Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♫ I sing in the rain ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: ♫ I sing in the rain ♫   Mer 19 Mai 2010 - 12:25

Dossier mission N64-P


Escouade assigné : " Freedom "

Composition : - Major " Skull "
- Sergent " Snake "
- Adjudant " Rocket "

Objectif de la mission :

Détruire complexe d'appui ennemi à l'écart du champ de bataille. Attendre les renforts ennemis avant de passer à l'action

Visuel du complexe :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: ♫ I sing in the rain ♫   Mer 19 Mai 2010 - 12:26

Chapitre I : On décolle les filles !

- Ha bordel ! Fait chier cette pluie de merde ! Elle ne s’arrêtera donc jamais de couler ! Et dire que nous que nous on est bloqué la dans ce trou du cul du monde alors que notre objectif est à même pas une heure de marche. Sans déconner… attendre que les renforts ennemis débarquent pour tout faire sauter. Pff… Et puis quoi encore ! Attendre que les prophètes viennent montrer leur sale gueule ! Et puis on n’a qu’à attendre le fossoyeur tant qu’on y est ! Heureusement qu’on a eu droit à quelques sorties de reconnaissance. Et toi Rocket, t’en pense quoi ? Ha oui pardon, t’en pense rien comme d’hab… toujours aussi bavard.

Assis sur un chaise grinçante, dévorée depuis longtemps par les mites, Rocket attendait les bras croisés en écoutant sans vraiment y prêter attention les plaintes de son compagnon d’armes auxquelles il s’était maintenant habitué, en un mois ou peut être deux… Après tout il était difficile de compter les jours quand vous passiez ceux-ci assis dans l’ombre du coin de la pièce de la piètre cabane de fortune qui servait à l’escouade " Freedom " de base depuis maintenant plusieurs semaines. Tout ça pour attendre l’arrivée des renforts covenants dans l’objectif avant d‘accomplir le but de la mission : Faire sauter le complexe. Rocket avait eu du mal à comprendre pourquoi le CNSU leur avait ordonné de ne rien faire.

Le spartan qui gémissait s’affala sur un modeste lit de fortune quand une silhouette imposante se dessina dans l’ombre d’un éclair qui jaillit au loin. Rocket décroisa les bras et bascula en avant, son frère d’arme se releva d’un geste vif. En jetant à l'homme imposant qui venait de faire irruption un regard chargé d'espoir et d'attente comme toutes les fois ou le sergent revenait de sa communication avec le haut commandement.

- Snake ! Premièrement … tu la ferme ! Et deuxièmement on va pouvoir enfin dégager de ce trou ! Alors vos plaintes à la con vous les gardez pour vous ! Compris !

Le dénommé Snake se tut durant quelques secondes le temps de réaliser ce que son sergent venait de lui annoncer. Il réagit au quart de tour trentes secondes plus tard.

- Sérieux chef ! On se barre enfin de ce trou ?

- Sérieux mon p’tit gars ! Le haut commandement vient de me communiquer l’ordre de passer à l’action pour de bon et on a intérêt à assurer, si on arrive à faire sauter cette base plus tous les renforts qui s’y trouveront à notre arrivée, c’est jackpot ! Aussi bien pour nous, que pour les marines au front et pour les dirigeants. L’échec serait grave c’est pourquoi je compte sur vous pour vous donner au maximum maintenant préparez vos munitions on décolle les filles !

Le sergent qui possédait déjà sur son dos son équipement repartit aussitôt à l’extérieur, sans doute pour parfaire le plan qu’il préparait pourtant depuis des semaines déjà. Rocket, qui commençait à sortir de sa torpeur et de sa léthargie allait se lever quand Snake le prit de court.

- Allez mon p’tit Rocket on dégage enfin ! Tu devrais être content non ? Hé tu me réponds ! Allez au moins une fois quoi ! Eh Tu pige ce que je te raconte là ou pas ?

Rocket prit le temps de rebasculer en arrière sur sa chaise qui grinça bruyamment.

- Youyou ! Tu te fous de moi ou quoi ! Tu sais au moins ou on va mon gars ? Pas sur vu ta gueule ! Tu sais qu’il y a des fois ou tu me fais de la peine l’endormi !

Snake prit la peine d’insister sur les deux dernières phrases dernière phrase en pouffant pour évacuer le stress accumulé ses derniers jours. Il souriait comme un imbécile heureux qui venait de retrouver sa famille après des années de guerre.

Rocket rebascula d’un seul coup en avant, tout en empoignant son couteau sur l’épaule gauche pour le jeter aussitôt d’un geste vif sans que son compagnon n’ait le temps de réagir d'aucune manière. Le couteau se ficha en plein dans la zone déjà marquée sur la carte d’une banale croix rouge. Le spartan se redressa et jeta un regard plein d’assurance à son semblable. Il marcha lentement vers la carte collée au mur et se retourna une nouvelle fois vers son compagnon.

- Un conseil le reptile, évite de me provoquer. J’ai la main qui part facilement, et ca serait dommage que tu finisses empalé.

Il retira d’un geste vif le couteau profondément enfoncé dans le bois sec sur lequel était collé la carte à moitié détruite par les intempéries.

Sans plus un mot il enfila son casque et rangea son rasoir. Il enjamba les débris qui constituaient la porte de leur soi-disante base et ne se retourna plus.

La chaise qui s’était imprimée du dernier mouvement de Rocket continuait de balancer légèrement vers l’arrière puis vers l’avant en ralentissant progressivement.

Elle n’avait pas grincé.

A suivre ....


Dernière édition par Rocket le Mer 19 Mai 2010 - 18:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: ♫ I sing in the rain ♫   Mer 19 Mai 2010 - 12:31

Chapitre II : Quand les rebelles s’en mêlent...

Part one : désertion

Jack tremblait, après tout la mission qu’on lui confiait était des plus risquée, surtout qu’il devait être en contact permanent avec le haut commandement du CNSU, si jamais il se fait prendre, sa fin arriverait à grand pas. Depuis le cockpit de son Shortword il commençait à paniquer et perdre patience, quand allait-il enfin pouvoir tout faire sauter et se tirer de ce coin paumé. Chaque minute passée à attendre les ordres augmentait les risques de destruction de sa couverture.

Son doigt hésitant se rapprochait peu à peu du bouton de communication, cela faisait plus de cinq minutes que les spartans avaient reçu l’ordre de passer à l’action, il pouvait donc tenter une demande d’autorisation de faire feu, ce qui lui permettrait peut être d’en finir une bonne fois pour toute avec cette mission. Malgré de nombreux doutes, une communication avec le général fut engagée par le pilote.

- Général, ici alpha 340, il est temps non ?

- Effectivement nos soldats ont du bouger. Toutefois ils sont essentiel au bon déroulement de cette mission, vérifier si ils se trouvent encore dans l’objectif au cas ou.

Jack s’empressa d’insérer la puce qu’on lui avait remise à l’endroit ou l’on lui avait dit de l’insérer. Le pilote aimait peu la mécanique et la technologie mais était suffisamment avisé pour comprendre qu'en savoir juste assez dans ce domaine pouvait être utile. Une fois la puce insérée il activa le capteur thermique, il ferma les yeux et pria pour que le plan fonctionne, le soldat rouvrit les yeux, aucune signature n’apparaissait sur l’écran, pour l’instant tout marchait comme prévu.

- Négatif Général, il n’y personne dans cette cabane.

- Aucune signature thermique vous êtes sur ?

- Affirmatif je ne vois rien.

- Un conseil soldat …

- Jack mon général, lieutenant jack !

- Soldat Jack donc, le fait qu’on vous ait confié une mission de haute importance ne vous autorise pas à vous foutre de moi ! Car figurez vous que j’ai moi aussi, sur l’écran de conférence relié à votre appareil, l’image thermique de la zone, or au cas ou vous seriez aveugle une tache de chaleur est clairement identifiable au centre de l’objectif. Et plusieurs autres taches sont également visibles autour de l'objectif. Je vous donnais l'autorisation et nous pouvions dire adieux à nos braves soldats.

Le général prit son temps avant de reprendre, il se tourna dans son fauteuil de cuir, et bu une gorgée du vin exquis qui se trouvait dans une coupe qu’il tenait tel un roi buvant avec ses nobles.

- Alors cher lieutenant Jack, expliquez moi comment se fait-il qu’un homme aussi essentiel au bon déroulement de cette mission que vous fasse une telle erreur. A ma connaissance aucun de nos pilotes ne peut être recruté si est sujet à des problèmes de vue.

- Je suis navré général, mais je vous assure que mon écran n’affiche aucune signature. Peut être les capteurs sont-ils défectueux?

Jack jouait le tout pour le tout, il ne s’attendait pas à ce que les images soient retransmises au haut commandement ou disons qu’il n’y avait pas pensé, ce qui allait lui couter cher, très cher.

- Des capteurs défectueux ? Ne vous fichez pas de moi, votre appareil est en parfait état de marche et vous le savez très bien. Et si vous nous expliquiez maintenant la véritable raison de votre « erreur » qui, j’en ai bien peur, devienne de moins en moins crédible en tant que tel.

Jack ne répondit pas, son cerveau chauffait tel un moteur de croiseur de l'UNSC, car tout en tentant d'analyser sa désastreuse situation le jeune homme tentait de trouver le moyen le plus efficace de se tirer de ce mauvais pas. Il devait choisir dès maintenant, ou plutôt agir, car après réflexion, la situation ne lui laissait qu’un seul choix. Il se pencha une dernière fois vers le micro de communication. Quitte à se montrer au grand jour autant le faire avec style.

- Adieu Général, ravi de vous avoir servi ! Cependant notre prochaine rencontre sera violente je le crains car, mon seul objectif sera votre tête!

Sans plus tarder Jack interrompit toute communication et prit soin de brouiller tous les traçages intégrés au vaisseau, ça les ralentiraient, assez de temps pour qu’ils retrouvent le Shortward sous forme de carcasse métallique sans aucun cadavre à l’intérieur.

Le pilote se détendit quelque peu, désormais plus rien ne le menaçait avant un bout de temps, la seule menace c'était lui. Jack se calma et se concentra, des contrôles des commande de tir dégoulinait la sueur des mains moites de Jack, pour la seconde fois il ferma les yeux afin de reprendre son sang froid. Calmé et prêt à faire feu, le déserteur visa une zone trois fois plus grosse que l’objectif qui n’était autre que la cabane piteuse dans laquelle se trouvait les spartans. Personne à part lui n'entendit le léger murmure prononcé juste avant qu'il n'ouvre le feu.

- Bye bye les gars…

Puis sans aucune hésitation, l'homme enfonça le bouton rouge de tir plusieurs fois, de nombreux missiles fusèrent vers le sol tels des éclairs et explosèrent avec fracas sur la falaise. Le Shortward vacilla légèrement sous l'effet de l'onde de choc. Jack observa les munitions restantes. La jauge indiquait clairement que le pilote aurait du être pus raisonnable simplement, puisque ce vaisseau finirait bientôt en morceaux autant exploiter au maximum ses capacités, c’est-ce que Jack se répétait intérieurement.

Haut commandement du CNSU,
Terre,


Le Général brisa violement sa coupe de verre sur la table de réunion.

- Le fumier il nous a bien eus ! Retrouvez sa trace, qui il est, à qui obéit-il et surtout… Descendez-le, je veux voir sur mon écran sa saloperie de boite de conserve exploser !


- Et pour les spartans Général ?

- Je me fous de leur sort envoyer une unité si ca vous fait plaisir mais on a d'autres spartan III et la seule chose qui compte c'est de retrouver la trace de notre "déserteur" ! Compris !

L’assemblée de techniciens, pilotes, soldats et autres combattants du CSNU répondirent en cœur.

- Bien général à vos ordres !


Dernière édition par Rocket le Dim 23 Mai 2010 - 11:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocket
NavSpecWar, Spartan-III, Sergent


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil de combat
Autre Compte :
Arme n°2 : Laser spartan

MessageSujet: Re: ♫ I sing in the rain ♫   Sam 22 Mai 2010 - 22:05

Chapitre II : ... Les covenants débarquent.
Escouade Freedom,
Planète inconnue,

Quelques minutes plus tôt,

- Eh Rocket, j'voulais pas te vexer vieux, mais bon j'avais tellement envie d'entendre le son de ta voix que j'ai pas pu m'en empêcher. Pas la peine d'en venir à la lame pour autant.

Snake qui ne se lassait pas de s'exprimer à tort et à travers se concentrait plus sur la façon dont Rocket allait réagir à sa prochaine remarque que sur son environnement et les rochers abrupts de la falaise que les spartan arpentaient avec difficulté et prudence à cause de la pluie incessante qui rendait le terrain trempé. Le chef de l'unité le rabroua une fois de plus.

- Snake je t'ai déjà dis de la fermer et d'avancer un peu plus vite alors sois tu m'obéis soit tu vas raconter tes conneries ailleurs C'est clair.

Rocket restait silencieux, après des semaines d'attente et d'observation, les spartan profitaient enfin d'un peu de remise en forme et ce n'était pas trop demander. Malheureusement le climat ne se montrait pas favorable à l'expédition de l'escouade si bien que la cabane qu'elle occupait il y a peu de temps était à peine à quelques dizaines de mètres de leur position. L'orage forçait à la prudence, c'est pourquoi le chef avait prit un rythme de croisière durant tout le début de leur expédition, des paroles sages, des paroles que Rocket comprenait mal, la sagesse et lui ne se connaissaient pas vraiment, l'adjudant savait réfléchir, analyser, rester calme mais il n'avait jamais pu intégrer des principes tels que la prudence ou la sagesse.

Le spartan jeta un coup d'oeil vers on coéquipier qui se trouvait sur un rocher un peu plus haut, non pas pour lui répondre. Une parole inutile n'a pas lieu d'être prononcé c'est pourquoi la seule raison pour laquelle Rocket levait les yeux c'était pour s'assurer que Snake progressait à un rythme suffisamment rapide.

C'était le cas mais celui-ci trainait, car il freinait trop souvent pour une raison que Rocket n'intégrait pas. Ce dernier avait l'intention de demander à son coéquipier d'accélérer l'allure quand il aperçut derrière la silhouette massive du spartan, des éclairs étranges... non pas des éclairs, des missiles, tout juste tirés d'un Shortword du CSNU.

- Eh ben Rocket t'as le béguin pour moi ou quoi ? Arrête de me fixer abru...

- Dégage ! Missiles !

Snake n'eut pas le temps de finir sa phrase ni de répondre. Les obus venaient de heurter le sol. La déflagration le projeta sur Rocket qui le rattrapa tant bien que mal. Le Major skull quand à lui s'était jeté vers le reste de son escouade pour les écarter, en vain. Un des missiles tomba dans son dos, il avait heurté le sol avant que Rocket ait pu réagir. La déflagration emporta le plus imposant des spartans dans les airs se mit à rebondir dangereusement vers le bord de la falaise, vers 70 mètres de chute libre.

Snake était conscient, complètement désorienté et sous le choc mais encore conscient. Rocket le déposa au sol le plus efficacement possible, lui colla une trousse de soins sur le torse au cas ou et se jeta sur la plaque rocheuse glissante qui s'offrait à lui et le séparait de son chef. Il s'en rapprochait à grande vitesse, mais le spartan inconcient se dirigeait également rapidement vers le vide, vers une mort certaine.

Rocket se releva de sa position allongée pour courir avec détermination vers l'armure sans vie du spartan. Ce dernier allait basculer vers les ténèbres quand Rocket se jeta à terre et rattrapa in extremis un bras du major. Un bras qui s'agrippait avec force, le sergent n'était pas encore mort, pas loin de l'échec et mat mais encore vivant. Rocket prit soin de ramener l'épaisse armure de spartan au maximum vers le bord, le corps à moitié mort remontait mais difficilement. Soudain Snake surgit et prêta main forte à son coéquipier.

- Laisse moi faire vieux ! Descend plutôt le salaud qui à tenté de nous atomiser avec ton artillerie lourde.

Rocket hocha de la tête et mit très rapidement en joue l'appareil qui s'éloignait à grande vitesse. Le laser spartan chargea lentement mais surement un tir destructeur. Si Rocket touchait sa cible, aucune chance de survie ne s'offrait à celle-ci. Le laser bourdonnait de plus en plus à mesure que le spartan enfonçait la gâchette de tir. Soudain le chargement du laser sur le point de fuser stoppa net.

- Mais qu'est c'que tu fous ! Descend-le !

Rocket prit une longue inspiration.

- Inutile, l'appareil sortait de ma visée, je risquais non seulement de le rater et de gâcher une munition mais en plus, un tir aussi puissant aurait signalé notre présence. Ce Shortword et son pilote, qui qu'il soit, se serait empressé de revenir pour terminer ce qu'il vient de commencer. Maintenant occupe toi du Major.

Dans les secondes qui suivirent, la lourde armure du Major fut remontée sans problème par les deux spartans encore en état d'agir. La carcasse métallique bien que cabossée, resistait aux chocs plus que Rocket ne l'immaginait car les systèmes principaux fonctionnaient et le chef de l'escouade était encore en vie. Des civils auraient parlé de miracle, Rocket pensait que seule la chance venait de sauver Skull. Toutefois la situation restait alarmante car l'état du spartan touché de près par l'explosion ne paraissait pas brillant.

- Snake, grouille toi de trouver de quoi soigner le chef !

Le sergent se releva d'un mouvement vif et se dirigea vers l'endroit d'ou le missile l'avait propulsé dans les airs. Son paquetage, par chance, se trouvait encore entre les rochers couverts de pluie et malgré quelques bosses semblait avoir résisté au choc, une aubaine pour l'escouade puisque les packs de soins s'y trouvait. Le sergent se pencha pour tirer son équipement hors de la crevasse peu profonde dans laquelle reposait le seul moyen actuel de sauver le Major. Snake observa le matériel de soin à disposition et encore utilisable, puis se retourna vers son coéquipier.

- Ok on a deux trousses de soin et un médi-gel, je t'envoie quoi pour le chef ?

- Médi-gel.

Snake empoigna le pack si précieux et le balança vulgairement sur Rocket, celui ci l'intercepta et appliqua aussitôt sur le corps mutilé du Major. Le médigel faisait son effet miraculeux et à peu Skull revenait vers la lumière.
Rocket observa l'évolution de l'état du chef d'escouade puis interpela son compagnon une nouvelle fois.

- Snake envoie une trousse vite!

- Ca roule !

Et pour la seconde fois un pack de soin vola dans la direction de l'adjudant. En principe un médi-gel aurait du suffire à soigner les dégâts causés par la déflagration seulement la chute et le choc contre la masse rocheuse de la falaise étaient les principaux responsable de l'état du major Skull. Il allait s'en tirer, il devait s'en tirer, se répétait inlassablement Rocket.

La mort du major signifierait l'échec total de la mission qui venait tout juste de débuter, une erreur que l'état major n'apprécierait pas, mais surtout une perte pour le spartan. En effet, le combattant sortait d'une suite de pertes et d'échec quand il avait été affecté à l'escouade freedom. Le CSNU voulait lui donner une seconde chance.

Son intégration à ce groupe très restreint de super-soldats, deux pour être précis, lui donnait l'occasion de se racheter. Très rapidement le missions s'ensuivirent et les victoires aussi, dès lors il admirait le Major Skull. Son talent pour la tactique et l'analyse, son sang froid en toutes circonstances ainsi que sa capacité à obtenir l'écoute, l'approbation, l'obéissance et surtout l'amitié de ses soldats paraissaient inégalables aux yeux du jeune sergent.

Rocket se reconcentra sur sa tâche. La mission et une vie précieuses en dépendait. Pourtant malgré le médi-gel et la trousse de soin Skull penait à revenir à la vie. L'adjudant, sur le point de rappeller Snake pour la troisième fois entendit soudain un bourdonnement qui se rapprochait de plus en plus, l'autre spartan qui attrapait la dernière trousse de soin fut lui aussi interpellé et leva les yeux vers le ciel noir d'ou tombait des trombes d'eau. Rapidement il identifia l'origine du bruit, une créature covenante, ou plutôt des créatures. En effet, un escadron entier de drones se rapprochait de leur position, Snake avertit Rocket, inutile et trop tard car les drones venaient de les repérer et changeaient brusquement de trajectoire pour voler dans la direction de l'escouade.

* Décidement aujourd'hui la chance nous ignore * pensa l'adjudant.

[En cours de rédaction]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♫ I sing in the rain ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 
♫ I sing in the rain ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echange - Je cherche Heavy rain contre Mafia 2
» Welcome to my life...! ♫
» God of War III, Heavy Rain et ModNation Racers bientôt en Platinum
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» Heavy Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic-
Sauter vers: