Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la Fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Sam 6 Fév 2010 - 16:07

Tout s’était déroulé très vite et Jack avait eu du mal à suivre, quoi qu’il en soit il se trouvait derrière le convoi quand l’engagement avec les aliens et les « parasites » avait débuté, il allait enfin savoir ce que son nouveau Hornet avait dans le ventre.

A travers la verrière le pilote pouvait facilement distinguer les différentes zones de combat : Certains humains avaient engagé les coves tandis que d’autre essayaient de survivre face aux parasites, les obus du Hornet pourraient plus facilement venir en aide à ces derniers et en quelques secondes l’appareil était sur zone.

- Troupe au sol de Razgriz, dégagez de là je vais faire le ménage !

La dizaine de militaire qui tentait de repousser l’infection ne se firent pas prier pour déguerpir de la ligne de tir du Hornet, Jack baissa les gaz pour se retrouver à moins de deux mètres du sol et arma le tir canon. Face à lui des centaines de corps verdâtres se déplaçaient dans sa direction avec un petit air de zombie de série Z . . . c’était la seconde fois qu’il avait des parasites dans sa ligne de mire depuis qu’il était arrivé sur le Halo et il commençait à aimer ça.
Une fois que tout les soldats se trouvèrent en sécurité le Capitaine n’attendit pas que les atrocités se rapprochent et pressa la gâchette de son manche, l’effet ne se fit pas attendre.

Plusieurs centaines d’obus déchirèrent les rangs ennemie, coupant en deux la plupart des assaillants et faisant exploser des têtes dans un nuage de sang, l’image marqua le pilote quelques secondes. Il venait de tirer sur des humains, infecté peut être mais tout de même des humains . . . saloperie de guerre
Un appel à la radio le ramena à la réalité du combat

- Oh Yeahhh !!! Merci Razgriz, on va finir le boulot !

- Bien reçu, je décroche sur l’autre position allié

En effet pendant sa petite séance de tir au pigeon sur les parasites son radar s’était braqué sur les nombreux appels à l’aide provenant d’un Spartan « 094 », Jack avait déjà eu affaire à lui et s’en souvenait encore comme d’une mauvaise expérience.
Il poussa la manette des gaz ce qui fit s’envoler le Hornet puis décrocha sur la position indiqué par le radar, il ne fallut à l’aéronef que quelques secondes pour fendre les cieux et parcourir la distance qui les séparait.

D’après le Radar Air/Air il était le seul aéronef de la zone, ce qui n’était pas vraiment étonnant vue le lieu où il se trouvait. Il avait donc tout loisir d’analyser la situation avant de s’y plonger et profita de son avantage stratégique pour regarder l’évolution du combat.
Plusieurs militaires s’engouffraient dans une grande structure tandis que de nombreuses troupes covenants les poursuivaient . . . le combat qui s’annonçait allait être rude.
Jack ne perdit pas une seconde de plus et plongea vers la zone, tout en allumant sa radio

- Troupe au sol de Razgriz, j’ai un Hornet et je peux vous fournir un soutien air/sol, vous me recevez ?

La porte par laquelle les militaires s’étaient engouffré était assez grande pour laisser passer son appareil, mais il faudrait jouer serré.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mar 9 Fév 2010 - 14:12

L'équipe Covenante du Sangheili 'Kolomee était parvenue à monter, après quelques minutes pénibles dans le froid et le blizzard, les nombreuses passerelles d'ascenssion du bâtiment "Fannerror"... Wazag avait cru entendre un nom du genre dans les conversations avoisinantes. Enfin, ce n'était pas la fin du voyage pour le pauvre Unggoy épuisé. Heureusement, l'environnement dans lequel il se trouvait était froid, humide, enneigé... Tout ce dont un Unggoy pouvait rêver. Un peu de méthane aurait transformé cet endroit en paradis. Même si les autres races de l'Alliance ne semblaient pas du tout à l'aise...

Hafap était mort et avait été tué par le Parasitealors qu'ils entraient dans la Bibliothèque par la plateforme infestée de gaz mortel. Gawag avait été tué par l'imposant Sangheili SpecOps à cause de son incapacité à réagir. Aux côtés de Wazag, il ne restait plus que Julup. Même la tourelle à plasma avait été abandonnée, car elle fut détruite au cours du combat précédent. Tout ce dont disposaient les deux grunts se limitait à deux petits pistolets à plasma, quasiment inoffensifs...

Une fois au sommet de la structure extraterrestre, l'Oracle, dans toute sa gaieté commença à déverrouiller la grande porte de plusieurs unités de distance de hauteur. Des grognements effarants se firent entendre du haut des collines voisines.

- Le Parasite! s'exclama Wazag. Il nous a retrouvés!

Quelques unités de temps plus tard, le blizzard se faisant de plus en plus aveuglant, les monstres commencèrent à se déverser des pentes rocheuses. Wazag constata également que des humains fonçaint vers le bâtiment, en particulier un fou en véhicule à roues. Les tireurs Kig Yars se mirent à riposter en ouvrant le feu sur tout ce qui s'approchait. Wazag crut distinguer une ombre sur la passerelle où les Covenants se tenaient.

- Je crois qu'ils sont ici... murmura-t-il à Julup.

- Impossible! Les éclaireurs Kig Yar postés au bas de la structure nous auraient prévenus.

- Julup! J'ai bien peur qu'il n'y ait plus d'éclaireurs pour nous prévenir de quoi que ce soit...

- Tais-toi, Wazag! Tu vas commencer à me faire peur!...

Les yeux de l'Unggoy Ultra s'agrandirent quand ils aperçurent le poing de métal vert-de-gris s'enfonçant dans le crâne de l'Unggoy Minor.

- JULUP!

Une autre main solide comme du fer empoigna Wazag par le bras et le projetta par derrière...

Le pauvre Unggoy atterit en bas du bâtiment, à des dizaines d'unités de distance de là.

Mirâculeusement, un tas de neige amortit sa chute. Mais cela ne suffit pas à arrêter sa douleur. Le bras que l'humain en armure lui avait agrippé le faisait affreusement souffrir. Son os avait probablement été déplacé.

Le Unggoy se releva, tant bien que mal, et s'avança dans le désert de neige, dégainant son arme. Il ne voyait rien à plusieurs unités à la ronde. Que des silhouettes. Jusqu'à ce que des Parasites pas plus gros que le poing d'une Brute ne surgissent. Il bondirent sur Wazag et tentèrent de l'infecter, tout comme ils l'avaient fait à Hafap.

- NON !

Wazag tira des dizaines de projectiles brûlants et les trois créatures qui se dirigeaient vers lui furent réduites en bouillie.

Mais maintenant, comment le Unggoy Ultra allait-il s'échapper de cet endroit maudit. Les autres Covenants étaient là-haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Trok Zaz'
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Épée énergétique

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mer 10 Fév 2010 - 0:41

Cela avait passé si vite, l'arrivé dans cette structure où le climat était extrêmement glacé ,ensuite, il y avait eu l'arrivé du parasite et finalement celle des humains. Ces misérables créatures essayait de s'approprier la relique sacrée qu'ils avaient réussi à récupéré dans la grande bibliothèque. Trok avait eu le temps de penser ses blessures, mais il lui faudrait une aide médicale d'ici un ou deux jours car ses plaies s'infecterait.

Trok et Rarap en compagnie de quelques autres covenants livrait un combat contre une dizaine de parasite. Cette sale vermine continuait toujours l'assault malgré leur grandes pertes. L'élite avait réussi à récupéré un fusil à plasma sur le cadavre d'un frère et l'utilisait maintenant pour tenir à distance les parasites. Il ne restait maintenant que 4 parasites qui furent bientôt éliminé.

Suite à cet engagement, Trok et Rarap qui était au milieu de la structure se mirent à descendre pour aider des troupes en difficulté.

En route, ils croisèrent un trio d'humain. Cela faisait vraiment longtemps qu'il n'avait pas croisé le fer avec eux, mais il les tua en une minute avec l'effect de surprise.

Le duo c'était alors dirigé vers le haut de la structure sentant maintenant que la majeur partie des conflits s'y faisait,. Tout à coup Trok et Rarap virent au loin une petite forme tomber de la structure et atterrire dans la neige. Il avait la silhouette d'un grunt. En avançant dans sa direction, un groupe de parasite se mit à l'attaquer, mais le grunt réussit ,finalement, à tous les supprimé.

Bientôt, le duo arriva à deux mètres de lui. C'était belle et bien un unggoy. Trok lui dit alors:

-Salutation unggoy que fais-tu ici alors que les affrontements sont là-haut?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mer 10 Fév 2010 - 1:36

- Salutation, Unggoy. Que fais-tu ici alors que les affrontements sont là-haut?

Le Unggoy en question, en plein cauchemar, parut choqué de cette question à la réponse pour le moins évidente.

- Je ne sais pas pour vous, mais selon moi, l'une des raisons possibles pourrait être qu'un humain en armure m'a JETÉ EN BAS ! ! !

Le petit Covenant était complètement en rogne! Mais il savait qu'il devait se contenir. Pour deux raisons. La première pour survivre à la bataille et la seconde parce que s'il survivait, les Sangheilis l'achèveraient... Il reprit donc une posture et une expression faciale avec un minimum de convenabilité. Ce qu'il faisait avec peine, son bras gauche lui faisant souffrir le martyr.

De nouveaux organismes parasitaires surgirent et les trois Covenants les éliminèrent. Ce qui ne s'avérerait probablement pas aussi facile avec les organismes combattants qui suivirent. Deux à l'apparence d'humains infectés et trois Sangheilis décomposés.

Le Sangheili encore en vie et les deux Unggoys ouvrirent le feu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Trok Zaz'
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Épée énergétique

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 11 Fév 2010 - 1:49

- Je ne sais pas pour vous, mais selon moi, l'une des raisons possibles pourrait être qu'un humain en armure m'a JETÉ EN BAS ! ! !dit le unggoys.

Trok du résister du mieux qu'il pu pour ne pas tuer sur place le grognard qui portait bien son nom. Après cela, trois organismes parasitaires sortirent de nul part et attaquèrent le trio, mais celui-ci les élimina facilement. Ensuite, cinq infectés surgirent du même endroit que les organismes et attaquèrent. Le trio ouvrit le feu et réussit à en éliminer un. Les quatre autres continuant leu charge. L'élite dégaina son épée et fonça à leur rencontre. Il réussit à en abattre un autre, mais du ensuite bloquer du mieux qu'il le pouvait leur attaque (Trok est quand même dans un mauvais état). Trok continua de bloquer les attaques, mais prit de plein fouet deux coups à l'estomac. L'élite cracha un filet de sang dans la face d'un de ses adversaires.

Rarap, de son coter, prit son unique et seul grenade à plasma ,alla dans l'angle mort de ses ennemis se préparant à lancer une grenade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 11 Fév 2010 - 19:03

Miller vit les troupes covies arriver par la porte, leur bloquant le passage. Puis, cette boule volante cria de sa voix robotisée et pénible :

-Ils ont l'index, éliminez les !

Deux hunters passèrent alors devant et commencèrent à charger leur rayons. Miller se plaça derrière les spartans, et ferma les yeux. Et alors, il y eut un miracle. Le vieux se placa devant les spartans et cria :

"Ce ne sera pas nécessaire !"

La boule, cria elle aussi à l'intention des covenants :

"Cessez le feu !"

Tout le monde, humain et covenants se figèrent et observèrent leur guides respectifs. C'était la première fois que Miller pouvait voir des covenants vivants d'aussi près sans qu'ils attaquent. Il prit l'index dans sa main, et serra le poing.

-Vous allez m'expliquez ce qu'il se passe ? Pourquoi vous nous avez emmené ici ?
-C'est très simple. Vous ne me connaissez pas, mais moi je vous connais. Du moins, je connais Miller et Daru Kol, que j'ai déjà vu à la télé il y a longtemps. Bande de pourritures, vous m'avez abandonnés ici il y a 11 ans ! Onze longues PUTAIN D'ANNÉES à errer sur cet enfer d'anneau ... a cherche la nourriture tous les jours, à se défendre contre les animaux sauvages et les quelques parasites que je croisait ... C'est après quelques années que je suis tombé sur l'Oracle. Il m'a dit qu'il pouvait m'aider à quitter cet anneau ... mais il fallait que je trouve de l'aide. Quand je vous ai vu arriver sur vos vaisseaux, je me suis dis que c'était le moment idéal. Je me suis donc assuré de vous emmener ici pour activer l'anneau. Oui, cette salle sert à activer l'anneau sur lequel nous sommes, en mettant l'index dans le trou, là bas.
-Mais, que se passe t-il quand on active l'anneau ?
-C'est simple, dit la boule volante. L'anneau est le fruit de mes créateurs. Leur volonté était de pouvoir activer l'anneau pour contenir le parasite.
-T'as pas répondu à ma question, grille pain ...
-BOUUUM ! TOUT EXPLOSE AHAHAHA !!
-Vous êtes malade ...
-Hhmmm ... Techniquement, il a raison. Une fois activé, l'anneau rayera plusieurs galaxie de la carte, pour contenir l'infection parasitaire.

Il y eu un rugissement, puis un élite sorti de la masse de covenants devant la porte. Un covenant que Miller connaissait bien ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mer 17 Fév 2010 - 16:49

Le géant regardais son ancien adversaire de haut en passant sa main sur son avant-bras, il laissais s’échapper des grognements menaçants sous son casque scellé. Le Sangheili pu reconnaitre dans l’assemblée quelques adversaires qu’il avais affronté auparavant.

Khor jeta ces deux lames aux sol, et ouvra son casque sous scellé, laissant apparaître ces mandibules meurtries par les combats. Il grogna encore une fois et avisa l’humain en se mettant en position, ce qui fit réagir les Spartans qui le mirent en joue.

Miller leur ordonna de baisser leurs armes avant que ce dernier ne s’avance lentement en crachant en sa direction.


- Il est a moi.. Disait-il, une flamme de vengeance animant son regard.

Le SpecOps souris, et se craqua les jointures des doigts bruyamment en laissant éclater un rire malsain, les combats avaient pour don de le plonger dans un état second, il lâcha un grognement bestial en direction de son adversaire du moment, les instincts primaires reprirent le dessus sur le guerrier et il posa un poing au sol en guise de défis, se campant sur ces jambes. Il attendais que son adversaire fasse le premier mouvement, afin d’avoir l’avantage. Malgré son air chétif, Khor savais que cet humain étais d’une autre trempe que les autres, du moins quand il fallait faire parler vengeance. Son second point faible étais son arrogance, sa fierté l’étouffais, a prendre en compte aussi.


- Attaque humain.. Si tu pense avoir la trempe pour m’affronter. Souffla Khor sur un ton qui ne laissais rien de bon.

Dans le mille, malgré son apparence meurtrie, l’humain portis sa main a son couteau et chargea le guerrier à corps perdu, erreur. Khor l’attrapa par le bras et le fit passer par-dessus son épaule afin de le projeter un peu plus loin. Son ennemi tomba sur le sol en crachant du sang, mauvaise chute. Le Sangheili lança un grognement bestial de défis a son adversaire, écartant les bras pour prendre une posture imposante. Pendant ce temps son adversaire c’étais relevé, couteau a la main et fis quelques mouvements en zigzag vers lui, Khor contre-attaqua en faisant le même mouvement, l’attrapant par la gorge au passage alors qu’une lame d’acier froid se plantais dans son bras, ce qui eu pour effet de crisper le géant, lâchant prise pour constater sa blessure. Il lâchas un rire grave avant de retourner son attention sur son adversaire qui lui fonçais dessus, et tenta de lui donner un coup de pied dans l’abdomen, le SpecOps contracta les abdominaux pour absorber le choc avant de riposter d’un violent coup de poing dans l’estomac de son adversaire, qui recracha du sang encore une fois avant d’aller atterrir quelques mètres derrière lui, atterrissant la où étaient les lames énergétiques. Il en empoigna une et l’activa maladroitement.


- Avec ça.. Tu va faire moins le malin face de poulpe..

Khor souris, et lui fit mine d’approcher en passant sa main sur son avant bras, réactivant son bouclier en un crépitement lugubre, encore un fois son adversaire chargea en abattant son épée sur le Sangheili, qui mit son avant bras sur le chemin de la lame, en temps normal il aurais pu dire adieu a son bras, mais le bouclier lui sauva la vie, retenant l’arme. Il désarma son adversaire, afin qu’il lâche l’arme du guerrier, qui la ramassa par après en repoussant l’homme la ou étais l’autre épée.

Khor se mit en garde, comme a l’académie de Yermo et fit un signe a son adversaire en disant de son timbre grave :


- Voyons voir ce que tu vaux.. Humain..

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mer 17 Fév 2010 - 18:48

Le Colonel Miller s'était élancé négligemment sur l'Élite SpecOps que Jeff avait aperçu un peu plus tôt. Le Covenant était un fier stratège, un adversaire à ne pas sous-estimer. L'Élite savait exploiter avec brio les points faibles de son adversaire, dans le cas présent: l'impulsivité, la fierté et la soif de vangence. Le Colonel Miller avait gravement faillit aux principes tactiques militaires en fonçant tête baissée sur cet adversaire pour le moins redoutable. Le combat tournait à l'avantage du Commando. Le Colonel commençait à perdre du sang. Mauvais signe. C'est quand Miller asséna un puissant coup d'épée à énergie sur le Covenant que Jeff fut grandement étonné. Le bras de l'Élite avait contré la lame. En temps normal, les lames énergétiques tranchaient tout comme de la mousse. Même l'armure des redoutables Spartans aurait été détruite.

Face à cet événement, Jeff comprit que le Colonel Miller ne pourrait pas gagner ce combat. Loyauté? Fierté? Sens de l'honneur? Dans ce duel, aucun de ces éléments importait. Le devoir militaire du Spartan 094 prit le dessus. Il mit son fusil à plasma dérobé en joue et décrocha une rafale en direction de l'Élite en armure noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 18 Fév 2010 - 1:02

John se retrouva à terre, près de l'autre épée. Il la saisit, l'activa et la mit devant lui en travers pour se protéger. Un spartan au loin tira sur le Covenant, ce qui détourna son attention. Il décida donc d'attaquer en premier et abattit sa lame sur le bras du covenant. Celui para rapidement et facilement. Miller fonça en hurlant sur le covenant qui fut surprit de l'attaque. Miller se déchaina, frappa, et frappa encore de son épée sur le covenant qui parait tous les coups grâce à son épée. Il continuait à frapper encore et encore pour que le covie concentre son attention sur lui et cria aux spartans derrière l'ennemi :

-FEU A VOLONTÉ !

Miller n'en avait plus rien a faire de se prendre des tirs ennemis. Il fallait que ce covenant meurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 18 Fév 2010 - 13:44

Il a avait l'impression d'être le seul marines , le combat opposant le colonel fut soudainement interrompus par les tires d'un des spartans , l'ordre de Miller fut des plus simple :

-FEU A VOLONTÉ !

Le marines rejoignit les Spartans et se mis a tirer sur les covenants , rafales courtes et précise , les spartans faisait plus de cartons que lui , pourtant il avait l'impression d'être un excellent tireur , il observait quelques fois ce que le Colonel du SRN faisait , allait-il mourir ou perdre lors de se triste combat , opposant un humain , un simple humain , a un "Putain" de Guerrier Covenant en qui il avait de l'admiration , et de la fierté de le connaitre , mais qu'es qu'il pensait ? , pourquoi de l'admiration pour un Ennemis , il oublia l'idée et remarqua qu'il n'avait plus de munition , il hésita a en demander a un des Spartans ,

-Munitions !

Le spartan , sans quitter les yeux de l'ennemi lui jeta deux chargeurs , de la bonne arme , celle de Freeman , hasard ? , il rechargea son arme et tira de nouveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 18 Fév 2010 - 14:03

- Munitions !

Si Jeff avait porté sur lui des munitions, il n'aurait pas eu à trimballer ce fusil à plasma Covenant à forme trop bombée pour une bonne prise en main. Un autre Spartan refilla deux chargeurs au marine qui avait demandé de l'aide. Du coin de l'oeil, Jeff reconnut l'homme: c'étit lAdjudant Freeman du Corps des Marines. Il l'avait déjà rencontré sur la planète Covenane Balaho, ainsi que sur Reach, pour son entraînement.

Mais le Spartan ne prêta pas davantage son attention sur Freeman. Il se concentra sur sa cible, l'Élite Commando, et tira plusieurs courtes rafales àdes points stratégiques de son corps. Il tenta de le faire tomber en prenasnt les jambes pour cble. Le Covenant fut assailli de balles, de boules à plasma et de coups d'épée affigés par le Colonel Miller. L'Élite n'allait pas tenir bien longtemps... Sauf si les autres Covenants, derrière, faisaent comme les humains. Certains d'entre eux, particulièrement les Hunters, commençaient à remuer. Ils étaient tous tendus, hésitant. La riposte n'allait pas tarder à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 18 Fév 2010 - 21:21

Tirer sur un ennemi dans le dos. Et dire qu'ils se battaient pour l'Humanité, du moins ils le pensaient. Les Spartans soutenaient leurs tirs sur l'armure extraordinairement résistante de ce SpecOps Shangeili. Je n'allais pas me rabaisser à ces fous, dont l'un des Odst aux comportement étrange qui prenait un malin plaisir à cette besogne et en redemandait. Après avoir regardé avec Mépris Miller qui s'acharnait sur l'élite en armure noire, je tournai les talons et commença l'ascension d'un des piliers de la structure afin de parer à une éventuelle menace.

Bien calé entre deux pylônes métalliques dont l'usage m'échappait encore, j'attendais en observant dans ma lunette les frères d'arme de l'infortuné guerrier Covenants. On pourrait penser qu'un tireur isolé soit vraiment un planqué, ne tuant que par simple pression sur la gâchette d'une arme dont les projectiles ne pardonnent pas. Mais peu de personnes comprennent quelle volonté un tireur doit avoir pour choisir et abattre sa cible sans avoir même entendu le son de sa voix. C'était un choix important...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Ven 19 Fév 2010 - 0:02

Cet acharnement sur le guerrier le plongea dans une rage sombre et chargea Miller sauvagement, tel un rhinocéros, le bousculant de son avant bras, l’humain vola et atterris bruyamment sur le sol en lâchant un cri de douleur alors que Khor chargeais seul les Spartans qui l’agressaient, donna un violent coup de pied dans le premier des armures vertes qui se dressaient devant lui, il se le prit en pleine cage thoracique et chuta en arrière alors que le guerrier donnais un coup d’épée latéral qui trancha l’un des O.D.S.T en un crépitement lugubre, en un mouvement fluide il s’apprêtas a donner un coup d’épée sur un Spartan qui avais volé un fusil a plasma semblais t’il. Ce dernier l’évitas par chance et riposta d’un coup de poing dans la protection abdominale du SpecOps, qui lâcha un cri étouffé et qui a son tour riposta en attrapant son adversaire par la partie inférieure de son plastron, et le jeta un peu plus loin en un effort pharaonique.

Heureusement pour lui, le super-soldat humain atterrit sur ces jambes et rechargea le guerrier avec expertise, s’en suivit un combat de corps a corps sans pareilles, alors que Khor déviais les coups, le Spartan lui évitais de justesse et encaissais plutôt bien.

Tournant sur lui-même et s’accroupissant a la fois, il fait un croche patte a son adversaire et se déroba pour ramasser son épée, et refaire un mouvement latéral, il arrêta sa lame a la base de la gorge de Freeman, le reconnaissant au dernier moment.

Le SpecOps souris sous son casque et éteignis son épée a la stupeur de tous.

- Freeman, que de surprises. Disait il sur un ton réjoui alors que les soldats le tenaient en joue. Troisième fois que je t’épargne. Il lâcha un rire bienveillant. Un jour je te tuerais Freeman, mais franchement j’espère que tu arriveras a me rendre la pareille en me tuant alors que ma lame transpercera ton thorax.

Il lâcha un rire en regardant les autres humains, ce qui troubla la plupart des combattants présents.


- Prenez exemple sur ce guerrier. Disait il en posant sa lourde main sur l’épaule de Freeman. Lui se bats avec les tripes et la sueur, il est courageux, un vrais combattant.

Puis se ravisant il ralluma son épée.


- Alors, qui veux en découdre ? Grognais t’il soudainement.

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Ven 19 Fév 2010 - 0:52

L'inévitable se produisit. L'Élite, brutalement fâché à cause des tirs de barrages des Spartans, se retourna dans leur direction après avoir collé le Colonel Miller dans un état critique.

Jeff avait prévu le coup et s'était préalablement dirigé vers la droite. Conséquence: un Spartan moins chanceux reçut la charge du pied de l'extraterrestre, ce qui l'envoya litéralemt valser en arrière. Dans le temps de le dire, un TCAO qui se tenait trop à proximité de l'ennemi fut tranché par l'épée énergétique. L'Éite en armure noire se retourna, à larecherche d'une aure cible...

... Et son regard s'arrêta sur Jeffrey.

L'extraterrestre fonça à la vitesse de l'éclair vers l'Adjudant. Le Spartan savait que s'il tentait le moindre geste offensif à ce moment-là, il finirait en bouillie. Il fallait attendre que l'adversaire commette une erreur.

"L'une des meilleures attaques, c'est la contre-attaque, répétait autrefois l'Adjudant-Chef Mendez aux Spartans. Évitez jusqu'à ce que votre adversaire commette la bonne erreur. Et assurez-vous que ce soit la dernière..."

Et fonçant ainsi comme un démon, l'Élite sous-estimait le Spartan. Il neserait pas difficile de trouver une faille dans ses mouvements. Le Covenant envoya un coup d'épée en direction de Jeff. Ce dernier évita de justesse en bondissant sur la gauche, étonné par la vitesse de l'alien.

Maintenant !

Jeff laissa tomber son fusil à plasma au sol et se servit des notions de physique que Déjà lui avait apprises pour asséner un cup aussi puissnt soit-il à l'ennemi. Il usa de son bras gauche comme contre-poids et son poing roit alla se loger directement dans l'abdomen de l'Élite. Jeff crut même sentir son armure se craqueler. L'Élite poussa un cri étouffé.

Erreur. L'adversaire effectua une contre-contre-attaque. Profitant du fait que le Spartan se soit rapproché, il le saisit au plastron et l'envoya valdinguer dans l'autre direction.

Jeff parvint heureusement à reprendre pied sans être flanqué au sol. Il profita àson tour du fait que le Commando vienne d'utiliser une partie de sa force pour exercer un sprint, provoqué par sa vitesse de chute, et prendre son ennemi par surprise. Ceendant, ce dernier parvint à se protéger. Les deux colosses se lancèrent dans une lutte enragée, l'adrénaline gagnant peu à peu leurs veines. Après plusieurs longues secondes, l'Éliteparvint à effectuer un croche pied trop soudain pour Jeff, que le Spartan goutta en tombant au sol tête la première.

Le Covenant ramassa son épée. Mais plutôt que d'achever l'Adjudant, il semblarepérer une autre victime: l'Adjudant Freeman. Il s'élança dessus. La lame à la gorge, le moindre geste u marine pouvait lui être fatal. Un long moment d silenc. Tout le monde retenait son souffle. Et l'inimaginable se réalisa: l'épée à énergie se désactiva et l'Élite cracha au soldat:

- Freeman, que de surprises. Troisième fois que je t’épargne. Un jour je te tuerais Freeman, mais franchement j’espère que tu arriveras a me rendre la pareille en me tuant alors que ma lame transpercera ton thorax.

De toute évidence, ces deux-là s'étaient déjà rencontrés... Mais jamais Jeffrey n'aurait pu envisager qu'un Covenant digne de ce nom épargne délibérément un humain, qui qu'il soit. Ce qui se passait sousses yeux révélait du non sens pur.

- Prenez exemple sur ce guerrier. Lui se bats avec les tripes et la sueur, il est courageux, un vrai combattant.

Jeff avait déjà eu ventdu démesuré sens de l'honneur des Élites, mais encore un fois, il n'aurait jamais imaginé en voir un parler avec admiration d'un humain! Pourtant, les Coveants haïssaietles humains comme une abomination, une peste, une souillure...

L'extraterrestre mit fi à sesdiscours excentriques et réactiva son arme.

- Alors, qui veux en découdre ? cracha-t-il avec fureur.

Jeff fut tenté de le charger à nouveau, mais son précédent combat lui aait révélé que le corps à corps était inutile contre lui. Il devait attendre le bon moment. Il se déplaça subtilement et prit l'arme appartenant à feu le TCAO. Il ne restait qu neuf balles dans le chargeur du MA5B. Considérant cette réserve commeinsufisente, il prit également les trois chargeurs restant au Helljumper et intéra l'un d'eux das la chambre de son fusil d'assaut, produsant un "clic" sonore satisfaisant. Maintenant, il ne estai plus qu'à attendre que le Commando Covenant commette une autre erreur. Et cette fois-ci, Jeffrey ne manquerait pas son coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Ven 19 Fév 2010 - 17:05

Malgré les derniers conflits, Kol était parvenu lui et ses hommes à tenir la porte de l'entrée des parasites et il s'était même surpris à avoir aider un Sangheili en détresse face à un tel ennemi l'union était de rigueur. Il savait pertinemment qu'il ne tiendrait plus longtemps dans un tel chaos.

"Razgriz Leader! Vous m'atomisez toutes ces merdes maintenant! Nous sommes dans la merde grand M alors grouillez y en a de partout, utilisez tout ce que vous avez et je me contre fous de savoir si vous avez les autorisations! FEU!"

D'un geste précis il saisit un fusil à pompe qu'il fit tourner avant de faire feu sur un Parasite.

"UNSC Ravage, CAM prêt."

Kol saisit de nouveau sa liaison Com.

"Miller, Miller! Votre situation donnez vos ordres bon dieu!"
Revenir en haut Aller en bas
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Ven 19 Fév 2010 - 20:44

Miller avait été envoyé valdinguer plus loin. Le combat avait suivi entre l'élite et des spartans. Miller était dans les vapes. Il se réveilla un peu quand il entendit ceci :

-Prenez exemple sur ce guerrier. Lui se bats avec les tripes et la sueur, il est courageux, un vrai combattant.

Miller ricana avec un rire vicieux, froid, sans émotions. Il se releva lentement, se tenant toujours la blessure au cou infligée par le parasite.

-Héhéhéhé ... un vrai combattant lui ? Alors qu'un pauvre covie de mes deux l'épargne ? C'est plutot un traitre, comme les trois autre trous du cul là ... Il n'y a que des abominables petits fils de pute partout.

En disant cela, il désigna Will, planqué un peu plus loin avec son sniper. Le monitor se raprocha.

-Huuum ! Comme c'est intéressant ! Il est infecté par le parasite, mais celui ci ne prend pas contrôle de son corps, dit il avec une voix enthousiaste.
-TA GUEULE ! FERMEZ TOUS VOS GUEULES ! Toi l'autre face de crabe. Tu parle d'honneur ? Mais ta sale race envoie les plus faibles en premier, les utilise comme chair à canon il me semble. C'est bizarre qu'ils ne se soient pas rebellé d'ailleurs.
-Miller, Miller! Votre situation donnez vos ordres bon dieu!

Miller détourna le regard et répondit :

-Patron ! Il faut se BARRER, ils veulent activer la structure, tout va péter ! Ils vont faire sauter la galaxie entière ! Je ne déconne pas !

Il devait avoir l'air d'un fou. Tant pis. Miller pointa son doigt tremblant en direction des autre covenants.

-Vous voulez mourir bande de fous ? C'est ca votre destiné et votre envie ? Très bien, mais laissez nous partir bande de chiens.

Miller se redressa, et se dirigea vers les ennemis, et vers la sortie. Tous les covenants dressèrent leur armes.

-Vraiment ? demanda il avec un petit rire. Faites ca et les boites de conserve au fond vous font exploser la cervelle, si vous en avez une.

Il continua sa marche pénible et lente vers la sortie. Ca y est, il passait au travers des troupes qui ne savaient comment réagir. Puis, il se figea, se retourna et leva son M6C vers les humains. Il visa quelque chose au loin et tira finalement. C'était le vieux fou qui les avait emmené ici qui s'écroula.
Miller fit volte face et continua a traverser les troupes ennemies, avec la peur de se prendre un tir. Il rapprocha sa manche ou était son micro et dit :

-Bordel Kol il faut se barrer. Une fois que je serait sortit il va falloir faire sauter tout ca. Demmerdez vous mais mes hommes n'ont plus de munitions et il y a trop d'ennemis.

Puis il cria pour ses hommes derrière :

-Bon vous venez ? Ou vous voulez voir comment ca fait de se faire exploser le cul par une giga bombe ?

Il continua à passer dans la masse covenant, en tâtant la petite clé qui activait l'anneau, dissimulée au fond de sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Sam 20 Fév 2010 - 11:32

Il avait eu chaud , certes sa tête avait faillis voler plus loin que le reste de son corps , mais ca il n'y pensait pas , il avait eu chaud a cause de la lame qui c'etait arrêter a quelque millimètres de sa gorge , comme la dernière fois ,
Il avait courus avec les spartans , affronter des floods , et avait faillis être tué deux fois de suite par . . .le même covenant ,

Celui-ci avait une voix heureuse , et commença a dire son souhait , que FREEMAN tue KHOR , lorsque il aurait une lames dans le thorax , il ne répondit pas sur le moment , le colonel avait même commencer a l'insulter de traitres , il n'aimait pas ça , et hésita a demander au Covenant une faveur . . . Tuer ce fumier de Miller !

En plus de cela , le colonel tira sur le simple civile , mais pourquoi avoir fait ca ? , il regarda Khor , puis Miller qui commença a traverser la foules de Covenant .

Il resta au coté de Khor , pourquoi , ca il ne le savait pas , mais par contre , il lui murmura :

-Y' a des moments je me demande si vous n'avez pas tord de vouloir détruire l'humanité , ca nous débarrasserai des mecs dans son genre !


Par curiosité , il laisserait passer les spartans et sera le dernier a partir , juste pour voir comment réagiront les covenants si c'etait le dernier humains a partir . . .

-Pour la lames dans le thorax , on attendra d'être partit d'ici , que je m'entraine plus pour mieux te battre la prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Sam 20 Fév 2010 - 11:56

Avec touts ce qu'ils avaient vu et vu et entendu, Kol était bien prêt à croire n'importe quoi...

"Ici l'Amiral Kol, Le Ravage effectue avec ses Pélicans un pont aérien pour l'évacuation entre la plate-forme et le Ravage, ordre de repli général, abandonner les combats, repli général sur le Ravage, je laisse dix minutes après vous êtes considérés pour mort. Le Ravage va faire feu avec les trente CAM sur la structure on fais péter l'endroit... Miller sortez vos troupes de là dedans grouillez vous! Razgriz, couvrez l'évacuation."

Kol quand à lui avait déjà sauter dans un Pélican et s'était équiper d'une mitrailleuse sur trépied et s'attaqua à toutes les cibles possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Sam 20 Fév 2010 - 12:56

Coup sur coup, je neutralisais les parasites de combats qui avaient la malchance de passer à portée de mon fusil de précision. Bien calé et arque-bouté sur la structure, la vue de la plaine glacé me remémorait des combats acharnés sur Splendor. Je n'avais plus à m'occuper de cibles comme les Shangeilis. Ils ne représentaient plus aucune menace, préférant lutter pour leur survie à nos côtés.

Miller m'insultait. Je vidait chargeur sur chargeur. Au moment où le colonel cracha les mots traitres ou d'autres insultes indignes d'être considérées dans notre langage, je sentis dans sa voie le son trouble et rugueux des hurlements du Parasite. Les évènements du désert défilaient dans ma mémoire. Il était fort probable que le Parasite ait transmis à l'Officier Humain une partie de la folie frénétique que l'on retrouve chez les organismes combattants.

Je me laissait légèrement tombé en bas de mon perchoir. Mon poignard glissait silencieusement hors de son fourreau tandis que j'achevais une roulade pour me réceptionner sur le sol métallique de la Structure. Je me dirigeais résolument vers Miller alors que celui ci s'acharnait verbalement sur son adversaire Shangeili. Un mot de plus et il se prenait ma lame dans sa gorge. Je n'eus pas à le faire, Kol contacta son subalterne du Srn et donna ses ordres.

"Ici l'Amiral Kol, Le Ravage effectue avec ses Pélicans un pont aérien pour l'évacuation entre la plate-forme et le Ravage, ordre de repli général, abandonner les combats, repli général sur le Ravage, je laisse dix minutes après vous êtes considérés pour mort. Le Ravage va faire feu avec les trente CAM sur la structure on fais péter l'endroit... Miller sortez vos troupes de là dedans grouillez vous! Razgriz, couvrez l'évacuation."

J'étais à proximité de l'élite qui avait failli nous débarrasser à jamais de cette menace qu'était Miller. Je lui jetait un regard interrogatif, et voyant son impassibilité demeurer, mon poignard regagna son fourreau. Il était temps de partir d'ici. Je lui adressais un signe de tête et pris la suite du Colonel pour veiller à qu'il ne commette pas de nouvel bavures. Nous étions presque tiré d'affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trok Zaz'
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : fusil à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Épée énergétique

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Sam 20 Fév 2010 - 16:30

Trok et les deux grognards Wazag et son second gravirent la structure. Ils venaient de sortire d'un affrontement contre un groupe de parasite qui les avaient encore plus épuisé.

Trok menait le pas, ils croisèrent un petit groupe de trois unggoys et deux jackals qui se joignirent à eux. L'élite perdait peu à peu ses dernières réserves d'énergies, il devait se faire soigner par des spécialistes sou-peine de mourir sans aucune goutte de sang dans le corps.

Le groupe arriva enfin au sommet de la structure où ils virent un autre groupe de covenant, mais ceux-ci était composé de hauts-gradés. Trok qui menait encore la marche, se dirigea dans leurs direction et s'aperçu qu'ils discutaient avec des humains.

- Rien qui vaille... dit Trok.

Après la discussion qui parut assez mouvementé, Trok et son groupe s'approchèrent encore plus des autres covenants pour ensuite n'être qu'a quelques mètres. Puis, Trok demanda les instructions:

-Que faisons-nous maintenant... dit l’élite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Lun 22 Fév 2010 - 18:01

Jack était resté à l’extérieur de la structure, écoutant attentivement à la radio tout ce qui s’y passait et prêt à intervenir au moindre dérapage covenant, bien sur il aurait aimé foncer par la grande porte avec son hornet et tirer à tout va à coup de 20mm pour déchiqueter des Elites en deux . . . mais cela aurait aussi signifié la mort de tout le contingent humain, et c’était hors de question. Il n’avait plus qu’à attendre, serrant toujours un peu plus fort le manche de sa main droite et gardant les deux canons de l’appareil prêt à tirer à la moindre occasion, soudain la voix de l’amiral se fit entendre à la radio.

"Ici l'Amiral Kol, Le Ravage effectue avec ses Pélicans un pont aérien pour l'évacuation entre la plate-forme et le Ravage, ordre de repli général, abandonner les combats, repli général sur le Ravage, je laisse dix minutes après vous êtes considérés pour mort. Le Ravage va faire feu avec les trente CAM sur la structure on fais péter l'endroit... Miller sortez vos troupes de là dedans grouillez vous! Razgriz, couvrez l'évacuation."

Ils avaient donc trouvé un moyen de s’en sortir . . . c’était le moment de servir à quelque chose, un nouveau canal de communication s’ouvrit quelque secondes après le message de l’amiral.

- Razgriz de VIP one, on arrive sur la zone d’extraction au sud, d’après les scanners ça grouille de parasites, vous pouvez nous nettoyer la ZA ?

- Wilco VIP one, je vous passe un coup de serpillière sur ces saloperies.

Sur son radar venaient en effet de s’afficher les 6 spots qui correspondaient aux pélicans d’évacuation, c’était le début de la fin . . . il ne fallait pas se foirer maintenant ou tout le monde devrait en payer le prix.
La zone d’extraction se trouvait à quelques dizaines de mètres de la porte principale du bâtiment, si les Elites les laissaient faire tout les soldats seraient sur place en moins de cinq minutes . . . ce qui était sans compter les centaines de zombis qui les attendaient sur place.
Depuis qu’il avait fait feu sur ces atrocités elles n’avaient pas cessées de se multiplier, c’était maintenant une armée qui se dressait devant eux.

- Ici Razgriz leader à toutes les troupes au sol, le parasite a infesté la ZA, j’aurai besoin que vous embarquiez le plus vite possible.

En effet malgré les deux canons de 50 et les quelques rares missiles Air/Air que le Hornet avait en réserve il ne réussirait jamais à repousser une telle masse, il aurait besoin de chaque homme encore valide, de chaque Spartan aussi. Plusieurs militaires lui répondirent, notamment le super soldat avec qui il avait combattu sur le glacier, peut être pas le pire de tous finalement . . .
Après avoir vérifier que tout les hommes étaient sortit du bâtiment sain et sauf il amena le Hornet à la ZA, là où dans moins de 5 minutes tout les soldats attendraient les Pélicans se trouvait une masse grossissante de zombie infecté. Un rapide coup d’œil à travers la verrière indiqua à Jack que les appareils de transports se trouvaient déjà en position à cent mètres au dessus du sol, prêt à se poser quand la zone serait sur.

- Alors Razgriz, vous nous la nettoyez cette ZA ?

Aussitôt demandé aussitôt fait, le pilote diminua les gaz à 20% pour arriver à moins de dix mètres du sol, il était vulnérable mais avait un angle de tir optimal. Il passa le statut de l’appareil en stationnaire et switcha en tir canon, 250 obus pour plus de trois cents monstres . . . il faudrait les repousser un temps suffisamment long pour que tout le monde puisse embarquer.

- Eh Oh ! Vous descendez nous chercher ou quoi ?

Visiblement les soldats venaient d’arriver sur zone et ils n’avaient qu’une envie : rentrer chez eux en un seul morceau. Un coup d’œil dans un des retro du cockpit le lui confirma . . . ce qui déclencha l’enfer





La masse d’infecté qui se trouvait à moins de cent mètres du Hornet et à deux cents mètres des soldats se réveilla subitement et commença à courir dans leur direction, pas de temps à perdre.

- ILS ATTAQUENT !!! VIP POSEZ VOUS IMMEDIATEMENT JE VOUS COUVRE !

Comme par reflex Jack avait déjà commencé à presser la gâchette de tir de son manche, plusieurs dizaines d’obus filèrent droit vers les rangs ennemies déchiquetant tout ce que les projectiles touchaient. Tout son corps vibrait tandis que les réserves du Hornet s’amenuisaient à vitesse grand V, il pourrait encore tenir en respect ces saloperies vingt à trente secondes grand max, après il serait submergé.
Le pilote ne pouvait se permettre de tirer de grosses rafales sous peine de faire surchauffer les canons, il fallait être précis pour ne rater aucun tir. Il jouait avec le pédalier pour pivoter sur son axe afin de ne pas se faire déborder par les Parasites qui s’avançaient de plus en plus, ils n’étaient plus qu’à moins de quarante mètres quand l’alerte « Running Low Ammo » s’afficha sur le HUD, plus qu’une dizaine d’obus puis ce serait la fin.

- CA AVANCE ?

- Encore vingt secondes !

Il n’avait clairement pas vingt secondes de répit à leur offrir, Jack tira sa dernière rafale avec un maximum de précision avant d’entendre le petit « click » caractéristique de la fin de munition. Les Parasites n’avaient plus qu’à courir en direction des Pélicans et les submerger. Il repensa à tout ces hommes morts pour rien, tout ces hommes qui avaient donné leur vie dans cette expédition suicide, puis il repensa à Nagase. Il était fort d’une détermination nouvelle, il ne laisserait pas ces saloperies tuer encore un seul humain, il ne le permettrait pas.

Plus d’obus, plus de missiles . . . il lui restait toujours le blindage du Hornet comme seul arme. Il enfonça la manette des gaz et poussa le manche à fond en direction du sol, les parasites courraient toujours dans sa direction tandis qu’il gagnait en vitesse, il était à moins de 50cm du sol et le choc serait violent, mais peu importe, cela donnerait du temps aux autres.
Les premiers corps infectés s’écrasèrent sur le Cockpit l’éclaboussant d’une couleur verte et mauve tandis que quelques tirs d’armes légères tentaient vainement de percer le blindage. Jack ferma les yeux, il était prêt à mourir, cesser cette guerre une bonne fois pour toute, mourir en héros . . .

- JACK !!!

La voix de Nagase le ramena à la réalité comme un coup de fouet, il tira le manche comme par reflex ce qui eu pour effet de projeter plusieurs zombis à une dizaine de mètres et de faire retrouver au Hornet une altitude normale. Il avait coupé son micro, d’où pouvait bien provenir cette voix ? Il jeta un coup d’œil aux Pélicans, le dernier décolla alors que les premiers parasites se ruaient dessus . . . il avait réussi.

- CAUTION CAUTION CAUT...

L’un des tirs avaient visiblement touché le réacteur droit et ce dernier perdait toute sa puissance, il était temps de rentrer au bercail si il ne voulait pas rester ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Lun 22 Fév 2010 - 19:03

J'avais pris les devant, rejoignant le premier la zone d'extraction. Nos billets de retour nous attendaient non loin de la porte d'entrée de l'installation. Je posai un genou à Terre faisant dos aux pélican, et une section d'Odst m'imitant nous ouvrîmes le feu sur les innombrables organismes combattants qui tentaient de s'accaparer nos appareils. Un Hornet peinait seul à repousser la masse grouillante des parasites. Les hommes passaient les uns après les autres.

Ils étaient beaucoup trop lent. Je me surpris à empoigner un Sergent Artilleur des Marines et lui hurler de faire bouger ses hommes si il ne voulait pas avoir le plaisir de faire le voyage du retour avec les parasites. Mes munitions s'épuisaient. Le nombre d'homme qui grimpaient dans les appareils aussi. Lors de ces moments là, lorsque le temps ne dépend que de sa vision des choses, n'importe quoi peut passer par la tête du plus calme des tireurs.

Quelques masses parasitaires se ruèrent sur nous profitant du répit qu'offrait le Hornet en cessant le feu faute de munitions. Nous étions au corps à corps avec ce qui restait d'élites. Celui que je combattait et dont la cage thoracique essuyait les coups répétés de ma crosse de fusil semblait incroyablement résistant. Les tentacules jaillirent de son épaule et transpercèrent mon armure. Je sentis les membres fins traverser ma peau et tenter de gagner ma colonne vertébral.

Par réflexe, mon doigt se crispa sur la gâchette. Le parasite qui tentait de changer d'hôte eut un sursaut que je ressenti, et ses tentacules glissèrent dans le sens inverse, le corps de l'infortuné Shangeili se reversant en se contorsionnant. J'eus un vertige, entrecoupé de bouffées d'adrénaline. Je me remis en position dans un état comateux, et reprit les tirs.

Le véhicule aérien qui nous couvrait avait foncé sur nos assaillants. J'entendais chacun des os qui se broyaient et la peau décomposée qui se déchirait dans un fracas mêlant le sang au métal. Je me dressai en direction de l'appareil qui semblait se crasher, prêt à courir récupérer le pilote, mais mon corps donna tout ce qu'il lui restait dans cette dernière bouffée d'adrénaline et je m'affalai devant le sas d'un des pélican. Mes yeux se fermèrent doucement, je plongeai dans le monde des rêves.


Dernière édition par Will Ost le Mar 23 Fév 2010 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas-126
Banni
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 26
Date d'inscription : 09/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B ICWS
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG M7 CASELESS x2

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Mar 23 Fév 2010 - 11:03

Ca faisait maintenant un moment que Logan et moi dégommions du parasites depuis les tourelles du Ravage, mais ces saletés revenaient toujours plus nombreuses sans aucuns explications logique, heureusement que niveau munitions le Ravage était équipé ...

D'aprés ce que j'avais pus comprendre sur les événements d'en bas, c'était un beau foutoir à l'intérieur de la structure dont le Colonel Miller était encore un des acteurs principals ... Ce n'était pas de mon ressort de juger les officiers supérieurs, mais ce Miller avait-il toute sa tête ?

Je ne pus m'attarder bien longtemps sur la question car l'Amiral envoya un message sur toutes les fréquences :

"Ici l'Amiral Kol, Le Ravage effectue avec ses Pélicans un pont aérien pour l'évacuation entre la plate-forme et le Ravage, ordre de repli général, abandonner les combats, repli général sur le Ravage, je laisse dix minutes après vous êtes considérés pour mort. Le Ravage va faire feu avec les trente CAM sur la structure on fais péter l'endroit... Miller sortez vos troupes de là dedans grouillez vous! Razgriz, couvrez l'évacuation."

L'évacuation aller donc commencer. De la où j'était dans le cokpit de controle d'une des tourelles, je pouvais appercevoir les pélicans se diriger vers l'entrer de la salle de controle et se positionner à plusieurs mettre au dessus du sol pour rester hors d'atteinte du parasites, il était temps de faire le ménage, je rechargea la tourelle et commença le tir tandis que les hommes commençaient à sortir de la structure.

Une centaine de métres devant eux se tenait un Hornet, je reconnu à sa signature que c'était celui de Jack, le pilote que j'avais rencontré à l'avant-poste et qui n'aimait apparament pas les Spartans, mais cela m'étais égal, mon devoir était de le sauver coute que coute, car aprés tant d'heures de combat intensifs, ses munitions n'allaient pas faire long feu ...

" Logan continue de t'occuper des parasites pres de l'entrer, je couvre le Hornet.

-Roger.

Je tournais la tourelle vers les parasites en face du Hornet et commença à ouvrir le feu sur ces abobinations.
Au bout de quelques minutes ... voirs secondes, le Hornet n'avait plus de munitions, et je le voyais commencer à foncer sur les hordes de parasites avec son appareil ... de la où j'étais je ne pouvais rien faire d'autre que de tirer sur ceux qui lui fonçaient dessus, mais il n'allait pas tenir longtemp ... quand je vis un de ses moteurs prendre feu, mon tir s'accéléra, et au moment où je pensais que s'en était fini de lui, il décrocha soudainement, je regardais les pélicans qui étaient tous en directiond du Ravage, survivants à l'intérieur, et le Hornet qui les rejoins doucement, un réacteur en moins ...

Nous allions enfin tous sortir de cet enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 25 Fév 2010 - 0:29

Les forces de l’hégémonies avançaient a tâton, repoussant chaque vague des parasites avec une ferveur renouvelée, Khor, tirais a l’aide de son fusil a plasma sur les formes de combats au loin et écrasais entre ces poings celles qui avaient le malheur de s’approcher trop de lui. Pendant ce temps, 341 Gastful Pendum regardais les covenants qui se battaient héroïquement contre les parasites, il savais que ces derniers étaient dangereux, dans sa petite C.P.U, il se mit a cogiter.

Si ils revenaient plus nombreux ?
Si ils avouaient les réelles attentions des Halos ?
Si ils revenaient pour les détruire ?

La petite unité centrale de la machine volante étais alertée, elle devenais rouge, ce qui ne laissais rien de bon comme présage au personnes présentes. Les humains travaillaient en coopération avec les forces de l’hégémonie, pour une fois ils étaient tous animés par le même objectif.

La survie.

Face a la mort incarnée, Covenants et Humains étaient au même palier, combattant dos a dos par moments, se couvrant mutuellement, au diable les prophètes, au diable les ordres, le seul objectif était la vie, pas de poursuivre un massacre irrationnel, au diable toutes ces superstitions.

Quelques minutes plus tard, cela en étais finis, les guerriers parasités étaient vaincus, les vagues avaient été repoussées. Gastful Pendum arriva devant les covenants, dont Khor et Toha se braquèrent de suite, vieux réflexe de ces deux vétérans. L’artefact lâcha une lumière aveuglante, qui força tout le monde a se couvrir les yeux pour garder leurs sens.

Sur place, il ne restais plus qu’une vague zone avec une trace de cendres sur le sol fumant, les humains braquèrent la chose qui venait de prendre un air menaçants a leurs yeux, certains des survivants étaient soudainement animés par un sentiment de vengeance envers la machine forreneur, ils avaient oubliés les vielles rivalités entre les deux factions, alors que la boule se reconcentrais sur les humains.

« - Ne vous inquiétez pas, s’exclama la machine, ils ont été renvoyés sur leurs planètes natales ! Je les is juste fait oublier tout ce qu’ils savaient sur les halos, ces bio-entités étaient nuisibles pour la survie de cet anneau vous comprenez ?

- Difficilement.. Lâcha un O.D.S.T

- Bref, maintenant le problème est résolu, la quarantaine est levée ! Disait le monitor qui exultait de joie.

- Et que faisons nous maintenant ? S’enquit un autre marine.

- Activer l’anneau bien entendu ! Disait la bouboule, toute riante. »


Cependant, a des milliers d’années lumières de là, Toha et Khor se réveillaient dans une immense plaine, non loin de Yermo.. Ils ne se souvenaient de rien, et s’épaulaient mutuellement, des vagues souvenirs lui trottaient dans la tête, ne se rappelant que de vagues formes et de bruits de tirs. Khor mit un genoux a terre sous la douleur qu’il lui tiraillait le crâne, tout les guerriers qu’il avait rencontrés restaient dans sa mémoire, mais aucun autre détail, rien d’autre qu’un vague sentiment de frustration, mais le géant étais heureux de revoir sa planète natale, il arracha son casque et le jeta au sol, tombant a genoux, s’émerveillant en voyant au loin les murs de l’académie, l’odeur de l’atmosphère, la pureté de l’air lui avait tellement manqué que ces yeux s’humidifiaient, ce bonheur de revoir sa terre natale fit taire tout mauvais sentiments en lui, il étais de retour chez lui.


[A mes chers joueurs Covenants, postez vos combats héroïques, ce sont les actions de nos forces qui sauvèrent la mise des humains ce jour ci, mais le combat s’arrête la pour nous, a vous de reprendre, de poster ces actions héroïques dont vous serez les seuls a maintenir un piètre souvenir. Le reste du combat n’étant plus que des futilités pour nous, je préffère vous libérer du poids du scénario dés ce post.

Donc, postez votre combat et votre retour au bercail ici, il ne reste aucun covenant sur le sol de l‘installation 01, hormis les cadavres de vos défunts frères.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   Jeu 25 Fév 2010 - 0:55

Le Pélican venait tut juste de décoller alors que le Capitaine-pilote Mery dût décrocher de sa position offensive suicidaire, tel un bélier chez les lions. La Green Team au grand complet avait eu le temps de rejoindre le vaisseau de largage. Jeff les contemplait avec une forte admiration, qu'il garda pour lui-même. Ivan, Rocket, Léa. Ils avaient tous réussit à le suivre jusqu'au bout.

Le Pélican était maintenant à une bonne centaine de mètres du sol et accélérait tout droit en direction du Ravage. de cette position, grâce à sa vision améliorée, l'Adjudant Spartan put distinguer un attroupement Covenant. Les tout derniers guerriers extraterrestres ayant survécu aux périples de Halo. Il agrandit le zoom de son écran tête haute pour mieux les distinguer. 741 Gastfull Pendum flottillait toujours à leurs côtés, son unique oeil illuminé de rouge. Qu'est-ce que cela signifiait? Ce qui surprit le super-soldat au plus haut point, ce fut de voir tous les Covenants disparaître momentanément après un soudain et puissant flash lumineux. Toutefois, les derniers marines encore présents sur la surface demeuraient là, un dernier Pélican allant à leur rencontre. Les parasites se rapprochaient d'eux, mais la fin était proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la Fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la Fin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Installation 01 - Halo :: La Salle de contrôle-
Sauter vers: