Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On s'arrache !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 148
Age : 23
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: On s'arrache !   Jeu 8 Juil 2010 - 0:55

Qu'est-ce qu'un Spartan ? Un Spartan est un héros, un homme formé depuis son plus jeune âge pour devenir le plus puissant rempart de l'humanité contre la menace des covenants. Le Spartan est puissant, le Spartan est efficace, le Spartan est dévoué à sa cause, en résumé, il est l'espoir de son espèce.
Sauf que là, le Spartan, il est dans la merde noire. Désarmé, ligoté, et épié par une bonne dizaine de marines attentifs, Adrix allait au devant de plus de problèmes qu'il n'en avait jamais eut. Les évènements sur le Premier Halo avaient eut de sacrées répercussions sur son dossier militaire... En effet, il avait commis l'irréparable : il avait frappé un supérieur hiérarchique, le plus désagréable de tous qui plus est. Et pire encore, il n'avait jamais manifesté le moindre signe de regret pour cet acte d'insubordination. Dans un sens, il avait raison, il n'avait fait que son devoir : Miller était devenu fou, il n'avait fait que neutraliser un danger potentiel pour le bon déroulement de la mission. Enfin ca c'était sur le papier parce que le petit John avait démontré qu'il était suffisamment résistant pour ne pas se laisser envoyer dans les choux dans grogner, et les problèmes avaient commencées.
Officiellement, le super soldat était redescendu au rang de simple civil. Il avait été radié des rangs de l'armée, exclus de l'organisation militaire du CNSU. Mais là encore, il ne s'était pas laissé faire. Non, on n'arrête pas un être entêté avec une simple révocation. Il aurait préféré mourir plutôt que de rester sur le banc de touche pendant que ses petits camarades partaient s'amuser à se faire trucider. Rester derrière était reservé aux lâches, il n'en était pas un. D'autant que, pour tout dire, si jamais il avait sagement obéit, il aurait été laissé derrière comme un malpropre et serait encore bloqué sur cette saleté d'anneau orbitale. Il avait volé du matériel de haute sécurité, dérobé des armes, et avait participé clandestinement à la bataille, il avait même été jusqu'à sauver son tortionnaire d'une mort certaine alors qu'il avait l'occasion de se venger. On aurait pu le remercier pour ce noble sacrifice, pour ce dévouement envers ses camarades, mais non, on l'avait mis au arrêt, à deux reprises. Et là, c'était la troisième, celle de trop. Embarqué dans un Pélican, il avait été emmené sur Reach où il était maintenant en route pour le tribunal militaire. Il y serait jugé, et sévèrement punis, peut être même exécuté sur le champ pour insubordination. Dans les faits, il avait eut raison, mais hélas, ce n'était pas lui qui rédigeait les rapports, et ces derniers déformaient la réalité à son désavantage. Traîné comme un chien devant des tribunaux véreux, dirigés par des hommes qui ne connaissent rien du champ de bataille, il allait y laisser sa peau... Il fallait donc continuer sur la voie de la désobéissance.
Les soldats autour de lui n'étaient pas des bleus, mais pas des Helljumpers non plus. C'était des troufions de base, et leur regard trahissait leur crainte envers le Spartan. Ils avaient entendu de folles rumeurs sur ces monstres assoiffés de sang, capablent de vous tuer d'un regard. On les prétendait même indestructible, et pour tout dire, Adrix ne considérait pas cette définition comme si fausse que ça, dans son cas du moins. On lui avait laissé son armure, trop complexe à retirer, mais il n'avait bien évidemment plus ses joujous de destructions. Ses mains étaient nouées dans son dos par une solide chaîne de fer. De quoi retenir n'importe quel humain. Mais il n'en était plus un depuis longtemps.


-Eh ! Soldat !


Un marine sursauta, se tournant vers le Spartan.

-Silence ! Les prisonniers n'ont pas le droit à la parole

-Ouai ouai ouai... Dis moi, on est où exactement ?

-Silence j'ai dis !


-Tu peux au moins dire à un pauvre type comme moi où il va mourir non ?

-...Sur Reach


-Aaah, la maison, c'est si bon de rentrer chez soi.

Le super soldat jaugea au felling la solidité de son entrave de métal. Un sourire mesquin se dessina sur son visage alors qu'il concevait peu à peu un plan dans son esprit dérangé. Il s'effondra subitement à terre, poussant des hurlements de douleur.


-AAARGHHH

Les soldats accoururent à son chevet, seuls quelques uns eurent la jugeote de garder le fusil en main en s'approchant. Le spartan était pris de convulsion, agité de spasmes violents et poussait des cris à vous en arracher les boyaux.

-Que se passe-t-il ?! Que vous arrive-t-il ?

-Un... un parasite...


La panique s'empara des individus présents alors que tous s'imaginaient déjà le pire. Une forme de vie hostile avait réussis à sortir de cet Halo maudit par le biais de ce spartan insolent. C'était une véritable catastrophe. L'un d'entre eux fit preuve d'un tant soit peu de sang froid, ne cédant pas au drame de la situation pour s'occuper plus attentivement du malade. Il lui posa une main sur le bras, dans un geste rassurant

-Où as-tu mal ?! Vite !


Le temps se dilata tant la suite des évènements fut rapide. Adrix s'arrêta brusquement de s'agiter sans raison, plus calme que jamais. Tout se passa très vite, de toute la force dont il était capable, il détruisit c liens maudits qui l'entravaient et empoigna fermement son "infirmier" improvisé. Tout en se relevant, il frappait doucement tous ceux qui avaient le malheur d'être à portée de ses membres, ces derniers ne pouvant que tomber à la renverse sous les uppercuts et les coups de pieds surréalistes qu'ils recevaient.
Grâce au seul soldat qui avait tenté de s'occuper de lui, le petit comique avait maintenant un otage sous la main, qu'il tenait fermement d'une clé de bras experte. Alors que tous les autres braquaient leurs armes sur lui avec hésitation, il recula à pas de loups vers la soute du Pélican, non loin de la porte de débarquement.


-Ne bougez plus !


-Ok ok les filles ! Je vais devoir vous quitter !

Les marines ne savaient que faire : Tirer et éliminer l'un des leurs, ou ne rien faire ? A vrai dire, le prisonnier se trouvait à près d'une centaine de mètres du sol, et il était désarmé, il ne pouvait de toute façon pas aller bien loin. Le mieux était d'attendre que la situation se calme jusqu'à l'atterrissage, ce petit coup de rébellion ne mènerait à rien, pourvu qu'il n'y ait pas de blessés. Le super soldat était de toute façon condamné.
Mais non, pas moyen, le héros de l'histoire ne peut pas se laisser prendre c'est comme ça. Il jeta brusquement son prisonnier au milieu de ses congénères, les envoyant valdinguer, et en un battement de cils, explosa littéralement d'un coup de coude la commande d'ouverture de la soute. Cette dernière s'ouvrit béante, laissant voir l'immensité du vide qui séparait le véhicule volant du plancher des vaches.

*Ouh, ca fait haut quand même.*

Adrix s'approcha au bord, et là, avec un petit salut amicale lança un joyeux

-A la prochaine !


Et, tout en écartant les bras comme l'aurait fait un plongeur acrobatique, se laissa tomber mollement en arrière. Les marines, médusés, se précipitèrent pour voir ça, comme si cette preuve ne leur suffisait pas. Ils venaient bien de voir un homme se jeter d'aussi haut ? Avec le sourire aux lèvres en plus ?!

-Va-t-il survivre ?

-Penses-tu... c'est un Spartan. On les tue pas même à coup de roquettes... Il s'en sortira... et il faudra le chercher. Je l'aime bien. Il est sympathique, pour un monstre.

Un peu plus tard, une petite centaine de mètres plus bas, dans un cratère comparable à celui laissé par un météore.

-Ca... ca pique un peu quand même...


Adrix avait attérit avec toute la grâce qui lui était propre : C'est à dire comme une merde. Son poids, avoisinant facilement une bonne tonne, avait causé quelques dégâts sur son poste d'atterrissage, et il ne devait sa survie qu'à son ossature renforcée et à la formidable technologique qui formait son armure. Il avait en tout cas bien morflé, on fait rarement une chute de plusieurs étages de haut.
Après plusieurs minutes de semi coma et de douleur intense pendant lesquels son organisme refusa catégoriquement de bouger le moindre petit muscle, aussi insignifiant soit-il, il parvint finalement à se relever tant bien que mal. Il s'avança dans la forêt de Reach, cet environnement qu'il connaissait par coeur, en titubant comme un ivrogne. Il avait une planque dans le coin, une cachette qu'il avait préparée pour ce genre de coups durs. Il devait maintenant s'y rendre... et c'était loin, oh oui, putain de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James-013
NavSpecWar, Spartan-II, Sergent


Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA2B
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM

MessageSujet: Re: On s'arrache !   Jeu 8 Juil 2010 - 2:52

James était assit sur une chaise terriblement inconfortable. Ses deux mains étaient solidement attachées par des menottes en acier presque incassable, même pour un Spartan.Quatre gardes le mettaient en joue, histoire de s'assurer que le légendaire guerrier ne faisait pas de mouvement brusque ou suspect. La lourde et solide porte de métal s'ouvrit, laissant passer Catherine Halsey, la scientifique qui surveillait le programme Spartan.

- James. Pourquoi as-tu fait cela ? Tuer ces trois Marines t'aura servit à quoi ? Explique moi je t'en prit. Je veux t'aider.

- Ils ne me plaisaient tout simplement pas. Ils me regardaient de travers. De toute façon, les Marines ne sont que des bons à rien sans aucune utilité. Sauf pour servir de chair à canon bien entendu.

Les quatres soldats derrière lui s'avancèrent tous d'un pas vers le prisonnier. Ces derniers n'avaient vraisemblablement pas beaucoup apprécier la précédente remarque du Spartan. Soudain, un autre homme entra dans la petite pièce d'isolement. Il s'agissait d'un homme que James ne connaissait pas le moins du monde.

- Mauvaise nouvelle doc. Le Spartan N-214 s'est échappé du Pélican en plein vol. Il a fait une chute d'une centaine de mètres environ. Évidemment, les Marines qui le surveillaient n'ont pu le rattraper.

Je vous l'avais dit doc. Les Marines n'ont plus d'utilité dans cette foutu guerre...

L'homme se retourna vers le Spartan et commença à lui crier des paroles légèrement offensante.

La ferme espèce de monstre dégénéré ! Vous auriez dû tous crever le jours ou votre salope de mère vous a mise au monde ! Vous avez fait quoi pour nous aider ? Vous n'avez capturer d'un petit chef Rebelle de merde ! Même vos cadavres réunis ne vaux pas mieux que lui vivant ! J'en ai tellement mare de vous, les Spartans ! D'ailleur, je t'envois en mission pour aller l'abattre sur-le-champ ! Détachez-le

Les Marines semblèrent sous le choc. L'homme avait réellement dit de libérer le prisonnier ? Malgré leur grande réticence, ils obéirent aux ordres. Désormais libre, James s'étira de tout son long. Il passa à côté du docteur Halsey du mystérieu inconnu et alla chercher son armure MJOLNIR MARK IV. Peu de temps après, le Spartan-013 quitta la base de Reach et s'engouffra dans la nature sauvage de la planète à la recherche d'Adrix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meerel
ODST, Lieutenant


Nombre de messages : 141
Age : 28
Localisation : Kill In Action
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitralliette M7-S

MessageSujet: Re: On s'arrache !   Jeu 8 Juil 2010 - 19:21

Le Lieutenant Meerel Skirata étais allongé sur sa couchette, il regardais une photo de sa petite amie. Quand un de ses hommes vint vers lui et lança.

- Arrêté de regardez cette photo chef, ca vous fait du mal.

Le lieutenant ne releva même pas la remarque, tous ces jeunes engagé ne savent pas ce que c'est d'être en caserne plus de 364 jours par ans. Mais après quelques secondes Meerel se redressa, et observa avec un regard insistant le première classe sous ses yeux, le jeune garçon rangeait ses affaires, preuve qu'il était arrivé il y a moins d'un mois dans la compagnie. En parlant de la compagnie ou Meerel est affecté, c'est la deuxième compagnie aéroporté, la compagnie Arca, une sous division du 212eme bataillon d'ODST, cette unité était constitué de soldat spécialisé dans le tir de précision, sniper, opérateur de drone et autres. Meerel dirigeait la compagnie Arca depuis un ans et il l'avait entièrement reformé, elle ne contais plus que trente soldat, répartit dans deux baraquement de quinze hommes quand il était sur Reach. Mais tandis que le Lieutenant était dans une sorte de transe, une alarme stridente accompagné d'un signal sonore le fit revenir à la réalité.

- Alerte, la deuxièmes compagnie aéroporté doit être prête et en rang dans trois minutes. Ceci n'est pas un exercice, je répète ceci n'est pas un exercice.

Meerel sauta du lit et attrapa son casque ainsi que ses armes pour retrouver son équipe, qui était déjà au garde à vous devant les baraquement, le Lieutenant se mit au centre de la formation et légèrement plus en avant que la première rangée. Puis plus rien pendant quelque minutes.
"Ce n'est pas un exercice, ils l'on dit alors il attende quoi, qu'on ne soit plus capable de combattre"
Puis le Colonel Price, chef du 212, se présenta à eux en les saluant, puis se mit à faire les cent pas, il avait l'air de réfléchir à comment annoncé les ordres. Meerel commença à entendre des chuchotement dans les rangs.

- Silence, compagnie!, hurla t-il pour faire taire ses hommes.

Puis le colonel finit par stoppé et annonça les ordres.

- Soldat, un spartan c'est évadé du pélican qui le transportait jusqu'à la cours martial, votre mission est de le retrouver dans la foret de Reach, je sais que vous en êtes capable, alors bonne chance et ramenez moi ce petit salop vivant.

tous les hommes de la compagnie se raidirent et acquiescèrent les ordres. Meerel donna les siens à ses hommes qui se dirigèrent vers un pélican, puis suivit la troupe. Une fois à bord, le transport décolla avec les hommes à son bord la trappe ouverte. Le lieutenant sentit une main sur son épaule et se retourna, c'était A'den son second et frere, il lui tendis des chargeurs de balles étourdissante, Meerel les écarta, et se place au centre de la soute.

- Pas de balles étourdissante, on vas y allé à balle réel si, il veut joué, on vas jouer avec les vrai règles.

Puis le calme revint, dans l'engin, quelques bruit d'armes et des toussotement. Quand enfin le pélican arriva sur la zone de largage, la compagnie descendit et l'engin repartit.

- Tres bien, on se déploie en équipe de trois, en ligne avec quinze mètre intervalle entre chaque équipe.

Sur ces mots les hommes, retirèrent les cran de sureté et se déployèrent sur la zone de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.desert-operations.com/?recruiter=12a4f
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant


Nombre de messages : 148
Age : 23
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: Re: On s'arrache !   Ven 9 Juil 2010 - 1:50

Le périple du Spartan à travers la forêt dense de Reach avait été des plus pénibles. Il errait depuis bientôt des heures au milieu de ces arbres touffues, de ces marécages poisseux et de ces reliefs improbables dont chacun lui évoquait un souvenir d'entraînement pas toujours chaleureux.
Blessé, désarmé et coupé de tout espoir de renforts, il avait du retrouver son chemin en solitaire. Il ne pouvait même pas demander le soutien de Cassandra pour le sortir de là, son activation aurait immédiatement était détectée par la moitié des ordinateurs du coin. Abandonné de tous, dénigrés par les siens, traqués comme une bête rebelle pour n'avoir fait que son devoir d'être humain, le super soldat était au comble du désespoir.


-Wouhouuu !


... Oui le comble du désespoir c'est ça pour Adrix. Enfin non, c'était surtout qu'une lueur d'espoir venait de percer dans les ténèbres de cette mouise envahissante : Il venait d'apercevoir sa planque ! En tant que rebelle insolant de base, il avait régulièrement eut des ennuis plus ou moins gros avec les instructeurs. Pas besoin d'être un génie pour prévoir que ce genre de situation risquait de se présenter un jour, alors autant prévoir du matériel personnel et le mettre de côté. Bon ok, à l'échelle galactique, la probabilité que ça arrive sur Reach était faible mais c'est Adrix faut pas trop lui en demander non plus. C'est ainsi qu'au détour d'une grotte fort peu accueillante, il pu retrouver, au fin fond de la caverne, une caisse dérobée portant l'insigne du CNSU. Il y était écrit sobrement, à grand coup de marqueur "En cas d'emmerdes, ouvrir ça". Mais pas de poignée... Une serrure à défoncer, oui, mais pas de clé. Il devait bien y avoir quelque chose à faire pour ouvrir cette boîte de fer bon sang ! S'il l'avait amené ici ! Après quelques secondes d'intenses reflexions, bien trop longue à son goût, il décida d'employer la manière forte. Il empoigna le tout et souleva l'imposant contenaire au dessus de sa tête. Il s'apprêtait à le lâcher quand il remarqua une autre inscription. Ca disait...
"Ouvre plutôt avec la clé là =>".

*Tiens, je ne me souvenais pas de cette blague... Je hais mon sens de l'humour... parfois.*

Et en effet, il y avait bel et bien une clé magnétique fixée avec un bout de scotch sous la boiboite. Il l'utilisa sans attendre. Et le voilà qui ouvre la boîte ça y est !.


-Heureusement que j'avais pensé à installer de la musique et un danseur holographique dans ce truc, ca aurait été beaucoup moins drôle sans hein ?

Le contenaire renfermait le kit de survie basique du Spartan, le strict necessaire pour survivre : Un bon gros fusil à pompe et des munitions à n'en plus savoir qu'en faire, deux SMG, un couteau de combats, une carte des lieux, des instruments de repérage, divers machins et bidules sans intêret, et une boîte de cassoulet dans le fond.


-...Quoi ? J'aime le cassoulet et alors ?!


Après s'être empiffré vite fait de sa conserve, notre super soldat, de nouveau armé jusqu'aux dents, était prêt à attendre patiemment que les choses se calment. Sauf que voilà, ca ferait un rp chiant, donc le CNSU avait décidé d'envoyer des hommes sur ses traces et ça, il s'en doutait. Enfin disons que le radar intégré à son armure lui indiquait les mouvements d'un certain nombre de cibles hostiles dans la zone, ce qui n'avait rien de très rassurant. Encore heureux que sa combinaison soit équipée d'un système de brouillage, sinon il aurait été grillée par ses poursuivants en un claquement de doigts, pour peu qu'ils aient le matériel.
Que faire ? S'enfuir durant des jours avec une boîte de bouffe vide comme seul compagnon ? Éliminer ses frères d'armes pour assurer sa propre survie ? Rester là et chanter pour exprimer son mal-être ? Non ! Le Spartan avait une meilleure idée, le genre que seul un soldat expérimenté et sur-entraîné pouvait avoir.

*Je leur casse la gueule à tous et on voit après avec ceux qui bougent encore s'ils ont des provisions*


Voilà de la stratégie à l'état brute mes amis ! Brute dans le sens où c'est du bourrinage de base, vous m'avez comprit. Revoilà donc notre héros aux allures de zéros partit chasser ses traqueurs histoire d'être le chat plutôt que la souris dans cette histoire. Un combattant d'élite qui se fait courser comme un lapin, c'était beaucoup trop stupide.


Aidé par les bienfaits de la technologie, il ne lui fallut pas longtemps pour apercevoir un groupe de marines. Trois individus, et pas équipés avec des jouets, qui fouillaient méthodiquement leur secteur avec des airs de gros durs. Dissimulé dans un buisson, le Spartan leur tendait ni plus ni moins qu'une embuscade basique au possible, espérant profiter de l'effet de surprise pour les neutraliser... et de sa masse musculaire trois fois supérieure à la leur accessoirement.
Mais hors de questions de tuer ces gars. Ces pauvres types ne faisaient que leur travail. Même s'ils avaient une sale gueule, les éliminer comme de la vermine covenant serait un véritable crime, et il n'aurait plus de justification valable pour le juge et surtout pour sa conscience. Il devait donc se débarasser d'eux, mais sans leur briser la nuque comme il l'aurait fait avec des Elites.


*C'est chiant d'être un gentil parfois...*

Les ODST s'approchèrent de sa position, fusils braqués droit devant eux. Deux ouvraient la marche, le dernier surveillaient leurs arrières avec le professionnalisme de son unité. Et lorsqu'ils furent tout prêt de l'épineux buisson fourré au grosbil, ce dernier, à leur grande surprise... Surgit brusquement avec un petit :


-Bouh ! C'est le Loup !


Là encore, tout se passa très vite. Le temps du sursaut passé, les doigts se serrèrent sur les gâchettes alors que les immenses mimines du super-soldats se saisissaient de la tête de ces deux cibles. Sans plus de ménagements que pour deux coques vides, il les heurta l'une contre l'autre, assommant chacun des deux combattants le casque de son camarade. Une pierre deux coups... de boule haha !... Aheum. N'en restait plus qu'un, qui, le temps de se retourner, goûtait déjà à la sensation délicate d'avoir un poing deux fois trop gros pour être honnête dans le nez et de voir trente six chandelles juste après. Et bim, en voilà trois dans les choux, tombés dans les pommes comme de vrais légumes.
Les quelques balles tirées n'avaient fait que se heurter au bouclier, ne causant aucun dommage, mais le bruit allait sans doute alerter les autres équipes.

-On s'arrache !


Et le revoilà partit dans les bois. Mais pas pour cueillir des champignons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James-013
NavSpecWar, Spartan-II, Sergent


Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA2B
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM

MessageSujet: Re: On s'arrache !   Ven 9 Juil 2010 - 2:27

La vache... Pourquoi c'est toujours moi qui doit se taper le sale boulot ? Les Marines font rien eux... J'en ai marre de tous ses idiots ! Et puis, pourquoi ju suis envoyé tout seul dans cette région trop bizarre moi... Je hais ce job parfois.

En disant cela, James éclata de rire. Bien sur qu'il adorait son job. Tuer tout ce qui bouge, Covenants comme humains, était en soit le meilleur travail disponiple sur le marché. Décidant de prendre une petite pause après les trois longues et pénibles minutes de marche, 013 s'assit sur une grosse pierre pleine de mousse. Il avala ensuite quelques gorgés d'eau relativement fraîche et lâcha un long soupir. Soudain, il entendit des coups de feu.

"Probablement ses imbéciles de ODST qui se font avoir... encore.

Il savait fort bien que seul un Spartan pouvait espérer vaincre un autre Spartan. Il espérait quoi ses idiots, vaincre l'Adjudant Adrix eux-même ? Si sa ce trouve, ils sont déjà mort. James lança sa bouteille d'eau qui était déjà vide et se lança dans la forêt. La poursuite d'Adrix serait longue et très emmerdante. Trouver un Spartan était relativement complexe. Pour le trouver plus vite, il actionna son détecteur de chaleur. Sa visière le fit voir en bleu et quelques parties en rouge. C'est justement par cette dernière couleur qu'il se concentra le plus. Trois taches attièrent son attention. Il s'agissait de trois corps de ODST encore vivant. L'un deux reprit conscience et dès qu'il vit James, il ouvrit le feu en sa direction. Le Spartan II évita les balles et donna un terrible coup de poing sur la machoire du gars qui se fractura.

Euh... je crois que je suis mal barré là... Je sais ! Je vais mettre sa sur le dos d'Adrix...

Et s'est ainsi que le Spartan continua sa route dans les bois. Un éclair vert sembla passer tout prêt de lui. N-214 était bien là !

Ooooh !! Aaaaaaadriiiiiiix !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meerel
ODST, Lieutenant


Nombre de messages : 141
Age : 28
Localisation : Kill In Action
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitralliette M7-S

MessageSujet: Re: On s'arrache !   Sam 10 Juil 2010 - 16:27

Meerel avançait fusil sniper en main, il était accompagner du sergent Griggs et du caporal Alen. Les trois hommes avançaient, sans visée de direction particulière, mais chaque centimètre était analysé, ce spartan ne pourrait pas se caché indéfiniment. Soudain, le lieutenant entendit des coup de feu. aussitôt l'équipe se dirigea dans la direction des détonations. En arrivant Meerel, vu trois de ses hommes a terre aussitôt Alen et lui prirent des positions de défense pendant que Griggs cherchait des signe vitaux.

- Chef, ils sont vivant le spartan a du les neutralisés.

- Ok, alors il ne veut pas, s'enfoncer plus que ca.

Le lieutenant mit la main sur son casque pour activé sa liaison com avec A'den.

- A'den, ici Meerel, contact le colonel et demande lui d'envoyer un Falcon sur ma position pour ramenez l'équipe de Soap qui s'est fait neutraliser, et demande aussi un vautour et des spparowhawk, ce salop est doué pour ce planqué.

- Ok, je te préviens quand il seront là, je demande aussi des drones de surveillance.

- Bien reçu, Meerel terminé.

En coupant sa liaison avec A'den, le lieutenant vu que douze autres TCAO, avaient rejoint son groupe, en clair la moitier de l'équipe. Sans aucuns bruit, le chef de la compagnie Arca, se remit en route suivit de son équipe, tous étaient de plus en plus sur leur garde, et fouillait chaque buisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.desert-operations.com/?recruiter=12a4f
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'arrache !   

Revenir en haut Aller en bas
 
On s'arrache !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gribouillis d'une Cybord Folle /o/ ~ IL ARRACHE SA MAMAN (JDG)
» Monter une armée de l'empire qui arrache de l'elfe noir...
» 750 points fait à l'arrache mais qui se sont avéré assez dur !!
» Le Rhum arrache t'il plus la gueule que le saké ?
» Le fond d'écran que tout le monde s'arrache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Reach
 :: Nature.
-
Sauter vers: