Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeffrey-094
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 23
Localisation : Je me tiens avec dignité en face de mes adversaires.
Humeur : Mordu et passionné de Halo!
Date d'inscription : 22/07/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompes M90
Autre Compte : Nathan Aronson, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Lance-roquettes M19

MessageSujet: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Jeu 7 Oct 2010 - 2:23

Autrefois d'un calme plat, ce système, qui faisait le bonheur des touristes et des commerçant, venait de perdre toute sa saveur. L'arrivée de l'oppresseur à l'intérieur même de ses frontières venait d'anéantir à jamais jusqu'à l'espoir même de la vie en ce lieu. Quasi synchronisées, sept ruptures spatiotemporelles venaient de se former pour laisser entrer dans ce monde souillé par la racaille humaine cette armée du salut, ces émissaires de la sainte croisade contre l'humanité. Un nouveau front allait s'engager. Sept vaisseaux extraterrestres contre deux. Habituellement, pour avoir une chance de gagner contre ces aliens, il fallait des statistiques contraires.


*
*---*


Dans sa cabine, terrée au fin fond du Destroyer Gédéon, le Capitaine Aronson fut réveillé de son profond sommeil par la typique et non la moindre tapageuse alarme de bord. Tombant littéralement de son lit, il eut pour réflexe d'empoigner son pistolet et de se mettre en joue. L'effet de ce réveil brutal et inattendu n'eut pour seul effet que de lui balancer un solide choc électrique au cerveau qui fit naître en son crâne un néfaste mal de tête. Il sortit une boîte de pilules de son veston et avala un comprimé. Reprenant ses esprits et se rendant compte que la situation actuelle était tout sauf de la rigolade, il décida par précaution d'en avaler un deuxième sur-le-champ, afin de préserver ses esprit pour les problèmes à venir.

En effet, aussitôt qui mit le pied dans le couloir, il manqua d'être renverser par une équipe d'ingénieurs aux abois.

- Mais Jésus-Marie-Joseph ! leur largua-t-il avec un ton énervé, tout en terminant d'attacher les boutons de son uniforme. Que sighifie tout ce chahut ?

- Les Covenants sont ici, mon Capitaine ! Vous êtes demandé de toute urgence à la passerelle.

Moment d'arrêt. L'espace d'un instant, il sembla au vieux marin qu'il venait de subir un arrêt du cœur. La notion de Covenant avait déjà bien du mal à être digérée par les troupes ; s'il fallait qu'en plus on mentionne ici ! ... Le Gédéon n'était même pas encore totalement réarmé ! Des parties de son blindage étaient en pleine soudure ! C'était à peine si cette vieille bicoque pouvait encore voler. Il n'était pas prêt !

On ne l'est jamais, après tout...


*
*---*


- Ils sont là...

Après avoir examiné les écrans de contrôle et les images renvoyées par les sondes, il n'y avait plus aucun doute possible. Sept vaisseaux ennemis, tous identifiés comme étant des Croiseurs, approchaient de la planète. En moins de quelques heures, à vitesse constante, ils seraient à leur porte.

Jeffrey serra les poings, comme il avait l'habitude de faire en cas de colère violente. Ces fumiers avaient encore découvert la localisation d'une de leurs colonies. À ce rythme, tout portait à croire que l'espèce humaine allait être annihilée en quelques années. Cette fois-ci, il était hors de question que Jeff les laisse vitrifier jusqu'à la fusion une autre colonie. Jamais il ne laisserait se reproduire le drame de Harvest... De Vardoc, sa planète natale.

- Mon Capitaine ! déclara l'Officier des communications du Fire Bird. Message écrit en provenance de l'IA Intendant du spatio-port Luxor.

- Affichez-le sur l'écran principal, Lieutenant.

Le moniteur géant situé au milieu de la passerelle, qui montrait la progression de la flotte Covenante, changea de couleur et les pixels formèrent un grossier texte rouge chargé de codes d'erreurs :

-------ALERTE DE PRIORITÉ ALPHA : ENFREINTE AUX PROTOCOLES DE CONSERVATION DE L'ONI

-------CODE DE CRYPTAGE : Rouge

-------CLÉ PUBLIQUE : ALPHA-15-38-OMEGA-237-38

-------CLASSIFICATION : Réservée (NavSpecWar/ONI)

-------OBJET : Requête de destruction de données prioritaires immédiate

---Spatioport Luxor / Dock 15 / Navette diplomatique Halfgear / ¬4±£&13%!643&6±£¦¤³9 / Crystal de données renfermant les coordonnées de l'ensemble du mappage des colonies humaine / Destruction des données requise / 521²£%0&"35&8@96


Une navette diplomatique ? Dans une colonie commerciale ? Étrange... Visiblement, le SRN avait des vues sur Eridanus. La poisse aura fait qu'au moment de leurs enquêtes, leur navette espionne s'est retrouvée sous les griffes des Covenants. Bien sûr, il y avait d'autres possibilités, mais Jeffrey connaissait bien trop les manœuvres douteuses de l'ONI pour envisager un quelconque autre scénario.

- Permission d'agréer à la demande de l'IA, mon Capitaine ! demanda immédiatement Jeffrey au garde-à-vous.

Le Capitaine Johnson, qui n'avait même pas encore terminé la lecture du message, s'attendait quelque peu à une demande de ce genre. Vu l'état des choses, il n'avait aucun autre choix. L'avenir de l'humanité tout entière dépendait de la destruction de ces données. Ce n'était sûrement pas un hasard si autant de Spartans étaient réunis à ce moment précis lors du raid de l'Alliance. Pas la peine de réfléchir à la question... Il n'avait pas d'autre choix que celui d'envoyer ses meilleures cartes remplir cette mission, dusse-t-il tous les envoyer à la mort.

- Accordée, Adjudant. Je demande à tous les volontaires du vaisseau de se joindre à vous.

Se rendant au poste des communication, Johnson demanda au Lieutenant de service de lui ouvrir un canal à l'intention du vaisseau entier.

- À tout l'équipage du Fire Bird. Les Covenants se dirigent vers Eridanus. Tous à vos postes de combat. Que la cargaison soit à bord d'ici cinq minutes, sinon, tant pis, on ferme les sas et don décolle à la rencontre de l'ennemi. Que chaque homme et femme choisisse entre sortir dehors et défendre le vaisseau des capsules d'abordage et des chasseurs ennemis, ou aborder le spatioport Luxor pour détruire la base de données du vaisseau immatriculé Halfgear, amarré au quai 15. Le premier surprit à se tourner les pouce aura droit à un procès pour trahison. Exécution, soldats !


*
*---*


Zoku fut surpris d'apprendre qu'il y avait en orbite de la planète deux vaisseaux de guerre (aussi indignes qu'on les qualifiât ainsi). Néanmoins, quand bien même il y en aurait eu cent, cela ne faisait pour lui aucune différence. Il était persuader qu'il réussirait à mener sa mission à bien. Les dieux étaient de son côté.

- Quel est le rendu de la situation ? demanda-t-il à ses subalternes.

- La planète n'est défendue que par deux vaisseaux : un gros transporteur de troupes et un petit Destroyer, répondit un Sangheili Ultra. Nos IA nous ont informés de la présence de données pouvant compromettre les humains. Elles sont cachées dans leur spatioport. Seulement, leurs logiciel anti-intrusion parvient parviennent à contrer toutes nos tentatives d'infiltration dans leur réseau.

- Quel genre de données ?

- Le genre que l'on préférerait voir détruit plutôt qu'entre les mains de son adversaire...

- Ce sont probablement les coordonnées de leurs mondes. Si c'est le cas, nous pourrions anéantir cette races d'impies en quelques jours ! Il nous faut ces informations, Brak, pour la gloire des Prophètes et du Grand Voyage ! Envoie des unités les récupérer dès que nous auront fait notre dernier saut vers les humains.

- Oui, Maître !

- Ouvrez-moi un canal avec toute la flotte.

Un Sangheili Major qui se trouvait à côté du Zealot lu donna un équipement de communication et lui fit signe qu'il pouvait parler.

- Mes frères, annonça-t-il. Le Grand Voyage est proche. Et c'est avec honneur que nous donnerons nos vies en ce jour afin que s'accomplisse à jamais notre marche contre ces infidèles ! Dès que nous aurons fait notre dernier saut pour traquer l'ennemi, je veux que l'équipage du Chemin de la Plénitude aborde leur spatioport pour nous ramener les données qui renferment la localisation de leurs mondes. Les autres vaisseaux vous couvriront et déploieront leurs chasseurs afin d'assaillir le peu de force que ces misérables osent nous opposer.

Après ce discourt bref et significatif pour le cœur des guerriers, le Maître de Flotte ordonna à tous les Commandants de vaisseau de sauter à ses côtés dans les tréfonds de l'espace d'entre les dimensions et de se regrouper en front devant les deux vaisseaux humains amarrés à leur station. Toute la flotte s'exécuta et fit en quelques secondes le trajet que le Capitaine humain avait estimé les voir faire en plusieurs heures...



[Pour la bataille de l'espace, tout se déroule sur ce topic. Pour ce qui est de l'astroport Luxor, c'est là que ça se passe : http://www.halofight.fr/astroport-luxor-f236/partie-1-de-la-tempete-a-l-assaut-du-halfgear-t3187.htm]


Spoiler:
 


Dernière édition par Jeffrey-094 le Sam 9 Oct 2010 - 18:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com/home/
Rok Morriper
ODST, Caporal
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 22
Date d'inscription : 25/09/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90 + Torche
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Fusil d'assaut MA5B + Torche

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 8 Oct 2010 - 17:47

Après un réveil difficile, je me dirigea vers l'armurerie, enfila mon armure, ma SMG-7S dans le dos, mon magnum enfoui dans l'étui pour arme de poing fixé sur ma jambe droite, lorsqu'un message retentit dans tout le fire birds :

- À tout l'équipage du Fire Bird. Les Covenants se dirigent vers Eridanus. Tous à vos postes de combat. Que la cargaison soit à bord d'ici cinq minutes, sinon, tant pis, on ferme les sas et don décolle à la rencontre de l'ennemi. Que chaque homme et femme choisisse entre sortir dehors et défendre le vaisseau des capsules d'abordage et des chasseurs ennemis, ou aborder le spatioport Luxor pour détruire la base de données du vaisseau immatriculé Halfgear, amarré au quai 15. Le premier surprit à se tourner les pouce aura droit à un procès pour trahison. Exécution, soldats !

L'éspace d'un instant, toutes les personnes autours de moi se figèrent, je fixa un marines et lui dit :

-Hé beh à peine réveillez que je dois sortir me battre contre les Covenants, commence plutôt bien cette journée.

Pour toutes réponses je n'eut qu'un haussement d'épaule, les activités qui se sont figées pendant le messages reprirent de plus belle, mais moi je devait me dépecher ,je devais atteindre la surface de la planète dans les cinq prochaines minustes, en pleine course, je fixa mon casque à mon armure, refixa mon épaulière droite qui s'était détacher.
Une fois arriver en dehors du vaisseau, je me dirigea vers le spatioport arme à la main, au niveau de l'entrée je fixa les étoiles, l'on pouvait apercevoir des vaisseau covenants....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 8 Oct 2010 - 18:02

Le calme du Fire Bird laissa place à la panique générale, 7 vaisseaux Covenants venaient de sortir de leur faille spatio temporelle avec une synchronisation quasi parfaite, tout le monde a bord s'agita. Joshua n'avait que rarement assisté a des batailles, si il avait un grand nombre de simulation a son actif ses véritables mission se comptaient sur les doigts de la main et très peu avaient abouties a des batailles comme celle qui s'annonçait.
Un frisson parcourut tout le corps du jeune officier qui se délectait de l'excitation. En effet le combat e lui faisait pas peur, pas avec u passé comme le sien, sa famille pour être plus précis. En fait il préférait affronté le Covenants plutôt que sa famille élitiste, les aliens n'étaient pas intéressé par le fric eux.

Magdalène le fit sortir de sa transe en plaçant ses mains sur ses épaules et en le secouant doucement.

- hohé sa va ? c'est pas le moment de rêver!
- je vais bien merci, je me disais juste que finalement partout ou l'humanité posait le pied il y'avait toujours une flotte Covenant pour nous montrer que notre place n'est pas dans l'espace.
- c'est pas le moment de regretter ton engagement das la Navy ! lui rétorquât-elle sur un ton amusé
- ce ne sont pas des regrets, j'ai même hâte d'en découdre.

Leur conversation fut interrompue par un message de la part du Capitaine du Fire Bird.

- À tout l'équipage du Fire Bird. Les Covenants se dirigent vers Eridanus. Tous à vos postes de combat. Que la cargaison soit à bord d'ici cinq minutes, sinon, tant pis, on ferme les sas et don décolle à la rencontre de l'ennemi. Que chaque homme et femme choisisse entre sortir dehors et défendre le vaisseau des capsules d'abordage et des chasseurs ennemis, ou aborder le spatioport Luxor pour détruire la base de données du vaisseau immatriculé Halfgear, amarré au quai 15. Le premier surprit à se tourner les pouce aura droit à un procès pour trahison. Exécution, soldats !


- Dommage que je n'ai pas encore le MEMENTO MORI, je les aurais aidé plus facilement.
- alors ont fait quoi a la place ?
- j'avais pensé a une petite virée en LongSword histoire de défendre le vaisseau des chasseurs, souhaite tu m'accompagner Lene-chan ?
- hmmm tu sais parler aux femmes Josh ! répondit Magdalène qui afficha une expression séductrice qui amusa beaucoup Joshua.

Le duo s'empressa de rejoindre les hangars a vaisseaux et de se présenter a l'officier responsable afin de savoir si il restait des LongSwords encore disponibles. Cela faisait un paye que Joshua n'avait pas piloté un de ces engins mais fort heureusement il connaissait leur fonctionnement par coeur, y compris les détails mécaniques qui ennuyait les pilotes habituels. Joshua et Magdalène enfilèrent une combinaison et entrèrent dans le cockpit d'un des appareils inactifs.

Joshua retrouva vite ses marques a bord, il demanda a Lene de commencer le check up en attendant l'ordre de décollage. Il ferma les yeux quelques secondes et visualisa la bataille avant même qu'elle n'ai commencé, des dizaines de stratégies parcourant son esprit a chaque seconde, Joshua en ferait tomber un maximum.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Shepard
Air Force, Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 22
Localisation : Le trou du cul de la galaxie.
Humeur : Ca dépend du goût des raviolis.
Date d'inscription : 22/01/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA5B
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 8 Oct 2010 - 20:39


-"Boss, est-ce que je peux savoir pourquoi on m'a réveillé avant Harvest ? Qu'est-ce qu'on fait ici ?"

La réponse machinale du Razgriz Leader fut interrompue par un message d'alerte, qui surgissait de nulle part comme par magie pour répondre à la question du lieutenant Shepard, et ce n'était pas un message d'alerte quelconque, oh que non, c'était un appel à la guerre !

- "À tout l'équipage du Fire Bird. Les Covenants se dirigent vers Eridanus. Tous à vos postes de combat. Que la cargaison soit à bord d'ici cinq minutes, sinon, tant pis, on ferme les sas et don décolle à la rencontre de l'ennemi. Que chaque homme et femme choisisse entre sortir dehors et défendre le vaisseau des capsules d'abordage et des chasseurs ennemis, ou aborder le spatioport Luxor pour détruire la base de données du vaisseau immatriculé Halfgear, amarré au quai 15. Le premier surprit à se tourner les pouce aura droit à un procès pour trahison. Exécution, soldats !"

Un bref silence s'installa entre tous les pilotes de l'escadron de combat Razgriz, et seul le plus tête d'œuf d'entre eux avait osé clore la surprise, en sortant de son cockpit de Skyhawk et se précipitant vers le hangar des Longswords.

- "A la bonne heure. J'crois que j'ai pas besoin d'ordres pour faire mon job ? J'y vais !"

Puis, sans attendre ses compagnons d'armes, il courut à toute vitesse vers le hangar voisin, bousculant chaque mou du genou qui se mettait sur son chemin, il avait déjà franchi le sas alors qu'il s'entrouvrait à peine. Il y avait de l'animation du côté des Longswords, Shepard embarqua dans l'un des chasseurs spatiaux, sortit lentement du hangar et une fois à bonne distance, fit péter les moteurs du coucou pour se mettre en position et talonner de près le mastodonte dont il devait assurer la protection. Le pilote savait à quoi s'attendre, d'abord Banshees, et Seraphs, puis Phantoms, tous accompagnés de leurs jolies petites capsules d'abordage capables de foutre le bordel en deux-temps-trois-mouvements. De son cockpit, il jeta un œil furtif sur le Firebird et l'espace infini qui l'entourait, voué au sang et à la guerre, et profita du calme avant la tempête pendant quelques minutes. Peu à peu, le Firebird se transforma en une réplique parfaite du Salamander, le vaisseau de l'UNSC qui avait été pour ainsi dire coulé il y avait peu de temps de ça...

- Eddy...


.....


"" Nouvelle Mombasa, chambre de Shepard...



Il parlait avec son meilleur ami, Eddy Jylla, au téléphone, il était encore en caleçon et les cheveux en pétard, alors que son camarade de toujours était déjà en uniforme, prêt pour l'embarquement imminent de l'UNSC Salamander. Eddy était confiant, mais Shepard, il sentait que ce vol d'essai n'allait pas non plus être une partie de plaisir garantie, et il doutait de tout son scepticisme.

- T'es sûr que tu veux y aller Ed' ? J'crois pas que tous ces gros machins soient faits pour toi.

- Déconne pas Sim', je sais ce que je fais, et j'en ai toujours rêvé je te rappelle.

- J'sais bien, vieux, mais tu sens vraiment ce vol ? Je veux dire, à ta place, je me pointerais pas au même endroit que les grosses pointures de l'armée.

- Mais te fais pas de bile, mec ! Je le sens super moi ce vol, et d'ailleurs tout est contrôlé, il va rien se passer.

- Ptèt bien mais t'as pensé à ta sœur ?

- Sophie n'a rien à voir là-dedans, tu sais...

- Oh si, mon gars, t'oublies pas qu'elle est cardiaque peut-être ?

- Tout ira bien...

- Écoute, si je pouvais faire la nounou, je l'ferais Eddy, mais là j'ai pas le temps, un escadron va peut-être me prendre et je dois être au Japon demain sinon couic le Shepard. Je peux pas m'occuper de ta frangine pendant que tu te bourre la gueule avec le général machin-truc, et...

- Ça va, décompresse, j'ai appelé Jane, elle veut bien s'occuper d'elle.

- OK, OK...

- Je te jure t'as pas à t'inquiéter pour moi, je sais que je suis pas fana des voyages dans l'espace mais celui-là il promet, surtout pour les galons...

- Vas-y si ça t'botte, j'peux rien dire pour te forcer à rester.

- Pas qu'je sache.

- Bon... ça marche. Appelle-moi quand tu rentres, j'ai un peu de bière fraîche dans le frigo.

- Merci, vieux, allez, à plus !

- Salut Eddy...



Fin de la conversation. Soucieux et hésitant, Shepard ne savait pas quoi penser. "Allez, il risque rien." "C'est qu'un vol spatial." " Sa sœur est quand même pas enceinte.", autant de pensées qu'il gravait dans sa tête pour arrêter de s'inquiéter. Au final, il s'enfila une ou deux pilules pour le stress, au cas où il craquerait pendant l'examen d'entrée à Razgriz. Tout allait bien, la journée pouvait reprendre...


Quelques temps plus tard, Sand Island Air Base, Mer du Japon...


- Merde... merde.... Merde !!

Il était en pleurs, assis sur son lit de dortoir, en train de regarder un datapad, qui annonçait la liste des victimes et portés disparus de l'attaque du Salamander. Parmi eux figurait le nom d'Eddy Jylla, dit KIA. Il partageait le dortoir de Berkut et Sea Goblin, qui s'étaient réunis, désolés, autour d'un Shepard effondré.

- Il avait pas mérité ça.... bordel..... Pou... Pourquoi ? POURQUOI ÇA LUI EST ARRIVE A LUI ?!! ""




- Tout ça c'est à cause d'eux...

Il était revenu dans le monde réel, loin des souvenirs, dans son cockpit de Longsword, rasant de près le géant d'acier. Il saisit une photo dans un compartiment près du tableau de bord, sur cette photo il se voyait avec Eddy, se tenant fièrement comme deux larrons en foire à l'anniversaire de sa sœur, ils avaient pas bu une goutte mais ils étaient chauds comme la braise, et leurs sourires et expressions étaient comme gravés sur leurs visages. Simon se souvenait de tout, le dîner, la fête, le feu d'artifice.... et désormais ces souvenirs lui foutaient un coup de poing dans la poitrine, plus forts encore que la gauche de Rocky, il avait envie de pleurer, mais il se l'interdisait, il avait pas une seule larme à montrer aux canons Covs, et il était bien déterminé à fourrer ce qui lui reste dans rancœur en plein dans la face des vaisseaux ennemis, quitte à finir carbonisé, quitte à finir en merguez il allait leur en faire baver, l'enfer ne serait rien comparé au barbecue qu'il s'apprêtait à faire cramer en plein orbite, rien du tout, que dalle, de la pisse de chat...
Après qu'il se soit ressaisi, le lieutenant Shepard parla à la radio commune à tous les chasseurs Longswords du Firebird.

- "Ici Razgriz Griffin, prêt au combat, j'attends les ordres."




Dernière édition par Simon Shepard le Dim 10 Oct 2010 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 23
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Sam 9 Oct 2010 - 0:57

Le Capitaine de Frégate mit pied sur la passerelle de son vaisseau. Pas un « bonjour », mais simplement un « RAPPORT ! » sortit de sa bouche.

- L'armement est opérationnel. Les tubes lance-missile Archer A à E sont opérationnels. Les tubes H, K et J également. Nos deux CAM sont encore en service, mais leur durée de recharge est deux fois supérieure à la normale. Les tourelles de défense rapprochée sont toujours hors d'usage.

- Rapport de manœuvrabilité ! demanda encore le Capitaine en s'asseyant sur le siège brûlant.

- Les moteurs sont opérationnels, mais très peu fiables pour le moment, informa l'Enseigne Garman. Nos techniciens de bord continuent à effectuer les réparations internes, mais nous ne pouvons pas faire davantage. Limite de propulsion à cinquante pour cent.

- Les communications ?

- Tout est ok, déclara le Lieutenant Jude.

En gros, la situation était catastrophique. Ils allaient devoir combattre dans le ventre d'une ferraille qui risque d'exploser de surcharge à tout moment. Enfin, vint la question cruciale :

- Quel est l'état du blindage ?

- Le blindage de la coque est à trente-trois pour cent. Mais pour le reste, ça va.

- Ok, c'est compris. Lieutenant Stewman, c'est le moment de nous montrer ce que vous savez faire.

Depuis la mort du Lieutenant Rodrigez sur le Salamandre, le poste de navigation du Destroyer Gédéon restait à combler. Le Capitaine Aronson avait fait des recherches incessantes et particulièrement épuisantes pour arriver à trouver dans la NAVY un digne successeur au meilleur navigateur qu'il n'ait jamais eu. Il avait finalement eu vent d'un Lieutenant qui était en service dans les forces navales depuis plus de cinq ans. L'Officier en question avait un excellent tableau de chasse. Il avait été promu au grade de Lieutenant seulement un an après son affectation sur sa première Frégate, a servi par la suite à bord du Léviathan, bijou de la flotte humaine. Par la suite, le neveu du Capitaine lui ayant subtilisé son poste, il s'est retrouvé sans affectation. Plus de dix-sept vaisseaux Covenants détruits pendant son service, ce qui n'est pas rien. On racontait dans les nombreux rapports à son sujet qu'il avait déjà forcé un barrage alien en prenant manuellement les commandes d'une Frégate, quoique Rodrigez ait déjà par lui-même accomplit cet exploit. Toutefois, rares étant les hommes de la NAVY ayant réalisé de tels prodiges, Nathan a jugé un atout de le demander à bord de son Destroyer. Le Gédéon était justement en route pour aller le chercher sur Eridanus II que le vaisseau s'est fait prendre en embuscade. Le Capitaine ayant dû combler lui-même le poste de navigateur, la corvette Covenant qui s'est opposée à lui s'est retrouvée carbonisée alors que son vaisseau fut à moitié détruit. Aujourd'hui, c'était la première fois que Stewman mettait les pieds sur le Gédéon.

- Paré à désengager l'appareillage, mon Capitaine, déclara Stewman.

- Compris. Quittez donc cette station, Lieutenant.

Le Destroyer referma ses sas, et l'astroport retira ses volet de fixation. Le vaisseau fut à nouveau libre dans le vide.

- Trajectoire Un-Huit-Zéro, Lieutenant. Procédez.

- Reçu, mon Capitaine. Modification de trajectoire de 180 degrés. Nous sommes face au front Covenant.

- Mon Capitaine ! dit le Lieutenant Jude. Le Fire Bird a également quitté la station. Il vient se placer à nos côtés pour faire face à l'ennemi. Il est à bâbord.

- C'est bon... murmura le Capitaine Aronson. Autant mourir ensembles...

- Les Covenants rechargent leurs torpilles à plasma. Ils vont faire feu d'ici quelques secondes.

- Lieutenant Bartley, faites-en autant avec les CAM.

- J'ai déjà entamé la recharge, mon Capitaine. CAM à trente-huit pour cent.

Les flancs des vaisseaux Covenants, rougis par la fusion de leur plasma, blanchirent et devinrent aussi éblouissants que sept soleils réunis. Les torpilles allaient être lâchées d'une seconde à l'autre pour fondre littéralement sur les deux vaillants navires chargés de défendre la colonie. En moins d'une minute, il ne resterait plus que du métal liquéfié et les Croireurs aliens commenceraient déjà à vitrifier la planète.

Trente secondes passèrent...

- Mais pourquoi est-ce qu'ils ne tirent pas ? s'étonna Aronson.

- CAM à quatre-vingt-cinq pour cent, mon Capitaine.

- Ne tirez pas... Il se passe quelque chose d'anormal.

- Mon Capitaine. Nouveau contact repéré à la périphérie du système.

- Montrez-moi ça sur l'écran, Lieutenant.

- Négatif, mon Capitaine. Il a disparu...

- Voyage spatiotemporel ?

- C'est possible.

- Vous avez pu l'identifier ?

- Négatif. Les sondes n'ont pas eu le temps de décoller... Oh mon Dieu !

- Qu'est-ce qu'il y a , Lieutenant Jude ?

- Il est derrière nous, monsieur.

- Comment est-ce possible ? Vous voulez dire qu'il s'est glissé entre nous et la planète ?

- Oui, mon Capitaine.

- Caméras arrières sur l'écran principal ! Maintenant !

- Tout de suite, mon Capitaine.

- Mon Capitaine ! Les Covenants ont abandonné leurs torpilles. Ils ont dissipé la fusion.

- Non de Dieu ! C'est un Super-Croiseur : leur vaisseau-mère...

Sur l'écran de contrôle principal s'afficha la noble carrure à la forme de baleine d'un navire Covenant... Plus gros que les autres. En fait, sa taille n'était presque incomparable avec la petitesse d'un croiseur CCS.

- Mon Capitaine ! s'écria Jude. Il recharge ses torpilles ! Il va faire feu.

- Sonnez l'alerte ! Manœuvre d'évitement !

- Post-combustion des moteurs de secours parée, mon Capitaine. J'attends votre ordre pour déclencher la manœuvre.

- Attendez un peu...

- Il se rapproche...

- Trois cents kilomètres entre le Gédéon et la cible, mon Capitaine.

- Il va percuter notre flanc bâbord dans dix secondes.

- Non. S'il voulait attenter à mon vaisseau, il viserait directement les moteurs.

- Je ne comprends plus rien.

Plus le bâtiment ennemi approchait, plus Aronson sentait son impuissance comparée à la technologie Covenante. Le vaisseau faisait au moins une douzaine de fois la longueur de son Destroyer. Il se rapprochait à très grande vitesse et son flanc était maintenant d'un blanc plus pur qu'un soleil ne l'aurait été. La passerelle du Gédéon fut emplie de cette source luminescente qui dévasta littéralement les yeux des Officiers de passerelle.

- Bon sang ! Je ne vois plus rien !

- Il doit être à bâbord, maintenant !

- Il va nous pulvériser !

Ce fut un instant décisif, et un moment de lourd silence. La plupart des hommes présents firent leur dernière prière, attendant amèrement le coup mortel qui ferait désintégrer jusqu'à la moindre de leurs entrailles, comme un feu qui ne s'éteint point. Mais au lieu de ça, la lumière diminua tranquillement puis s'évanouit presque entièrement. Ils étaient tous encore en vie.

- Rapport des dommages !

- Pertes nulles, mon Capitaine. Il n'a pas tiré.

- Mais enfin, qu'est-ce qu'il attend ?

Le Super-Croiseur avait dépassé les deux vaisseau humains pour se diriger maintenant vers les Covenants. Ses torpilles pleinement rechargées, il cracha une immense torpille en direction des Croiseurs. Pris de paniques, tous les vaisseaux extraterrestres tentèrent une évasion grotesque et, manquant son coup en percutant un autre croiseur, l'un des vaisseaux fut frappé de plein fouet par la torpille, qui le fit fondre et le désintégra de long en large.

- ...

Personne ne pouvait dire quoi que ce soit. Chaque Officier avait le souffle coupé devant ce spectacle qui se produisait pour la première fois depuis le début de la guerre. Un vaisseau Covenant abattant un vaisseau Covenant. Mais qu'est-ce que cela pouvait-il bien signifier ?

- Mon Capitaine... commença à dire Jude, en ravalant sa salive. Transmission en provenance... Du Super-Croiseur Covenant.

- Passez-la tout de suite sur la passerelle.

La voix d'un homme, un humain pur et simple, sortit des haut-parleurs de la passerelle :

- Ici le Lieutenant-Colonel Cameron Heich de l'ONI code d'identification Un-zéro-six-quatre-un-sept-trois-neuf-quatre-deux-charlie-hotel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Strug
Mgalekgolo, Soldat de la Covenant
avatar

Nombre de messages : 277
Age : 21
Localisation : Au combat
Humeur : Prêt à tuer
Date d'inscription : 02/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Canon a combustible Hunter
Autre Compte :
Arme n°2 : Bouclier Hunter

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Sam 9 Oct 2010 - 10:13

(Premier post covenant,il en faut bien un ^^)

Tout les membres des SOD étaient dans le chemin de la plénitude,en route pour Eridanus II.Pendant le chemin,Strug et Hiark firent le tour du vaisseau,c'était un bel engin.Il regardèrent le hangar,beaucoup de Seraph et de phantoms,un peu moins de banshee mais bon...
Une fois arrivée,Strug regarda par une grande vitre du vaisseau,il y'avait 2 vaisseaux humains qui défendaient la planète,quand soudain


-Mes frères.Le Grand Voyage est proche. Et c'est avec honneur que nous donnerons nos vies en ce jour afin que s'accomplisse à jamais notre marche contre ces infidèles ! Dès que nous aurons fait notre dernier saut pour traquer l'ennemi, je veux que l'équipage du Chemin de la Plénitude aborde leur spatioport pour nous ramener les données qui renferment la localisation de leurs mondes. Les autres vaisseaux vous couvriront et déploieront leurs chasseurs afin d'assaillir le peu de force que ces misérables osent nous opposer.

Le vaisseau suivit donc les autres,et se mit en position de combat.Quand soudain...

-Un Super-Destroyer,mais qu'est ce qu'il fait ici?
-Peut importe,il va dégomez les humains!

Le vaisseau covenant était en effet du côté humain et ces torpilles étaient prête a faire feu.Sauf que au lieu de tirait il se rapprochait de nous...Et tira sur un de nos vaisseaux.Ce fut la panique,les grognards hurlaient de partout,les élites essayant de les calmez.Les vaisseaux covenant prirent la fuite...


-Sale traitre de Super-Destroyer!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.halo.fr
Tyhr 'Galaree
Sangheili, Ultra Domo
avatar

Nombre de messages : 957
Localisation : [Galven IV, Entrée des Ruines Forerunners]
Date d'inscription : 04/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenante
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Instruments d'ingénieurs

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Sam 9 Oct 2010 - 19:00

Tyhr Galaree commença ses manœuvres d'améliorations tactiques du vaisseau. Le technologue au regard argenté remplaça certaines pièces du générateurs du bouclier contre des versions plus performantes ce qui permettra au bouclier de durer deux ou trois fois plus longtemps. La grande batterie à énergie du vaisseau reçut une sphère à vibrations plasmique ce qui permettra au vaisseau de faire plus de choses. Le machiniste covenant alla ensuite aux consoles de réglages pour "hacker" les limites de puissances, pour que le vaisseau puisse atteindre une puissance bien plus élevées sans surchauffer.

-C'est parfait ! murmura Tyhr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivana Dostya
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 1778
Age : 23
Localisation : Frégate rebelle, en cellule.
Date d'inscription : 11/05/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Magnum M6D PDWS
Autre Compte : N/A
Arme n°2 : N/A

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Sam 9 Oct 2010 - 19:37

Harvest, peu de temps avant le début des hostilités.

Une fois Khor et ses compagnons revenus à bord du vaisseau et après qu'un discours préparant la bataille imminente soit prononcé le vaisseau hérétique quitta l'orbite du monde dévasté d'Harvest en vue de faire un saut dans le sous-espace. Une frégate humaine dans laquelle se trouvait le groupe d'humain qui venait de négocier une alliance fragile avec ces hérétiques se mit en marche derrière le massif transporteur d'assaut essayant tant bien que mal de ne pas se faire distancer. Bien que faibles les hérétiques avaient choisis d'aider les humains et cela afin de montrer leur volonté d'honorer cette alliance qui pouvait peut être faire basculer le cours de la guerre. La frégate humaine ne pouvait pas atteindre les incroyables vitesses de transit des moteurs Covenants mais la présence d'au moins un petit groupe d'humains était cependant nécessaire. Le capitaine humain décida donc d'envoyer les meilleurs hommes dont il disposait à bord de l'énorme vaisseau hérétique. Parmi ces hommes se trouvaient aussi bien des troupes de l'UNSC que de l'ONI et très peu portaient les extraterrestes dans leur coeur. Cependant de leur bonne entente dépendait l'avenir de la colonie humaine d'Eridanus II. En effet l'impitoyable machine de guerre de l'Alliance avait en effet envoyé une véritable armada sur cette planète déjà souvent harcelée par des flottes de moindres importance en vue de la détruire une bonne fois pour toute.
Trois minuscules transports de troupes humains, des pélicans, passèrent donc sous le ventre du mastodonte hérétique pour finalement venir se loger dans un de ses spacieux hangars. Une fois cette manoeuvre effectuée, le commandant du vaisseau hérétique alluma ses moteurs subspatiaux et sauta dans le sous-espace en espérant atteindre la colonie humaine avant les Covenants.
Dans le vaisseau hérétique les humains se mêlaient déjà aux nombreux Sangheilis et Unggoys présents, la tension était palpable étant donné que les deux espèces s'affrontait déjà depuis plus de six ans. Le deux groupes qui c'étaient précédemment rencontré sur les plaines dévastées d'Harvest discutaient maintenant de la marche à suivre une fois sortit du sous-espace.

- Humains, nous avons calculé un itinéraire de sortie assez éloigné du système pour pas que vos défenses ne nous attaque prématurément.

L'officier de l'ONI présent, un lieutenant-colonel, hocha la tête suite à la remarque du Sangheili. Cependant des différences d'opinions étaient visibles entre les Hérétiques et les Humains au niveau de la stratégie à adopter si certains voulaient prévenir leurs supérieurs pour les alerter d'une possible attaque ennemie d'autres préféraient intervenir au plus vite et tenter de les repousser avec ce qu'ils avaient à leur disposition. Le commandement humain n'était donc pas prévenu d'une éventuelle attaque sur Eridanus II, bien que la frégate qu'ils venaient de quitter se dirigeait à toute allure vers Reach pour prévenir FLEETCOM du danger d'après les estimations du leader Hérétique, Khor Ores Koram', la flotte ennemie risquait d'arriver avant que les renforts ne soient disponible. Un sous-officier des marines répondit violemment aux inquiétudes de l'hérétique.

- Avec votre vaisseau nous y serions déjà et nos supérieurs auraient pu réunir une puissante flotte pour repousser ces foutus faces de poulpes loin de chez nous !

L'officier de l'ONI, le lieutenant-colonel Cameron Heich, lança un regard affolé à ses collègues Sangheilis de peur qu'ils prennent mal la remarque du marine. Ce ne fut heureusement pas le cas, les guerriers hérétiques paraissant ignorer la provocation du marine. Désireux de stopper ce conflit naissant le lieutenant colonel pris la parole.

- De toute façon nous n'aurions pas pu, d'après le protocole Cole stipule que tout vaisseau Covenants doit être intégralement fouillé avant de pénétrer un système majeur humain pour éviter les mouchards ou tout autre système d'espionnage. Nos ennemis connaissent déjà la position d'Eridanus ce n'ai donc pas un problème à ce niveau là.


Le briefing pris ensuite une forme plus traditionnelle les différents officiers présents établissant un plan d'opérations pour arrêter l'armada belliqueuse qui fonçait sans doute en ce moment même sur la paisible planète d'Eridanus. Puis après quelques heures de voyage le vaisseau sortit du sous-espace à une distance raisonnable de la planète et de ses défenses orbitales, le colonel Heich saisit donc une radio pour s'adresser aux officiers présents dans l'astroport Luxor pour les prévenir de la situation et de la menace imminente d'une attaque Covenante. Malheureusement les Covenants étaient déjà sur place et les canaux classiques étaient surchargés, le vaisseau hérétique était dans l'impossibilité de contacter les humains. Le commandant du vaisseau pris alors les devants et retourna dans le sous espace pour en ressortir au milieu de la bataille. Les Sangheilis avaient bien décidé de montrer où allait leur allégeance et lâchèrent une bordée de torpilles plasmatiques sur la frégate de l'Alliance la plus proche la faisant exploser, certains appareils loyalistes décidèrent donc de riposter. On peut sans nul doute imaginer la panique qui se répandit dans les rangs humains quand un vaisseau trois à quatre fois plus gros que tous les autres sortit du sous-espace sans prévenir et à proximité du système de défense spatial de la planète. On peut aussi sans mal comprendre le doute s'emparer d'eux quand le mastodonte de métal ouvrit le feu sur une frégate ennemie. Le commandant local, désireux de savoir qu'est ce que fichait ce vaisseau ennemi ici et pourquoi il tirait sur ces fichus Covenants ordonna qu'aucun vaisseau ou station ne lui tire dessus de quelques manières que se soit puis il ouvrit un canal COM à destination de l'appareil pour demander une identification et il fut surpris d'entendre une voix humaine à travers les hauts-parleurs.

- Ici le lieutenant-colonel Cameron Heich de l'ONI code d'identification Un-zéro-six-quatre-un-sept-trois-neuf-quatre-deux-charlie-hotel.


Le code du colonel fut naturellement identifié et celui expliqua les raisons de sa venue, cela pris de longues minutes, de longues minutes qui ne tardèrent pas d'exaspérer les Sangheilis présent dans la salle de commandant du vaisseau hérétique. L'officier de la Navy avec qui il discutait craignait qu'il ne soit compromis mais la démonstration qu'avait fait le commandant Hérétique peu de temps auparavant finit de convaincre le commandant humain. Soudain, les senseurs du transporteur hérétiques clignotèrent d'une manière peu rassurante. Le capitaine Sangheili fit savoir aux humains que les Covenants envoyaient un groupe d'abordage vers une des stations des humains. L'officier humain ne tarda pas à les avoir sur ses propres écrans et comprit qu'il allait avoir un grave problème sur les bras, un cristal de donnée n'avait pas été effacé et tous le personnel autre que militaire avait déserté la station. Il allait avoir besoin de renforts car les soldats du Fire Bird n'allait pas suffire, il demanda donc l'intervention du colonel et de ces ''hérétiques''. L'officier de l'ONI, une fois la conversation avec l'officier naval terminée, se retourna vers les officiers hérétiques présents et leur fis comprendre qu'il était temps d'intervenir. La force d'assaut humano-hérétique se prépara donc à des combats difficiles en gravité zéro avant d'embarquer dans des vaisseaux d'abordages, en effet les officiers Sangheilis comptaient bien prendre les Covenants à leur propre jeu. Les modules foncèrent droit sur l'astroport Luxor, certains furent malheureusement détruit par des escadrilles de chasseurs Seraphs loyalistes, mais la plupart atteignirent leur objectif et débarquaient leurs troupes à peu près en même temps que les Covenants. La bataille pour Eridanus II commençait.


HRP : Les hérétiques et l'adjudant Freeman sont maintenant autorisés à participer au scénario, bon RP à tous, rendez-vous sur ce topic ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyhr 'Galaree
Sangheili, Ultra Domo
avatar

Nombre de messages : 957
Localisation : [Galven IV, Entrée des Ruines Forerunners]
Date d'inscription : 04/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenante
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Instruments d'ingénieurs

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Dim 10 Oct 2010 - 21:47

Dans la salle des machines, Tyhr Galaree s'amusait à améliorer les réacteurs et autres machines pour que le vaisseau ait plus de puissance encore. L'ingénieur aux yeux d'argent estima qu'après toutes ces améliorations, il pourrait faire autre chose comme aller à la salle de l'artillerie pour améliorer quelque chose d'autre comme les armes du vaisseau par exemple. Les techniciens du croiseur de la Main de la Justice regardait Tyhr d'un air surpris, car c'est rare de voir un ingénieur qui travaille à une vitesse si élevée . Le technologue au regard argenté observa chacun des techniciens d'un œil rempli de sagesse, mais cet oeil qui les observait paraissait quand même étrange, peut être parce qu'il était argenté. Le machiniste covenant rangea rapidement tous ses instruments de travail dans une grosse boite à outils et partit sans plus tarder à la salle d'artillerie du vaisseau comme il l'avait prévu.

Une fois arrivé là-bas, Tyhr observa l'armement du vaisseau, il y avait toute sorte d'arme, allant d'un simple canon plasma au grand canon pulsar. Le Sangheili aux yeux d'argent commença par rajouter aux dizaines de torpilles à plasma une sorte de mixture violette qui permettra au plasma d'atteindre une chaleur beaucoup plus intense et quand la torpille explosera, la la zone d'explosion sera beaucoup plus grande. Les canons à plasma reçurent chacun une pile à thermoplasma, pour que les impulsions de plasma puissent faire fondre le blindage des vaisseaux ennemis. Les grands canons pulsars ont à présent chacun une batterie à protoneutrons pour que les tirs puissent percer les boucliers ennemis beaucoup plus rapidement et beaucoup plus facilement. Tyhr Galaree finalisa son travail en ajoutant des missiles à fluides corrosifs, ces missiles servent à liquéfier ou ramollir le blindage ennemi pour qu'il soit ensuite plus facilement pénétrables. Puisqu'il a fini son travail, notre ingénieur aux yeux d'argent attendit que le temps passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neya Zarahlk'ai
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 33
Localisation : Sur le cadavre d'un Spartan
Humeur : this is Spartaaaaaaaann
Date d'inscription : 04/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée a plasma type 1
Autre Compte : Joshua thermidor
Arme n°2 : lance plasma

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Lun 11 Oct 2010 - 14:16

Alkhor était en pleine méditation dans les quartiers supérieurs, secteurs généralement fréquenté que par une population Sangheili et hauts gradés. Le Zealote était en pleine introspection, se demandant si tout sa avait un sens. La mort de son frère revenait sans cesse dans son esprit, il sentait qu'il n'avait pas été a la hauteur lors de sa précédente mission et priait avec toute sa conviction pour que cette perte ne soit pas veine.

La flotte approchait de sa déstination, Alkhor mit un terme a sa méditation, le guerrier se leva et jeta un coup d'oeil rapide aux écrans holographiques affichant les estimations des forces présentes; deux vaisseaux de guerre humains stationnaient en orbite de la planète ciblée. Alkhor retourna vers sa chambrée temporaire afin d'y récupérer son équipement, la bataille n'allait pas tarder, comme a leur habitude les Covenants prendraient l'initiative du combat. Le chef de guerre enfila et verrouilla son armure dorée aux boucliers améliorés, souvenir de guerre restauré par l'ingénieur Sangheili tant aprécié par Alkhor, il passa ensuite le casque sur sa tête et admira fièrement son reflet dans une des parois de la cabine.

- Je ne vous décevrais pas une seconde foi Forerunners !!!


Alkhor rangea deux épées plasma type 1 sur ses cuissardes et un lance plasma dans l'emplacement d'armes dorsal. Le général avait troqué son canon a combustible habituel par cette arme anti-matériel conseillée par son Ultra, Orlok l'Eternel, Alkhor restait toutefois sceptique car il n'aimait pas trop le changement, il espérait qu'il se trompait pour une foi.
Un Sangheili en armure doré détenant une fière allure fut interpellé comme tout les autres Covenants présents par le discourt du maître de la flotte, ses paroles étaient simples et concises.

- Mes frères. Le Grand Voyage est proche. Et c'est avec honneur que nous donnerons nos vies en ce jour afin que s'accomplisse à jamais notre marche contre ces infidèles ! Dès que nous aurons fait notre dernier saut pour traquer l'ennemi, je veux que l'équipage du Main de la Justice aborde leur spatioport pour nous ramener les données qui renferment la localisation de leurs mondes. Les autres vaisseaux vous couvriront et déploieront leurs chasseurs afin d'assaillir le peu de force que ces misérables osent nous opposer.

Le visage d'Alkhor afficha un léger air de déception, il aurait préféré aborder le spatioport plutôt que de rester en couverture, a bord d'un chasseur qui plus est étant donné qu'il n'avait pas put embarquer a bord de son propre vaisseau le Wing Of Fate. Il se dirigea donc vers le hangar a chasseurs afin 'd'emprunter' un chasseur Seraph pour couvrir la Main de la Justice contre les chasseurs humains qui fonceraient sur lui telle une nuée d'insecte défendant leur ruche. Arrivé sur les lieux après quelques minutes de marche aux cotés d'autres Sangheilis Alkhor monta dans le premier chasseur qui lui passa sous la main et commença le check up comme disait les humains, les Covenants vérifiaient aussi l'état de leur appareils avant de décoller, afin d'éviter de foncer sur une formation de chasseurs avec des canons plasma qui surchauffent 3 fois plus vite par exemple ou encore attaquer des tourelles d'une frégate humaine sans boucliers. Tout un lots de petits détails qui peuvent vous expédier tout droit en enfer. Aucun problème à signaler pour Alkhor, il ne manquait plus que l'autorisation de décollage.

- Alkhor Ner'ai à capitaine du Vent de Triomphe, avec votre accord j'aimerais prendre une formation d'environs 10 chasseurs a mes cotés pour couvrir les flancs de La Main de La Justice. Je vous promet de ne pas faillir, Alkhor terminé!


la flotte était enfin arrivée au abord de la planète qui débuta l'attaque par des salve de torpilles et lança ses chasseurs. Alkhor engagea sa formation vers les chasseurs humains les plus proches de La Main de la justice, les échanges étaient tendus mais aucune perte n'était a signaler pour l'instant et ce dans les deux partis opposés. Mais c'est en plein combat qu'Alkhor fut surprit par un Super Destroyer qui sorti de nulle part attaqua d'abord une frégate et se retourna subitement contre la flotte Covenant sans prévenir, Alkhor compris rapidement pourquoi.

- Alkhor a maître de flotte Zoku, des hérétiques ont rejoins les humains a bord du Super Destroyer, puis-je me permettre d'attaquer ses réacteurs afin de le paralyser?



EDIT BY JEFF : ( http://www.halofight.fr/news-f3/erreur-dans-le-scenario-t3190.htm ) Post problématique à corriger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyhr 'Galaree
Sangheili, Ultra Domo
avatar

Nombre de messages : 957
Localisation : [Galven IV, Entrée des Ruines Forerunners]
Date d'inscription : 04/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenante
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Instruments d'ingénieurs

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mar 12 Oct 2010 - 13:06

Tyhr Galaree pensa que faire autre chose qu'attendre serait mieux, comme par exemple faire de l'alchimie et préparer des élixirs pour tout l'équipage serait une excellente idée. Notre alchimiste aux yeux d'argent alla alors aux cuisines du vaisseaux. Arrivé là-bas, le Sangheili au regard argenté sortit une grosse marmite et saisit quelques ingrédients qu'il mit dans le récipient. Tyhr avait commencé par verser du jus verdâtre dans la marmite pour que l'élixir soit au moins liquide. L'ingénieur aux yeux d'argent eut une idée qui le faisait penser à ses ancêtres : il fit donc infuser des gemmes de pierres précieuses dans le merveilleux liquide, il avait choisi une améthyste pour leur donner du courage et de la concentration, un œil de tigre pour leur donner de l'endurance et un œil de faucon pour que leur vue soit meilleure. Pendant que les gemmes infusaient, Notre alchimiste au regard argenté rajouta des comprimés oranges qui contiennent des vitamines, des oligos éléments et du dynamisant, comme ça c'est sûr que l'équipage de la Main de Justice soit en pleine forme. Pour finir, Tyhr rajouta au liquide une mixture violette qui donnera un bon goût à l'élixir. L'alchimiste aux yeux d'argent mit l'élixir dans de nombreux flacons qu'il distribuera à l'équipage.

Une fois la mise en flacon terminée, Tyhr Galaree partit dans chacune des salles du croiseur de la Main de Justice pour distribuer à chacun un flacon. Toutes personnes qui en reçurent remercièrent Tyhr juste avant de boire. Une fois la distribution terminée, Notre ingénieur aux yeux d'argent retourna à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 15 Oct 2010 - 14:40

[ HRP: J'espère que les MJ seront indulgents XD, c'est mon premier combats spatial en chasseur et en tant qu'humain j'ai donc essayé de faire au mieux =) ]


- Capitaine du Fire Bird a Thermidor, vous avez l'autorisation de décoller et de rejoindre le 8 ème éscadron Longsword pour mission d'appui feu de la flotte terminé!

- Bien pris commandant, Joshua thermidor, Lima 12 décollage !!

Trente chasseur quittèrent un à un les hangars suivit de près par Joshua, tous virèrent a tribord en direction des chasseur Sera en formation d'attaque, ils étaient légèrement plus nombreux qu'eux et chaque pilote espérait que les Covenants a bord de ces chasseurs étaient moins expérimentés et que sa serait une partie de rigolade. Hélas beaucoup se trompaient, une volée de tirs a plasma s'enfonça a travers la masse de chasseurs Longsword qui perdit en deux secondes trois chasseurs mal positionné pour tenter une manœuvre d'évitement, Joshua vira à bâbord pour éviter d'être touché et répliqua en tirant une rafale avec les canons automatiques cal.50 sur un des groupes de chasseurs don les boucliers s'illuminèrent sous la pluie de métal humaine.

- Lene verrouille moi la cible Tango! son bouclier est HS!!
- c'est fait !

Lima 12 tira deux missiles sur le chasseur visé qui essaya tant bien que mal de les éviter mais sans succès. Un essaim hétérogène était a présent en pleine mêlée génrale, du siège du capitaine du Fire Bird il était difficile de distinguer les alliés des ennemis.

- Joshua missile plasma a six heures !!!
-Lance les contres mesures!
- projectiles évités.

Joshua et Magdalène maniaient ce Longsword d'une main de maître, le tandem de choc esquivait tout ce que les Seraph leur lançaient et répliquaient par des looping suivis de rafales de mitrailleuses. Finalement toutes ces manoeuvres leur avait permit d'abattre 4 chasseurs et de survivre au chaos qui régnait dans cet océan stellaire, mais le sentiment de supériorité fût très vite gâché par un nouveau venu dans la bataille.

- Joshua les capteurs détectent une sortie hyperespace !!
- Signature! est-ce l'un des nôtres ?
- j'aimerais bien .
- c'est une blague !!! A tout les pilotes d'autre Covenants arrivent par brèche subspatiale préparez vous a affronter d'avantages de chasseurs et économisez les munitions, Thermidor terminé !
- Bien reçu merci !!! répondirent unanimement les autres pilotes qui serrèrent la formation.

Un super destroyer Covenant sorti de la brèche sous espace comme les capteurs l'avaient prévu, Joshua resta stupéfait face a la stature du vaisseau de guerre qui faisait pencher la balance a leur désavantage. Toutefois la situation était incompréhensible, une voix humaine venant du vaisseau Covenant s'identifia comme un contact allié en mission spéciale pour l'ONI, le code était d'ailleurs authentique et perturbât la plupart des soldats présents.

- D'accoord on fait quoi maintenant ?

Sans attendre de réponse particulière a sa question dénuée d'intérêt Joshua activa la postcombustion et s'approcha de ce nouvel allié suivit par ses ailiers restant, il en profita pour tenter d'obtenir des réponses sur ce qui venaient de se passer.

- Ici Joshua Thermidor, je m'adresse a la personne a bord de ce vaisseau Covenant. Je pense que tout le monde ici se pose pas mal de questions sur ce virement de situation, j'imagine que tout sa est confidentiel mais que pouvez vous me dire exactement sur ce qui se passe ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Shepard
Air Force, Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 22
Localisation : Le trou du cul de la galaxie.
Humeur : Ca dépend du goût des raviolis.
Date d'inscription : 22/01/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA5B
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6D

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Lun 18 Oct 2010 - 20:03

- Pas l'temps, gamin ! On a des Covies à descendre !

FLASH ! Le LongSword de Shepard effleura le cockpit de Thermidor sur ces mots, passant devant lui à une vitesse fulgurante, une manœuvre bien risquée pour lui faire comprendre qu'il n'avait rien à faire ici. Il avait en partie raison : clair, ce renversement de situation était quelque peu inattendu et bizarre, mais les chasseurs avaient une mission et ils devaient s'y tenir, à savoir, exploser toutes les capsules d'abordage et les chasseurs Séraphs qui se présentaient à eux, c'était simple comme bonjour alors que demandait le peuple ? Simon, reconnaissant les qualités de pilotage peu communes de la petite équipe, les accosta une nouvelle fois.

- Yo ! Mon escadron est en vacances, ça te dirait d'te bouger le cul et d'aller au casse-pipe avec moi ?

Et VLAN ! Encore une manœuvre tape à l'œil ! Le pilote adorait impressionner son petit monde en faisant gueuler la Post-Combustion, un bien vilain défaut qui devenait une qualité précieuse au combat.

- Si tu suis la cadence, bien sûr...

Jamais deux sans trois ! Encore une pirouette qui fit converger la trajectoire de Shepard avec celle des capsules d'abordage, ses cibles favorites, sans défense. Les Séraphs commencèrent à s'en mêler et fondirent sur sa position, crachant le plasma à foison. Au lieu de se perdre en manœuvres d'évitement, Shepard se "mit à couvert" en speedant sur les cocons volants qui se prenaient un à un les tirs ennemis, coincés entre un Shepard fou de la gâchette et un bataillon spatial maladroit, qui se tuait au "friendly fire". Le pilote de LongSword se mit carrément en contre-sens par rapport aux nacelles d'abordage et fit péter ses canons comme un demeuré, rasant peu à peu la vaste armada qui ne pouvait lui tirer dessus, un petit instant "Space Invaders" qui retenait toute sa concentration. Malheureusement, l'ennemi avait saisi l'astuce et se plaça derrière Shepard, n'hésitant pas à raser encore plus de leurs alliés pour toucher le petit cafard gênant, trop bruyant. Et là, ledit cafard avait droit aux hémorroïdes lasers, ses réacteurs enduraient et esquivaient avec peine les tirs par derrière. Il était temps pour lui de bien vérifier si son arrière-garde l'avait suivi.

- Je m'fais avoir par derrière ! Quelqu'un pour me couvrir ? Gamin ? T'es là ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mésaventure
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mer 20 Oct 2010 - 1:33

- Maître ! Signature d'approche dans le système ! C'est un vaisseau de type Super-Destroyer. Il est des nôtres.

Le Maître de flotte, qui contemplait avec fierté la fusion plasmique des torpilles qu'il s'apprêtait à décharger sur les humains faiblard, fit volteface pour se rendre compte par lui-même de la situation. En effet, les projections holographiques ne trompaient pas. Il y avait en effet un Super-Croiseur de l'Alliance dans les parages... Mais que venait-il faire ici ? Seul les haut dignitaires pouvaient mériter le commandement de telles pièces d'armement. Un envoyé des Prophètes chargé de se rendre compte de la situation ? C'est trop grand... Des renforts ? Ce serait une honte...

- Maître, les torpilles sont prêtes à être lancées.

- Avortez immédiatement !

Le Sangheili Major qui reçut ces ordres ne tenta même pas de s'obstiner. Il interrompit la séquence de chargement du Main de la Justice et tous les autres vaisseaux en firent autant.

- Maître, le Super-Croiseur a quitté sa position. Il est derrière la flotte humaine.

- Mais qu'est-ce que ce maudit fait ici ? C'est mon combat ! ET JE LE METTRAI À ÉCHÉANCE À MOI SEUL !

- Maître, il charge ses torpilles !

- Envoyez-lui immédiatement l'ordre, sous peine de haute trahison, d'interrompre ses manœuvres !

- Il refuse de répondre, Maître...

Comment cela se pouvait-il ? D'où venait ce Super-Croiseur ? Comment osait-il tenir tête à Zoku ? Le Zealot s'approcha de l'hologramme du système. Il observait les méthodes de navigation de l'énorme vaisseau. C'était étrange... Pourquoi n'arrêtait-il pas d'avancer ? Et pourquoi tardait-il à larguer ses torpilles ? L'esprit de Zoku commença petit à petit à être submerger par un affreux doute... Il n'aimait pas ça... C'était trop étrange...

- Ordonnez à ma flotte de rompre la formation !

- Maître ! Le vaisseau... Il est en train de...

- JE SAIS !

Les torpilles à plasma furent larguées dans la direction de Zoku et de son navire. Le Sangheili ne prit même pas la peine d'attendre que son officier bougeasse le Main de la Justice. Il bondit lui-même sut les commandes manuelles de son Croiseur et les empoigna avec une rage immense. Il aurait voilu que les commandes holographiques entre ses mains furent ce nouvel ennemi. Il voulait le broyer...

L'inévitable se produisit et un vaisseau, le Grondement Chaotique, fut désintégré de bout en bout, emportant avec lui des milliers de guerriers qui n'eurent même pas la chance de voir le jour une dernière fois dans les tréfonds de l'oubli.

- Reformez la ligne ! Montrons à ces Hérétiques que nous ne céderons pas ! Que le Chemin de la Plénitude file immédiatement vers la station orbitale ! À tous les miens, envoyez vos chasseurs et protégez-le ! Rechargez vos torpilles ! Économisez vos boucliers ! Visez-moi tous le Super-Croiseur ! Qu'il aille pourrir dans les tréfonds de l'enfer d'où il provient ! Lui et tout son équipage !

La proue de chaque Croiseur CCS s'illumina de rouge et puis de violet bleuté. Admirant la puissance inexorable de son égo incarné en ces machines de guerre, le Zealot sentit un vent de gloire passer sur son cœur ! Les Dieux lui envoyaient une épreuve, mais jamais Ils ne l'abandonneraient ! Il surmonterait cet affront à leur toute puissance ! À SON honneur ! Ce système était sien ! Le fruit de SON travail ! POUR LE GRAND VOYAGE, IL RÉDUIRAIT TOUS CES PAÏENS AU SILENCE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mer 20 Oct 2010 - 14:55


- Pas l'temps, gamin ! On a des Covies à descendre


Une voix sortie de nulle part cria dans le casque de joshua puis un autre Longsword le frolla de justesse comme pour dire, 'désolé mon gars mais y'a plus urgent' . Le pilote effectua une autre manœuvre avec un style qui faisait penser a de la voltige puis lui proposa de coopérer avec lui.

- Yo ! Mon escadron est en vacances, ça te dirait d'te bouger le cul et d'aller au casse-pipe avec moi ?
- pourquoi pas, j'en avais marre de tourner en rond !!
- Si tu suis la cadence, bien sûr...
- t'en fait pas, je suis peut être pas un as de la voltige mais je sais viser, je suis du genre direct et me passe bien de mouvements inutiles.

Joshua coupa la liaison et suivis le pilote agité qui fonçait droit sur les capsules, Magdalène espérait qu'il était aussi bon tireur que cascadeur ou il finirait disloqué comme beaucoup d'autres aujourd'hui. Fort heureusement ce n'était pas le cas, ce Shepard zigzagait entre les capsules et semait la confusion a un tel point que certains se détruisaient mutuellement, mais la tactique du pilote fou ne dura qu'un bref instant, un des ennemis se plaça derrière lui et commença a l'arroser, Shepard semblait en panique tout a coup.

- Je m'fais avoir par derrière ! Quelqu'un pour me couvrir ? Gamin ? T'es là ?!


Sans perdre de temps en réponses futile le jeune capitaine accéléra et se plaça en trajectoire d'interception par dessus l'ennemi qui fut transpèrcé par une longue rafale d'auto canon de longsword, l'appareil explosa pendant que Joshua venait de ratrappé son nouvel ailier, il lui fit signe de la main par le cockpit.

- qui devait essayer de suivre la cadence déjà ?


Joshua vira sur la droite et retourna au combat faisant signe a Shepard de le suivre, un certains nombres de vaisseaux d'abordages commençaient a s'approcher dangereusement des vaisseaux alliés.

- On ferais mieux de poursuivre fissa avant que ceux la ne s'invitent chez nos camarades !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neya Zarahlk'ai
Sangheili, Soldat des Opérations Spéciales
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 33
Localisation : Sur le cadavre d'un Spartan
Humeur : this is Spartaaaaaaaann
Date d'inscription : 04/06/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée a plasma type 1
Autre Compte : Joshua thermidor
Arme n°2 : lance plasma

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 22 Oct 2010 - 16:01


Alkhor ne se laissa pas impressionner par le contretemps provoqué par le vaisseau hérétique et continua de chasser l'ennemi avec son Seraph. Jusqu'à la tout se passait bien mais un chasseur humain qui n'arrêtait pas de faire des cascades tout en abattant ses confrères commençait sérieusement a l'énerver, sans se faire prier Alkhor commença une approche sur l'ennemi qui était encore hors de portée.
Le chasseur fou s'attaquai maintenant aux capsules d'abordage, son palmarès commençait a prendre de l'ampleur, il fallait l'arrêter au nom des prophètes, Alkhor engagea la vitesse maximale pour atteindre la portée effective de ses armes le plus rapidement possible, celui-la n'allait pas s'en tirer comme sa.

- toujours aussi lâches humains, tu vas regretter tes actes dans les minutes qui suivent.

Un autre chasseur imita Alkhor et prit en chasse l'humain qui était bien trop habile pour lui, aucun tir ne semblait l'atteindre, le pilote devait être un as pour survire a une situation qui aurait envoyé en enfer n'importe quel pilote lambda. Toutefois le pilote Sangheili commençait a mettre l'AS du ciel en difficulté, on pouvait à présent ressentir l'urgence du pilote don les manœuvres perdait en élégance et en précision au fur et à mesure des esquives répétées, son adversaire le combattait a l'usure.

/ continue comme sa tu y est presque frère ! / Pensa Alkhor qui restait a distance, finalement son allié semblait s'en sortir, du moins avant qu'un deuxième chasseur humain surgit par dessus le Seraph de son confrère et le transporta d'une centaine de projectiles avant de se mettre a coté de l'AS.

- deux contre un ! je ne peux fermer les yeux sur une telle fourberie salles hérétiques !!!! je vais vous envoyer dans un endroit d'où vous ne sortirez jamais, la mort !

Le chasseur en forme de larme fonça a toute allure entre les débris des dizaines de vaisseaux détruit dans la bataille et tira une rafale de plasma sur le deuxième chasseur, celui qui avait détruit son ailier. Certains tirs percutèrent l'aile droite du vaisseau qui tangua et parti en vrille sur le coté, le pilote rétabli rapidement l'équilibre afin de contre attaquer mais Alkho ne comptait pas le regarder faire, il adopta une trajectoire d'interception, une pure folie, peu de pilotes attaquaient leurs cible de font mais cela ne le gêna pas, les deux chasseurs échangèrent des tirs avant de se croiser. Il avait touché le chasseur humain sur l'autre coté mais il était toujours en état de combattre, ses manoeuvres d'évitement l'avait épargné de la destruction. Alkho était touché lui aussi, ses boucliers étaient en surcharge et son système de refroidissement commençait a faiblir, une balle l'avait travèrsé, le Seraph slalomait entre les morceaux d'épaves tout en laissant un nuage de fumée dans son sillage.

- je ne m'attendais pas à un mactch nul, ces humains sont surprenants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 23
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mar 2 Nov 2010 - 23:49

Les Croiseurs CCS se remettaient en position, probablement humiliés par le dernier coup bas qu'ils ont reçus. Néanmoins, ils semblaient faire totalement fi de la perte d'un des leur, et la destruction de ce dernier n'a probablement suffi qu'à étancher leur rage et leur désir de vengeance. Leurs torpilles se rechargèrent pour la seconde fois.

- État du CAM, Lieutenant Bartley ? demanda Aronson.

- Recharge complète, mon Capitaine. Attends vos ordres pour ouvrir le feu.

- Lieutenant Jude, contactez immédiatement le Fire Bird et notre nouvel... ami, et sommez-les d'effectuer un tir soutenu en direction des assaillants.

- Compris, Capitaine. Ils sont prêts à ouvrir le feu.

- Alors Lieutenant, retirez les sécurités des tubes lance-missile Archer A à E et larguez une salve digne de ce nom sur un des Croiseurs. Préparez des solutions de tir adéquates.

- Sécurités des tubes retirées. Solutions de tir calculées. Paré à ouvrir le feu sur un des Croiseurs.

- Allez-y !

La passerelle du Destroyer s'ébranla quand la détonation du CAM se produisit. L'obus du CAM fondit à vitesse impressionnante en direction d'un vaisseau extraterrestre, talonné de près par quelques milliers de missiles. Les Covenants relâchèrent leurs torpilles qui foncèrent à toute allure en direction des humains. La plupart des missiles Archer fondirent sur place tandis que les autres poursuivirent fidèlement leur route. Le Fire Bird et le Croiseur Hérétique tirèrent à leur tour et les projectiles croisèrent ceux de l'ennemi.

- Évitez leurs torpilles, Lieutenant Stewman !

- Pas de problèmes, monsieur...

L'Officier de navigation semblait étrange. Une aura de calme mêlé à de l'adrénaline émanait de lui. On eût dit qu'il était en transe et ne faisait plus qu'un avec le Gédéon. Il poussa les moteurs frontaux à fond, ce qui fit reculer le navire du CSNU. Cette propulsion inversée lui donnait un court laps de temps supplémentaire afin de préparer sa stratégie d'évitement. Le Lieutenant empoigna les commandes des moteurs de secours et désactiva complètement les stabilisateurs : un acte de foi, ou de folie... De leur côté, le fire bird fut frôlé sur tribord par une torpille à plasma, ce qui endommagea plusieurs de ses ponts, et le vaisseau Hérétique, avec une technologie avancée sur celle des humains, parvint aisément à lancer des contre-mesures, ce qui lui évita la fonte. Les torpilles ennemies restantes fonçaient toujours tout droit vers le nez du Gédéon. Elles se rapprochaient de plus en plus vite, nez à nez avec la passerelle, à un tel point qu'on eût cru fondre devant elles.

Puis, au dernier moment, avant l'impact, l'officier de navigation alluma les propulseurs ventraux arrières et, les poussant au maximum pendant un cours laps de temps, fit exécuter au bâtiment un looping de maître pilote. Devant ce mouvement pour le moins inattendu, les torpilles, déstabilisées, tentèrent de suivre la cadence et effectuant de piètres roulis sur elles-mêmes. Au final, à deux doigts de percuter la coque du Destroyer, elle se fracassèrent entre elles.

Du côté ennemi, l'obus du CAM du Gédéon avait touché sa cible : il avait percé de la proue à la poupe un croiseur Covenant. Son bouclier hors d'usage, les missiles Archer explosèrent à la surface de sa coque, et quelques heureux élus se rendirent au cœur même de la brèche pour causer un charmant feu d'artifice de l'intérieur. Au moment où le vaisseau extraterrestre tentait de reprendre le contrôle, le CAM du Fire Bird atteint à son tour sa cible, qui coupa littéralement le Croiseur en deux. Les torpilles du vaisseau Hérétique désintégrèrent les morceaux.

- Plus que cinq...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Mésaventure
Personnage Non Joueur
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Ven 5 Nov 2010 - 15:13

- Ce n'est pas possible ! N'y en a-t-il qu'un seul qui ait été touché ?

- Oui, Capitaine...

Zoku 'Carimanee réfléchit un instant. Il ne devait pas s'emporter, car ses ordres pourraient garantir la destruction complète de sa flotte. Il révisa ses plans d'attaques.

- À tous mes vaisseaux : ouvrez une rupture spatio-temporelle avec des vecteurs de sortie aléatoires un peu partout autour de l'ennemi. Faites-leur face. Quand cela sera fait, décrochez-leur d'abord une salve, puis rompez la formation et aventurez-vous un peu partout autour d'eux. Nous allons les déconcentrer. Nous verrons s'ils seront toujours capables de se défendre. Que le Chemin de la Plénitude agisse de même, maintenant que ses troupes sont dans la station.

Tous les maîtres de vaisseau rendirent leur accord, à l'exception d'un seul...

- Qu'en est-il de Kasa Nar 'Ikalifumee ?

- Je crois qu'il est sur la station.

- Tant pis ! On se débrouillera sans lui ! Maintenant ! Allez-y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mer 10 Nov 2010 - 13:48

[post assez spécial en 2 parties car j'utilise mes deux comptes en même temps sinon sa serai impossible de basculer tout le temps ]

Si Alkhor avait put se douter un jour croiser un pilote de son égal dans l'espace celui-ci aurait redoublé de prudence et participé à la bataille à bord de son propre CSS mais les ordres n'étaient pas contestables. L'autre moustique n'arrêtait pas de tournoyer autour de lui avec une sacrée vélocité malgré les dégât subis.
Helas pour le chef Sangheili son chasseur était également endommagé, ses boucliers n'étaient plus et le blindage commençait à présenter de sérieuses avaries.

/ par les prophètes je n'ai plus beaucoup d'alternatives... /

Alkhor établit une tactique en quelques secondes, il fit un demi tour rapide et s'assura que l'humain le suivait de près, jusque la tout se passait comme prévu, Joshua Thermidor ne le lâchait pas d'un pouce et lui lançait des salves de canon de 120mm que le Seraph évitait à chaque foi en se faufilant entre les débris du Grondement Chaotique précédemment abattu par le maître Zoku. Les missiles explosaient juste derrière Alkhor qui sentait les ondes de chocs du fond de son cockpit.

/ un grand merci au travail de Zoku, ces débris me sont utiles. /

Les deux chasseurs sortirent du champ de débris embrasés et s'approchaient rapidement du spatioport, le LongSword était maintenant proche du Seraph et aligna ses canons sur les propulseurs de son ennemi, le réticule passa au rouge et son pilote ouvrit le feu. Alkhor vira à bâbord au dernier moment, une rafale le toucha en plein réacteur, mauvais timing hélas car Alkhor voulait juste que le tir éclate une plaque de blindage arrière mais sa tactique paya comme prévu.

Le Longsword gêné par l'explosion du réacteur et la fumée traversa la cloison d'un des hangars du spatioport créant accidentellement une dépressurisation du hangar et de son appareil.

- Joshua: Met ton masque et prépare toi à l'impact Magdalène, ce salopard nous à bien eu...

Et ce n'était pas rien de le dire, les deux pilotes pouvaient voir le mur du fond du hangar se rapprocher rapidement malgré l'activation des aéro-freins d'urgence, si leur appareil ne s'écraserait pas comme une canette contre la cloison ils subiraient tout de même un sacré choc, c'est pour éviter d'être blessé qu'ils se cramponnèrent à leur sièges et que Joshua fit tourner son vaisseau pour ne pas que l'impact se produise de face.

- C'est le moment de croiser les doigts...

Balayant tout sur son passage le Longsword percuta violemment la cloison, se leva sur le coté, resta en suspension quelques seconde et retomba lourdement sur le sol. Les volet d'urgences se verrouillèrent derrière eux rétablissant l'atmosphère dans le hangars, les deux miraculés ôtèrent leurs casques de navigation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Aronson
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 23
Localisation : À bord de mon fidèle CSNU Gédéon
Humeur : Fan de Halo
Date d'inscription : 09/09/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte : Jeffrey-094, Zoka 'Carimanee
Arme n°2 : Destroyer CSNU Gédéon

MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   Mar 16 Nov 2010 - 1:56

La puissance du Destroyer Gédéon avait nettement diminué depuis sa dernière frappe sur l'ennemi. Ses systèmes électriques étaient en surchauffe. Il lui fallait un sursis supplémentaire pour recharger son CAM. Sursis que les Covenants ne lui accorderaient surement pas.

En parlant de ces chiens, chaque vaisseau en forme de baleine créa une brèche dans le sous-espace et ils disparurent tous dans les confins dimensionnels parallèles.

Sur la passerelle du Gédéon, c'était l'affolement des plus chaotiques. Tous savaient que les Covenants reviendraient plus férocement qu'ils étaient repartis. Les hommes tentaient désespérément de recharger les systèmes, de dériver les sources d'énergie interne, pendant que Nathan Aronson avalait d'un trait deux comprimés de ses affreuses et répugnantes pilules contre les maux de tête. Le silence se fit lorsque le Lieutenant Michael Jude annonça une nouvelle des plus inattendues :

- Mon Capitaine. Le Commandant du vaisseau Covenant allié désire s'adresser à vous.

- Eh bien qu'est-ce que vous attendez ? s'impatienta le Capitaine. Passez-le sur l'écran de contrôle principal !

Aussitôt demandé, aussitôt reçu. Le visage d'un extraterrestre, un Élite, en armure ornementée de couleur argentée apparut dans l'écran de contrôle.

- Je m'adresse à tous les Capitaines de vaisseaux humains, soit Arune 'sone et June 'sone. Est-ce que l'un de vous possède une tête nucléaire à bord de son vaisseau de guerre ?

Aronson répondit immédiatement :

- Mon Destroyer possède 3 têtes nucléaires Shiva prêtes à être larguées. Puis-je savoir quel est votre plan, Capitaine ?

- Larguez-la maintenant là où vous êtes et réglez un détonateur. Puis, suivez mon vaisseau. Je vais ouvrir un passage dans le sous-espace en direction de l'autre côté de la planète.

- Mais pourquoi gaspiller une missile thermonucléaire alors que les boucliers Covenants risquent d'absorber la détonation?

- Faites-moi seulement confiance.

- Pourquoi devrais-je vous faire confiance ?

- Vous y avez tout intérêt.

- ...

Le Capitaine de vaisseau Aronson était pris dans un dilemme profond. Pourquoi agirait-il selon les ordres d'un ennemi qu'il a combattu depuis longtemps ? Comment être sûr que tout ceci n'était pas un entourloupe ? Bien que son cœur soit hésitant, il savait qu'il n'avait d'autres options que celle-là.

- C'est d'accord, répondit Aronson.

- Alors dépêchez-vous et suivez-moi. Les Covenants ne tarderont pas à sortir du sous-espace pour nous achever.

- Et les chasseurs ?

- Déjà rapatriés dans votre cargo.

- Et les hommes qu'on a envoyés sur l'astroport ? Ils vont être carbonisés...

- Les derniers Phantoms viennent d'entrer à bord de mon vaisseau. Il n'y a plus âme qui vive sur votre station. Et votre cristal est détruit.

- Capitaine Aronson ! s'écria le Lieutenant Jude. Ruptures spatio-temporelles multiples : ils arrivent.

- Lieutenant Bartley ! ordonna Aronson. Larguez une Shiva ici, en stationnaire. Et vous, Stewman, serrez-nous immédiatement au Super-Croiseur.

- Oui, mon Capitaine.

- Tête nucléaire larguée et armée. Détonateur prêt.

Les moteurs du Gédéons poussaient à plein régime tandis que des ruptures spatio-temporelles, on pouvait voir le nez des croiseurs CCS se pointer.

Le Super-Croiseur Hérétique ouvrit alors à son tour un passage dans le sous-espace. Le Cargo Fire Bird et le Destroyer Gédéon s'y pressèrent à ses côtés. En deux temps, trois mouvements, leur brèche se referma et les Croiseurs CCS étaient maintenant entièrement dans l'espace.

La formation des quatre Croiseurs était circulaire, comme pour assiéger les humains. Cependant, les aliens n'avaient pas prévu que leurs ennemis se défilent. Tout ce qu'il y avait au milieu d'eux, était un engin d'une petitesse déconcertante. Un appareil trop petit pour être détecté, mais si dévastateur qu'il ne suffit que d'un instant pour que tous les vaisseaux Covenants en orbite de ce côté de Eridanus II en ressentent les impulsion. En fait, n'ayant pas eu le temps de recharger leurs boucliers suite à leur passage dans le sous-espace, aucun Croiseur ne put réellement absorber l'explosion titanesque et les deux vaisseaux les plus proches furent littéralement grillés. Une faible vengeance pour les humains, après ce que ces monstres avaient fait subir à toutes leurs colonies. Pour ce qui est des deux autres Croiseurs à être sortis du sous-espace (le Vent de Triomphe et le Main de la Justice), les EMP provoquées par la détonation les ayant atteint à longue distance leur fit complètement perdre le contrôle de leurs systèmes électriques. Seul le Chemin de la plénitude, qui était resté près de la station pour terminé de réunir ses derniers guerriers, fut complètement indifférent à l'attaque des humains, étant donné que ses boucliers étaient encore fonctionnels.

Après un tel choc, il allait falloir plusieurs minutes, voir peut-être même quelques heures aux Covenants pour récupérer de ce coup puissant et se lancer à l'assaut de la planète.

Les humains avaient reporté l'échéance, mais rien n'était encore gagné d'avance.


*
*---*


- Riez ! RIEZ, MISÉRABLES PAÏENS ! VOUS NE FAITES QU'ACCENTUER LE POIDS DU JOUG QUE JE FERAI PESER SUR VOUS ! LE FARDEAU DE VOTRE DÉFAITE N'EN SERA QUE PLUS TERRIBLE !!!

Pour les humains et les Hérétiques, ça se poursuit ici : http://www.halofight.fr/en-orbite-d-eridanus-ii-f234/partie-2-de-la-tempete-introduction-briefing-humains-et-heretiques-seulement-t3264.htm

Pour les Covenants, vos introductions à la partie 2 sont en cours d'écriture et vous devrez vous rendre à l'endroit correspondant au vaisseau que vous avez choisi dans le prologue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartanjohn117.blog.jeuxvideo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Partie 1 de La Tempête] Crise dans les cieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les cieux de Bordeciel, un dragon s'envole...
» "The Mysterious Island of Mister Bubu [PART 3]" par Ztitus
» Un FW-190 restauré et qui vole dans les cieux.
» [TEST] Valkyrie Profile (PS1, PSP)
» Où est le paradis quand on vit dans les cieux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: La Tempête :: En orbite d'Eridanus II-
Sauter vers: