Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit bilan [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 27
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Un petit bilan [Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 23:00

La basse. Énorme. Tellement gigantesque. A elle seule, elle fait onduler des centaines de personnes. Cela fait combien de temps que je suis là ? Trois heures, quatre peut-être. Une fine goutte de sueur coule de mon cou jusqu'à mon nombril sur ma peau dorée.
Les lumières multicolores m'aveuglent un peu. Mais leurs rythme s'accorde avec la basse. Les aiguës. Les sons stridents. J'ai toujours aimé l’électro. Je prends mon pied, c'est peut-être aussi à cause de la drogue. Mon corps se déhanche et ondule pendant que je jette mon soutien gorge dans la foule. Là, à mes pieds. Ils dansent, ils me regardent avec envie. Cela m'excite, m’incite à me déhancher encore plus. Pour eux, pour moi. La basse me fait vibrer, de la tête aux pointes de mes longs cheveux, en passant par ma poitrine nue. Ce son est tellement intense. Oh ... J'aime ça. Atifa, l'autre danseuse de la boite viens vers moi en se déhanchant. Elle est dans le même état que moi, l'huile qu'elle s'est répandue sur sa belle peau noire lui donne un air encore plus ... sensuel. Elle se met dos à moi. Danse, se frotte, se déhanche. Elle me caresse le visage, m'embrasse. Ses long cheveux noirs se mélangent aux miens dans une danse sensuelle. Le compteur de crédits explose.
Je continue à danser pendant plusieurs heures. Les gens me dévorent des yeux avec envie, comme pour ma partenaire. Nous sommes heureuses, nous ne pensons plus à rien. Nous profitons juste du son, de la danse, des gens. Les contacts d'Atifa sur ma peau me font frissonner. C'est un cercle vicieux, je n'arrive plus à m'arrêter, même si mes bottes à talon me font un peu souffrir. Il est finalement trois heures du matin quand je descend de la scène.

Me voilà dans les vestiaire, la basse continuant à résonner à travers les murs. Je passe une paire de baskets, et met simplement un soutien gorge et une veste de cuir. Je vérifie que mes cigarettes sont dans la poche, et je sors de là. Les effets de la drogue commencent à se dissiper. En passant par la salle, je vois Atifa qui se fait emmerder. Un homme et deux de ses amis s'amusent à la tirer par le bras, essayer de la "charmer". Ces gros porcs ne se rendent pas compte qu'ils sont répugnants. Je me fraye un passage rapidement dans la foule, allant jusqu'à en bousculer certains. Atifa me jette un regard suppliant. Je tape sur l'épaule d'un des mecs, et celui ci se retourna. Je lui décoche un énorme coup de poing, et celui ci s'écroule. Ses copains se jettent sur moi. pour le premier, une clé de bras, un cri. Il abandonne, se soumet. A mes pieds. Je lui donne un coup de genou au visage, son nez se brise dans un craquement sinistre, et il s'écroule sur le corps de son ami. Puis un coup de pied dans les parties sensibles pour le troisième. Ce dernier tombe à genou, et je lui dépose sensuellement un baiser sur le front avant de reculer un peu et lui envoyer un coup de pied directement dans la tempe. Je les regarde, en tas, les poings sur les hanches. C'est marrant, je me sens un peu comme une super-héroïne. Cela fait un moment que je n'avais plus eu recours à la force. Depuis deux ans en fait. Atifa me fait un grand sourire et me remercie, et je lui répond avec un bref salut militaire, et un sourire. Elle aussi souris. C'est le principal. Un des "gros durs" se réveille, et réveille ses copains. Ils me regardent, je me met en position de combat, si la folle idée leur viendrait de venir chercher encore les emmerdes. Mais, non. Finalement, ils s'enfuient en poussant les gens. Je leur fait un adieu de la main et un sourire. Plus important que tout, le sourire.
J'entre enfin dans le fumoir, et prends une grande bouffée d'air qui ici est plus frais que dans la boite de nuit. Enfin. J'allume une cigarette et appuyée contre un des murs, je baisse les yeux et regarde mes longues jambes, repensant de nouveau à mon passé et surtout, à mon futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Duc
Leader Rebelle
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Ven 16 Mar 2012 - 14:24

Un claquement sec, une étincelle suivi d'une flamme légère, et un mince filet d'une fumé acre et forte fit du simple fumoir, salle plongé dans la semi pénombre d'un lieu de perdition exploitant les artifices humains et leurs vices les plus sombres, en un lieu à l'atmosphère presque salvatrice: Un homme, traqué et y ayant trouvé refuge, jugeait qu'au moins une de ces âmes en valait la peine.

Un verre en cristal, un doigt d'un vodka sans âge luisaient dans le salon, isolé du reste de l'établissement en un rien de temps, déserté par ce qui paraissait être une poignée d'habitués d'une catégorie sociale élevé attendant l'heure où le plèbe songerait au travail qui l'attend à l'aube. Un seul demeurait, s'était levé, faisant face à la jeune femme digne d’intérêt.

Même en bras de chemise, et simplement couvert d'un gilet cependant boutonné à la manière des plus élégants officiers d'antan, le personnage, dont la barbe grise rougeoyait et reflétait la cendre d'une cigarette à peine allumée, jurait avec la tenue délurée de la jeune mais fougueuse danseuse. Alors qu'elle prenait conscience du changement radical de décor de la salle, il prit la parole.

"Mademoiselle, si je puis me permettre, que vous manque-t-il ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 27
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Lun 19 Mar 2012 - 3:08

Alors que j'expire lentement la fumée de mes poumons, un homme avec sa coupette d'alcool se leva de la banquette et se dressa devant moi. Je ne l'avais absolument pas vu, le fumoir étant extrêmement sombre. J'avais du mal à définir l'âge de la personne. Je voyais bien sa barbe grisonnante, ses cheveux coiffés et recoiffés à la main, mais l'obscurité de la pièce, le bruit, ... la drogue. Je pensais que les effets de celle-ci s'étaient dissipés mais l'inactivité dans le fumoir avait peut-être fait tout ressurgir.

Mademoiselle, si je puis me permettre, que vous manque-t-il ?

Je regardais l'homme avec un sourire en coin, et lâcha un ricanement assez masculin. Non, les effets n'étaient dissipés. Vraiment pas. Je lui mit une main sur l'épaule, en partie pour ne pas tomber de déséquilibre.

Ce qui me manque ? Hahaha ... Tu vois pas ce qui me manque ? Une vie, putain. Crois moi ou pas, pervers de merde, mais avant j'étais sous-off' à l'UNSC. Regarde ce que je suis aujourd'hui ...

Ma voix me paraissait incroyablement rauque, tout comme mon rire. Je ne savais pas vraiment si je devais me réjouir ou me lamenter.

Mon fiancé s'est fait assassiné par le SRN, et on l'a fait passer pour mort au combat, dans un crash de pélican. Voilà le seul putain d'endroit où je me sens à peu près tranquille et je ...

Je ne pus finir ma phrase, tant l'émotion me prit à la gorge. Cet homme n'était pas un vieux pervers comme j'en croisais tous les jours ici. Il n'avait rien dit de plus, me regardait juste par-dessus des lunettes imaginaires, les mains dans les poches. Sa présence dégageait un certain charisme rassurant. Je m'assis sur la banquette, impuissante, regardant de nouveau mes jambes, mes longs cheveux noirs tombants devant mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Duc
Leader Rebelle
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Lun 19 Mar 2012 - 13:56

Ulrich la laissa choir sur le canapé moelleux, certain qu'à l'instant t, c'était la seule chose qui pouvait la soutenir. Son verre posé sur une table basse, la cigarette se consumant à ses lèvres, il lui faisait toujours face, et décida de poursuivre, conscient que ce qu'il pouvait lui dire pouvait l'achever comme lui laisser l'opportunité de trouver la volonté de se relever.

"Votre vie ? Vous devez parler de celle que vous avez abandonné en choisissant le métier des armes."

Son ton devint plus dur, prenant sur lui pour ne pas faire un geste compatissant, et la prendre en pitié davantage. Elle aurait pu être sa fille, et un sentiment de révolte, celui qui rodait depuis bien trop longtemps autour de lui gagnait peu à peu de terrain sur son flegme habituel.

"Vous avez fui un engagement nécessitant une véritable grandeur d'âme Mademoiselle. Ce que l'armée vous a donné, des hommes ne méritant plus ce nom vous l'ont enlevé bien trop facilement."

Il semblait peiner à capter son attention, mais savait pertinemment que la drogue faisaient résonner ses paroles, et qu'elle s'y accrochait pour éviter de sombrer davantage.

"Je vais vous dire ce qui vous manque. Etre conscient de la mort qui rode et vous attend, sentir la chaleur d'une atmosphère embrasé, les cieux qui ploient sous votre volonté. Il vous manque de savoir qui de la terre ou de vous même ploiera sous le choc, si votre chute vous permettre de triompher de vos ennemis ou non. La guerre vous manque, ses flammes qui luisent encore dans vos yeux et ce que vous lui avez sacrifié pour tout ce que vous aimiez et aimez encore."

Ulrich jeta sa cigarette d'un geste désinvolte, le bout encore incandescent. Il ne put réprimer un sourire sincère.

"Ils ne vous ont pas ôté votre vie: Vous l'aviez déjà perdu. Vous cherchez dans la drogue et la danse ce que vous n'y retrouverez pas. Vos fasciniez vos hommes pour des raisons aux antipodes de celles de ces âmes égarées, vous étiez ivre de votre propre dévouement, d'un engagement encore vif et d'une compagne bien traîtresse qui ne cessera de vous rappeler à votre devoir. La mort vous attend."

L'homme tendit sa main, espérant de tout coeur que celle ci saura trouver quelqu'un à sauver. Ces mots suivirent ce geste généreux.

"Iriez vous à sa rencontre à mes côtés ? Et aux côtés de ce qui vous était et est toujours cher, pour défaire ceux qui voulait vous mener à votre perte ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 27
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Mar 20 Mar 2012 - 4:58

Je n'avais pas bougé, écoutant avec grande attention chacun de ses mots. Chacune de ses phrases faisaient ressurgir en moi un souvenir différent. Un assaut, un siège, une vanne dans un warthog, le décès d'un membre d'escouade ... Le salaud. Voilà que des larmes coulaient silencieusement sur mes joues, avant d'aller s'écraser sur le sol froid et métallique du fumoir. Il avait réussis à briser mon mental. Cela dit, rien de très compliqué, celui-ci étant très affaibli. Ne voulant pas aggraver mes sanglots, j’essuyais brutalement mes larmes d’un revers de main, comme une petite fille en colère.
Cette même petite fille de 10 ans que j’étais quand les Covenants ont débarqué. Scrutant ciel, la main de son père dans la sienne. Cette petite fille qui s’entendait si bien avec ses parents et qui, à cause d’une crise d’indépendance à ses 18 ans à tout gâché.

Je me levais brutalement de la banquette, un peu honteuse de ma réaction devant les autres personnes présentent dans le fumoir. Je pris l’homme mystérieux par le poignet, en lui disant, d’une voix faible :

Venez avec moi.

Je souris tristement à des collègues, toujours la main de l’homme dans la mienne. Je traversais la foule toujours dansante, écarta violemment quelques personnes devant moi et ouvrit la porte de service donnant sur les vestiaires. La salle claire et aux néons pâles m’éblouis au moment où j’en franchis le seuil, je me protégeais donc les yeux de ma main libre. Je continuais à traîner l’inconnu vers mon casier, avant de le plaquer doucement contre. Autour, toutes mes « tenues de travail ». Corsets en cuir, tenues moulantes en latex, cache-tétons, bikinis.

Je posais une main sur le torse de l’homme, et l’autre chercha quelque chose dans ma veste. Mes yeux scrutèrent successivement les siens, essayant de déceler un sentiment, une idée. Enfin, je trouvais ce que je cherchais.
Ma main doucement posée sur son torse vint agripper violemment son col de chemise tandis que l’autre colla le M6C qu’elle venait de trouver, sous sa gorge. Mâchoire serrées, traits colériques, je lui grognais :

Vous êtes qui, bordel ?


Dernière édition par Clara Stasi le Jeu 22 Mar 2012 - 3:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Duc
Leader Rebelle
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Mer 21 Mar 2012 - 20:02

Cette demoiselle était décidément pleine de ressources. Une poigne à faire pâlir n'importe lequel de ses hommes, une détermination digne d'intérêt... Sa sensibilité en faisait une personne de qualité, et Ulrich était outré davantage en songeant à l'endroit dans lequel avait échoué une jeune femme aussi talentueuse. Le métal froid titillant sa gorge le ramena à la réalité. Et quelle femme ! Elle était aussi talentueuse que lui.

"Sauf votre respect, là n'est pas la question du moment..."

Ulrich s'entichait, et ce mot était sien. Ne voulant, ou ne pouvant l'avouer, il ne lui était pourtant pas possible de faire fi de ses troubles. Pourtant stoïque, il cessa de sourire comprenant le danger. Il réprima ses pensées les plus noires, et ses idées les plus folles. Mais sans prendre gare à l'arme chargée, ses lèvres se rapprochèrent des siennes, sur le point de se toucher. Ses yeux vinrent au plus près des émeraudes embuées de larmes qui luisaient en face de lui.

"Je suis un Risque, que vous devez prendre... Ou laisser fuir."

Laissant son murmure s'imprégner au plus profond de sa ravissante interlocutrice, il songea à nouveau. Il songea à tout ce que lui coûterait s'entourer de personnes aussi valeureuses pour poursuivre sa lutte, et être prêt à les sacrifier si la Cause l'exigeait. Il lui laissa le temps de la réflexion et du choix, écartant doucement sa tête qui prit appui sur le casier, les yeux rivés au plafond.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 27
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Jeu 22 Mar 2012 - 3:42

J'aime me sentir puissante. C'est d'ailleurs pour cela que je danse au dessus de ces mâles en rûte, je me sens toute puissante. Adorée. Idolâtrée. Vénérée. Et là, je prenais mon pied. Malgré ma colère et ma curiosité. Qui était cet homme ? Pourquoi venait-il me déblatérer ces phrases sans réel sens ? Et surtout ... pourquoi captivait-il mon attention ?

Le M6C que j'avais volé quand j'étais encore une Hell Trooper encore sous sa gorge, mon doigt caressait lentement la gâchette, un peu comme si c'était une petite créature que je contrôlais, rassurais. Les traits tirés par la colère, je scrutais ses yeux, essayant toujours de comprendre ou il voulait d'en venir. Ses lèvres vinrent presque se coller aux miennes, j'esquissais alors une moue dégoutée.

Alors qu'il posait sa tête contre la porte de mon casier, ses yeux observèrent un ensemble string-soutif' suspendu plus haut, je crois. Ou peut-être que c'était simplement le plafond qu'il regardait. Je ne sais pas, je n'avais aucune idée. La drogue embrouillait encore mon esprit. Et depuis bien longtemps, c'était la première fois que j'avais réellement besoin d'avoir les idées claires.
J'appuyais le canon de l'arme plus fort contre sa gorge, pour bien lui rappeler qui était en position de force.

Vous allez arrêtez votre charabia immédiatement et me dire clairement ce que vous voulez. J'aurais aucun problème à vous éparpiller sur le casier
, lui crachais-je au visage.

D'un coup d’œil, je lui désignais le mur d'à côté, ou deux impacts apparents côte à côte figuraient encore. Pas plus vieux d'un mois. J'envisageais sérieusement d'étaler son sang. Avec le bruit de la musique à côté, ce serait plus discret qu'avec un silencieux et je savais qu'il en était conscient.
Je continuais de caresser ma gâchette avec une tendresse presque fétichiste, un toc que j'avais toujours eu. Je remarquais que pour la première fois de ma vie, je n'étais absolument pas nerveuse alors que je braquais quelqu'un, ou quelque chose. Un effet de la drogue ? La colère ? Le désespoir ? Qu'en sais-je ... Dans tous les cas, je me sentais plus que jamais prête à tuer. De sang-froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Duc
Leader Rebelle
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 :
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Jeu 22 Mar 2012 - 18:29

Ulrich se sentit satisfait de cette thérapie hors norme. Il avait poussé la demoiselle dans ses derniers retranchement, s'était assuré qu'elle n'avait pas mis trop de distance entre la mort et elle même... La manière de tenir son arme évoquait à Zeckermann bon nombre de ses jeunes recrues, pressé de se remettre à faire ce qu'ils font le mieux: S'imposer et tuer.
Cette jeune sous officier pouvait encore servir, mais surtout elle réprimait surement avec peine depuis bien trop longtemps l'envie de retourner sous les drapeaux. Mais pas ceux qui avaient cherché à l'étouffer dans leurs replis les plus sombre.

"Oh oui, vous prendriez même un certain plaisir à ôter la vie..."

Le métal froid et la vision des impacts sur le mur travaillaient malgré tout l'homme dur et accompli qu'il était. Cependant, il se rassura.

"... Mais pas la mienne."

Conscient de ce qu'il lui proposait, il se sentit en sécurité. Son ton se fit plus rude, sa mine sévère. Il sortit d'une poche intérieur de son gilet en soie un insigne métallique, travaillé par le temps, noyé d'un rouge sang, mais conservant un certain éclat.


"Voici ma bannière, l'étendard des insoumis, le symbole des hommes donnant leur vie pour reprendre ce que la Terre leur a pris: Les Rebelles. Chacun d'entre nous a bien assez de raisons pour haïr, bien des proches à venger, bien des actes à condamner... Et tant de sang à faire couler."

Ulrich faiblit un court instant, se reprit.

"Vous pouvez faire la différence à nos côtés, et maintenant que vous connaissez ma cause, vous pouvez le savoir de vous même."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 27
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Ven 23 Mar 2012 - 11:15

C'est une mauvaise idée !

Ah bon ? Et pourquoi ? Allez, viens !

Clara hésitante, monta dans le pélican nommé "Pedigree", dont le fuselage avait été cabossé par les tirs ennemis, la peinture arrachée. C'est ce qui en faisait son charme. Une vieille machine pleine d'expérience. Cela était assez rassurant de voir que le pilote travaillait avec son engin depuis son service, qu'il en connaissait chaque faiblesse et en faisait en conséquence une force.
Elle vint s'asseoir à côté de l'homme aux commandes en rigolant malgré elle, car elle aimait les plans un peu foireux. L'appareil décolla du sol, et quitta dans un élan le hangar. Les voilà tous les deux partis dans les nuages, le pilote faisant faire des cabrioles à son appareil pour la charmer, elle finissant par rire de bon cœur. Ils étaient si heureux.

Puis soudain, la liaison intercom grésilla dans le cockpit et une voix grave et autoritaire leur dit alors :

Caporal Johnson, rentrez immédiatement à la base. Vous allez devoir nous donner quelques explications.

Les deux amants se regardèrent, ricanant comme des enfants pris sur le fait en train de faire des bêtises.


Ah ... Randy. Randy. Randy. Ce prénom m'était cousu sur le cœur avec du fil d'or. L'amour de ma vie, le vrai. Nous étions fait l'un pour l'autre, nous le sentions. Nous nous complétions, on s'entendait tout le temps, savourant chaque secondes passées ensemble.

Deux mois plus tard, je le voyais se faire assassiner dans un bar par son propre frère, manipulé depuis le début par le SRN.
Une larme coula le long de ma joue, puis une autre, puis plusieurs. Ces souvenirs que j'essayais d'enfouir déchiraient mon cœur, mais je me retint de fondre en sanglots. C'était dur, et ça faisait très mal.
Je baissais l'arme du cou de mon interlocuteur, continuais à le regarder malgré toutes les larmes qui coulaient et murmura, la voix tremblotante :

Emmenez moi. Aidez moi à venger l'homme que j'aimais. Je ferais ... ce que vous voulez.

Instinctivement, je me jetais dans ses bras, comme une fille l'aurait fait avec son père, reposant ma tête sur son épaule, sanglotant enfin, laissant cinq longues années de souffrance ressortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   Ven 23 Mar 2012 - 16:11

La porte se disloqua sous le poids d'un agent de Police en tenue d'opération. Ce dernier s'étala sur le sol du vestiaire, laissant apparaître celui qui l'avait terrassé, un homme grand et svelte, à la musculature d'alpinistes, au visage barbu et décidé , celui d'un homme ayant connu les périls de la montagne... Ou de la guerre. Il était vêtu d'un pantalon à poches bleu marine sur de solides bottes de combat, d'un simple tee shirt du même ton et d'un gilet par balle léger muni d'un unique épaulière gauche, un couteau de lancer en travers de sa poitrine. Un M6C pendait sur sa cuisse droite, et ses poing puissants protégés de mitaines en kevlard accusaient encore le choc du coup asséné au représentant des forces de l'ordre. Au regard de la scène, il ne changea pas d'un virgule ce qu'il venait annoncer à l'homme en costume.

"Monsieur. Il est temps."

Ce dernier fit un mouvement de tête désignant la jeune femme dont les larmes contrastaient avec la rudesse de son blouson en cuir.

"Je sais Will."

Comprenant aussitôt, il vint assister celle ci à se reprendre et sortir de l'établissement mal famé. Ils n'avaient que peu de temps, et un véhicule rugissait, attendant patiemment malgré tout que ses passagers embarquent. Reconnaissant la jeune femme, le prénommé Will, regarda l'homme au gilet, l'interrogeant du regard.

"Sergent artilleur Stasi... Monsieur ?"

Et à cela, il lui répondit.

"Je n'étais pas le seul à avoir besoin d'être évacué, Lieutenant."

Les trois silhouettes se fondirent dans la nuit, sous l'éclat de la Lune et au nez des sirènes de Police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit bilan [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit bilan [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yeepee !! (remerciements et petit bilan 2009)
» petit bilan en cours de ligue
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» le petit lapin et les webradios
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
La Terre
 :: Nouvelle Mombasa.
-
Sauter vers: