Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les ruines d'un souvenir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaël-A054
NavSpecWar, Spartan-III, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Localisation : Jéricho VII
Humeur : Le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme est de volonté.
Date d'inscription : 12/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M45 TS
Autre Compte : Toha 'Okonom
Arme n°2 : Kukri (ou Couteau Gurkha)

MessageSujet: Les ruines d'un souvenir.   Jeu 17 Juin 2010 - 14:01

Gaël se réveilla dans un sursaut. Non pas qu’il avait encore fait un cauchemar, mais le vaisseau bringuebalait trop pour prendre un tant soit peu de vrai repos. Il lâcha un discret soupir, sortit son kukri et se mit à l’affûter sur son épaulière. Son arme était déjà si aiguisée qu’elle n’avait pas vraiment besoin de ce traitement, mais c’était devenu un réflexe chez le Spartan.

Le Pélican ralentit et descendit. Gaël rangea son couteau, défit ses sangles et se leva en se tenant à une poignée du plafond. Il fit un signe à son escouade, sachant qu’ils avaient d’ores et déjà compris.

- Butez ces salauds pour moi ! déclara le pilote du D77-TC avant d’ouvrir la rambarde.

La routine habituelle. Enfin, ça aurait pu l’être si la mission ne se déroulait pas dans cet endroit précis. Gaël sortit à pas lourds de la soute, suivi des autres. Il décrocha son fusil à pompe de son harnais et regarda alentour. Il avait été choisi que l’assaut sur la base d’interférence Covenante se fasse de nuit. L’obscurité plus le brouillard actuel qui enveloppait la zone leur offrirait un avantage considérable avec leur vision nocturne. Gaël activa la sienne en même temps que le reste de son groupe. Le Pélican s’éleva lentement, créant un cercle de bourrasque dans l’herbe rase et grise. Il monta encore et disparut dans la brume. L’indicatif de mission sur le HUD de Gaël s’afficha et il vit que l’objectif se trouvait à un kilomètre deux de leur position. Pas de temps à perdre. Pointant deux doigts droit devant lui, il se mit en marche. Kevin était là, un peu en retrait sur sa gauche, tel un spectre en armure grise. Sur sa droite, dans son armure d’un vert noirâtre, sniper SRS99D-SA dans les mains, il y avait Ludwig-A197. Derrière lui trottait Florian-A162, le spécialiste en armes lourdes. Gaël n’avait jamais vu pareil soldat : il ne connaissait personne d’autre capable de tenir deux Lasers Spartans en même temps. Et pourtant, Florian était l’exception qui confirme la règle. Avec son énorme armure, « tank » était un euphémisme pour le désigner en plein combat. Aaron-A302, lui, était le technicien de l’équipe. Outre son MA37, il portait sur lui un brouilleur de radar qui avait une portée suffisante pour faire passer l’Iron Team comme inexistante pour les ennemis. Il portait une trousse à outils et une de soins, ainsi que du C7 hautement explosif. En plus d’être mécanicien, ce Spartan à l’armure noire et blanche pouvait soigner des blessures graves en un rien de temps et en plein champ de bataille. C’était un atout indispensable et Gaël se félicitait de l’avoir dans son escouade, même si son caractère laissait à désirer.

L’Iron Team progressait rapidement. Le radar de Gaël n’affichait aucun contact, mais au fur et à mesure que ses pas le menait jusqu’à son objectif, son rythme cardiaque s’accélérait. Il ne savait pas quelle résistance ils rencontreraient exactement, en revanche il connaissait bien l’endroit.


- Stop.

Il avait parlé via la liaison privée de son escouade. Dans la milliseconde qui suivit, les Spartans s’exécutèrent. Ludwig s’accroupit. L’indicateur indiquait cinquante mètres.

- Ludwig, déclara Gaël, toujours sur la liaison COM, tu sais ce qu’il te reste à faire. Les autres, avec moi.

Quatre voyants de confirmation clignotèrent sur son HUD. Ludwig partit sur la gauche, disparaissant dans la brume spectrale. Gaël reprit sa progression, suivi de ses frères de bataille. Une minute plus tard à peine, les premiers contours de ce que Gaël redoutait tant de voir apparurent… L’objectif n’était pas là, et pourtant quelque chose ordonna à Gaël de s’arrêter.

Il s’approcha lentement de ce qui avait été autrefois sa maison.

Il n’en restait plus rien. Seulement des murs effondrés. Gaël monta sur l’un d’eux pour avoir une vue d’ensemble. Derrière lui, les autres Spartans s’étaient arrêtés. Aucun ne disait mot. Ils partageaient sa douleur, mais la mission passait avant tout. Kevin s’approcha de lui et le prit par l’épaule :

- L’objectif n’est plus très loin. Il doit y avoir des Covenants dans le secteur. Viens.

Gaël regarda une dernière fois les décombres puis se détourna. Le passé, c’est le passé. Les choses ont changées, à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les ruines d'un souvenir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis sur le récit : Orbe de souvenir
» Souvenir d'éternité (Une simple vie d'elfe)
» [Raid Pré-BC 16/05/08] Ruines d'anh'quiraj (AQ20)
» [DECO] Ruines dans les bois
» Les Ruines de Xu Chang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic-
Sauter vers: