Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chapitre I] "Contact"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: [Chapitre I] "Contact"   Sam 13 Mar 2010 - 18:21

[[Harvest, quelque part aux alentours de la ville d'Utgard, entrée nord.]]



Une ouverture apparut à l'endroit ou se trouvait l'ascenseur gravitationnel du Phantom, signalant qu'il était tant pour les passagers de débarquer. Uzuo s'y glissa le premier, et se sentit glisser lentement vers le sol. Le Phantom n'était qu'a une quinzaine de mètre de sol, aussi le rejoignit il rapidement. Posant pied à terre, Uzuo dégaina sa carabine et se mit en joue, scrutant les horizons, attendant que ses frères le rejoignent. Ils étaient cinq, apparemment 4 Minor pour un Major, ce qui était amplement suffisant. Des SpecOps auraient mieux placer qu'eux, cela ne faisait aucun doute, mais apparemment la tache ne demandait le déploiement d'une escouade des opérations spéciales. L'escouade se mit rapidement en formation : deux guerriers en avant, un au centre et deux qui couvraient les arrières. Ils se trouvaient aux abord d'une sorte d'autoroute qui menait à l'entrée principale de la ville.

Le Sangheili Major prit la parole :

- "Nous allons longer cette route à distance raisonnable pour atteindre l'entrée de la ville. En avant."

En silence, la troupe se mit en marche, contemplant les abords de la ville. Ceux ci laissaient présager que de grandes batailles avaient eu lieux. De nombreuses carcasses de véhicules confirmaient cette hypothèse. Certains corps calciné, et trancher de part en part, ponctuaient la marche silencieuse de l'escouade. Au fur et à mesure qu'il approchait de la porte principale de la ville, Uzuo observât la présence de poste Humains avancé de plus en plus nombreux. L'entrée principale de ce coté la ville consistait en un vaste tunnel à 4 bandes, sorte de grand péage humain. Les barrières de sécurité avaient été enfoncé, les portes forcées. Des véhicules humains civils trainaient un peu partout, pour la plupart détruit. Le long du tunnel, de large et haut murs de béton partaient des deux sens, formant une muraille autour de la citée. Des postes de contrôle de fortune avait été aménagé sur les murs, probablement des positions de sniper. Il ne faisait aucun doute que les récentes attaques de l'Alliance avaient renforcé la sécurité de Utgard. Pour le moment, la périphérie de la ville semblait déserte. En apparence.

- "Activez vos camouflages, nous allons devoir traverser ce tunnel pour passer de l'autre coté. Il semble que cela soit la seule solution. Fait attention, cet endroit est idéal pour une embuscade. Avancez prudemment".


Uzuo suivit son supérieur à contre cœur. Il avait été assigné à l'arrière de l'escouade, mais il ne se sentait pas plus en sécurité pour autant. Son seul réconfort fut de devenir invisible, ou du moins partiellement invisible. Franchissant le seuil de la vaste entrée, les Elites scrutèrent le tunnel avec attention. A environs 500 mètres, on pouvait clairement distinguer la sortie.

- "Déployez vous au maximum, couvrez un maximum de terrain. Au moins un par bande de circulation. Si quelqu'un voit quelque chose, fait un signe, nous nous arrêterons. Ces tunnels semblent abandonnés depuis longtemps, mais il est inutile de prendre des risques. Si j'en crois la carte, nous allons entrer dans la ceinture extérieur de la ville. Si humains il y a, ils doivent se trouver au cœur de la ville. Le système de défense et les bâtiments importants y sont pratiquement tous installés".

Ou s'est ce qu'ils essaient de nous faire croire, pensa Uzuo... Il fut assigné à la bande de l'extrême droite du tunnel et la troupe se mit en route. Ils franchirent la moitié du tunnel sans incident, se qui rendait Uzuo de plus en plus tendu. Il avait toujours sa carabine en visée, vérifiant chaque voiture, chaque sortie, chaque coins d'ombre. Il y avait trop d'ouverture, trop de données à prendre en considération, ils étaient véritablement vulnérables. La sortie se rapprochait, aussi l'escouade pressa t elle le pas. Une fois arrivez en milieux urbain, ils auraient plus de liberté de mouvement.

Soudain, alors qu'il n'était qu'à 50 mètres de la sortie, des bruit se firent entendre. Très léger, presque imperceptible, mais ils suffirent à mettre l'escouade en alerte. Ils étaient lointain, mais on pouvait clairement les identifier comme étant des coups de feux et, était ce possible, des explosions ? Se figeant aussitôt, l'escouade se mit par réflexe en position défensive. Au moment instant, l'Elite Major porta la main à son casque, comme pour mieux entendre les ordres qu'on lui transmettait. Quelque chose n'allait pas, le Major était en communication avec leur supérieur et les nouvelles transmises n'étaient pas excellentes. Cet tension accumulé depuis les dernières heures mettait les nerfs d'Uzuo à rude épreuve.

- "Je ne capte plus bien les autres escouades et le commandant. Il doit y avoir une brouilleur en fonction tout prêt. J'ai crus comprendre qu'une de nos escouade à également subitement cessé d'émettre. Nous devons détruire ce brouilleur pour pouvoir rester en contact avec le reste des nos frères."


Les Sangheilis hochèrent de la tête, bien qu'ils n'eurent pas le choix. La question était maintenant de savoir si l'escouade en question avait cessé d'émettre à cause du brouilleur ou si les coups de feux entendu plus tôt n'avaient pas eux aussi leur rôle à jouer dans cette histoire. Si c'était le cas, la mission était un échec, leur couverture étant tombée. Il fallait qu'ils agissent rapidement, leurs frères étaient peut être en danger. Il ne faisait aucun doute que des humains rodaient encore dans les parages. Peut être était ce simplement des hors la lois réglant des comptes. Ils devaient en avoir le cœur net.


Dernière édition par Uzuo 'Zunamee le Lun 15 Mar 2010 - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Dim 14 Mar 2010 - 13:22

- Sa devrait être juste derrière ce grand hangar à bateau.

Les mots avaient été chuchoté, de peur qu'ils ne soient entendus, ce qui était bien entendu impossible. L'escouade s'approchait de la dernière position connue de leurs frères, et il n y avait toujours aucun signe de vie. Ils commençaient à craindre le pire. Une seule preuve, un seul cadavre, et ils repartiraient tout aussi vite qu'ils étaient venus. Le port de ville était composé de nombreux dock, d'hangar à bateau et marchandise en tout genre. Des conteneurs trainaient ci et la et de nombreuses grues de déchargement se situaient la, à l'abandon.

- Il y a quelque chose la bas, dit le Major Domo, en désignant un hangar plus isolé des autres.

Uzuo le vit aussi. Il zooma et fut aussitôt figé sur place. Un de leur frère se tenait la, au milieu du hangar... Pendu. Bougeant faiblement. Son sang bouillonna : la vue d'un frère mort avait toujours cet effet chez les siens.


- Bien, nous devons vérifier si il y a des survivants. Pas un bruit, les vermines qui ont fait cela sont à coup sur encore dans les parages.

Cela ne faisait aucun doute, en effet. Ils étaient entrain de foncer tête baissé dans un piège. Mais ils ne pouvaient pas partir en laissant un frère à l'agonie, c'était contraire à leur code d'honneur.

- Laissez moi y aller. Cela ne vaut pas la peine de nous ruer tous la dedans. Je crois être le plus agile ici, je saurais m'enfuir plus rapidement si j'agis seul.
Uzuo n'en crut ses oreilles. Il venait de se proposer pour une mission suicide ? Non, c'était contre sa nature... Comment il...
- Accordé, faite vite, je n'aime pas cet endroit.

Uzuo hocha la tête : impossible pour lui de se défiler à présent. Il devait se concentrer. Uzuo évolua rapidement et silencieusement jusqu'à l'extrémité du fameux hangar. Du sang mauve s'étalait sur le sol, ainsi que plusieurs impact de balles. Ils allaient devoir évacuer le plus rapidement possible, il ne faisait aucun doute que les humains avaient découvert leur présence. Penetrant dans le hangar, Uzuo examina rapidement les lieux : il était vide, rien à signaler. S'approchant délicatement de son frère pendu, Il l'examina. Celui respirait encore faiblement. Il ouvrit d'ailleurs les yeux, essayant de murmure quelque chose, mais Uzuo ne put le distinguer.

Il entreprit de démêler son frère lorsque tout bascula. Alors qu'il attaquait la lourde chaine au fusil à plasma, du bruit se fit entendre derrière lui. Le temps sembla ralentir et Uzuo ne put qu'assister horrifié au drame : du haut de deux tours surplombant leur position, deux silhouettes étaient apparues. De par et d'autre de la position de son escouade, de multiple contacts radar s'affichèrent également. Comme ils l'avaient craint, ils étaient tombé dans un piège. Et comme des bleus, se qu'ils étaient, en réalité. Uzuo fut rapidement happé hors de ses pensées par une gigantesque explosion qui se produite juste à l'endroit ou ses 4 autres camarades Elite se trouvait. Un tir de rocket : de tout évidence, il n y aurait pas de prisonniers. Déjà, deux pointeurs laser s'affichèrent sur son torse, indiquant qu'il était prit pour cible par deux snipers.

Ceux ci firent rapidement feu, essayant de l'éliminer d'une traite. La tentative échoua, Uzuo effectuant un bond colossal sur le coté. Se retrouvant piégé au fond du hangar, Uzuo se décida à utiliser sa tête : le hangar était clos, hormis une petite fenêtre à l'arrière du bâtiment qui aurait été hors de portée pour un humain normal. Par chance, il était plus agile que ces derniers, aussi prit il son élan et fit un bond pour passer à travers cette fenêtre. Il réussit du premier coup, et alla s'écraser derrière le bâtiment, faisant craqueler le macadam qui l'accueillit en guise de sol. Se relevant péniblement, Uzuo sprinta rapidement pour se réfugier à l'intérieur d'un conteneur vide. Penetrant à l'intérieur de celui-ci, Uzuo en ferma la porte et s'accroupit pour mieux analyser la situation. Ils avaient été berné des le début et en payaient les conséquences. Comment de si glorieux guerriers pouvaient s'être fait ridiculiser de la sorte ? Selon toute vraisemblance, aucun membres de son escouade n'avaient put survivre.

Mais alors que Uzuo réfléchissait, celui perçut du mouvement derrière lui : à peine eut il le temps de se retourner qu'il reçut un puissant coup de crosse dans la jugulaire, le plongeant instantanément dans l'inconscience. Il se réveilla quelques minutes plus tard devant un gros cratère ou les quelques cadavres de ses anciens gisaient, inerte. A travers ses yeux mis clos, Uzuo vit clairement ses agresseurs : des soldats des forces spéciales humains, ou ODST, il n'avait aucune chance des s'enfuir. Ces soldats la étaient beaucoup plus expérimenté que lui et pour certain, presque de force égale sur le plan physique. Uzuo discerna des voix :


- On à récupéré celui ci qui tentait de s'enfuir par l'arrière. Il n'a pas été amoché, mais ca peut s'arranger.
- Rien d'autre ?
- Non, tous les autres ont été tué lors de déflagration.
- Les détecteurs de mouvement n'affichent plus rien ?
- Affirmatif.
- Bien, nous pouvons remballez. Vous pouvez éliminez l'ancien prisonnier, il ne nous sera plus d'aucune utilité. Quand à celui-ci, veiller à ce qu'il ne bouge pas trop durant le transport.
- Bien Sergent.


Uzuo sentit qu'on lui injecta quelque chose, et recommença à perdre connaissance. Il eut tout juste le temps de distinguer une silhouette sortirent une arme de poing et tirer une balle dans la tête d'une autre ombre... pendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Lun 15 Mar 2010 - 17:38

[[Harvest, position inconnue, 2 heure après l'incident]]


Uzuo s'éveilla péniblement. Il tenta d'ouvrir les yeux, mais une lumière aveuglante l'en dissuada rapidement. Il plissa les yeux légèrement afin de les habituer à la lumière, se qui lui prit deux bonne minute. Lorsqu'il put enfin voir quelque chose, Uzuo entreprit d'analyser la situation. Il se trouvait dans une pièce en béton de 5 mètre carré. Une vitre réfléchissante représentait le seul élément notable de la pièce, hormis ce gros spot qui l'éblouissait. La chaise sur laquelle il était attaché était poussée contre une grande table en verre. De l'autre coté de cette table siégeait une autre personne, qui le regardait attentivement. Deux gardes gardaient l'unique porte de la salle, lourdement armés. Apparement, il s'agissait des même soldat qui l'avaient capturé, du moin s'est ce qu'Uzuo crut comprendre.


Il était dans une salle interrogatoire. Il repensa à se qui s'était passé peu de temps auparavant : du débarquement au massacre de ses frères en passant par son enlèvement. Un frisson parcouru son échine. L'idée d'être torturé puis exécuté ne faisait pas partie de ses plans pour l'avenir. Il allait devoir trouver un moyen de s'enfuir et de prévenir ses frères, mais la situation actuelle laissait présagé que la tache ne serait pas aisée. Uzuo examina ses liens. Ceux ci avaient été grossièrement fait, presque à la va-vite. Uzuo en déduit qu'il n'était la que depuis peu de temps et qu'on avait pas pris la peine de l'attacher plus amplement. Qu'importe, les deux armes braquée sur lui le dissuadait de bouger.


- Alors le poulpe, on est finalement réveillé hin ? J'espère que tu as fait de beaux rêves, se seront probablement tes derniers, s'exclama l'humain assit en face de lui, avec un air de mépris mélangé d'un sourire non dissimulé.
- ...
L'homme s'approcha du visage d'Uzuo et se mit à genoux pour arriver à son hauteur.
- Je sais que tu parle notre langue, à vrai dire je ne m'attendais pas réellement à recevoir de réponse de ta part. Puisque tu refuse de parler, je vais t'exposer clairement la situation : je suis parfaitement au courant de votre petite mission et pour vos trois équipes d'intervention. A vrai dire, mes hommes sont déjà entrain de s'occuper de la dernière. Vous autres, les "Covenant", êtes trop sur de vous et de votre avantage technologique pour nous prendre au sérieux. Nous comptions bien sur votre arrogance pour vous battre sur la terre ferme, et je dois avouer que je suis moi même surpris du résultat : vous êtes encore plus bête que je ne l'aurais crus.

L'humain marqua une pause, laissant son prisonnier assimiler se qui était dit. Les deux autres soldats se contentaient de garder Uzuo en joue et ne faisaient absolument aucun bruit.


- Vous croyez nous avoir éliminez ici, il n'en est rien. Se qui ne tue pas rend plus fort, j'en suis la preuve vivante. Vous vous demandez surement pourquoi vous êtes encore vivant et il s'agit la d'une question très légitime. Je prend un plaisir particulier vous massacrez un par un, mais il se trouve que certain de mes... mhhh... "Prophètes" ont jugé bon de te garder un peu en vie, le temps de voir si tu ne peux nous apporter quelques informations. Pour ma part, je suis persuadé que tu es un pt'i nouveau et que par conséquent tu ne sais rien, mais heureusement pour toi je ne suis pas le seul à décider ici.

L'humain afficha un sourire carnassier, et s'éloigna d'Uzuo. Sortant une petite pochette, il la déroula pour en sortir une sorte de petit scalpel ainsi qu'un autre instrument qu'Uzuo n'arrivait pas à décrire, puis il s'amusa à faire tourner le scalpel entre ses doigts.

Nous allons donc passé un peu de temps ensemble, toi et moi. Je suis sur qu'on l'on va bien s'entendre, du moins je l'espère pour toi. Il vaudrait mieux ne pas me contrarier, si tu vois ce que je veux dire.

Uzuo resta silencieux, jugeant inutile de dire quoi que se soit. A vrai dire, il ne savait absolument rien qui aurait put intéressé l'humain. Se n'était pas un Elite Minor comme lui qui allait être au courant des futurs plans ou des points stratégiques importants de l'Alliance. Mais ca, il valait mieux que l'humain ne le découvre pas, parce qu'à la minute ou il deviendrait inutile à ses yeux, il serait pour ainsi dire mort. Il fallait qu'il trouve un moyen de gagner du temps pour s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Mar 16 Mar 2010 - 17:21

Après une heure d'interrogatoire, l'humain s'accorda une pause. Il avait retroussé ses manches et transpirait légèrement. Il avait délaissé le scalpel, à cause du fait qu'il n'arrivait pas à retirer l'armure de son prisonnier. Il fallait bien l'avouer, c'était tout un art, et celle d'Uzuo était très bien soudé sur lui. En général, les armures SpecOps, même les plus humble, étaient conçues pour résister à tout forcage. Encore une fois, Uzuo connaissait une technique simple pour l'enlever, mais cela, il ne le dirait pas. Qu'importait, il existait d'autre moyen de torturer quelqu'un, aussi Uzuo eut droit à être martelé de coups, électrocution, noyade et il en passait. Les Elites, de par leur constitution, résistait mieux que la moyenne à ces traitements, du moyen ceux étant aussi basique que se qu'on lui avait fait subir et son armure encaissait une partie des chocs. Mais quelques jours de plus suffirait à le tuer. De toute façon, il se ferait tuertrès prochainement s'il s'obstinait à ne pas parler.

Uzuo décida de jouer la carte du prisonnier affaiblit qui sait quelque chose, qui ne veut pas parler mais qui semble prêt à le faire. Feignant la fragilité, il poussa quelques grognements plaintifs et ferma les yeux, mimant une douleur naissante. L'humain sembla dupe, il devait bien avouer lui même qu'il avait fait du bon boulot. Se redressant de toute sa hauteur, il lui lanca :


- Ok le poulpe, c'est pas tout cela mais j'ai un peu soif. Je te laisse réfléchir à ce que je t'ai dis. Si tu ne veux toujours pas parler à mon retour, je te presenterais une invention de chez nous qu'on appel : magnum. Tu verra, c'est très enrichissant.


Souriant, l'humain quitta la pièce, ses deux gardes le suivant. A la place, un simple soldat entra, moins impressionnant que les deux autres. Uzuo n'aurait aucun mal à le mater, il n'avait pas l'air bien costaud. Il allait devoir tenter quelque chose, très prochainement. Toujours les yeux baissé, Uzuo attendit quelques minutes, puis commença à faire trembler son corps, mimant des convulsions. Il se mordit l'intérieur de la bouche et cracha du sang. De l'extérieur, la scène était impressionnante : une quantité respectable de sang se déversa par terre, prenant le garde de court. Les faux spasmes d'Uzuo redoublèrent de puissance, faisant paniquer le pauvre soldat, qui semblait débarquer et ne pas être au courant du pourquoi du comment de l'histoire.
Le Marines ouvrit la porte, appelant à l'aide, et se dirigea vers Uzuo, oubliant son arme.


- Le sergent y a encore été trop fort ! Fallait que sa tombe sur moi, bordel !! s'exclama le marine, affolé.

Uzuo sur joua un peu son rôle, rajoutant quelques gargouillis à la scène. A vrai dire, il était ridicule, mais il ne s'en souciait pas, la ruse semblait fonctionner. Il testa ses liens, ils étaient un peu desserré, décidément, c'était son jour de chance. Si les deux ODST se trouvait encore la, aucun doute qu'il n'aurait même pas bougé le petit doigt et l'aurait, au mieux, laissé mourir d'étouffement. Apparemment, cet humain avait plus de cœur, il était navré de se qu'il allait devoir faire. Lorsque ce dernier arriva à sa hauteur, Uzuo se releva brusquement, cassant ses liens d'un coup sec et prenant l'humain par la gorge, alors que celui-ci ne put dire qu'un : "oh". Il avait beau être novice, il avait fait ses classes, et par la même occasion appris comment neutraliser des cibles humaines. Lui donnant un coup sec dans la gorge, le soldat, encore sous l'effet de la surprise, tomba dans l'inconscience. Il fallait être efficace, à présent. Finit de se faire piéger, d'être mené par le bout du nez. Il était un guerrier de la toute puissant Covenant, et il allait le prouver. Alors qu'il s'approchait de l'entrée, deux infirmer surgirent de nul part, un kit de réanimation barbare à la main. Uzuo leur adressa un signe :


- Ne vous en faite pas, il va bien,
, chuchota le grand Alien, dans un petit sourire.

Les deux humains ne semblèrent pas comprendre, leurs cerveaux leur hurlant de fuir. Se qu'ils auraient volontiers fait, s'ils n'avaient pas été empoigné par le grand alien puis jeté dans la cellule de béton. Ces trois la ne l'embêterais plus, du moins pour un moment. Il avait épargné les deux civils, ou infirmiers, par principe. Le soldat évanouit semblait être un bleu, encore innocent. Il serait beaucoup moins compatissant avec les autres : ses frères étaient tombés, du sang avaient été versé, il ne partirait pas sans faire de vague. C'était la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Jeu 25 Mar 2010 - 14:04

Uzuo fit un check-up de son inventaire. Les humains avaient prit son arme mais n'avaient pas réussis à retirer son armure. Il vérifia si son camouflage actif fonctionnait encore, chose qui lui fut confirmé quelques secondes plus tard. Il possédait encore quelques grenades plasma mais n'avait plus aucune arme. Il faudrait qu'il en ramasse par la suite. Pour le moment, il fallait qu'il se sorte de la. Les humains n'allaient pas tarder à découvrir son évasion et à se lancer à sa recherche. Uzuo s'enfonça dans un couloir faiblement éclairé. Au vu des apparences, il aurait parié qu'il se trouvait dans une sorte de bunker. Il continua d'avancer sans rencontrer âme qui vivent, lorsque le chemin qu'il empruntait débarqua sur une salle plus grande, sorte d'entrepôt de stockage de matériel. A partir de la, il entendit plusieurs voix, venant d'un peu partout de la salle. Il y avait dans cette pièce un grand nombre de caisse, qui formait un véritable labyrinthe et de nombreuses cachettes. Uzuo examina le plafond. Il était soutenu par de nombreuse poutre qui se rejoignaient entre elles sur des gros blocs de béton qui soutenaient le tout. Il fallait qu'il avance en silence, sans se faire repérer. Il n'aurait aucun mal à tuer un humain, mais 4 armé de fusil automatique représentaient un autre challenge.

Uzuo activa donc son camouflage et se faufila à travers les caisses, tentant de rejoindre l'autre bout du vaste entrepôt. Il dut éviter quelques patrouilles inattentive, surement lassée de ne croiser jamais personne. Il arriva donc sans peine à la porte, qui elle était gardée par un humain. Il fixait l'horizon, sans bouger, tel un robot. Celui la serait sa première victime. Uzuo, agile comme un chat, escalada les fameuses poutres pour se retrouver pille au dessus de l'humain. Il n'attendit pas plus longtemps : il sauta et tomba de toute sa masse sur la pauvre créature qui se tassa sous le poids de l'Elite. Un grand scrotch confirma que certains os s'étaient brisé. Instinctivement, Uzuo porta sa main sur la bouche de l'humain et lui brisa la nuque. Si il souffrait, c'était désormais terminé. Les autres patrouilles n'avaient apparemment rien entendu, apparemment trop lointaine et distraite pour distinguer quoi que se soit. Uzuo se saisit du cadavre et le cacha sous une bâche qui trainait par la. Il savait que les humains ne se laisseraient pas abuser, mais ou moins pourrait il gagner un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Jeu 8 Avr 2010 - 12:46

Uzuo avait eu bien du mal à continuer sa progression. Les humains n'avaient pas tardé à découvrir le cadavre de l'humain et avait à présent lancé de vastes recherche à travers le complexe militaire.
Uzuo avait encore du mal à se situer, mais une fenêtre lui révéla qu'il se trouvait au 4 ieme étage d'un immeuble au vitre teinté. A l'entrée de celui-ci, 2 warthogs et 4 hommes attendaient, fumant des cigarettes. Le plan d'Uzuo était simple : quitter l'immeuble et rejoindre le point de débarquement afin d'être évacué et présenter un rapport à ses supérieurs. Uzuo estima la distance qui séparait l'immeuble de son voisin afin de repérer une possible couverture et conclut qu'elle était raisonnable. S'il arrivait à se faufiler dans la ville, il serait bien plus difficile pour les humains de le chasser que dans un endroit aussi confiné que l'immeuble dans lequel il se trouvait actuellement. Uzuo plongea sa main dans son armure et en sortit deux grenades à plasma, seules survivante de la fouille des humains.

Au même moment, une patrouille humaine se fit entendre dans le couloir ou se trouvait Uzuo. A en juger par le bruit qu'ils faisaient, ils étaient lourdement armé. Sans hésité plus longtemps, Uzuo prit du recul et sprinta sur la vitre. La traversant sans mal, il entama une longue chute qu'il devinant non mortel, son armure encaissant le maximum de l'impact. Tout en tombant, Uzuo activa une des grenades et la lança en direction des warthogs. Il doutait qu'on son lancer atteigne son but, mais le principal objectif était de semer la discorde parmi les troupes humaines. Ce qu'il fit à merveille. La grenade se planta à un mètre du warthogs le plus proche, projetant celui ci sur l'autre véhicule et provoquant un sacré bordel. Uzuo en profita pour vérifier que son camouflage était toujours au maximum et courra le plus rapidement possible vers une sorte de parking souterrain. Cette cachette temporaire lui permettrait d'établir la suite de son itinéraire, tout en contemplant la diversion qu'il avait crée. Une carte de la ville se trouvait également la, ce qui lui permit de s'orienter. Il mettrait 20 min pour rejoindre son point d'extraction, si tout se passait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuo 'Zunamee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   Lun 27 Aoû 2012 - 22:06

Une douleur. Une douleur vive dans l'épaule et la jambe. Faite qu'elle cesse. N'importe quoi, mais faite le. Ce n'est plus supportable. Une goutte perla du front de Uzuo. Ou était il ? Il y'avait cette mission. Son escouade. L'embuscade. L'humain. Il était sur Utgard. Il avait été fait prisonnier. Il essayait de s'enfuir. Il y était presque. Il avait courut vers le parking, puis plus rien. Plus rien jusqu'à cette douleur.

Uzuo tenta d'ouvrir un oeil mais se ravisa aussitôt. Quelqu'un ou quelque chose projetait sur lui une lumière intense.


- "Je crois qu'il a bougé".

Quelqu'un. On l'avait donc retrouvé. Son escapade était finie. Il allait mourir ici.

- "T'as d'la chance. Avec tout ce sang je donnais pas chère de sa peau."

Uzuo le sentit également. Un liquide chaud et agréable semblait le recouvrir presque intégralement. Il savait maintenant qu'il s'agissait enfait de son propre sang. Il baignait littéralement dedans.

- "Il peut bien crever, cet enflure a tué Maverick tout à l'heure."
- " Les ordres sont les ordres. Tu sais ce qu'on a à faire."
- " Je sais je sais. S'il peut servir à en tuer encore plus, je ne dis pas non."

Uzuo se sentit soulever sans ménagement. Il avait sa petite idée sur le sort qu'on lui réservait. A vrai dire, s'il en était là, c'était principalement pour les mêmes raisons.

Une larme coula le long de sa joue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chapitre I] "Contact"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chapitre I] "Contact"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» [RESOLUE]Avoir le trophée "Contact facile"
» "falcon" chapitre successeur des ultramarines.
» [Discussion] Un deck "neutre" Garde Royale est il possible ?
» [Blog] 20eme chapitre du bionicle show:"donnez vos idées pour la suite"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
Planètes Vitrifiées
 :: Harvest :: Utgard
-
Sauter vers: