Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite escale [Suite du désert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Une petite escale [Suite du désert]   Jeu 17 Déc 2009 - 22:16

Les pélicans volaient en Delta, cherchant des survivants humains. Un des responsable du point de rassemblement étaient avec eux : il faisait un rapide briefing à Miller. La situation était bordélique. Les troupes étaient dispersées partout, le groupe de Kol était partit loin, on n'avait plus de nouvelles. Soudain, le radar du pélican bippa : plusieurs signature humaines dans le secteur.

Les trois pélicans commandés par Miller se posèrent non loin des contacts humains qu'ils voyaient. Apparemment c'était un groupe de warthog en arrêt.
Miller sortit de son pélican, et se dirigea vers le plus gradé, un lieutenant colonel. Ils échangèrent une poignée de main solide.

-Colonel Miller, SRN.
-Lieutenant-Colonel Japs, même maison.
-Ca fait plaisir de voir des gens compétents ici.

Miller s'adressa au troupes déjà présentes sur les lieux et ceux dans les pélicans.

-Vous entendez bande de bleus ?

Les deux hommes rigolèrent. Ils étaient tous les deux mauvais.

-Bon, colonel racontez moi ce qu'il se passe.
-Excusez moi, mais il me semble que je sois le vice directeur du SRN et directeur de la DGAI. Je crois que c'est a vous de me faire le rapport.
-Je vous demande pardon colonel ?
-Vous m'avez très bien entendu, couille molle. En claquant des doigts je peut vous faire virer et vous envoyer à la retraite. Faites moi un rapport.

Un silence pesant s'installa parmi les troupes présentes. Une cinquantaine de soldats devaient être présents.
Le lieutenant colonel regarda ses rangers.

-Hum justement, je ne sais pas ce qu'il se passe, j'allais leur demander, "colonel".
-Tout ce que je sais, c'est que Daru Kol est partit assez loin, et que je n'ai toujours pas de nouvelles du Support. Que fait on, "lieutenant colonel" ?

C'est alors que la radio de Miller grésilla, une voix étouffée et parasité en sortie. Une voix assez étonnante dans ces circonstances car c'était celle de Kol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Ven 18 Déc 2009 - 22:00

La voix grésillante avait pût -comme par miracle- s'entendre sur toutes les radios du CSNU, comme-ci depuis le début de la mission quelque chose de bien était arriver à Kol... Le message était clair, et c'était l'un des rares moments où l'on pouvait sentir la haine de Kol dans sa voix.

"Que le Ravage arrive au plus vite sur la zone de l'Avant-poste, aucune pitié! Miller! Si vous m'entendez j'ai un Sparowhawk qui connait la position du Support, j'y fonce avec le Ravage en escorte. Donnez votre position et votre situation, à toutes les troupes du SRN, code "Oscar Uniforme Bravo Lima India" Sinon c'est rapide, une balle dans la tête!"
Revenir en haut Aller en bas
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 19 Déc 2009 - 18:49

Il y avait eu un sacré remue ménage en bas. Tout d’abord l’arrestation du capitaine Jason Mabry, ensuite deux hauts-gradés faisant partis du SRN se prenant la tête en bas. Mrs.Green décida d’attacher les mains du vieillard avec une vieille sangle rangé dans sa sacoche arrière. Le papy semblait reprendre ses esprits, James le pointait toujours du canon de son fusil à pompe M90. Une voix se fit entendre d’en bas.

-Vous là-haut ! Ramenez cet individu et plus vite que ça ! Ou sinon c’est moi qui viendrais le chercher et je vous donnerais un bon coup de pied au cul !


Le marine regarda au dessus de la rambarde, c’était le haut-gradé du SRN qui était arrivé par les pélicans précédemment. James commença à pousser " Piscou le Caribou" vers le rebord pour le faire tomber quand il reprenna totalement ses esprits et commença à s’agiter :

-Toi je te jure, si je t’attrape …

Ils étaient arrivés sur le rebord, James répondit :

-Mais oui, mais oui ! C’est ça grand-père, essaye de retomber sur les fesses !

L’agent du SRN poussa l’individu sur le sol en contrebas, il retomba mollement. James descendit lentement de l’arbre, il toucha le sol et ramassa le papy qui était encore par terre. Il se dirigea vers les gradés du SRN et leur donna le vieillard. Mrs.Green continuait de le maintenir en joue, il regarda autour de lui, tout le monde s’était rassemblé entre autres il vit les membres de son escouade, Aldo, Cameron et Freeman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 20 Déc 2009 - 12:37

Les pélicans qui nous avaient extradés s'étaient posé, les troupes se rassemblait dans un désordre apparent. L'endroit où nous avions atterri n'était ni une base, ni une zone sécurisé. On pouvait se faire surprendre à tous moments. Je décida de rester à proximité des vaisseaux de largages, prévoyant un départ imminent. Assis à l'entrée d'un des Pélican, je sorti et alluma une cigarette.
Mon Zippo claqua, et je décida de vérifier mon équipement. N'étant plus dans le désert, je changea mon camouflage pour un plus classique aux couleurs grise et boisé. Rester discret et pouvoir se fondre dans le décor était toujours important, mais de plus en plus difficile sur cet anneau où tous les climats se trouvaient selon les différentes région. Mes couteau de lancé étaient toujours fixé à mes bottes, leur lame était en parfait état.
J'avais récupérer des munitions durant le voyage dans les réserves des transports de troupes, et j'allais vérifier mon fusil de précision lorsque j'entendis le Colonel hurler. Tout allait pour le mieux. à peine distrait par l'officier, je termina ce que j'avais commencé. Ma cigarette se consumait. Je jeta le mégot, rangea mon barda et fit quelque pas. à peine avais je parcourut la distance qui me séparait des officiers du SRN qui joutaient verbalement depuis quelques minutes, un vieillard atterri d'un arbre voisin.
Je vis un soldat en tenue d'Odst descendre de l'arbre d'où il était tombé. Celui ci avait l'air agacé, son fusil à pompe paré à tirer à la moindre tentative de son prisonnier pourtant ligoté avec une lanière. Le vieux braillait sans cesse et maudissait le Marines selon mon écran de poignée qui l'avait fait tombé de son perchoir. Celui ci redescendit, et empoigna le vieillard par le col. Intrigué mais jugeant cette situation que peut intéressante, je poursuivit mon chemin dans la zone de rassemblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Ven 1 Jan 2010 - 23:40

John s'approcha du vieil homme.

-Qui est tu ?
-Mon nom n'a pas d'importance.
-Qui est tu ?
-T'est sourd ?

La phrase de trop. Miller l'empoigna par le kol et lui souffla au visage :

-Tu peut répéter ?
-T'est sourd. D'ailleurs t'as l'air d'être très con en plus de ca.

John Miller devenait tout rouge. Tout le monde la fermait, et s'apprêtait à l'explosion. Certains marines saisirent leurs armes au cas ou.
John hocha la tête, et fit volte face, prêt à partir. Miller se laissait faire ? Surement pas, car au même moment, il fit un 180 et mit une droite énorme au vieillard. Celui ci s'écroula sur le dos, la mâchoire en sang. Miller se mit à califourchon sur l'homme et enchaina plusieurs coups de poing dans son visage.

-TU ME PRENDS POUR QUI, SALE CLODO ??!

Il se déchainait, et frappait la tête de l'homme sans faiblir. Tout le monde hésitait sur ce qu'il devait faire. Le Lieutenant colonel Japs cria :

-Mais arrêtez le bordel !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 10:30

Le colonel Miller essayait d’interroger le vieillard, mais pour l’instant sans succès. Une phrase le fit rire intérieurement :

-T'est sourd. D'ailleurs t'as l'air d'être très con en plus de ça.

Il aurait bien voulu se marrer en public du colonel, mais sinon c’était lui qui allait recevoir les représailles. Par contre pour l’officier du SRN, c’était la phrase de trop quand il s’était retourné, il fit volte-face et tapa le vieux en Celui-ci s’écroula sur le dos. Et le colonel continuait à le taper même si sa cible était au sol. James n’aimait pas non plus " Piscou le Caribou" parce qu’il l’avait fait tomber de l’arbre. Cependant, Mrs.Green n’aurait pas été jusqu’à de telles extrémités. Il voulait réagir, mais c’était sur lui que retomberait les foudres s’il s’opposait. Quand tout à coup, le Lieutenant colonel Japs cria :

-Mais arrêtez le bordel !

Pour l’agent du SRN, ces mots réagirent comme des ordres dans sa tête et quand il se baissa pour s’interposer il reçu une droite qui le fit vaciller sur le côté. Voyant surement un de ses hommes en danger, Aldo vint l’aider ainsi qu’un spartan et un autre ODST. Ils se ruèrent sur le colonel en essayant de pas trop lui faire mal, ils mirent ses bras dans son dos tout en le relevant. Le colonel se débattait en lançant des jurons et des menaces contre eux. James n’en prit pas compte, il tendit son bras au vieux qui était à terre. Celui-ci s’y agrippa et se leva.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 11:08

J'étais dans les parages lorsque le colonel Miller s'agita. Il essayait d'interroger l'étrange prisonnier qu'un Odst avait capturé dans un arbre. Seulement voilà, tout se passa très vite. Ce vieillard ne voulait pas coopérer, loin de là. Lorsqu'il insulta le Colonel, son courage fut admiré par tous, mais cette admiration fit rapidement place à la peur pour la majeur partie de nos troupes.
Nous sommes en guerre. Je suis un soldat, la mort est mon métier. Mais il y a des choix que nous sommes libres de prendre. Miller avait choisi. Il frappa le prisonnier, encore, encore et encore. Cela était inacceptable pour un officier, et ce prisonnier ne méritait surement pas ce traitement. Quoi qu'il advienne, le Colonel avait fait de cet interrogatoire une affaire personnel. Moi aussi.
J'avais trainer son corps inanimé dans le désert, son poids était supportable mais d'après le coup qu'il asséna à un camarade Odst il pouvait faire mal. Une raison de plus pour intervenir. Je ma rapprochât des deux hommes, et plaqua le gradé du SRN, les deux épaules au sol.
J'essayait de maitriser ses bras, mais il se dégagea de mon étreinte d'un coup de tête dans mon abdomen me retournant sur le sol, et il tenta d'atteindre ma jugulaire avec ses mains. Légèrement sonné, je le repoussa d'un coup de pied, et Miller atterrit au pieds d'un Spartan qui était venu à mon secours voyant la situation s'envenimer.
Ce derniers redressa le colonel et lui fit une clé de bras aux deux membres de Miller. Je me releva et prit le bras gauche du Colonel afin d'aider le Spartan à mon tour. L'officier du SRN hurlait de fureur et ne cessait de se débattre. L'Odst qui s'était fait mettre à terre au tout début de la bagarre relevait le vieillard. Il restait tout de même un prisonnier, et cela me gêna.
Le Spartan fit taire le Colonel d'un coup bien placé. J'aurais préféré lui faire subir ce qu'il avait tenté de me faire, un peu de Krav Maga m'aurait détendu, et lui aussi. Le super soldat s'occupait du gradé. je récupéra mon arme, mon instinct de tireur embusqué tout à fait éveillé. Nous étions sur cette position depuis trop longtemps.Il ne fallait pas trainer.


Dernière édition par Will Ost le Sam 2 Jan 2010 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 13:20

Tranquillement assis dans un coin, adossé contre un mur, le spartan N-214 profitait d'un des rares moments de repos qui lui était accordé hors de sa cuve de cryogénisation. Il avait besoin d'être un peu en paix, et profitait de sa solitude temporaire pour vérifier avec l'aide de Cassandra chaque détail de son équipement, l'état du fusil, la quantité de munitions et d'explosifs qui lui restait et le type de balle qu'il avait en stock. La plupart étaient des cartouches de gros calibres, de très haute vélocité, conçues pour traverser presque de part en part l'armure d'un élite ou du moins exploser son bouclier d'énergie à courte portée. Il était un peu troublé d'ailleurs, depuis le combat contre cet espèce de monstre géant. Il avait voulut charger pour lui faire sa fête, c'était son travail de soldat d'élite, et pourtant le petit Miler lui avait volé la vedette en se servant lui même d'un fusil à pompe. Bien loin de prendre des facteurs comme la jalousie en compte, le super-soldat restait un peu titillé dans son égo. Si les bleus se permettaient de jouer les héros, sa quantité de boulot allait sans doute doublé. Cette fois tout c'était bien passé, mais un marine restait un marine, peu importe son grade, et ils étaient par définition plus fragiles que lui... Et il ne pourrait pas toujours se permettre de protéger tout le monde, même avec le soutien de ses frères et soeurs spartans. Le fait qu'autant de ces sur-hommes soient au même endroit restait une lueur d'espoir pour l'humanité. Même perdue sur cet espèce d'anneau géant, ils avaient une force de frappe suffisante pour organiser une réelle résistance, c'est du moins ce qu'il avait comprit.
Et alors qu'il commençait une micro-sieste bien mérité, il entendit au loin des bruits de bagarre. Curieux autant qu'alerté, il se leva pour jeter un coup d'oeil, et tomba sur la scène peu banal du Colonel Miller en train de tabasser un espèce de vieillard mal fichu. En général il se serait contenté de regardé, mais lorsqu'on hurla de l'arrêter, et qu'Adrix vit ces malheureux frères d'armes peiner à arrêter la fureur incontrôlable de leur supérieur, il décida de se joindre à la fête. C'était l'occasion de s'en prendre à un haut gradé, et il adorait faire ça... Il jeta son arme à terre et courut vers l'action.
Will fit heureusement la majorité du travail en jetant le fou furieux à ses pieds. Il n'eut qu'à le relever d'une main pour le saisir d'une clé de bras experte. La force physique d'un spartan, modifiée par la biologie et l'entraînement en plus d'être boosté par son armure, était de loin supérieur à celui d'un être humain standard, même costaud. Comparé à un Elite, maîtrisé Miller était un véritable jeu d'enfant, le spartan apprécia cependant le soutien du lieutenant à qui il adressa un signe de tête approbateur.
Miller continuait de se débattre, il donnait des coups de pieds dans tous les sens, et ses bottes renforcées heurtaient avec violence les protections de l'armure du spartan. Ses pieds allaient plus souffrir que les mollets d'Adrix probablement.

-Mais c'est qu'il a vraiment pété les plombs !


Il lui restait deux choix : attendre qu'il se calme, ou le neutraliser. S'il le frappait, vu leurs grades respectifs et la personnalité de merde de Miller, il allait s'en prendre plein la tête à la sortie... Mais après tout c'était le boulot d'Ordo de gérer ce genre de situation crise, il serait de toute façon puni pour avoir lever la main sur un supérieur, alors un peu un peu moins, cela ne l'impressionnait pas. Et pis, c'est jouissif de frapper un colérique.


-Désolé chef
, c'est pour votre bien

Le spartan retourna brusquement le forcené et il lui asséna un brusque et violent coup de poing dans le ventre, assez pour l'assomer en théorie. Il avait volontairement contenu sa force au niveau d'un homme normal, afin de ne pas le blesser sérieusement, il aurait été dommage que ses muscles brisent quelques os au passage. Avec ça, le colonel devrait voir trente six chandelles un moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dabow
Unggoy, Minor Domo
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Grenades à plasma

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 16:13

On avait ordonné à Arcan de suivre la trace des véhicules humains qui avaient semés les séraphins envoyés. La brute avait sous ses ordres des frères de meute, des Kig-Yar et des faiblards d’Unggoys. Cela faisait une demi-heure qu’il suivait les traces des pneus sur les chantiers parcourant l’immense forêt, la tourelle à plasma qu’il portait ne l’encombrait pas du tout vu sa force naturelle. Il aurait pu la porter du matin au soir, par contre les unggoys se plaignaient tout le temps et demandaient un peu de repose pour dormir.

Le Jiralhanae avait envoyé un de ses frères qui possédait un camouflage en éclaireur il y a de cela une dizaine de minutes, il espérait que celui-ci ne se ferait pas prendre par leurs pitoyables ennemis. Il espérait pouvoir tuer un ou deux de ses humains en armure verte comme celui qu’il avait rencontré, il y a peu. La brute qui avait été envoyé en éclaireur réapparu devant les yeux d’Arcan, celui-ci prit la parole :

- J’ai localisé la position de ses misérables bipèdes !


Un regard sadique apparut sur le visage d’Arcan :

-Conduit-nous là-bas !

Le groupe suivit l’éclaireur, un grognard brayait encore qu’il voulait se reposer. Le chef de guerre brute fit volte-face et souleva le petit couineur par sa gorge tout en le séparant du sol.

-Silence dans les rangs !

l le jeta sur deux membres de sa race, il détestait vraiment ces vermines, mais elle pourrait lui servir de chair à canon le moment voulu. Ils continuèrent d’avancer jusqu’à ce que la brute éclaireur se cacha derrière un arbre.

Arcan fit signe aux autres de se planquer. Lui, il s’agenouilla tout en essayant de trouver un buisson à sa taille pour espionner les humains ce qui n’était pas facile à faire pour un individu de trois mètres de haut et de 500 kilos. Il réussit à en trouver un et posa sa tourelle à ses côtés et empoigna sa carabine pour plus de précision. Dans son viseur, il voyait que ces ennemis se battaient entre eux pour une raison idiote surement. Il remarqua aussi la présence des humains à l’armure verte dorée, il était satisfait, car il pourrait enfin se venger. Mais au lieu d’attaquer tout de suite, il décida qu’ils allaient les suivre, peut-être allaient-ils les mener dans un endroit important. Et ensuite, ils les élimineraient.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 17:50

Miller se prit le coup de poing dans le ventre après s'être fait malmené par ses soldats. Ils tomba à terre et cracha du sang. Il était prit de spasmes et de la mousse coulait de sa bouche. Il regardait autour de lui, bien qu'il ne voyait qu'une lumière blanche.
Les spasmes étaient présent dans tout le corps, et cette mousse n'arrêtait pas de couler. Il tendait le bras vers une personne -il n'aurait pas sût dire qui- devant lui et essaya d'articuler :

-Ma ... Ma ... Ma Serin-Geuh ...

Un caporal qui devait visiblement bien le connaitre se précipita dans le pélican. Il ressortit avec une seringue que Miller lui arracha des mains. Il se la planta dans le cou et les spasmes s'arrêtèrent aussitôt. Il cracha la mousse et le caporal l'aida à se relever : il servait de béquille à Miller qui ne tenait plus debout.

-Merci sergent.

Le caporal afficha un regard surprit en pointant son doigt vers lui même. Le colonel acquiesça.
Miller reprenait son souffle, on aurait dit qu'il avait parcouru le Marathon. Il leva la tête vers les trois marines qui l'avaient principalement malmené.

-Vous ...

Il cracha se reste de la mousse par terre accompagné d'un peu de sang. Il pointa son index vers le super soldat, Will et Welsey tour à tour avec un regard noir.

-En rentrant, je veillerais à ce que voyez renvoyés du CSNU pour coups et blessures sur un haut gradé. Et quand je promet quelque chose ...

Il tituba vers le vieillard calé contre un arbre, encore sous le choc. Il l'empoigna par le col en pointant un de ses M6C sur lui.

-Tu nous sers à quoi ? Je devrais te tuer pour ce que tu as fait.
-Je peut te faire partir de cette planète.
-Continue, sac à merde.
-Vous ... vous avez des pélicans non ? Emmenez moi avec vous et je vous montrerais le chemin.
-Et qui êtes vous ?
-Un colonel abandonné ici depuis des années. Votre saloperie du CSNU m'a laissé crever ici ! Il m'ont déclaré mort pour ne pas avoir à me rechercher ici !
-Ils ont bien fait, dit Miller en s'éloignant. Tous dans les pélicans bande de trous du cul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Vega
Marines, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 32
Localisation : A bord du Hadron, en train de foutre la raclée aux faces de poulpes.
Humeur : A ne pas chercher / facile à trouver
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : M7/Caseless Submachine Gun
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D Magnum Sidearm PDWS / Couteau de combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 19:01

J'avais regardée la scène sans rien faire. L'affreux colonel du SRN s'était jeté sur le prisonnier préalablement capturé pour je ne sais quel motif et avait commencé à le frapper. Trois soldat lui sautèrent aussitôt dessus pour le maîtriser. Moi, tétanisée, je n'osais rien faire. L'officier devenant incontrôlable un des Spartan présent lui asséna un puissant coup dans l'estomac.
Ensuite le corps du colonel fut parcouru de spasmes, une sorte de mousse sortait de se bouche. Personne ne bougeait. Le colonel, malgré que son corps parcouru de spasmes, réussit à tendre la main vers un soldat et à lui bredouiller quelques chose. Le soldat courut à l'intérieur du pélican le plus proche et saisit quelque chose à l'intérieur qu'il tendit au colonel. Celui-ci luttant contre les spasmes secouant tout son corps réussit à s'injecter le contenu de se qui s'avérait être une seringue dans le cou. Le colonel, soulagé, se servit du soldat comme béquille avant de le remercier. Le colonel se retourna ensuite vers le groupe de soldat qui l'avait malmené pour les menacer, à ce moment là j'étais vraiment contente de ne pas être intervenue. Je n'eus pas le temps d'entendre, ou même de voir, le réponse des soldats. En effet le colonel était retourné à l'assaut. Cette fois, le vieillard sembla bien plus coopératif.

- Je peut te faire partir de cette planète.

Cette phrase fit réagir tous les soldats présent, une lueur d'espoir naissait dans leurs yeux. Les miens n'échappait sûrement pas à la règle.

- Vous ... vous avez des pélicans non ? Emmenez moi avec vous et je vous montrerais le chemin.

Les yeux des soldats que je pouvais voir s'allumèrent pour de bon, on voyait enfin le fond du tunnel. On sortirait enfin de ce merdier sans nom, de cet enfer. J'allais pouvoir m'en sortir vivante. Tous les soldats se tournèrent vers les pélicans, n'attendant que l'ordre officiel pour partir, personne ne fit attention à ce que disait le vieillard maintenant, ils étaient bien trop heureux. Moi j'avais pu tout de même saisir une partie de sa phrase :

- ...Votre saloperie du CSNU m'a laissé crever ici ! Il m'ont déclaré mort pour ne pas avoir à me rechercher ici !

Sans doute un foutu rebelle, les marines avaient pour habitude de ne jamais laisser les leurs. Il devait sans doute essayer de nous monter contre le seul comité capable de nous sauver des Covenants. Puis Miller donna l'ordre d'embarquer, personne ne fit attention à son cynisme habituel et tous montèrent dans les pélicans. Je les suivis, les paroles du vieillard dans l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 19:31

Le spartan lui avait enchainé un sacré coup de poing dans le ventre. Celui-ci tomba à terre et commença à avoir des spasmes et de la mousse blanche coulait de sa bouche. James ne broncha pas, il regarda son supérieur en train de crever par contre un lèche botte voyant cela courra au pélican chercher une seringue pour remettre en état le colonel. Le lèche-botte aida le gradé à se relever et le colonel lui dit :

-Merci sergent.

A ce moment-là, Mrs. Green pensa :

-Mais putain, quel lèche-botte ! Tout ça pour être promu !


Le colonel lança :

-Vous ...

L’agent du SRN le regarda dans les yeux, puis son supérieur continua sa phrase en les pointant du doigt accompagné d’un regard noir :

-En rentrant, je veillerais à ce que voyez renvoyés du CSNU pour coups et blessures sur un haut gradé. Et quand je promets quelque chose ...

James ne broncha pas aux menaces, au pire il virerait Bryan Henry des registres du CSNU et pas James Wellsey. A moins que le colonel irait vérifier dans les registres du SRN pour découvrir la véritable identité du soldat. Ces pensées lui firent froid dans le dos, quand le colonel s’avança pour réinterroger le vieux, Mrs.Green fit un pas en avant pour ré-aller s’interposer, mais ne voulant pas aggraver la situation actuelle, il en resta là. Il avait pu entendre du vieillard qu’il y avait un moyen de sortir de ce foutu endroit. Puis il entendit le colonel dire :

-Tous dans les pélicans bande de trous du cul !

Il resta là quelques instants avant de se rendre compte que c’était un des seuls à ne pas avoir encore embarqué. Il alla au pélican où avait embarqué son escouade, mais constatant que celui-ci était plein il rebroussa chemin. Il regarda la soute d’un autre pélican, le dernier où il y avait encore de la place. Il remarqua la présence du spartan et de l’ODST qui l’avaient aidé tout à l’heure. Il grimpa à bord pour se joindre à eux. Lorsqu’il était assis, il jeta un rapide coup d’œil sur les gens alentours qui seraient ses coéquipiers pour cette mission. Quand il vit que le colonel Miller était là et que celui-ci leur jeter des regards noirs à tout les trois, James savait dès lors que le voyage allait être insupportable, un véritable enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Sam 2 Jan 2010 - 20:44

Je resta de marbre aux paroles de Miller. Et je me souvins. Le flood. Un parasite s'agitant devant mon viseur, celui ci s'apprêtant à contaminer le Colonel. Je devais rester sur mes gardes. Le vieux était mal en point. Mais il parla. Je pensa que c'était ce qu'il avait de mieux à faire. Un ancien officier ? Un combattant de plus.
Je marcha jusqu'au Pélican des pilotes avec qui j'avais sympathisé à l'allée, tout en vérifiant si mon matériel était toujours harnaché à mon armure d'Odst. Mon casque me faisait toujours défaut, mais ce n'était pas important. Je me souvins d'un grand Roi de l'Histoire Humaine qui, pour galvaniser ses troupes et leur montrer qu'il n'était pas mort, laissa son casque sur le champs de bataille.
L'important était de repartir au combat. Quand aux menaces du Colonel du SRN, elles me rappelèrent celle de mon instructeur. Les Fédérés de Splendor se sont résigné à coopérer avec les forces de l'Empire Humain. Mais le CSNU se disloque. Les covenants l'ont ébranlé davantage. Et que le temps de rallumer les étoiles arrivait. Ces vers d'Apollinaire mirent fin à mes pensées douloureuses. Adé...

"Hey Lieutenant ! ça va chauffé pour votre matricule, mais je vous en félicite !"

Le pilote et son second me firent un petit signe entendu. Des braves types. Je pensais que cela m'embêterait qu'il laisse leurs peaux sur cette anneau. Et pas seulement parce que les pilotes encore en vie améliorent nos chances de s'en aller d'ici. Pour moi, chaque vie comptait. Mais maintenant, je ne sais plus. Je me ferai tuer sur place et mes hommes avec pour préserver mon système natal.

"De toute façon, il ne représente rien pour moi. Mais montrez nous un peu que vous n'avez pas perdu la main durant votre sieste dans ce trou."

Il y eut un rire heureux et un vrombissement de moteur. Un Spartan embarqua à la suite du Colonel. Tous se turent. L'Odst qui avait secouru le vieillard grimpa à son tour. L'ambiance du voyage allait être tendu. Le Colonel nous regarda méchamment. Je souris en coin à mes camarade d'infortune. Je me rassis, mis ma cagoule, arma mon fusil et commença une micro sieste après avoir aidé l'Odst à grimper.


Dernière édition par Will Ost le Mer 31 Mar 2010 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 1:01

Le colonel monta dans le pélican avec ceux qui l'avaient frappés. Ils les regarda dans les yeux, puis s'adressa au soldats aux alentours.

-Messieurs, virez moi ces trois civils. Ils n'ont rien a faire avec l'élite du CSNU.

Quatre soldats se levèrent -dont le nouveau sergent- et firent descendre les deux ODST et le super soldat. Ce dernier fit preuve d'un peu de résistance. Les deux M6C de John Miller pointés sur son casque le fit changer d'avis. Ils se retrouvèrent dehors, forcés d'aller dans des pélicans bourrés de monde. Les quatre soldats lèches-cul se mirent face à Miller et lui fit un salut.
Le colonel sortit de sa poche quatre fins brassards noirs, et demanda aux quatre soldats de les enfiler sur leur bras. Dessus était inscrit "SRN".

-Vous travaillez maintenant temporairement pour le SRN et vous serez ma garde rapprochée.

Il lança aux trois dehors :

-Dépêchez vous, civils. On va décoller, puis il lança au pilote. Lancez les moteurs et décollez !

Il ferma la soute arrière, ne se souciant vraiment pas si ils resteraient seuls et abandonnés. Il alla ensuite dans la cabine ou le vieillard attendait.

-Il faut aller vers le nord.

Et ils y allèrent. Les pélicans décollèrent et mirent les gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 10:12

L’Odst qui se surnommait " ghost " commença sa sieste quand miller piqua une de ses nouvelles crises de nerfs.

-Messieurs, virez moi ces trois civils. Ils n'ont rien à faire avec l'élite du CSNU.

James marmonna quelque chose entre ses dents, quelque chose de pratiquement incompréhensible.

-Mais quel connard celui-là !

Les deux ODST descendirent du pélican alors que le spartan offrait un peu de résistance, mais ce n’était pas du jeu. Lui pouvait nous menacer avec des armes et nous non. Tout à coup, une vision lui passa par la tête. Il se voyait avec "ghost" en train de tuer le colonel Miller et ses quatre putains de lèches-bottes. Son petit rêve s’arrêta quand le spartan descendit du vaisseau de largage, le colonel renchérit :

-Dépêchez vous, civils. On va décoller.

Mrs.Green dit une phrase que seulement le spartan et « ghost » pouvait entendre.

-Tu verras ce que vas te faire le civil !

Après ça, ils se grouillèrent de trouver un pélican. Celui-là était presque plein, ils devraient rester debout avec les autres pendant la durée du voyage. Ils étaient forts serrés en plus du spartan qui prenait pas mal de place, il réussit à se tourner vers un de ses coéquipiers qui l’avait aidé à protéger le vieux et à humilier Miller tout à l’heure.

-Je crois que c’est foutu pour ta sieste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 12:53

Le colonel avait décidé de se défouler. Sur nous en l'occurrence. Si ça l'amusait. Ses cris me tirèrent de mon sommeil à peine commencé. Il nous mettait dehors. La bonne blague. Ce n'en était pas une. Je vis les Tcao avec qui j'avais combattu dans le désert se lever et exécuter les ordres de Miller.
Je les comprenais. Nous étions déjà foutu, autant ne pas entrainer le peu d'hommes qui nous reste là dedans. Je me leva sans histoire et m'étira. Avant de me diriger vers la soute je me retourna vers la cabine et fit un petit signe entendu au pilote. Celui ci me le rendit en s'excusant à voix basse.

"Je suis vraiment désolé Lieutenant, je ne savais pas que j'avais été affecté au transport des bestiaux, vous devriez en trouver un moins désagréable..."

"Je vous l'avais dit, vous faites parti de cette promotion de pilote qui ont eu leur brevet dans des pochettes surprises du SRN, à vous d'essayer de prouver le contraire."

"à vos ordres mon Lieutenant !"

Il sourit. Moi aussi. En passant devant les Odst et Miller, je continuais de sourire. Ils ne voyaient que mes yeux gris bleu rempli de malice, le reste de mon visage étant caché par ma cagoule, mais ils comprirent parfaitement. Je sauta à terre, avec le Spartan et l'Odst dont l'indicatif marqué sur son plastron d'armure était Dark.
Miller lâcha un ordre inutile car les moteurs vrombissait déjà, et le Pélican effectua un décollage saccadé au possible. Des braves types. Il faudrait que je leur demande d'où ils viennent à l'arrivée. Alors que le dénommé Dark me fit remarquer que ma sieste était foutue, je montra du doigt un Hornet abandonné.

"De toute façon, si c'était pour faire des cauchemars... Spartan, tu saurais conduire cet engin ?"

Je préférait m'harnacher solidement à cette machine et faire le voyage dans ce petit véhicule que rester debout dans un Pélican remplie de Marines. Sans attendre sa réponse, je me dirigea vers l'engin et fixa mon barda dans la soute du véhicule, et avisa une place relativement confortable sur le flanc de l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 12:55

La première impression d'Adrix vis à vis des menaces de Miller étaient tout simplement jem'enfoutisme. Il allait le virer ? La bonne blague, comme si un spartan pouvait être renvoyé à la vie civil après tout l'argent investit dans le projet. Être renvoyé ne voulait absolument rien dire sur cet Halo monstrueux, pour peu que le salopard y trouve la mort, plus ou moins accidentellement, il n'y aurait aucune trace de ce renvoi stupide. Quand bien même, les gros bonnets feraient en sorte de le réintégrer assez rapidement, ou de le tuer selon les goûts.
Le super soldat se sentait plus mal à l'aise vis à vis de ces compagnons d'infortunes qui, eux, n'avaient pas l'appui financier derrière eux. Il en parlerait à Ordo et à leurs chefs d'unités, histoire de faire pression pour les réintégrer au plus vite.
Miller devait le savoir, et pourtant, que ce soit dans un élan de fierté stupide ou de mauvaise humeur, il les força tout de même à descendre du Pélican dans lequel tous les soldats avaient embarqués. Il n'avait même pas prit la peine de leur confisquer leurs armes ! A la bonne heure, Adrix lui aurait explosé la nuque s'il avait tenté de lever ne serait-ce qu'un doigt sur son armure. La probabilité qu'un spartan se fasse descendre par un sergent même énervé était faible, et lorsque trois autres spartans se trouvaient dans le vaisseau, elle devait totalement nul. Il se débattit un peu quand on voulu le forcer à descendre. Il n'aimait pas être bousculé, il allait poser pied à terre tout seul de toute façon. Il se résigna cependant lorsque les deux M6C le menacèrent, se serait bête de gâcher des balles pour lui...


*Lui il va s'en prendre plein la gueule...*


Ils furent entassés dans un véhicule bourré de civils, serrés comme des sardines, presque incapable de lever les bras et, comble du ridicule, Adrix dépassait la masse d'une bonne tête si bien que tous les curieux se tournaient vers lui avec de grands yeux ébahis.


-Je crois que c’est foutu pour ta sieste.

Le spartan se retourna tant bien que mal et ajouta sur un ton ironique


-Ah mais non, nous ne faisons plus parti de l'armée désormais les amis... Les ordres des gros bonnets ne nous concernent plus. Quîte à être un civil, autant profiter un peu de cet avantage, vous allez voir.

Et alors que le Pélican allait décoller, Will eut une très bonne idée : Dégager de là le plus vite possible ! Le spartan ne se posa pas de question, tout plutôt que de rester au milieu de cette masse grouillante. Il se dirigea vers la sortie et attrapa au passage plusieurs lourds sacs chargés de munitions reservés aux marines. Un des soldat fit un geste pour l'arrêter, il leva son fusil.

-Désolé les gars mais je dois réquisitionner les munitions, me forcez pas à tirer un coup de fusil de pompe alors que vous êtes entassés...


Il restait bien assez de stock pour que ces marines tiennent un moment sans ces quelques sacs de surplus. Les marines, partagés entre leur appréhension pour Miller et la crainte que le colosse en armure ne mette en menace en pratique ne réagièrent pas.
Et puis le super soldat sortit rejoindre Will et son autre compatriote de galère.

"De toute façon, si c'était pour faire des cauchemars... Spartan, tu saurais conduire cet engin ?"


Un sourire étira les lèvres du bourrin. Il jeta le sac de munitions à James chacun son rôle dans cette aventure. Le Pélican était déjà loin lorsqu'il se retourna pour jeter un coup d'oeil. Il fit craquer ses doigts en s'approchant du Hornet


-Tu plaisantes j'espère ? Bien sûr que je sais conduire ça...

En général il préférait les véhicules terrestres, mais les spartans étaient formés à conduire tout type de moyen de transports, même ceux conçus pour les voyages spatials. C'était bien l'un des nombreux avantages d'être en formation depuis l'âge de 5 ans. Il s'installa au poste de pilotage et brancha Cassandra, son IA, sur le poste de contrôle.

-Attachez vous les filles... Cassandra, je compte sur toi pour effacer notre présence des radars du CNSU, je ne veux pas qu'un pélican fasse demi tour pour nous réduire en boule de feu, ça m'embêterait de tuer des camarades.

Et le Hornet décolla brusquement avec son chargement peu communs : trois individus et des sacs de munitions et de rations en quantité suffisante pour tenir plus d'une semaine.


-On va les suivre... de loin. Ce serait dommage d'être prit pour cible

Cassandra prit la parole par l'intermédiaire des hauts parleurs du vaisseaux

-Comprenez le bien, aux yeux de la hierarchie vous êtes désormais des traîtres, coupable d'insubordination et de vol de matériel lourd, ils risquent de tirer à vue, ils peuvent aussi lâcher les autres spartans sur vous. Mais nous ne pouvons nous permettre de partir n'importe où sur un territoire inconnu, vous devrez vous contenter de les pister à distance en espérant que le vieil homme ait dit la vérité et que Miller se fasse tuer entre deux.

-Bien reçu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 15:08

C'était une question de rhétorique. Bien sur que je connaissais les légendaires aptitudes au combat et au pilotage des Spartan, sinon j'aurais prit les commandes moi même. Je fit jouer la culasse de mon fusil de précision. Le Spartan Adrix avait raison. Chacun des désormais parias avaient un rôle à jouer. Avec un Spartan, une IA et deux Tcao, on peut conquérir le monde.
Pour l'instant il s'agissait juste de survivre. Le Hornet décolla. Je me sentis en paix, j'avais enlever ma cagoule et je sentais le vent se glisser sur mes cheveux. Il fallait attendre. Et faire confiance à une destiné plus qu'incertaine. Cela ne me dérangeait pas. Nous étions en sécurité et suffisamment équipé.
Nous avions surement fait le bon choix. Et j'étais presque satisfait de notre situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 17:02

-Désolé les gars mais je dois réquisitionner les munitions, me forcez pas à tirer un coup de fusil de pompe alors que vous êtes entassés...

James allait prendre des munitions pour son fusil à pompe quand un simple marine si opposa.

-Non ! T’es qu’un…

Le pauvre n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’agent du SRN lui donna un coup de poing bien placé au niveau des poumons, son souffle coupé Mrs.Green en profita pour prendre les munitions et se diriger vers le hornet. Une fois arrivé, il donna quelques sacs de munitions à « Ghost » et se sangla aux verrous magnétiques du véhicule aérien. L’I.A. du spartan prit la parole par les haut-parleurs du vaisseau :

-Comprenez le bien, aux yeux de la hierarchie vous êtes désormais des traîtres, coupable d'insubordination et de vol de matériel lourd, ils risquent de tirer à vue, ils peuvent aussi lâcher les autres spartans sur vous. Mais nous ne pouvons nous permettre de partir n'importe où sur un territoire inconnu, vous devrez vous contenter de les pister à distance en espérant que le vieil homme ait dit la vérité et que Miller se fasse tuer entre deux.


Le petit chasseur décolla tout en gardant une certaine distance avec les pélicans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dabow
Unggoy, Minor Domo
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Grenades à plasma

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Dim 3 Jan 2010 - 17:19

Les humains avaient embarqués dans leurs vaisseaux de transports aériens surnommés « pélican », il ne devait pas perdre la trace de ses misérables. Arcan prit donc un localisateur minuscule récemment inventé par les ingénieurs de l’alliance. Il le mit sur le bout de sa carabine et tira ce qui provoqua un bruit presque indétectable à l’ouïe. Le traqueur alla se loger dans le flanc droit d’un vaisseau noir avec les inscriptions « SRN » écrites en lettres blanches majuscules. Les vaisseaux des pitoyables bipèdes décollèrent, il ne restait plus qu’un petit chasseur dans la grande clairière. La brute se retourna vers un grunt qui possédait une radio.

-Toi !

L’unggoy poussa un petit gémissement, il venait de sortir de son sommeil.

-Contacte le QG, qu’il nous envoie deux phantoms ! Il faut suivre leurs traces !


Quelques minutes plus tard, le chasseur était partit depuis un moment, les véhicules de transports covenants vinrent se poser dans la clairière verdoyante. Une fois à bord, un petit écran fut remis au chef de guerre pour qu’il suive les déplacements de ces vermines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Lun 4 Jan 2010 - 19:33

Les cinq pélicans volaient en formation en direction d'où le vieil homme leur disait d'aller. Miller cherchait à contacter Kol mais sans résultats. Pendant le voyage, le pilote qui avait fait une rapide analyse du pélican et des alentours -grâce aux radars du SRN qui étaient indépendants de ceux du CSNU- et lui dit :

-Monsieur, nous avons un appareil electro magnétique sur la coque du vaisseau. De plus un transpondeur humain nous suit de loin, il s'agit d'un Hornet immatriculé Alpha-3-Victoire-Charlie-8-2-4-Tango.
-C'est simple, activez la procédure EEMC de la coque et contactez ce hornet.

Effectivement, la coque des vaisseaux du SRN possédaient un système IEM désactivant tout appareil électro magnétique de la coque.

-Hornet Alpha-3-Victoire-Charlie-8-2-4-Tango, ici Pélican 9-3-0 du SRN. Veuillez vous identifier et clarifier vos attentions, à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Lun 4 Jan 2010 - 20:26

Tout aller pour le mieux pour l’instant, le hornet restait à bonne distance des cinq vaisseaux de largages. Le paysage était beau vu des airs, les forêts s’étendaient jusqu’à l’horizon avec ses cours d’eau la parcourant. Tout était magnifique quand tout à coup un message retentit par les haut-parleurs du hornet, un message synonyme de gros ennuis :

-Hornet Alpha-3-Victoire-Charlie-8-2-4-Tango, ici Pélican 9-3-0 du SRN. Veuillez vous identifier et clarifier vos attentions, à vous.

James ne voyait plus qu’une solution pour les sortir de ce merdier, une solution qu’il espérait ne jamais voir a utilisé. Il allait devoir révéler son identité pour permettre à ses camarades de survivre, en conséquence de lourds sanctions seront pris contre lui par Aldo premièrement et par les hauts-gradés du SRN. Il regarda le spartan à travers la verrière et entra en contact radio avec lui :

-Laisse-moi leurs parler !


Une pause de cinq secondes se fit avant la réponse du spartan :

- Je crois que c’est une mauv…

-C’est pourtant le seul moyen pour ne pas se prendre leurs missiles, connecte-moi à la fréquence !

Il put surement accéder à la fréquence grâce à l’I.A. du spartan. Il prit une profonde inspiration avant de dire ce qu’il avait à dire :

-Ici l’agent du SRN James Wellsey, nom de code" Mrs.Green ", nous n’avons aucunes intentions hostiles à votre égard. Alors ne tirez pas, je répète ne tirez pas !

Mrs.Green ferma les yeux, il venait de tout révéler, sa véritable identité, sa couverture et de trahir une des principales règles de son escouade. Vu que ceux qui rentraient chez les Beach Boys perdaient leur statut de vivant pour celui de mort. Il ne savait pas comment aller réagiré les deux soldats qui étaient avec lui, mais il espérait qu'ils comprendraient son action. En plus, il ne savait même pas si son plan marcherait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Mar 5 Jan 2010 - 22:04

Je retins ma surprise. Mais à l'entente des mots "Agent James Wellsey du SRN" je ne pus m'empêcher de porter la main à mon holster. Je réprima vite l'envie de dégainer mon arme de poing et sortit mon Zippo. Il claqua dans l'air, et je tira une bouffé de ma cigarette. Je raffermis par la même occasion ma prise sur mon fusil de précision.
Décidément, ils étaient partout. J'avais rapidement assisté à un briefing sur Harden là dessus. Les Dignitaires de la Fédération nous avaient prévenu. Il ne fallait pas que je baisse ma garde. Je devais me faire oublier. Me compromettre ainsi signifiait un danger non seulement pour moi, mais aussi envisageable pour Splendor.
Lorsque j'étais parti de mon système, les préparatifs débutaient. La menace de Terroristes Rebelles et des Covenants avait accéléré le Processus. Ils devaient être achevé à cette heure ci. Nous devions quitter cet anneau à tout prix. Et éviter de retomber entre les griffes de ce Miller.

"Avec un nom pareil, si le Colonel ne viens pas te passer le bonjour ça serait une chance exceptionnel... Mais puisqu'on en est aux présentation et qu'on va faire un bout de chemin ensemble. Lieutenant Odst William Ost, 1° Escadre du système Splendor, pour vous servir."

Je souris. J'avais observé l'Odst de l'autre côté de la carlingue avant notre départ. Il ne m'inspirait pas crainte. Il devait être un bon soldat, en tout cas un soldat de gout pour avoir choisi une armure de Tcao comme tenue alors qu'il appartenait au SRN. Quant au Spartan, pour l'avoir vu à l'action, nous devions avoir la même vision de cette guerre, à quelques différences près.
Je me souvins des Pilotes du Pélican aux couleurs noirs. Celle du service de renseignement de la Navy. Ils ne devaient pas choisir les pilotes avec autant de parcimonie que leur agents. Cela n'avait pas d'importance non plus. Ils avaient du bon matériel pour nous avoir détecté avec une IA à bord. Ils faisaient bien leur boulot. à nous de faire le notre.
Encore fallait il trouver un objectif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Mer 6 Jan 2010 - 19:35

-Ici l’agent du SRN James Wellsey, nom de code" Mrs.Green ", nous n’avons aucunes intentions hostiles à votre égard. Alors ne tirez pas, je répète ne tirez pas !

Miller -Redshark comme on le surnommait- fit son fameux sourire de requin. Il demanda aux deux pilotes de sortir après avoir bien sur mit le pilote automatique.

-Hmm ... Monsieur Wellsey. C'est marrant vous êtes un des seuls dossiers que je n'ai pas encore eu le plaisir de lire. Vous savez ce qu'il en coute de révéler son identité HEIN PETIT MERDEUX ?!

Il fit une petite pause histoire de laisser Wellsey répondre par des bégaillements.

-Oh oui vous allez manger Mrs. Green. Vous allez prendre du lourd. Très lourd. On reparlera de tout ca rentré, si vous n'êtes pas déjà mort bien entendu.

Il coupa la communication puis rappela les pilotes et le vieux.

-On arrive bientôt, dit il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wellsey
Rebelles, Traître, Ancien Marines
avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 23
Date d'inscription : 17/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Alar'Valam
Arme n°2 : Pistolet M6D+ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   Mer 6 Jan 2010 - 20:52

"Avec un nom pareil, si le Colonel ne viens pas te passer le bonjour ça serait une chance exceptionnel... Mais puisqu'on en est aux présentation et qu'on va faire un bout de chemin ensemble. Lieutenant Odst William Ost, 1° Escadre du système Splendor, pour vous servir."

James hésitait, il ne savait pas s’il devait encore plus révéler son identité. Il répondit donc :

- Désolé mais vous comprenez déjà que je vais peut-être passer en cour martiale pour ça voir pire, pas la peine de donner plus d’infos sur moi. Appelez-moi juste « dark » vu que c’est vrai on va passer encore un bout de chemin ensemble.


La réponse de Miller ne se fit pas attendre, mais Mrs.Green savait déjà que les sanctions allaient être lourdes.

-Hmm ... Monsieur Wellsey. C'est marrant vous êtes un des seuls dossiers que je n'ai pas encore eu le plaisir de lire. Vous savez ce qu'il en coute de révéler son identité HEIN PETIT MERDEUX ?!

James bégailla, mais il savait que aucunes réponses ne passeraient de toutes façons.

-Oh oui vous allez manger Mrs. Green. Vous allez prendre du lourd. Très lourd. On reparlera de tout ca rentré, si vous n'êtes pas déjà mort bien entendu.


A ce moment-là, James n’avait pas envie de rentrer ni d’avoir des permissions pour rentrer sur Terre. Il aurait voulu passer toute sa vie sur cet anneau même si c’était l’enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite escale [Suite du désert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite escale [Suite du désert]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite escale chez les gorons
» Talent ballonier felyne ?
» La petite mort d'une fille du désert [A faire vivre]
» [MLP:FiM][Suite][Nouvelle] Ma petite Protégée
» DBZ la suite par des fans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Installation 01 - Halo :: Lac-
Sauter vers: