Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guettez l'Aube... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Guettez l'Aube... [Terminé]   Jeu 5 Avr 2012 - 18:34

Dans le centre névralgique de la ville endormie, se trouvait le commissariat des forces de l'ordre de Pirth. Une affectation de routine, pour les militaires comme les policiers présents: En ces temps de guerre, les uns ne répugnait pas d'employer la main d'oeuvre de l'autre. Enfin bon, ce n'était qu'une formalité. Les ténèbres embaumaient toujours la grande place, avec en son centre le bâtiment des gardiens de la paix, un immeuble ayant un certain cachet, du à l'influence des touristes en ces lieux, mais qui ne parvenait pas à dissimuler son utilité. C'était un bastion, muni de chambres de tirs aux étages et d'une piste d'atterrissage sur ses toits.

Le lieutenant Ost se souvenait des circonstances de son arrivée dans ces lieux. Adossé à l'un des battants en piteux état, il se demandait si il devait regretter quoi que ce soit. La flamme surgit du zippo métallique, enflammant le bout de sa cigarette, la brève lumière miroitant sur son armure grise et sang, un aigle rouge luisant sur son épaulière. Il songea à nouveau, laissant les derniers évènements apparaître avec la fumée expirée. Une patrouille, plongée dans l'ombre avançait.

Les hommes et femmes la composant, assurés de leurs objectifs, marchaient d'un pas ferme. Alors qu'ils pénétraient le Hall du bâtiment de police, tout était accompli. Ceux qui dans la nuit paraissaient être de simples soldats en sortie se révélèrent les pires oiseaux de proie. Policiers comme militaires présents furent fait captifs sans coup férir, tout juste quelques accrochages, accrocs réglés à la crosse du fusil. Mais un plan ne résiste jamais au contact du terrain, et l'officier Ost le savait pertinemment.

Il savait à quoi s'attendre une fois l'antichambre des souterrains du chef lieu de Police atteints: S'y trouvaient les bureaux du SRN, et ses agents, conformément à la légende urbaine, ne connaissaient pas le sommeil. La salle d'accès aux sous sols se révéla particulièrement inhospitalière. Suivi de trois de ses hommes, Will y pénétra. Les coups de feu avaient sifflés. Le sang des trois agents présents, se libéra, coulant pour permettre à un Helljumper vêtu de noir de condamner la lourde porte blindée des souterrains.

Après un fugace échange de regards, et le claquement sourd du métal contre le métal, les assaillants brisèrent leur assauts sur la porte des secrets les mieux gardés des Hommes. Le lieutenant Ost ramassa un pad entre les mains ensanglantées d'un des agents à terre. Il y lut un message signé de l'héraldique portée sur son épaulière. Il tourna la tête, et sourit en coin à l'homme qui avançait dans l'ombre de la pièce.

"Guettez le sang versé ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Seishin
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Localisation : Si tu le sais c'est que tu sens une balle traversé ta tête
Humeur : à l’impression qu'un Elite lui découpe le cerveau en apéri-cubes
Date d'inscription : 12/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S
Autre Compte :
Arme n°2 : SRS99D AM

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Sam 7 Avr 2012 - 1:55

C'était une mission comme elle en avais déjà fait des dizaines
de fois, combat urbain, sauf que là c'était avec discrétion et
douceur... prise d'un bâtiment tenue par la SRN et des cops du coin.

Phillips se posta sur le toit d'un immeubles à 800m du commissariat avec vue
dégagé sur le toit et la façade ou devait entrée les autres, Sacha était
avec elle, fidèle compagnon depuis 5ans il assurais le rôle de pointeur
dans le binôme de snipers qu'il formais. L'œil dans la lunette Phillips
balaya les ouvertures à la recherche de cibles


Les quelques gardes posté sur le toit fut proprement et rapidement exécuté,
mais leurs disparition serais vite remarqué, les autres ne devais pas
perdre de temps...


- Cible fenêtre 5 4° étage !

- Vu ! et le tir perfora la vitre puis l'homme derrière.

Les minutes passèrent, lentement, trop lentement...

Puis elle les vit, les silhouettes des troupes prenant le bâtiment d'assaut, il évoluais rapidement, malgré le nombres de force en présence...
Les fenêtres donnant sur le couloir était mortel pour les défenseurs que la mort fauchais en silence, et les pièces se transformais en prison...

Leurs armes démontées et rangées dans des housses de violoncelle ou de
guitare ils se mêlèrent à la foule de passant qui déambulais sur les
trottoirs, beaucoup était des touristes de passage -au vu de leurs
vêtements et de leurs objectifs qu'ils tenait précieusement en main-
d'autres était des marchands ambulant ou des résidents qui aimais trainé
le soir.

Phillips avais fait son boulot, il ne lui restait plus qu'à atteindre le point d'extraction prévu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 26
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Sam 7 Avr 2012 - 23:44

C’était fou, complètement fou. J’amais je n’avais tiré sur des soldats de ma caste. Mais … ça devait changer. Celui qui m’avait recruté et qui se faisait appeler Zeckermann m’avait fait prendre conscience que si l’on restait comme cela à ne rien faire, d’autres soldats subiront le même sort que moi, et l’humanité serait bien plus mal qu’elle ne l’est aujourd’hui. Et puis, je devais le faire. Pour Randy. Il avait fini par se rebeller lui aussi, et avait réussi à faire changer les choses pour un certain temps. Puis, on l’avait simplement assassiné. Parce qu’il avait sacrifié quelques vies, pour le bien de tous.

Plus j’y repensais, plus la boule de rage au fond de moi grossissait. L’opération aurait lieu dans 120 secondes, et c’était à moi de jouer. Adossée à un container à poubelles, les bras croisés et les cheveux détachés, je guettais la sortie d’un soldat du commissariat. Je portais mon ancienne tenue d’ODST sans le casque, que j’avais tout de même gardée en souvenir. Soudain, une silhouette. Un mec plutôt baraqué, avec une marche sûre de lui, plutôt macho. Parfait, j’avais un peu de chance. Je le sifflais et le mâle, surement en rut s’approcha de moi avec un sourire sur le visage.

Hmmm … Intéressant. Dis voir, bel homme. Je suis en perm’ pour deux jours, ça te dirait de … t’amuser un peu ?

J’essayai de lui faire mon sourire ravageur, malgré tout le dégout que ce gros plein de muscles m’inspirait. 57 secondes.

Héééé ma belle … Je finis mon service assez tard, mais si tu veux après on p…

Il était suffisamment près. Je lui saisis le poignet et lui exerça une pression sur un nerf principal, ce qui le fit s’agenouiller, hurlant de douleur. 49 secondes. Un coup de genou dans le visage le fit taire. Malgré tout il avait attiré deux de ses collègues. J’attrapais le M6C que j’avais posé sur le container derrière moi et tirais deux balles non létales dans la poitrine de chaque soldat. Les ordres étaient clairs, éviter les victimes, sauf si la résistance devient trop acharnée. Pour l’instant, rien de bien compliqué. 22 secondes. Je récupérais aussi la SMG 7S chargé de balles incapacitantes, avant de m’accroupir près de l’entrée, ou quelques camarades m’avaient rejoint. 10 secondes. Des tirs étouffés fendirent l’air au-dessus de nous. Le sniper en charge devait avoir voulu anticiper, de toute évidence. Il avait bien fait. 7 secondes. Mon rythme cardiaque s’accéléra.

Je fis un signe de tête aux frères et sœurs près de moi et entra, l’arme à la main. Une sonnerie de sécurité sonna, et plusieurs projecteurs s’allumèrent sur nous. Au même moment, des grenades incapacitantes brisèrent les fenêtres et nous permirent de nous mettre à couvert avant que les soldats et policiers ouvrent le feu. Je me réfugiais derrière un portique de sécurité, baissant la tête et attendant les premières balles. Elles ne vinrent pas. Le sniper avait encore fait du bon boulot et la défense du CSNU avait été retardée.

D’instinct, je bondissais de ma cachette, éliminais deux policier près à me tirer dessus, et m’agenouilla derrière une autre couverture, mais plus avancée. Les rebelles derrière moi firent un bon travail et éliminèrent les quelques policiers restant. La monotonie de leur travail les avait rendu faibles, et ils n’étaient pas en grand effectif. Etrange d’ailleurs.

Puis, je vis Will. Encore. Il m'avait semblé être dans la voiture qui m’a emmené au QG rebelle, la première fois, mais je n’en étais pas sûre, et m’étais dit que ça devait être une erreur, du coup. Non, le lieutenant Ost avait bien tourné rebelle … N’étant toujours pas sûre, je ne fis que le suivre de loin. Il descendait dans une sorte de souterrain, ou une grosse résistance nous attendait. Ce n’était pas des flics. C’était des hommes en combinaison noires. Du type SRN. SRN …

Prise de colère en revoyant le corps sanguinolent de mon bien-aimé, je chargeais des balles réelles dans mon arme et fonçais dans l’antichambre des souterrains.

Tir de suppression !


Dans l’élan, j’en eu un. Will et ses hommes eurent les deux autres. Une lourde porte métallique se referma, nous bloquant l’accès. J’en profitais pour reprendre mon souffle, et essayer de confirmer que l’homme en première ligne était bien Will. Difficile, avec la mauvaise qualité de la lumière. Je décidais donc de confirmer ou non mes soupsons.

Will ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will Ost
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 646
Localisation : [Tracking... Reach... Not Found]
Humeur : Rêveur
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99C-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C //\ Couteau de Combat

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Lun 9 Avr 2012 - 20:59

"Will ?"

Ce dernier fit tomber son chargeur, dont le vide résonna sur le sol carrelé de la salle. Le Pad des défunts agents le rejoignit, l'officier l'ayant jugé inutile. Le MA37 vint entrechoquer son casque, comme à l'accoutumé harnaché sur son paquetage léger. Même si Will avait eu la possibilité de sauter en enfer tête nu et haute lors d'un largage, il l'avait toujours gardé à porté de main, surtout depuis les déserts de l'Installation 01. Alors qu'il effleurait les marques sauvages du parasites sur le métal d'une main distraite, il entendit cette voix revenue du fond des âges.

"Ce n'est pas parce que nous faisons des heures sup' ensemble que vous êtes dispensée du "Lieutenant", sergent Stasi."

Il avait presque l'air sérieux. Allumant une fois de plus l'un de ses cigarettes avec son éternel briquet métallique, sur lequel était gravé une tête de léopard portant une coiffe de Sachem. Mais son sourire savait toujours reprendre le dessus, et avec celui ci ajouta.

"Ça fait plaisir de vous voir dans une tenue digne de vous Clara, et de constater que malgré tout, vous n'avez pas perdu la main..."

Il redevint plus songeur, observant le timing. Il fit signe à ses hommes occupés à saper le mur les séparant des souterrains de s'écarter et de se mettre en position. Mais ce ne fut pas ce mur qui céda sous la force titanesque d'un Cyclops. En temps de guerre, même les simples entrepôts de Police regorgeaient de surprises.

"Parfait, la section chargée des garages s'est décidé a faire son boulot cette fois ci !"

Le pilote de l'exosquelette lui répondit en descendant de sa machine.

"Très drôle mon Lieutenant, on a du traverser trois murs pour vous apporter cette merveille... Vu comme on l'a chauffé, désolidariser une porte sera un jeu d'enfant !"

Alors que le partisan allait grimper dans son cockpit et se mettre à l'ouvrage, Ost le retint d'une main ferme, et désigna Clara qui était restée à ses côtés du regard. Le troupe de choc Rebelle, dépité, sourit néanmoins à la Helljumper, et montra des mains son engin tout en s'inclinant devant elle.

"Oh navré. Si le Sergent veut bien se donner la peine ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Stasi
Rebelles, Traîtresse, Ancienne ODST
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 26
Localisation : New Mombassa
Date d'inscription : 21/06/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : Lance-roquettes M19 SSR MAV

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Ven 20 Avr 2012 - 13:12

Je fus surprise lorsque le mur à côté de moi éclata pour laisser passer un exosquelette type Cyclope. Je n’en n’avais pas vu depuis quelques années déjà. Celui-ci était conforme aux modèles standards, excepté l’aigle rouge peint sur le blindage de l’engin. J’avais entendu dire que le CSNU allait les laisser tomber, à cause de sa consommation d’énergie. Tant mieux, ça en ferait plus pour nous.

Parfait, la section chargée des garages s'est décidé à faire son boulot cette fois ci !

Le pilote allait pour remonter dans la machine de destruction massive, mais Will l’empêcha et me laissait apparemment les commandes. Je m’affolais intérieurement, comme une petite fille qui découvre son premier vélo.
Sans avoir à me le dire deux fois, je bondis dans le cockpit, activa son verrouillage, et me familiarisais un peu avec les commandes. La dernière fois que j’avais pratiqué de ce joujou-là, c’était sur un simulateur militaire. Finalement, le contrôle se trouvait être très intuitif, les mains sur les manettes reproduisant efficacement les mouvements de bras du Cyclope.

Allez mon coco, défonce moi cette saloperie !

Pour accompagner mes ordres, je pris un peu de recul et poussa les gaz à fond, en donnant un bon revers de bras dans la porte. Celle-ci était lourdement blindée et résista tout de même à l’exosquelette, bien qu’elle se plia ne manière non négligeable. Mes scanners captaient des ordres hurlés derrière, la résistance pourrait bien être rude. Très rude.
Je repris de l’élan et chargeait mon bras hydraulique, près à pulvériser cette porte. Je chargeais pour la deuxième fois, bras hydraulique près à frapper sur le point faible de la porte. Impact.
La porte céda, racla le sol sur quelques mètres et immédiatement des grenades fumigènes furent lancées. Par qui ? Je ne sais pas. Au vu de la situation, sûrement les rebelles. Les premières balles fusèrent contre la vitre blindée du Cyclope, sans laisser aucune trace. C’était rassurant. C’était maintenant ou jamais. Nous étions dans une grande pièce remplie unités informatiques, des serveurs sans doute, et je décidais de foncer dans le tas. Je chargeais au hasard en direction de tirs, et écrasais deux agents du SRN avant d’en éclabousser un sur le mur avec mon bras hydraulique. J'avais du mal a prendre des vies de soldats, mais c'est pourris du SRN comptaient comme des Covenants pour moi.
Une soudaine folie meurtrière me pris. C’était si bon d’être puissante. Alors que je partais pour en éclater un quatrième, j'activais la COM :

La prochaine fois Lieutenant, ramenez-en un pour vous, à deux c'est plus marrant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Seishin
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Localisation : Si tu le sais c'est que tu sens une balle traversé ta tête
Humeur : à l’impression qu'un Elite lui découpe le cerveau en apéri-cubes
Date d'inscription : 12/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG 7S
Autre Compte :
Arme n°2 : SRS99D AM

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Ven 20 Avr 2012 - 21:58

Cammeron déambulait dans les rues avec son compagnion, en route pour le point d'éxtraction...
C'est alors qu'elle eu un sombre présentiment, une boule au creux du ventre,
le truc qui vous dit qu'un autre truc cloche mais vous ne s'avez pas quoi...


-Quel est la route soutéraine utilisée par le génie ?

Sacha sorti un plan et chercha pendant un minute ou deux, avant de trouver et pointé un doigt sur la carte.

-La ! l'entrée est là !

-Alors bonne chance.

-A plus tard sur la plage !

Ils se séparèrent sur ces mots, sans un regard.
Il s'avait qu'il ne servirais à rien de discuté, elle était trop tête de mule.
Cammeron traversa la rue et disparu dans les ombres d'une ruelle...
Un truc clochait, l'entrée des troupes avait été trop rapide, trop facile..

Elle trouva une bouche d'égout qui lui permetrait de trouvée rapidement l'entrée du sous-sol et de rejoindre les autres.
Après avoir crapahutée quelques minutes elle trouva les corps de soldats au sol, les leurs,
d'autres attendait à l'entrée crée par l'exosquelette des mecs du génie des soldats du SRN.
Un coup de tonnerre retenti, faisant trembler l'eau, les troupes adverse allait passé à l'attaque...

Elle ne pourrais les avoir tous, et il y en avais surement d'autres à l'intérieur, alors elle pris des grenades fumigènes et les lança dans l'ouverture...
Les premiers coups de feu retentirent sous la voute des égouts, un bruit de ricochet indiquait que l'éxosquelette essuyait des tirs.
Ses SMG 7S entrèrent en jeux, fauchant les premières cibles, trop occupé à tiré à l'intérieur alors que Cammeron se plaquait contre le mur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Smith
Le Cercle, Vigilant
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Lun 23 Avr 2012 - 14:16

Des coups de feu. Puis le calme.
L’homme en face de moi avait les traits tirés par l’anxiété qui grandissait au fond de lui. ILS étaient là. ILS ne feraient pas de quartiers. Et donc, mes « amis » étaient condamnés.

« Adams, allez tout de suite me verrouiller le dernier sas ! Ils ne doivent pas passer ! »

Difficile d’imaginer qu’ils passeraient le dernier sas plus blindé que l’entrée de la FED. Mais j’avais tout de même confiance en la force qui attaquait de front le SRN.
Autour de moi, une foule d’agents armaient leurs armes de poings, leurs fusils d’assaut et se mettaient en position défensive pour finalement attendrre leur funeste destin, dans un silence de mort. S’échangeant un regard entre eux, de temps en temps. Me jetant un coup d’œil nerveux à chaque fois que j’hurlais.
Pour les déconcentrer je me mis donc à fredonner l’Ave Maria. Résultat, ce bon vieux Ripley me mit une autre mandale. Je crachais un peu de sang, avant de me redresser sur ma chaise. De nature taquine, je ne pus retenir un …

« Ça vous fait quoi Ripley ? De savoir que vous allez mourir d’ici quelques minutes ? »

Une autre beigne, qui me fit tomber sur le côté cette fois-ci, toujours attaché à la chaise. Puis une série de coup de pieds dans l’estomac. Je ne pouvais plus respirer, et chaque coup me paraissait aussi douloureux qu’un coup de couteau en plein ventre.
Après en avoir fini, il me laissa, toussant et crachant plus de sang que je n’en avais jamais vu sortir de moi. Même si je voulais l’envoyer chier encore une fois, je ne pouvais pas. Chaque bouffée d’air que j’essayais d’aspirer me faisant tousser encore plus. Je n’y connaissais rien en anatomie, mais j’imaginais que j’avais facilement deux ou trois côtes brisées.

Soudain, la salle ou j’étais retenu se mit à trembler, et un grondement lointain semblait se rapprocher, faisant trembler d’avantage le dernier retranchement du SRN. On aurait dit que quelqu’un abattait les murs. Puis quelques secondes plus tard, une série de coups de feu, mais beaucoup plus soutenus. Les tirs n’en arrêtaient pas. La salle dans laquelle j’étais retenu laissait place à un silence encore plus profond que celui des catacombes. Seuls ma toux et mes crachas brisaient ce blanc. Les hommes commençaient à paniquer. Ce n’était pas les meilleurs agents du SRN, ou alors tout ce qu’on disait sur cette organisation était faux. Un des leurs craqua.

« Il faut appeler le colonel !

Miller ? Vous voulez finir au trou ou quoi ? On a des consignes, il faut les respecter. Si on émet, ils vont nous repérer !

Ecoutez les Lieutenant ! Ils sont dix fois plus nombreux que nous et ils ont quelque chose qui fait trembler les murs. On dirait une machine industrielle ! On a besoin de renforts, sinon on y passe tous ! De toute façon, ils savent ou on est.»

Ces mots semblaient résonner dans la tête du supérieur en charge, car il se tut quelques instants. J’avais fini de cracher mes poumons, je pu alors murmurer, d’un ton un peu plus respectueux cette fois ci.

« Ça ne sert à rien, il est trop tard.»

Mon ton n’était toujours pas adapté apparemment. Je pris un coup de pied en plein visage, et la dernière chose que j’entendis furent les os de mon nez exploser en miettes. Sous la douleur, je m’évanouis, dans une flaque de mon propre sang.

« Passez-moi le colonel Miller, et vite ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Miller
SRN, Ancien directeur recherché
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 24
Localisation : Terre; Siège du gouvernement.
Humeur : Nerveux.
Date d'inscription : 21/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2x Pistolet M6C
Autre Compte : Adam Jackson
Arme n°2 : Fusil de combat BR55

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Lun 23 Avr 2012 - 23:17

Lorsqu'on lui informa que le commissariat de Pirth était attaqué, Mille frappa du poing sur son bureau.

-Merde ! Les données du centre de Pirth ne doivent tomber entre aucune mains !

Il passa en revue sur son écran les troupes les plus proche du commissariat. D'une simple pression sur un bouton, ils leur envoya leur nouvel ordre de mission.

Les rues sont vides de civils, hormis les plus curieux. Quelques otages ont été pris dans le commissariat (militaires et civils). Les rebelles opposent une grande résistance et sont très nombreux, à tel point que les renforts de l'UNSC ne suffiront pas à les dépasser numériquement. Toute action décisive ne doit être postée que par un Admin ou Intendant.


Dernière édition par John Miller le Mar 24 Avr 2012 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 0:32

Dire qu'il y a encore une semaine a peine, Isaac 077 venait de sortir du frigo pour être envoyé au casse pipe, il n'avait pas eu le temps de bénéficier d'un réveil progressif dans l'urgence de la situation, un réveil brusque qui lui valut une migraine encore plus hideuse qu'une face d’Élite écrasée par sa botte.
Le Spartan II remis en selle se dérouillais du sommeil cryo en pratiquant un peu de full contact avec un des sergents instructeur du Croiseur dans lequel il avait été réaffecte, l'UNSC FireSword, les deux hommes avaient enchainés quelques passes quand le ComLink d'Isaac bippa, un message crypté portant un code d'urgence, le Spartan baissa la tête d'un air dépité.

- Bon sang on peut pas se réveiller tranquille dans ct'armée!
- Cryostase? Combien de temps? Demanda le sergent.
- 2 ans, et je n'ai même pas eu le droit à une tasse de café chaud au réveil...


Isaac attrapa sa veste dans laquelle était rangée le terminal, il ouvrit aussitôt le message afin de voir qui pouvait bien demander l'aide d'un Spartan dans un moment pareil. Ses bras en tombèrent une foi de plus, ces satanés rebelles venaient de marquer un gros coup, le commissariat de Pirth rien que ça et pour que le colonel Miller rameute toutes les unités proche en urgence cela ne voulait dire qu'une chose, le sang allait encore couler aujourd'hui, et dans les deux camps hélas.
Isaac supprima le message puis fonça vers son armure pendant que le FireSword changeait déjà son cap vers Pirth, l’équipage avait surement reçu le même message simultanément.

Un saut SLM et un quart d'heure plus tard, le Fire Sword pointa déjà sa masse imposante près de l'orbite haute de Pirth, vue des hublots du vaisseau, personne ne pouvais se douter qu'une escarmouche avait lieu ici bas, Isaac plaqua sa main droite contre la vitre et observa un instant la surface avant de sortir de sa transe pour rejoindre les vingt ODST qui attendaient leurs ordres avant le grand saut.
Le capitaine avait chargé Isaac 077 de prendre le commandement de l’escouade FireBrave pour les opérations terrestres, les soldats attendaient tous, vérifiant leur équipement ou lançant des vannes a leurs collègues.

- Gardes à vous soldats! Inutile de tourner autour du pot vous avez tous reçu le message tout à l'heure, le commissariat de Pirth, base cruciale de l'UNSC est passée en DEFCON 1 depuis une heure, les rebelles ont déboulés de nulle part et pris le personnel pour cible. Bien que nous n'ayons reçu aucun détail sur les effectifs, le matériel ennemi et leurs objectifs tout porte à croire qu'ils vont s'attaquer au personnel de haute importance et aux données de la base. Sachant cela la mission est simple, les en empêcher par tout les moyens. et pour cela j'ai déjà ma petite idée de ce qu'on peu appeler..un plan.
Ces ptits salopards ont déjà tous investit les lieux et doivent être concentrés sur la prise de contrôle de la base, donc notre premier objectif consistera à sécuriser trois point d'entrée extérieurs, puis d'entrer en formant un triangle qui se resserrera vers les sections centrale de la base. Enfermons les dans une cage puis faisons les regretter leur actes!
Aller tous en selle, tombons leur dessus comme la foudre!


Isaac 077, saisit un fusil à pompe M45TS, un lance grenades ainsi qu'une dizaine de munitions avant de monter dans son module VEBH.

/ CIC à modules VEBH, vérifiez bien vos équipements, largage dans 5,4,3,2,1, feu!!!!////


Un à un,; les VEBH se détachèrent du vaisseau puis débutèrent leur descente, corrigeant leur trajectoire en fonction du point de largage prévu, Isaac se faisait secouer à bord de ce cercueil volant, une routine pour un Spartan dira t-on mais cela était insupportable après quelques jours de réveil de stase prolongée, si cela avait été possible, 077 aurait voulut éteindre son cerveau pour 'tuer' sa migraine.


Au sol, un des membres de la police militaire en fuite s'appuya contre une benne métallique essoufflé de sa course pour échapper aux balles des rebelles. Il vérifia son chargeur de M6D puis leva les yeux au ciel avec désespoir. La pluie de feu qui illuminait une partie du voile céleste lui déclencha un sentiment d'étonnement, était il en plein délire ou bien une vingtaine de
boules de feu fonçaient sur le commissariat?
Trois groupes de nacelles s'écrasèrent aux trois points de triangulation programmés, six d'entre elles tombèrent à vingt mètres du flic qui protégea son visage avec ses bras lors de l'impact.
Les verrous de sécurités sautèrent, laissant sortir cinq ODST et un Spartan II qui s'avança vers lui en lui tendant la mains.

- Du calme soldat, les renforts sont arrivés, rien de cassé?
- Non merci, juste quelques éraflures...
- Identification je vous prie!
- Lieutenant David Breene, police militaire monsieur.
- Rompez, bien lieutenant Breene, faites moi plaisir en me disant ce qui ce passe ici!




Dernière édition par Isaac-077 le Mar 24 Avr 2012 - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 0:52

Freeman était à bord d'un warthog servant de véhicule de tête d'un convois en direction d'un camps. Les marines étaient détendue au point que certain ne voyait pas l'utilité d'avoir des armes paré au combat, Freeman se gratta le début d'une barbe, il faudra vraiment qu'il la rase, car c'était pour lui anormal et non réglementaire.

Major, vous croyez que Arcadia tombera ?
Soldat, si je comptais le nombre de planètes sur laquelle j'ai combattus puis évacué à cause de la force ennemis...

Le Major fixa le soldat sans lâcher un rictus, sans lâcher un autre regard que celui d'un militaire qui connaissait la guerre depuis longtemps.

Je dirais que un jour peut être, Arcadia tombera face au Covenant...

John ferma les yeux quand il reçut aussitôt un message important, le commissariat de Pirth, quand John eu terminé de lire le message il ordonna aussitôt au troupes de se préparé au combat tout en vérifiant son M90, son couteau et son Fusil d'assaut MA5B.
Les warthogs changèrent de direction et accélèrent pour être rapidement sur les lieux et faire le nettoyage. Les minutes étaient désormais compté et le fait que les informations soit d'ordre humanitaire ne fit qu'empirer le désire de Freeman d’arrêter ces rebelles. Le longs de la route, il remarqua que les rues étaient vides, ou presque si l'on cherchait bien, on pouvait voir quelques curieux qui sortait voir se qui se passait.
Lorsque les véhicules s’arrêtèrent, se furent aussitôt pour tomber sur des capsules de largage. Freeman descendit du warthog et alla vers un Spartan-II qui relevait un policier.


Putain, non mais je rêve ? Un Spartan...un putain de vrai warrior ?
Fermer là caporal !.

Le Major s'approcha lentement du groupe d'ODST, les fixant avec tout sa fierté de soldat du corps des marines, puis s'approcha silencieusement du Spartan, et demanda aussitôt de sa voix froide tout en faisant signe aux marines de se préparé au combat.

"Rapport de situation ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 1:12

Carl en avait marre...
Non vraiment...Marre.
Et il était fatigué.
C'était pourtant une journée qui s'annonçait bien.

Il glandait au bar...
Celui sur la plage , un bar qui semble être a moitié a l'abandon...
Il était avachi sur son tabouret , la tête reposant sur une mains semblable a un légume tant celle-ci paraissait plié.
Son escouade c'était accordé une petite pause , il ne risquait pas d'être demandé de toute façon, posté comme il l'était, sur une base miteuse ou il ne ce passait jamais rien.
Carl était loin de tout les autres abrutis...Ceux qui font pété les abdos et qu'attire toutes les cruches pas capable de répondre a la question "deux plus deux égale?"...
Foutu pouffiasses...Il les détestaient...Et ses connards aussi d'ailleurs.
Alors autant boire un coup.
Ou deux...
Il s'apprêtait a engloutir son vingtième verre quand un de ses collègues l'avait bousculé en gueulant :

"-Magne mec, c'est le bordel au commissariat."

Il avait marmonné "gniaflagadabadabla" puis c'était levé de son tabouret pour suivre ses collègues paniqués sous l'œil attentif de deux dindes et d'un connard qui ce foutait de lui ...
Il leur avait vomit dessus, il souriait en ce souvenant de leurs têtes.
Enfin un ornement qui leurs allaient, la nouvelle collection de Carl Sorince nommé :
Steak frites sauce bière dégueulasse...
Ils c'étaient tous équipés tant bien que mal, avaient chargé leurs armes et vérifié leurs casques...
Il avait demandé ce qu'il c'était passé au gars de son escouade...
Mais il n'avait obtenu que : "commissariat, rebelle, civil, botté le cul".

Et maintenant qu'ils c'étaient tous remis de leur début de permission...
Ils ce dirigeaient en serrant leurs flingue du mieux qu'ils pouvaient vers un ennemis a peine identifiable.
Ils couraient vers le commissariat, lui et son escouade...Traversant les quelques rues désertes et silencieuse.
Ils couraient sans ralentir, même si la fatigue était la...
La cohorte de soldats n'était plus qu'à quelque mètre lorsqu'ils virent la pluie de boule de feu ce dirigé vers le commissariat.
Ils auraient bien voulut parlé, mais ils n'avaient pas le temps, alors ils avaient continué a courir...En faite , ils avaient carrément accéléré, la vue de la pluie de feu ne les avaient pas vraiment rassuré.
Au bout de quelque minutes , ils purent distingués le bâtiment cible, un commissariat comme un autre, sauf qu'il avait la particularité d'être attaqué...
Ils accélérèrent a nouveau en voyant l'activité en face du bâtiment.

Il y avait un grand attroupement de type, on distinguait des ODST, une bande de types descendant d'un warthog, un type derrière une benne métallique, et un autre type qui parlait a un...
A un...Spartan?!

"Oh putain"

Ils arrivèrent a proximité de tout ce beau monde et firent un salut militaire quasi solennel , surement a cause de ce grand type en vert que les médias présentait comme des surhommes.
Carl trouvait que cela commençait a faire beaucoup en une journée...
Ils attendirent en silence la suite...

"Putain de journée..."


_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 




Dernière édition par Carl Sorince le Mar 24 Avr 2012 - 19:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 1:15

- Bougez vous l'cul, allez plus vite que ça !

Le Sergent Wakefield était vraiment à cran, il venait de recevoir une transmission du Colonel John Miller, le directeur en charge du SRN. Le commissariat de Pirth, la capital d'Arcadia, a était prise d'assaut par une force rebelle, dont les effectifs sont encore inconnus. L'escouade du Sergent est l'une des premières à se rendre là-bas et si il veut garder la tête sur les épaules, il vaudrait mieux que cette mission ne soit pas un échec: Miller a horreur de l'échec.

L'escouade était composer de 5 soldats, dont un Sergent, Wakefield et un Caporal du nom de Kelrod. Les 3 autres membres sont les soldats Simmons, Damians et Chapel. Les membres de l'escouade Alpha-1, montèrent dans le warthog de transport qui se trouvait dans le parking souterrain de la base Harpers. Le Sergent démarra le véhicule et écrasa violemment la pédale d'accélérateur, il devait faire au plus vite. Le warthog sortit en trombe du parking et effectua un dérapage avant de tracer son chemin, le commissariat n'était pas très loin. La soldat Chapel ,qui était à l'arrière, pris la parole:

- Sergent, y'a t'il une possibilité pour que les rebelles aient pris des civils en otages ?

- C'est fortement possible, il va falloir la jouer fine !

Le Sergent arrêta le warthog dans une ruelle et les 5 hommes mirent pieds à terre.

- C'est quoi le plan chef ? Demanda Damians

- On est à quelques rue du commissariat, ont va continuaient à pieds et se rapprocher un maximum. Il faut évaluer la situation. On y va ! Caporal Vous passez devant !

- A vos ordres !

Le Caporal Kelrod retira la sécurité de son DMR silencieux et prit la tête. Tout en avançant il posa une question au Sergent, une question qu'il posait à chaque fois que des humains était concerner:

- Sergent ?

- Je vous écoute Caporal

- Permission de tuer ?

Le Sergent fixait le dos du Caporal qui ne s'était même pas retourner pour lui parler. Wakefield pensait à la possibilité de civils prient en otages, ils devaient éviter les pertes tout prix.

- Refusé, tant que nous ne sauront pas combien ils sont et si ils ont des otages, nous n'agiront pas de la sorte.

Le Caporal soupira et répondit avec un « Compris » qui refléter bien son mécontentement. Il avait horreur des situations avec des civils, ça tourne toujours mal avec les civils.
L'escouade poursuivit son parcours à travers un quartier complètement vider des ses habitants, le commissariat n'était plus qu'à une centaines de mètres. Ils allaient enfin voir de leurs yeux le ''Problème''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djerin Rashkae
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 20
Localisation : Jericho VII/Retribution/Reach/Talista (selon l'année)
Humeur : Envie de faire mieux
Date d'inscription : 30/06/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SRS99D-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : M7S Submachine gun

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 19:11

Le cargo qui devait l’emmener sur Harvest faisait escale sur au dessus de Pirth sur Arcadia, pour récupérer des vivres destinés au front,quand Djerin reçut un Mail du colonel Miller. Touts les soldats présents sur le bâtiments devaient rallier le sol et se regrouper au niveau du commissariat. "La poisse, Jura-t-il, juste au moment ou je finissais de remonter mon sniper, évidemment aucune excuse pour me défiler."

Il mit son manteau sur son armure et courut vers le hangar du vaisseau. Dans les coursives, il rencontrait des ODST en service, il les enviait, il resteraient sur le vaisseau. Arrivé au hangar juste à temps pour prendre un pélican plein à craquer de marines.

Durant le vol, il prit le temps de chercher les officiers et s’aperçut avec stupeur qu'il n'y en avait pas. Et que évidemment il était le seul du groupe à être un ODST. Les marines étaient tous des bleus qu'on envoyait sur Harvest pour remplumer les rangs, des gamins à peines majeurs... Il avait fait partie de ce genre de personnes, mais pas longtemps. Il prit la parole, et tout les regards se tournèrent vers lui :"Bon la bleusaille, quand on sort, vous me suivez jusqu'à ce que je vous largue aux mains d'un officier compétent. Compris?
-Euuuh... Oui, chef!!
-Je suis pas ton chef, ou alors à titre temporaire si tu veux. Maintenant, vérifiez tout votre équipement. Mais je premier qui me vérifie si ses grenades fonctionnent, je la lui colle dans la bouche."
Peu de temps avant le passage de l'atmosphère, les marines se mirent à poser des questions, au grand désespoir de Djerin :"Vous croyez qu'il s'est passé quoi? Pour que des rebelles attaquent un commissariat, doit y avoir un sacré truc dedans...
-Je sais pas, c'est peut-être...
-Bouclez-la! C'est les ordres, et de toute façon, c'est le SRN, avec eux moins vous en savez, mieux c'est..."

Ils furent déposés à quelques rues du commissariat, Djerin prit immédiatement la tête pour mener les marines vers la plus grosse concentration d'alliés aux alentours. Quand il arriva, il vit un Spartan en pleine conversation avec un marine, et s’approcha pour se renseigner sur la marche a suivre :"Excusez moi, mais l'un d'entre vous pourrais m'indiquer qui est l'officier qui gère tout ce merdier, pour que quelqu'un se charge des marines derrières moi, et me dise quoi faire.... Et si ça intéresse quelqu'un, je suis sniper mais je me débrouille bien au corps à corps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 21:04

Wallace était dans le bureau du responsable de la prison militaire de Pirth, le colonel Harisson. Fraichement promu au grade de Contre-amiral, James cherchait des hommes pour renflouer son équipage malmené par les récents évènements. Il avait retrouvé plusieurs anciens qui étaient en permission mais il lui manquait toujours beaucoup de recrues. C'est donc, par le plus grand des hasards qu'il s'était dirigé vers Arcadia dans l'espoir de trouver du personnel pour son vaisseau amiral, l'Achille.

Flanquer d'une autorisation du commandement de Reach plus ou moins obtenu selon les règles de l'art, il avait fixer un rendez-vous avec le colonel Harisson pour discuter du transfert de certains prisonniers vers le service actif. Ceux ayant de bonnes compétences et un casier judiciaire sans excès. Les têtes brûlées, Wallace les mettait rapidement au pas.

Soudain, en plein milieu de l'entretien, le téléphone sonna. Le colonel le décrocha, répondit puis sur un ton neutre le passa à Wallace qui fût surpris. Il le prit et le porta à son oreille:

- Amiral Wallace?
- Oui c'est moi.
- Transmission urgente du SRN sur le canal prioritaire. Le commissariat de Pirth est attaqué par des forces hostiles. Nous n'avons aucune confirmation de l'étendu de la puissance ennemi. Ordre est donné à toutes les forces de l'UNSC de se rendre sur place dans les plus brefs délais pour repousser l'assaut.

Wallace raccrocha puis s'adressa au colonel:

- Le commissariat de Pirth est attaqué. Je dois m'y rendre aussi vite que possible.
- Très bien amiral. Je vous fait préparer un warthog et un chaffeur.
- Bien colonel. Nous reprendrons notre conversation à mon retour.
- Oui amiral.

James se leva et laissa le colonel faire les appels nécessaire à son départ. Il se rendit rapidement au garage où un gardien l'attendait près d'un véhicule.

- Amiral Wallace? Je suis le Caporal Spencer et je...
- Fermez-la Spencer et conduisez!
- À vos ordres Amiral!

Le caporal démarra le véhicule et James prit la place du passager à sa droite. Il regarda le caporal et trouva un air de familiarité avec l'un de ses anciens amis. Il avait envie de poser une question mais s'en abstint. Il lui dit tout simplement:

- Au commissariat principal de Pirth en quatrième vitesse et en silence caporal.
- Oui amiral.

En chemin, James remarqua que l'endroit était plutôt désert. Les gens le regardaient passer d'un air intrigué mais ne semblait pas s'en faire. Après tout, la loi martiale avait été déclarée. Il était donc normal de voir des militaires partout. Ils arrivèrent bientôt dans les alentours du commissariat et tombèrent sur les troupes de l'UNSC en train de rassembler. D'après ce qu'il voyait, beaucoup avait réussi à répondre à l'appel. Plusieurs d'entre eux était à peine en tenue militaire. Certainement des types en permission. Il remarqua aussi plusieurs capsules VEBH ainsi qu'un Spartan. Un Spartan. Il n'en avait rencontré qu'un seul dans sa vie et c'était sur Balaho. S'il était là, c'est que le SRN avait du faire appel au NavSpecWar. La situation devait être vraiment grave.

Il débarqua de son véhicule et fit signe à Spencer de le suivre. Il se dirigea vers le spartan alors que celui-ci terminait de donner son rapport de situation à un major que James ne pouvait identifier celui-ci étant de dos. Un homme à côté du Spartan remarqua Wallace et les galons sur son col de chemise et se mit au garde-à-vous avant de crier pour ses camarades:

- Amiral! Garde-à-vous!
- Qui est l'officier supérieur en charge ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mar 24 Avr 2012 - 23:34

- Rapport de situation ?

Isaac 077 s’apprêtait à répondre à l'homme qui venait d'arriver en Warthog quand il aperçut qu'une véritable petite armée se rameutait sur sa position alors qu'il venait tout juste d’atterrir. La transmission de Miller avait fait mouche et c'était tant mieux car reprendre le commissariat allait demander du monde, beaucoup de monde.
Les présentations, question et débuts de panique fusaient de tout les cotés comme des balles échangées dans un feu croisé, ce qui était normal dans ce genre de cas de figure. Isaac leva le bras et tenta de reprendre son rapport de situation.

- J'aimerais annoncer de bonnes nouvelles messieurs mais ça serait vous mentir et j'aime pas raconter des conneries, pas digne d'un gentleman. A part le fait que des rebelles ont investit le commissariat, nous ne savons rien d'autre a moins qu'un d'entre vous ai reçu un message différent du miens, pas d’estimation sur l’effectif ennemi, son armement et ses motivations, bref une mission mal barrée d'avance pour nous car nous manœuvrons en aveugle...genre de truc que j'aime pas et qui fini mal mais restons positifs hein! Bon a mon avis ces types n'ont pas attaqués de front sinon ils n’auraient pas fait un mètre sans se faire dégommer à moins de mobiliser de l'armement lourd que je n'ai pas vu en arrivant, attention toutefois, le Lieutenant Breene m'as rapporté avoir senti des secousses la dedans lors de sa fuite, des présence d'explosifs probable donc, je vous conseille également a tous de vous méfier de nos propres systèmes de sécurités car les rebelles sont du genre à pirater les systèmes derrière eux. J'avais prévus une attaque simultané en trois groupes placés comme sur ce schéma tactique, placés en triangle se resserrant sur le centre du commissariat mes homes sont prêt à entrer sous mon ordre mais si certain d’entre vous souhaitent les appuyer je peux les prévenir et modifier le plan d'assaut, j'avoue ne pas avoir prévus autant de renfort avant d'arriver ici.


Isaac souffla un peu puis modifia son plan holographique portable en y ajoutant les renforts qui se rameutaient progressivement, il mit également à jour la situation aux groupes Bravo et Charlie qui attendaient aux points B et C, Bravo devait entrer par l'entrée de service des garages tandis que Charlie s'infiltrerait par les égouts afin de remonter par les sous sols et, si possible, saboter les transformateurs et avoir le contrôle sur le bâtiment.
Le Spartan récupéra également des munitions fumigènes et incapacitantes pour son lance grenades dans un fourgon de police proche du point de ralliement, cela serait plus adapté pour la situation. Il posa son fusil à pompe sur son épaule droite, se tourna vers ses nouveaux alliés puis s'adressa à eux d'une voix calme.

- Des suggestions messieurs?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 13:50

Freeman c'était à peine approcher du Spartan qu'une voix vint le déranger, un foutus ODST qui semblait ne pas avoir les grades en têtes et qui lui donnait envie de le piétiner ou l'envoyer en première ligne avec un cure-dent !

"Excusez moi, mais l'un d'entre vous pourrais m'indiquer qui est l'officier qui gère tout ce merdier, pour que quelqu'un se charge des marines derrières moi, et me dise quoi faire.... Et si ça intéresse quelqu'un, je suis sniper mais je me débrouille bien au corps à corps."

John hésita un court instant, regarda de la tête au pied le soldat des troupes de chocs et répondit d'une voix digne des militaires les plus expérimenté:

"On ta posé une question soldat ? Non, Je me fiche de savoir si tu sais faire la cuisine, tu obéis au ordre et surtout... Tu la boucle à moins qu'un gradé se pointe par le plus grand des hasards !"

John fusilla du regard le TCAO pendant quelque seconde pour l'incité à se taire et se retourna vers le Spartan II quand le TCAO tourna la tête avant de se mettre droit comme un "i" et dire aussitôt :

-Amiral ! Gardes à vous !
John était sur le points de l'insulter de mots covenants qui pour lui ne voulait rien dire, quand il entendit une voix familière dans son dos.

- Qui est l'officier supérieur en charge ici?

John répondit aussitôt en se retournant tout en faisant un bref garde à vous.
-C'est vous Capi... John regarda attentivement la tenue, Amiral !

- J'aimerais annoncer de bonnes nouvelles messieurs mais ça serait vous mentir et j'aime pas raconter des conneries, pas digne d'un gentleman. A part le fait que des rebelles ont investit le commissariat, nous ne savons rien d'autre a moins qu'un d'entre vous ai reçu un message différent du miens, pas d’estimation sur l’effectif ennemi, son armement et ses motivations, bref une mission mal barrée d'avance pour nous car nous manœuvrons en aveugle...genre de truc que j'aime pas et qui fini mal mais restons positifs hein!
Bon a mon avis ces types n'ont pas attaqués de front sinon ils n’auraient pas fait un mètre sans se faire dégommer à moins de mobiliser de l'armement lourd que je n'ai pas vu en arrivant, attention toutefois, le Lieutenant Breene m'as rapporté avoir senti des secousses la dedans lors de sa fuite, des présence d'explosifs probable donc, je vous conseille également a tous de vous méfier de nos propres systèmes de sécurités car les rebelles sont du genre à pirater les systèmes derrière eux.
J'avais prévus une attaque simultané en trois groupes placés comme sur ce schéma tactique, placés en triangle se resserrant sur le centre du commissariat mes hommes sont prêt à entrer sous mon ordre mais si certain d’entre vous souhaitent les appuyer je peux les prévenir et modifier le plan d'assaut, j'avoue ne pas avoir prévus autant de renfort avant d'arriver ici.

John gratta une nouvelle fois sa barbe, devaient-ils vraiment ramener toute l'armée ? Décidément, ces informations devait vraiment être pour la protections de l'humanité.

-On peut toujours les repousser en direction des égouts que l'on rebouche à l'explosif, sinon on les enfermes à l'étage supérieur, ils ne pourront pas se replier à moins qu'un pélican Rebelle arrive pour les aider...
John regarda aussitôt les immeubles autours, peut être que se TCAO savait tirer juste et droit...il avait intérêt pour son matricule ! "Et si on postait quelque tireur autours ? Histoire d'en descendre quelques-uns sans risquer de perdre trop d'hommes ? J'envisagerais un assaut Frontal, aucune négociation... Je ne serais pas d'avis de les laisser s'échapper comme avec la brigade du Loups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 17:47

L'escouade Alpha-1 arriva au commissariat, en pensant qu'elle serait l'une des toutes premières, mais loin de là. Les forces du CSNU étaient arriver en masse, et il n'y avait pas que de simple marines. Chapel prit la parole:

- Un amiral, ici ? La situation doit être vraiment hors de contrôle.


Le sergent Wakefield avait remarqué l'amiral, mais le spartan qui se tenait juste à coté de celui-ci l'impressionné tout autant. C'était la première fois qu'il en voyait un d'aussi près, cependant l'heure n'était pas à la contemplation, il fallait reprendre ce commissariat.

Chapel se rapprocha du Caporal Kelrod, celui-ci ne lui adressa pas un seul regard. Le marine décida quand même de lui parler:

- Alors vous en pensez quoi vous ? Enfin j'veux dire, le fait qu'il y est un amiral et un spartan, juste pour un commissariat. Vous trouvez pas que c'est exagérer ?


Le Caporal l'ignora, il avait horreur des bleus dans son genre qui pose des questions sans arrêt, de plus c'était le SRN qui les avaient chargé de cette mission, ce n'était pas le moment de ce poser ce genre de question. Kelrod ce dirigea vers son chef d'escouade, laissant en plan le marine qui lui parler

- Sergent, c'est quoi la suite du plan ?
- On se rend utile Caporal !

Wakefield s'approcha de l'amiral qui était en pleine discussion avec un Major, ce dernier ce retourna, arborant une cicatrice sur son œil droit. Le sergent se mit au gardes à vous.

- Sergent Wakefield, Leader Alpha-1. En attente d'ordres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 17:51

Carl avait suivit le début de la conversation avec attention... Puis au fur et a mesure que celle-ci avait avancé il avait abandonner tout espoir d'y voir clair.
Il faut dire que la situation devenait un peu bordèlique...Des types venait de partout et il semblait tous vouloir ce faire remarqué, il resta la , sans bouger , a quelques mètre d'un géant en armure verte , d'un major et de...Encore une nouveauté , un amiral.

Donc alors, pour résumé :

Alors que le type, un major d'après un gars de son escouade, c'était approcher du spartan, un ODST fit irruption dans la zone et gueula un ramassis de connerie qui amusa Carl, cet homme était vraiment stupide, les haut gradé était vraiment susceptible, le major lui intima l'ordre de ce taire de façon très claire et alors qu'il ce tournait a nouveau vers le spartan, un type gueula...
Puis un type qui semblait ne pas ce prendre pour une merde et habillé comme un pingouin c'était pointé et avait lui aussi fait savoir qu'il était la...
Un putain d'amiral.
Saloperie de gradé.
Tout le monde c'était mis au garde a vous , même Carl, puis le spartan avait fait un rapport de situation...


"- J'aimerais annoncer de bonnes nouvelles messieurs mais ça serait vous mentir et j'aime pas raconter des conneries, pas digne d'un gentleman. A part le fait que des rebelles ont investit le commissariat, nous ne savons rien d'autre a moins qu'un d'entre vous ai reçu un message différent du miens, pas d’estimation sur l’effectif ennemi, son armement et ses motivations, bref une mission mal barrée d'avance pour nous car nous manœuvrons en aveugle...genre de truc que j'aime pas et qui fini mal mais restons positifs hein!
Bon a mon avis ces types n'ont pas attaqués de front sinon ils n’auraient pas fait un mètre sans se faire dégommer à moins de mobiliser de l'armement lourd que je n'ai pas vu en arrivant, attention toutefois, le Lieutenant Breene m'as rapporté avoir senti des secousses la dedans lors de sa fuite, des présence d'explosifs probable donc, je vous conseille également a tous de vous méfier de nos propres systèmes de sécurités car les rebelles sont du genre à pirater les systèmes derrière eux.
J'avais prévus une attaque simultané en trois groupes placés comme sur ce schéma tactique, placés en triangle se resserrant sur le centre du commissariat mes hommes sont prêt à entrer sous mon ordre mais si certain d’entre vous souhaitent les appuyer je peux les prévenir et modifier le plan d'assaut, j'avoue ne pas avoir prévus autant de renfort avant d'arriver ici."



Son rapport terminé il demanda si quelqu'un avait une quelconque suggestion.

Carl ne comprenait que dalle aux tactiques de combat et, a vrai dire, il en avait rien a ciré...Il ce contenta donc d'attendre, puis, passer un certains moment, il commença véritablement a ce faire chier...
Le major avait suggéré un assaut frontal, Carl avait sourit en examinant une énième fois son M45, puis avait a nouveau parlé de tactique...
Carl n'avait pas écouté la suite...
Tout ce qu'il savait c'était que, après que le major ait finit son discours, ils allaient encore attendre trois putains de plombes avant de véritablement agir...
L'amiral allait surement faire une suggestions lui aussi , et peut être que le spartan allait en faire une nouvelle...
Et il allait finir par s'endormir d'ennuis...Alors...

Il éternua un grand coup, s'essuya le nez dans sa manche et fit d'un ton un peu trop agaçé:

"-Sous votre respect messieurs... Je suis sur que toutes ses suggestions sont génialissime et tout le bordel mais...Plus on attend avant d'agir , plus on perfectionne notre plan...Plus les rebelles renforcent leurs défenses.
Parce que bon, loin de moi l'idée de critiqué votre génie, mais l'entrée de notre ami spartan et de ses petits amis est loin , très loin d'être discrète.
Ils sont surement entrain de créé barricade et autre connerie a l'heure actuelle maintenant qu'ils savent que les renforts sont la...Alors faudrait...Je sais pas, évité de faire un plan trop complexe et agir?"


Il ce demanda si intervenir dans une discussion de gradé était une bonne idée...Mais c'était soit ça soit un sommeil digne de la cryogénie...
Alors il ce contenta de revérifié son M6D sous l'oeil scandalisé de ses camarades.



_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 21:24

Wallace avait écouté le topo du Spartan et sa tactique. L'idée de la progression en triangle en créant un assaut sur trois fronts différents lui semblait une bonne idée pour en finir rapidement avec la situation. Freeman pour sa part, préconisait l'assaut frontal avec toutes les forces. James sourit intérieurement. Cet homme était toujours le même après toutes ces années. Il allait donner son approbation au Spartan pour mettre ses hommes en place, lorsqu'un soldat s'approcha d'eux, décidé à démontrer l'ensemble de ses compétences au niveau de sa stupidité en interrompant leur discussion. James le regarda totalement estomaqué par son manque de discipline et lui dit d'un ton sarcastique empli de mépris:

- Hum...caporal, vous avez parfaitement raison! Nous discutons vraiment pour rien! Votre sens de la stratégie est indéniable! Je ne comprend pas pourquoi les Amiraux ne vous ont pas mis à la place de l'Amiral Hood! Certainement que cette guerre contre les Covenantes seraient terminés avec vous à la tête de nos forces. Pourquoi vous n'iriez pas en reconnaissance SEUL dans le commissariat pour nous montrer à nous simple officier sans aucunes expériences l'avancement de leurs barricades?

Le caporal semblait légèrement confu. L'attitude de Wallace était légèrement déconcertante. Freeman quant à lui ne se doutait que trop bien du déroulement du reste de la conversation et sourit. James continua cette fois avec un ton beaucoup plus agressif et colérique:

- Vous n'êtes pas sûre caporal? Alors, rentrez votre cul dans le rang espèce de trouffion! Votre avis pour monter une opération, on vous le demandera quand vous vaudrez quelque chose! Maintenant, foutez moi le camp d'ici avant que j'vous mettes une balle en pleine tête et mettes fin à votre pitoyable existence! Présentez-vous à votre section et attendez les ordres!

James se retourna et s'adressa à Freeman et au Spartan:

- Messieurs, j'appuie la tactique du Spartan. Un groupe d'assaut à chacun des points d'accès. Freeman, je vais vous faire plaisir. Vous prenez votre section et attaquez par l'entrée principale. Prenez ce caporal trop impertinent avec vous aussi. Je vais contacter mon vaisseau et faire décoller les Longsword pour contrôler l'espace aérien au-dessus du commissariat. Rien ne pourra y atterrir sans mon autorisation. Le reste des forces se tiendra autour du bâtiment pour en surveiller toutes les issues sous mon commandement.

Wallace regarda le soldat que Freeman avait réprimandé il y a peu et lui dit d'un ton neutre:

-Vous, soldat, prenez quelques hommes avec vous et postez-vous sur les toits des bâtiments alentours. Vous serez en charge de la surveillance et vous devrez couvrir nos hommes au mieux de vos capacités.

S'adressant de nouveaux à Freeman et à Isaac, il leur dit:

- Synchroniser vos montre avec la miennes. Début de l'assaut dans 10 minutes. Mes ordres sont de tirer à vue. Pas de tir de sommation. Ils se rendent ou vous les abattez comme les chiens qu'ils sont. Messieurs, bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djerin Rashkae
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 20
Localisation : Jericho VII/Retribution/Reach/Talista (selon l'année)
Humeur : Envie de faire mieux
Date d'inscription : 30/06/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SRS99D-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : M7S Submachine gun

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Mer 25 Avr 2012 - 22:34

Vous, soldat, prenez quelques hommes avec vous et postez-vous sur les toits des bâtiments alentours. Vous serez en charge de la surveillance et vous devrez couvrir nos hommes au mieux de vos capacités.

Djerin salua silencieusement, et courut au pas de course récupérer les marines arrivés avec lui. Il les briefa rapidement

"Bon, va falloir qu'on surveille ce merdier, c'est pas tout ça mais c'est pas facile. Vous deux! Vos noms?
-Frederik et Lionel monsieur!
-Vous cherchez tout les mecs qui ont des sniper et qui sont solo dans leur coin, ceux qu'on pas leur collègue avec eux et qu'ont pas reçus d'ordres inverses. Vous revenez dans cinq minutes, compris?
-Sir, yes sir!"

Les deux marines partirent en courants. Djerin se retourna ensuite vers les douze autres marines

"Ensuite ceux qui restent, vous vous regroupez en quatre escouades de trois, et plus vite que ça! Voila c'est bien! Vous là, vous partez au Nord du commissariat dès que les deux ahuris reviennent avec au moins un sniper, deux s'il y en a assez. Vous pareil à l'Ouest, et les trois là, idem mais au Sud. vous trois vous viendrez avec moi"

Les Lionel et Frederik revinrent à ce moment avec cinq gars équipé de S2 en plus ou moins bon état.

"Vous cinq? Vous avez pas d'ordres contraires?
-Aucun monsieur, on était en train de picoler ensemble quand on a reçus un message. Le temps de passer prendre quelques pétoires a la caserne et on est venus. Le reste des gars est parti sur Reach en permissions, et nous on voulais prendre le prochain voyage parce que...
-Je m'en fous de ta vie, vous deux avec le groupe qui va au Nord, ceux la. Et vous deux avec c'est mecs la, au Sud. Toi le bavard tu va avec ce groupe la, à l'Ouest. A vue de nez c'est toi le meilleur des cinq, c'est pour ça que t'es solo. Ordre de tirer a vue sur tout ce qui ne porte pas un uniforme du CSNU. Maintenant allez y, on a déjà pris assez de retard. Frederik, tu vas auprès de l'Amiral et tu lui dit qu'on est en place dans trois minutes. Et si il veut que tu reste avec lui pour faire la liaison tu le fais. Lionel, avec moi, on dirait que t'a des bon yeux. Au pas de course, allez!"

Les quatre groupes partirent en courant vers leurs positions respectives. Djerin en tête sur le sien pris la direction d'un immeuble plus haut que le commissariat, mais de peu. Ils grimpèrent a son sommet et prirent positions, les marines avec leurs jumelles, et Djerin avec son fusil. Sur la liaison COM, il entra en contact avec les autres équipes

Équipe Ouest en position, Terminé

Équipe Sud en position, Terminé

Équipe Nord non positionnée...... C'est bon, équipe Nord en position, Terminée

"Frederik, nos sommes en position, informe l'Amiral. Les gars, tirez a vue, mais touchez pas aux copains quand ils seront entrés. Feu à volonté."

Il surveillait l'entrée quand Lionel repéra un rebelle

"Deuxième étage, troisième fenêtre en partant de la droite, bougez vous il va tirer!"

Djerin ne fit ni une ni deux, il abattit directement le Reb's d'une balle dans la poitrine. Le corps bascula par la fenêtre et parti s'écraser dans la rue avec un bruit flasque.


Dernière édition par Djerin Rashkae le Jeu 26 Avr 2012 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 0:56

Les ordres venaient d'être donner, au plus grand plaisir du Caporal Max Kelrod qui vérifia ses chargeurs. Le Sergent n'en croyait pas ses oreilles, l'Amiral n'a même pas prit la peine d'émettre l'hypothèse d'otages.
Les choses se mettaient en place, quatre groupes furent formé par un ODST armé d'un sniper et ils prirent tous une direction différente selon les ordres donnés par l'Amiral.

- Et nous, on fait quoi ? Demanda Simmons
- Ta pas entendu l'Amiral ? On doit resté autour du commissariat et s'assurer qu'aucun rebelles ne s'échappe !

Cette partie du plan emballer moins Max, rester sur place comme une huître sur un rocher n'était pas son style. Mais les ordres sont les ordres. Le Sergent se retourna vers les membres de son escouades:

- Allez les gars, en position ! Simmons, Damians, couvrez l'entrée principale depuis le première étage de ce bâtiment ! Caporal, emmenez Chapel avec vous et allez aidez ceux qui s'occupe de surveillé l'entrée qui mène au égouts.
- A vos ordres !

Le Caporal regarda le soldat Chapel et lui fit un signe de tête. Il acquiesça, et il partirent en direction des égouts. Pendant leurs petite course, Chapel regarda en direction du Caporal qui c'était fait remettre à ça place par l'Amiral avec un regard moqueur.

- il l'a bien cherché, j'aurai pas aimé être à ça place, et vous en pensez quoi Caporal, pourquoi il a fait ça ?

Le marine n'eut pas de réponse de la part de son Caporal, qui se contenta de lui agrippé la nuque et de le pousser contre le mur.

- Tu m'emmerde avec tes questions et tes répliques à la con, alors maintenant tu ferme ta gueule et tu fais ce qu'on te dit !
Il le relâcha et partit comme-ci de rien était, Chapel le suivi sans faire de discussion et les 2 hommes rejoignirent les marines postés à proximités des égouts. Tout à coup un tir de sniper retentit et un rebelle tomba du deuxième étage, devant eux. Max se retourna et regarda en direction du sniper.

- Encore un ODST qui va se la péter, j'ai horreur de ces gars là !
- Si je puis me permettre...
- La ferme ! Et en position Chapel !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 32
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Jeu 26 Avr 2012 - 23:47


- Synchroniser vos montre avec la miennes. Début de l'assaut dans 10 minutes. Mes ordres sont de tirer à vue. Pas de tir de sommation. Ils se rendent ou vous les abattez comme les chiens qu'ils sont. Messieurs, bonne chance!
- Bien pris Amiral, je vais rejoindre l’escouade du garage puisque la question de l'assaut frontal est désormais réglée, dégageons ces enfoirés de chez nous le plus vite possible!


Isaac 077 ainsi que l'ODST et le caporal qui c'était fait remettre à sa place par Wallace se dispersèrent pour rejoindre leurs nouvelles affectations, le Spartan eu un flash pendant qu'il rejoignait son escouade en attente, l'Amiral n'avait même pas pensé à d'éventuel otage et ordonné de tirer pour tuer, inhabituel pour quelqu'un d'aussi expérimenté et gradé, ce genre de type opte le plus souvent pour la méthode douce. Mais bon, cela arrangeait 077 qui n'aimait pas offrir de traitement de faveur aux terroristes, ils ont cherché les ennuis et ils allaient leur tomber dessus pour leur faire manger du plomb a foison, et sans la moutarde pour faire passer l'amertume de la poudre!

le Spartan arriva au point de rendez vous Bravo auquel attendait six ODST impatients de tuer du rebelle, Isaac leur résuma la situation et les fit prendre position de préparation pour l'assaut, les volets métalliques des voies étaient baissées et la porte d'entrée de service verrouillée et barricadée par ces petits malins. Ce n'était toutefois pas quelques meubles placés derrière une porte qui allait résister à un coup de lance grenade, de toute façon l'amiral avait annoncé la couleur et les rebelles devaient savoir qu'ils étaient là, pas pour prendre le café ensemble qui plus es.

- Bon j'éspère que vous êtes prêt, dans deux minutes ont défonce cette porte et on entre la dedans, méfiez vous du moindre détail suspect, les reblles ont surement préparé des surprises pour nous, et peut être des otages comme boucliers humains, bien que l'amiral nous ai donné carte blanche pour tuer, je ne veux pas de morts inutiles compris!
- Oui chef!
- voila ce que voulais entendre! Isaac 077 à Amiral Wallace, nous sommes en positon et attendons la fin du timer, un dernier topo avant l'assaut?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Ven 27 Avr 2012 - 0:30

Lorsque l'amiral avait ordonné au Major de prendre le soldat, un caporal dans son escouade, il le regarda de la tête au pied en se demandant si ce soldat pouvait être assez intelligent pour l'écouter en ayant le clapet fermé. Wallace, âpres avoir donné ces ordres au foutus TCAO se tourna vers lui et Isaac.

Synchroniser vos montre avec la miennes. Début de l'assaut dans 10 minutes. Mes ordres sont de tirer à vue. Pas de tir de sommation. Ils se rendent ou vous les abattez comme les chiens qu'ils sont. Messieurs, bonne chance!

John fit aussitôt ce qui fut demandé, commença à se diriger vers ces troupes tout en posant une main sur le col du soldat pour l'attraper et l'embarquer avec lui, puis lorsqu'il eu son attention, le lâcha. Une fois vers ces soldats, John compta le nombre de soldat, une dizaine, parfait pour l'assaut Frontal dans 10 minutes.
Voyant leurs visages dépités, Freeman leurs expliqua les ordres en tentant le coups du remontant.

Soldat, je sais qu'on ne devrait pas être ici, alors voici nos ordres. On entre la dedans par la porte principal pour repousser l’ennemie dans ces retranchements, tirez sur tout ce qui nous sera hostile. Vous trois ! vous couvrirez les vos camarades et serez les derniers à sortir. Normalement ce n'est pas notre boulots, mais malheureusement c'est une urgence qui demande les meilleurs et jusqu’à preuve du contraire c'est nous ...des questions ?.

Pour une raison inconnus, Freeman regarda le nouveau Caporal comme ci il s'attendait à une remarque déplacé ou hors contexte, puis regarda un militaire qui leva sa main.


Soldat ?
Major, c'est qui la nouvelle ? Dit il en regardant le caporal Sorince.
Une gonzesse à qui il va falloir montrer pourquoi on doit le respect au gradé et surtout à moi !

L'escouade ricana en cœur tout en regardant le caporal, puis s’occupèrent de vérifier leurs armes, John regarda n'eut pas besoin de les vérifier encore une fois, n'ayant pratiquement que fait cela lors de son trajets. Soudain quelque chose lui vint à l'esprit...Les Otages.


Soldats, j'oubliais, dedans il y aura certainement quelques otages... essayez de ne pas trop en descendre. Pour le caporal nouvellement arrivé, on me nomme "Le Major" et sache que je suis aussi ton pire cauchemar. Alors au moindre problème avec toi, tu servira de bouclier pour toute l'équipe ! Compris ? Bien... tu passera en troisième le nouveau ! Soldats ! Préparez vous !

Isaac 077 à Amiral Wallace, nous sommes en positon et attendons la fin du timer, un dernier topo avant l'assaut?

John n'en était toujours pas revenue du fait que wallace soit devenu Amiral, décidément en 5 ans, bien des choses avaient changé, cinq longues années qu'il ne l'avait pas revu. John contacta aussitôt l'Amiral à son tour.


Major à Amiral, nous sommes en position et attendons le signal pour lancer l'assaut...Au faite Amiral, je vous dois une bouteille pour Eridianus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Ven 27 Avr 2012 - 2:11

Carl avait manqué de sourire, la réaction de l'amiral avait été celle d'un gradé habituelle...
Certains glandu avait ricané, d'autre avait préféré ce taire.
Bon choix, car Carl avait bonne mémoire.

Mais bon, il était de bonne humeur.
Car après tout, sous ses airs de vieillard sénile voulant ce faire respecté, l'amiral l'avait écouté.
Ils allaient passer a l'action.
Il était apparemment affecté avec un certains Freeman.
Tant mieux ou tant pis, il n'en savait encore rien...
Le fait est qu'il avait eu raison .
Et c'est tout ce qui importait.

Il s'apprêtait a s'asseoir sur une poubelles renversé en attendant le début de l'assaut quand une espèce de débile l'attrapa par le col et l'emmena avec lui, puis, passé un certains temps, alors que Carl le fixait d'un air fatigué et surpris, il le lâcha.

"Drôle de façon de réveillé les gens."

Il ce retrouvait devant une dizaine de connards, derrière le major, qui commença son grand discours de leader de film américain de séries Z :

"Soldat, je sais qu'on ne devrait pas être ici, alors voici nos ordres. On entre la dedans par la porte principal pour repousser l’ennemie dans ces retranchements, tirez sur tout ce qui nous sera hostile. Vous trois ! vous couvrirez vos camarades et serez les derniers à sortir. Normalement ce n'est pas notre boulots, mais malheureusement c'est une urgence qui demande les meilleurs et jusqu’à preuve du contraire c'est nous ...des questions ?."

Alors qu'il s'apprêtait a faire la remarque que les "meilleurs" était, d'après les médias, des spartan, et qu'il ne fallait pas ce foutre des médias, tout ça bien sur résumé de façon sarcastique...Lorque le dénommé Freeman ce tourna vers lui en le fixant de manière menaçante.
Carl comprit le message.
Parfois, il valait mieux la fermer, mais il garda en tête la phrase du major.
Histoire de lui rappelé, au cas ou.


"Major, c'est qui la nouvelle ?"

Il n'écouta pas la réponse...Pas besoin...Il fit un petit geste de la main peu poli envers le petit moustachu appuyé contre un mur, qui avait balancé cette merveilleuse vannes si original.
Lui aussi, il le garda en tête.
Les rires qui avait débuté a la fin de la réponse de Freeman ce stoppèrent rapidement, puis tout les marines ce mirent a vérifié leurs armes.

Freeman prononça alors une chose qui l'énerva quelque peu.

"-Soldats, j'oubliais, dedans il y aura certainement quelques otages... essayez de ne pas trop en descendre."

Mais l'amiral avait dit qu'ils avaient feu vert!!!
Et dire qu'il avait pensé simplement tiré dans le tas et lancé des grenades un peu partout
Voila qu'il y avait de pauvres victimes a évité d'écharpé...
C'était de plus en plus lourd...
Pourquoi, pourquoi, même un putain de major, refusait de ce mettre dans la tête qu'il y avait toujours des dommages collatéraux...
Bon, pas grave, après tout, c'était les ordres...
Mais ce major mettait en danger son escouade en imposant un objectif de plus...
Tu parles d'un chef...
Pas capable de prendre les bonnes décisions...
Cette décision aussi, il l'a garda en tête...
Histoire d'avoir des trucs a raconté en cas d'échec.

Ils reçurent une transmissions de la part du spartan...
Puis le major gueula dans la radio :

"Major à Amiral, nous sommes en position et attendons le signal pour lancer l'assaut...Au faite Amiral, je vous dois une bouteille pour Eridianus !"

Il gardait tout ça en tête...
Au cas ou.
Il ce mit en position.


_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 




Dernière édition par Carl Sorince le Ven 27 Avr 2012 - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   Ven 27 Avr 2012 - 2:31

James avait reçu confirmation de toutes les escouades. Tout le monde était en place. Ils attendaient l'ordre de l'attaque. L'objectif de la mission était très simple: empêcher les rebelles de s'emparer des données confidentielles du SRN. Il n'avait pas d'autres choix que de privilégier les données au détriment des individus. Néanmoins, il lui en coutait de ne pouvoir rien faire pour les otages. S'il n'aurait eu aucune contrainte de la part de Miller, il aurait fait venir un négociateur et tout le merdier...La guerre était certainement injuste et ce sont les civils qui en payent le prix. Le prix du sang.

Durant les 10 minutes qu'ils avaient eu pour se préparer, Wallace avait ordonner à l'Achille de déployer une escadrille de quatre Longswords pour une mission d'interception dans l'espace aérien de Pirth. Dorénavant, chaque vaisseau devrait s'identifier et demander une autorisation directement à l'amiral qui serait seul juge. Puis, il s'assura que le périmètre autour du commissariat était sécurisé par les hommes restant. Une fois terminée, il se dirigea vers ce qui serait désormais son PC: un simple warthog équipé d'un puissant système de communication et d'un écran large pour suivre la progression des troupes à l'intérieur grâce au caméra. Il vérifia qu'il avait une bonne réception pour chaque caméra des chefs d'escouade, puis, après avoir respirer un grand coup, il activa sa COM et dit:

- Wallace à toutes les escouades, votre priorité sont les données du SRN. Les otages sont secondaires. Utilisation de la force létale confirmée. Chef d'escouade, commencez l'attaque!

À peine deux secondes après avoir donner son autorisation, le tir d'un des tireurs embusqués sur les toits perça le silence. Les hostilités étaient bel et bien commencé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guettez l'Aube... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guettez l'Aube... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une aube funeste ...
» La milice, et l'Aube Ecarlate.
» Zelda Majora's Mask - L'aube du 4EM JOUR !
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» La lumière de l'aube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Arcadia
 :: Pirth
-
Sauter vers: