Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aller là, où tout les autres s'arrêteront.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Dim 17 Jan 2010 - 18:58

la partie dévastée de la forêt d'Onyx, là où l'on avait eu la première apparition du "Loup" peu de temps après la meurtrière bataille de la relique, ce lieu de haute résistance était devenu presque un lieu de culte pour les rebelles de la galaxie entière. Cet endroit où pour la première fois un homme de haut rang avait défier à lui seul toute une institution. Le Pélican survole la zone tout en perdant peu à peu de l'altitude, la soute grande ouverte on pouvait voir trois hommes en armures ODST assez particulières. Elles avaient toutes trois décorées selon les envies de leurs propriétaires. L'homme portant l'armure où l'on peut voir des dizaines de dessins tribals de couleur rouge se rejoignent pour ne former qu'un tout autour de l'armure porte le nom de "Cch Sik" cch pour Caporal-Chef. Un homme assit à côté de lui porte une armure avec un seul motif, lui aussi tribal en plein poitrail, un loup rouge aussi, il porte le nom de "Cpl Jay" et le dernier soldat lui, arbore un crâne de Sangheili rouge où viennent se croiser deux lames et un symbole Foerrunner, il porte l'appellation "Cch Dam".

Alors que ces trois soldats bel et bien seul dans la soute sont silencieux et pensif, une IA apparaît devant eux.
Il s'agit d'une femme qui se présente du haut de sa lueur bleuté.

"Je suis Mélissa, Intelligence Artificielle officielle du Service de Renseignement de la Navy. Je vais lire ici vos obligations et vos droits en tant que soldats membres de la toute nouvelle unité d'interventions spéciales mandatée par le SRN et ses dirigeants.

-1: Vous n'avez pas le droit sur le champ de bataille, ou en présence d'une personne inconnue à votre escouade d'ôter votre casque.

-2: Vous possédez le permis de tuer.

-3: Vous agissez sous les ordres direct de votre chef de section : Le Loup, et à aucun autres ordres quelques soit le grades du requérant.

-4: Votre mission: Aller là, où les autres s'arrêteront. Confondre la corruption et la trahison, protéger le CSNU et ses instituions, Contre-espionnage, anti-terrorisme. Vous êtes le tout nouveau fer de lance d'une nouvelle unité.

-5: Vous ne connaîtrez jamais votre chef de section.

L'étonnement était palpable à la suite de la dernière règle, ainsi donc le chef de section ne serait pas Kol mais un vulgaire homme choisit à part dont on ne connaîtrais pas l'identité? L'ia reprit aussitôt.

"Hochez tous de la tête une fois pour effectuer une signature numérique sur cet accord."

Dam hôcha la tête le premier, suivit de Jay et Sik.

"Très bien, voici donc votre première mission: Nous sommes sur Onyx, vous ne connaissez pas cette planète et c'est tout bonnement normal. Cependant, si nous avons amener ici c'est pour un entrainement qui vous opposera aux recrues des forces spéciales du SRN, vous êtes trois, le Loup quand à lui supervise les opérations, vous donnera conseils et ordres. Vos armes sont chargés de balles lestées comme celle utilisées lors de Ground Zéro. Les recrues sont armées de la même manières et attendent une attaque imminente de rebelles. Vous êtes ce groupes rebelles, votre mission est de montrer tout votre génie en ne faisant qu'un seul "mort" virtuel, il s'agit du Capitaine. Nul ne sait de qui il s'agit il vous faudra donc récupérer les informations, vous serez "dropper" à deux kilomètres au sud de la position du camp."

Sans en dire plus Mélissa disparu... Sik et les autres s'équipèrent.

"Ils vont prendre une tôlée..."

Ils sortaient touts trois de huit mois de formations militaires accélérer. Ils avaient été former par l'un des meilleurs, Kol lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Lun 18 Jan 2010 - 19:02

Le Pélican se laissa en vol stationnaire à quelques mètres du sol carbonisé faisant envoler les quelques herbes sèches et aplatissant les feuillages des arbres touffus, tant les réacteurs sont puissants. La soute toujours ouverte laisse trois hommes sortirent et fouler le sol qui craque sous leurs pas. Ils sont armées jusqu’aux dents, le dénommé Sik porte un Fusil Sniper et solidement attaché dans son dos une mitraillette, Dam quand à lui semble jouer bien moins dans la subtilité avec son fusil à pompe et son fusil d’assaut, Jay lui avait gardé l’armement du Marines basique tout en ajoutant une série de couteau sur des fixations appropriés un peu partout sur son armure. Dans leurs casques, les cartes, les données topographiques, les objectifs et autres données utiles avaient été correctement téléchargé leurs permettant ainsi de partir vers l’objectif à deux kilomètres au sud de leur position.

Une longue marche s’entame alors au milieu d’une forêt morte entrecoupée de renouveau et nature jaillissante, un endroit parfois pour surprendre la section d’assaut qui n’était pas réellement camouflée pour ce genre de sortie. Le soleil pointait déjà haut dans le ciel et les casques affichent clairement qu’il était quinze heures et malgré la chaleur ils avaient déjà progressé d’un bon kilomètres. Alors qu’il ne reste que huit cent mètres, les liaisons de communication des casques se mirent à grésiller laissant un message filtrer.

« Brigade des Loups de loup. »

En hésitant un moment et tout en regardant ses camarades, Sik répondit.

« Loup de Brigade Des Loups, transmettez. »

En attente d’un message quelconque, les trois Louveteaux se mettent à couvert derrière les épais troncs calcinés.

« Brigade Des Loups de Loup, mission zéro une, commencement imminent, objectif a zéro huit cent kilomètres. Cibles multiples, cinquante hommes environs peut-être plus. Aucun appui aérien, aucune données au capteur rien de possible. »

Jay, Sik et Dam sans répondre se réunirent tout trois tout en marchant, Sik étant le plus gradé c’est à lui que revenait la prise de décision.

« Okay, Jay c’est toi le mieux qualifier pour soutirer les infos et pour l’infiltration cherche le Capitaine. Dam, pour l’élimination discrète c’est toi qui t’y colle. Moi je reste perché là haut et je surveille, j’abats le Capitaine ok ? »

Aucunes questions, tout le monde savait ce qu’il y avait à faire. Avec une grande agilité, Sik grimpa branche par branche dans les arbres pour se retrouvé au point culminant de la lisière lui laissant une vue imprenable sur le camp de base adverse, grâce à la paire de jumelles intégrée au casque lui permit de voir au loin derrière le camp de base des recrues Jay bougeait avec discrétion et vitesse.

Dam lui était en position sur le flanc est de la base, le moins gardé et surtout celui où le plus d’objet pouvant servir de couvertures étaient présent.

Jay équipa tranquillement son Sniper qu’il régla avec minutie tandis que derrière la base Jay aller passer à l’action…
En effet caché derrière le bâtiment, où il avait fait tomber plusieurs pierre contre le mur faisant un peu de bruit, il laissa ses deux mains s’accrocher au rebord du mur et se hissa tout en s’allongeant pour ne pas être vu, le soldat alerté accourt derrière le bâtiment ne voyant rien il retourne à son poste en marchant mais il se fait plaquer au sol avec violence, Jay avait sauter depuis le haut du mur pour mettre un couteau parfaitement aiguisé et équilibré sous la gorge de la recrue.

« Qui est le capitaine. »

Sans se rendre compte, le casque avait déformé sa voix, une voix inhumaine semblable à un hurlement guttural de loup, encore une petite amélioration qui permet de ne pas reconnaître les membres de cette escouade. Apeuré le soldat ne répond pas, au grand maux les grands remèdes, Jay sort son pistolet munit d’un silencieux et sur ton ferme aboie.

« Parle ! »

Le Soldat tente en vain de se défendre, Jay pointe alors l’arme à bout portant sur le front de la recrue.

« Dernière fois, obéis. Parle ! »
La recrue hoche négativement la tête, Jay sans hésitez et sans faillir presse la détente, la balle lestée part dans le front de la recrue avant de rebondir sur le sol faisant perdre conscience au soldat qui arbore un hématome impressionnant, il n’était pas prêt de se réveiller.

« Loup de Jay. »

« Jay de Loup parlez. »

« Aucunes informations disponibles je recommande l’assaut de Dam en diversion pour m’infiltrer dans la base. »

« Négatif. »

Jay quelques peu frustré par cette nouvelle contourne l’édifice, voyant une troupe de deux soldats approché il lui vient une idée, il saisit par les poignets le corps du soldat encore inconscient et le traine jusqu’au bord du mur où il fait volontairement dépassé la main, il s’accroupit et attend en joue que les deux soldats approchent, ils arrivent en courant et Jay fait feux quatre fois dans les deux paires de genoux, laissant les soldats à terre, il s’approche avec le pistolet et vise l’homme assit sur la gauche et s’adresse à celui de droite.

« Dis moi où est le capitaine, si tu ne le fais pas j’abat ton ami et une fois inconscient je le torture avec mon couteau sous tes yeux. »

Le soldat effrayé laisse sa voix frêle donner les informations importantes.

« Okay okay ! Il est au centre du camp, il comptabilise l’équipement qu’on à reçu avec quelques soldats. »

« Parfait… »

Jay sans prévenir brandit son arme et fait feu.

« Sik tu reçoit ? Laisse Dam attaquer, abat les depuis ton perchoir, une fois l’assaut bien lancer je prends l’autre flanc pour les surprendre reçu ?! »

Aucune réponse, seulement des coups de feu en direction de Dam qui avance à couvert et qui assène des rafales avec précisions. Alors que le plus gros des troupes se massent sur lui, plusieurs coups de Sniper partent sur les soldats laissant des corps au sol. Le moment propice arriver Jay sortit de sa tanière pour atteindre le centre du camp sans aucunes embuches, le Capitaine était là en plein milieu de ses caisses d’armes à aboyer des ordres incohérents, Jay silencieux comme le vent s’approcha suffisamment du Capitaine, il réalisa une clé de bras et sortit un couteau qu’il plaça sous la gorge du soldat avant d’hurler.

« Rendez-vous tous ou je lui tranche la gorge ! Tout le monde à genoux les armes loin devant ! »

Aussitôt dit aussitôt fait, ils s’étaient tous aligner et avaient déposés les armes, satisfait Sik lança son message.

« Le Loup de Brigade Des Loups »

« Transmettez »

« Mission accomplie demandons ordres pour les prisonniers, et extraction. »

« Des prisonniers ? Quels prisonniers ? »

« Une trentaine de Recrue. »

« Abattez les, préparez la Dz on arrive. »

Plusieurs séries de coups de feu se firent entendre, et dans les minutes qui suivirent, le Pélican se mit à hauteur humaine laissant l’escouade de trois personnes entrer dans le cargo qui faisait route vers une destination inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Ven 22 Jan 2010 - 12:26

Quelques jours avant le départ de la compagnie B-7 et du Cargo Phoénix Dara pour la bataille de la relique sur Harvest.

Kol, en brave lieutenant-colonel encore obéissant au sein des ODST, se laissa porter jusqu’en salle de réunion dans le complexe Bravo-six où résident les plus grands et toutes les stratégies et autres particularités. Mais la convocation reste pour le moins mystérieuse d’autant plus qu’elle provient des Services de Renseignements de la Navy. Il avait eut l’occasion de travailler avec ce genre de personnes sur le terrain ils étaient assez mystérieux, pas de grades, pas de noms enfin juste « Ombre » ou « Spectre » et leurs visages étaient toujours couverts pour une raison ou une autre. Kol n’avait rien à se reprocher, peut-être était ce un simple contrôle de routine au sujet du projet ORION dont Kol avait activement participé et dés son plus jeune âge.

Il avait suivit son escorte solidement armé même pour un bâtiment sécurisé, il était entouré de façon à ce que personne ne puisse lui parler et encore moins le toucher, Kol comme à son habitude soupira à la vue de ce protocole ridicule. Il avait bien survécu sur Coral, Havrest, Eridanus, et autres, il pouvait bien ce défendre seul.
Après avoir parcourus plusieurs centaines de mètres de dédales lugubres entourés par une horde de protecteur, Kol se retrouva dans une salle illuminée par le soleil couchant de Sydney. Le soleil orangée avait lancer de sulfureux reflets à la surface de l’océan qui lui-même avait avec sa pointe azur fait des renvois dans cette salle de réunions, créant des zébrures mobiles sur un pan de mur et sur le visage de Kol, le soleil quand à lui ne cessait de raviver un foyer lumineux iridescent qui met en valeur toute la pièce savamment aménagée était composée d’une gigantesque table d’un bois raffiné et mielleux et un toucher doux. Les chaises quand à elles bien que rigide d’apparence s’avèrent one ne peut plus confortable grâce aux multiples coussins molletonnés disposés à des endroits ergonomiques pour l’ensemble du dos et du fessier.
En plein milieu de la table, un coupe remplit d’agrumes divers encadrée par des pots remplient d’eau eux même entourés par des verres assez banals.
Confortablement installé, Kol dégaina enfin à lancer de brèves salutations à l’égard de l’ensemble des participants.

L’Amiral Hood était en tête de table, le professeur Hayes responsable en partie du projet Spartan était non loin, de l’autres côté, l’Amiral Rich du SRN. Cette réunion n’avait l’air en rien d’un simple contrôle.
Hood, laissa sa voix de marbre s’élevée dans la pièce.
« Parfait. Je vous remercie d’avoir put tous venir ici. Après mûre réflexion il est plus que temps de parler de ces cinq prochaines années et de l’avenir du Lieutenant-Colonel Kol. »
Kol fit mine de ne pas comprendre, il n’avait passé récemment aucune formation pour tenter de devenir Colonel, Hood reprit.

« Comme nous avons pût le remarquer au cours de nombreuses opérations, contrôles, et enquêtes, certains membres haut-placé du CSNU et même du SRN sont affiliés à des mouvements anti-gouvernementaux ou encourage ce genre de chose par des mobilisations matérielles ou financière, chacun y gagne sa part du gâteau. Il est plus que temps de stopper cet engrenage dangereux. D’après les analystes et scénaristes du SRN, nous avons une chance de nous rattraper en cinq ans avant que la situation ne dégénère. »

Il tendit une main vers l’Amiral Rich qui compléta tout aussi tôt le discours de Hood.

« En effet. Nous avons établit un scénario qui n’est accessible qu’avec le Lieutenant-Colonel Kol. Il faut créer un gigantesque mouvement rebelle jamais vu auparavant qui vise une réelle cause contrairement aux autres groupes qui ne pensent qu’à la dissolution du CSNU. Une cause juste, comme lutter contre la corruption des hauts-dignitaires. Il faut créer un mouvement d’insubordination qui visera à atteindre directement en plein cœur nos ennemis. »

Le professeur n’ayant pas encore parler, rompit enfin le silence.

« Et le Lieutenant-Colonel Kol s’avère aussi bien par les résultats des dernières évaluations de contrôles mais aussi bien grâce à ses entreprises montrer qu’il est l’homme de la situation. »

Pour conclure Hood, fixa le regard froid de Kol.

« En sommes Daru. Nous vous demandons d’endosser le rôle d’un futur leader rebelle pour confondre les membres douteux du CSNU. Cette mission s’articule sur cinq ans. Vous vous ferez de nombreux ennemis et vous risquez de perdre beaucoup y compris la vie. Si vous réussissez je peux vous promettre que vous ne serez pas oublié par le CSNU. »

Kol à la tête d’une gigantesque opération du SRN ? Comment était-ce possible ? Il avait dût tout analyser de fond en comble.

« Je prends le rôle, donnez moi la mission maintenant. »

Hood échangea un regard avec Rich qui parût embêter.

« Et bien, vous connaissez la situation d’Havrest je suppose. Vous y serez envoyer à la première occasion, et nous sommes au courant de certaines choses à votre sujet. Des membres corrompus ont eut vent de votre « parcours » y compris celui de votre enfance avec le projet ORION, et ils vous verraient bien au sein de leur petite danse macabre. Ils vous proposeront au plus vite un grade à responsabilités hors du terrain, ce serait l’occasion de se rebeller en commettant le plus de fautes possibles. Ils me demanderont la réalisation d’un procès pour vous radier de l’armée. Après ça vous pourriez vous attaquer à des choses reflétant le pouvoir du CSNU. Il vous faudra surement faire des morts y compris chez les soldats, c’est une question de vie ou de mort pour toutes les populations humaines. »

Rich acquiesça tout en fixant Kol avec un regard étrange.

« Vous devez choisir Kol, mais ceci n’est qu’une partie de votre mission. Il en existe bien d’autres malheureusement. »

Ils restèrent plus de cinq heures dans cette pièce à faire un briefing complet à Kol, aucuns documents, aucuns enregistrements, absolument rien ne témoigne de leur passage dans cette salle. Lorsque le Lieutenant-Colonel en était ressortit il connaissait parfaitement sa mission, ses avantages, ses défauts, les risques et aussi comme aller finir sa carrière, il savait aussi ce qu’il aller créer et rien que pour ça il avait accepter…

Il se devait d'aller là, où tout les autres s'arrêteront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Ven 22 Jan 2010 - 12:51

Cependant, peu de temps après le premier assaut de l’escouade, dans le « Château ». Après l’affaire Ground Zéro.

Kol était là, assit tranquillement, Hood aussi et Miller, en fait tout les membres de l’opération était là. Hayes, Rich…
Tous autour d’une table avec le même mode opératoire, personne n’était au courant de cette réunion et rien ne serais laisser, aucunes traces.
C’est Daru qui prit la parole le premier.

« L’effet voulut et enfin à notre portée. Eridanus à subit une régression des activités rebelles, et mon pseudo-suicide qui n’est qu’une magouille a mis en confiance la plupart des officiers, sous-officiers et soldats corrompus. Ils sont maintenant à découvert et le resteront grâce à l’issu du procès de Ground Zéro et du spot télévisé. »

Il afficha un petit sourire de satisfaction, bien que à cette époque il vit une période de double vie mêler de romance avec une nuance d’esprit vengeur faisant de lui un être torturé et névrosé. Miller lui répondit aussitôt de part son grade et ses nouvelles fonctions.

« Oui mais il reste encore des zones d’ombres, notamment le fait qu’ils aspirent à un engrenage plus grand. »
Rich quand à lui répondit naïvement.

« Vous parlez de l’organisation rebelle « Seconde vague » ? Celle rencontrée lors de l’affaire Ground Zéro sur Eridannus II ? »

« Oui Amiral, et bien que par ses extravagances et sa folie Daru est réussi à tuer l’un de leur chef sur Terre n’engage rien pour Daru et sa… »

Miller fit mine de ne rien avoir dit sous l’œil interrogateur des autres membres, mais voyant le regard froid de Kol lancer sur Miller, personne n’osa demander.

« En tout cas Kol vous faites bien partit du fichier des Spectres et vous êtes bel et bien déclaré décéder avec une autopsie bidon certifiant les causes, certificat de décès et tout ce qui va bien. »

Hood acquiesça, la mission « Brigade Des Loups » était terminée pour de bon, il reste juste une ultime mission.

« Votre escouade est prête Kol ? »

« Plus que prête en tout cas j’ai fait clairement comprendre que je ne serais pas le chef de l’escouade pour protéger ma toute nouvelle couverture. En sommes je suis invisible sur les trois fronts. J’attends vos ordres concrets. »

Hood, Miller et Rich échangèrent des regards.

« Et bien il est plus que temps de lancer l’assaut. Vous avez carte blanche vous et l’escouade. »

Tout le monde sortit de la salle sauf Miller et Kol.

« Daru, quoi que tu dise, quoi que tu pense, tue tes vieux démons et lâche la poule. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Ven 22 Jan 2010 - 15:55

Le Pélican avait entamé un voyage un tantinet trop long pour que l’escouade soit resté sur Onyx, par ailleurs pendant un court instant on avait même presque pût croire que l’engin avait atterrit avant d’entendre des bruits dans le compartiment du carburant. Il avait redécollé assez rapidement pour combler son retard qui devenait peut à peu conséquent. Ce n’est qu’après environ huit heures de vols que le Pélican se posa définitivement en ouvrant sa soute de transport. Sik étant endormi sursaute lors de l’ouverture des portes, oh et au fait ? Vous ai-je précisez que Sikka était une femme ? Dam lui se leva d’un bond et pencha légèrement la tête comme pour comprendre le paysage qui l’entoure, Jay lui comprit qu’il ne s’agissait pas d’un lieu de rendez-vous mais bel et bien d’une nouvelle mission…

« Hey Sik. On fait quoi ? »

Lâcha t-il banalement.

Sikka, l’air embarrassée ne savais pas trop quoi penser de la situation, cette planète ne lui disait rien et encore moins ce qu’il fallait faire, a première vue ils se situaient sur un toit et le seul accés au bâtiment était droit devant eux dans cet étroit couloir.

« Et bah... On sort de là on rentre là dedans et on pose la question au Loup. »

Les trois soldats descendirent prudemment du Pélican, une embuscade n’était pas à exclure au vu de l’endroit un peu trop calme.
Ils s’avancèrent tout trois pour pénétrer dans le couloir et à cet instant précis, depuis le haut du couloir surgit un homme en combinaison, il avait sauté sur Sikka et l’avait désarmée comme il se devait, les deux autres étaient prêt à faire feu avant qu’il ne saisit l’un d’entre eux pour se propulser sur Jay qui se retrouva au sol, il en profita dés lors pour saisir Dam en mettant un couteau sous la gorge.
Cet homme était dans le même type d’armure ODST qu’eux, avec un dessin tribal de Loup sur le torse. Et naturellement même modificateur vocale…

« Qui vous à entrainer !? »

Aucune réponses ne ce fait entendre.
Il hurle alors.

« QUI VOUS A ENTRAINER ?! »

Sikka lâcha dés lors le nom dans un souffle.

« Amiral Kol. »

L’homme relâcha son étreinte.

« Alors il a rouillé… »

Les trois membres de l'escouade se relevèrent et fixèrent l’homme avec de grands yeux ne tentant pas le moins du monde de ramasser leurs armes et faire feu.
Il se retourna et bougea la tête de façon à voir partiellement les soldats tout en rangeant son couteau.

« Je suis celui qu’on appelle au SRN le Loup, votre chef d’escouade. Je n’ai rien a voir avec Daru Kol puisque c’est lui qui m’a formé. »

Sikka pris dés lors la parole.

« Okay alors maintenant on vous obéit mais dites moi comment on fait pour demander l’aide si vous n’êtes plus derrière la radio ? »

Le Loup hocha négativement la tête avant de parler.

« Contrôle, ici le Loup, les agneaux veulent leur mission. »

« Le Loup ici Tanya, vous êtes sur Eridanus II pour abattre à balle réelle le Sergent Williams de la cinquante-sixième aéroportées. Il est de mèche avec un groupe rebelle appelé « Seconde Vague », vous êtes à trois pâtés de maison de lui. Contrôle terminé. »

Sikka, Jay et Dam s’échangèrent un regard avant de dire.

« Deuxième vague ? »

« Oui, l’un des derniers groupe rebelles dés plus importants c’est notre mission de l’éliminer… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   Sam 23 Jan 2010 - 13:04

Ils avaient avancer de façon on ne peut plus prudente dans cet endroit inconnu... Ils arrivèrent enfin dans un gigantesque lieu en plein air, entouré par d'épaisse murailles... Chaque soldats regarde comme émerveillé de l'endroit... Sauf le Loup qui s'arrête brusquement.

"Voilà, ce sont vos quartiers pour le prochain mois à venir. Vous resterez ici à attendre que nous puissions vous introduire dans le CSNU de façon calme. Vous avez de quoi faire ce que vous voulez ici. Chacun à une chambre qui lui est propre, des dizaines de salles diverses, des zones d'entrainements et tout ce dont vous aurez besoin. Vous ne manquerez de rien."

Sikka indignée hurla.

"Tu te fous de ma gueule là? On viens de passer six mois comme des cons à revoir un entrainement et là on doit attendre gentiment encore un mois?! Tu nous dois un minimum de vérité au moins putain !?"

Jay et Dam hochèrent la tête en guise d'approbation. Le Loup laissa un petit soupir s'échapper.

"Non, je ne vous doit rien vous n'avez pas fait vos preuves. Vous restez ici point. Personne ne doit connaître votre escouade ou c'est tout un projet qui meurt. Un projet qui dure depuis trois ans maintenant. Alors oui vous restez ici comme des cons. Profitez en, car après il n'y aura plus de repos, ou très peu..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aller là, où tout les autres s'arrêteront.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aller là, où tout les autres s'arrêteront.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kazzerr, un iop comme ... tout les autres !
» Dragon valley et tout les autres mondes de sims 3 introuvable sur mon jeu
» Un DICO en CADEAU ! du bon usage de l'orthographe ...
» Un film qu'il faut aller voir!!!!
» Arrête ! Tu m'énerve ! [PV Kyu Min]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic-
Sauter vers: