destinés pour l'unité ennemi le plus proche, enfin l'unité qui engage en ce moment même les infanteries. Il faut pas provoquer d'autres unités ennemis à attaquer directement ici, sinon ça va se corser:

[color=green][b]"Aller, on va vous faire gagner du temps, pendant ce temps essayez de revenir en vie"

Un message s'adressant directement à Jeffrey, espérant que ne combat ne va pas être rude après l'intervention d'Ivan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 1:56

Il était moins une! Le Pélican vient tout juste de se cacher à l'intérieur du hangar. Les Warthogs et les Mangoustes sont revenus. Ils ont, pour une fois, suivi les recommandations de Jeffrey quant au danger qui se pointait à l'extérieur. Mais avant même que le vaisseau de largage ne frôle le sol, Jeffrey s'apperçut que quelque chose ne tournait pas rond...

Mais où étaient donc passés les chars Scorpions?

Une liaison COM privée fut alors établie avec Jeff et son escouade. La voix qu'ils entendaient ne faisait que leur annoncer un nouveau problème:

- Aller, on va vous faire gagner du temps, pendant ce temps essayez de revenir en vie!

Non, non, non, NON! Jeff était trop concentré sur les machines ennemies pour se rendre compte que Ivan était parti au combat avec une poignée de tanks!

- Pilote! Arrêtez immédiatement les manoeuvres d'atterissage! On a des unitées alliées encore présentes sur le champ de bataille! Demi-tour! Vite!

- Hein? Quoi? Mais vous n'étiez même pas capable de bouger face à cette chose! Même s'il reste encore de nos forces là-bas, que pourriez-vous faire pour les aider? Vous avez vous-même déclaré que c'était du suicide!

Effectivement, Jeff l'avait dit lui-même. Voilà pourquoi il ne comprenait pas l'attitude de Ivan-010 de retourner bêtement se jeter dans la gueule du loup... Mais il était également hors de question de laisser un Spartan mourrir au combat! Pas en sa présence! Il s'en voudrait à jamais.

- Si ça vous dérange, vous n'avez qu'à me passer les commandes. Et si vous protestez, je n'aurai qu'à vous les prendre de force!

Le Pilote laissa échapper un léger rictus amusé.

- Vous êtes vraiment aussi toqués que la flotte le dit... Bon, allez, les gars! On remet ça! TCAO, votre boulot ne s'arrêtera peut-être pas là, finalement!

TCAO? Jeff regarda autour de lui. En effet, des Helljumpers siégeaient dans la soute passager. Seulement, il ne les avait pas remarqué à cause de l'agitation passée. Le pilote activa les stabilisateurs ventraux de l'appareil, déplaça les ailerons afin d'effectuer un demi-tour et poussa une fois de plus les propulseurs du Pélican.

À l'extérieur, une demi-douzaine de chars d'assaut Scorpions ouvraient le feu avec rage sur les monstres de métal. Ces unitées d'artilleries se croyaient vraiment si invulnérable...

Mais Jeff n'était bien placé pour de telles réflexions. Il se pensait lui-même une puissante pièce d'artillerie.

Il ouvrit une liaison COM avec Ivan, plein de réprimandes pour le geste insensé de ce dernier:

- T'as des muscles, mais pas d'oreilles, ou quoi!?! Je vous avais dit de vous replier!

Il adoucit un peu sa voix puis ajouta:

- Content que t'aies le cran que j'ai pas eu! T'en fais pas, la cavalerie arrive!

Jeff réfléchit un moment... De quelle cavalerie parlait-il? Mais bien sûr! Il changea de fréquence COM:

- Razgriz Leader! Envoyez vos chasseurs! La bataille va commencer!

Avant même que le pilote ne puisse répondre, il changea à nouveau de fréquence:

- Marines! Pour ceux qui n'auraient pas froid aux yeux, sortez pour nous aider. Les lance-roquettes sont aussi inefficaces que des plumes contre ces créatures. Votre seule chance de survie sera un laser Spartan chargé à bloc!

Il se fichait complètement d'entendre leurs réponses inutiles. Il ouvrit finalement une dernière liaison, cette fois avec la passerelle du Capitaine Jackson lui-même.

- Mon Capitaine! Ici SPARTAN Zéro-Neuf-Quatre! Les unitées en approche sont hostiles! Elles sont d'un danger extrême! Si elles parvenaient au Support, elles le carboniseraient en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Permissions d'envoyer les troupes pour les attaquer de front dans l'espoir de dénicher un point faible?

Il soupira. Pour l'instant, la seule arme qui semble capable de détruire ces créatures serait une bombe termo-nucléaire tactique HAVOK. Mais à quel prix? Le CSNU Support dans la zone, ils n'auraient plus aucun espoir de s'échapper de ce maudit anneau.

À moins que les forces en orbites ne se décident à agir!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Wollf
ODST, Sergent-Artilleur
avatar

Nombre de messages : 1549
Age : 25
Localisation : Entrain d'anéantir des antiquités en forme d'anneau
Humeur : ch'est pas
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil M90,grenade M9
Autre Compte : Willhuff Tarkin
Arme n°2 : M6C SOCOM,Couteau de combat

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 8:43

Le pélican se dirigea vers les spartans pour les récupérés.Une fois arrivé Wollf vit par le cockpit Que les super-soldats tentaient de faire la peau au robot sans succès,quand d'un coup la grosse bestiole métallisé se mit à les visée.

-Bordel engagez-vous qu'y disait vous serez tranquille ! Si jamais je lui mais la main dessus y va voir !

-Euh...dite chef sais quoi ce truc?

-Ch'est pas tu veux descendre demander?

-Non sans façon.


Enfin par une manœuvre plus suicidaire qu'autre chose les humains crurent en avoir fini avec le machin,il se releva et avait pas l'air très content.Finalement les spartans montèrent à bord et le pélican pris la direction du support.A travers la liaison com Lee et Wolgang s'étonnèrent devant les spartans qu'il n'avait encore jamais vu.

-Putain regardez moi ça.On doit être franchement taré pour aller chez eux de son plein gré.

-T'as rais...

-Lee,Wolfgang coupé vos liaison com qu'on rigole un peu.

-Désoler chef


Alors que le pélican amorçait les manœuvre d'atterrissage le chef des spartans ordonna au pilote de faire demi-tour.

- Pilote! Arrêtez immédiatement les manœuvres d'atterrissage! On a des unités alliées encore présentes sur le champ de bataille! Demi-tour! Vite!

- Hein? Quoi? Mais vous n'étiez même pas capable de bouger face à cette chose! Même s'il reste encore de nos forces là-bas, que pourriez-vous faire pour les aider? Vous avez vous-même déclaré que c'était du suicide!

Apparemment les protestations du pilote ne gêna pas le spartan plus que ça

- Si ça vous dérange, vous n'avez qu'à me passer les commandes. Et si vous protestez, je n'aurai qu'à vous les prendre de force!

Le pilote laissa échapper un léger rictus amusé.

- Vous êtes vraiment aussi toqués que la flotte le dit... Bon, allez, les gars! On remet ça! TCAO, votre boulot ne s'arrêtera peut-être pas là, finalement!

La réaction ne se fit pas attendre sur la liaison com bien sûr

-Hein quoi !? Dîtes chef on va y aller ! J'ai pas envie de crever laserifié par une boite de conserve moi !

-Si t'as les jetons dés qu'on rentre je vais te muter en cuisine !

-Mais chef faut déjà qu'on rentre !

-On est avec des spartans même si ils sont pas rassurant comme ça on peut compter sur eux !

-...Bien chef.


Ensuite Wollf se releva et alla vers le sous-officier du NAVSPECWAR

-Escouade des Helltroopers à vot' service chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 14:26

Hans avait visiblement mal prit la nouvelle, le pilote devait retourner sur la zone sous peine de se faire confisquer l'unique Pélican des Mithril "Sea Goblin", et vue comment les Spartans pilotaient ce dernier n'aurait pas fait long feu en leur possession.
Les deux Sparrow Hawk de l'escadrille Razgriz avaient pour leur part perdu la majorité de leurs munitions, il ne restait à Jack que quelques centaines d'obus et deux missiles Air/Air tandis que Chopper venait de tirer son dernier missile et rentrait à la base pour ravitailler. Le message du Spartan teigneux impliquait aussi Jack, il devait savoir que le pilote n'abandonnerais jamais un soldat, alors encore moin un pélican sous ses ordres prit à moitié en otage par un Spartan suicidaire !
Jack ouvra une liaison com avec Chopper.


- Nagase on va encore sauver leur peau, Chopper tu réarmes en 4eme vitesse et tu rappliques !

Le Super Sparrow Hawk passa au dessus du pélican qui effectuait le demi-tour, au loin il pouvait distinguer les Scorpions qui se faisaient découper un par un . . . Le type qui avait commandé cet assaut allait être responsable d'un bon paquet de pertes humaines et matérielles.


- Sea Goblin de Razgriz Leader, on va vous couvrir pendant que vous allez récupérer les survivants. Prévenez aussi le Spar..

Jack fut coupé par le fameux Spartan, décidément il ne plaisait pas à Jack . . .


- Bien reçu, vous avez plutôt intérêt à nous couvrir hein !

Le pilote poussa les gaz pour se retrouver face au colosse qui déchiquetait un Tank qui tentait vainement de fuir,
il arma ses deux canons et pressa la détente plusieurs secondes. Les deux Avenger crachèrent plus d'une centaine d'obus de 30mm qui s'écrasèrent sur la jambe de la machine, le choc fit basculer en avant le Colosse.
Jack lança un regard à sa gauche, 3 machines semblables se rapprochaient à grand pas.


Vous avez moin d'une minute avant d'avoir toute la famille sur le dos . . . VITE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 16:11

Après un semblant de victoire, la bataille venait de reprendre comme elle avait commencé, avec en face six machines identiques aussi monstrueuses les une que les autres.

Peu à peu des renforts alliés arrivaient, mais elles se faisaient laminer par les monstres métalliques, même les chars d’assauts scorpions n’obtenaient aucun résultat au colosse et ils grillaient les uns après les autres. Rocket resta accroché quelques temps à une manette e l’air, dans le pélican avant de s’assoir, pour lui c’était terminé. Il cru pouvoir se reposer quand un tir les rasa de peu, le spartan glissa et son laser tomba dans le vide de la neige.

- Merde s’exclama-t-il. Pilote vous auriez des armes lourds à bord ?

- Ouaip ! Dans la caisse à votre droite.

Rocket s’empressa de se rééquiper avant d’apercevoir un autre tir fuser en direction du vaisseau. Heureusement, un tank attira l’attention de la machine qui se dirigea contre son adversaire de métal. La bataille, qui ressemblait plus à une guerre spatiale que terrestre, s’éloignait peu à eu pendant que le pélican s’approchait du support. Jeff ne dit rien pendant tout le trajet, Léa non plus.

Mais évidement Jeff brisa ce silence si reposant pour donner l’ordre le plus inconscient depuis le début de cette mission : retourner sur les lieux pour sauver la marmaille survivante. Les pilotes furent effarés, eux qui croyaient pouvoir retourner sur la carcasse du support, bien au chaud, c’était rapé. Après une résistance vaine de leur part le vaisseau redécolla, malgré lui.

Deux minutes, en deux minutes ils retournèrent sur les lieux. Rocket épaula son laser et visa les créatures de métal. De nombreux restes de char reposaient aux sols, calcinés avec leurs conducteurs. Rocket n’y prêta pas attention et chargea son tir, soudain des missiles fusèrent et un colosse vacilla.

Le spartan III dirigea aussitôt son tir vers la même patte articulée l’engin dans l’espoir vain de lui ajouter des dommages. Le tir frappa la ou les missiles venaient de faire des dégâts et le colosse vacilla encore plus, elle semblait sur le point de s’écrouler. Le sous officier ne put retenir un cri vain de joie.
 
- YES ! Ca leur apprendra à ces machines à la con.

Ce que rocket n’avait pas prévu c’était les doubles mécaniques du robot à sa gauche, deux de ces derniers, sentant leur confrère menacé, engagèrent un tir vers le pélican.

- Merde ! PILOTE ATTENTION TIR EN APPROCHE !

Rocket hurla peu être un peu fort mais il valait mieux. Il rangea son arme à une vitesse éclair et se jeta à terre en s’agrippant à la première poignée sous sa main. Avec un peu de chance cet avertissement donnerait le temps au pilote de réusir une manœuvre d’esquive, en principe le timing devrait être bon…

La chance… pourquoi est-ce que dans un combat cette caractéristique comptait toujours autant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan-010
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6C, Carabine MA5K [lunette de visée]
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser Spartan, couteau

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 17:15

Dans une situation... Très délicat, les robots n'ont pas tardé à riposté sur le position des chars, Au premier salve de tir quatres scorpions ont été détruit au premier coup, au premier estimation cela ressemblerait à un laser spartan qu'il utilise, mais il doit à tout prix attirer leurs attention sur eux afin de laisser le temps au Support de préparer l'évacuation, d'après ce qu'il voit dans le ciel un des vaisseaux allié serrait en approche, son rôle est de tenir à l'écart de ces robots, mais il semblerait que ce vieux tactiques est futile contre de tel machine, sans perdre de temps il doit annoncer de nouveau tactique au lieutenant:

"Lieutenant, il faut qu'on atteigne vers cette colline et de se couvrir derrière, il faut obliger ces robots à nous suivre, on gagnera un peu plus de temps, on a perdu deux tank mais on en perdra encore plus si nous contentons de tirer sur eux, il faut viser leur tête dès qu'elles utiliseront leurs armements principales, d'après ce qu'on a pu apprendre elles mettent huit secondes avant de tirer, il faut faire passer ce rapport aux autres unités, je vais demander à ce qu'on déploie le plus vite que possible un Gremlin, pour l'instant la moitié de notre division va continuer à tirer sur eux, le reste tirera au moment où ces machines utiliseront leur canon principale"

"Ok, c'est un peu risqué, mais on devrait pouvoir y arriver sans trop de casse"


Les chars ont changé de direction, au lieu de se replier vers le Support ils se dirigent vers le col se trouvant à quelques kilomètres de leurs positions, en file indienne et a plein gaz. Déjà l'un des robots commence à recharger son canon principale, d'une lueur rouge elle ne tardera pas à tirer, quelques secondes sont écoulés, encore trois, encore deux, puis un, à cet instant le char d'où se tient Ivan tire de son canon visant la tête de la machine, une fraction de seconde plus tard le rayon rouge s'abat pas loin de leur position:


""C'était moins une"


"Oui" Dit le spartan, mettant en communication avec le hangar [color=green][b]"Il me faut un Gremlin en urgence, envoyer moi sur ma position"

-Ok mais le canon a énergie est HS, il n'y a que des armements secondaires-

"C'est mieux que rien, il me la faut tout de suite!"

-A vos ordres-

Quelques secondes plus tard un véhicule sort du Support, la commande arrive, pendant ce temps les char restant sont trop occupé à attirer les intentions de ces mastodontes, une nouvelle tir, cette fois-ci elle tir bien avant l'estimation, touchant l'un des char scorpion, un autre, à cet instant Ivan compris que ces machines agissent de leur plein grès, d'après leur position ils n'ont pas de tactique, comme si ces robots sont pressés à exterminer les intrus, ça commence à se corser, elles ont déjà compris le tactique et commence à anticiper, Ivan va devoir aussi anticiper la leur:

"Vite! Tout les chars endommagés, descendez de là, au prochain tir vous êtes morts, on va vous envoyer un véhicule pour vous récupérer"

Après sa demande les pilotes n'ont pas hésité à sauter de leurs véhicule déjà en feu, les lasers ennemis sont certe très puissant mais s'ils ne sont pas chargés à fond les chars scorpions survivront, comme prévus les robots terminent correctement leur travail, envoyant un autre tir sur les véhicules endommagés, détruit aux deuxièmes coups:

"Bon, il semblerait que nos ennemis sont moins bêtes que nous le pensions, plus le choix, on envoie tout ce qu'on a, il faut obliger ces robots à changer de direction!"

Des tir continuelle retentisse des chars restants, des pelicans survolent sur sa position afin de leur couvrir, plusieurs cibles mouvantes, ça augmentera leur chance de ne pas être visé, soudain l'un des robots est pris de puissant coup de missiles, suivit d'autre tir de laser spartan, l'un des unités ennemi tombe au sol:


"Haha! Un de moins!"


"Oue, encore cinq à abattre..."

Après ces mots un véhicule arrive à pleine vitesse derrière lui, le Gremlin est arrivé, s'approchant du char scorpion d'ou se trouvait Ivan qui celui-ci saute dessus, entrant à l'intérieur et demandant au pilote de prendre une seconde siège:

"Lieutenant, continuez dans cette direction, et bonne chance"


"-Toi aussi!-


A cet instant il change de direction, des tirs provenant du Gremlin fusent dans l'air, ce sont des fumigènes, plaçant un écran de fumé pour couvrir l'avancer des chars et ainsi le Gremlin. Le plan d'Ivan c'est de prendre les ennemis par surprise, il entre en communication avec l'un des pelican où se trouvait Jeffrey:


"Ecoutez moi, on a pas beaucoup de temps, on va devoir être synchro, dès que les robots s'approcheront de l'écran de fumé je vais envoyer des bombes EMP, ça devrait les paralyser, à cet instant tentez le tout pour le tout, envoyer tout ce que vous avez! Après je ne sais pas si je pourrai refaire ce même tactique"

Bien qu'il soit dans la fumée et attendant gentiment les robots afin d'envoyer tout ce qu'il lui reste en réserve, après quoi c'est le replie. Il espère que tout va se passer bien...

Encore quelques secondes avant l'intervention d'Ivan, il entend bien le bruit mécanique de ces machines, terrifiant, il commence à voir le silhouette de ces énormes monstres mécaniques, il semblerait qu'elles n'aient pas aperçu le Gremlin, c'est le moment d'attaquer, donnant l'ordre à son coéquipier de lancer tout les bombe EMP sur ces machines, maintenant tout ce joue sur le timing avant que le Gremlin commence à décamper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 17:32

-Négatif !!!!

Jack avait suivit la conversation depuis son SparrowHawk, l'un des Spartans au sol voulait envoyer des EMP dans la zone pour griller les Machines . . . sauf qu'il allait aussi griller tout les systèmes de navigation des appareils présent et que les Colosses sont immunisés face à ce genre d'attaque . . . seul une attaque d'un de leur vaisseau dans le ciel pourrait les sauver.


- Bordel vous avez pas fait assez de conneries aujourd'hui ? ON SE CASSE !


C'était Grimm, le co-pilote du Sea Goblin qui visiblement n'appréciait pas non plus l'idée du Spartan. Jack pouvait très bien le comprendre, ils risquaient déjà leurs vies à venir les secourir alors si en plus ces derniers essayaient de les tuer . . .

Ici Sea Goblin, tout les survivants rappliquent dans le Pélican ! On se casse !


Pendant que Jack assistait impuissant à la tentative de sauvetage du Pélican de Mithril ce dernier envoya les derniers obus qui lui restaient dans la jambe d'un des Colosses les plus avancés . . . aucunes réactions apparentes si ce n'est un peu de taules fondu.
Soudain il aperçu un tir frôler le Pélican qui l'évita de justesse alors qu'ils étaient à moins de cinq mètres du sol . . . il fallait faire vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mer 21 Oct 2009 - 21:39

Adam était sur la passerelle comme à son habitude. Il regardait la bataille qui avait lieu dehors. C'était la catastrophe, il y avait d'immense pertes et ces machines semblaient indestructibles. Il y avait bien une solution, mais ...

-Monsieur Gaïta ! Que ce passerait il si on tirait avec notre CAM ?
-Le recul de l'espace n'est pas le même que sur une planète avec une gravité. Tous les membres de l'équipage seraient projetés à terre, blessés, tués et la structure du Support n'en serait qu'affaiblie.
-Je prends le risque. Viser cette chose là bas au loin, ce serait possible ?
-Il faut attendre qu'elle passe à un point bien précis à un moment donné. Je commence les calculs, j'ai fini dans 20 secondes.

Adam prit le micro du vaisseau :

-A tout l'équipage, il va y avoir un choc très important, accrochez vous à quelque chose de fixé et tenez bon. Ne serrez surtout pas la mâchoire, l'onde de choc pourrait la briser. Bonne chance !
-Monsieur, si on attend 47 secondes, deux créature pourraient se croiser au point de tir, et ce sera une occasion qui ne se reproduira pas.
-Attendons.

43 secondes plus tard, une secousse fit trembler tout le vaisseau, il y eu un choc peut-être plus violent que leur crash. Les deux machines furent soulevées du sol et s'envolèrent au loin, et ne reviendraient plus. Il restait donc 4 machines.
Adam se releva avec difficulté et cria :

-Concentrez nos missiles Shiva et Archers sur eux !!!
-Feu !

Sur les cotés, 4 missiles archers et shiva partirent, visant les monstres de ferraille. Deux pour chaque. 100% des coups réussis, les montres de ferraille émirent un grincement immonde et tombèrent dans la neige, face contre terre. Ils n'étaient peut être pas complètement H.S, mais ils étaient débarrassés pour le moment.

Alors que l'équipage se relevait péniblement, une sorte d'alarme retenti au loin. Une alarme ? Non. Des sentinelles en approches, et bien hostiles. Elles allaient rentrer dans le vaisseau en s'infiltrant par les trous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Jeu 22 Oct 2009 - 1:58

Dans le Pélican, le pilote adoptait une attitude de plus en plus rebelle aux ordres du Spartan.

- Et puis, c'est assez! J'en ai marre de me casser le cul pour sauver les vôtres! Vous êtes sensés être des Super-soldats! Pas des boulets.

- On n'a pas le choix! s'empressa de rappliquer Jeff. On a des unitées alliées qui vont se faire décimer! Mettez-vous à leur place! Vous êtes leur dernière chance de survie! Alors c'est donc ça, les brillants pilotes du CSNU! Des égoïstes qui tentent d'en faire le moins possible! Comme si la guerre, c'était une partie de plaisir! Alors vous allez vous la fermer et vous concentrer sur les tirs ennemis qui fusent dans notre direc... 'TENTION!

Le pilote eut l'heureux réflexe de pousser les commandes pour effectuer un looping vers la droite.

- ... Eux, là-bas, ils ne peuvent pas esquiver les tirs!

- Allez vous assoire, armoire à glasse! Dans mon vaisseau, vous me déconcentrez!

Le Spartan tourna les talons et referma avec force la porte glissante du cockpit. Il se contenta de regarder à l'extérieur... L'écoutille était ouverte afin de laisser un champ de tir élargi à rocket. Au loin, les Scorpions avançaient parresseusement sur la pente de la côte. Qu'est-ce qu'Ivan avait en tête? Il avait un plan, c'est certain. Mais la vue de la destruction des chars d'assaut répugna Jeff au plus haut point. Ivan voulait peut-être bien sauver la situation, mais il aura coûté la vie des pilotes de Scorpions, des pilotes d'escadrille et peut-être même la sienne, puisqu'il était retourné sur le champ de bataille pour lui sauver la peau.

Ivan, qu'est-ce que tu mijote?

Comme pour répondre à cette question, ce dernier activa une fréquence SQUADCOM:

- Ecoutez moi, on a pas beaucoup de temps, on va devoir être synchro, dès que les robots s'approcheront de l'écran de fumé je vais envoyer des bombes EMP, ça devrait les paralyser, à cet instant tentez le tout pour le tout, envoyer tout ce que vous avez! Après je ne sais pas si je pourrai refaire ce même tactique.

Des bombes QUOI??? Oh non d'un Grognard! Les bombes EMP paralyseraient peut-être les unitées ennemies, mais également leurs alliés!

Jeff s'empressa de répondre:

- Négatif, Spartan! NÉGATIF! Vous allez toucher les véhicules alliés!

Fallait-il qu'Ivan, tentant de commettre un acte de bravoure, commette un acte suicide pour un résultat qui n'était pas garanti? Il allait commetre là un acte de folie!

Mais que?... Une détonnation titanesque retentit derrière le Pélican qui attaquait les ennemis de front. Ce n'étaient pas les robots; cela provenait du Support! Jeff se retourna et comprit rapidement que le CAM venait d'ouvrir le feu. Mais en plein champ de bataille dans sur la surface!?!

Les impulsions qui allaient suivre seraient loin d'être plaisantes.

- Pilote! CASSONS-NOUS D'I...

Les secousses qui suivirent donnère droit au Pélican à une jolie rotation à n'en plus finir. Le pilote réussit avec brio à redresser le vaisseau de largage. À quoi le Capitaine Jackson avait-il pensé? Mais il fallait voir le bon côté des choses:

Deux des machines extraterrestres volèrent en éclat, leurs restes projettés à des kilomètres à l'horizon. Mais à quel prix? Il ne fallait pas utiliser des CAM en surface! Les troupes allaient y passer aussi!

Mais le pire était à venir, le Support largait encore des missiles Archer et... PUTAIN DE SALOPERIE! PAS LES TÊTES NUCLÉAIRES SHIVA!?!

Jeff avait déjà vu des batailles spatiales avec des têtes nucléaires SHIVA. Une seule d'entre elles parvenait à mettre KO deux Frégates Covenants, leurs impulsions électromagnétiques perçant même leurs boucliers, et leur puissance se démontrant à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde... Si les SHIVA atteignaint leur but, les robots ennemis, les pilotes de chasse, les unitées d'infanterie, le Support, TOUS finiraient carbonisés. Jeff s'empara du laser Spartan de Rocket sans même lui expliquer la moindre chose.

Les têtes nucléaires SHIVA étaient auto-propulsées, donc moins rapides que des missiles tirés. Ce qui laissa tout juste le tant à Jeff de les désintégrer avec son arme lourde... à peine à vingt mètres de leurs cibles... Ouf... Le Spartan se laissa tomber sur le plancher de métal. Toute cette adrénaline retombait, maintenant. Après tout ce stress, il était fourbu... Chaque seconde écoulée parraîssait avoir été une minute...

Néanmoins, les missiles Archer touchèrent les quatres ennemis restant et ils en eurent raison. Avec un léger souffle victorieux, Jeffrey eut l'effrontement de s'adresser au pilote:

- Maintenant, tu penses toujours qu'on est des boulets, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Jeu 22 Oct 2009 - 20:03

Tout se déroula très vite, Jack avait beau faire abstraction de l'engueulade qui avait lieu dans le Sea Goblin entre Grimm et le Spartan il avait quand même du mal à tout analyser . . .

En effet le Support venait de tirer avec le CAM sur une position à moin d'un kilomètre d'eux, le résultat ne s'était pas fait attendre vue que deux Colosses avaient finit hors combat mais le souffle du tir failli faire partir en vrille le Sparrow Hawk. Le pilote s'empressa de demander des nouvelles de ses hommes.


- Bordel ! Sea Goblin de Razgriz Leader ca va ?

Il ne reçu que des parasites pendant quelques longues secondes.


- Putain, on vient de sortir de vrille ! C'était quoi ca ?

Visiblement le CAM du vaisseau

Le . . . bon on a pas le temps, la zone est trop chaude pour nous ! On viens de recup quelques survivants et on déroute vers le Support !

Wilco Sea Goblin, je vais vous couvrir


Jack coupa rapidement la COM, son tableau de bord lui indiquait qu'il lui restait encore 264 obus dans les deux canons Avenger et ses deux MICA Air/Air inutile dans une telle configuration . . .

Soudain une voix qui commençait à être familière à Jack explosa dans son écouteur


PUTAIN DE SALOPERIE! PAS LES TÊTES NUCLÉAIRES SHIVA!?!

Le Spartan avait beau être assez vulgaire . . . il y avait de quoi ! Le capitaine du Support venait il vraiment de tirer des têtes nucléaires ? Pas le temps d'attendre pour en avoir le cœur net, il fallait les détruire ! Nagase confirma la mauvaise nouvelle.


2 Shiva en approche !!! Safe Zone à 25km de notre position !

Jack ne prit même pas le temps de répondre, de réfléchir ou quoi que ce soit d'autre . . . la seul chose qu'il devait faire si il voulait rester en vie c'était annihiler ces têtes nucléaires avant leur déclenchement. Il tira a fond sur le manche, entendant du même coup Nagase qui venait de prendre 4 G sans prévenir. Une fois en face il visualisa rapidement les deux missiles, arma dans un même mouvement les deux MICA et pressa deux fois la commande de tir après les 4 secondes nécessaires au ciblage des petits objectifs.

C'était finit . . . ou du moins Jack ne pouvait plus rien faire à part attendre et prier que ses deux missiles atteignent les têtes nucléaires avant que ces dernières ne s'enclenchent . . . à Mach 3 les chances pour que les MICA y arrivent étaient mince.

Puis une explosion déchira le ciel, l'un des Mica avait shooté, restait l'autre qui devait atteindre sa cible dans 3 . . . 2 . . . 1 . . . un petit "Miss" s'afficha sur le HUD du pilote, tout était perdu . . .

Soudain une nouvelle explosion, visiblement un tir de Laser provenant du Sea Goblin, Jack n'avait pas trop de mal à imaginer qui était à l'origine de ce tir de la dernière chance.


Razgriz Leader de Sea Goblin . . . maintenant on est quitte !

J'crois pas non . . . remerciez quand même notre Ami Spartan pour moi


Les deux appareils qui s'étaient remis en vol en direction du Support furent soudain soufflé par une ultime explosion, les 4 Colosses restant venaient d'être annihilé par les missiles Archer . . . finalement ils ne s'en sortaient pas si mal !


PC de Razgriz, on subit une attaque ici ! On a besoin de vous pour les retenir avant qu'on soit submergé de l'intérieur !


Ca ne finirait jamais . . . Jack jetta un rapide coup d'oeil à sa jauge de carburant, il lui en restait presque 1/3, pas étonnant avec toutes ces cabrioles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Ven 23 Oct 2009 - 13:23

Les amortisseurs du Sea Goblin résonnèrent contre le sol incliné du hangar et l'écoutille latérale s'ouvrit. Les TCAO sortirent les premiers, ayant finalement risqué leurs vies pour rien, leur présence ayant été complètement inutile. Débarquèrent ensuite les derniers pilotes de Scorpions en vie. Et finalement, les quatre Spartan - Ivan-010 avait été récupéré près des chars. Une fois le pied déposé au sol, Jeff huma le chaleureux parfum du retour à la baraque. Il emplit d'air ses poumons, se tournant doucement vers Ivan. Il oouvrit une liaison COM avec ce dernier. Et tout l'air aspiré fut recraché:

- RAAAH! T'ES COMPLÈTEMENT PÉTÉ OU QUOI? SACRIFIER SEPT CHARS D'ASSAUT SCORPIONS POUR UTILISER DES EMP DANS UNE ZONE PLEINE D'UNITÉES ALLIÉES! MAIS QU'EST-CE QUI T'ÉTAIT PASSÉ PAR LA TÊTE? SI T'AVAIS PAS ÉTÉ LÀ...

Il se calma, prit une nouvelle inspiration en poursuivit:

- Si t'avais pas été là, on ne serait pas venus te sauver et on n'aurait pas été présents pour détruire les SHIVA...

Et il ajouta d'un ton doucereau:

- Bienvenue à bord du Support, frère! Quel bon vent t'amène? Allez, raconte!

Jeff retira son casque, laissant paraître son visage aux formes carrées et colossales, avec une expression amicale. Il passa son bras autour du coup de Ivan et lui posa tout un tas de questions quant à ce qu'il était advenu de lui au cours des précédentes années. Ivan ne bougeait pas, surpris du fait que Jeffrey pouvait passer comme ça d'une émotion à une autre...

Léa ouvrit une liaison COM privée avec Ivan:

- T'inquiète, il est souvent comme ça. On s'y habitue assez vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Ivan-010
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6C, Carabine MA5K [lunette de visée]
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser Spartan, couteau

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Ven 23 Oct 2009 - 19:30

Avant que le bouton ne soit appuyé voila qu'une bruit bien familier retentit de loin:

"Hum ?"

Soudain une explosion d'une violence extrême s'abat près d'eux, une vague de neige renverse leur véhicule, fort heureux les deux n'ont pas trop eu de casse, sortant avec difficulté, vue que leur engin est renversé, il constate que deux des robots sont parties en fumée, mais le tir, il faut pas dire que cela proviendrait du vaisseau, Ivan tourne sa tête vers le Support et surpris la carcasse s'est renversé sur le côté, le tir du CAM à fait des dégâts, mais il faut dire que c'était imprudent d'utiliser de tel arme à la surface, vue que le champ de gravité n'est plus pareil, le pire est à suivre, car des missiles on été lancé, il n'a pas eu du mal à reconnaître ces engins, des missiles Archers et...

"Oh merde..."

"Des missiles SHIVA!"

C'est exact, les missiles Shiva, des armes de destruction massive, ça c'est du beau, car non seulement ces missiles vont détruire les robots, mais aussi eux et les autres unités déployés sur le champ de bataille, et comme il en a vue des explosions ça toucherait même le Support, en plus ça va faire de joli feu d'artifice, enfin ce n'est pas le moment de voir la mort arriver, il fallait vite se mettre à l'abris, même le soldat qui était avec lui le savait, mais Ivan remarque quelque chose:

"Attends, regarde!"

Le ciel, non le Pélican, puis le Longsword, à eux deux ont réussi à détruire ces missiles à tête nucléaire, mais les restes fuse rapidement sur les restes des robots:

"A terre!"

Une explosion très violent retentit, Ivan et l'autre marine se sont couché au sol, une épaisse couche de neige recouvre les deux soldats, quelques secondes plus tard les voila réaparu à la surface, Ivan regarde autour de lui et constate que les derniers robots ont été abattu:

"Tous des fou ici, ce n'est plus mon domaine, bon rentrons"

La marche fut long, mais au passage ils se font récupéré par les divisions blindés, enfin les rescapés disons le. En quelques minutes de voyage ils arrivent enfin au Support, descendant par la suite et remerciant le lieutenant de l'avoir ramener, bien avant qu'il repense tout ça voila que quelqu'un lui crie dessus, enfin directement sur le COM:

- RAAAH! T'ES COMPLÈTEMENT PÉTÉ OU QUOI? SACRIFIER SEPT CHARS D'ASSAUT SCORPIONS POUR UTILISER DES EMP DANS UNE ZONE PLEINE D'UNITÉES ALLIÉES! MAIS QU'EST-CE QUI T'ÉTAIT PASSÉ PAR LA TÊTE? SI T'AVAIS PAS ÉTÉ LÀ...

"Bordel! Jeffrey ?"

- Si t'avais pas été là, on ne serait pas venus te sauver et on n'aurait pas été présents pour détruire les SHIVA...

Il est en face de lui, dans la même tenue qu'Ivan:

- Bienvenue à bord du Support, frère! Quel bon vent t'amène? Allez, raconte!

Par la suite il enlève son casque, dévoila un visage familier, il n'a pas vraiment changé depuis ces années écoulés, en fait ses caractères non plus d'ailleurs, l'agrippant autour de son cou et n'arrête pas de parler, il y a tellement de chose à dire quand ils ne se sont pas vue depuis des années:

- T'inquiète, il est souvent comme ça. On s'y habitue assez vite...

Une jeune demoiselle venait de parler, qui est-elle ? Une spartan ? Non il reconnait pas vraiment sa voie, alors qui ? Enfin bref:

"T'en fait pas, je me suis déjà habitué, bien que parfois c'est un tête brulé" s'adressant de nouveau à Jeff "Toi t'as pas changé, figure toi qu'après la victoire sur Harvest on m'a envoyé pour épauler les marines dans cette opération, enfin ça ne se passe pas comme prévu, d'ailleurs la prochaine fois, vue que tu es là je te laisse géré ce genre de situation, je préfère plus le corps à corps, et non me battre contre des mastodontes"

Bien qu'ils parlent et parlent de nouveau problème, une alarme retentit, des intrusions ? En tout cas ces robots ne sont pas les seuls à venir les attaquer, quoi d'autre alors ? Aux armes et c'est l'heure de découvrir la vérité...

"On remettra ça plus tard, là il y a de l'action"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Dim 25 Oct 2009 - 16:48

Le Super Sparrow Hawk de Jack volait à pleine puissance en direction du Support, la Post Combustion brûlant ses dernières réserves il n’avait plus que pour quelques dizaines de minutes d’autonomies avant de tomber en panne sèche.
Le vaisseau se faisait visiblement attaquer par de petits drones équipés de canons laser particulièrement efficace pour découper la coque du Support. Un rapide coup d’œil à l’écran de désignation TV sur lequel Nagase avait réussi à « accrocher » un de leurs opposants indiqua au pilote qu'ils étaient visiblement bien trop petits pour un tir missile dont, de tout façon, Jack était désormais totalement dénué. Il restait le tir canon qui semblait être leur meilleur chance.
Le pilote appuya sur une des commandes de son manche et l’appareil passa en configuration « Canon ». Une dizaine de cible apparaissait rapidement devant son viseur . . . plus que quelques secondes avant de pouvoir faire feu . . .

Soudain le petit message encourageant « Shoot Shoot Shoot » apparaissant sous le viseur marqua le début des hostilités. Le Sparrow Hawk lâcha de courtes rafales d’obus avec une précision métrique sur les vingtaines de cibles qui attaquaient le blindage du Support . . . L’ordinateur de bord avait bien travaillé et très peu d’obus ratèrent leurs cibles. Nagase brisa le silence qui s’était installé dans le Cockpit.



La zone est clear sur 5 km . . . on va pouvoir souffler un peu je crois

Vue ce qui nous tombe dessus depuis qu'on est là je...

Le bruit d'une alarme coupa net la discutions


Bingo . . .Bingo . . .Bingo

Et merde ! On est Bingo Fuel, préviens le contrôle !

Contrôle de Razgriz Leader, sommes actuellement court kero, demandons autorisation de nous poser immédiatement dans le hangar B

Bien prit Razgriz, on viens de se débarrasser des dernières saloperies à l'intérieur, vous êtes numéro un pour la piste B


Sans répondre le Faucon rentra rapidement dans le Support, ce dernier était visiblement en piteux état . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Lun 26 Oct 2009 - 14:00

Les monstres de ferraille détruis et les sentinelles aussi, ils étaient tranquilles pour un moment, et Adam fit passer un message dans le vaisseau :

-Bien, a toutes les forces armées, prenez un véhicule et allez explorer ce glacier. Je veut des rapport fréquents ! Exécution ! Je suis sur que la flotte va nous retrouver. Bonne chance, et mettez un pull, il fait froid dehors.


[Désolé pour le message courtissime, mais j'ai plus le moral à rp. En explorant vous trouverez des sentinelles, des cadavres de covenants gelés et éventuellement des gardiens.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wollf
ODST, Sergent-Artilleur
avatar

Nombre de messages : 1549
Age : 25
Localisation : Entrain d'anéantir des antiquités en forme d'anneau
Humeur : ch'est pas
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil M90,grenade M9
Autre Compte : Willhuff Tarkin
Arme n°2 : M6C SOCOM,Couteau de combat

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Lun 26 Oct 2009 - 18:52

Le pélican retourna dans le hangar et l'escouade des helltroopers descendirent avant les spartans et les survivant des scorpions.Mais ne sachant toujours pas que faire elle se rassembla dans un coin et attendit les ordres qui ne tardèrent pas à venir.

-Bien, a toutes les forces armées, prenez un véhicule et allez explorer ce glacier. Je veut des rapport fréquents ! Exécution ! Je suis sur que la flotte va nous retrouver. Bonne chance, et mettez un pull, il fait froid dehors.


-Bon les gars les filles vous avez pigé ! Allez go on va préparez le pique-nique pour la flotte !

-Ouais !

L'escouade monta à bord d'un warthog M831 puis partis à l'opposé d'où les machines avait été envoyé.

Après cinq ou six minutes de "route" dans le désert de glace les helltroopers tombèrent sur une escouade de covenant congelés avec un trou de la taille du poing au niveau de la poitrine.

-Ici patrouille 6,on a rien trouvé à part une escouade de covie.

-Ici contrôle des amis à vous?

-Non...ils ont un trou de la taille de mon poing au torse.

-Bien reçu continué la patrouille.

-A vos ordres contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mar 27 Oct 2009 - 12:53

Après un bon nombre de bla-bla incessant quant à leurs dernières années de service au sein du CSNU, les Spartans entendirent les nouveaux ordres:

-Bien, a toutes les forces armées, prenez un véhicule et allez explorer ce glacier. Je veut des rapport fréquents ! Exécution ! Je suis sur que la flotte va nous retrouver. Bonne chance, et mettez un pull, il fait froid dehors.

Une mission d'exploration. C'était parfait pour admirer l'étendue de la magnificience de l'anneau-monde apparemment artificiel.

- Génial! s'exclama Jeff. Un peu d'action...

Les trois Spartans de son escouade récemment formée le suivirent comme un seul homme, c'est-à-dire Ivan-010, Rocket et Léa-113. Ils pénétrèrent dans le hangar pour la ennième fois. Alors Jeffrey lança ses ordres:

- Ok, Green Team! Partez devant avec un Warthog M12G1 LAAV. Je vous couvre avec un Hornet.

- Green Team? s'empressa de rétorquer Léa.

- Ben oui, Green Team... C'est le nom de l'équipe de Spartans que John-117 avait placée sous mon commandement, non?

Sans s'obstiner davantage, Léa prit place sur le siège passager du Warthog Gauss, laissant aux deux mâles l'embarras du choix quant à leur position dans le véhicule tout-terrain. Rocket monta à la tourelle, laissant Ivan pour le pilotage.

- Ok, Green Team! En avant! Direction le nord!

- C'est par où, le nord, demanda Ivan?

Jeff parut mourir de honte.

- ... Laisse tomber. On va à gauche...

La gauche... C'étaait à peu près de là que venaient les grosses machines de tout à l'heure. Les Spartans prenaient un gros risque en s'aventurant dans cette direction, mais c'étaient des Spartans, justement.

Le Warthog accéléra dans le neige. Elle possédait une certaine densité qui lui permettait de ne pas s'enfoncer. Logiquement, cette neige ne devait pas dater de la dernière pluie. Le Hornet suivit le véhicule de reconnaîssance à une altitude d'anviron vingt mètres, pour ne pas les perdre de vur dans la neige. Des nuages parcouraient le ciel à un point tel que les autres régions de l'anneau n'étaient même plus visibles.

Après un bon quart d'heure de route sans rien noter de particulier, la roue bâbord avant du Warthog rebondit sur une matière molle. Le Chef donna l'ordre de s'arrêter. Du vaisseau, en zoomant la visée de son écra tête haute, Jeff pouvait distinguer la masse: un cadâvre d'Élite en gruyère.

- Les Covenants sont donc déjà là, on dirait, conclut Jeffrey.

- Il y en a d'autres, par ici! Une dizaine de Grognards, quatre Jackals et un Élite. Ils sont tous percés de bouts en bouts et leurs blessures fument encore, malgré le froid ambiant. Ce malheur doit leur être arrivé récemment.

- Qu'est-ce qu'on fait, Chef?

- On doit trouver leurs agresseurs.


Dernière édition par Jeffrey-094 le Dim 29 Nov 2009 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   Mar 27 Oct 2009 - 18:27

Le « KATANA » était posé depuis à peine 10 minutes que déjà une demi-douzaine de mécanos s’affairaient dessus. Miraculeusement le Super Sparrow Hawk n’avait pas prit de dégât mais Jack n’avait pas hésité à pousser l’appareil dans ses dernières limites et mieux valait contrôler et nettoyer le maximum de pièce pendant qu’ils en avaient encore le temps.

Le Pilote profitait de la pose pour manger un morceau en compagnie de Nagase et de Chopper quand il reçu un message du PC, un ordre immédiat de décoller pour couvrir la « green team » des Spartans. Décidément ils commençaient à se demander combien de fois ils devraient les sauver dans la journée.
Jack s'adressa à ses deux amis.


Allez prévenir les mécanos de préparer le SSH pour un long voyage, avec bidons de carburant et armement complet, moi je vais allez chercher l'ordre de mission.

Il reçu comme toute réponse de brefs signes de têtes et le trio se sépara sur ces mots.



20 minutes plus tard Jack et Nagase avait redécollé dans le SparrowHawk tandis que Chopper était contraint de rester au sol. Le Capitaine regardait avec satisfaction l'état de ses munitions et de son carburant revenu au maximum, ils avaient de quoi voler et se défendre pour un bon bout de chemin . . . et vue l'environnement hostile dans lequel ils étaient en train d'évoluer cela valait mieux.


Razgriz Leader de Contrôle vous nous recevez ?

La Copilote répondit.

On vous reçoit PC

Visiblement la Green Team a trouvé quelque chose d'intéressant aux coordonnées que l'on vous envoie, sécuriser la zone et maintenez la Clear le temps qu'ils y restent.

Wilco PC, et vous pensez qu'ils vont y rester lon...

On a une vingtaine de Spots radars se dirigeant vers la green team, ils sont pour vous !

Bien prit . . . Capitaine ils sont à 2 km de nos troupes et les atteindrons dans moins de 5 minutes !

Et voilà, encore une mission de sauvetage . . . décidément la GreenT leur devait bien un verre !
Le Sparrow Hawk poussa à fond sur ses moteurs ce qui activa la PC. L'air froid qui les entourait doublant la vitesse de l'appareil dans le ciel du Glacier.

Soudain les petits drones apparurent sur l'écran d'acquisition du Cockpit, les cibles se rapprochaient de plus en plus de la GT, heureusement le Sparrow Hawk était déjà sur place. L'engagement se déroula exactement comme la dernière fois et en quelques secondes les Obus de 30mm avaient rencontré les sentinelles sans laisser de survivants.


Pas de survivant . . . Green Team vous êtes bon pour nous payer des coups jusqu'à la fin de votre vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Voyage - Humains - Le Crash   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Voyage - Humains - Le Crash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Grand Voyage - Humains - Le Crash 2
» Le Grand Voyage - Humains - Le Crash
» Le Grand Voyage - Humains - L'exploration du désert
» Le retour des Gnomes
» [Débat] BIONICLE : Qui est le Grand Être caché ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Installation 01 - Halo :: Le Glacier-
Sauter vers: