Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lost [Espace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 22
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Lost [Espace]   Sam 27 Fév 2010 - 18:05

1530 heures, 6 novembre 2531 (Calendrier militaire)/
à bord du Destroyer
CSNU Gédéon, système inconnu, galaxie Voie Lactée,
à la périphérie de l'espace contrôlé par le Commandement Spatial des Nations Unies.


JOURNAL DE BORD DU CAPITAINE ARONSON

MOT DE PASSE: **************

CORRECT //

Page 67

6 novembre 2531

LECTURE DU FICHIER //

Me voilà en présence de dizaines d'hommes et de femmes du CSNU. Ce qui est étonnant dans cette situation, c'est que le Gédéon était charger de patrouiller, pas de transporter. Mais ça s'est avéré plus compliqué que prévu. Leur destination se trouve sur notre route, de toute façon, alors... Bref, nous avons recensé un total de 251 passagers à bord. C'est beaucoup pour un Destroyer. Notre hangar de fortune contient toutes sortes de véhicules aériens appartenant à l'unité Razgriz. Nos cabines sont pleines. Nous avons même pu identifier trois Spartans à bord. Ils sont dans l'aire de stockage. Pendant ce temps, le Gédéon poursuit sa route. Voilà sept jours que nous longeons la limite de la voie lactée, que nous "survolons" des systèmes sauvages. Nous avons pour plusieurs semaines de carbuant, mais d'ici peu, nos vivres viendront à manqué. Nous avons mis le cap vers le spatio-port du CSNU le plus proche... En espérant que les Covenants ne l'aient pas encore détruit.

FERMETURE DU FICHIER //

Nathan Aronson avait décrit globalement la situation. Il referma son unité portable et s'étendit sur sa chaise de bureau. Il bailla fortement et se rendit compte qu'il n'avait pas dormi depuis plus de vingt heures. Il ouvrit une liaison avec la passerelle.

- Oui, mon Capitaine? rpondit l'Officier des communications.

- Je ne veux pas être dérangé pour au moins les six prochaines heures.

- Oui, mon Capitaine.

La liaison se tut. Aronson se leva, s'étira loguement, retira sa veste militaire et se coucha sur son lit, sans même prendre la peine de s'abriller. Il fut rapidement emporté dans le pays des songes...


[HRP: Pour l'instant, c'est simple: vous décrivez les raisons de votre présence à bord, vos connaîssances, votre situation, ce que vous faites pour tuer le temps, etc. Bon RP à tous.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 25
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Sam 27 Fév 2010 - 19:00

Aldo déambulait dans les couloirs du destroyer. Il avait choisi de prendre l'uniforme d'un mécanicien et tentait de se comporter comme tel. En fait, cela faisait plusieurs jours qu'il tentait de trouver une façon de piller la banque de données du vaisseau tout en réussissant son évasion. Sa tâche ne serait pas des plus aisée.

Aldo s'était embarqué sur le vaisseau sous une fausse identité avant de prendre celle de ce pauvre mécano de première classe. Les temps sont durs et pour arriver à survivre, il n'vait pas vraiment le choix. Il se devait de voler des informations pour ensuite les revendre au plus offrant.

Il réfléchissait à son plan lorsqu'un officier s'approcha de lui:

- Soldat Jacobs! Expliquez moi votre présence ici. Vous êtes loin de votre poste habituel. Je pourrais vous faire passer en cour martial pour désertion!

Pendant qu'il disait cela, il s'approcha d'Aldo et posa sa main sur son épaule de façon autoritaire. Par pure réflexe, il saisi la main de l'officier, retourna son bras et le fractura d'un coup au niveau du coude. Puis, pour éviter des cris de douleur, il saisi la gorge de l'officier avec son bras et disloqua sa tête. L'officier émit un léger gémissement avant de perdre la vie.

Aldo ramassa le corps et le transporta à l'écart dans une salle qui semblait servir de réserve. Tout ce qu'il espérait, c'était que personne ne le trouve avant qu'il ne soit sorti d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Dim 28 Fév 2010 - 13:59

Les SPARTAN-II Jeffrey-094 et Léa-113 se tenaient dans l'aire de stockage du Gédéon, comme à l'accoutûmée, ne voulant gêner personne. Ou plusôt, ne voulant être gêné par personne. Ils s'étaient embarqués sur le Destroyer dans le but d'atteindre la colonie reculée Biko, où devait "amarrer" le Gédéon avant de poursuivre sa route. La DAGSN avait convoqué le duo de Spartans pour leur confier une nouvelle mission une fois sur place. Jeff avait pu décrocher des bribes d'informations comme "menace rebelle", "évacuation", etc... Une partie de plaisir, en somme...

Jeff et Léa n'étaient pas les seuls à vouloir se rendre sur Biko, semblait-il, car il y avait plus de 250 passagers à bord du vaisseau. Avec les temps qui courent, trouver un moye de transport était de plus en plus difficile au spatio-port de Reach. Ils avaient pris ce qu'ils avaient pu: un patrouilleur. Il ne faisait donc aucun doute qu'il y aurait bien des détours avant de parvenir à destination. Mais il fallait tout de même avouer qu'il était bon que le Capitaine Aronson ait accepté d'accueillir ces hommes à son bord. Jeff connaissait bien des Capitaines de la NAVY qui, pour rien au monde, n'auraient commis un acte pouvant déranger leur voyage.

- Je me demande si nous sommes les seuls Spartans à bord, dit Jeff à Léa, assise à côté de lui sur une caisse de munitions pour MA5B.

- T'espère quoi? objecta Léa. Ces temps-ci, les Spartans sont aussi rares qu'une aiguille dans une botte de foin. En retrouver un ici-même serait une chance inouïe.

- Compris, répondit Jeffrey en se levant.

Le son caractéristique de l'intercom local résonna dans le vaisseau.

- Boujour à tous, ici le Capitaine Aronson. Je voulais seulement vous signaler que l'escale sur Biko est prévue pour demain à cette heure même. Soyez donc prêts à partir. Aronson, terminé.

Encore 24 heures de longue et pénible route dans le sous-espace à venir... Jeff alla se recoucher.


Dernière édition par Jeffrey-094 le Sam 10 Avr 2010 - 17:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 22
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Dim 28 Fév 2010 - 23:12

La Sagesse Luminescente flottait depuis plusieurs jours déjà, parcourant l'espace à la recherche d'humains. Le Croiseur de classe de combat CCS avait décollé de Grande Bonté il y avait plusieurs jours, commandé par le Capitaine Lohk 'Ouratee avec instruction formelle de ne pas revenir à moins d'avoir abattu une cible. Le Capitaine avait pris toutes les dispositions: le vaisseasu avait été remis à neuf avant son départ et contenait plus de trois cents unitées d'infanterie pour les abordages, cinquante chasseurs Séraphins, soixante-quinze Banshees et trente vaisseaux de largage Spirit. Et il était possible que tous ces nobles Covenantes obtiennent enfin ce qu'ils désiraient: une cible, seule, isolée, apparemment inoffensive. Un unique vaisseau humain de taille assez petite.

- Mettez le cap tout droit vers ce vaisseau! ordonna 'Ouratee avec le goût du sang à la bouche.

D'un pas lourd, le massif Sangheili se dirigea vers le poste de communications et prononça à l'intention de tout le vaisseau:

- À toutes les unitées. La racaille a été trouvée. Soyez prêts à l'affrontement. Pas de cartiers! Pas de pitiée! Aucun survivant! Pour la gloire des Prophètes! Pour le Grand Voyage!

[HRP: Covenants: expliquez votre présence à bord de la Sagesse Luminescente. En gros, vous avez été sélectionnés à Grande Bonté et vous voilà prêt à affronter un vaisseau. Ne commencez pas le combat pour le moment.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Falap
Unggoy, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Dim 28 Fév 2010 - 23:44

Falap errait dans les couloirs du croiseur de classe CCS Sagesse Luminescente. Il allait vers la passerelle. Falap connaissait chaque recoin de ce vaisseau puisqu'il avait participé à la construction de dizaines de ces croiseurs du temps où l'on avait retiré de l'armée.

En arpentant les couloirs, il se souvenait pourquoi il avait embarqué sur ce vaisseau: le capitaine Lohk 'Ouratee le voulait à bord. En effet, en cas d'altercation avec la vermine humaine, il fallait des techniciens compétents pour effectuer des réparations, et Falap était très compétent. Si il avait eu le choix, Falap serait resté un peu plus sur Grande Bonté, l'un des seuls endroits où ils se sentait en sécurité. Mais comme tout Unggoy, on ne lui a pas donné le choix.

Falap arriva sur la passerelle quand le capitaine se dirigea vers la console de communication et déclara: "A toutes les unités. La racaille a été trouvé. Soyez prêts à l'affrontement. Pas de quartier! Pas de pitié! Aucun survivant! Pour la gloire des Prophètes! Pour le Grand Voyage!".
"Les ennuis commencent..." pensa Falap, qui se mit en retrait sur la passerelle, près de la sortie, au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 22
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Lun 1 Mar 2010 - 18:38

- Mon Capitaine! résonna la voix du Lieutenant Jude dans les haut-parleurs de la cabine. Vous devriez venir voir ça.

Nathan se retourna parresseusement dans son lit. Quand son regard se plaça sr le réveille, il afficha une moue amère.

- J'avais dit six heures, Lieutenant... gromela-t-il. Pas deux heures.

- Désolé de vous déranger, maon Capitaine, reprit la voix hésitante du Lieutenant. Mais, sauf votre respect, j'ai bien peur que nous n'ayons pas six heures.

Le Capitaine Aronson se redressa mollement sur son lit et se massa un peu le visage pour s'éveiller du mieux qu'il le pouvait. Il se leva et enfila sa veste de la NAVY sans même prendre soin de la boutonner. Trente secondes plus tard, c'est avec ce look de zombie (cheveux emmêlés, chemise à moitiée boutonnée, veste ouverte, regard vide) qu'il parvint à la passerelle.

- Vous êtes mieux d'avoir quelque chose d'important à me dire, Lieutenant, dit-il en se laissant tomber dans le "sièege brûlant" comme c'était la coutûme de l'appeler par les membres du personnel de la NAVY.

- Affirmatif, mon Capitaine, déclara le Lieutenant des communications d'une voix tremblante. Nous avons repéré des Covenants.

À ce moment précis, un choc submergea le Capitaine. Sa fatigue disparut comme s'il avait ingurgité cinq cafés d'un trait... Pour laisser place à une affreuse migraine.

- Combien de vaisseaux? demanda Aronson.

- Je l'ignore, mon Capitaine. Il voyage dans le sous-espace, tout comme nous.

- Lieutenant Rodrigez! Faites-nous sortir du sous-espace, maintenant!

- En su Ordes, señor! répondit l'Officier mexicain chargé de la navigation avec son habituel accent folklorique.

En fait, Nathan Aronson ignorait ce qu'il allait faire, mais une chose était sûre: il ne devait pas donner aux Covenants la position de Biko.

Le typique vrombissement du passage vers l'espace normal se fit sentir dans tout le vaisseau. À partir de maintenant, tous les passagers devaient se douter de quelque chose. La surcharge de puissance plongea momentanément le Gédéon dans le noir total.

- Et maintenant? Qu'en est-il des Covenants, Lieutenant Jude?

- Un instant, Capitaine. Je rallume les systèmes. (Il pianota une série de commande, comme tous les autres officiers présents.) Ils viennent de sortir du sous-espace à environ trois millions de kilomètres sur Deux-Sept-Zéro. J'analyse actuellement leur masse... Ce ne sera pas long... Oh, les salopards! Ils viennent tout juste de pénétrer dans le sous-espace. Je n'ai pas pu établir d'estimation concernant leur nombre, mon Capitaine.

- Quelle était leur trajectoire?

- Par ici...

- Ils nous ont donc repérés, murmura Aronson, à lui-même...

- Lieutenant Jude, reprit-il. Établissez immédiatement l'alerte Alpha sur le vaisseau et passez-moi le microphone.

- Oui, mon Capitaine (Il entra une série de codes et de mots de passe dans son ordinateur.) Alarme déclenchée, mon Capitaine. Tenez.

Aronson prit le micro, hésista un instant, prit une longue respiration pour cacher les tremblements dans sa voix fut projettée partout à travers le Gédéon.

- À tout l'équipage, c'est votre Capitaine qui vous parle. Covenants repérés dans le secteur. Tous à vos postes de combats. Effacez de vos données toute information relative à nos positions d'astrogation. Pilotes de chasse, préparez-vous à décoller. Marines, préparez-vous à un éventuel abordage.

Il savait que les Covenants n'abordaient jamais, qu'ils préféraient réduire leurs ennemis en bouillie avec leurs tourelles à plasma... Mais c'était tout de même mieux que de dire à tout le monde de rester là et de se tourner les pouces.

- Aronson, terminé.

Il remit le micro au Lieutenant.

- Nous sommes dans la trajectoire des Covenants, mon Capitaine, affirma le Lieutenant Rodrigez. Changement de trajectoire?

Nathan Aronson révisa ses options. Une, ils restaient dans cette position et exposeraient leur flanc à l'ennemi dès l'arrivée de celui-ci, et il ne serait fait qu'une bouchée du Destroyer, que ce soit à bâbord ou à tribord. Deux, ils faisaient pivoter le Gédéon sur un angle de quatre-vingt-dix degrés pour faire face à l'ennemi et avaient une chance sur deux que les Covenants surgissent du sous-espace à la poupe, où ils ne feraient qu'une bouchée d'eux, plutôt qu'à la proue. Trois, ils effectuaient un saut aléatoire dans le sous-espace. Dans ce cas, les Covenants les suiveraient jusqu'au bout de l'univers jusqu'à ce qu'ils ne fassent qu'une bouchée d'eux. Quatre... Quatre... Il devait forcément exister une autre option que la fuite ou une attaque kamikaze...

Le plus inconcevable, dans cette situation, c'est qu'ils ne possédaient aucune information tactique fable sur les Covenants. Ni leur nombre, ni leurs types de vaisseaux.

Les yeux d'Aronson s'agrandirent au moment où il aperçut un objet tactique intéressant sur l'écran principal, qui affichait l'avant du Gédéon.

- Lieutenant Jude, interrogea-t-il. Quelle est cette planète et à quelle distance se trouve-t-elle?

- Elle se trouve à 450 mille kilomètres sur Zéro-Un-Zéro, mon Capitaine. Le SRN ne lui a pas donné de nom précis mais l'a baptisée 737H de catégorie D.

- Que signife la catégorie D?

- Danger, mon Capitaine.

Aronson déglutit.

- Ça n'a aucune importance! Lieutenant Rodrigez, emmenez-nos en orbite, sur la face cachée de la planète.

- Comprendo, señor. Moteurs à cent pour cent, trajectoire Zéro-Un-Zéro point Six.

Le réacteur du Gédéon vrombit et toutes les tôles métaliques du vaisseau grincèrent sous l'effet de l'accélération.

- Que comptez-vous faire, mon Captaine? demanda l'Enseigne Garman.

- Pour l'instant? Nous cacher derrière la face cachée de la planète, armes chargées à bloc. Si nous sommes repérés, nous défendrons chèrement notre peau. Lieutenant Bartley, rechargez nos deux CAM avec toute la puissance dont nous disposons avant de couper tous les systèmes, une fois sur la face cachée de l'orbite.

- À tous les pilotes, déclara le Capitaine dans le micro. Ne décollez pas avant mon signal. Je répète: ne décollez pas avant mon signal!

Deux minutes passèrent et les humains se trouvèrent enfin cachés, tous les systèmes éteints. La tention montait... Pour tous les hommes et les femmes à bord.

Le vaisseau Covenant sortit du sous-espace à environ 450 mille kilomètres de là...

[HRP] La bataille ne commence pas tout de suite. Pour l'instant, vous ne faites que vous préparer au combat, humains comme Covenants. Je vais laisser à tous le temps de poster et après, la bataille commencera.]


Dernière édition par Nathan Aronson le Mer 10 Mar 2010 - 0:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Falap
Unggoy, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Lun 1 Mar 2010 - 20:38

Falap se rendit à l'une des armureries du vaisseau, il prit son arme favorite, un Needler, et six grenades à plasma. Falap rangea son équipement, et retourna sur la passerelle. Apparemment, les humains étaient étaient sortis du sous-espace. Le capitaine n'avait pas l'air content. "Capitaine, la vermine est sorti du sous-espace. Devons nous aussi sortir du sous-espace?
-NON! Continuez! Ils ne peuvent pas s'enfuir, ils sont devant nous, on sortira à proximité du vaisseau.".

Falap vit sur l'écran des capteurs que le vaisseau humain se dirigea vers une planète non loin de la position du vaisseau ennemi. Les humains allaient s'y diriger forcément. Falap se dirigea vers le capitaine." Mon capitaine, je pense que...
-LA FERME!" disait le capitaine en donnant un puissant coup de pied dans le ventre de Falap. Falap fut projeté de plusieurs mètres et termina sa course dans un mur. Falap avait mal, très mal. Le capitaine se dirigea vers Falap, qui se tordait de douleur, le prit par la tête. "Si j'entends encore une fois ta langue s'agiter, je te pulvérise.". Puis le capitaine le lâcha brutalement et retourna sur la plateforme de commande. Falap se releva difficilement et se dirigea vers les hangars, pour ne plus voir la sale face du capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 22
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Lun 1 Mar 2010 - 23:16

À peine venait-il de dépasser la porte d'entrée à la passerell de la Sagesse Luminescente que Wazag entendit une sombre plainte derrière lui. Il se retourna pour entrevoir un Unggoy Major sortir précipitemment, avec une mine emplie de douleur.

Wazag s'approcha de la porte tandis que le Unggoy s'en allait à pas traînant dans le couloir. Il vit, plusieurs unités de distances plus loin, le Capitaine 'Ouratee qui essuyait sa botte et son gantelet, comme s'il avait touché à de la boue... C'était un peu comme ça que les Sangheilis voyaient les Unggoys.

Plein de compassion pour son compagnon, Wazag se mit à courir dans les couloirs, à sa poursuite. Il le rattrappa au hangar.

- Bonjour! dit-il en prenant le Major par surprise. Je suis Wazag. Et toi, tu es...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Falap
Unggoy, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mar 2 Mar 2010 - 0:34

Falap se dirigea vers les hangars. Sa douleur au ventre le faisait souffrir. Pour oublier la douleur pendant qu'il arpentait les couloirs, Falap pensa aux systèmes d'alimentation du réacteur sub-spatial, qui était compliqué mais passionnant pour Falap, et aux systèmes de navigation.

Falap arriva dans le hangar A bâbord. Il allait se reposer dans un coin tranquille quand il entendit une voix lui dire " Bonjour! Je suis Wazag. Et toi tu es...". Falap eut peur, mais il cacha son expression. Il se retourna et vit un "petit" Unggoy (Falap mesurant un mètre soixante douze, il trouve ces congénères "petits") avec une armure blanche, synonyme d'un Ultra. "Je suis Falap, des marais de Balaho.
-Je suis enchanté de te connaitre, Falap.
-Moi de même.
-J'ai eu du mal à te rattraper.
-C'est peut-être la différence de taille." disait Falap avec un sourire. Cela faisait des mois qu'il n'avait parlé à un de ses frères, et cela lui faisait du bien. Les deux Unggoys s'asseyaient en retrait du hangar. ils purent admirer les Spirits et les Banshees amarrés. "Tu voulais dire quoi au capitaine?" demandait Wazag. "-Lui dire que le vaisseau humain se dirigeait vers une planète, sûrement pour préparer la riposte.
-Leur vaisseau est moins fort que le nôtre!
-Soit, mais on mesure la puissance d'un vaisseau par son armement, mais aussi par celui qui le dirige.".

Falap voulait changer de sujet, le fait de dire que le capitaine 'Outaree était incompétent pouvait déraper si on les écoutaient. "Est ce que tu as entendu par d'un Unggoy grand qui travaillait autrefois dans les chantiers navals de l'Alliance?
-Oui, à ce qu'il parait il est grand, très intelligent et...". Plus la phrase avançait, plus Wazag décélérait la voix, tout en regardant Falap. "C'est toi?
-Oui. Je connais par coeur ces vaisseaux, tous les vaisseaux du Covenant. Une fois le bouclier détruit, on est vulnérable, même si les humains sont faibles, ils seraient capable de percer la coque et donc nous tuer. Mais je pense qu'on devrait dormir frère. Si combat il y doit avoir, mieux vaut être en forme." Falap enlaça d'amitié Wazag, qui s'endormit rapidement. Mais Falap était songeur, mais il s'endormit plus tard, en espérant de ne pas cauchemarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dabow
Unggoy, Minor Domo
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mar 2 Mar 2010 - 8:37

Le CCS Sagesse Luminescente avait démarré de Grade Bonté, la cité sainte des prophètes où Arcan eu l’honneur d’être convoqué par eux pour posséder une nouvelle armure de couleur noire et rouge et un marteau anti-gravité. Ce fut un véritable honneur quand les prophètes lui dirent qu’il était chef de meute tout comme son père et qu’étant chef de meute, il pouvait contrôler une flotte de vaisseaux. Arcan connaissait le pilotage et la navigation de croiseurs et de super –croiseurs, toute fois il hésita et demanda s’il pouvait répondre plus tard. Les prophètes n’y voyant pas d’inconvénients, il put embarquer sur le croiseur de type CCS. Pendant le voyage de plusieurs jours à la recherche de vaisseaux humains à exterminer, il réfléchit et se dit que qu’en il rentrerait sur Grande Bonté, il accepterait son rôle de maître de flotte. Alors qu’il marchait dans les couloirs d’un pas lourd, il put entendre ceci :
! Pour

- À toutes les unités. La racaille a été trouvée. Soyez prêts à l'affrontement. Pas de cartiers! Pas de pitié! Aucun survivant! Pour la gloire des Prophètes! Pour le Grand Voyage! La gloire des Prophètes! Pour le Grand Voyage!

Même si c’était un Sanghelli qui parlait, le chef de meute approuva et se rendit à l’armurerie pour prendre sa carabine et sa paire de grenades plasma et incendiaire. Il n’avait jamais quitté son marteau anti-grav des yeux depuis le voyage, soit il le prenait avec lui quand il marchait dans le vaisseau ou soit il confiait sa surveillance à des petits et faibles Unggoys. Pour lui, ce marteau représentait une partie de son grade et de son honneur, il était hors de question de le perdre. Il fixa ses grenades à plasma et incendiaire au niveau de sa ceinture et accrocha sa carabine dans son dos, portant toujours le lourd et puissant marteau dans ses mains. Arcan se dirigea vers les hangars, deux grunts dormaient devant l’entrée, le Jiralhanae ne voulant pas changer de trajectoire continua sa route jusqu’à bousculait un des deux grognards. Les deux se réveillèrent en sursaut. La brute observa les deux grognards et prit celui qui avait une armure blanche, un ultra par la gorge et le mena à la hauteur de sa tête. La vermine essayait de se débattre.

- Misérable vermine, au lieu de dormir vous feriez mieux d’embarquer sur les vaisseaux d’abordage pour se tenir près ! Vous ne méritez même pas de faire parti de l’alliance ! Allez embarquer !

La brute le laissa tomber et les observa pour voir s'ils allaient embarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général
avatar

Nombre de messages : 370
Age : 25
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mar 2 Mar 2010 - 19:23

Bordel de merde, les Covenantes les avaient repéré! Vraiment pas de bol. Aldo devait trouver un moyen de quitter le vaisseau. Il n'avait pas vraiment envi d'engager le combat avec les forces de l'hégémonie surtout dans cette situation. Un seul vaisseau contre un croiseur c'était du vrai suicide.

- Bordel! Comment je vais faire pour quitter le vaisseau...j'devais atteindre le prochain port pour débarquer puis prendre une navette. Là, j'suis très mal barré!

Ryan avait beau réfléchir et réfléchir, rien ne lui venait en tête. Il n'y avait pas d'autre option que de rester et de se battre pour sa vie. Mais avant, il avait besoin de la banque de données du vaisseau. Pour l'atteindre, il avait besoin d'entrer sur la passerelle du vaisseau. Aldo se dirigea vers la passerelle, lorsqu'il fut intercepté par un officier et quelques hommes:

- Hey vous là-bas! Venez avec nous, on va protéger le hangar principal.

Merde! Vraiment, c'était pas son jour de chance. Malgré tout, il suivi l'officier jusqu'au hangar. Peut-être que lors de la bataille, il aurait le temps de s'éclipser et de faire un tour au PC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mar 2 Mar 2010 - 19:58

Le Gédéon, un destroyer imposant, paré à toute attaque, bref l'endroit rêvé pour une petite croisière tranquille : quasiment aucune menace même en système inconnu et des canons en veux tu en voila. Seulement ca manquait d’action pour Rocket qui malgré les évènements sur l’anneau, avait pris gout au combat et a l’aventure. Le fait qu’un tel vaisseau se balade dans l’espace sans qu’il ne rencontre une seule flotte ou même vaisseau covenant lui paraissait inconcevable.

Il trainait donc dans les couloirs, bavardait avec les frêles marines qui se sentaient si fier quand il racontaient leurs aventures guerrières à leurs compagnons, jusqu’au moment ou le spartan se plaçait derrière eux. Il retirait alors son casque et balançait un faux sourire pour établir un contact plus ou moins amical avec les soldats qui servaient de chair à canon sans vraiment le savoir. Il trainait un moment avec eux puis repartait vers d’autres groupes. Il accomplit également un petit tour à l’armurerie histoire de repérer les armes en cas d’attaque bien que pour le moment ce geste ne lui ai été d’aucune utilité.

Le sergent surprenait également assez fréquemment des conversations de machinistes qui parlait de manque de carburant et situation inquiétante. Seul l’équipage semblait se soucier de tous ses problèmes, les passagers flânaient avec ennui dans les couloirs bondés du vaisseau.

Dire qu’on l’avait envoyé dans cet boite de converse simplement dans le but de rejoindre une escouade qu’il était censé intégrer sur une planète dont il ne souvenait même pus le nom. Le hic c’est que la dite escouade s’était faite descendre au complet avant même l’arrivée du spartan qui n’avait eu d’autre choix que d’attendre le retour au bercail du destroyer. Le summum c’est qu’il logeait dans la soute
Soudain alors que la prochaine pour Biko venait d’être annoncé d’ici demain, une voix alarmante retentit dans tout le vaisseau comme pour répondre aux attentes de Rocket

- À tout l'équipage, c'est votre Capitaine qui vous parle. Covenants repérés dans le secteur. Tous à vos postes de combats. Effacez de vos données toute information relative à nos positions d'astrogation. Pilotes de chasse, préparez-vous à décoller. Marines, préparez-vous à un éventuel abordage.

Très vite tout l’équipage s'agita et courait dans tous les sens et de tous les côtés. La majorité était paniqué comme a chaque menace de combat spatial, domaine dans lequel le les soldats savaient que les covenants surpassaient largement le CNSU et sa flotte. Même si le vaisseau sur lequel il se trouvait était un Destroyer. Il ne faisait aucun doute que la bataille allait être rude et la victoire très dure à obtenir. Rocket sourit, enfin un eu d’action sur ce foutu rafiot.

Sans plus tarder, le spartan III se dirigea en gardant parfaitement son sang froid, vers l’armurerie qu’il avait repéré plus tôt. Une fois arrivé, le frêle mécanicien chargé de surveiller l’équipement s’opposa bien évidement à ce que Rocket emprunte un quelconque arme mais il ne suffit que d’un rapide échange muet entre les deux hommes de carrure bien différentes pour que le maigre membre d’équipage s’écarte du chemin du géant plus grand que lui d’aux moins un tête. Le sergent repéra du premier coup d’œil ce qu’il cherchait : le laser spartan.

Cette arme l’avait déjà sorti de bien des situations et il s’en équipait dès lors qu’un combat s’engageait et que cet laser destructeur se trouvait à portée de main. Il repéra un peu plus loin une carabine MA5K et quelques munitions, sous le regard inquiet du mécanicien qui l’accompagnait afin de surveiller l ’équipement que le spartan empruntait. Sans se soucier de l’avis du bonhomme il s’empara avec force de la carabine. Le sergent emporta également la précaution d’emporter un médi-gel et un couteau de combat usé.

Une fois les préparatifs terminés il se dirigea vers les flanc du vaisseau près des capsules de sauvetages. Les covenants comptaient sans doute aborder le vaisseau et rocket ne voulait rien rater du spectacle. Alors qu’il se marchait dans les couloirs il aperçut deux spartan qui arrivaient en sens inverse surement allait-il s’équiper comme il venait de le faire pensa Rocket. Lorsqu’ils se croisèrent le plus imposant des deux murmura des paroles à son compagnon que le sergent ne réussit pas à entendre.
Il continua son chemin en se demandant que faisaient ces deux spartans, soldats pourtant si rares, dans ce vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mer 3 Mar 2010 - 0:37

- À tout l'équipage, c'est votre Capitaine qui vous parle. Covenants repérés dans le secteur. Tous à vos postes de combats. Effacez de vos données toute information relative à nos positions d'astrogation. Pilotes de chasse, préparez-vous à décoller. Marines, préparez-vous à un éventuel abordage.

Il ne falut pas moins de deux secondes à Jeffrey et Léa pour se redreser aussitôt. Les paroles du Capitaine les avaient complètement réveillés de leur sommeil improvisé sur leurs couchettes grossières. Jeff se mit à patrouiller dans l'aire de stockage, entre les étagères, à la recherche d'armement.

- Il n'y a aucune arme, ici, déclara-t-il. Allons à l'armurerie. C'est à deux pas d'ici.

Les deux Spartans sortirent de l'aire de stockage et marchèrent d'un pas rapide, mais lourd, le cliquetis de leurs armures MJOLNIR se faisant entendre. En chemin, ils croisèrent un homme qu sembla les remarquer un court insant et passa tout droit.

- Tu l'as déjà vu quelque part? demnda Jeffrey à sa partenaire.

- Affirmatif. Sur Halo, non?

Jeffrey stoppa net.

- Rocket! s'exclma-t-il.

Il courut alors en sens inverse, à la poursuite de son ancien compagnon.

- Rocket!

Le SPARTAN-III se retourna, intrigué.

- C'est moi, Jeffrey. Green Leader!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Jack .M
Air Force, Capitaine
avatar

Nombre de messages : 820
Age : 25
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mer 3 Mar 2010 - 12:22

A tout l'équipage, c'est votre Capitaine qui vous parle. Covenants repérés dans le secteur. Tous à vos postes de combats. Effacez de vos données toute information relative à nos positions d'astrogation. Pilotes de chasse, préparez-vous à décoller. Marines, préparez-vous à un éventuel abordage

Jack regarda le plafond, il commençait à fatiguer de tout ces combats avec les coves, surtout quand ces derniers attaquaient le navire qui devait les amener à un lieu de repos . . . c'était vraiment "la merde" pour reprendre les mots de Chopper. Heureusement pour lui il était resté se reposer sur une base arrière et n'avait pas prit ce navire pour rentrer, contrairement à Jack et Nagase qui eux étaient très mal tombé.
Cette dernière interpela le pilote qui semblait ne pas avoir réagit à l'alarme

- Capitaine ! Jack ! Ils vont attaquer le navire ! Faut s'équiper !

Il ne réagissait pas, pas parce qu'il était glacé de peur ou d'effroi, il avait passé ce cap depuis bien longtemps, il prenait juste son temps pour réfléchir.

- Doucement Keï, mes armes sont dans ma cabine, pas très règlementaire je sais mais là je crois qu'on s'en fout un peu . . . et vous ?

- A l'armurerie

Voilà pourquoi il gardait toujours ses armes avec lui, en cas d'attaque c'était toujours la ruée vers l'armurerie comme si c'était "jour de pizza" au réfectoire, très mauvais ca, surtout si un soldat un peu trop zélé oubliait d'engager la sécurité et se faisait bousculer, quelqu'un lui avait un jour raconté comment un seul militaire avait réussi à tuer 10 camarades pas accident.

- Ok, on passe par ma cabine puis direction le gunsmith

Jack regarda une dernière fois les pilotes de longsword se préparer à l'assaut et faire chauffer les turbines . . . sale job




Une demi-heure plus tard il avait récupéré sa SMG 7S et son M6D ainsi qu'un paquet de chargeur JHP et FMJ, après s'être assuré d'avoir engagé la sécurité sur les deux armes ils étaient déjà repartit en direction de l'armurerie.
Dans le couloir qui y menait trois Spartans bloquaient le passage dans leurs armures massives, sans pouvoir expliquer pourquoi Jack sentit doucement monter une rage indescriptible

- Eh ! Vous pourriez pas dégager ?

Celui qui semblait mener la conversation se retourna, il l'avait déjà vue quelque part . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mer 3 Mar 2010 - 19:33

Line venait d'avoir une nouvelle mission à peine celle d'avant terminer. Sa mission consistait à récupérer des informations sur les convenants : qu'allaient-ils faire, quelles étaient leurs projets. Elle avait réussi à s'infiltrait dans le vaisseau discrètement avant que celui-ci décolle. Line savait se faire discrète quand-il le fallait, d'ailleur même quand il ne le fallait pas, mais c'était sa nature, timide, mais cette fois celà aller lui tourner en sa faveur, c'est pour ça qu'elle a été choisi pour mener cette mission. Elle traversais les couloirs discètement en essayant de faire le moins de bruits possibles, mais des voix se rapprochaient : Deux grognards passèrent, elle se cacha dans un coin pour ne pas se faire voir. Mais elle ne put s'empêcher de rire, leur façon de marcher, leurs voix, leurs façons de s'exprimer, c'était plus fort qu'elle, elle aimait les grognards, elle les trouvait marrant. Elle ne voulait pas les tuer, car elle savait qu'ils avaient été forcé à rejoindre l'alliance. Elle n'aimait pas la hiérarchie convenant, l'inégalité de l'alliance. Un grognard se retourna, il l'avait entendu rire, elle se tut, puis les deux grognards repartirent, croyant avoir rêvé. Il ne fallait surtout pas qu'ils la voie, surtout des grognards, ça hurle à la moindre chose suspecte. Elle repensa à ce qui s'était passé sur le halo, elle repensa à Yu, il était résté auprès d'elle tout le long de la mission, il s'était occupé d'elle quand elle était grièvement blessé, elle ne pouvait enlever ces images de sa tête, il lui manquait.
Revenir en haut Aller en bas
Falap
Unggoy, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mar 9 Mar 2010 - 20:46

Falap dormait, mais à moitié, se doutant qu'on les sortirait de leur sommeil réparateur. Il entendit des bruits de pas, des pas qui se dirigeaient vers Falap et Wazag. Puis quelque chose les percuta. Falap eut très peur et dégaina son needler presque instantanément. C'était un Jiralhanae avec une armure rouge et noire, les pires. Il attrapa Wazag par la tête et dit:" Misérable vermine, au lieu de dormir vous feriez mieux d’embarquer sur les vaisseaux d’abordage pour se tenir prêt! Vous ne méritez même pas de faire partie de l’alliance ! Allez embarquez
!".

Les Jiralhanae... des monstres aux yeux de Falap, des monstres qu'ils ne faut pas énerver... Ca peut attirer des ennuis. Wazag avait mal au cou, Falap l'aida à se relever. "Quelle brute!
-Je sais. On ferait mieux d'aller vers les vaisseaux d'abordage... Je n'ai pas envie que ce monstre me tue, et il nous surveille...". Falap et son nouvel ami se dirigeaient donc vers les vaisseaux d'abordage. Même si l'idée d'aborder le vaisseau humain était très mauvaise, mais Falap se rappela de la qualité d'un cerveau de Jiralhanae et sourit en montant vers les vaisseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 22
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mer 10 Mar 2010 - 2:17

Le Gédéon avait été plongé dans un noir complet. Tous les systèmes inutiles avaient été coupés. Et tout ce dans l'espoir des plus futiles que les vaisseaux Covenants qui les avaient repérés plus tôt passe leur chemin. En fait, le temps qu'ils parviennent à retrouver les humains, le Capitaine Aronson aurait peut-être eu suffisemment de répis pour avoir mis au point une stratégie défensive.

Tous les hommes de passerelle avaient les yeux figés sur l'écran tactique principal, s'attendant à voir une flotte entière d'extraterrestres sortir du sous-espace. Mais la situation fut tout autre. Après qu'un seul croiseur CCS fut sortit du passage, celui-ci se referma derrière lui. L'ombre d'un sourire apparut sur le visage du Lieutenant Jude:

- Mon Capitaine, dit-il. Il n'y a qu'un vaisseau. Nous pourrions peut-être ga...

- Reprenez-vous, Lieutenant! le coupa Aronson d'un ton ferme. Ce seul vaisseau fait toujours trois, presque quatre fois la taille du nôtre. Même à nombre égal, nous sommes en position inférieure.

- Que faisons-nous, alors, mon Capitaine? demanda le Lieutenant Rodrigez.

- Mon Capitaine, intervint le Lieutenant Bartley. Puis-je vous rappeler que nos deux CAM sont chargés?

- Je suis au courant, Lieutenant, répondit le Capitaine. Mais il me semble avoir été clair, tout à l'heure: pas question d'attaquer à moins que les Cov...

- Mon Capitaine! l'interrompit brutalement le Lieutenant Jude. Le vaisseau Covenant se dirige vers la planète.

Aucun doute. Ces extraterrestres belliqueux n'étaient pas stupides. Ils savaient que les humains étaient là. Ce n'étaient plus qu'une question de temps avant qu'ils ne les dénichent de l'autre côté de la planète.

Aronson poussa un long soupir. Sa migraine prenait de plus en plus d'empleur. Mais il n'était pas questions de céder. Il ignora son mal de tête et s'adressa au Lieutenant Rodrigez:

- Faites chauffer le réacteur. Utilisez à notre avantage le champ gravitationnel de la planète. Je veux que notre vaisseau soit une véritable flèche quand il se montrera, fonçant à l'assaut de ces salauds à la vitesse de l'éclair.

- Oui, Capitano.

Seul Rodrigez s'était montré docile, se mettant immédiatement à entrer les calculs de trajectoires à son poste. Les autre officiers avaient grandement équarquillé leurs yeux à l'entente de cet ordre pour le moins inhabituel. Quelques secondes passèrent et le Capitaine se justifia enfin:

- Les Covenants s'attendent à voir une cible prenant ses jambes à son cou. En attaquant nous-mêmes, nous défions la logique. Nous aurons l'avantage de la surprise. Nous verrons enfin si ces soi-disant nobles guerriers ressentent la peur.

L'adrénaline se déversa dans les veines des membres l'équipage et chacun se montra soudainement bien déterminé.

- J'enclenche la propulsion, mon Capitaine, déclara Rodrigez. Notre vitesse augmente. Nous sortons de la face cachée de la planète dans trente secondes.

- Compris, Lieutenant. Lieutenant Bartley, armez tous nos tubes lance-missiles Archer. Et tenez les commandes de mise à feu des CAM à portée.

- À vos ordres, mon Capitaine.

- Sortie de la face cachée dans vingt secondes.

Nathan Aronson saisit le micro à l'intention de tous les passagers:

- Attention, tout le monde. Tenez-vous bien. Les manoeuvres à suivres vont être très rudes. Nous entammons une attaque aussi puissante que possible contre les assaillants. Ils vont mordre la poussière... Si ça tournait mal, tenez-vous à portée des nacelles de survie. Une planète inhabitée à l'athmosphère composée d'oxygène et de carbone se trouve à proxymité. Pilotes de chasse, je crains que votre présence dans cette bataille ne fasse aucune différence... Vous pouvez vous diriger tout de suite sur la planète ou combattre à nos côtés si ça vous chante. Je lancerai le signal de décollage bientôt. Ceux qui ne nous accompagneront pas ne seront traités ni de traitres, ni de déserteurs.

Plus le Capitaine parlait, plus il semblait se rendre compte de l'empleur du danger qu'il faisait courir au Gédéon. Et il perdait progressivement courage.

L'idée était maintenant claire dans la tête des passagers. Le Capitaine Aronson ne comptait pas survivre à cette bataille, mais survivre en emportant l'ennemi avec lui. Un choix noble, mais difficile.

- Vaisseau ennemi en vue, mon Capitaine, annonça le Lieutenant Rodrigez.

- Nous y voilà, murmura Aronson...

Une douleur subite lui submergea alors le crâne. Il se courba en avant, resserant sa tête entre se deux mains tremblantes.

- Oooh, mon Dieu! Non, pas maintenant! Je dois... Tenir...

- Est-ce que ça va, mon Capitaine?

- NON!

Pas de temps à perdre avec le blabla. Il avait très mal et ce n'était pas la peine d'essayer de le cacher. eul le combat importait. Le Croiseur CCS, droit devant, modifia sa trajectoire, faisant maintenant directement face au Gédéon. Cette image glaça le sang des Officiers.

À mon signal, Lieutenant Bartley, envoyez-leur un coup de semonce. Une centaine de missiles sur Zéro-Zéro-Zéro.

- Missiles armés, mon Capitaine. Attente du signal.

La distance séparant les deux vaisseau se réduisait à vue d'oeil, plusieurs centaines de kilomètres par seconde.

- Feu!

Le Destroyer déchargea à travers le vide spatial exactement cent missiles Archer brûlant du désir de carboniser leur cible. Le Croiseur Covenant riposta avec ses habituels tirs de plasma bouillant, semblant faire fondre l'espace lui-même. Les tirs s'entrecroisèrent. Plusieurs missiles furent brûlés avant même d'atteindre leur objectif, d'autres dévièrent sous l'effet de masse. Mais la pluspart tint bon. Ils récochèrent tous sur le bouclier énergétique recouvrant la surface de l'ennemi, le faisant scintiller légèrement.

Les deux projectiles de plasma tirés foncèrent tout droit vers le Gédéon.

- Manoeuvre d'évitement! Évitez de ralentir notre cadence.

Une vibration bruyante et drôlement secouante parcourut le Gédéon de la proue à la poupe, le Destroyer contournant les torpilles à plasma d'un coup à la fois sec et "aérodynamique".

- Torpilles évitées, déclara le Lieutenant Rodrigez.

- Les torpilles nous suivent juste derrière, annonça Jude.

- On s'en moque. Avant qu'elles ne nous rattrappent, nous en aurons déjà fini.

- Plus que cent mille kilomètres avant la collision avec le vaisseau Covenant, mon Capitaine.

- Lieutenant Bartley, tenez-vous prêt à ouvrir le feu avec un CAM. Je ne veux pas risquer de tirer tout de suite, avec la distance, ils auraient largement le temps d'éviter.

Les deux navires de guerre se rapprochaient. La proue du Croiseur CCS commença à s'illuminer de rouge, qui vira lentement au violet.

- Pleine puissane dans les moteurs! FEU!

Le premier obus de CAM S'élança en direction du vaisseau Covenant, secouant tout le Gédéon. Des naceles de survie commencèrent à s'éjecter. Le Croiseur largua quelques vaisseau pour les éliminer.

- Pilotes! Décollage immédiat!

Le peu de chasseurs présents dans le minuscule hangar du Gédéon sortirent, certains en direction de la planète, d'autres à la rencontre des chasseurs extraterrestres.

Le Croiseur vira légèrement à bâbord pour éviter le tir du CAM, mais celui-ci parvint à toucher l'arrière du vaisseau. Avec un peu de chance, les moteurs seraient atteints. Mais l'important, c'était que les boucliers énergétiques s'étaient évanouis

- Feu avec le second obus! Achevez-les avec tous les missiles Archer que vous pourrez leur envoyer!

Les tôles du Gédéon crissèrent, un autre puissant obus venant de le quitter. Il percuta directement le nez de l'ennemi, ce qui eut pour effet d'annuler la recharge de ses tourelles. Aronson poussa un long soupir de soulagement, contemplant le trou béant parcourant la proue jusqu'à un flanc.

Les missiles Archer foncèrent à toute vitesse et percutèrent la coque. Des dixènes de petites explosions raisonnèrent. Le CCS était une véritable épave...

Et pourtant il se replaçait en direction des humains.

Le visage d'Aronson fut parcouru par une lueur rougeâtre de rage pure.

- Ils en veulent encore plus, c'est ça? Lieutenant Rodrigez! Vitesse maxi! Percutez-les là où ça fait mal et envoyez-les en enfer!

L'équipage en entier semblait désormais plus solonnel, sachant ce qu'il était probable qu'il advienne d'eux à l'impact.

- Dix mille kilomètres avant impact...

Les nacelles de survie restantes quittèrent le navire.

- Cinq mille kilomètres...

Nathan plissa les paupières, maudissant l'atroce mal de tête qui l'aura poussé dans de telles mesures.

- Deux mille kilomètres...

- Mon Capitaine! Les torpilles à plasma nous rattrappent!

- Caméra arrière.

L'écran principal démontra la scène. Les deux torpilles atteignaient le Gédéon dans le cul alors que sa proue s'apprêtait à entrer en collision avec un vaisseau des plus solides.

Complètement pris en sandwich, le Destroyer du CSNU se plia d'un côté tandis qu'il fondait de l'autre. Le Croiseur extraterrestre plia au moment de l'impact, ses ponts se décompressant par les cratères laissés par les obus des CAM. Les deux vaisseaux furent plongé dans le chaos. Leurs épaves étant parresseusement attirées vers la mystérieuse 737H apparemment dangereuse. Ils allaient bientôt rejoindre les rescapés.


[HRP: Vous pouvez décrire ce qui vous est arrivé pendant la chevauchée spatiale et votre descente en BumbleBee (Nacelle de survie), mais vous n'êtes pas encore sur la planète. Un nouveau sujet sera fait pour ce lieu, expliquant le crash en détail.

Covenants: Pous pouvez descendre avec le vaisseau jusqu'en enfer ou prendre un vaisseau de largage ou un chasseur et vous poser en douceur sur la planète, à vous de choisir... Le Capitaine Élite mourra lors du crash et c'est donc Arcan, le Chef de Meute, qui prendra le comandement une fois au sol.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Espace]   Mer 10 Mar 2010 - 14:29

Line n'avait pas eu de problème jusqu'à maintenant, elle n'avait pas été remarqué. En même temps, elle n'avait pas croisé grand monde. Elle marchait discrètement dans les couloirs sombre du vaisseau le lus discrètement possible pour ne pas se faire remarquer, mais bizzarement, out était très calme. Elle en avait assé de marcher sans rien trouver d'intéressant, on aurais dit un labyrinthe, les pièces, les couloirs, tous se ressemblaient et se confondaient, ce qui l'énerver plus que tout puisque l'avait l'impression de toujours revenir au même endroit, il fallait un plan pour ne pas se perdre dans le vaisseau.

Mais d'un coup, le silence aussi stressant qu'il soit s'arrêta aussitôt. Plusieurs grands chocs à la suite se firent ressentirent dans tout le vaisseau. Line fut poussé dans tous les sens et se cogna la tête plusieurs fois contre les murs, elle n'avait aucune idée de ce qui se passait, mais une fenêtre se présenta à elle, elle regarda à travers et vu un vaisseau humain qui fonçait droit sur eux. Elle devait partir au plus vite, avant que les deux vaisseaux se percutent, elle n'avait plus le temps de chercher des informations, c'était un question de vie ou de mort, tampis pour la mission. Elle courut dans les couloirs le plus vite possible, à la recherche d'une nacelle de survie, sans pour autant se faire remarquer, il ne manquerait plus que ça. Des cris et des hurlements de tous genres résonnaient dans les couloirs, s'était la panique à bord. Le vaisseau était complètement déstabiliser, il bougeait dans tous les sens. Mais miracle, elle trouva enfin une nacelle de survie qui n'avait pas été encore utiliser, elle se jeta dedans, referma la porte aussitôt, s'éjecta du vaisseau, et dans un magnifique feu d'artifice, elle regarda les deux vaisseaux se percutaient très violemment. Elle avait eu de la chance, mais elle ne put s'empêcher de penser à tous ces gens qui n'avaient pas encore eu le temps de s'éjécter du vaisseau, qui étaient morts, même si s'était ses ennemis. Mais maintenant, voilà vers une planète totalement inconnu, cette mission était réellement entrain de tourner au vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lost [Espace]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost [Espace]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lost [Espace]
» Beta Test The Lost Planet: Red Zone par XTrophx
» Lost Planet 2
» Let's Go Island - Lost on the Island of Tropics
» la mise a jour de gta 4 lost and damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: