Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ (Le sang de la vangeance: partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djerin Rashkae
ODST, 1ere Classe


Nombre de messages : 226
Age : 20
Localisation : Jericho VII/Retribution/Reach/Talista (selon l'année)
Humeur : Envie de faire mieux
Date d'inscription : 30/06/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SRS99D-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : M7S Submachine gun

MessageSujet: Un nouveau départ (Le sang de la vangeance: partie 1)   Lun 13 Fév 2012 - 17:40

Nous sommes dans une église, dans une zone isolée d’une ville de Reach. Au cœur de cette église, dans la crypte, il y a le cadavre d’une femme, et au dessus de se cadavre est penché un homme en armure et manteau, il trace une croix au couteau sur le front de la femme.

Djerin se releva, et sortit de l’église. Sa mangouste l’attendait sur le seuil. Il mit le contact et se dirigea vers la périphérie de la ville. Il avait pris contact avec certains membres de la mafia locale pour se fournir en arme. Le rendez-vous avait lieu dans un vieux hangar désaffecté. Arrivé sur les lieux, Djerin vérifia ses couteaux de lancer puis entra. Il effectua un petit repérage : trois hommes armés de MA5K et, derrière une table, le Serpent, un des principaux lieutenants du « Vieil Homme », l’homme qui commandait à toute la plèbe de Reach. Le serpent commença à déballer ses marchandises sur la table dès qu’il aperçu l’ODST :
« Comme demandé, un S2 AM militaire, avec silencieux, cache-flamme, bipied et lunette de rechange, trois mallettes de munitions, classiques, perforantes et explosives » Djerin se décala rapidement sur le côté, comme pour examiner l’arme et surpris le reflet d’une lunette de sniper dans le fond sombre du hangar. Le Serpent avait préparé son venin.
« Et le petit accessoire, le couteau de combat, lame carbone noire… T’as le fric ?
-Je veux d’abord une preuve que le fusil fonctionne.
-Très bien, essaye-le, il y a une cible là-bas, derrière moi. » Le Serpent saisi un chargeur dans sa poche et arma le fusil avec.
« Ya trois balles, classique, perforante et explosive, dans cet ordre, et ya trois cibles boite de conserve, vitre blindée et pierre. Tiens » Djerin pris le fusil entre ses mains, épaula et abattît les deux premières cibles. Puis rapidement, il visa le sniper au fond et lui fit sauter la boite crânienne avant de lâcher le fusil et de se retourner vivement en lançant deux couteaux sur les premiers gardes pour saisir le couteau de combat sur la table et de prendre le Serpent comme bouclier humain, face au dernier garde. Le reptile se mit à ricaner :
« Pas mal, mais tu as fait une erreur. Rares sont les serpents qui n’ont que trois crochets. Vas-y Jack ! Explose-lui la tête !
-Tu parle trop » Djerin lui trancha la gorge et jeta sa carcasse sur le dernier garde. Le gars se mis à couiner et lâcha son arme, il ne devait même pas avoir vingt ans. Djerin se jeta sur lui et lui posa son couteau sous la glotte :
« Pitié, je dirais tout ce que vous voudrez, mais ne me tuez pas !
-Pourquoi est ce que je ne te tuerais pas ?
-Par pitié… » D’un vif mouvement du poignet, Djerin mis fin à la courte vie du garçon. Puis il récupéra toutes les armes et munitions présentes dans la salle et sur les cadavres pour les charger sur la mangouste et couvrir le tout d’une bâche. Au final, il retourna chez lui et déposa tout cet équipement au sol pour trafiquer ce qui pouvait l’être. Il commença par saisir les trois MA5K pour les démonter un par un et pour remonter avec les pièces des trois, un petit fusil d’assaut à double canon, puis, il démonta de nouveau le tout pour essayer de faire un modèle à triple canon à tir simultané, mais il ne réussi pas a mettre de positions pour les chargeurs qui soit vraiment pratique. C’est pourquoi il se borna finalement à augmenter la taille du chargeur et à rendre la mécanique de tir plus solide. Pour le sniper, il doubla la taille du chargeur aussi et améliora le compensateur de recul au détriment de la portée, mais il compensa par la longueur du canon. Cela restait de la bricole mais il avait occupé quatre heures de sa journée à quelque chose d’utile, et donc la nuit tombait, il se leva du sol froid pour se diriger vers la porte. Il l’ouvrit à l’instant ou un homme en costume tentait d’y frapper. L’homme paru assez surpris sur le coup et se repris assez vite :
« Je ne me présenterais pas autrement qu’en vous disant que j’appartiens aux Services de Renseignements de la Navy. Je peux entrer ?
-Oui… » L’homme se dirigea immédiatement vers l’unique fauteuil de la pièce pour s’y assoir. Il faillit en tomber quand Djerin se remit à parler :
« J’ai tué Sarah Emelin…
-Quoi !? Déjà ?
-Oui… Aujourd’hui.
-Excellent. Donc vous allez pouvoir rejoindre votre unité. Cependant, mes ‘’amis’’ et moi-même, nous sommes dit que vous voudriez peut-être retourner a Gladsheim…
-C’est le cas…
-Mais pour ca il faudrait vous transférer et assigner a votre prochaine escouade la mission de chercher une base rebelle située dans cette zone.
-Des rebelles ? Ils doivent être discrets…
-Extrêmement, ca nous a couté cher d’obtenir cette information, et à vous aussi.
-Comment ca ?
-Et bien, une unité envoyé sur place pour chercher des preuves de l’existence de ces rebelles sur Harvest a trouvé le casque de votre coéquipière, le lendemain de sa disparition… Nous avons visionné l’enregistrement automatique de son casque et… vous avez un ordinateur ?
-Oui…
-Ca sera plus simple de vous montrer. Regardez » L’homme branche un cristal mémoriel sur l’ordinateur de Djerin et lui montre une vidéo :

La personne avance en tirailleur, elle entre dans un grand amphithéâtre, surement un sénat. Des marines morts sont par terre elle les vérifie en récupérant leurs plaques d’identification. Soudain on entend un grognement et la personne se retourne vivement, un brute avec marteau anti-gravitationnel. Il frappe, la personne se recule vivement mais le marteau lui arrache le casque. Il vole et tombe plus loin, on reconnaît la personne, c’est Gloria. Un coup de manche dans l’estomac la sonne et l’envoie valser contre un mur. Soudain, retentissent des rafales de mitrailleuses et autres armes a feu. Le Brute tombe au sol, mort et criblé de balles. Des humains avancent, et parlent d’expériences, de cadavre, de filles et de jouer avec. Les phrases ne sont pas claires mais les idées sont là : ils vont tout emporter. Et tout amener dans leur base… l’image se coupe

« Vous voyez… Et on a réussi à suivre leurs traces jusque dans les collines a côtés de la ville.
-Et vous voudriez que j’aille avec d’autres ODST chercher l’entrée de leur base… Vous êtes vachement sympa pour des mecs qui m’en veulent... J'en suis.
-Le sergent n’a jamais été notre ami. C’était une excuse pour vous faire travailler pour nous. Mais nous ne sommes pas particulièrement méchant. Si on peut vous aider à vous venger, je suis tout a fais pour, et mes pairs aussi….
-Ah, alors allons-y.
-Prenez ces papiers, ils vous mèneront à une navette près de l’école de la Navy. Cette navette vous amènera a bord du Redemption. Vous partirez pour Harvest, l’opération « Marcassin » servira à trouver l’entrée, quand vous l’aurez trouvé, nous lancerons l’opération « Phacochère ». Bonne chance, je prierais pour vous.
-Ce n’est pas moi qui en aurais besoin, mais priez pour ces rebelles. Eux, ils en auront besoin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau départ (Le sang de la vangeance: partie 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Reach
-
Sauter vers: