Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Operation Match retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Morgan FitzPatrick
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M6C + Balles semi perforantes + silencieux
Autre Compte : Nor'Reglemee
Arme n°2 : Couteau de combat

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Ven 30 Déc 2011 - 10:08

L'explosion apporta un soutien plus qu'intéressant aux forces UNSCiennes disposées tout autour de la salle des réacteurs. Lorsque Jaden jaillit armes aux poings les rebelles quittaient la base, la queue entre les jambes. Les rares vaisseaux qui réussissaient à s'enfuir se faisaient directement arraisonner par les frégates postées en extérieur

Le petit groupe des FireBalls courut derrière une dizaine de soldats. Soudainement ce qui avait été des êtres humains en chair et en os se transformèrent en torches, hurlantes de douleur. "Merry Christmas !" Hurla Jaden tout en leur tirant dessus, ils étaient fichus et il valait mieux terminer rapidement leur agonie. Lorsqu'une langue de flamme bleue érafla le casque du colonel qu'il comprit qu'il avait un sacré souci à se faire. Les Fireballs reculèrent à toute vitesse derrière des caisses en vidant leurs chargeurs, en vain. Jaden hurla de rage en balançant une grenade, en vain. Elle ne fit qu'érafler la peinture de l'exosquelette. Heureusement qu'il n'ait aucune mitrailleuse sur l'épaule comme il avait pu en voir... Mais qu'était ce là bas ? Un warthog et une magnifique tourelle Gauss.


"Major avec moi ! Tirs de suppression... Maintenant !"

Jaden jaillit de derrière les caisses et courut tandis que les balles ricochaient sur la cuirasse. Alors qu'il atteignait le volant une balle l'atteignit en plein mollet et le colonel tomba sur le siège. "Fils de pute !" et répondit le rebelle par une autre rafale. Mais Jaden avait déjà démarré, sans attendre de savoir où était son Major, à l'arrière ou ailleurs. Il accéléra et percuta l’exosquelette. La carlingue du véhicule se tordit mais s'écrasa avec l'autre contre un mur.

"Feu !"

Un bout portant contre cette chose devrait régler la question....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Ven 6 Jan 2012 - 22:03

Au dehors, la bataille acharnée entre les chasseurs rebelles et ceux du CSNU étaient intense. A sa demande, les communications avaient été coupées et la Chevauchée des Valkyries résonnait à présent dans les couloirs proches de la passerelle de commandement. Le spectacle était magnifique, les tirs de DCA formant de petites lignes interrompues et les explosions des chasseurs de jolies fleurs de feu.
Soudain une alarme retenti, venant perturber le chef d’œuvre de Wagner. Miller jeta son béret noir à terre.

-QUOI ?
-Colonel, deux vaisseaux rebelles de classe frégate en approche !
-On se casse, préparez mon pélican.

Miller marcha d'un pas rapide vers la baie des pélicans pour attraper le sien, vers une destination que personne ne connaissait. En fait, il était le seul à l'arrière de ce pélican, personne ne le conduisait, et pourtant le voilà en train de quitter la baie pour se propulser dans l'espace. Soudain la voix de Miller retentit dans les hauts-parleurs.

-Bonjour colonel, l'UNSC Hermès est en retard ... je ne détecte aucune perturbation de l'espace.

-Bande d'incompétents de merde.

Voilà donc le vice-directeur du SRN proche de la bataille entre les chasseurs de l'UNSC en train de se replier vers l'UNSC Belette qui se préparait à faire un bond dans le sous espace. Il allait donc être seul contre quelques chasseurs. Il allait falloir que l'Hermès fasse vite, très vite. Il essaya de se détendre et établi une liaison COM avec Isaac.

-Comment ça se passe en bas ? On a un petit contretemps là ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Mer 18 Jan 2012 - 16:28

- Bon les g..s, Me.... vo.. à couvert, ce ...elette peut au... faire un barb...... Faites ...ntion à vos ..ches! . Sp...an 77? Une i... pour le f..re bouger d'ici? Z'avez pas un ex.....ur parmi vos ar...s?

Encore sonné par le coup de marteau pneumatique du Cyclope, Isaac n'entendait que quelques bribes des mots du soldat à ses cotés, l’exosquelette lui brûlait violemment tout les soldats à sa portée.

- Aïe, putain une armure tout neuve! Désolé mon gars mais la à part un bon lance roquettes je vois pas trop....tient on dirait un Warthog la bas.


077 pointa du doigt un Warthog Gauss à moitié dissimulé par une bâche, il se leva et se préparait à "l'emprunter" quand il apperçu un ODST faire la même chose que lui.
Mais le soldat de chox n'eu pas de chance, un rebelle lui tira une balle en pleine jambe, ce qui le déséquiliobra mais ne l'arrêta pas pour autant, il mit le contact puis commença à foncer sur le Cyclope.

- Occupez le Marines! Il va se faire déchiqueter sinon!

Le Spartan et les soldats restants lancèrent des grenades et des tirs de suppression sur le Cyclope afin d'être vus avant Jaden et son Warthog. Le géant de fer était maintenant à une distance dangereuse d'Isaac qui cherchait une bonne couverture pour éviter de finir rôti comme un poulet, mais une masse de métal le percuta par le flanc et l'encastra dans le mur.
L'ODST grimpa rapidement sur la tourelle puis logea un projectile dans l'armure, l'absence de contre attaque confirmait la mort du pilote ou la neutralisation de l'armure. Mais Jaden n'était pas tiré d'affaire pour autant, blessé à la jambe, il n'aurait pas le temps d'échapper à l'explosion du Cyclope don le noyaux devenait instable.
Sans prévenir, Isaac sprinta vers les deux épaves puis sauta sur l'arrière du Warthog.

- J'ai vu assez de pertes alliées pour aujourd'hui! Tu va survivre et me payer une bonne bière!

Isaac saisit le bras gauche du soldat puis le passa sur son épaule pour qu'il s'appuie sur le Spartan, il l'aida à descendre puis accéléra le pas pour s'éloigner le plus vite possible de l'épave qui explosa au bout de quelques secondes.
Le souffle projeta les deux homme vers l'avant, ils tombèrent contre le sol mais ne semblaient pas blessés. La radio d'Isaac encore face contre terre hurlait par intermittence avec la voix de Miller, 077 l'avait complètement oublié dans le feu de l'action.

- Et merde ça devient une habitude de tomber ou quoi!

-Comment ça se passe en bas ? On a un petit contretemps là ...

- Et bien la bonne nouvelle est que TOUT les objectifs sont remplis, la mauvaise est que le réacteur va entrer en fusion et bientôt exploser, nous forçant à nous magner le cul pour atteindre le point d'extraction mais on se débrouille. Hmm vous avez parlé d'un contretemps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vito Andolini
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 24
Localisation : Devine...
Humeur : Meurtrière
Date d'inscription : 03/07/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA5B + LG intégrés
Autre Compte :
Arme n°2 : Couteau de combat

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Mer 18 Jan 2012 - 18:27

Quand Jaden commanda un tir de suppression, il obéit, les hommes de sa petite escouade faisant de même. Bien sur, les balles ne feraient rien à l'exosquelette, mais les FireBalls pourraient peut être trouver un peu de répit, et dans cette diversion, parviendrait-on à trouver un point faible.

Les balles rebondissaient contre le blinfage, ne faisant que de petits pocs sur le métal.
Il faudrait des milliers et des milliers de balles avant de pouvoir faire un trou dans le blindage.
Et du temps. Deux choses qu'ils n'avaient pas en grande quantité.

Jaden profita du tir de suppression fait par Vito et ses compagnons pour prendre un Warthog.
Il devait surement essayer de combattre l'exosquelette. Vito se préparait à le rejoindre, lorsqu'un réservoir d'essence explosa, éché par les langues de flammes venant du bras du Cyclope.

Vito fut soulevé de terre et projeté à grande vitesse contre le mur, son fusil d'assaut se brisant contre le mur sous la force du coup. Du sang commençait à couler de la commissure de ses lèvres et de son nez quand ses hommes arrivèrent jusqu'à lui. Ils étaient aussi toucher, mais moins durement.
Il se releva tant bien que mal, soutenu par un de ses hommes. Ils tentèrent de se mettre à l'abri dans cet enfer de feu et d'explosion. Des tirs se faisaient entendre, mais on ne pouvait les localiser à travers la fumée noir provoqué par l'explosion des futs d'essence.

Ils devaient abslumen trouver un moyen de s'en aller... Au prix d'un sacrifice?



- Colonel, je crois que l'on va devoir sacrifier quelqu’un qui l'attirera autre part... Sinon ça va pas être cool...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Sam 11 Fév 2012 - 15:20

Spoiler:
 


Les derniers mètres à parcourir étaient surement les plus long et difficiles de toute cette foutue mission, entre ses blessures cachées par son armure et le blessé qu'il portait à l'épaule Isaac se sentait ralentit par rapport à sa vitesse habituelle. Mais il ne voulait pas prendre le risque d'aggraver le cas de l'ODST qu'il épaulait, il repoussait chaque trainard avec quelques rafales du MA 37 qu'il avait ramassé sur un corps avant d'ouvrir la marche vers le point d'évacuation.
Les autres soldats restant se placèrent autour du Spartan et son blessé afin qu'ils ne deviennent pas des cibles privilégiées par les dernier rebelles kamikazes qui étaient prêt à sacrifier leurs vies pour ponctionner leur agresseur de quelques hommes.

Mais ce qui rendait la marche pénible venait du début de la réaction critique du réacteur nucléaire rebelle privé de son système de refroidissement, la chaleur qui régnait dans les couloirs avoisinait les 45]C et augmentait à chaque minutes, le réacteur devait être chauffé à rouge pour chauffer toute la base à ce point!
Des jets de vapeur jaillissaient des conduites latérales, causant quelques brulures aux soldats qui accompagnaient le Spartan protégé de ses dangers environnementaux, 077 s'en sentait presque coupable de ne pas subir cette gêne supplémentaire.

Le groupe arriva finalement devant la porte qui les séparait de la zone atterrissage improvisée sur laquelle attendait le dernier Pelican entouré de six Marines qui sécurisaient la ZA. Un Marine s'approcha de la porte pour tenter de l'ouvrir mais celle ci resta bloquée!

- Et merde, pourquoi ce genre de galère arrive toujours au mauvais moment!
- Pousse toi! On va pas passer une heure sur une ptain de porte!
- que....

Le Spartan fit signe à tout le monde de s'écarter, confia son blessé à un membre de son escouade puis prit de l'élan pour l'enfoncer. Le géant d'acie vidsa son chargeur sur les charnières rouillées de la porte puis jeta son arme pour présenter son épaule droite à la dite porte, il sauta de toutes ses forces dessus, la porte voltigea avec le Spartan qui retomba contre le sol plaqué sur les reste de l'obstacle. Isaac se releva puis fit signe aux autre de foncer vers le pelican.

- Aller, on rentre chez nous! Marre de ce caillou de tarés!

Les soldats épuisés et pressés de quitter cet endroit ne se firent pas désirer, ils prirent une place libre dans l'aéronef puis placèrent les blessés au fond, près du médecin militaire qui commençait déjà a les examiner pour administrer les premiers soins.
Isaac entra en dernier dans le vaisseau qui s'empressa de décoller avant le feu d'artifice, le pilote mit la post combustion a fond pour éloigner l'appareil le plus vite possible du danger mais ils avaient pris beaucoup de retard pour évacuer....

- Regardez, l’astéroïde, il est en train de...aaah mes yeux!
- ne regardez pas la base rebelle!


Une mini supernova illumina l'intérieur de l'appareil avant de le secouer violemment via l'effet de souffle, tout le monde à bord se demanda si il rentrerai en vie de cette mission. La tempête passée, Isaac réveilla la moitié de l'équipage sans connaissances, le choc avait été si violent qu'il avaient dérivé de leur axe de retour, il pouvait à peine voir l'UNSC Belette loin derrière aux. Il se précipita vers le pilote encore inconscient, lui secoua l'épaule, l'absence de réponse l'inquiéta, il se pencha pour observer le pilote qui était apparemment mort dans le choc.
Il était hors de question de rester la à dériver, le Spartan écarta lentement le corps du pilote pour prendre sa place, il n'avait piloté un Pélican qu'une seule foi mais ce n'était aps bien compliqué pour le peu de distance à parcourir, la seule difficulté résidait dans les débris de la base à éviter, sans radar....

- Accrochez vous bien les gars, je suis un peu rouillé aux commandes d'un coucou et les débris spatiaux qui s'interposent entre nous et notre destinations n’arrangent pas les choses!


PS: bon en fait ceci est mon avant dernier post pour clore la mission Wink A votre tour soldats !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vito Andolini
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 24
Localisation : Devine...
Humeur : Meurtrière
Date d'inscription : 03/07/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA5B + LG intégrés
Autre Compte :
Arme n°2 : Couteau de combat

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Mer 22 Fév 2012 - 11:41

Vito essayait d'éviter les balles qui surgissaient de nulle part en se plaquant contre les murs accompagné de ses hommes. Il entendit les tirs cessé, puis d'autres reprendre en direction de la porte si ses souvenirs étaient bon. Cela devait surement être ses coéquipiers du CNSU. Ils cherchaient à sortir maintenant que le décompte approchait dangereusement de zéro.

Il commanda à ses hommes de les rejoindre.


- On rejoint les Uniformes! On se casse de là et presto!


Il les suivit, tout en faisant attention à qu'aucun hostile ne viennent contrecarrer leur retraite.
Le Spartan venait de réussir à ouvrir la sortie, à renfort de balle et de sa force titanesque.


*Une armure comme ça ça doit être bien utile pendant les combats*

Il sentit un fluide couler le long de son épaule, imbibant sa tenue de combat. Il regarda pour voir d'où cela venait.

Il avait un trou dans le bras, du diamètre d'un éclat de béton. Surement un éclat à cause d'une balle perdue... Il n'avait rien ressentie de l'impact, surement grâce à l'adrénaline qui coulait dans ses veines pendant le combat.

La douleur commença à se faire sentir et il serra les dents en essayant de se concentrer sur le fait qu'il fallait sortir de là. Le Spartan portait un homme sur ses épaules et Vito ne s'aperçut que c'était son supérieur seulement lorsqu'il vit que ce dernier n'était pas debout avec les autres.


*Merde... ça part en couille là...*

Il suivit le Spartan et les autres en se rapprochant afin d'éviter de trop se disperser et il atteignirent le Pélican.

Ils entrèrent dedans et Vito essayait de lutter contre la douleur qui émanait de son bras qu'il n'entendit pas ce que disaient les autres. L'éclat avait surement pénétré profondément.


*Quelle merde, quelle merde!!!*

Puis il ne put dire ce qu'il s'était passé, tombant dans les vapes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan FitzPatrick
Navy, Capitaine de Frégate
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M6C + Balles semi perforantes + silencieux
Autre Compte : Nor'Reglemee
Arme n°2 : Couteau de combat

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Sam 25 Fév 2012 - 13:46

*Saloperie de merde. Enculés de rebelles !*

Telle fut la pensée de Jaden tandis que tout autour de lui explosait. Après l'implosion, plutôt spectaculaire et qui avait repeint les murs du hangar, il avait été attraper par M. le Spartan, commandant de l'Opération Match Retour. Ils coururent à travers les quelques couloirs restants et tombèrent sur la ZA aménagée. Jaden brûlait de chaud, être dans une cocotte minute revenait quasiment à la même chose que ce qu'il ressentait maintenant.

Le Spartan confia le Colonel à un soldat et enfonça la porte. Quelques secondes plus tard les Fireballs suivirent avec quelques autres survivants. Jaden se redressa et eut le temps de voir son Major, Vito Andolini, s'écroulait. Le Colonel sauta sur le blessé et le sangla violemment. L'évacuation promettait d'être mouvementée. Tandis que le Pélican décollait Jaden extirpa la balle, d'un petit calibre, du bras de son Major et inséra sans application la bonbonne de mousse biochimique. La plaie bouchée Jaden baffa son subalterne.

"Allez debout Major ! Espèce de lopette vous êtes même foutus de veiller sur moi hein petit co** ! Une balle et on tourne de l'oeil hein ?"

Le Major marmonna quelque chose et Jaden entendit clairement un "je vous emmerde mon colonel" ce qui valut au soldat une taloche de plus.

"Debout ! Si vous claquez maintenant vous aurez pas votre paie ! Et dire que j'y comptais placer un bonus !"

A ses mots la base rebelle s'effondra sur elle même et l'explosion envoya valdinguer le Pélican dans le vide spatial. Jaden ne s'était malheureusement pas attacher et il se sentit partir en arrière. Avec un cri il sentit ses vertèbres se brisaient. Quelques minutes plus tard un Caporal se pencha vers lui, des larmes sur les joues. Jaden se comprit condamné et ce soldat ne le pleurait pas lui mais le stress accumulait et la déception à voir un camarade tombé après le combat. Le Colonel l'attrapa par le bras et le força à se pencher vers lui.

"Caporal ! Un dernier mot de ma part.... Mes dernières paroles seront : Allez vous faire foutre !"

Jaden éclata de rire tandis que la vie le quittait doucement. Sa bouche s'affaissa lentement, découvrant ses dents rouges de sang, ses yeux devinrent fixe et quelque instant durant une dernière étincelle de souffrance brilla derrière ses prunelles. Puis Jaden mourut.


HRPG : Ainsi je vais faire un autre personnage. De la Navy cette fois ci. Un an de plaisir à jouer Jaden mais tous les héros ont le droit à une jolie fin non ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Mar 13 Mar 2012 - 23:27

Isaac se concentrait sur le pilotage du Pelican malgré l'agitation qui régnait derrière lui, témoignage des premiers soins prodigués au colonel Jaden bien mal en point.
le Spartan avait de sérieux doutes sur sa survie, bien qu'il souhaitait de tout son âme qu'il s'en tire, ses traumas multiples auraient hélas le dessus sur cette tête brûlée qui avait déjà bien tenu le choc alors que bien d'autres seraient déjà six pieds sous terre après avoir subit autant de blessures.
Isaac entendit une dernière phrase avant qu'un silence pesant s'installe dans l'habitacle glacé du pélican a moitié dépressurisé, un silence révélateur de l'état de Jaden....Le Spartan n'osait pas encore se retourner, préférant laisser les marines et ODST honorer son voyage vers l'autre monde, les soldats modifiés et leurs lourdes armures ne se sentaient pas à leur place au milieu des frêles marines de l'UNSC, ils avaient perdu une part de leur humanité dans le terrible programme Spartan II, un mal pour un bien ou le contraire? Quoi qu'il en soit, Isaac se sentait coupable de sa supériorité si controversée.

- Et merde! Je lui avais promis un verre si on s'en tirait! A quoi bon être dans cette armure si elle ne peut même pas protéger les autres....Pardonne moi Jaden, je n'aurais pas put honorer ma promesse...

- Ce n'est pas le moment de pleurnicher boite de conserve! On a tous perdu un pote aujourd'hui, vous ne serez pas le premier ni le dernier et dites vous que Jaden n'aurait pas supporté qu'on chiale sur ses restes! Et ce n'est pas votre faute...les vrais coupables ont brulés avec ce cailloux. Rétorqua un Marine en pointant les restes de l'astéroïde avec son pouce derrière son épaule.
- C'est vrai, vous avez raison sur ce point ça ne sert à rien de chialer et se lamenter a chaque mort...et puis difficile de pleurer quand on en as plus la faculté. Rentrons chez nous tout le monde.

Le Spartan poussa la postcombustion a son maximum et mit le cap vers l'UNSC Belette, il jeta un dernier regard sur le corps de Jaden, le sang de ses plaies avait gelé sous le froid du vide spatial qui s'insinuait a travers les fissures de la carlingue.
Le vaisseau était encore occupé avec les derniers trainards ennemis, Isaac s'empressa de prévenir le Belette de leur présence afin de ne pas finir criblés de balles par la DCA du bâtiment allié.

- Isaac 077 à UNSC Belette, j'ai une dizaine de soldats à boird d'un Pélican d'évacuation! Je demande l'ouverture d'une baie d'amarrage avec une équipe médicale prête a recueillir les blessés! Et je vous demande aussi de ne pas nous tirer dessus....
- Bien prit, veuillez vous diriger vers la baie C-3, les secours sont déjà en chemin, et au passage, des chasseurs rebelles sont encore dans le secteur alors faites attention aux feux croisés terminé!


L’officier de com n'avait pas tord, Isaac pouvait déjà apercevoir des traits enflammés se perdre dans l'infini ainsi que des formes virevoltantes, tournoyant autour du vaisseau de l'UNSC, le problème étant que le pélican se dirigeait droit vers ce feu croisé. Le Spartan se tourna vers son équipage, leur conseilla de bien s'arnacher dans leurs sièges puis de serrer les dents, le terminus ne se ferait pas en douceur.
Son Pélican n'était pas armé alors inutile de s'attarder sur les chasseurs, 077 fonça en direction du point en surbrillance qui lui indiquait le hangar d'amarrage, il poussa les gaz à un tel point que les moteurs commençaient à chauffer au maximum de leur seuil de résistance. la carlingue tremblait sous le vitesse et les impacts des balles perdues...parfois alliées qui plus est!

Le Spartan tenta de négocier son approche du hangars, manœuvre vaine qu'un missile ennemi vint saboter à quelques mètres seulement du terminus. Le Pelican parti en roulis sur son axe avant de retomber sur le flanc bâbord puis de glisser sur 15mètres de baie avant de s'arrêter contre un autre appareil solidement arrimé dans la baie.
S'en suivit un véritable ballet d'engins intervention de l'équipe de maintenance qui étalinguait les flammes qui léchaient les moteurs du Pélican écrasé, deux Warthogs non armés chargés de secouristes arrivèrent sur les lieux pour déverser leurs médecins et leurs trousses de secours et leurs brancards.

Isaac éclata ce qui restait de la verrière avant de l'épave avec ses pieds puis en sorti en titubant pendant que les autres étaient évacués par l'arrière. Il ôta son casque, le coinça sous le coude puis passa sa main libre dans sa chevelure brune trempée de sueur et de son propre sang, une infirmière se précipita pour vérifier un éventuel trauma crânien.

- C'est bon on verra plus tard pour le check up! Occupez vous plutôt de ces hommes, ils ont plus besoins de soins croyez moi et pas que physiquement.






Le Spartan quitta la zone sinistrée pour se diriger vers le pont de commandement, il avait un rapport à donner...et cette fichue puce entachée du sang d'une vingtaine de soldats.
Isaac entra d'un pas formel puis saluât Miller avant d'être convié au repos.

- Spartan II Matricule 077 Isaac, au rapport colonel: malgré les difficultés rencontrées sur le champ de bataille, je viens vous confirmer en personne du succès de l'objectif principal, les ADM rebelles, leurs chaînes d'assemblages ainsi que toute leur base a été anéantie à 100%. Son oblitération est telle qu'il leur sera même impossible de reconstruire sur l'astéroïde puisque nous l'avons réduit en poussière...J'imagine que vous souhaitiez également un rapport sur le niveau d'hostilité rencontré. Je l'ai estimé élevé, pour des rebelles je veux dire, nous avons put apercevoir de nombreux entrepôts annexes remplis d'armes de l'UNSC volées, une cinquantaine d'ADM prêtes à l'emploi, Warthogs et même des cyclopes modifiés don un que nous avons du neutraliser lors de notre fuite!
Bref, nous les avions plus que sous évalués colonel...sans vous manquer de respect bien sur.

- mais avez vous réussi l'objectif le plus important, vous voyez de quoi je veux parler Spartan!
- La puce? Bien sur, tenez, j’espère juste qu'elle en vaut la peine car son extraction à couté de nombreuses vies aujourd'hui....trop de vies pour une si petite chose d'ailleurs.


Isaac posa la puce sur la table tactique devant laquelle Miller se tenait debout, saluât une dernière foi son supérieur avant de quitter le pont pour se faire examiner par les médecins du vaisseau avant de s'allonger sur la couchette de ses quartiers temporaires. Bientôt, une nouvelle mission lui sera confiée, puis encore une autre et tout les soldats tombés aujourd'hui seront oubliés, les Spartans côtoient les morts à chaque déploiement, ils ont été formés pour ça et ne pas en subir les traumatismes contrairement aux Marines. Une banalisation de la mort qui l'effrayait toujours, enfin un peu.
Mais pour cette foi la ça serait différent, car tout ces sacrifices pour de simples données classifiées l'indignaient au plus au point, c'était cette indignation qui le motivait à garder les morts d'aujourd'hui en mémoire.

A la mémoire de Jaden, un grand homme tombé courageusement au combat.....




Statut RP.... RP terminé, je vous laisse jusqu’à dimanche pour déposer un dernier post (ou une gerbe de fleur pour Jaden Wink ) avant de clore définitivement cette session, merci à tout le monde pour votre participation Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vito Andolini
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 24
Localisation : Devine...
Humeur : Meurtrière
Date d'inscription : 03/07/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut MA5B + LG intégrés
Autre Compte :
Arme n°2 : Couteau de combat

MessageSujet: Re: Operation Match retour   Mar 20 Mar 2012 - 0:01

Quand Vito se réveilla, il se trouvait dans le hangar de l'UNSC Belette. Il avait peine à recouvrer ses esprits, mais, à force d'efforts et de médecins tentant de lui parler, il arriva à se remettre d'aplomb. Il se leva et fut pris de nausée en voyant l'étendue des dégâts.

Des Soldats gisaient sur le sol même ou sur des civières, des médecins, des infirmiers et des membres du SRN s'affairant autour des survivants. Les blessures, que cela soit pour les survivants ou pour les morts n'étaient vraiment pas belles à voir. Mais Vito avait l'habitude de l'hémoglobine maintenant, il n'était plus dégouté, il avait signé pour cette vie là.

Il demanda à un planton qui courait où se trouvait le Colonel Carr. Ce dernier l'envoya à un gradé qui pour toute réponse lui montra une housse mortuaire dont une tête dépassait. Le gradé avait visiblement l'air triste.

Mais Vito était effondré. Il tituba jusqu'au cadavre, bousculant plusieurs hommes dans sa course. Du coin de l’œil il aperçut le Spartan qui les avaient accompagné dans la mission, mais son cerveau ne percuta pas. Il continua sa route jusqu'au corps et tomba à genou devant le corps, se couvrant les genoux d’ecchymoses.

Il toisa le visage sans vie de son ancien patron. Il paraissait serein, presque heureux, dans la Mort, cette compagne qui les avaient accompagné si longtemps, armant leur bras plutôt que de toucher leurs cœurs. Mais l'heure était finalement venue pour le Colonel Jaden carr, Chef des Desert Fighters.

Nul doute qu'il n'aurait préféré une autre mort que celle là qui résumait bien sa vie. Mais sa disparition laissait un grand vide pour Vito. Il ne se sentait pas à la hauteur de Jaden. Son corps n'arrivait pas à pleurer son compagnon. L'habitude. Saleté d'habitude. Au mauvais moment...

Il referma la housse mortuaire et chargea le sac dans un container qu'il fit porté dans le vaisseau qui allait le conduire, lui et ses hommes, à leur base de Draco III, où il rendrai les honneurs à leur défunts.

Il rassembla son courage et il fit appelé ses hommes restants des Fireball.


- Camarades, le Colonel est mort, à notre grand désarroi. Il a été un grand chef, avisé et juste. Je ne sais quoi dire d'autre tant il me rappelle de souvenirs. Si vous voulez ajouter quelque chose...

Personne ne prit la parole, fixant le sol du regard, quelques larmes faisant leur apparitions.


- Donc puisque l'Officier en chef à perdu la vie, je prend le Commandement des Fireball et des Desert Fighters. Rompez, on retourne à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Operation Match retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Operation Match retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Operation Match retour
» Huaxtèques Vs Mayas : match retour dans les cactus (reprise)
» chose-asurs vs skaven le match retour.
» [2999] Match retour contre elfes noires
» [1200] Nécrons VS tyranide: match retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
Planètes Vitrifiées
 :: Eridanus II :: Champ d'astéroïde d'Eridanus II - Base Rebelle
-
Sauter vers: