Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une simple enquête qu'ils ont dit ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivana Dostya
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 23
Localisation : Frégate rebelle, en cellule.
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Magnum M6D PDWS
Autre Compte : N/A
Arme n°2 : N/A

MessageSujet: Une simple enquête qu'ils ont dit ...   Dim 9 Mai 2010 - 0:11

Les ruelles de la Nouvelle-Mombassa n'avaient absolument pas changées depuis mon absence, toujours aussi sombres, toujours aussi bruyantes et animées, et cela faisait plusieurs jours que je les arpentais de long en large et en travers, depuis presque un mois pour être précis. Plus j'avançai dans cette ville et plus j'oubliais l'objectif principal de ma mission, cette mission je l'avais reçue il y a plus d'un mois après ma rencontre avec un obscur officier de l'agence. Maintenant j'étais là, entouré de personnes qui pour la plupart m'étaient inconnues, soit disant des personnes très importantes dans un futur complot qui visait à renversé l'UNSC. Je savais que l'ONI était très méfiant après plusieurs incidents impliquant la Brigade des Loups mais ces hommes ne faisait certainement pas partit. Ces soit-disant leader vivaient dans un squat à proximité de la vieille ville et se limitait à des attentats plutôt limités. Bien que ceux-ci luttaient ouvertement contre notre armée, je voyais pas pourquoi on m'avais envoyé les infiltrer.

- Eh ! le nouveau !

C'était celui que j'avais rapidement identifié comme étant le leader de la petite bande. Il m'avait trainé avec deux de ses gros bras jusque devant ce bar relativement isolé de la ville.

- Ça fait déjà un bout de temps que tu es parmi nous non ?

J'approuvai de la tête, et le chef de la bande continua :

- Il est maintenant venu l'heure de ton rituel d'accomplissement, une fois que tu auras réussis celui-ci je t'amènerais à notre véritable base d'opération.

Voyant ma mine déconfite le terroriste éclata d'un rire gras ce qui fis reculer la plupart des passants.

- Tu ne croyais quand même pas qu'on te lasserait tout voir dès le début, ces chiens des services de renseignements sont partout !

Les derniers mots me restèrent au travers de la gorge, créant une sorte de boule que j'avais du mal à avaler.

- Je crois d'ailleurs que certains de ces lâches se sont infiltrés dans cette organisation je le réserve à traitement spécial ...

Entendant ces paroles je me préparai à fuir, j'avais sûrement été découvert. Me voyant encore faire une tête bizarre le leader explosa de rire une nouvelle fois qui ne fit que m'inquiéter encore plus.

- Allons tu ne crois quand même pas que je te soupçonne tu ne serais pas là sinon !

La boule que j'avais en travers de la gorge descendit aussitôt. Au même moment un de ses gorilles approcha et me tendit un pistolet que j'identifiai être un M6 modèle B. Aussitôt le chef prit la parole :

- Prend cette arme et dirige toi à la table B, trois chiens de l'UNSC y dine, il marqua une petite pause, tue les tous, pas de pitié.

Je pris l'arme dans les mains de l'homme et ouvris la porte du bar l'arme coincée entre mon dos et mon jean, je n'eus pas de mal à savoir où se trouvait les soldats, ils avaient en effet gardé leur uniforme. Plus je m'approchais d'eux et plus je réfléchissais. Devais-je vraiment les tuer ? Jusqu'où devrais-je aller pour accomplir cette mission et je ne pouvais pas prendre de risques insensés, au moins un des rebelles me surveillait.
Je m'approchai donc des trois soldats pour ensuite sortir le M6 de ma ceinture, et là tout se passa au ralentit : l'hésitation se fit sentir au moment de presser la détente, une femme hurla et tout état d'âme disparu je tirai. Je tirai trois coups en pleine poitrine condamnant à mort ces pauvres soldats. Se fut ensuite la panique, je ne comprenais plus rien et malgré mon entrainement militaire la panique s'empara de moi. Je jetai le pistolet sur les cadavres pour ensuite m'enfuir vers la porte. Je retrouvai les trois hommes que j'avais laissé à l'entrée aussitôt je ressentis un pincement de cœur, j'aurais pu ne pas exécuter ces marines mais il ne fallait prendre aucun risques pensais-je au même moment, comme disais le patron : "Le sacrifice d'un petit groupe pour le bien du plus grand nombre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivana Dostya
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 23
Localisation : Frégate rebelle, en cellule.
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Magnum M6D PDWS
Autre Compte : N/A
Arme n°2 : N/A

MessageSujet: Re: Une simple enquête qu'ils ont dit ...   Dim 9 Mai 2010 - 16:21

Ça faisait maintenant dix minutes que j'étais sortis du bar, j'avais encore l'image de ces trois hommes dans la tête, le sang sur les chaises, sur la table. Une vraie vision d'horreur mais cela ne semblait pas toucher le moins du monde mes trois accompagnateurs qui marchaient dans la rue le sourire aux lèvres. Moi, je ne mettais toujours pas fais à l'idée que j'avais tué trois innocents, trois soldats de l'armée qui défendait si vaillamment notre planète et ses colonies. Ces terroristes, eux, s'en fichaient royalement, ils se permettaient de juger les hommes et les femmes qui défendaient si courageusement l'humanité et même de les tuer. Je jurai qu'un jour je les tuerais, de ma main comme j'ai tué ces trois marines mais cette fois je n'aurais aucun remords. En adéquation avec ses pensées je relevai la tête, voyant mon changement d'humeur le chef s'adressa à moi.

- Je vois que tu as enfin pris conscience que les trois personnes que tu as tué étaient des monstres, des meurtriers qui sait combien des nôtres auraient péris si on les avait laissé vivre ? Dis-moi ?

Je répondis seulement par un hochement de tête, le chef paru s'en satisfaire et fit signe à un de ses hommes d'appeler quelqu'un. Le chef saisi le téléphone et s'écarta ensuite de nous, pour me laisser seul avec ses gorilles. L'un deux sortit des clefs de sa poche et s'approcha d'une berline noire, il en ouvrit la porte arrière et me fit signe de rentrer dedans, ce que je fis. Le chef des terroristes s'installa à coté de moi puis ses deux hommes s'installèrent à l'avant et la voiture démarra. Le trajet se déroula silencieusement, personne ne parla ou personne n'avait envie de parler, qui sait ? La voiture s'arrêta ensuite devant un petit motel et mon ''patron'' me fit signe de descendre en me tendant une clef magnétique.

- C'est la clef de ta chambre, retrouve moi demain à 14 heures 15 à l'ascenseur spatial de la Nouvelle-Mombassa, je t'amènerais là où tu dois aller.

Il ferma la porte et la voiture démarra me laissant seul devant la porte de l'hôtel, un petit hôtel bien classique des banlieues actuelles : deux ou trois étages et toutes les chambres surplombaient un splendide atrium qui servait d'accueil. J'ouvris la porte rapidement et présentais la clef au gérant, celui-ci m'indiqua ma chambre sur le plan derrière lui puis je le remerciai. Ma chambre se trouvant au troisième étage je me mis en quête d'un ascenseur apparemment inexistant pour me rabattre ensuite sur le seul escalier visible.
Après avoir monté toutes ces marches j'ouvris la porte de ma chambre pour m'écrouler sur le lit.
Je pensais toujours à ces soldats et ce meurtre qui allait contre tous mes idéaux, mais ce sacrifice était nécessaire pour la réussite de ma mission, du moins je l'espérais. Pour me changer les idées j'arrachai une bouteille de Scotch du bar et me servis un verre que je dégustai calmement en analysant la situation dans laquelle je mettais fourré. J'en vins rapidement à la conclusion qu'il me servirait à rien d'abandonner maintenant, il me fallait l'identité du foutu dirigeant de cette organisation pour venger ces trois marines.
Le poix de l'alcool et de la fatigue commença à se faire sentir, je posai donc le verre d'alcool pour ensuite me diriger vers le lit et plonger dans un sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivana Dostya
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 23
Localisation : Frégate rebelle, en cellule.
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Magnum M6D PDWS
Autre Compte : N/A
Arme n°2 : N/A

MessageSujet: Re: Une simple enquête qu'ils ont dit ...   Ven 28 Mai 2010 - 18:21

Le téléphone de ma chambre sonna tout d'un coup, me faisant réveillant en sursaut. Ma main, à la recherche du combiné, se faufila sur la table de nuit. Elle le saisit après quelques minutes d'errance, le gérant de l'hôtel raccrocha au même moment. Ma main appuya en suite sur l'interrupteur, une intense lumière jaune m'éblouis pendant quelques secondes. Reprenant mes esprits, je regardai le réveil, quand mon cerveau analysa t-il l'information je sautai du lit me dirigeant immédiatement vers la salle de bain, j'allais être en retard à mon "rendez-vous". Je pris rapidement ma douche, pris rapidement la tranche de brioche qui trainait sur le plateau repas à proximité de la porte pour ensuite me diriger vers la sortie. Je pris le premier taxi venu, lui demandant de m'amener le plus rapidement possible à l'ascenseur orbital.

*vingt minutes plus tard, à proximité de l'ascenseur orbital de la New-Mombassa*


Le taxi me déposa devant un poste de contrôle, l'entrée de l'ascenseur orbital. Au fond la structure proprement dite occupait tout l'horizon. Je remarquai le chef de la cellule que j'avais infiltré au loin, il ne m'avait pas vu et semblait m'attendre. Décidé à passer au plus vite ces formalités j'avançai vers lui d'un pas décidé.

- Monsieur ?

L'homme se retourna d'un coup, sa main sur sa ceinture. Il sembla se détendre en me reconnaissant.

- C'est toi ?! Pas trop tôt ! Suis moi, nous allons partir loin d'ici.


L'homme contourna le poste de douane et se dirigea vers un gros camion garé non loin de là. Il me fit signe de m'assoir coté passager quand il inséra les clefs du poids lourd pour le faire démarrer. Après moins d'une minute de route le poids lourd atteignit l'entrée des marchandises, l'homme présenta une carte quelconque au douanier présent qui le laissa passer.
Après avoir déchargé des dizaines de caisses du camion et garé celui-ci non loin de l'entrée, nous montâmes dans un petit wagonnet qui commença à escalader la structure intérieure de l'ascenseur orbital. Mon voyage commençait ...


Suite : ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une simple enquête qu'ils ont dit ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une simple enquête qu'ils ont dit ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple enquête qu'ils ont dit ...
» Simple API Utility & Weather Service
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» Doom II - Map 07 : Dead Simple
» enquête Focus 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
La Terre
 :: Nouvelle Mombasa.
-
Sauter vers: