Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le débarquement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
John Andersen
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : caféineland
Humeur : total déprime
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil de combat BR55 - couteau de combat
Autre Compte : Nilhs-251
Arme n°2 : fusil sniper

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 11:45

[HRP]Sans rancune Khor [HRP]

Le paysage sembla se déformer devant les deux ODST, John connaissait ça, on lui avait déja fait le coup sur Harvest, mais il n'eut pas le temps e réagir, un élite apparut et envoya d'un coup puissant les deux hommes sur le sol herbeux.

-"Recule ! Tu ne peut pas le sauver. Si tu ne pars pas tu subira le même sort que lui.

-"Ce sera un combat à mains nues pour moi si tu ne t'écarte pas."

L'élite se plantait royalement, apparament il ne savait pas qu'un ODST n'abandonne pas un équipier. Et en voulant se battre sans armes, c'était littéralement donner un pass VIP pour toute l'équipe vers la sortie.

-"L'arrogance pousse parfois... à faire des choses stupides..."

Stasi intervint au bon moment, et s'agrippa à l'élite mais elle fut vite renvoyée sur le tapis. Cela laissa quelque secondes à John pour dégoupiller une grenade Flash. Il jetta un regard éclair à Stasi en éspérant qu'elle eu bien compris son échappatoire puis il lanca la grenade plus ou moins au visage de l'élite.
Un flash lumineux intense envahit leur champ de vision mais seul l'élite en subit le conséquences; en l'absence de visière de protection dont les ODST étaient équipés. John saisit son fusil de combat vida son chargeur en rafale sur l'élite désorienté sans savoir si cela l'affecterait... puis il prit à nouveau Jason sur son dos et courut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 39
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 19:23

Encore une grenade flash, Khor ferma les yeux, trop tard. La grenade flash l’avait totalement ébloui, il resta quelques secondes a reprendre ces esprits, qu’on lui vida un chargeur dessus, son bouclier commençait a plier, il s’était prit en l’écart d’un quart d’heures, une roquette, plusieurs chargeurs et quelques grenades, mais ce bouclier, véritable bijoux de l’armurerie Covenante, tenait le coup. Encore une fois, ces adversaires fuyaient, mais il fallait plus, pour forcer l’abandon a un SpecOps, aussi bien qu’il sortis son fusil a plasma et activa son épée et couru après le trio d’O.D.S.T. Ces grandes jambes lui permettaient de courir plus vite qu’un humain, sa lourde armure ne le dérangeais pas. Aussi bien qu’après un détour, il se retrouva dans leurs dos, reversant un cadavre d’Unggoy d’un coup d’épaule, l’envoya valdinguer contre la paroi rocheuse et décocha quelques tirs avec précision, l’un de ces tirs, toucha l’humain qui lui avait envoyé une grenade flash en pleine épaule.

Le contact du plasma surchauffé était difficilement supportable, même une armure d’Ultra sans bouclier ne suffisait pas a empêcher la douleur de surgir.

Khor réactiva son camouflage et grimpa sur un rocher, sauta de monceau de rocs en monceau de rocs, et attèrit devant le trio toujours invisible. Les humains devaient avoir l’habitude, vu la vitesse a laquelle l’humaine lui asséna un coup de cross dans les côtes, qui rebondit contre l’épaisse armure du sangheili. En réponse a cela, il l’attrapa par le casque, la soulevant avec une facilité déconcertante et leva son épée lentement..

- Tu va mourir.. Et je tuerais les deux autres après toi.. Grogna le SpecOps, en donnant un coup de pied a l’autre humain, portant sa proie, qui l’envoya atterrir quelques mètres plus loin.

En serrant le casque de la femelle dans son poing, il répétta les mots :


- Tu va mourir…

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby McColdi
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 23
Localisation : Devant mon PC
Humeur : FAN DE HALO
Date d'inscription : 24/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 20:31

Quand je fus arrivé à 50 mètres de l'UNSC Ravage, un Marine cria " Hey !! Regardez là-bas ". Je me retournais et vis un Elite d'environ 3 mètres en train de soulver un soldat ODST, la haine montait en moi. Je me dis qu'il fallait que j'aille aider mon frère d'arme. " Et merde ! " après ce moment d'égarement, j'apperçus deux autres ODST en train de se raprocher de l'UNSC Ravage. Un des TCAO se trouvait sur l'autres, il devait être blessé.

Je me mis donc à courir le plus vite possible en direction de l'Elite avec l'extreme conviction de lui faire lacher prise. Quand j'eus croisé les deux TCAO en train de se replier je ne les calculais même pas. Je me concentrais sur l'Elite, il ne fallait pas que je le lache des yeux, car rien qu'en l'espace d'une seconde il pourrait mettre fin à la vie du soldat qu'il tenait entre ses mains à quatres doigts, j'espèrais qu'il ne la tu pas avant que je puisse lui sauter dessus. Arrivé à 10 mètres, il me lança un regard perçant, une vague de terreure me transperçat l'âme, mais je n'étais pas disposé à abandonner un camarade, je foncais droit sur le Convenant, et me jetais sur lui de tout mon poids, je suffis à peine à le faire trébucher, mais cela suffit pour lui faire perdre l'équilibre.

" Mange ça !! ".

Une fois à terre, je me mis à crier,

" Tire toi VITE !! "

A peine au sol, l'Elite se releva aussitôt et tenta de me donner un coups du droit, dés que je réalisais que l'Elite voulait me cogner , je tentais d'esquiver, mais il me toucha l'épaule droite et me la déboita, je me mis à hurler de de douleurs, j'essayais tout de même à lui tenir tête pour permettre aux autres soldats de venir m'aider, du moins je l'espèrais....


Dernière édition par Bobby McColdi le Dim 1 Nov 2009 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Andersen
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : caféineland
Humeur : total déprime
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil de combat BR55 - couteau de combat
Autre Compte : Nilhs-251
Arme n°2 : fusil sniper

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 22:02

John reçut un tir de plasma sur l'épaule; son armure absorba le choc; mais il eut tout de même horriblement mal, et sa combinaison calcinée grésillait et brûlait sa peau. Il continua pourtant d'avancer en titubant malgré la douleur et le poids de Mabry jusqu'a ce que l'élite s'impose à nouveau et lui assène un coup de pied; envoyant les soldats au sol.
Le segent en eut le soufle coupé pendant une vingtaine de secondes. Il jetta un coup d'oeil sur l'ATH dans le coin de son casque, les signes vitaux de Mabry faiblissaient à vue d'oeil, et il se demandait comment il pouvait endurer toutes ces chutes dans cet état. En saisissant Mabry, John croisa un ODST qui courait en direction de l'élite

-" Occuppez-le un peu... soldat..." Lâcha-il entre deux respirations douloureuses, partant vers le poste médical.

-" Ici le sergent Andersen, le capitaine Mabry est gravement touché, il est dans un état citique, je demande une assistance médicale d'urgence... "

Dans la plaine, le poste médical se dévoilà peu à peu sous ses yeux ... John y arriva haletant et déposa Mabry, inconscient, auprès du personnel médical.

-"Bougez-vous ! il est à deux doigts d'y passer ! Vous en avez assez vu pour aujourd'hui capitaine. lui dit-il en s'accroupissant à coté.

John repartit aussitôt vers l'afrontement; Les autre, eux, n'étaient pas sortis d'affaire. Il se positionna à une quarantaine de mètres de l'élite et le visa avec son sniper pendant que le soldat se démerdait avec lui.

-"Dégage de mon champ de vision ! A terre !" Cria-t-il au marine dans la COM.

John inspira puis décrocha quatres balle sur l'élite, qui touchèrent sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 39
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 23:36

Khor lâcha un rugissement bestial en repoussant d’un puissant coup de poing dans l’épaule de l’O.D.S.T qui lui avait fait lâcher prise, entendant un gros Krok sous son poing, il sourit d’un air malsain, oh dieu. Ce qu’il aimait entendre ce doux bruit de souffrance et le hurlement de sa victime, il était en un état d’ivresse.. Enfin.. Jusqu’au quatre tirs de sniper, reçu en pleine tête, heureusement que son bouclier tenait toujours face au assauts incessant des armes humaines. Il le sentais.. Son bouclier n’allait plus tenir très longtemps, il prit l’autre humain qui avait l’avait empécher d’accomplir son devoir et le jeta contre la paroi rocheuse et décocha ces deux fusil plasma et tira en direction du sniper, qu’il toucha deux fois, puis se mettant derrière un rocher il activa son épée et hurla a travers la liaison C.O.M :

- Bombardez ma position ! Maintenant ! C’est un ordre ! Ordonna-t-il de sa voix forte.

Dans la minute qui suivit, des éclairs bleus fillaient dans le ciel, pour venir exploser sur les rochers, donnant ainsi une chance a Khor, de reprendre le dessus du combat il sortis de sa cachette, alors qu’un tir de canon plasma vint s’écraser, trois mètres derrière lui, il se tenais droit, l’épée activée et s’approcha de l’homme qui lui avait fait du tord et l’attrapa par la gorge, le soulevant entre deux bruits de détonations plasma il lui dit :


- Ton geste d’héroïsme n’a servit a rien.. Tout ce que tu récolte de tes actions.. C’est une mort certaine… Je ne pense pas que quelqu’un puisse te sauver maintenant. Dit il en appuyant avec sa main libre sur son épaule déboitée, le faisant hurler de douleur. Cela fait mal ? Ne t’inquiéte pas, je ne vais pas te faire souffrir.. Enfin.. Plus très longtemps..

Khor était changé depuis les évènements de Sylis, depuis les évènements de Joyous Exultation, il n’étais pas lui-même dans les moments de combat, laissant place a la bête sauvage qui est a l’intérieur de lui. Vu d’ici, plus rien ne pouvais séparer Khor de sa proie faiblarde.

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby McColdi
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 23
Localisation : Devant mon PC
Humeur : FAN DE HALO
Date d'inscription : 24/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Le débarquement   Ven 30 Oct 2009 - 23:47

-"Dégage de mon champ de vision ! A terre !"

Dés que j'eus perçus cet ordre je fis ce que le Soldat TCAO m'avait demandé de faire, je lançais un sourire à l'Elite qui ne comprit pas, sur le coup, se qu'il se passait. Je me mis donc à terre pour ne pas me prendre une balle, même si cela aurait été trés peu probable. Je reconnus bien le son exitant du Fusil Sniper SRS99C-S2 AM, le son produit par l'arme me donna des frissons dans le dos ce que me gena l'espace d'un instant, mais cette mauvais sensation ce fit vite oublier pour laisser place à la satisfaction, l'Elite s'était pris quatre balles en pleine tronche, mais son bouclier encaissa les balles du Fusil.

" Et merde ! "

L'Elite demanda une frappe aérienne sur sa position:

"- Bombardez ma position ! Maintenant ! C’est un ordre ! "

Qu'avait-il en tête je n'en savais rien, mais ce dont j'étais sûr, c'est que sa allait mal se terminer pour moi. Il me souleva d'un bras ce qui me surpris. C'était un sadique, il s'amusait avec mon épaule déboitée qui me faisait attrocement mal :

" -Ton geste d’héroïsme n’a servit a rien.. Tout ce que tu récolte de tes actions.. C’est une mort certaine… Je ne pense pas que quelqu’un puisse te sauver maintenant... Ne t’inquiéte pas, je ne vais pas te faire souffrir.. Enfin.. Plus très longtemps.. "

Sa y est c'est fini pour moi... J'essais de récupérer mon arme, je la pris et je me mis à presser la détente dans un hurlement de rage, mon arme cracha la trentaine de balles qu'elle contenait... Le bouclier du Convenant flancha se qui me permit de me liberer de son étreinte. Une pointe d'éspoir apparut pour moi, j'avais une chance de m'en sortire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 39
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le débarquement   Sam 31 Oct 2009 - 16:35

Trente balles de plus, cela en était trente de trop pour le bouclier de Khor, qui après moult chargeurs, une roquette, des grenades et des tirs de sniper, la protection du SpecOps diminua dangereusement et en un mouvement éclair, il remit son camouflage, alors que les tirs grouillaient autour de lui, il se jeta sur derrière un rocher alors qu’un tir venait de lui frôler la tête. Il décocha une grenade a plasma et la jeta a l’aveuglette, vers le sniper. Son bras puissant propulsa la grenade une dizaine de centimètres sur la droite du tireur d’élite, qui se jeta a terre pour ne pas mourir d’une explosion de plasma surchauffé, l’une des morts les moins souhaitables pour n’importe qui.

- Venez vous battre au corps a corps ! Bande de lâches ! Hurlait t’il alors que son bouclier rechargeait lentement mais surement..

Boucliers a 50%.. C’étais suffisant pour leur tenir tête, il sortis de sa cachette et décocha quelques tirs sur l’O.D.S.T blessé et sur la femelle humaine alors qu’il se reprenais un tir de Sniper dans le crâne, sans effet apparent, hormis le rebondissement de la balle sur le bouclier. Des marines arrivèrent a ce moment la, cinq pour être exact.. Des bleus.. Forcément vu leurs réaction face a l’élite. Il se mirent tous en positions et vidèrent leurs chargeurs sur le guerrier, qui activa ces épées, tel un ouragan. Et fondit sur eux, les tuants sans chichi. Un bras tranché par la, une tête coupée par ci… En quelques secondes de hurlements, les marines l’ayant attaqué n’étaient plus, leur sang recouvrant tel un voile l’armure de Khor, qui enleva un lambeau de chair de son plastron et se retournant il s’avança de son pas menaçant vers les deux O.D.S.T, qui rampaient, se relevaient difficilement alors que leurs sergent ou quelque chose dans le genre, ou leur coéquipier, tirait sur le crâne de Khor avec son fusil de sniper, toujours autant inefficace…

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Le débarquement   Sam 31 Oct 2009 - 17:19

L’adjudant Freeman avait averti James de mettre une cagoule et de le suivre le plus vite possible, pour abandonner son ancienne escouade. Le caporal n’aimait pas ça, mais les ordres sont les ordres. Une grenade fumigène balançait par L’ODST prénommait Aldo créa un écran de fumée, suffisant pour que les trois soldats s’évanouissent dans les buissons. Aldo était partit de son côté, alors que James suivait Delta en courant. Cela faisait plusieurs minutes qu’ils courraient dans la vallée et ils entendirent de nouveaux échanges qui venaient de pas loin de leur position actuelle. Delta s’arrêta et pivota sur lui-même :

-On avance en silence !

-Bien reçu !


Après deux minutes de marche silencieuse, ils arrivèrent sur un surplomb avec plusieurs rochers, ils virent une scène atroce : il n’y avait qu’un seul élite, mais il avait déjà mis à sac une escouade de marines et s’acharnait dès lors sur quatre ODST. Freeman avait un drôle de regard envers cet élite comme s’il le connaissait :

- Balance-moi une fumigène là dedans !

James fouilla dans sa sacoche et prit une grenade fumigène, le marine allait la jetait, mais l’adjudant l’interrompit :

-Une fois que tu l’auras jeté, évacue les blessés vers le poste médical, cet élite est à moi !

-Vous êtes sûr ?

-Certain, aller vas-y !


James lança la grenade entre l’élite et les TCAO , ce qui attira l’attention du grand élite vers eux. Les deux marines passèrent au dessus du rocher, le caporal se dirigea vers les ODST blessait pendant que Delta alla au dernier endroit où il avait aperçu l’élite. Les ODST étaient tous à terre et blessés, James tendit la main à un ODST, mais au même moment, un élite se matérialisa à ses côtés et annonça :

-Tu n’aurais jamais dû t’interposer !
Soulevant son épée à énergie au dessus de sa tête. C’est ta fin !

Un rechargement significatif du fusil à pompe de l’adjudant Freeman se fit entendre à travers la fumée :

-Laisse-le ! Maintenant c’est entre toi et moi !

Le spec’ops arrêta son mouvement et fit face à Delta. Pendant ce temps, James aida les ODST à se relever et les aida à quitter le nuage de fumée qui commençait à se dissiper. Les ODST étaient mal en point, James devait portait leur capitaine sur son dos, pendant que les autres suivaient tant bien que mal, un bleu des ODST s’approcha de James puis posa une question idiote :

- Vous n’allez pas l’aider ?

Le caporal des marines ne prit même pas la peine de tourner sa tête pour regarder son interlocuteur :

-Non, j’ai reçu des ordres et il n’aimerait pas ça !

Le groupe continua à avancer, avec les ODST toujours mal en point, pour le grand malheur de James.


Dernière édition par James Wellsey le Dim 1 Nov 2009 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 37
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Le débarquement   Sam 31 Oct 2009 - 17:49

Les deux marines passèrent au dessus du rocher, le caporal se dirigea vers les ODST blessait pendant que Freeman alla au dernier endroit où il avait aperçu l’élite. En y arrivant , il ne le vit pas , et se retourna vers le Caporal et se mis a courir vers lui , quand il remarqua l'apparition du covenant .

-Tu n’aurais jamais dû t’interposer ! Soulevant son épée à énergie au dessus de la tête de James . -C’est ta fin

Freeman plaça une chevrotine dans son fusil de Corps a Corps, chargea son M90 dans un bruit caractéristique d'un fusil a pompe .

-Laisse-le ! Maintenant c’est entre toi et moi !


Le covenant se retourna , et regarda d'un air étrange l'humain en face de lui , Freeman enleva sa cagoule de sa main gauche , montrant alors son visage , ainsi que ca cicatrice a l'œil droit .

- Tu te rappelle de moi ?

Laissant dans les yeux du Shangeli un moment de surprise , Freeman continua de le fixer de manière joyeuse , espérant pouvoir retrouver les moments de combats digne d'une guerre ,pleine d'adrénaline , quitte a mourir.

-J'ai dans ce fusil , 5 chevrotines , une de trop s'y trouve , ce qui veux dire , que je te tuerait sans soucis , Honorable Guerrier . . .mais avant , je veux savoir . . . , qu'elle nom dois je graver sur ta tète quand elle sera séparé de ton corps ?

John sourit , d'une manières rarement aperçus , montrant son enthousiasme , il avait peut de chance de survivre , mais comptait bien se battre pour le plaisir de mourir . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 26
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Le débarquement   Sam 31 Oct 2009 - 22:36

Aldo avait balancé une fumigène pour couvrir la fuite de Freeman et de James. En temps normal, il n'aurait pas opté pour cette solution mais il avait un sérieux problème: il était coincé sur l'anneau et les hommes de la compagnie Delta pourraient reconnaitre ses nouveaux membres. Il fallait impérativement que tout demeure secret.

Alors, il donna rendez-vous à Freeman et à James au camp du CSNU près du vaisseau Ravage à l'endroit où le reste de l'escouade attendrait. Pour l'heure, il fallait qu'Aldo commette une action dont il n'était pas très fier mais qui se devait d'être fait.

Il revint sur ses pas et activa sa COM plusieurs fois de manières non-sécurisé pour montrer sa position aux Covenantes qui patrouillaient dans le secteur. Puis, il plaça certaines indications pour amener l'ennemi directement sur l'escouade Delta alors que lui, utilisa ses dons de survie pour se cacher dans la brousse.

Il ne fallu pas plus d'une dizaine de minutes pour qu'une trentaine de Covies ne débarque dans la zone et que ceux-ci ne trouve l'escouade Delta. Ces derniers s'étaient mis en route vers le camp de façon prudente mais à cause de Ryan, tombèrent nez à nez avec les Covies. Il n'en fallu pas longtemps pour que l'escouade ne soit décimé en entier.

Aldo regrettait son geste, mais il était nécessaire pour la sécurité de ses hommes et pour la survie du groupe. Rien à part son unité n'avait d'importance et tout ce qui mettait en péril celle-ci, devait disparaitre. Il activa une COM sécurisé vers son escouade:

- Johnson, ramasse tout le monde et direction l'UNSC Ravage. On a deux nouvelles recrues, l'adjudant Freeman et le caporal James Wellsey. Occupez-vous de leur acceuil, je vais être en retard.

Aldo se releva après s'être assuré que les environs étaient sure puis, il commença une pénible marche vers le camps du CSNU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivana Dostya
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 24
Localisation : Frégate rebelle, en cellule.
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Magnum M6D PDWS
Autre Compte : N/A
Arme n°2 : N/A

MessageSujet: Re: Le débarquement   Dim 1 Nov 2009 - 18:22

- Bien, la traversée de l'atmosphère s'est déroulée sans accroc.

Izôn marqua un petite pause, sans doute le temps de vérifier tous les systèmes du vaisseau.

- Tous les systèmes sont aux verts, vos ordres ?

La carte tactique avait changée, elle représentait maintenant l'énorme vallée qui abritait l'avant poste humain, les forces humaines était encore éparpillées, tombant souvent sur des patrouilles covenants, mais la bataille ne semblait si mal engagée que ça.

- Préparez les ODST, je veux une escouade dans chaque pélican.

- Bien James, je transmets les ordres !
- Lieutenant, calculez des trajectoires de tir pour les canons de 50mm, je veux aucun contact ennemis sous le vaisseau !
- A vos ordres monsieur !

Les interCOM se mirent à grésiller chacun signalant qu'une escouade de troupes de choc était prêtes au départ. En quelques minutes tous les ODST du vaisseaux étaient montés dans un véhicule de transport.

- Lieutenant Jenks donnez l'ordre à tous les Shortswords de décoller !

- Chef, oui, chef !
- Lieutenant Monica, faites passer le messages suivant sur tous les canaux COM : "Ici le capitaine Stryke du porte vaisseau UNSC Fight for Freedom, vous avez à votre disposition plusieurs bombardiers Shortswords, n'hésitez pas à en appeler, et bonne chance ! Stryke, terminé."
- Message ... ... envoyé mon capitaine !

Je la remerciai, pendant ce temps quelques Shortswords commençaient leur travail : l'extermination pure et simple des forces Covenants du secteur. Soudain, un petit rassemblement de troupes Covenants apparut sur l'écran, enfin petit, il était tout de même d'une bonne taille.

- Izôn, tu vois se que je vois ?
- Oui James, certains covenants ont l'air de se regrouper. Ils nous préparent surement un mauvais coup !
- Je suis bien d'accord, autant pas prendre de risques. Lieutenant envoyez un bombardier nous débarrassez d'eux
- Bien monsieur! Escadrille Golf, je vous envoie les coordonnées de votre nouvelle cible.
- Coordonnées reçues passerelle, on se mets en route !

Le triangle représentant l'escadrille Golf se mit à bouger, il se dirigeait vers le point de rassemblement des soldats Covies.

- Monsieur ! Les éclaireurs signalent la présence de chars AA !

Il ne fallut qu'un regard entre le lieutenant Jenks et moi pour qu'il comprenne se qui lui restait à faire.

- Escadrille Golf, ici passerelle. Si vous me recevez annulez l'ordre précédant !
- Négatif passerelle *grésillements* ...mmes aux prises avec *grésillements* anti-aériens. Passerelle je largue les ... *grésillements*
- Plus de signal capitaine, ils sont mort.

En effet le triangle qui représentait l'escadrille disparu, de bons pilotes qui était mort ... pour rien.
Mais surtout qu'est ce que ces blindés AA faisait là, ils n'allaient pas me faciliter la tâche, loin de là.
Ils n'avaient déjà fait perdre une escadrille, il fallait trouver une solution, vite !

- Lieutenant préparez les missiles Archer du tube A1, visez moi ces enfoirés !
- C'est comme si c'était déjà fait mon capitaine !
- Lieutenant Jenks, caméra avant !

Presque immédiatement, 30 missiles sortirent de la coque de mon vaisseau, traçant des sillons de fumée dans le ciel. Ils finirent par s'écraser sur leurs cibles.

- Les éclaireurs confirment mon scan capitaine, ennemis éliminés. UNSC Navy : 1 / Covenants : 0 !
- Calmez vous lieutenant, je pense qu'ils nous réservent encore pas mal de surprises ...
- Bien mon capitaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le débarquement   Dim 1 Nov 2009 - 21:43

Après avoir chaussé ses rangers, John Miller sortit de l'UNSC Ravage et se dirigea les plus hauts gradés, les mains jointes dans le dos. Les soldats lui jetèrent des regards mauvais, il avait une sale réputation de bourreau et de connard.
Il toisa de haut celui avec une insigne de Capitaine.

-Qui est le plus haut gradé ici ?
-Moi colonel, répondit le capitaine. L'Amiral est blessé, vous prenez les commandes.

John courut vers le brancard ou était l'Amiral Kol. Il apprit que son collègue était dans le coma. Il s'isola avec le blessé et lui prononça quelques mots, que personne ne put entendre. Alors qu'il allait s'apprêter à partir, il vit au dernier moment un loup tribal tatoué sur le bras de l'Amiral. Il l'observa attentivement.

*Kol, le loup ? Pfff, ridicule, ca date de la première crise.*

Il s'enfonça un peu plus dans les plaines, et partit en direction d'une pile de cadavre de grognard. Les combats étaient loin d'ici, il était tranquille.

[MJ : Commencez tous à stopper les combats et revenir vers les zones humaines, on va bientôt passer à un autre chapitre de cette longue épopée.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Mabry
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 2342
Age : 26
Localisation : VEBH
Humeur : Massacrante
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : M7 S
Autre Compte : Oliver KATSU
Arme n°2 : M6C S

MessageSujet: Re: Le débarquement   Dim 1 Nov 2009 - 23:10

On me traina depuis un moment. Déjà depuis tout petit je détestais faire du chevale ou être porté par mon père mais aujourd'hui c'est pire. Je tue le premier qui me porte. Mais malheureusement on manque tellement de soldat en se moment ...
Je commençais a reprendre connaissance puisque je plongeais dans mes pensée meurtrière, la biomousse et la perfusion faisait leur effet, mais je dois absolument voir les toubibs. Mais on ne laisse personne derrière quand des hommes sont sous ma responsabilité. Quand ma vision se clarifia et que l'image devint bien nette, je pouvais constater que j'étais déjà dans le centre médical, et que, les soins que je m'étais administré n'avait aucun rapport avec l'amélioration de mon état.

-" Bienvenue parmi nous Capitaine, comment vous sentez vous ?" Demanda un médecin

-" Pas trop mal Doc, ou j'en suis ?"

-" Vous êtes mal en point et non vous n'y retournez pas du moins pas maintenant, vous avez perdu beaucoup de sang."

Je me levais d'un bon avant qu'il commença sa nouvelle phrase et pour la première fois en 6 ans, mes jambes ne me soutennaient plus. Ce bon vieux Doc avait prévu le coup et deux soldats me rattrapaient au vol.

-" J'allais vous dire d'y aller doucement mon Capitaine, vous avez fait beaucoup d'effort et après votre petite retraite de 3 ans, et votre age, vous ne récupérez plus comme avant."

C'était vraie 3 ans avant l'arriver des covenants, j'avais prit un congé sans solde mais l'UNSC m'avait rappelé comme Officier Titulaire des ODST quand les choses commençaient a tourner au vinaigre. Après une année d'entrainement trop léger, la reprise était dur, et aujourd'hui encore.

Je vis un officier plus gradé que moi sortir de se lieux sans escorte, quelques grimaces lui souriait. Qui était se colonel ? Son visage me rappel quelqu'un dont le nom m'échappe. Je pris une béquille que le Doc m'avait prêté et je suivis cette homme qui me semblais étrange.

-" Escouade restez sur place, je reviens d'ici 10 minutes." Dis-je tout en enfilant mon nouveau casque.

Je le suivis donc tant bien que mal dans un petit recoin de la plaine, près du secteur où j'avais atterrit avec mes hommes et il s'arrêta devant un tas de grognards, je me rappel que ceux là n'avait rien entendu venir. Une fois que je fus assez près de lui, j'engageai les *hostilité*.

-" Colonel John MILLER, sa y est je me souviens de vous, je me disais bien que je vous avais vu quelque part."

Il me regarda d'un air étrange dans se paysage jonché de cadavre et de cratère.

-" Pardon, j'ai oublié de me présenter. Capitaine MABRY, a une certaine époque mon équipe vous servait d'escorte si je me souviens bien. Mais avant toute chose, laissé moi vous poser une question. Que faites vous ici, dans un endroit si dangereux et sans garde rapprocher ?"

Au bout d'un moment, je sentis ma jambe devenir a nouveau fonctionnel et je jeta au désespoir du Doc une de ses nombreuse béquille qui furent abandonner de la sorte dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le débarquement   Dim 1 Nov 2009 - 23:23

-Colonel John MILLER, sa y est je me souviens de vous, je me disais bien que je vous avais vu quelque part.

Il ne s'était pas présenté, John ne prit pas la peine de répondre et il continuait à fixer ce petit tas de cadavre.

-Pardon, j'ai oublié de me présenter. Capitaine MABRY, a une certaine époque mon équipe vous servait d'escorte si je me souviens bien. Mais avant toute chose, laissé moi vous poser une question. Que faites vous ici, dans un endroit si dangereux et sans garde rapprocher ?


-Ce sera Colonel, ou Colonel Miller pour vous capitaine.

John ferma on visage d'un air froid, et continua.

-Oui Mabry, je me souviens de vous. J'ai vu passer votre dossier au SRN dernièrement. Pas terrible il me semble, et sans vouloir vous offenser vous avez l'air un peu vieux pour ce job. A votre age on fini aux cuisines normalement ?

Il fixa longuement le capitaine, qui tira une tronche magnifique, dépitée, étonnée, choquée. John Miller éclata de rire.

-Allons, je plaisante. Par contre ce qui est vrai c'est que votre dossier est à chier je crois. Bref j'ai une mission pour vous. Commencez à rassembler un maximum de troupe opérationnelle. Les combats vont bientôt cesser et j'aimerais débuter une expédition dans un autre axe pour retrouver le Support.

John Miller s'attarda un peu sur le tas de covenant, qu'il s'amusa à toucher du doigt. Il était souvent comme ca : méchant de cynique, mais là il commençait très fort. L'air de la nature peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 37
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Le débarquement   Dim 1 Nov 2009 - 23:53

- Tu es bien confiant pour faire face a moi , miserable chose , Un peut trop sure de toi pour faire Face à Khor , Khor Koramee !

Freeman n'enleva pas son sourrir enthousiaste , ria un cours instant avant de repondre au covenant

- Je suis pas Confiant , je suis fous . . . Fous de jois a la pensé de mourir face a Toi . . . de mourir au combat comme tout guerrier se doit de perir malgré la force de l'ennemis .

Le marines avait peut de chance , une infime chance de survivre face a son adversere et Freeman le savait pertinament ,tant qu'il mourrait au combat , il serait meme fier de mourrir en emportant son adversaire avec lui.
Le covenant regarda le soldat dans les yeux .

- Alors tu mourras comme il se doit , si tu te dit guerrier, AFFRONTE MOI !

Le guerrier covenant leva son epee plasma et la rabattit aussitot sur l'humain qui fit une roulade sur le coté droit pour tirer une des cartouche sur le bouclier du geant extraterrestre qui vascilla aussitot , l'epee zebra dans l'air , juste devant le marine qui par reflexe recula ,puis chuta en arriere lors du second passage de la lame , en touchant le sol , le M90 lacha une nouvelle cartouche contre le bouclier du covenant qui vascilla une nouvelle fois .
Le marine fit une nouvelle roulade sur le coter , en echappant de peut a la nouvel attaque vertical du guerrier shangeli , Freeman se releva , tira une nouvelle fois

*3 Cartouches *

L'Epée fit un passage horizontal , et Freeman sauta en arriere , tirant sur le covenant ,et remarqua en touchantle sol et apres avoir sentit l'odeur de l'acier , que son armure a la poitrine avait ete tranché en deux , voyant la marque de la lame qui laissa un trait d'acier fondus profonde . . . et en prime une bouffer de chaleur .
Quan l'humain se releva , il fixa rapidement le guerrier covenant qui etait entouré de petit eclairs , signe particulier de l'abscence de Bouclier energetique , mais qui ne l'empecha pas de faire une attaque de nouveau vertical ,

Freeman pivota sur lui meme , ainsi evité l'attaque et se rapprocher de son adversaire de quelque centimetres pour ensuite appuyer sur la detente .

" CLIC "


Une posture desagreable pour les deux guerrier , l'un se retrouvait avec une lame plasma a quelque millimetres de sa gorge , commencant a bruler du a l'electricité provenant de l'arme , alors que le second guerrier se retrouvait avec un canon juste entre les mendibules

- Pour la cinquiemes cartouche . . . c'etait du bluff !

Freeman eu des sueurs froides , une lames se trouvait a quelque millimetres de sa gorge alors que l'attaque etait vertical , le shangeli avait parfaitement manier sa lame pour la ramener vers le soldat .
Il evita d'imaginer se qui se serait passer si la lame l'avait decapiter .

-Bon . . .je suis a ta merci maintenant !

Soudain l'epee disparut au meme moment que Freeman baissai son M90 , le covenant rapprocha sa tete de l'humain .

-Tu est bien defaitiste pour un guerrier de ta trempe . . .


-Je suis realiste , je pourrais toujours te tranchés la gorge , mais tu y survivra quand meme . . .

Le covenant se retournant en marmonant quelque chose , fit quelque pas en avant , s'arretta :

- Tu m'aurais eu si ton arme aurait ete encore chargé , sois heureux que je te laisse vivant , Guerrier !

-J'espere te revoir un jour , Elite , et la prochaine fois je t'aurais , sois en sur !

Freeman regarda le covenant disparaitre soudainement , regarda au sol pour rechercher sa cagoule , la mis apres l'avoir frapper pour se debarrasser de la poussiere , Freeman partit en direction du vaisseau , quand il y arriva ,il appris aussitot que l'amiral etait toucher , peut etre meme mort , mais ca lui importait peut , il voulait tout d'abord changer d'armure . . .

-Caporal , Ou etes vous ?


- vers l'enceinte medical


- j'arrive , ne bouger pas !


Freeman rejoignis aussitot la section medical , et tomba aussitot sur wellsey , puis sur un de ce qui semblait être , le chef de sa nouvel escouade . . .


Dernière édition par Delta le Mar 3 Nov 2009 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 26
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 0:55

Aldo avait mis pas moins de deux longues heures pour rejoindre l'UNSC Ravage. Il fallait avouer que des Covies il en avait rencontré un paquet en venant jusqu'ici. Il avait évité de les tuer pour ne pas dévoiler sa position mais lorsqu'il avait rencontré un groupe de cinq grognards sans chef, il n'avait pas pu résister. Il les avait tous tuer sauf deux qu'il avait garder pour les interroger. Il en sélectionna un puis lui demanda:

- Alors mon petit...t'as un truc intéressant à me dire?
- NON!

Le petit extra-terrestre était énergique mais ça ne durerait pas longtemps. Aldo le regarda et lui répéta sa question:

- Regarde...j'ai besoin de savoir ce que toi et tes petits copains fou tramer dans votre coin. Si tu me le dis pas et bien j'pourrai pas te garder en vie, tu comprends?

L'extra-terrestre faisait non de la tête. Il était vraiment obstiné.

- Bon très bien, tu l'auras voulu...D'un autre côté, ça me fait plaisir que tu dises non. J'adore tuer!

Aldo empoigna son imposant couteau de combat d'un modèle étrange, probablement de confection artisanale et l'approcha de la tête du Grognard. Ce dernier commença à paniquer et d'un geste vif, Aldo sectionna son masque de respiration. Le grognard s'agita dans tous les sens avant de mourir plus loin. Il regarda le deuxième Grognard puis l'amena vers lui et lui répéta la même question. Ce dernier lui débita une série d'infos concernant l'arrivée d'une puissante force covenante composé en majorité par des Brutes.

Putain de merde! Des Brutes! Ça serait pas de la tarte. Il trancha la gorge du Grognard puis parti en courant vers le camp.

Une fois arrivée au camp, il alla directement au poste d'État-major et demanda à voir le chef des opérations. On le dirigea vers un certain Colonel Miller. Il alla vers lui, le salua et lui dit:

- Colonel, vous êtes bien John Miller du SRN?
- Oui major...Vous me voulez quoi?
- Lieutenant Ryan des forces spéciales du SRN...acrréditation niveau 3. J'ai appris que les Covies avaient envoyé une autre force d'assaut composé de Brutes. Et je viens pour prendre mes ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 1:10

Alors qu'il était en pleine conversation avec le capitaine Mabry, Aldo Ryan arriva devant lui.

-Colonel, vous êtes bien John Miller du SRN?
-Oui major...Vous me voulez quoi?
-Lieutenant Ryan des forces spéciales du SRN...acrréditation niveau 3. J'ai appris que les Covies avaient envoyé une autre force d'assaut composé de Brutes. Et je viens pour prendre mes ordres.
-Foutre, ca m'étonnerais. On a pas croisés de Brutes jusqu'ici. Bref vos ordres c'est de ramener un max de personnes ici. Sortez nos gars de la merde et ramenez leur culs ici pour qu'on puisse lancer l'expedition.

John Miller alluma un de ses cigares fétiches. Il avait l'impression de fumer un barreau de chaise, mais tant pis, ils étaient délicieux ces barreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby McColdi
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 23
Localisation : Devant mon PC
Humeur : FAN DE HALO
Date d'inscription : 24/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 1:28

Après l'affrontement avec l'Elite, tout était flou, je me souviens seulement d'être revenus au centre médical de l'UNSC Ravage à pied avec un soldat TCAO qui portait un de ses camarade sur son dos...Le centre médical ? ne m'en parlez pas ! Ce fut un "Calver" j'ai crus que j'allait cogner le médecin au moment où il m'avait replacé l'épaule :

"- Alors Bobby comment tu te sens ? " me dit le premier docteur.

"- Assez mal Docteur, mon épaule...."

"- Montre moi ça j'vais voir ce que j'peux faire.." me dit-il en observant ma situation lorsqu'il dit " peux faire ".

Il m'éxamina le bras et en déduisit que mon épaule était bel et bien déboitée ce que je savais déjà. Il alla chercher un de ses collègue.
Quelques minutes de souffrance plus tard ;

"- J'te présente le docteur Ivan Borskovich !"
L'homme avoisonnait les 2mètres, il était blond, il ressemblait à un russe ou à quelque chose dans le genre...

"-Bon je vais voir ce que je peux faire pour vous..." me dit-il.

Il me prit le bras et me dis :

"- Attention ça risque de faire mal, accrocher vous ! "

Et il tira d'un coup sec sur mon bras, se qui produisit un son horrible, un *CRAC*. Je ne m'étais pas mis à hurler mais il en fallut de peu. Après quelques minutes de repos, je partis me dégourdir les jambes...


Dernière édition par Bobby McColdi le Lun 2 Nov 2009 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Pendergast
ODST, Caporal
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 24
Localisation : Revient sur les traces de son passé.
Humeur : Stratégique
Date d'inscription : 07/08/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG M7S
Autre Compte : Nicolas-107 (Spartan-III)
Arme n°2 : Magnum M6C SOCOM

MessageSujet: Bloqué dans la vallée   Lun 2 Nov 2009 - 4:09

Le Crash

La capsule de Nicolas commença à chauffer d'une lueur orangée. Elle venait de rentrer dans l'atmosphère de l'anneau. Il entendit un message dans sa liaison COM :

-C'est bon fiston. Tu peut déployer ton parachute. Ça va jouer serré. La zone de droppage est en plein milieu d'une zone contrôlée par les Covenants. Une vallée profonde.

C'était l'officier ODST qui lui avait dit de monter dans la capsule tout à l'heure. Il été toujours en contact. Nicolas appuya sur la commande d'ouverture du parachute. La capsule ralentit brusquement et continua à tomber. Des nuages brouillait la vision de Nicolas. Il ne savait pas où il tombait. Soudain, le ciel se dissipa. Il vit une vallée parsemée d'arbres et de structures ainsi qu'un vaste lac. La zone de droppage n'était qu'a 300 mètres de la capsule. Mais un capteur de mouvement sonna brusquement. Un tir de canon anti-aérien Covenant tirait en direction du SOEIV de Nicolas. Ce dernier prit peur et il vit le tir exploser à a peine 100 mètres à gauche de la capsule. Cette dernière se retourna, projeta Nicolas en avant et perdit vite de l'altitude. Les panneaux de contrôle de la capsule affichèrent tous : ATTENTION !!! Crash Immédiat ATTENTION !!! Crash Immédiat
Nicolas entendit à ce moment dans la liaison COM :

-Fiston ! Non !! Non !!!! Ces salopards l'ont eu!

Nicolas sût que son heure était proche. Mais il ne voulait pas mourir. Il fit une prière et s'accrocha de toutes ses forces aux barrières de sécurité qu'ornait l'intérieur de la capsule. Il se fit soudain projeté très fort en arrière. Sa tête heurta le fond de la capsule et Nicolas perdu connaissance. La seule chose qu'il avait pu voir était son indicateur de santé tomber brusquement dans le rouge. Il avait pu sentir une douleur insupportable lui montait à la tête.

7 Heures Plus Tard

Nicolas se réveilla avec un énorme mal de crâne. Il était blessé. Il avait sûrement une commotion cérébrale. Il fallait qu'il prenne la bombe de mousse biofoam. Mais ses bras lui paraissaient terriblement lourds et il ne pouvait pas bouger. Il arriva néanmoins à ouvrir une liaison COM.

-Ici, le Ser... Serge... Sergent-Maj...or Pede...gast. Je su...is à 10 km de la.... zone... de drop...age. Est-ce...qu'il...y a quel...qu'un ? Je suis.... ble...ssé. Amenez des se...cou...rs.

Il pu seulement dire ses mots qu'il commença à retomber dans le coma. Une réponse arriva mais il ne pu entendre que la moitié de ce message :

-Ici la Base Alpha. Nous envoyons des secours. Vous êtes toujours là Sergent?........

-........

Pendant ce temps là à la Base Alpha :

Et merde ! On a perdu le contact. Envoyez vite un Pélican et une équipe médicale. Nous devons porter secours au Sergent-Major Pendergast. Il est un de nos meilleurs soldats.

Un Pélican, un warthog de transport et une équipe médicale décolla vite sur le champ. Si ils n'arriveraient pas à temps pour le ramener à la base et le soigner à l'infirmerie, Nicolas serait mort sur cet anneau sans avoir pu une seule fois combattre. Il ne deviendrai pas un héros.

[HRP : SVP !!! Me laissez pas crever sans rien faire !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaceterritory.com
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 26
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 6:22

Miller avait donné ses ordres à Aldo. Il devait faire en son possible pour ramener tout le monde au camp pour lancer les expéditions. Alors, il décida de se rendre au poste de communication pour voir les derniers relevés.

Lorsqu'il arriva, il vit un homme légèrement paniqué commander un vol médical prioritaire. Ryan s'approcha et demanda:

- Qu'est-ce qu'il y a mon gars?
- Y'a un ODST dans une mauvaise posture à plusieurs minutes de vol. On envoie un Pélican pour porter assistance mais on en trouve pas!

Enfin, son escouade allait pouvoir être utile. Aldo regarda le jeune homme:

- Vous occupez plus de ça fiston...je m'en charge. Des infos sur la résistance ennemi dans le secteur?
- Faible mais en constante progression.
- Ça ira dans ce cas.

Aldo sorti en trombe de la tente et appuya sur la COM sécurisé de l'escouade:

- Johnson ramasse les deux nouveaux et fait chauffer les moteurs. On va aller chercher un d'nos gars. Ordre à toute l'escouade de se rassembler au Pélican. Leclair tu prends l'équipement de soin.

Il se dirigea alors à pleine vitesse vers le Pélican. Maintenant, chaque seconde comptait.

[HRP] Delta et Wellsey attendez un peu avant de poster pour que Yellow ait le temps [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagrant
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 23
Localisation : dans une prison
Humeur : me faites pas chier
Date d'inscription : 27/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Jackals 13 mn et son arme de secour,le 343 gulf
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil MA5B/M90 ou fusil sniper + quelque grenade spéciale et une lame de 20 centimètre

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 11:23

Est-ce que sa vous ai dejà arriver de conduire un véhicule,la peur de la mort au ventre,de ce dire que chaque seconde est le dernier.Eh bien, ce sentiment est celui que moi et mes "hommes " avons durant cette course poursuite,les banshee allaient a une vitesse impressionnante et nous tirer dessus malgré le fait qu'on était a 1 kilomètre,le tireur semblait au bout des nerf cars il n'en avait descendu aucun et il s'était légèrement brulé la main car du plasma a failli nous touché.Le copilote quand a lui a du conchié dans son froc car il était livide et n'arrêtait pas de balbutier des inepties.Je pris donc un virage a droite ce qui fit un peu tanguer le warthog puis fonça de nouveau vers le lieux de rendez vous.Je sentais le plasma chaud qui même loin, me réchauffais.L'inquiétude était en moi, je suis certes un bon tireur mais jamais j'avais tester mes faculté face a deux banshee,comment faire pour s'en débarrasser.Je réfléchissais en même temps que je fessait des virage serré et tout d'un coup j'eus une excellente idée.

soldat,tirer sans discontinuer,c'est un ordre

il aquiesa mais je sentais qu'il était inquiet.Je me préparais donc a riposter, il restait deux kilomètre avant le point de rencontre:

*maintenant* pensai-je avant de faire quelque chose que je n'aurais jamais fait dans d'autres circonstance....
J'ai freiné.Au départ, personne n'a compris, je voyais les vaisseau arriver...

500 mètre,il commençait a faire feu et je sentais la chaleur autour de moi
200 mètre il allait bientot virer
100 mètre:

FEU !!!!

je vis le tireur tirer avec la gatlin installé sur le warthog,et je vis les vaisseau, les deux, commençait a s'enflammer et a se transformer en boule de feu bouillonnante.Je souris, ma technique avait fonctionné,une technique risqué mais efficace.Cela fait, je tapota des mains puis je dis

ennemi, neutralisé, bien joué soldat.Maintenant, allons-y !

et je remontais a la place du conducteur et le warthog se remit en marche.Ils nous a fallu 20 bonnes minute pour arriver au point de rendez-vous et heureusement, nous n'avions croisé que des grognard qui finirent leur vie, écrasé par des pneu.Quand nous arrivâmes au lieu de rendez vous, la première chose que je vis fut le vaisseau,GRANDIOSE,tellement dans l'espace il semble ridicule que sur terre ils sont magnifique.Je vis une équipe médicale venir vers nous avec brancard et tout le bazar qui allait avec et je refusa assez poliment,par contre les soldat qui était avec moi ne se laissèrent pas prier.Après que l'émotion soit passé je demanda un rapport a un des médecin:

Eh bien, ce n'est pas bon Adjudant,nous avons un paquet d'homme blessé mais surtout le général Kol dans un coma profond

je serra les dent en entendant ceci, Daru blessé, mauvaise chose,il ne fallait pas qu'il meurent,c'est ma seul garantie de survie .Je commença donc a courir jusqu'à ce qu'une personne fonça vers moi, et a première vu, il semblait plus haut gradé que moi et me dit:

sa va pti gars

je répondis calmement que oui et lui alors me pointa un pélican et me gueula dessus:

eh bien, vous repartez tout de suite, pas le temps de chômer on a un blesser a dix kilomètre d'ici, partez dans ce pélican et préparer vous au départ....

je le regardais, c'était un plus haut gradé, je ne pouvais pas faire grand chose, même si, si c'était un rebelle, je l'aurai tuer.Je couru donc vers le pélican qui semblait avoir déjà servi et rentra par l'ouverture arrière.Il y avait déjà des gens a l'intérieur et je fis un salut militaire avant de dire d'une voix plus..........rebelle, peut-etre une erreur de ma part mais là pour tout avouer, je men foutais royalement.

qui est le plus haut gradé ici ?

pourquoi cette question,juste pour savoir avec qui j'allais faire ami-ami


Dernière édition par Nomade le Lun 2 Nov 2009 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 39
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le débarquement   Lun 2 Nov 2009 - 15:34

Nomade a écrit:
[hrp]je m'incruste parce que c'est quand même mon ami ce type et en plus, sa m'énerve un peu de jouer rp solo là -_-
donc voilà et si vous êtes pas d'accord, je viendrais le sauver quand même :p [/hrp]

[H.R.P : Ce comportement n'est pas tolérable Nomade, évite ce genre de petit Post-Scriptum. Peut être qu'il n'a pas envie d'être sauvé de cette manière mais bon, c'est a lui de formuler une objection... Prochaine fois, demande, sinon les reproches tomberont]

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Andersen
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : caféineland
Humeur : total déprime
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil de combat BR55 - couteau de combat
Autre Compte : Nilhs-251
Arme n°2 : fusil sniper

MessageSujet: Re: Le débarquement   Mar 3 Nov 2009 - 11:05

John avait reçu une salve de fusil plasma sur le torse, cette dernière avait complètement grillé son armure et peut-être même l'avait ateint plus ou moins gravement, car il sentait une douleur, comme une brûlure. Il était tombé à terre momentanément. De là où il était, il ne voyait qu'un panache de fumée qui masquait l'endroit où était l'élite.

John retourna au poste médical brièvement, il retira son armure au niveau de sa blessure et appliqua des bandages. La brulure n'avait rien de sérieux, c'était superficiel. Peu après, il retourna à l'armurerie, s'équiper d'une armure neuve puis repatit marcher dehors.
Il s'arreta, et se remémora pensivement le "combat" avec l'élite. Il s'était laissé vulgairement mener, il n'avait pas été dynamique... bref il avait foutu de la merde. Cela ce serait certainement mieux passé s'il avait été plus brutal, quoique la situation ne soit pas si mauvaise.
L'odst posa ses armes et les nettoya machinalement, et se reprocha de n'avoir utilisé que trois chargeurs.

-"escouade, restez sur place, je reviens d'ici dix minutes."

Mabry s'en était remis plutôt rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Mabry
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 2342
Age : 26
Localisation : VEBH
Humeur : Massacrante
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : M7 S
Autre Compte : Oliver KATSU
Arme n°2 : M6C S

MessageSujet: Re: Le débarquement   Mar 3 Nov 2009 - 11:33

- Allons, je plaisante. Par contre ce qui est vrai c'est que votre dossier est à chier je crois. Bref j'ai une mission pour vous. Commencez à rassembler un maximum de troupe opérationnelle. Les combats vont bientôt cesser et j'aimerais débuter une expédition dans un autre axe pour retrouver le Support. Conclu Miller avant de me laisser.

Mon Dossier est a chier !!! Plus de 16 années de l'armée, blessé que très rarement. Aucun manquement au devoir, mon dossier est celui d'un homme qui a passé sa vie a obéir et croire a la victoire. 16 années où j'ai pus monter en grade et devenir un Capitaine à 35 ans. C'était rare, j'ai passé de multiple formation pour devenir officier et j'ai toujours mené a bien mes campagnes et il dit que mon dossier est a chier. Je comprenais maintenant pourquoi peu de monde l'appréciait, il reste un supérieur hiérarchique et je ne peux m'opposer à ses ordres, même en étant Capitaine.

Je marchais tout en boitillant vers le centre médical pour finir mes soins et éclaircir un point. Et quand le Doc m'a aperçu, il désespéra d'avoir encore perdu une béquille dans la nature. Je m'approchais de lui pour lui poser quelques questions.

-" Doc qu'est-ce qui m'a troue l'épaule ?" Lui dis-je

il devint tout blanc, et se mit a tremblé, il prit un pot contenant une balle de type MA5C et me la donna.

-" Un tir allié, j'ai faillie crever a cause d'un tir allié, c'est fou sa."

-" si c'était un tir covenant, vous serriez probablement mort, le sang que vous avez perdu a suffit pour vous mettre HS. Une perfusion sanguine et se sera bon Capitaine, on a déjà suturé votre blessure."

Je m'asseyais dans un fauteuil pendant que le Doc me piqua et installa un cathéter. Le sang coula lentement mais il ne faut jamais presser les chose en médecine, donc je pris mon mal en patience et dormis un peu.
C'est au bout d'une demi heure qu'on me réveilla pour que je laisse la place a d'autres blessés.

Je partais donc vers l'armurerie de campagne mit en Place par le Ravage. Je pris une douche, pour me réveiller et on me donna un nouvelle uniforme puisque le mien était taché de sang et troué à plusieurs endroits. On m'avait fournis également une nouvelle armure toute neuve et avec une radio plus efficace avec plus de porté et d'autonomie. Ce qui était essentiel pour un chef d'escouade. Puis vient les armes. Je pris pour changer une Carabine MA5K avec comme toujours mon M6C.

J'étais enfin équipé, réapprovisionner en munition et ration de combat. Il fallait maintenant que j'applique les ordres que m'avait donné Miller. J'enfilais alors mon nouveau casque et je pris le temps de régler l'interface. Une fois tout ceci en place, après un long moment de glandouille, je commençais mon Job.

-" Escouade Rassemblement a l'Armurerie pour le Colonel Miller ainsi que tout les hommes valide n'ayant rien a faire. Quelqu'un a des nouvelles de Mike O'Brian ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Andersen
ODST, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : caféineland
Humeur : total déprime
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil de combat BR55 - couteau de combat
Autre Compte : Nilhs-251
Arme n°2 : fusil sniper

MessageSujet: Re: Le débarquement   Mar 3 Nov 2009 - 11:54

Dix minutes, toujours rien, il glandouillait l'ai de rien ses armes a la main. Heureusement la patience c'était son point fort... en combat. Il attendit encore 20 minutes, puis alla se chercher une boisson, et au même moment le capitaine l'interrompit :

-" Escouade Rassemblement a l'Armurerie pour le Colonel Miller ainsi que tout les hommes valide n'ayant rien a faire. Quelqu'un a des nouvelle de Mike O'Brian ?"

-"J'arrive. Aucune nouvelle d'O'Brian, on l'a perdu a l'instant où on a posé nos pieds ici."

Exaspèré, John se dirigea vers l'armurerie en se disant qu'il aurait mieux fait d'aller boire avant. Il entra à l'interieur et constata qu'il était le deuxième arrivé après Mabry. C'était un vrai caverne d'Alibaba, cet endroit !
Il en profita donc pour rafler quelques chargeurs de balles explosives et des grenades; puis il se dirigea vers Jason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le débarquement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le débarquement
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Installation 01 - Halo :: La Vallée-
Sauter vers: