Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 17 Mar 2010 - 1:45

Une pluie torrentielle s'abattait sur la flore tropicale de la planète inconnue. Pour ajouter un peu de chaleur aux 37 degrés ambiants, des traces de fumées et de flammes déchirèrent la toile du ciel de la nuit ennuagée. Les Bumblebees du Destroyer Gédéon déployères leurs volets stabilisateurs, mais finirent tous par s'écraser dans un immense marécage brumeux. La luminosité ne tarda pas à attirer les insectes les plus répugnants qui soient, certains ressemblant à des guèpes, d'autres à des moustiques, et quelques-uns ayant une forme originale. Le plus inconcevable était de se rendre à l'évidence que personne n'était au ourant des bactéries que ces bestioles volantes pouvaient transporter.

- On est enfin posés... déclara Alfred Sharon, le pilote de la nacelle de survie numéro dix-sept, où se trouvaient Jeffrey, Léa, Rocket et une demi-dizaine de marines. Tout va bien derrière?

Les hommes encore conscients tentèrent de réveiller leurs partenaires. Deux d'entre eux ne rouvrirent plus les yeux.

- Six hommes encore sur pied, les deux autres sont morts, annonça Jeff.

Par réflexe, il vérifia les plaques d'identification des défunts: Frédéric M. Menson et Daniel Hobster. Il les nota dans son journal de mission intégré comme "morts au combat".

L'Adjudant se leva le premier et défonça la porte de la nacelle d'un coup de pied. Tous les passagers furent alors épris d'un haut-le-coeur, quand ils huifièrent l'odeur nauséabonde des algues, de la boue et de la brume, formant ensemble un charmant cocktail tropical. Jeff les comprit, mais ne dit rien. Il se contenta d'activer les filtreurs de son armure.

- Au moins, l'air est respirable, dit Léa en sortant à son tour. J'espère seulement qu'il n'y aura pas d'effets... À long terme.

- Disons qu'il ne vaudrait pas le coup de rester ici pour le savoir, répondit l'Adjudant avec une sorte d'amertume.

Partout dans le marécage, les hommes et les femmes encore valides se pressèrent de former les rangs sous le raard des officiers tandis que les pilotes des Bumblebees effectuaient un rapide rendu des domages. Le plus haut gradé dans la place était un Major du CSNU. Jeffrey s'approcha de lui et se mit au garde-à-vous.

- Repos, grogna le Major sans même poser un regard sur le Spartan, étant affairé à faire le compte des marines dans les rangs. Cent quatre-vingt-trois, cent quatre-vingt-quatre... Et avec vous et moi, ça fait cent quatre-vingt-six. Un résultat acceptable, d'après les circonstances. Quel est votre problème, Adjudant?

- Je voudrais savoir ce qu'il est arrivé au Capitaine Aronson, Major... Rutherford.

Le Major se décida enfin à adresser un regard à Jeff, un regard fortement sévère, qui aurait été capable d'accentuer la température déjà élevée des marais.

- Nous pouvons le considérer comme mort, Adjudant. Rompez, maintenant. J'ai des choses à faire pour tenter de survivre avec ce qu'il nous reste de gens.

Une sonorité très forte perça le silence de mort du périmètre de crash. Tous levèrent les yeux vers le ciel pour distinguer une forme... Deux formes massives percer les nuages noirs pour s'écraser à des kilomètres de distance l'un de l'autre.

Le Gédéon et le Croiseur CCS.

- Major, permission de mener une équipe de secours?

Le Major Rutherford étudia la question un moment.

- Accordée, Adjudant. Prévenez-nous des événements. Pendant ce temps, moi et les marines allons partir à la recherche d'un lieu praticable près de l'épave du Gédéon pour établir une base stratégique en attendant de pouvoir rejoindre le CSNU. Y a-t-il des volontaires pour l'expédition de l'Adjudant?


[HRP: Volontaires, manifestez-vous. Les Covenants vont atterrir plus loin. Un poste explicatif pour vous sera fait ultérieurement.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales


Nombre de messages : 69
Age : 22
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 17 Mar 2010 - 12:08

Franchement, le Jirhalanae qui avait été censé envoyer Falap et Wazag à la mort par vaisseau de largage les a finalement sauvés. Dès qu'ils sortirent de la Sagesse Luminescente, il purent constater l'impact avec le vaisseau humain derrière eux. Le Jirhalanae qui, jusqu'à présent, répondait au nom de Arcan avait ordonné de mettre la cap, Spirits, Séraphins, comme Phantoms, sur la planète inconnue afin de s'y regrouper pour attaquer la raccaille humaine en force. Les capsules de sauvetage de la Sagesse Luminescente avaient atterri dans une zone montagneuse et très dense. C'était là qu'ils allaient se rendre. En chemin, les Covenants à bord virent les deux énormes navires de guerre les dépasser pour filer vers la surface.

Pusieurs minutes plus tard, les vaisseaux de largage et les chasseurs avaient enfin passé l'atmosphère, plus rude qu'ils ne croyaient, pour parvenir à la zone de crash des capsules. Il y avait là plus de cent Unggoys, quatre-vingt Kig Yars, soixante Sanghelis et cinquante Jirhalanae.


[HRP: Arcan, étant un chef de meute, tu peux t'approprier le commandement des forces Covies au détriment des Sangheilis. En gros, vous n'allez pas essayer de ous établir un camp de base, mais entammer une longue marche pour trouver les humains.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Darrel Powers
Black Rock Company, Directeur Général


Nombre de messages : 370
Age : 25
Date d'inscription : 30/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 17 Mar 2010 - 23:57

Aldo avait réussi à rejoindre une nacelle de survie avec cinq autres membres d'équipage du vaisseau. L'atterissage fut également d'une brutalité incroyable. Il s'en était fallu de peu pour qu'il y passe. Malheureusement pour deux des occupants se fut le cas pour eux. Par respect et aussi pour honorer le sacrifice de ses deux hommes, il ramassa leur plaque et entreprit de sortir avec les trois autres. L'un d'eux réussi à ouvrir la porte. Le différentiel de pression fit trembler légèrement la capsule qui se mit à pencher vers l'avant. Un des soldats compris rapidement:

- Putain de merde! La capsule est sur le bord d'une falaise! Faut sortir d'ici!

Aldo ne se le fit aps dire deux fois. Il poussa l'homme devant lui vers l'avant pour le dégager et l'entrainer à l'extérieur. La manoeuvre fut incroyablement juste car l'instant d'après, la navette tombait vers le vide. Aucunes chances de survie pour les deux hommes restés à bord. Ryan regarda l'homme qu'il venait de sauver...ou plutôt la femme. C'était une mécanicienne apparemment. Très jolie d'ailleurs. Alors qu'il la regardait, cette dernière sortie de sa torpeur et lui dit d'un ton empli de reconnaissance:

- Merci beaucoup! Je ne vous remercierai jamais suffisamment pour m'avoir sauvé la vie.
- Ce n'était rien...il faut partir d'ici. Nous devons retrouver les autres survivants.
- Oui vous avez raison...

Aldo était visiblement mal à l'aise d'être seul avec cette femme. C'était la première fois qu'il se sentait ainsi. Il se devait de recouvrer son pragmatisme. Il avait une mission à accomplir.

Après 30 minutes à crapahuter dans la jungle, ils arrivèrent tout deux à ce qui semblait être le lieu de rassemblement. Aldo remarqua alors un groupe de Spartan et quelques hommes qui se préparaient et faisaient l'inventaire de leur matos. Il s'approcha d'un soldat et lui demanda:

- Qu'est-ce qui foutent les Spartans?
- Ils vont mener une opération de sauvetage sur le vaisseau pour retrouver le capitaine.
- Le vaisseau est intacte?
- Non...mais il s'est écrasé plus loin par là-bas...ainsi que celui des Covies.

C'était la chance d'Aldo. Les données du vaisseau étaient peut-être toujours en état d'être téléchargées. Il regarda la mécanicienne qu'il avait sauvé et lui dit:

- Tiens prend ces plaques et donne les au commandant du camp.
- Où allez-vous?
- J'vais me rendre utile en allant chercher le capitaine.

Aldo se retourna et partit en direction des Spartans. Une fois à la portée de celui qui semblait être leur chef, il lui dit:

- Hey Adjudant...je vais me joindre à vous pour aller sauver le capitaine.

Le Spartan le jugea et lui répondit:

- Désolé, mais un simple mécano de première classe nous ralentirait.
- Ne jugez jamais sur les apparences adjudant...elles sont souvent trompeuses.

La remarque parut laisser un doute dans l'atitude du Spartan qui le regarda et lui répondit:

- D'accord soldat...nous verrons bien ce que vous valez.
- Merci adjudant.

Et voilà, Aldo allait pouvoir finir sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dabow
Unggoy, Minor Domo


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Ven 19 Mar 2010 - 17:38

Quelle galère…les deux vaisseaux humains et covenants s’étaient crashés sur cette planète perdue dans le vide spatiale, isolée de toute civilisation. Arcan avait atterri avec la petite escouade de grognards qu’il avait sauvés grâce à un phantom récemment construit près des nacelles de sauvetage qui aveint été lancé depuis le Sagesse Luminescente. Une fois, les pieds à terre, Arcan se dirigea vers le second du commandant qui semblait avoir pris le contrôle de la situation…toutefois pour l’instant. La brute lui demanda :

-Combien il y a-t-il de survivants ?

Il mit un petit temps à répondre, il semblait être débordé par la situation critique.

-Il y a là plus de cent larbins d’Unggoys, quatre-vingt Kig Yars, soixante Sanghelis et cinquante Jirhalanae.


Un petit sourire se dessina sur le visage du chef de meute, faisant apparaître des dents jaunes et affutés , qui n’avaient presque jamais été lavées.

-Très bien, je vais donc vous reprendre le commandement, Sanghelli !

-Tu n’en feras rien, toi et tes macaques ne sont pas en mesure de commander !

Le chef de meute n’aimait pas le surnom qu’on l’appelle comme ça, c’était une honte pour lui-même, pour son clan et pour ses frères d’armes. Il saisit son marteau à deux mains et frappa le torse du sanghelli avec son extrémité où se situe une pointe bien affutée. L’élite tomba en arrière du sang coulant de sa plaie. Il tomba sur les fesses, mais ne se releva pas tout de suite. Tout les sanghellis arrivèrent pour le défendre, mais c’était sans compter sur les Jiralhanaes qui arrivèrent en masse pour défendre leur chef.

- Suite à la mort du commandant du croiseur CCS, c’est moi qui prends le commandement des forces terrestres selon la hiérarchie covenant et selon les nobles Shan 'Shyuums qui sont les pilliers de l’alliance. Remettrais-tu leurs autorités en doute ? Serais-tu une de ses vermines d’hérétiques ? Devrais-je de tuer immédiatement ?

L’élite ne broncha pas, personne ne broncha d’ailleurs. Tout le monde savait que selon la hiérarchie, c’était lui le commandant désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Sam 20 Mar 2010 - 12:05

Line venait de se réveiller d'un longue sieste, combien était-elle restée inconsciente, elle n'en savait rien. Le ciel était nuageux, du brouillard recouvrait tout, et une pluie torrentielle s'abattait sur les plaine. Sa capsule était ouverte, suite au grand choc qu'elle a subi lorsqu'elle a tapé le sol. Elle avait rêvé de ce qui s'était passé lors de sa vie à sanghélios, elle voulait tout oublier mais elle n'y parvenait pas. Elle se leva tant bien que mal, elle avait mal à la tête, et quelque blessure par-ci par-là. Elle regarda autour d'elle, des forêts à perte de vue, un brouillard toujours aussi épais, et une pluie torrentielle qui ne cessais de tomber. Tout était calme, quelques oiseaux chanté, mais sinon rien. Elle ne savais pas ce qui était advenu des convenants, des humains, des vaisseaux, elle n'avait rien vu ni entendu, elle semblait être seul. Bien que le paysage naturelle qui l'entourait lui plaisait beaucoup, il fallait quand même qu'elle pense à trouver à manger, elle commença donc à s'aventurer dans la forêt sans savoir ce qui l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Jack .M
Air Force, Capitaine


Nombre de messages : 820
Age : 24
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Sam 20 Mar 2010 - 23:53

Après leur rencontre avec les Spartans Jack et Nagase n’avait pas eu le temps de s’armer en conséquence et ils s’étaient précipités dans une nacelle de survie sans vraiment penser à quoi que ce soit d’autre. Les chocs furent rudes et peu furent les militaires à survivre à l’atterrissage d’urgence de la nacelle, la première pensée de Jack après son réveil fût pour Nagase, mais la Japonaise s’en était visiblement très bien sortit et l’attendait même dehors.

- Putain de . . . bon bah au moins c’est une planète avec un atmosphère respirable

- Ca on en ai pas encore sûr mon capitaine

- Ouais . . . tiens, cadeau de la maison

Il lui tendit sa M7, il lui restait son handgun et il pourrait toujours utiliser du matos récupérer sur des cadavres plus tard

- Bon, faut qu’on se regroupe avec les autres survivants, et accessoirement j’aimerai bien voir un « ami » de longue date . . .

Les deux survivants se mirent en route vers la balise de secours qui venait d’être déclenché non loin d’eux, visiblement la zone était marécageuse et il commençait à pleuvoir, et dire qu’ils devaient être en vacance . . .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falap
Unggoy, Major Domo


Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Dim 21 Mar 2010 - 22:04

Falap s'en était sorti avec son nouvel ami Wazag. Le Jiralhanae lui avait sauvé la vie, mais Falap était trop fier pour le dire. Falap se rappela de cette image: le vaisseau humain qui percuta le croiseur Covenant. Cette image le terrifiait encore. Un énorme camp de fortune se forma, mais Falap remarqua bien que ce ne serait que temporaire. Il y avait du monde, et Falap était ravi qu'une centaine de ses frères de sang avaient survécu. Mais au loin, Falap voyait qu'on se disputait le commandement, il se dirigea vers le lieu du conflit.

Falap vit le même Jiralhanae qui avait brutalisé Falap et Wazag et le second du commandant décédé. Le Jiralhanae prit donc le pouvoir en agressant le Sangheili. les frères du Sangheili arrivèrent, et les autres Jiralhanaes aussi. Ce monstre avait pris le pouvoir. Et le Jiralhanae décida d'aller chercher la vermine humaine là où elle se terre, et le déclara en ces mots:" Maintenant que j'ai pris le commandement, nous allons continuer notre mission: trouver les impies et les détruire, pour la gloire du Covenant et pour les Prophètes!". Ce discours enchantait les autres Jiralhanaes. Mais Falap savait bien qu'il serait en première ligne, ce qui l'attristait. Il connaissait bien la résistance qu'opposaient les humains. Le Jiralhanae déclara par la suite que tous prennent les armes, et des équipements et que l'on partait immédiatement. Falap avait déjà son équipement ainsi que ses armes, tout comme son frère et ami Wazag. Les survivants partirent donc sous le soleil brûlant, pour aller exterminer les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 24 Mar 2010 - 12:10

L'escouade était maintenant mobile. Elle était composée des trois Spartans présents (Jeffrey, Léa et Rocket), de seize marines volontaires, d'un mécano de première classe (idéal... Quand on a un Warthog ou un blindé), d'un pilote de SparrowHawk (sans son vaisseau, évidemment). S'attendant constamment à recevoir une embuscade Covenante, les hommes s'étaient équipés et armés jusqu'aux dents pour leur faire une riposte digne du CSNU. Cependant, les munitions et l'armement en général venaient à manquer au sein du campement. Ils allaient donc devoir profiter de leur visite du Gédéon pour rapporter des caisses.

Ils voyageaient depuis une heure environ. Et aucun d'eux n'aurait pu dire s'ils avaient progressé ou non. Leur seul et unique indicateur était la massive fumée dégagée par le site du crash du Destroyer, faisant un bon kilomètre de haut. Pour l'instant, impossible de voir quoi que ce soit d'autre, puisque la patrouille était au fin fond d'une jungle qu'on ne pourrait pas exactement qualifier de tropicale, la flore était assez différente par rapport à la terre. Les insectes assaillaient les hommes qui trébuchaient sans cesse dans les racines, pataugeaient dans la boue jusqu'aux hanches. Des plaines commencèrent à naître comme:

- Qu'est-ce que je donnerait pour un bon Warthog!

Ou:

- Ça ne sert à rien, tout cela. Le Capitaine est probablement mort.

Mais la plus réaliste était sans doute:

- Si les Covenants ne nous repèrent pas et ne nous tuent pas, c'est cette planète qui le fera.

Cette remarque fit inconsciemment réfléchir bien du monde. Et comme si ce n'était pas assez, un bruit sortit des buissons sur leur gauche (par rapport à leur destination). Quelqu'un les surveillait.

Ou quelque chose...

Par réflexe, la plupart des hommes se mirent en joue, les trois Spartans en premier. Jeff s'était équipé d'un fusil à pompes et d'un lance-roquettes.

Les bruits cessèrent et les buissons arrêtèrent de gigoter. Plutôt que d'être maintenant trop menaçant, le climat était devenu trop calme. Aucun ne baissa son arme. Le bruit d'un insecte volant à dix mètres aurait pu leur parvenir. Il restèrent ainsi figés pendant près d'une minute, sans bouger, sans parler. Puis ensuite, un marine, situé près des buissons en question, se détendit.

- Ça va, tout le monde. Ça devait sûrement être un écureuil ou quelque chose de ressemblant.

Il se retourna pour se remettre à marcher, mais avant qu'il n'ait eu le temps de faire un pas, une gueule immense, au moins de la taille d'un Spartan, surgit des buissons et se referma sur lui. On entendit un hurlement, puis plus rien... Jusqu'à ce que tout le monde se mette à tirer sur la créature qui emportait son dîner derrière les buissons. Elle dévora rapidement le marines, car trente secondes plus tard, elle revint. Sur leur flanc droit. Et tous purent voir de quoi elle avait réellement l'air.

Son corps était énorme et gras, parcouru d'une peau rougeâtre. Ses deux pattes arrières étaient musclées et fortes (pas étonnant avec le poids du corps) et ses pattes avant étaient très minces, comme celles d'un tyrannosaure. Déjà en avait autrefois montré quelques hologrammes aux SPARTAN-II. Mais le plus saisissant (et c'était le cas de le dire), c'était la tête du monstre. Une grosse tête grasse, avec une large gueule s'avançant vers l'avant, dentée de véritables rasoirs et ses yeux étaient blanc, comme avides de toute émotions. Mis à part la rage, bien entendu.

Le monstre poussa un grognement faisant quasiment vibrer la jungle entière. Les humains étaient pétrifiés. Même Jeffrey. Ce fut lorsque le monstre s'empara d'un autre homme que le Spartan passa à l'action. Il bondit sur la créature, s'agrippa à une dent d'en haut t une dent d'en bas et prit un appui ferme sur le sol avec ses bottes. Léa le rejoint. Ensemble, il parvinrent difficilement à ouvrir la mâchoire du molosse.

- Ne tirez pas! hurla Jeff aux hommes derrière.

D'un geste rapide, il empoigna l'homme à l'intérieure de l'immense gueule et le tira vers l'extérieur, pour le projeter dans la boue. Il le reconnut. C'était le pilote Jack Mery. Lui et Jeff se rencontraient toujours au mauvais endraoit, au mauvais moment, dirait-on. Jeffrey et Léa s'écartèrent du champs de tir des marines, sans pour autant lâcher prise. Ils gardèrent la gueule du monstre ouverte tandis que les balles pleuvaient dans sa gueule. Mais le monstre poussa fortement de ses pattes arrières pour se déprendre et même les deux Spartans ne purent lui résister et furent envoyés dans les fourrés. La créature poussa à nouveau un terrible hurlement de rage et fondit sur l'escouade.

[HRP: 3...2...1... FIGHT! Battez-vous, humains. Les Covenants auront d'autres surprises plus tard.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Jack .M
Air Force, Capitaine


Nombre de messages : 820
Age : 24
Localisation : Dans un Cockpit
Humeur : The Joy
Date d'inscription : 04/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S, FMJ/JHP
Autre Compte : Fuss Shee / Jin Watanabe
Arme n°2 : M6D, FMJ

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 24 Mar 2010 - 16:54

« Nom de Dieu » Avait certainement été la seule chose que Jack avait pensé en se faisant avaler par cette « chose », Il avait le dos collé à sa langue et le visage qui venait se frotter aux dents du monstre, l’odeur avait beau être pestilentiel il avait autre chose à l’esprit en ce moment, comme faire ses prières par exemple.
Puis la lumière réapparut brutalement, un Spartan au milieu de cette dernière cherchant à empoigner le pilote tout en ouvrant l’énorme mâchoire du prédateur

- Attends encore une seconde mon pote . . .

Trop faible pour que le Spartan puisse l’entendre, mais peu importe. Ce dernier referma un de ses puissants poing sur le treillis de Jack et l’arracha à la langue visqueuse du monstre, lui offrant un joli vol planée jusqu’au sol. Le Soldat encore aux cotés du monstre prit la parole aussi fort que possible pour que tous puisse l’entendre

- A couvert !!!

Jack eu le temps de se relever, il fixa le Spartan à travers sa visière, il le connaissait « Jeffrey 094 » . . . Toujours lui. Derrière ce dernier le monstre se remettait de ses émotions et s’apprêtait à charger, les deux titans qui venaient de lui sauver la vie commençaient eux aussi à fuir, un simple « repli stratégique » bien entendu, mais cette fois ci ce ne serait pas nécessaire.

- Dégage de là !

- Je crois pas non

Jack leva la main et ouvrit sa paume, deux petits objets métalliques y scintillaient joyeusement, des goupilles.
Moins d’une seconde après un « boum » sonore raisonna dans le corps même du monstre, les deux grenades lui causeraient certainement plus qu’une grosse indigestion. Étrangement la peau résista aux éclats des grenades, cet enfoiré avait une peau qui résistait même à ca, mais certainement pas de l’intérieur. Encore quelques secondes de doutes et le colosse s’effondra en crachant ses tripes sur le sol . . . encore un gros coup de chance pour lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Sam 27 Mar 2010 - 14:51

Line marchait depuis des heures dans la boue sans savoir où elle allait. L'eau lui arrivait jusqu'au hanche, ce qui très était désagréable. De plus, des tonnes d'insectes l'assaillaient sans arrêt, elles avaient des piqures de partout, son armure ne la protégeait que partiellement. Ce rajoutait à ça, la faim, elle avait très faim. Tu parles d'une mission de simple espionage, ça c'était transformé en une une véritable mission pour la survie, quelle galère.

Tout était calme : l'écoulement de l'eau, la pluie torrentiel qui s'abattait sur par terre, le vent qui soufflait, quelques bruits d'oiseaux par-ci par-là, et le bruit du nuage de moustiques qui se trouvaient au dessus d'elle et qui ne cessait de s'acharner sur elle. Mais quelque chose vint perturber ce silence : d'horribles hurlements se firent résonnèrent dans toute la forêt, s'en suivit des cris, beaucoup de cris, hommes et femmes mélangés, des cris...d'humains, puis des tirs, puis à nouveau ces horribles hurlements. C'était proche, très proche, devait-elle allait voir ce qui se passait, c'est vrais pourquoi se battre avec des humains lorsque l'ennemi est commun, et elle ne pouvait restait seul, et puis elle était trop curieuse. Elle couru vers les cris, de plus en plus proches et de plus en plus intenses. Tout d'un coup, tout s'arrêta : les hurlements, les cris, les tirs, plus rien. Mais depuis quelques buissons, elle voyait un petit groupe d'humains, et à côté, une espèce d'horrible bête complétement ensanglantée, voir ça lui avait coupé sa faim, elle était dégoutée. Mais devait-elle les approchait, et puis comment réagiraient-ils, c'est vrais elle n'était pas convenant, et s'était une...femelle. Mais bien sûr, doué comme elle était, elle glissa sur la vase, et tomba la tête la première dans l'eau, tu parles d'une approche discrète. Tout le monde se retourna, et ils virent un élite, ou plutôt une élite, ils semblaient l'avoir compris puis que quand elle était tombait, au lieu d'entendre un cris très grâve, ce fut un cris féminin, et vu la poitrine qu'elle avait. Ils avaient tous leurs armes pointées sur elle, mais personnes ne tira, tout le monde semblait être perturbé, ça devait être la première fois qu'ils voyaient une femelle sanghéli.
Revenir en haut Aller en bas
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Sam 27 Mar 2010 - 16:44

Le molosse était à terre. Ils avaient eu de la chance. Heureusement pour eux que le pilote se soit montré assez vif d'esprit pour lui balancer deux grenades dans la gueule. Sans ça, les pertes auraient été beaucoup plus énormes. Un marine avait déjà été tué sans qu'ils n'aient encore rencontré le moindre Covenant. Quelle poisse!

- Ok, messieurs, commença le Spartan 094. C'était du beau boulot. Dorénavant, restez sur vos gardes. Il n'était sûrement pas le seul à rôder dans cette jungle. Il y aura peut-être d'autre animaux encore plus dangereux.

Mais il n'eut pas le temps d'ouvrir la marche qu'un bruit de glissement boueux retentit derrière eux sur le chemin. Tous se mirent en joue, visant le nouveau danger qui s'offrait à eux. Ce "danger" avait une voix. Et une voix féminine, qui plus est. C'était un Élite. Mais pourtant, personne n'osa ouvrir le feu... Cet Élite était différent des autres. Jeff ignorait comment, mais d'instinc, il avait déjà deviné qu'il s'agissait d'une femelle.

- À terre! cria-t-il en direction de l'extraterrestre.

Celle-ci s'exécuta et Jeffrey en profita pour la fouiller. Il la questionnait en même temps, d'un ton sévère et très autoritaire.

- Qu'est-ce que tu fais ici, hein? Une espionne, peut-être? Ou encore un attentat suicide? Si c'était pour nous descendre, tu tombes plutôt mal.

Mais avant que l'Élite n'ait pu prononcer un mot, des grognements semblables à ceux du molosse se firent entendre.

- Il y en a d'autres...

- Courez!

Les hommes et les femmes ne se firent pas prier. Jeffrey tenait l'Élite devant lui pendant la course. Il se risqua à jeter un regard derrière lui. Il n'y avait d'abord rien sur le chemin, puis un molosse, défonçant un arbre, entra sur le "sentier". Il fut rejoint par un autre. Ils couraient tous deux à une vitesse beaucoup plus importante que les humains. Seul les Spartans et l'Élite auraient pu se mesurer à eux à la course. Ils eurent tôt fait de dépasser les autres marines.

- Rocket! Charge-toi d'elle!

Le SPARTAN-III prit la Covenante avec lui, ce qui libéra Jeff. L'Adjudant 094 se retourna, faisant face aux créatures. Il arma rapidement son lance-roquette M19 et se préparait à les recevoir. Ils étaient de plus en plus près... Mais alors, un événement inattendu se produisit: un autre animal, faisant au moins dix fois la taille des molosses, surgit sur la route et les dévora d'une bouchée. Jeffrey hésita longuement à ouvrir le feu, mais voyant que le monstre n'était pas attiré par la minuscule viande humaine, il se désista.

- Mais dans quelle merde on a atterri?...


[HRP: On continue la marche vers le Gédéon, les enfants. Pour l'instant, Line est captive. L'interrogatoire suivra bientôt.]


Dernière édition par Jeffrey-094 le Dim 6 Fév 2011 - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales


Nombre de messages : 69
Age : 22
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 29 Mar 2010 - 13:53

Les Covenants avaient dans l'esprit de retrouver la vermine humaine pour l'exterminer. Seulement, les détecteurs étant restés à l'intérieur de la Sagesse Luminescente, ils ignoraient la position du camp de base ennemi. Ils ignoraient même qu'il y en avait un...

L'endroit le plus sensé pour commencer l'enquête était sans doute le navire de guerre des humains. Le Jiralhanae qui commandait maintenant les troupes de l'Alliance décida de laisser derrière les Sangheilis et de partir avec les autres Jiralhanaes, les Kig Yars et les Unggoys. Pas question d'avoir des Sangheilis dans les pattes!

Ils étaient donc plus de deux cents trente à marcher dans les jungles, joncher les précipices, patauger dans les marécages, l'épave du vaisseau humain était de plus en plus proche. Le climat était insuportable! Il pouvait pleuvoir cinq minutes et les cinq autres d'après, il y avait un soleil torride.

- Je la sens pas, moi, cette histoire! dit Wazag à son ami, Falap.

Les Unggoys étaient bien les seuls à bavasser. Les Kig Yar étaient les éclaireurs de la petite armée et les Jiralhanaes étaient bêtes comme leurs pieds. Ils foutaient une de ses frousses à Wazag...

À un moment donné, les troupes parvinrent à un marécage au diamètre immense.

- J'en ai marre de me tremper! Il n'y a pas un moyen de le contourner? se plaignit un Jiralhanae.

- Non! Ce marais est une gorge. Si nous tentions d'en contourner les paroies, nous pourrions perdre des heures, voir même une demie journée. Montre-toi digne de l'Alliance! Nous passerons au travers!

Environ une heure passa sans incidents. Les Covenants étaient maintenant rendus au centre du marais.

- Allez! Du nerf! Saletés de Grognards!

Ciel que Wazag détestait ce surnom! Il avait bien du mal à avancer et se trouvait maintenant à l'arrière de la troupe avec d'autres de ses semblables.

Mais il ne tarda pas à accélérer le pas...

Derrière lui, une tentacules aussi large qu'un tronc d'arbre frappa les Unggoys. Seuls lui et Falap eurent la rapidité d'esprit de se projeter en avant. Tous les extraterrestres se retournèrent. Mais trop tard pour s'enfuir: des dizaines de tentacules toutes aussi énormes surgirent des eaux, droites, faisant plus de dix mètres de hauteur. Ils étaient encerclés.

Une Brute au grade assez haut frappa une tentacule avec son marteau. Les ondes de l'impact furent puissantes, mais le membre ne broncha pas. Il se contenta d'écraser le gêneur.

À ce moment, toutes les autres tentacules se mirent à gigoter dans tous les sens, balayant, écrasant, noyant les extraterrestres. Et il était impossible de faire souffrir les membres mortels.

- WAAAH! hurlait Wazag en courant dans tous les sens pour éviter les cadavres de ses compagnons qui fulminaient dans tous les sens. C'est la cata! CATACATACATACATA!!!

[Résistez comme vous le pouvez! Les tentacules ne possèdent aucun point faible x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Falap
Unggoy, Major Domo


Nombre de messages : 637
Age : 25
Localisation : dans un vaisseau
Humeur : Ca va ca va
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Needler
Autre Compte :
Arme n°2 : grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 29 Mar 2010 - 21:24

Falap détestait la chaleur, et bien il était servi: un temps tropical détestable pour tout Unggoy qui se respecte. La jungle nous entourait. Falap marcha avec son ami Wazag qui lui dit:"Je la sens pas,moi, cette histoire!". Falap acquiesça avec un oui de la tête.

Falap avait une légère peur, du fait qu'il ne savait pas quelles choses les épiait. Wazag, lui, était préoccupé par les Kig-Yar et les Jiralhanaes. Soudain, une de ces brutes épaisse déclara:"J'en ai marre de me tremper!Il n'y a pas un moyen de le contourner?
-Non! Ce maraisest une gorge. Si nous tentons d'en contourner les parois, nous pourrions perdre des heures, voire même une demi-journée. Montre toi digne de l'Alliance! Nous passerons au travers!". Falap regarda Wazag avec un regard plein d'inquiétude.

Voilà une heure que le groupe errait dans le marécage. "Allez! Du nerf! Saletés de Grognards!".Falap n'aimait pas trop qu'on insulte ainsi, mais bon... Il était à l'arrière garde avec ses frères. Mais il entendit un bruissement de feuilles. Une énorme tentacule surgit de nulle part pour agresser ses frères. D'instinct, Falap se projeta devant lui, ainsi que Wazag. Une Brute s'y attaqua avec son marteau, sans succès. Et il paya de sa vie son insolence. Wazag paniqua de façon dramatique."WAAAH! C'est la cata! CATACATACATACATA!!!".
Falap avait très très peur, mais une once de courage le prit au coeur, dégaina son Needler et tira. Les tentacules continuaient à briser les Covenants. Devant cette puissance destructrice et invincible, Falap cessa de tirer. il voyait bien que cela ne servait à rien. Il voyait ses camarades de route se faire massacrer, et il vit Wazag courir dans tous les sens pour échapper aux tentacules, dont une qui s'en était pris exclusivement à lui. Pour l'aider, il lança une grenade, qui se colla sur sa cible. Mais ça l'avait arrêté que quelques secondes, et elle se rua sur Falap. Il l'esquiva deux fois, mais Falap n'était pas assez rapide: la tentacule le frappa de plein fouet, propulsant le Major Domo à toute vitesse dans un arbre. Le choc fut très très rude. Falap perdit connaissance après avoir lourdement chuté, devant les yeux horrifiés de Wazag...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dabow
Unggoy, Minor Domo


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 18/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : Grenades à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Dim 4 Avr 2010 - 18:47

C’était le souk total, après que le chef de meute est ordonné au groupe de l’Hégémonie covenant de traverser le marrée à pied. Et cela malgré les recommandations de ses frères à faire le tour, Arcan avait préféré traverser le marécage en ligne droite. Et il aurait peut-être dû écouter ses frères d’armes et de meute quand ils s’étaient plaints.

Maintenant, ils devaient faire face à des immenses tentacules qui étaient sortis de l’eu boueuse et qui s’abattaient de tout leurs poids sur les lignes de l’alliance. Le chef de meute vit un de ses frères qui possédait un marteau anti-gravité, qui était son second, attaquer un tentacule. Après que l’impulsion fut sortie du bout du marteau, la tentacule riposta en s’abatant de tout son poids sur le second de Arcan. Celui-ci était mort, le chef de meute avait perdu un excellent combattant, un frère de meute et son second. Il attacha son marteau dans son dos grâce aux attaches magnétiques de son armure et prit sa carabine covenant, sa seconde arme, pour vider ses chargeurs sur les immenses et lourds tentacules même si cela ne leurs faisaient rien. Il jeta rapidement un coup d’œil sur sa gauche pour voir les deux larbins de grognards qu’il avait croisé dans le vaisseau. Il se dirigea vers eux en esquivant une tentacule qui avait essayé de l’écraser. Une fois à proximité des deux membres de la race inférieure, il put constater qu’un Unggoy était tombé inconscient et l’autre restait à ses côtés complètement paniqué.

Arcan lui cria dessus pour que sa voix puisse se faire entendre parmi les tirs.

- Toi, réveilles-le ! Et arrête de pleurnicher !

Une tentacule commençait à arriver vers eux, le chef de meute saisit une paire de grenades incendiaires à sa ceinture, les enclencha et les lança sur son adversaire. La tentacule fut imprégné d’un feu temporaire, mais cela suffi à la faire changer de cible. C’était une petite escarmouche de gagner, il fallait maintenant trouver un moyen de détruire ses atrocités .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 5 Avr 2010 - 19:37

L'équipe de secours approchait de plus en plus de l'épave du Gédéon. Après des heures de marches et de périples, il était enfin temps!

Mais avant de contacter le Capitaine Aronson, il y avait un détail à régler...

Jeffrey donna l'ordre de s'arrêter au pied d'un grand arbre d'au moins dix mètres de diamètre. Ce ne fut pas de refus. Les hommes languissaient sou la chaleur extrème. Heureusement, la nuit rafraîchissante allait bientôt tomber...

Ou peut-être malheureusement.

- Nous arriverons au vaisseau au crépuscule, annonça Jeff. Nous y passerons la nuit.

Jeff prit l'Élite femelle à part et l'attacha au pied de l'arbre avec des racines.

- Bon... Et maintenant, il est temps de nous dire pourquoi nous devrions t'épargner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Jeu 8 Avr 2010 - 17:54

Xam'd avait foiré son largage en étant tombé a 5 km du point de chute prévu.
Résultat, Xam'd était isolé et perdu, de plus sa radio avait été brisée lors du largage.
Il sorti de la capsule, observa son environnement puis grommela.

- Par les prophètes comment ai-je pu me retrouver ici !!!


Après avoir pris conscience de sa situation, Xam'd rassembla son équipement : un fusil sniper covenant, son épée, 2 grenades plasma et une trousse de soin d'urgence. Spécialiste en infiltration et en opérations solo, Xam'd ne désespéra pas, cette fâcheuse situation ne lui posait que très peu de problèmes, de plus l'environnement boisé lui conférait un avantage en grimpant aux arbres. Il pris la direction des échos de détonations d'armes à feu qu'il entendait régulièrement depuis qu'il était sorti de sa capsule. Le combât semblait se trouver à environ 2 km, sud ouest de sa position, plus profondément dans ce qui semblait être une forêt. Déambulant d'arbres en arbres, Xam'd n'avait encore rencontré aucun hostile ni allié d'ailleurs mais étant seul et sans informations sur la situation de ses pair il décida de garder le silence jusqu'à ce qu'il tombe sur les siens. Mais de là ne rien trouver au bout de 20 minutes de marche, il choisi l'arbre aux plus hautes branches puis grimpa dessus pour mieux observer le terrain. Xam'd scruta l'horizon et aperçu des formes de vie.

- Enfin une âme vivante dans ce lieu perdu chuchota-t-il !

Il épaula son fusil et identifia les contactes a l'aide de la lunette, un humain venait d'attacher un Élite
de sa section autour d'un gros arbre et semblaient réfléchir sur son sort futur.

- Je ne te laisserais pas abattre un frère, humain

Sur ces mots, Xam'd visa l'humain le plus proche de l'Élite et ouvrit le feu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Sam 10 Avr 2010 - 18:08

- Bon... Et maintenant, il est temps de nous dire pourquoi nous devrions t'épargner.

La femelle Élite leva la tête et claqua ses mandibules. Elle s'apprêtait à dire quelque chose, mais alors, une chose complètement inattendue arriva.

Jeffrey entendit, grâce à son ouïe perfectionnée, la détonation d'un coup de feu. Du plasma Covenant. Il se retourna dans la direction du tir...

Et son épaule droite fut transpercée.

Le Spartan recula de deux pas, en guise de surprise. Sa main gauche se resserrant sur la blessure qui commençait à gicler du sang. Les marines se mirent tous en joue, cherchant la provenance du tir. Léa et Rocket, eux, avaient vaguement repéré la direction qui s'avérait être au nord-est.

- Sniper ennemi! Localisez-moi ce salopard, vite!

L'inconvénient était qu'à part Léa, personne ne possédait un fusil de Sniper. Jeffrey se coucha près d'elle, qui était déjà en position de tir, accroupie derrière une motte de terre bleuie.

- Ça venait de par là! affirma Jeff en pointant du doigt une coline fortement dense en flore.

- Planque idéale. Ce tireur doit connaître son métier.

- Cherche dans les arbres les plus hauts, ordonna Jeffrey. Pour m'atteindre sur cet angle il devait se trouver sur un point fortement élevé.

Et Léa, qui était de loin la meilleure tireuse du groupe, repéra un brin d'armure bleue. L'armure d'un Élite.

- Je te tiens... murmura-t-elle.

Et la Spartan pressa la détente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Zoka 'Carimanee
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales


Nombre de messages : 69
Age : 22
Localisation : N'importe où le Grand Voyage m'enverra
Humeur : Digne
Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée à énergie
Autre Compte : Jeffrey-094, Nathan Aronson
Arme n°2 : Fusil à plasma

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 12 Avr 2010 - 1:56

[Lancer de dé pour déterminer la chance qu'auront les Covenants à se sortir du marais sauvage...]

1 signifie chanceux et 100, très malchanceux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartan_John117.blog.jeuxvideo.com
Divine Providence
Destinée


Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 12 Avr 2010 - 1:56

Le membre 'Wazag' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Chance' : 70

"Vous vous en tirerez, mais il y aura des sacrifices..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Lun 12 Avr 2010 - 15:05

Et Léa, qui était de loin la meilleure tireuse du groupe, repéra un brin d'armure bleue. L'armure d'un Élite.

- Je te tiens... murmura-t-elle.

Et la Spartan pressa la détente...

Xam'd c'était fait repérer avant d'avoir eu le temps de changer d'arbre, il vu le tir dirigé droit vers lui et ne réfléchi pas une seconde de plus, il se prépara a sauter mais fut touché au plastron droit en prenant son élan, ce qui le projeta 10 mètres en arrière avant de retomber lourdement dans un buisson.

Il eu de la chance, malgrès le talent de son adversaire qui visiblement était un sniper de haut niveau, probablement de niveau équivalent au sien, Xam'd avait été sauvé par son bouclier et son armure.

Cependant, l'impact et la chute lui avait fendu voir cassé quelque cotes car son abdomen le lançai lorsqu'il reprenait sa respiration.

- Argh, pas mal pour un humain, j'ai bien failli y passer, mais je dois laisser la douleur de coté si je veux sauver cette sœur en détresse.


Xam'd grommela un instant puis se dissimula derrière un rocher mousseux, qui lui donnait une vue dégagée et légèrement en surplomb par rapport a ses ennemis.

Il sourit un instant et se dit que cet adversaire talentueux lui rappelait ses entraînement avec son frère ainé.
Ce genre de défis lui faisait oublier que sa vie était alors en danger.

- Que le jeu commence, je promet d'honorer mes frères tombés aux combat, que les prophètes guident mes tirs jusqu'à leur cibles.

Xam'd avait trouvé son tireur adverse, bien caché derrière sa motte de terre, son fusil en évidence,
il visa le chargeur du fusil afin de le faire éclater et ainsi rendre cette arme inutilisable.

- Voyons comment vas tu réagir face a ça, murmura-t-il avant de tirer sur l'arme du Spartan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Mer 14 Avr 2010 - 15:40

Alors que Line était sur le point de parler, quelque chose inattendue arriva : le spartan qui se trouvait à côté d'elle se fit transpercer l'épaule, il recula de quelque pas, assez surpris, il fit un regard noir à Line qui arriva à le percevoir malgrès la vitre qui masquer son visage. A vrais dire, elle était tout aussi surprise que lui.

- Sniper ennemi! Localisez-moi ce salopard, vite!

Ahhh le langage humain, toujours aussi beau et aussi directe. Tout alla très vite, voici déjà qu'un autre spartan viser sa cible avec son sniper.

- Ça venait de par là!
- Planque idéale. Ce tireur doit connaître son métier.
- Cherche dans les arbres les plus hauts. Pour m'atteindre sur cet angle il devait se trouver sur un point fortement élevé.
- Je te tiens..

Elle reconnu dans ces mots une voix féminine, le spartan qui allait tirer était une femelle humaine, elle pressa sur la détente, mais elle rata sa cible. Un sanghéli sortit de sa cachette et passa d'un arbre à l'autre, et tout ça dans un laps de temps, Line n'eut pas réellement le temps de le voir, mais il n'eut pas le temps d'arriver jusqu'au bout : il fut toucher au plastron et progeté à 10 métre en arrière avant de retomber dans des buissons.

Un nouveau tir, venant des buissons cette fois, fit exploser le sniper du spartan. Line l'avait repéré, derrière un rocher, seulement le sniper qui dépasse, il visait maintenant la tête du spartan, il allait la tuer. Line ne pouvait accepté ça, elle pris son sniper et tira sur le bout de tête du sanghéli qui dépassait du rocher. On entendit un hurlement et plus rien, elle l'avait eu. Des soldats courrés déjà sur sa position, en s'enfonçant dans la forêt. Tout le monde semble être étonné de ce qui venait de se passer, personne ne comprenait. Line regarda le spartan qui était blessé et lui dit.

- On peut discuter maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 3704
Age : 22
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Jeu 15 Avr 2010 - 0:24

Le tireur Élite était très expérimenté. Bien que Léa ait mis un temps record pour le repérer et lui asséner un coup dur, il fallut moins de temps qu'il ne faut pour le dire pour que le tireur se trouve une nouvelle planque et riposte, détruisant le fusil de sniper SRS-99S2 AM de Léa. Les Spartans étaient maintenant à sa merci. Il fallait se cacher. Jeff empoigna le bras de sa camarade pour la relever avant que le Covenant ne leur porte un coup fatal, puis un événement tout à fait inattendu se produisit.

La femelle Élite, qui était pourtant leur otage, en théorie, s'était défait des liens de racine que Jeffrey avait solidement attachés autour de ses poignets. Elle s'était emparée de son arme, un fusil longue portée extraterrestre, et elle avait ouvert le feu sur le tireur embusqué. Un Élite, comme elle. Elle n'avait pas hésité à abattre quelqu'un de sa propre race pour porter secours aux humains. Mais pourquoi?

Les hommes demeurèrent immobiles pendant un instant, leurs regards figés sur la prisonnière. Certain profitèrent du moment pour s'élancer dans la forêt à la recherche de l'Élite ennemi, mais Jeffrey les arrêta.

- Non! Ne vous en faites pas, je crois qu'il a eu son compte. Tant qu'il nous sera possible, nous devrons rester groupés...

Le grognement étrangement d'un animal lointain dissipa en tous l'idée de s'éloigner.

- On reprend la marche. Nous devons arriver au Gédéon avant la tombée de la nuit.

Les marines, qui venaient à peine de s'asseoir, se levèrent alors avec amertume et soupirs de mécontentement. Il leur faudrait encore une heure, peut-être deux, pour atteindre enfin l'épave du Destroyer. Ils ignoraient ce qui les effrayait le plus: traîner le pas et se faire dévorer par les bêtes sauvages à la nuit tombée; ou accélérer et se retrouver encore plus près de l'épave du vaisseau Covenant, qui n'était écrasé que quelques kilomètres plus loins.

Rocket s'apprêtait à ligotter l'Élite femelle de nouveau pour la marche.

- Non, arrête, tu vois bien que ça ne sert à rien.

Le SPARTAN-III haussa les épaules et laissa tomber. Il reprit la marche devant eux. Jeffrey et l'Élite étaient maintenant en arrière. Le SPARTAN-II fit un léger signe de tête d'acquièssement à l'intention de l'extraterrestre et se remit lui aussi à marcher. Il s'arrêta au bout de deux pas et ajouta:

- Nous aurons bien des choses à nous dire.

Puis il continua d'avancer.

Jeff ignorait ce qu'il était en train de faire. Il ne savait pas si la femelle comptait les suivre ou non. Disons qu'en signe de reconnaissance, il lui laissait sa liberté de choisir. Si elle les suivait, il la protègerait. Si elle s'en allait...

L'espoir que les "gentils" Covenants existent périrait. Et personne n'aurait jamais su pourquoi elle avait agit de la sorte...


Dernière édition par Jeffrey-094 le Ven 4 Juin 2010 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Jeu 15 Avr 2010 - 15:05

Son coup porta droit sur sa cible, éclatant le fusil longue portée ennemi. La situation tournais maintenant a son avantage jusqu'a ce que la femelle Sangheili se détache de ses entrave attrape un fusil sniper covenant et...
le pris pour cible, le temps sembla s'arrêter soudainement, puis il pensa alors que tout finirait ici, perdu loin de ses "vrais" compatriotes.

- Une hérétique !!! pensa-t-il presque a haute voix .

Mais il était trop tard, l'effet de surprise l'avait empêché d'esquiver parfaitement le tir et Xam'd fut touché en pleine tête, ce qui lui fit perdre immédiatement connaissance.
Bien qu'il ne pouvait maintenant pas savoir ce qui lui était vraiment arrivé, Xam'd était encore en vie.

Son bouclier et son casque avaient réussi a dévier le tir plutôt que de le laisser lui traverser la cervelle.
Mais le prochain tir a la tête lui serait fatal, le casque était quasi inutilisable.
Xam'd était étendu a plat ventre dans les buissons, inconscient mais vivant, dans un rêve dans lequel il revivait sa mission sur la station hérétique infectée par le parasite.

Si Xam'd devait décrire sa situation, il dirait qu'il est mort et que son âme était plongée en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Ven 23 Avr 2010 - 2:29

Line venait de tirer, et tout le monde la regardait et elle n'aimait pas vraiment ça, elle était gênée à présent. Voilà déjà que des soldats s'enfonçaient dans la forêt à la poursuite du sanghéli.

- Non! Ne vous en faites pas, je crois qu'il a eu son compte. Tant qu'il nous sera possible, nous devrons rester groupés...

Un grognement suivi venant des profondeurs de la forêt après ce qu'avait dit le spartan, ce qui découragea les soldats à s'éloigner.

- On reprend la marche. Nous devons arriver au Gédéon avant la tombée de la nuit.

Tout le monde pensait que le sanghéli était mort mais pourtant Line avait la sensation qu'il était toujours vivant, elle le savait, mais elle ne voulait pas aller le vérifier, il ne fallait surtout pas réster seul dans cette forêt, sinon vous étiez condamné. Un spartan s'approcha d'elle, il s'apprêtait à la ligoter de nouveau lorsque l'autre spartan intervenu :

- Non, arrête, tu vois bien que ça ne sert à rien.

Le SPARTAN-III haussa les épaules et laissa tomber. Il passa devant Line et reprit la marche. Le SPARTAN-II fit un léger signe de tête d'acquiescement à l'intention de l'extraterrestre et se remit lui aussi à marcher. Il s'arrêta au bout de deux pas et ajouta :

- Nous aurons bien des choses à nous dire.

Puis il continua de marcher, Line le regarda un moment puis se mit à courir pour le rattraper, elle ne pouvait pas se permettre de rester seul sinon elle était condamné. Le spartan s'arrêta en la voyant courir vers lui et lui fit un léger sourire.

- Eh bien je vois que vous avez décider de nous suivre.

- Je ne peux pas me permettre de rester seul dans cette forêt.

- Mais pourquoi n'êtes-vous pas avec les autres convenants ?

- Je ne suis pas un convenant.

Alors vous êtes quoi ?

- Une hérétique.

- Et c'est quoi ça ?

- C'est un peu comme force de révolte contre les convenants.

- Donc vous ne croyez pas au grand voyage.

Line regarda le spartan et lui sourit.

- Disons que j'ai passé l'age de croire à des histoires de dieux et de paradis.

Le spartan resta bouche bée, il semblait être étonné de qu'elle venait de dire.

- Mais vous y avez cru un moment ?

Non, jamais...........malheureusement.

Line baissa la tête, elle repensa à tout ce qui c'était passé lors de sa vie à sanghélios, elle voulait tout oublier mais elle n'y parvenait pas. Le spartan s'était rendu compte que c'était un sujet qui lui faisait mal et le dévia tout simplement par un autre.

- Au faite, je ne vous l'ai pas demandé, mais quel est votre nom ?

- Que fairiez-vous d'un nom compliqué de sanghéli.

Ben c'est toujours bien de le savoir.

- Eh bien je m'appelle Line 'Nazam.

- Line.....Il me semble que c'est aussi un prénom humain, mais bon. Eh bien moi je m'appelle Jeffrey, mais vous pouvez m'appeler Jeff.

- Eh bien heureux de faire votre connaissance Jeff.


Dernière édition par Line 'Nazam le Mer 12 Mai 2010 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   Ven 23 Avr 2010 - 17:06

Un marais obscur et brumeux se dressait devant lui, un fusil de sniper entre ses mains, progressant a pas de loup dans ce marais a la visibilité plus que réduite. Un bruit de branche écrasée retentit a 10 mètres derrière lui, Xam'd se retourne et épaula son arme mais ne tire pas, ce n'était qu'un inoffensif animal, la discrétion était de mise lors de cet entrainement durant lequel il devait trouver son frère et le neutraliser sans se faire repérer. L'endroit semblais sur, il s'assit sur une pierre ombragée puis en profita pour faire une pause.
Soudain le son de sa propre voix résonna dans sa tête.

- Réveille toi !!


- Hein ? qui a parlé ?
Il se releva et scruta dans la brume mais en vain, il n'y avait personne.

- Je devient fou, il n'y a personne à part moi ici...


- Ta place n'est pas ici !!!
cria a nouveau la voix.

L'interlocuteur semblai venir d'une petite caverne sombre cachée par une végétation luxuriante, Xam'd sentait venir le piège mais sans savoir pourquoi il sentait que quelque chose ne collait pas ici. Pour en avoir la certitude il se dirigea vers la grotte et l'explora. Il alluma sa lampe puis avança dans le noir, l'entrée de la grotte avait disparue, comme si elle n'avait jamais existé.

- Par les prophètes, est ce de la sorcellerie !!!

- NON ! tu est sur la bonne voie, continue, lui murmura la voix qui venait du fond de la grotte.

Xam'd avait déjà marché pendant 10 minutes sans rien trouver à part des champignons et de la mousse, mais sa patience fini par payer, la grotte s'étendait pour former une sorte de dôme de roche tapissé de champignons fluorescent, et en son centre, un Sangeihli assis face a lui, Xam'd s'approcha pour l'identifier, l'autre se leva et lui dit d'une voix calme:

- Je t'attendait Xam'd, il est temps pour toi de repartir d'où tu viens.


Xam'd sursauta lorsqu'il identifia l'inconnu face a lui, qui n'en était pas vraiment un d'ailleurs, car c'était lui même qui se tenait face a lui, un fusil a la main, braqué sur sa tête.

- Attends, explique moi ce qui se passe !!!


- Pas le temps et de toute façon tu vas vite comprendre par toi même ! répondit l'autre avant de lui tirer entre les deux yeux .

Xam'd fut aveuglé par une lumière violette puis se réveilla en sursaut, comme si il venait de faire un cauchemars, autour de lui, de la verdure et une vision brouillée. les capteurs de son casque étaient morts, il ota la visière puis fit le point.
Il venait de comprendre qu'il avait échappé de justesse a la mort, qu'une hérétique était sur la planète et qu'il était isolé, blessé et bien déterminer a rejoindre son escouade.

Xam'd soigna ses blessure, prit des anti-douleurs afin d'oublier le violent mal de tête puis vérifia son équipement;
Une épée a Plasma, 2 grenades, un casque cassé, une injection d'anti-douleurs et son communicateur encore intact.

- Bien! je doit commencer par trouver un point élevé pour ouvrir un canal sécurisé avec mon escouade, en route !

Un programme long et pénible attendait Xam'd a présent, il se mit en route sans plus attendre, avec un message capital a transmettre a ses frères Covenants, la femelle Sangheili est probablement une hérétique !!!

Edit Line : Xam'd, je commence à en avoir marre de passer derrière toi, à chaque que tu fais un post, il y a une faute par mots, et puis des fautes vraiment débile, donc tu me fairas le plaisir de te relire avant de poster. Dernière chose, comment peux-tu connaître mon nom, tu ne me connais pas, fais attention à ce genre d'étourderies. Et utilise des petits traits quand tu commence un dialogue, et non pas les grands traits. Et arrête de mettre des guillemets dans tes dialogues, on en met seulement quand il y a une personne qui parle,et surtout arrête de mettre des guillemets et des tirets, ces soi l'un soi l'autre, mais pas les deux, et en plus tu utilises les mauvais, celà c'est ceux qu'on utilise pour citer quelque chose et non pas pour faire un dialogue. Et mets des majuscules au début de tes phrases, tu as tendance à les oublier, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lost [Sur 737 Habitable et Dangereuse]
» Beta Test The Lost Planet: Red Zone par XTrophx
» Lost Planet 2
» Let's Go Island - Lost on the Island of Tropics
» la mise a jour de gta 4 lost and damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: