Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...et l'autre dans la tombe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 20 Mai 2012 - 12:04

[Partie 2 : ...en Enfer...]

Le voyage avait été long. Long et pesant. Savoir qu'elle était sa destination et surtout ce qui l'y attendait ne réjouissait en rien Kazu'O, tandis que la plupart de l'équipage semblait quand à lui presser d'en découdre avec les infidèles. Il allait donc falloir à la fois contre le parasite, les hérétiques et réfréner les ardeurs de ses pairs. Autant dire que ce n'était pas gagné.

Alors que ces pensées s'évanouissaient peu à peu au fur et à mesure que le général Rapace émergeât de son sommeil, il reçu une communication par le commandant de vaisseau, lui certifiant l'arrivée en orbite de la planète :

"Très bien commandant. Pour le moment restez en orbite stationnaire. Je me rends dans la salle des opérations afin d'établir avec vous un plan de bataille."

"Reçu!"

Le jackal se mit alors en route. Comme toujours traverser les méandres d'un vaisseau covenant relevait du casse-tête pour qui n'y avait jamais mis les pieds, chaque navire ayant ses spécificités. Et la longueurs du bâtiment de guerre n'aidait franchement pas. Fort heureusement sa cabine avait été installée exprès près du centre de commandement afin de prévenir une éventuelle situation d'urgence. C'est donc au bout de cinq bonnes minutes que Kazu'O atteignit enfin sa destination : une salle remplie d'écran de contrôle, des ingénieurs qui y pianotait, et un hologramme gigantesque au milieu d'une pièce plongée dans la pénombre pour l'occasion. Le commandant se tenait devant, droit et imposant, face à l'entrée par laquelle venait d'arrivé notre Kig-Yar.

"Général!" dit le le commandant de vaisseau, inclinant la tête dans l'instant qui suivit.

"Commandant! Je vois que nous sommes finalement arrivés.. Alors voyons ce que cela donne... Avez-vous effectué un scan complet de la planète?"

"C'est en cours. Nous avons typographié l'intégralité de la surface mais il nous faut encore du temps pour les formations rocheuses les plus profondes."


"Et pour ce qui est de l'activité ennemie?"

"Là-aussi c'est en cours. Nous avons lancé un scan des formes de vie dès notre arrivée en orbite. Cela ne devrait plus prendre beaucoup de temps avant de débusquer les fêlons qui osent défier l'alliance."


"Ne vous cantonnez pas aux formes de vie. Lancez en parallèle une analyse de tous les éléments mobiles de cette planète. Et j'aimerais aussi avoir les données quand à l'activité géologique."


"Que voulez-vous dire? Lancé ces analyse ne sont qu'une perte de temps selon moi. Nous devons..."

"Commandant, pour en être revenu je vous jure que ces analyses sont plus que nécessaires. Vous avez sûrement vécu d'innombrables batailles mais ici il faut que vous oubliez tout ce que vous savez. Les règles ne sont plus les mêmes...
Tant que j'y pense, ingénieurs, lancé un scan thermique. Prévenez moi une fois que toutes les analyses seront terminées."


"Qu'entendez-vous par les règles ne sont plus les mêmes? Ils ont beau être hérétiques, ils n'en reste pas moins des soldats. Un schéma tactique classique serait certainement ..."


"Synonyme de massacre. Comprenez-moi commandant. Je n'ai pas été nommé chef des opérations sur cette mission pour rien mas bel et bien pour mon expérience. Pour en revenir au plan de bataille, vous voyez cette région désertique, au pôle sud de la planète? Et bien c'est ici que nous allons débarquer."

"Est-ce bien sûr? Nos troupes risques d'êtres totalement exposées, non?"


"Sur un champ de bataille classique oui, mais ici je choisi exprès la zone où la probabilité de présence de l'ennemie est la plus faible. Par ailleurs avez-vous munis les soldats de masques à gaz? Si ce n'est pas fait donnez leur l'ordre de s'en équiper dès qu'ils poseront le pied sur la planète. Par la même occasion munissez-les de transpondeurs."

"Très bien, même si je ne comprend pas parfaitement où vous voulez en venir..."

"Général, les différentes analyses de la planètes sont toutes terminées et en attentes!" dit l'un des ingénieurs.

"Parfait. Superposez les données thermiques et mouvantes sur l'hologramme." L'ordre ne mit pas deux secondes à être exécuté, et les données apparaissaient. Les zones thermiques était nuancé de bleu et de rouges, tandis que de long traits de lumières descendaient du plafond pour indiquer, en temps réels, les déplacements sur l'enfer de Sylis.

"Comme je m'y attendais..." Kazu'O lâcha alors un rire de satisfaction, ou plutôt d'orgueil. Avec cette petite astuce de superposé les deux types d'analyses il pouvait clairement discerner les troupes hérétiques et les hordes de parasites qui se déplaçaient.
"Le désert semble totalement inactif. C'est donc bien ici que nous ferons débarquer les troupes. Commandant donner leur l'ordre d'embarquer s'il-vous-plaît."

"Troupes de combats, embarquez immédiatement à bord des phantoms qui vous ont été assignés. Pilotes, rendez-vous aux coordonnées qui vous ont été envoyées sur vos interfaces pour le débarquement. Terminé."


Enfin! Enfin l'opération commençait, et Kazu'O allait bientôt savoir si cette opération allait être une réussite ou bien si l'horreur allait de nouveau frappé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mer 23 Mai 2012 - 21:13

Tandis que les premières troupes arrivèrent sur la surface et déposaient pied à terre, Kazu'O enclencha son dispositif de communication afin de pouvoir directement donner ses ordres aux unités au sol. Il leur ordonna d'établir un périmètre de sécurité en attendant qu'un poste avancé soit établi dans la zone. Heureusement pour eux la technologie covenant faisait que ce genre d'opération ne prenait pas beaucoup de temps.

Les nacelles et vaisseaux de débarquement commencèrent à affluer dans la zone. La construction semblait pousser de sous le sable tellement elle s'effectuait vite. Elle ressemblait d'ailleurs plus à une forteresse qu'à autre chose : des tourelles à plasma disposés dans toutes les directions, un canon principal à combustible en haut de la structure, des meurtrières et des abris pour les fantassins, deux ghosts dans un mini-hangar et enfin un bouclier de protection.

Celui-ci était assez puissant pour empêcher les grains de sables et les spores qui virevoltaient dans l'atmosphère de le franchir. Une fois l'air à l'intérieur purifié, il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait de l'endroit le plus respirable de la planète, à défaut d'être le plus accueillant...
Enfin accueillant ça dépendait pour qui. Il était clair que pour les soldats de l'alliance cette base était un petit paradis, une oasis au milieu du désert.

Mais leur n'était pas à l'extase. Le général prit alors position au-dessus de l'hologramme-plan de bataille du vaisseau resté en orbite basse, scrutant les moindres mouvements indiqués par la cartes. Ses ordres ne tardèrent pas à arrivés :

"Escadron de reconnaissance vous m'entendez? Envoyez vos deux ghosts au point d'accès 14:49:678. Et n'oubliez pas vos masques une fois sortit de la base. Ceux qui ne le mettront pas seront laissés sur place.
Ingénieurs, analysez en continue la qualité de l'air au sein du poste avancé. Si il y a la moindre anomalie prévenez-moi.
Contre-mesures : établissez un brouillage autour du vaisseau et de la base. Il ne faut pas oubliez que les hérétiques possèdent une technologie aussi performante que la nôtre. Ne les laissez pas nous prendre de court."


Autant de prérogatives qui n'avait pour seul but que la réussite de cette mission. Le commandant de vaisseau lui-même semblait étonné par l'assurance et l'aisance du Kig-Yar en poste.

Kazu'O savait ce qu'il faisait. Il le savait car plus qu'aucun autre ici il connaissait les rudiments mais aussi les horreurs de la guerre. Il connaissait les arcanes de cet art presque aussi bien qu'il savait manipuler son fusil. Ce fusil qui lui avait servi à tant d'occasion dans tant de lieux.
C'est en pensant à cela qu'il se remémora sa carrière, sinon son calvaire : ses débuts en tant que fantassin sur Harvest, ses débuts d'agent au service des prophètes sur Balaho, sa première venue sur Sylis, son retour sur Eayn, la découverte d'une installation Forerunners, son exil sur K7-49, sans compter tous ces moments d'errances sur Grande Bonté.

Une vie si bien remplie qui pourtant devait continuer de l'être; un chapitre nouveau dans son histoire, un chapitre sombre qui sera écrit en lettres de sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Ven 25 Mai 2012 - 21:26

Ça y est! L'opération était lancée. Les coordonnées auxquelles devaient se rendre les éclaireurs désignait un poste avancé hérétique, selon les plans établis lors de la précédente visite. Le poste était d'ailleurs la seule structure du pôle sud qui semblait pouvoir abriter les hérétiques. Étrange fait que ceci. Le pôle sud était majoritairement occupé par ce désert, si désertique que même le parasite ne semblait pas s'y attarder. Alors pourquoi les hérétiques n'occupaient-ils pas le terrain? Cette question allait devoir attendre, laissant la priorité à un autre dans la tête de Kazu'O : comment les traîtres de l'alliance allaient-ils bien pouvoir attaquer les forces de Grande Bonté? Il avait obtenu d'eux cette destination, alors dans quel but les faire venir ici?

Les yeux rivés sur l'hologramme le Rapace était plus que jamais perplexe, mais faisait tout son possible pour ne pas le montrer. Car c'était bien là sa plus grande responsabilité et son plus grand devoir : montrer l'exemple. Il voulu se mordiller le pouce gauche mais s'en empêcha, préférant utiliser sa main droite pour dessiner un itinéraire sur la carte. un itinéraire pour les troupes d'assaut. Les éclaireurs reprirent alors le contact :

"Ici unité chargée de la reconnaissance. Nous sommes devant la structure ennemie mais aucune activité à déclarer. RAS."

"Très bien, restez en stand-by jusqu'à nouvel ordre. Prévenez-moi au moindre changement.
Unités d'assaut c'est à votre tour. Rendez-vous au même coordonnées que précédemment. Infiltrez la structure et effectuez une observation minutieuse des lieux. Si vous avez le contact avec l'ennemi vous avez autorisation de l'abattre, mais tentez au maximum de ne pas vous faire repérer. La discrétion est notre meilleure arme.
Sur ce bonne chance mes frères!"


"Unité d'assaut, nous sommes en route. Que les dieux soient avec nous."

Comment? Comment allaient-ils s'y prendre? Par quels moyens? Que manigançaient-ils? Comment et quand allaient-ils contacter Kazu'O? Les questions continuaient d'affluer. Le doute venait d'arriver, il s'installait lentement en lui et n'allait plus le lâcher. Mais ce sentiment n'était rien comparé à celui qu'allaient devoir expérimenter les assaillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Lun 28 Mai 2012 - 1:39

Le silence de l’espace disparut sousle vrombissement des moteurs du Bane of the Faitfhul, destroyer de l'armée hérétique. Alors que celui-ci gardait une trajectoire stable au dessus du monde inhabitable pour la plupart des espèces, sauf une, la créature immonde appelé Parasite. L'activité à bord se concentrait sur un futur assaut, il faut dire que l'arrivé de l'Hégémonie était quelque peut... deviné. Orak, le commandant du destroyer était installé dans le siège de commandement. Analysant les données qu'il recevait des sondes et des analyses de se monde pourris jusqu'au noyaux. L'une des portes d’accès à la salle de commande s'ouvrit dans le sifflement caractéristique des vaisseaux, donnant l’accès à un des siens. Le Sangheili du nom de Suna s’avança silencieux jusqu’à ce mettre au coté du commandant de vaisseau:

Commandant, avez vous du nouveau ?

Pour l'instant, je n'ai aucune nouvelle à vous donner, le parasite reste calme, les aveugles le sont toujours, la guerre est encore là...

Vous savez pourquoi je suis ici !

Le commandant du destroyer ne pipa mots, il continuait de regarder les informations qui ne cessait de venir à lui, quelques fois ses mandibules s’écartèrent pour aussitôt se refermer, se que les humains appelleraient un haussement d'épaule. Suna observa quand à lui la salle, les panneaux de contrôles mais aussi l'équipage de commandement. Soudain, Orak se pencha en avant, un regard mêlant peur et colère apparut.

Commandant ?

Une sonde rapporte de l'activité au pôle sud, à quelques kilomètres de l'une de nos bases !

Quel genre d'activité ?

Orak leva la tête dans sa direction, donnant la réponse rien quant devinant les pensées du commandant. Alors que celui-ci était sur le points de répondre, Suna le devança.

Nos frères aveuglés par cette lueur mensongère ! Avons nous une équipe là bas ? Dans combien de temps y seront nous ?!


Orak fouilla les registres, aussi vite qu'il le pouvait avant de le désigner d'un de ses doigts le noms de l'équipe en question que Suna commença à lire. Puis ordonna rapidement le vecteur le plus rapide en direction de la base, l'idée de bruler l'hégémonie le rendais heureux.

Commandant ! Croyez vous que Shadow puisse tenir ?


Au bombardement ? bien sur !

Bombarder ne vous servira à rien ! réfléchissez par les dieux ! Ils ont du arriver par un vaisseau, une frégate, un transporteur...ou un croiseur ! Trouvez le moi et préparé une équipe de soutien, l'on va descendre en enfer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Lun 28 Mai 2012 - 12:54

Les lieux semblaient toujours aussi inhabités tandis que l'unité d'assaut arriva aux portes du poste avancé. Le vide spatial lui même paraissait plus vivant que cet endroit. Et pourtant rien n'apparaissait au radar, que ce soient les hordes parasites ou les bataillons hérétiques.

"Ici unité d'assaut. Nous entrons dans la structure. Nous reprenons contact radio si contact ennemi. Terminé!"


"Reçu! Eclaireurs, effectuez des tours de reconnaissance dans la zone le temps de l'exploration."


L'Elite chargé du commandement de l'escouade ordonna à l'un de ses soldats d'ouvrir la porte alors que les ghosts s'éloignaient au loin, leurs silhouettes disparaissant derrière les dunes.
La porte s'ouvrit dans un son caractéristique de dépressurisation et les troupes s’ y engouffrèrent. Ce qui fût frappant au premier coup d’œil était le calme relatif. Aucun son n'émanait des couloirs, et qui plus est aucune luminosité non plus. Les ténèbres étaient omniprésentes et seulement transpercées par la lumière des torches plasma de l'équipe. La structure était formée de long couloirs sur les murs desquels on pouvait apercevoir d'étranges symboles. Leur complexité et leur étrangeté pouvaient faire penser aux symboles que l'on trouves sur les reliques de Joyous Exultation. Sûrement un héritage des anciens pensèrent-ils. Mais ceux-ci avait un caractère différent. Non sans être mystiques ils étaient plutôt ... antiques. Presque préhistoriques. Il ne faisait aucun doute que les hérétiques n'étaient pas les bâtisseurs premiers de cet endroit, les Forerunners étaient déjà venus ici il y a fort longtemps. Mais tout cela Kazu'O le savait déjà, et il n'avait pas besoin d'entendre le rapport de ces hommes pour le lui apprendre. Sa précédente visite l'avait suffisamment mis au parfum. Non, tout ce qui l’intéressait c'était de savoir s'il y avait une activité ennemie. Et le silence de la liaison radio était plus que rassurant. Même si les hérétiques étaient toujours cachés, tant que le parasite ne s'en mêlait pas cela n'était pas plus mal.

Le groupe continua alors d'avancer dans un silence religieux, entre admiration pour ces vestiges du passé et appréhension pour ce calme sinistre. A mesure qu'ils avançaient ils paraissaient remonter le temps, les glyphes et autres idéogrammes semblant remonter plus loin encore dans les âges. Comme si la structure avait été construite de l'intérieur et que son expansion c'était faîtes au fil des siècles. Cependant le temps n'était pas le seul paramètre à remonter son court. La température elle-même revenait à ses origines, les origines glaciales de l'univers. Cet univers sans chaleur et sans vie. La buée commença alors à se former sur les masques à gaz des combattants, la marque laissée par cette dernière se faisant chaque pas un peu plus large. Les gouttes issue de la vapeur d'eau venaient presque jusqu'à perler sur la peau des mâchoires, contraste entre l'air gelé, dénué de vie et les corps bouillonnants de ces créatures. Ces créatures qui se souciaient et se questionnaient de plus en plus quand à leur présence en ces lieux. Leur conscience pouvait laissé place à tout instant au plus basique des instinct de survie, la fuite, afin de retrouver un environnement plus propice.

Cette "remontée" aux origines paraissait alors affecter les organismes vivant eux-mêmes. Cette atmosphère pesante, ces couloirs qui semblait de plus en plus étroits et cette pénombre écrasante ramenait les esprits des guerriers à leur plus simple expression, à leur état d'animalité qui caractérisait toute vie. Aucun d'eux ne voulaient rester plus longtemps. Ils ne pensaient pas avoir à ressentir un tel malaise. Ils n'étaient clairement pas rassurés par la situation, avaient envie de le crier d'ailleurs. Mais ce qui les retenais était leur foi : une foi aveugle en un avenir meilleur. Et quoi de mieux qu'une vie passée à l'aveugle pour marcher dans le noir? Pour eux leur salut passait par l'accomplissement de cette mission, donnée par ceux qu'ils estimaient être leur guides. Cela pourrait paraître insensé et stupide aux vues du but fixé, mais il y avait ici le plus bel exemple de ce dont sont capables les êtres dotés de la conscience de leur propre existence : la preuve que l'Esprit était seul maître, et que les réflexes hérités d'une Évolution vielle de plusieurs milliards d'années n'avaient pas leur mot à dire. C'était sans nul doute dans ce genre de situation que ce révélait au mieux la valeur de ces soldats.

Poussés par leur désirs et leurs espoirs, les protagonistes continuaient alors inlassablement leur lente progression. Malheureusement, alors que le zealot Kig-Yar priait pour que cela ne leur arrive jamais, ces âmes allaient bientôt connaître un sentiment encore plus terrible que la peur ou l'oppression. Un sentiment qui va jusqu'à vous glacer le sang, paralyser vos mouvement et laisser un trace indélébile au plus profond de soi : l'Effroi.


Dernière édition par Y'Deio le Mar 29 Mai 2012 - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Lun 28 Mai 2012 - 14:24

L'une des nombreuses portes du Hangar à vaisseau s'ouvrit, laissant place à un petit bataillon d'hérétique décidé à mettre fin au agissement des aveugles. Arar' était en tête et avançait rapidement, Suna l'avait chargé d'anticiper et anéantir les loyalistes, laisser ceux qui se rende vivant. Alors que les vaisseaux de débarquement se préparaient à prendre possession des troupes, Arar vérifia une dernière fois son matériel ainsi que la présence d'un masque respiratoire muni des filtres qui empêcheront les spores de l'atteindre. Le Sangheili monta à bord du vaisseau en forme de "U" et prit la dernière place, il ne connaissait nullement se monde, contrairement au autres guerrier présent. Il ne connaissait que la réputation de cette planète maudite par les dieux, un lieux sans aucune autre vie que les créatures pullulent sur se Sylis.
Le vaisseau s'éleva, Arar sentit le décollage par l'absence de stabilité. Alors que le vaisseau de débarquement commença sa descente en enfer accompagné de cinq autres appareils dans l'espoir de découvrir l'emplacement d'une quelconque base loyaliste , et de l'anéantir si en prendre possession était impossible.




Suna resta là à lire les documents, les archives de se monde qu'il ne connaissait pas. Toute les archives lui donnait froids dans le dos, le parasite portait bien son nom. Sa puanteur semblait venir des cadavres en décomposition. La conclusion fut rapidement faite, le parasite était un véritable fléau. Suna regarda ensuite les rapports des sondes placé au abords des rares bases hérétiques sur se monde, la mort planait dans chaque ombre, chaque spores lâché par ses immondes créatures. Le Sangheili passa chaque donnée au peigne. Orak étudia la trajectoire et les données qui arrivait de se monde quand il se pencha en avant, attirant le regard de Suna par la même occasion.
Suna s'approcha de lui et regarda la vidéo holographique qui se déroulait devant son regard inquiet, Orak ne prononçait rien.


Qu'avez vous omis de me dire ?

Pas grand chose, juste que nos frères si aveugle seront surpris au moment venu.

Un sangheili se retourna vers ses deux frères, les appela et leurs indiqua un message radio avec un pilote des pilotes qui amenait un bataillon au combat, après tout, il faut savoir réduire les forces hostiles. Suna espérait simplement découvrir une corvette, facile à détruire. Comme ça, il serait libre de cette mission au abords d'un monde don le seul intérêt et la menace potentiel présente dessus.


Commandant, il semble que nous apercevons au loin une structure qui n'était nullement là la dernière fois.


Parfait, Répondit Orak, tenté d'en prendre possession...

Quand est-il de Shadow ?

Nous n'avons pour l'instant aucune réponse !

Suna tressailli à cette réponse, inhabituel mais pourtant si classique, était ce le parasite ? Le sable et les spores qui gênait les transmissions ? Un brouilleur covenant ? L'hérétique resserra son poings tout en recherchant n'importe quel donnée sur un quelconque brouillage, un message venant des loyalistes ou des hérétiques. Soudain, Suna s’arrêta, le rapport d'un scanner l'inquiétait au plus haut points et décida de le montrer à Orak.

Par les dieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Ven 1 Juin 2012 - 3:21

Citation :
Le commandant du croiseur des Hérétiques amena ces mains sous ces mandibules. Il réfléchissait. Lui étais l'un des survivants de la tristement célèbre bataille de Sylis, la descente aux enfers qu'avaient menés les Covenants étaient une preuve de leurs inflexible puissance et des ravages qu'ils pourraient causer sur les restes des installations ainsi que les secrets que ces derniers pourraient déterrer. Il fallait agir et aux enfers le conseiller mandaté par le maître de la Grande Flotte. La survie de ces frères en dépendait.

A ce moment même, le commandant du croiseur Covenant se dressais devant l'holocarte. Les bras croisés en pensant, réfléchissant a ce que pouvait bien être ces terribles secrets qui étaient voilés de ténèbres, ces secrets que le Kig-Yar avais omis de lui confier.


<< - Commandant ! Un vaisseau dans l'orbite de la planète ! Hurla soudainement la voix d'un Major Domo.

- Impossible ! Nous étions supposés êtres seuls ! Surenchérit le Commandant.

- Ce ne sont ni nos frère, ni des vermines humaines ! Ils s'approchent du pôle et de la zone de débarquement !

- Les hérétiques ? Lancez les contre-mesure ! Détournez l'énergie de l'ascenceur gravitationnel sur le bouclier et concentrez le... >>

Avant même que le commandant pu finir sa phrase. Une déflagration d'une incroyable puissance coupa le croiseur Covenant en deux. Le maître du vaisseau hérétique mit une main sur son coeur, récitant une complainte pour ceux qu'il venait de tuer sans la chance de se défendre. Puis il tourna la tête vers les Major Domos en charge de l'armement du vaisseau.

<< - Continuez le bombardement, mes frères. Nous devons brûler leurs cadavres afin que leurs âmes soit préservée du contact du parasite, afin qu'ils puissent rejoindre le Grand Voyage en paix. >>

Un torrent de feu se déversa sur la position d’atterrissage, déversant un enfer plasmique. Les Sangheilis voyaient leurs peau fondre et leurs armure se mêler a leurs peau sous l'effet de la chaleur. Les yeux de certains explosèrent sous l'enfer déchainé par la surchauffe du plasma. Ceux qui se trouvèrent sous la zone d'impact du rayon de vitrification furent les plus chanceux, morts avant même de se rendre compte de leurs souffrance alors que ceux qui étaient épargnés par la puissance brute du rayon furent réduits lentement a l'état de monticules de chair et d'aciers fondus par la chaleur dégagée ou d'autres subissaient d'atroces mutations et brûlures par la radioactivité que dégageait le Plasma, mourant dans d'atroces souffrances.

C'est a cet instant que le commandant du vaisseau décida d'envoyer un message sur toutes les fréquences de communications Covenantes environnantes.

<< - Ici le Maître de Vaisseau Nhra Qo Lekno' de la Grande Flotte que vous qualifiez d'Hérétiques. Vous étiez seuls et perdus bien avant que nous vous privions du soutiens de votre croiseur. Rejoignez nous, sortez des cavernes infestée par l'immonde parasite et venez suivre le véritable Grand Voyage, contre les prophètes qui vont on envoyés sur une planète condamnée et souillée par les rejetons même des enfers. >>

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Ven 1 Juin 2012 - 22:41

Alors voici donc l'infâme plan prévu par les hérétiques. Obliger les covenants ayant survécu à cette attaque dévastatrice à choisir entre rejoindre les rangs des impies, ou bien mourir. Et quelque soit la mort proposée elle n'était pas agréable : désintégré par les faisceaux plasma des vaisseaux ou bien infecté par le parasite. On ne peut vraiment pas parler de choix.

Les traîtres faisaient donc d'une pierre deux coup avec cette stratégie : ils gonflaient leurs rang tandis qu'ils diminuaient ceux de l'hégémonie. Vraiment, Kazu'O dû avouer que ce coup-ci il fut surpris. Il s'attendait bien à ce que les hérétiques répliquent et appliquent un plan mais sûrement pas à une attaque massive depuis un vaisseau lourdement armé. Le vaisseau de l'alliance était en piteux état, la base complètement désintégrée et l'équipe d'investigation injoignable. La situation n'était pas des plus favorable. Cependant le Rapace ne voulait pas faire payer à ses soldats ses erreurs. Il prit alors ses responsabilités en même temps qu'il s'empressa d'établir la liaison radio avec tout le personnel de bord :

"Équipage. Je sais que nous sommes dans une situation désespérée et que vous avez tous vos propres raisons d'être ici. Que ce soit pour le Grand Voyage, votre foyer, votre entourage ou vos convictions, je ne vous demanderais pas de sacrifier vos vies pour une cause que vous n'estimez pas juste, pour une raison qui ne vous parle pas. C'est pour cela que je vous laisse effectuer votre choix : vous rendre ou vous battre. Que chacun prenne sa propre décision et n'ai pas honte de l'affirmer. Ne vous laissez pas influencer et pour une fois faîtes ce que vous vous voulez.

Que tous ceux qui veulent se rendre emprunte les phantoms restants et émettent un signal signalant votre rédition. A tous les autres...que les dieux aient pitié de vos âmes."
Il referma alors la liaison, l'air profondément attristé. Même si ils étaient de l'alliance, ils allaient tous perdre la vie. Cette vie qui avait fini par être le centre névralgique des idéaux de Kazu'O, qui se disait alors de plus en plus que qu'elle quelle soit elle devait être protégée. Non pas sacrifier au nom d'une quelconque croyance d'autrui.

Toujours attristé par le sort inéluctable des plus vaillants guerriers qui auraient choisi de rester, le Kig-Yar se retourna lentement :

"Capitaine, je..."


"N'en dîtes pas plus Général. Je suis heureux et honoré d'avoir partagé le commandement, ne serait-ce qu'un instant, de cette unité avec vous. J'aurais voulu vous accompagné mais ici, c'est un peu chez moi vous voyez. Même si nous sommes sérieusement endommagés nous ne tomberons pas sans nous battre. Dépêchez vous d'aller dans les Phantoms. Ils vont bientôt reprendre l'attaque."

"Je suis désolé capitaine mais je ne vais pas me rendre. Mais j'ai encore moins l'intention de mourir. J'emprunte une de vos nacelle de survie."


"Vous voulez dire que vous allez vous rendre à la surface, tout seul sans escorte, pour échapper aux hérétiques? Mais vous ne survivrez pas! Les conditions de vie sont bien trop drastiques, il n'y a rien là-bas!"

"Ne vous en faîtes pas! Et puis de toute façon ce n'est pas vraiment les conditions de la planète qui m'inquiète mais plutôt ce qu'elle abrite...
Mais je ne peut pas me permettre de revenir les mains vides. Encore moins de mourir. Même si les portes de l'enfer venaient à s'ouvrir devant moi je continuerait à avancer et à me battre pour ce en quoi je crois.
Sur ce Capitaine, que les cieux soient avec vous!"


Le jackal parti enfin vers les nacelles juste après avoir fait un détour par ses quartiers, enclenchant le système de propulsion. Celle-ci sortie alors du hangar, et traversa une grande partie du désert à l'horizontale avant de se crashée quelques kilomètres plus loin. Le vol n'avait pas été très confortable mais c'était le mieux que l'on pouvait espérer d'un engin qui était déjà grandement endommagé et avec des coordonnées calculée à la va-vite.

Tandis que Kazu'O sortit péniblement de l'épave, le fusil sniper à la main, il leva la tête en direction du vaisseau Covenant, transpercé de part en part par les armes du vaisseau ennemie, et tentant de répliquer avec les rares canons qui n'avaient pas été détruit lors de la première attaque. Finalement le vaisseau explosa dans une gigantesque gerbe de flammes bleues, laissant entrevoir quelques vaisseaux de transports qui volaient en stationnaire et qui attendaient leur abordage par la flotte hérétique.

Seul au milieu de nul part, sans personne et sans vivres, l'espoir de survie était mince. Mais c'est bien cette faculté à survivre quelque soit la situation qui avait fait la renommée de Eayn Kazu'O. Et il allait le prouver une fois de plus. Sauf que cette fois-ci sa survie sera synonyme de découverte. Découverte d'une vérité caché et pourtant connue depuis bien des cycles. Une vérité sur le combat des Forerunners contre les floods...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mer 6 Juin 2012 - 19:47

Le Capitaine de vaisseau, Orak, resta immobile sur son siège. Se qu'il voyait provoqua chez lui un mélange de sentiment. La gène fut certainement la première à apparaitre dû à la présence d'un croiseur hérétique tirant sur se qui aurait été sa cible, il fut ensuite prit par la rage de n'avoir pas vue plus tôt le croiseur ennemi de l'hégémonie et surtout, de la pitié pour ceux qui meurt à bord du Croiseur. Suna quant à lui, demanda les analyses à la recherche de tous les appareils sortant de se qui sera bientôt une épave avant de se tourner vers Orak.
Capitaine, Armé vos canons et faite feu sur l'ennemi, il faut l’empêcher de répliquer !

Orak regarda le conseiller d'un air sombre, il n'avait pas vraiment aimé qu'on lui donne l'ordre de se charger d'un vaisseau don il aurait prit l'initiative quelque seconde après. Le Capitaine du destroyer ordonna alors au artilleur de charger les canons plasma et de tirer sur le vaisseau, les tires partirent aussitôt, provoquant alors une explosion importante. Au même moment, l'analyse vidéo s’afficha sur le petit module holographique du "Conseiller". Une nacelle de survie, une seul Nacelle, se dirigeait en direction du désert sur se monde perfide et corrompus par la créature infâme.
Capitaine !
Orak leva la tête en direction de Suna, se qui semblait être un sourire suite à la destruction du vaisseau s’effaça. Orak s'attendait à ce que le Sangheili envoi des unités sur Sylis pour arrêter les survivants. Orak le fixa silencieusement, et Suna comprit alors se à quoi il devait penser.
Préparez la récupération des troupes ayants évacué, nos unités au sol s'occuperont des survivants de la nacelle ! Plus vite nous aurons rempli les objectifs, plus vite je serais envoyez autre part que se monde isolé.

Suna sortit de la piece sous le regard de Orak, quelque chose semblait le contrarié par la présence du conseiller .



Le vaisseau de débarquement trembla, Arar' s'accrocha fermement au quelques garde fous qui l'entourait avant de jeter un œil sur ses frères, tous semblaient inquiet. Le Sangheili respira difficilement dans son masque respiratoire, la chaleur devint étouffante puis la voix du pilote retentit dans les communications hérétiques avant de sentir comme un souffle de fraicheur.
Le croiseur vient de raser la base d'exfiltration, nous nous dirigeons vers le second objectif...

Arar' bougea ses mandibules, attendit une dizaine de minute avant que le pilote parle de nouveau, expliquant qu'il reçut l'ordre d'amener les unités d'assaut en direction d'une nacelle pour récupérer les éventuels survivants. Le sangheili eu un gout amère dans sa bouche, comme de la déception par la possibilité d'absence de combat. Le vaisseau ralentit, Arar' pouvait le sentir avant de voir les portes horizontal s'ouvrirent en silence pour montrer une nacelle, ou du moins se qui semblait être autrefois une nacelle, en partit enfoncé de certain coté. Les troupes s’éparpillèrent, s'approchant tout en se méfiant des environs et de la difficulté à avancer dans le sable chaud de se monde. Lorsqu'ils furent assez pret, un Hérétique ouvrit la porte de l'épave pour découvrir celle-ci déserte.
Il ni a rien !
Quoi ? Dispersez vous et trouvez moi ses survivants !

Arar' prit une grande inspiration, il devait dirigé l'unité comme l'avait demandé Suna, mais se désert allait empêcher de trouver qui que se soit encore vivant. Soudain, un Sangheili leva la main, il venait de gravir une dune et semblait indiqué la face caché. Le soldat hérétique regarda l'horizon alors que Arar' venait à lui puis indiqua une nouvelle dune.
Il ne semble en avoir qu'un... cependant le sable rebouche chacun de ses pas, nous devrions prendre le vaisseau et avancer à sa recherche.
Non, nous irons à pied... sinon nous ne retrouverons jamais sa trace ! Unité ! Je veux que cinq de mes frères me suivent, les autres, partez en direction de notre base...

Arar' rassembla ses troupes et avança avec ses soldats à travers le désert de Sylis tout en voyant le vaisseau s'éleva dans les aires pour se diriger... là où le survivant semblait se diriger. Au moins, ils auront plus de chances de le rattraper.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Jeu 7 Juin 2012 - 19:55

Le sol sous ses pieds était brûlant. Le sable irritant et s'insinuant dans les yeux et les moindres recoins de son corps. Seul parmi les démons il lui fallait trouver un abri, ne serait-ce que temporairement. Et sa seule vrai chance était la structure infiltrée par l'escouade d'assaut. Escouade dont il n'avait toujours aucune nouvelle. Mais au moins elle n'avait pas été anéantie par les hérétiques. Il lui restait donc encore des alliés sur cette planète.

Alors que ces pensées presque rassurantes commençaient à lui remonter le moral, le calme relatif du ciel fut déchiré par les vrombissements des moteurs d'un vaisseau. Un Phantom à n'en point douter. Et vu qu'il ne restait plus aucune forces covenants en orbite c'était donc que l'ennemie était à ses trousses.

Kazu'O se posta alors au sommet d'une dune. Il s'ensevelit presque entièrement sous le sable. Il ne restait plus que son visage, le viseur et le canon de son arme qui dépassaient. Sa seule chance de salut allait être de passer inaperçu aux yeux du ciiel et de ne pas laisser ceux de la terre le débusquer. Et son camouflage semblait fonctionner : le Phantom passa juste au-dessus de lui sans le remarquer. La discrétion était indubitablement l'un des avantages des opérations en solo.

Il attendit alors là, allongé dans un désert chaud comme la braise, et avec un vent digne d'une tempête. La visibilité était mauvaise. Mauvaise pour un Sangheili, une Brute ou encore un humain. Mais lui était Kig-Yar. Et cela il allait l'apprendre à ce groupe qui se rapprochait de lui de plus en plus. Le premier des ennemies apparut alors au détour d'une dune. Un Elite qui semblait un peu dérouté. Rien de plus normal : chercher un ennemie unique dans ce désert... autant chercher une aiguille de needler dans une botte de foin.

Le doigt sur la détente, Kazu'O était prêt à tirer. Sa respiration se faisait de plus en plus profonde et de plus en plus lente, les battements de son cœur ralentissant du même coup. La pupille de son œil droit était incroyablement dilaté, comme pour capturer la moindre once de lumière provenant de la lunette de son arme. La seule chose qu'attendait le tireur d'élite était de savoir quelle voie choisirait le guerrier : la voie du salut ou celle de la souffrance? Ses gestes allaient déterminés l'issue.

Celui-ci se retourna alors et entama un premier pas dans la direction du Jackal. Un pas vers la mort. Ce dernier venait à peine de s'enfoncer dans le sable, préparant l'autre jambe à s'élancer, que le rayon d'énergie le frappa en plein visage. Le tir à énergie continue dura trois longues secondes, trois secondes durant lesquelles on put entendre le soldat hurler à l'agonie, jusqu'à ce que le crie s'estompe sous l'effet de la brûlure, qui avait littéralement fait fondre son visage. Il tombât alors à terre, se tortillant de douleur pendant encore quelques secondes jusqu'à ce que son corps, meurtrit, ne finisse par rendre l'âme. Une mort horrible pour un monde d'horreur, voilà les lois qui régissaient ce monde. Et les autres soldats qui le suivaient allaient l'apprendre eux-aussi à leur dépends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 10 Juin 2012 - 17:34

Le sable de cette planète était aussi brulante que Sangheilios, à moins que se ne soit que le port du masque qui cause une impression de chaleur étouffante et humide. Plus Arar' s'avancait dans le sable, plus ses pas semblait devenir lourd. Décidément, son groupe n’avançait pas si vite que prévus et le Kig-Yar avait obtenue certainement une avance sur lui inestimable. Arar' regarda alors un de ses hommes prendre la tete et s'avancer sur une dune, même si le sable recourait petit a petit les empruntes de l'oiseau, rien ne l’empêchait de tenter de l'apercevoir... sauf le vent aussi puissant qu'une tempête. Logiquement, le Survivant ne pouvait pas savoir que des hommes puissent être à sa recherche, ou du moins derrière lui...

Arar' soupira, laissa avancer l'éclaireur hérétique d'une cinquantaine de mètre avant d'avancer à son tour, quand l'éclaireur disparut derrière une crête, ils entendirent un hurlements horrible et longs. Quelques choses venait de tuer son frère d'arme. Arar expliqua aussitôt le plan d'approche, deux avanceront pendant que deux autres feront le tour pour prendre discrètement l'assassin... Arar' choisit aussitot la seconde solution... autant rester en vie et revenir avec les honneurs !



Suna regarda les fantômes se poser, les troupes de l'hégémonie approcher en silence et désarmé. Le conseillé s’avança parmi les hérétiques avant de commencer à parler, avec sagesse et sincérité, du moins le pensait-il fermement.
Mes Frères, Oubliez la croyance des prophètes car ils ne le sont pas ! La vérité est tout autre car seul mérite le grand voyage les puissants Sangheilis ! Les prophètes nous ont toujours utilisé comme garde, soldat ou encore traitre d'une religions bafouer par leurs propos. Ouvrez les yeux mes frères, les prophètes nous ment depuis bien des années, des siècles ! Mais aujourd'hui vous connaitrez le grand et périlleux voyage pour rejoindre nos dieux !
Sornette !
Suna chercha l'individu qui venait de parler, aucun de ses freres aveugler par le mensonge ne chercha la mauvaise langue, alors il continua aussitôt.
Aidez nous mes frères, aidez nous à rejoindre le grand voyage... Car c'est ensemble que nous y arriverons ! Nous sommes des guerriers, mais aussi les prophètes de la vérité et...
Sornette !
Montre toi aveugle, et présente toi !
Un sangheili avança, silencieux mais d'un pas décidé, faisant une tête de moins que Suna, son corps était parcourut de cicatrices de toute sorte et son regard aussi froid que l'espace.
Les prophètes nous montre la voie, VOUS vous nous détournez de la vérité ! Honte à vous hérétique !
Nous ne somme pas les hérétiques dans cette histoire, mais vous oui, car vous vous détournez de nos croyances, vous oubliez notre monde !
En quoi notre monde est-il arrivé dans cette paroles honteuse et mensongère ?
Et toi mon frère ? Aussi menteur que les prophètes et aussi aveugle qu'un Kig-yar dans une sombre pièce !
Donne moi donc une lame que je te montre qui de nous détient la vérité !

Aucun hérétique ne bougea, du moins jusqu’à se que Suna regarde un de ses soldats qui lui tendit une épée à énergie, tous formèrent un cercle autours d'eux, un cercles d'une vingtaine de mètres alors que Suna ne dégaine lui aussi sa lame prêt à l'assaut. Lorsque les deux semblerent tout deux pret, en position de combat, les premiers coups de lames partirent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mar 12 Juin 2012 - 19:48

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que le Sangheili avait été abattu et pourtant aucune forces ennemies ne pointa à l'horizon.
Etait-il seulement possible que cet Élite soit une unité isolée? Non, il y avait peu de chance. Quelque chose devait les retenir en amont. Kazu'O se dit qu'il ne devait pas gâcher cette chance de prendre de l'avance sur ses poursuivants. Il se releva alors et repris le même cap que précédemment. Sa destination restait inchangée : il devait à tout prix rallier son escouade d'assaut. Il marcha alors pendant près de vingts minutes avant d'apercevoir la structure hérétique. Une fois à son niveau il se plaqua, dos au mur, à coté de la porte d'entrée. Il se décala alors légèrement et visa l'intérieur, cherchant d'éventuels ennemis.
Mais tous ce qu'il pouvait ressentir c'était le souffle glacial provenant de l'intérieur. Il décida alors d'entreprendre une liaison radio, quitte à révéler sa position :

"Escouade d'assaut, Ici le général Eayn Kazu'O, vous m'entendez? Je répète, vous m'entendez?"

Mais sa seule réponse furent des parasites qui encombrèrent le canal audio. Il n'y avait décidément rien d'autre à faire que d'aller inspecter directement l'intérieur des lieux. Avec une légère appréhension il resserra son fusil entre ces mains et se décida à poursuivre ses investigations.

Mais bon sang que ce passait-il sur cette planète?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Sam 16 Juin 2012 - 19:56

Arar' arriva avec ses hommes là où se trouvait un cadavre, celui de son équipe, à moitié ensevelis dans le sable et les spores parasitaires. Le Sangheili observa rapidement les alentours avant de se diriger en direction d'un monticule de sable, une dune pour y découvrir quelque chose, ou du moins esperer découvrir quoique se soit d'utile. Mais ce ne fut que du sable, de vulgaire grain sable formants de gigantesque monticules où on pouvait voir des trous espacé comme... comme quelqu'un qui s'enfuit.

Unité ! Suivez moi au pas de course !

Arar' courut comme il le pouvait dans le sable, malgré la difficulté de se mouvoir, il sentait comme une énergie revenir à lui.
Le fait de ne pas vouloir mourir sans combat mais aussi celui de vouloir revoir une dernière fois Sangheilios et non un désert...
Arar' avança à la tête des trois autre frères. Il avança silencieusement en suivant les traces de pas laisser certainement par le tireur. Au fur et à mesure les traces disparurent dans les vague de grain de poussière et de spore, cela faisait bien longtemps qu'il marchait, une vingtaine de minute au plus. Il ne le retrouverait certainement pas. Alors qu'il allait demander par radio la position de la base hérétique, son masque indiqua par le biais de l'ATH la position de la base, elle était toute proche, deux cents mètres derrière la dune qu'il tentait de monter. Enfaite, Arar' ne l'avait pas perdu... et la radio confirma la présence hostile.

"Escouade d'assaut, Ici le général Eayn Kazu'O, vous m'entendez? Je répète, vous m'entendez?"

Quoi ? Un Kig-Yar ? Les sangheili se regardèrent entre eux avec un regard interrogateur. Qu'es ce qui n'allait pas ? Arar' se décida enfin à donner un ordre, celui d'avancer au pas de course sur l'ennemi avant de reprendre sa radio et contacté la seconde équipe dans la base.

"Unité de recherche, répondez !" le silence répondit au Sangheili alors qu'il gravissait la dune "Unité de recherche !" L'idée que ceux ci soit mort lui vint à l'esprit, mais il ne devait pas s’arrêter là. Lorsque Arar' arriva avec ses troupes devant la base, la chaleur si criante fut remplacer par le froid si inquiétant qu'il crut sentir ses écailles trembler.




Les coups de lames s'entrechoquant résonnèrent dans le hangar sous le regard des sangheilis, le combat était menaçant par la vitesse des assaut répété par les deux combattants. Alors que le vieux Sangheili envoya une attaque horizontal facile a parer, Suna fit entrechoquer son arme avec celle de l'ennemi avant de sauter d'un bond en arrière pour éviter la seconde attaque. Il ne fallut qu'une seconde pour le vieux Sangheili et le jeune Suna pour sauter en avant, chacun attrapa la main armée de l'autre. L'épreuve de lame devint celle de la force, mais la ruse aura toujours raisons de la puissance. Suna leva son pied pour le mettre sur les abdominaux de son adversaire avant de basculer en arrière par la pression de l'autre. L'adversaire raterit dans une roulade avant puis se retourna sur Suna qui attaqua une nouvelle fois mais verticalement, Le vieux soldat resta à genoux l'arme retenant l'attaque du jeune guerrier plein de fougue.
Hérétique, tu à oublier à qui tu a affaire...
Je ne crois pas, non !

Suna mit tout son poids avant de relâcher sa pression, se décaler sur le coté tout en gardant sa lame au même niveau que celle du vieux maitre épéiste qui força son bras à envoyé l'arme sur les abdominaux protégé par l'épée de Suna. Le jeune Suna para l'assaut, tourna sur lui même tout comme le vétéran qui se retourna dans sa direction tout en reculant.
Les deux guerrier se regardèrent dans un silence sinistre, Suna changea de position d'attaque avant de se jeter une dernière fois, l'un sur l'autre. Alors que la lame du vieux guerrier vint tenter de se planter dans le thorax de Suna, celui-ci dévia le coups en contrant de sa main valide et en plantant la lame dans le ventre de son adversaire. La main tenant l'avant bras du maitre se posa alors sur l'épaule de celui-ci pour le retenir un peux et lui murmurer.
L’illumination te gagnera, je te souhaite courage pour le grand voyage mon frère.
Je ne pourrais pas t'en dire autant...

Le regard du Sangheili devint vide, mais la dernière chose que Suna put voir était de la tristesse mais aussi de la joie, celle de rejoindre le grand voyage. Suna reposa doucement le cadavre au sol en faisant attention, puis se releva silencieusement. Il venait de tuer un guerrier honorable qui c'était très bien défendu... alors pourquoi ressentait t-il de la peine ?
La vérité à triompher de l'ignorance, mes frères... Alors écoutez ! Suna chercha chacun de ses mots, mais se fut l'instinct qui le guida rapidement. Défendez les véritables prophètes ! Regardez ceux qui n'ont pas abandonné Sangheilios ! Ressentez les paroles que nous vous portons ! Rejoignez se que ses faiblarde créature qui se disent prophètes tente d'anéantir !

Suna garda quelques secondes de silence avant de hurler de sa voix se que ses frères devait servir.
Servez la voix de Sangheilios !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Ven 22 Juin 2012 - 17:44

[HRP : Ne pas louper la musique d'ambiance en fin de post pour apprécier pleinement la lecture.]

Les mains moites, le cœur battant la chamade et les neurones en ébullition, Kazu'O commença sa folle descente aux enfers. Tant de choses qui auraient pût paraître bien étrange pour les nouveaux arrivants et pourtant qui étaient si familières à ses yeux. Il continua alors sa progression, inlassablement, et au pas de course. A sa vitesse il pensait bien pouvoir rattraper l'escouade d'assaut en peu de temps.

Bien qu'il n'ait eu aucune nouvelle d'elle, il ne semblait pas y avoir eut de lutte au sein de cette infrastructure, qui pour l'instant se résumait à une suite interminable de corridors, tous plongeant un peu plus profondément dans les entrailles de la planète.

Après plus de 10 minutes de course effrénée il déboucha enfin sur une salle. Le labyrinthe laissa alors place à ce qui pourrait ressembler à un centre de recherche, mais dans des proportions gigantesques. Il était évident que seuls les Forerunners pouvaient en être les bâtisseurs et que les hérétiques, si tant est qu'il y soient, ne faisaient que squatter les lieux pour mieux se défendre du parasite.

Le jackal continua alors sa progression, bien plus sur ses gardes qu'auparavant. Au bout de quelques centaines de mètres de progression il crût apercevoir une silhouette. Le fusil à l'épaule, il avança prudemment. Un son très particulier émanait de cette entité. Et puis, la diminution de la distance aidant, la silhouette baignée plus tôt dans la pénombre laissa place à un Elite minor Domo gisant sur le sol, gémissant et se tortillant de douleur.

"Soldat! Que vous arrive-t'il soldat? Que c'est-il passé? Vous avez mal quelque part? Vous pouvez bouger? Oh! Répondez-moi!"

"Général? Que faîtes vous ici? Vous ne devriez pas être..."

"On en parlera plus tard! Pour l'instant il faut que nous nous mettions à l'abri. Tenez, prenez mon bras.."

"NON!!!" lui répondit le mourant tout en rejetant la main qui lui avait été tendue.
"C'est trop tard, fuyez! Il nous on eut par surprise. On a pas sût ce que c'était au début. Ces choses nous ont attaqués. On a essayer de répliquer mais ils étaient trop nombreux. Fuyez je vous dis, ils ne sont pas loin."

"Comment ça? Ne me dîtes pas que vous les avez vus? Le parasite est ici c'est ça? Oh restez avec ..."

Soudainement un cri strident à vous glacer le sang coupa la conversation. Le blessé gesticula dans tous les sens, tel un pantin désarticulé puis commença à se transformer. Sa chair s'atrophiait en tous les endroits, donnant naissance à une de ces immondices. Dans un sursaut de stupeur et un réflexe de survie, Kazu'O le désintégra avec son arme.



Le bruit d'une porte lourde de plusieurs tonnes qui venait de tomber résonna dans l'immense pièce, et les gargouillis et autres grognements commençait à se faire de plus en plus audibles.

"Fuir, il faut que je m'enfuisse. Vite!"


La fuite était devenue la seule chose à laquelle pensa le rapace. La peur avait réveillé en une fraction de seconde son instinct primordiale, son instinct de survie. Les mains littéralement agrippées à son fusil il entama sa fuite à toute allure. Ses jambes ne ressentaient plus aucune douleur, ses poumons plus le moindre essoufflement. Seule la peur était présente. Mais pas la peur de mourir, non, la peur de devenir comme eux, sans rien pouvoir faire et ce retrouver ainsi condamner à souffrir.
Mais après la peur de se faire infecter vînt un autre sentiment terrible : une paranoïa infernale. La peur de voir surgir ces monstres, ces démons.
La pupille totalement dilatée à cause de l'obscurité omniprésente, ses yeux balayait tous ce qui passait devant eux. Tout en courant, ces yeux inspectait la moindre ouverture, le moindre interstice, la moindre bouche d'aération pouvant être synonyme d'attaque. Tout, absolument tout était devenu un ennemi potentiel.

Si les hérétiques étaient bel et bien en train de le suivre, eux aussi allaient connaître la signification du mot Effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Ven 22 Juin 2012 - 21:36

Citation :
Replongé dans les méandres de ce cauchemar que Y'Deio avait souhaité ne jamais affronter a nouveau, des souvenirs se précipitaient, les couloirs semblaient être familiers, cependant, il était pratiquement impossible de distinguer les parois d'une a l'autre tellement l'obscurité et la chaleur se faisaient oppressante alors que leurs descente dans les entrailles du cauchemar continuait. Arar, de son côté, continuait son inexorable poursuite, traquant avec les moyens du bord ce Rapace qui semblait décider a ne pas se rendre et a voir les mensonges cachés derrière les mots du Triumvirat.

Cependant, il arriva rapidement a une grande salle emplie de ruines des anciens dieux, aucune issue ne semblait se profiler, une légère lumière bleue scintilla sous les décombres, enfouis profondément alors que le bruit du groupe mené par Suna commençait a masquer celui de la vermine qui souillait cette planète. Le contact allais être inévitable. Un choix devait être fait, mais cette pièce réveilla quelque chose dans l'âme même du Kig-Yar, une douleur ainsi qu'une grande frayeur, des épées a énergies s’activèrent rapidement dans sa mémoire et quelque chose de bleu tomba. Accablé par ce souvenir tiré de l'enfer même, les hérétiques se déployèrent dans la salle, gardant en joue le Kig-Yar, Arar se détacha du rang et regarda ce Kig-Yar qui semblait perdu dans les méandres d'un souvenir.

Il fallait faire un choix
.

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Sam 23 Juin 2012 - 21:46

Le groupe de Arar' descendit lentement dans la forteresse hérétique, bâtisse des puissants dieux anciens. Le sangheili menant la tête pouvait sentir sa température baisser, mais aussi ses yeux commencer à voir clair dans la pénombre qui s'étendait dans la sombre structure. Étrangement, Arar' eu l'impression que l'équipe qui les avaient devancé était allez bien plus loin que prévue, mais quelque chose clochait car il ni avait que peut de source de lumière.
un murmure se fit entendre, celui d'un des sangheili de son groupe qui sembla croire à la malédiction des anciens, car il avait douté. Le doute, ce mots avait été prononcé par deux autres sangheili inquiet de voir le parasite les attaquer à cause de l'un d'entre eux. Arar' tenta d'avancer le plus silencieusement possible, il avait l'impression que quelque chose le scrutait et regarda aussi bien à droite qu'a gauche pour observer des ombres se mouvoir. Ses ombres pouvait être les leurs...
Soudain, des bruits de pas vinrent dans leurs direction, aussitôt entendu que le Sangheili ordonna au autres d'avancer rapidement pour attraper le loyaliste. Lorsque les soldats hérétiques entrèrent dans une pièce où des décombres se montraient nombreux.
Les hérétiques formèrent un demi cercle tant bien que mal autours du Kig Yar, le pointant de leurs armes prêt à faire feu, Arar' s’avança de toute sa hauteur et regarda le rapace avec dégouts.


tu ne peux plus fuir, Kig yar !




Suna parcouru silencieusement le couloir menant au poste de commandement, il regrettait la mort de l'un de ses frères et espéraient que celui-ci se retrouverait lors du grand voyage parmi les plus nobles Sangheili, mais le fait qu'il soit rester aveugle le dérangea. Suna' observa les quelques hérétiques qu'il croisait, tous semblait heureux de servir la vérité, celle des Sangheilis.
Le conseiller ouvrit la porte au poste de Commandement, accueilli par le chef du Destroyer. Alors que Suna se dirigea vers les hologrammes pour voir les dernières informations, un silence se plaça entre les deux sangheili. Suna chercha toute les informations possible sur les derniers scanner effectuer pour retrouver les loyalistes mais se fut en vain.

Le combat ne fut pas trop dur ?
ce fut un combat comme les autres, la vérité contre l'ignorance et le mensonge, des nouvelles des équipes de recherche ?.
Elles se sont coupé en deux partit, l'une est entré dans la structure, l'autre à continuer à pied en direction de celle-ci...depuis, aucune information, ha... attendez conseillé. la seconde équipe est entré !
Parfait, quand est-il de notre troupes ?

Pas grand chose, mais je crois que la structure est envahis de parasite, car nous n'avons aucune nouvelles de qui que se soit...
Dans se genre de cas... que faites vous ?

Le commandant ne répondit pas et regarda les informations qui arrivait l'une après l'autre, Suna quand à lui regarda son frère avant de retourner dans ses pensée, imaginant se qui attendrait la forteresse si les parasites étaient réellement à l'intérieur. Le parasite ? Suna fit claquer ses mandibules puis tenta de trouver toutes les informations biologiques sur cette chose...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 24 Juin 2012 - 17:30

Le parasite était relâché et à ses trousses, les hérétiques devant lui et peu amicaux.
Il fallait trouver une solution. Même si les hérétiques étaient une véritable épine dans le pied de l'alliance le parasite, lui, était tout simplement la plus grande menace de l'univers.
Et puis quitte à devoir se battre, autant le faire avec ceux qui pourront par la suite garantir sa sécurité, à défaut de sa liberté.

Kazu'O baissa alors le canon de son arme, qui jusqu'à présent était braqué sur le Sangheili le plus proche de lui, celui qui lui faisait face de toute sa hauteur, ne semblant nullement effrayé par la suite des évènements.
Le rapace prit alors de suite la parole :

"Je sais qui vous êtes et vous qui je suis. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : le parasite est en train d'infester les lieux. Si nous ne nous battons pas ensemble contre cette abomination nous finiront comme elle. Si vous voulez survivre il faut coopérer. Croyez-moi ce n'est pas un ennemi que l'on peut prendre à la légère."

Il attendit alors la réponse du capitaine de l'escouade chargé de le capturer. Allait-il préférer la voie de la sagesse ou celle de la fierté. Kazu'O ne saurait le dire. Mais la chose qui est sûre c'est que cet Elite avait désormais leur destin à tous entre les mains. Si tant est qu'ils en aient un, de Destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 24 Juin 2012 - 18:30

Arar' regarda le Kig Yar lui expliquer quelque chose qu'il le fit douter de sa mission, comme ses troupes il garda le silence et put entendre comme des petits cries, des hurlements, des gazouillement. Alors que Arar' allait dire quoique se soit, un sangheili le devança rapidement en dégainant son épée plasma.

Commandant, préparez vous à l'assaut !

Arar' regarda le sangheili, le Kig-yar puis le couloir d'où venait la volaille. Se fut à se moment précis que l'une des créatures sortit de la pénombre et que l'un des soldats l'accompagnant tira dessus. Arar' ne dit mots et tira à son tour sur les créatures qui dégageaient une odeur particulièrement écœurante. la créature ne semblait pas sentir le moindre projectile puis s'effondra pour laisser une autre s'avancer à son tour avant de tomber elle aussi, mais à chaque fois que l'un des sangheilis s’arrêtait de tirer, une de ses immondices s’avançait et gagnait quelques mètres. Arar' activa une grenade et la lança loin dans le couloir où la déflagration permis au Sangheili de voir des dizaines de ses choses qui se bousculait comme une seul entité dans leurs directions.

Qu'est...qu'est ce que ses chose ? Lancer vos grenades, ralentissez les !

Arar' tenta de garder son calme, mais se fut la frayeur qui s'empara de lui, surtout quand l'une de ses choses s'effondra un mètre devant lui. Le sangheili regarda le Kig-Yar d'un œil effrayé et tenta de hurler dans la fusillade :

Rebroussons chemin ! Condamnons...

Arar' n'eu pas le temps de terminé sa phrase qu'un parasite se jeta sur lui, alors que Arar' était sur le points d'accepter sa mort, un de ses frères planta l'épée dans l'abdomen de la chose et la trancha en deux partit avant de se faire prendre d'assaut par une dizaine de petite boules. Arar' eu l'envie de vomir, ses choses déformais se qui était autrefois un sangheili en une créature perfide et immonde.... Il fallait qu'il quitte ses lieux !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 24 Juin 2012 - 19:05

"Bon sang!"

Ça y est. Les créatures étaient là, à leurs pieds en train de ramper sur le sol ou à l'horizon en train de gesticuler dans tous les sens et de se rapprocher dangereusement. Kazu'O commença alors à tirer malgré la présence des hérétiques, calcinant avec les rayons de son arme les parasites qui se présentaient à lui. Heureusement qu'il avait changer d'arme avant de partir, la sienne était en train de faire des ravages. Mais face au parasite, aucune arme n'est véritablement efficace et, inexorablement, celui-ci avançait. Repousser le parasite était une idée presque utopique. Comment pouvaient-ils l'espérer alors que les Forerunners n'y étaient pas parvenu et s'étaient livré une guerre sans merci pendant des millénaires...

"Surtout ne les touchez pas! Ou vous finirez comme eux!" lança-t-il à l'ensemble du groupuscule.
"Il faut absolument sortir d'ici. Ces choses grouilles par millions sur cette planète. Par les dieux décidez-vous!"

Puis le Kig-Yar vit les plus petites de ces créatures ramper sur les parois adjacentes, tentant de les attaquer par les cotés.

"Ah la vache, bande de saloperies!" Puis envoya une salve dans leur direction.

Les secondes s'écoulèrent et parurent durer des heures. Si le chef d'escouade n'ordonnai pas un repli, ils étaient tous morts. Mais celui-ci s'était fait attaqué plus tôt par une de ces créatures infâmes et semblait encore un peu sonné. Kazu'O prit donc l'initiative d'initier le mouvement et se dirigea vers le couloir le plus proche. Il commença alors à fournir un support longue distance aux hérétiques, allumant et désintégrant plusieurs parasites de combat.

"Par ici! Dépêchez-vous, par les dieux!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Dim 24 Juin 2012 - 20:56

Le Kig-Yar commencait à partir en direction de la sortit de la forteresse, l'idée que celui-ci l'abandonne lui titilla ses nerf au bords de la rupture. Arar' tenait bon, ou du moins il tentait de tenir bon mais fut contraint de reculer tout en tirant de longue rafale en direction des cadavres qui s'approchaient. Lorsque les trois autres Sangheilis le suivirent, il tenta de couvrir leurs retraite quand un parasite s'approcha un peut trop prêt au point que Arar' attrapa un des siens et le jeta dessus, sa le ralentirait assez pour fuir et penser à autre chose, comme comment balayer cette menace.
Lorsque Arar' arriva quelques mètres plus loin, il remarqua un de ses frères lancer une grenade derrière lui, retardant alors l'invasion parasitaire. Le Sangheili repensa à celui qu'il avait jeté en bas, rien que pour occupé ne serait ce qu'une seconde l'infection qui s'étendait rien qu'au bruit à travers les couloirs.
Où est Soro' ? hurla un Sangheili
Il est tombé derrière moi, il à tenter de les ralentir, menti Arar'.

Le commandant de l'unité se retourna et tira une rafale en bas du couloir, le froid laissait doucement la chaleur du désert venir à lui, mais la puanteur de ses choses passa son masque, heureusement que les spores ne pouvaient passer. Alors que les deux derniers Sangheilis se chargeait de couvrir l’ascension du Kig-yar et de Arar', celui ci commença à demander, le cœur battant de honte mais aussi de frayeur, une frayeur instinctive, primaire.
Que fait-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Lun 25 Juin 2012 - 15:07

Que faire? En voilà une bonne question. La première chose à faire et qui semblait évidente était de sortir de cette fosse commune. Mais seulement voilà le parasite n'était pas un ennemie ordinaire. Le combattre nécessitait une stratégie et des dispositifs bien particuliers.
Tandis que l'air fétide commençait à chatouiller les narines de notre Kig-Yar, même sous son masque à gaz, celui-ci réfléchit à un plan. Bien entendu, dans des conditions pareilles le plan n'allait pas être une véritable perle tactique. Mais la rapidité de sa mise en exécution allait très certainement être le point le plus important quand à son succès, ou son échec...

C'est donc en laissant parler son expérience que Kazu'O s'adressa au chef de l'escouade et revenu à sa hauteur, ennemie il n'y a pas encore cinq minutes :

"Tout d'abord il faut trouver un refuge, le temps de se regrouper et de reformer une formation correct. Si on reste désorganisés comme ça longtemps, on court à la catastrophe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mer 27 Juin 2012 - 10:06

Citation :
C'est a ce moment qu'un rugissement des profondeurs retentit jusqu'aux oreilles du groupe d'hérétiques et du Kig-Yar, mais un autre bruit interpella les guerriers, celui d'un fusil a plasma tirant des salves courtes et maîtrisées. Ce fut alors que réapparu la forme de Soro, l'armure couverte de sang de ces immondices mais il paraissait en pleine santé, excepté le fait qu'une harde de démons le poursuivait.

Soro tenait un réceptacle bleuté, un bloc de donnée des anciens dieux, ressemblant légèrement a une carte. En rattrapant le groupe, Soro poussa un hurlement de rage a l'encontre d'Arar.


- Lâche ! Tu as tenté de me nourrir a ces bêtes pour sauver ta propre peau !

Le sangheili n'avait point d'épées mais lâcha le récéptacle et son fusil afin de dégainer l'une des lames courbées rituelles des Sangheili, lançant une attaque sur le meneur de leurs groupe alors que les créatures des enfer, ce parasite, se rapprochait

_________________

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mer 27 Juin 2012 - 15:49

Alors que Arar' écoutait le kig-yar, quelque chose sortit du couloir, des bruits de courtes rafales de fusil plasma ainsi que le rugissement typique des guerriers Sangheili. Arar' sentit la honte sur lui ainsi que la peur. Comment avait-il survécus à ses immondices ? Comment avait-il put faire sa à un de ses frères ? Et surtout, quel était cette chose bleuté qui...Non, Arar' avait déjà la réponse. Un réceptacle, un souvenirs des dieux ! le Sangheili n'eut point le temps de dire quoique se soit que son frère hurla dans sa direction. La phrase de Soro' le fit tressaillir, la honte et le chagrin était définitivement gravé en lui.

Lâche ! Tu as tenté de me nourrir a ces bêtes pour sauver ta propre peau !

Arar' remarqua que Soro' sortit une lame courbés pour les rituels Sangheili, Soro' était décidé à éliminer le lâche que représentait Arar'. Le combat ne dura que quelque seconde, alors que le survivant attaquait, le commandant esquivait. Cette situation ne dura pas, car au final se fut la lame qui pénétra l'abdomen de Arar' sous les yeux des autres. Le regard de Soro' ne connaissait plus que la haine et la rage alors que celui du battu ne représentait que la peur, la honte et la tristesse. Le corps s'effondra en silence, car le bruit du parasite perturbait les sons de la pièce.

Mes Frères, tirez dans le couloir, Kig-Yar ! Sort nous d'ici !

Soro' ramassa son fusil plasma ainsi que le réceptacle des anciens qu'il tint fermement entre ses quatre doigts. Le sangheili interpella ses frères avant de leurs intimer le fait qu'il leurs fallait gagner la sortit. Le groupe de Sangheili suivit le kig-Yar à travers les couloirs de cette forteresse désormais au main de ses abominables monstres que Soro' avait déjà affronté.
Quelque chose, son instinct, lui intima de se dépêcher...




Suna avait beau se renseigner sur le parasite, il apprenait toujours la même chose, c'était bien plus qu'un fléau. Le conseiller se retourna en direction du Commandant de destroyer. Comment pouvait-il lui ordonner subtilement de détruire la forteresse ? Si le maitre Khor l'avait envoyé ici, c'était pour une excellente raison...
Commandant, Vous devriez détruire la forteresse. Nous n'avons plus de nouvelle de quiconque et...
Détruire une œuvre des anciens ? Êtes vous fous ?
Si vous ne le faites pas, jamais nous réduirons un temps soit peux leurs nombre croissant ! Et si jamais c'était les loyalistes qui avaient prit le contrôle ?

Le commandant du destroyer serra une de ces mains avant d'ordonner les ordres qui dirigèrent le vaisseau en direction de la forteresse hérétique, allait-il détruire se lieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y'Deio
Kig-Yar, Zealot
avatar

Nombre de messages : 1810
Age : 27
Localisation : Sylis, Désert
Humeur : Nostalgique
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper Covenant
Autre Compte : River
Arme n°2 : Needler

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Sam 30 Juin 2012 - 20:51

"Mes Frères, tirez dans le couloir, Kig-Yar ! Sort nous d'ici !"

Il n'avait même pas besoin de lui demander, Kazu'O ne pensait plus qu'à cela.

"Si vous voulez vivre suivez-moi! Et ne vous arrêter surtout pas pour tirer. C'est peine perdue!"

S'engagea alors une folle remontée vers l'extérieur. Toutes ces sensations qu'avaient alors eu le Rapace lors de sa descente ils les ressentaient dans le sens contraire. Alors qu'à son arrivée il avait l'impression qu'un enfer de glace l'entraînait vers les abîmes du monde, le voilà maintenant qu'il ressentait la chaleur des cieux l'attirer à lui. La chaleur de la vie qui lui intimait de revenir dans le monde des mortels. Un peu comme une renaissance.
Heureusement pour lui Kazu'O était un Kig-Yar. Même les parasites ne pouvaient rivaliser devant une telle vitesse de déplacement. Seule le ressentit de la fatigue jouait en leur faveur. Mais avec de telles monstruosités derrière soi, la fatigue est le cadet de vos soucis.

Il était si rapide qu'il finit par sortir premier de la structure. Il continua sa course au dehors sur une dizaine de mètres. Puis il se retourna et scruta la sortie qu'il venait d'emprunter. Les ténèbres qui résidaient à l'intérieur semblait pouvoir aspirer n'importe quoi et vous amenez à son monde de cauchemar.

Les hérétiques étaient-ils encore en vie? S'étaient-ils faits rattrapés par le parasite? L'avait-il perdu de vue durant la course?

Kazu'O avait peur de la réponse. Ces soldats, bien que ennemies, étaient sûrement son ticket de sortie pour s'évader de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna' Xerym
Sangheili, hérétique, Officier
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 13/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epee plasma
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil plasma

MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   Mar 3 Juil 2012 - 13:50

Soro' avait retenue quelques secondes les créatures cauchemardesque avant de suivre le chemin emprunté par le Kig-Yar, la surprise fut grande et sombre, car malgré la rapidité des Sangheili à s’engouffrer dans les entrailles de cette base maudites, les Parasites semblait être vomis par les couloirs. Se ne fut qu'un simple moments à courir avant de perdre le Rapace de vue. Soro' s’arrêta un instant et commença à se rappeler du trajet pendant que deux de ses frères luttaient contre la créature qui se jetait sur eux. Le Sangheili aida quelque seconde ses frères avant de montrer de sa main tenant le réceptacle le couloir qui les mènerais enfin sur le lieux le plus rassurant des enfers. Le trio courut de nouveau pour cette fois-ci gravir une pente et voir la lueur du ciel bénir leurs regard, redonnant alors la foie en leurs survie.
Les hérétiques sortirent, se retournèrent ensemble et mitraillèrent l'intérieur du couloir ou une cinquantaine de petite créatures semblait venir les dévorer. L'un de ses frères jeta une grenade, et pendant que Soro' se rapprochait du Kig-Yar, celui-ci était sur le point de lui dire quelque chose. Le Sangheili, Soro', fut aussitôt attaqué par quelque chose. La main tenant le réceptacle lanca l'objet en direction du rapace pour aussitôt attraper la créature et voir un de ses frères la bombarder de plasma.
Lorsque le Sangheili lanca le corps nauséabond, il regarda ensuite le kig-yar.

Je vais prévenir le vai....

Soudain, le ciel subit un grondement, quelque chose traversa l'atmosphère et semblait se diriger dans leurs direction. Un destroyer qui perça les quelques nuages verdâtre mêlant les spores et l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...et l'autre dans la tombe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
...et l'autre dans la tombe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ...et l'autre dans la tombe.
» Naxx(la)ramas, seul les morts rejoindront leur tombe.
» Aller d'un aeroport a un autre
» Un lecteur de cartes SD pour la dreamcast !!!
» quel élément est le plus puissant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par les hérétiques. :: 
Sylis
 :: Désert de Sylis
-
Sauter vers: