Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oublies tes fantômes, suis ta propre voie [Partie 3 et fin de l’introspection]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alik 'Azuri
Sangheili, Maître de l'inquisition
avatar

Nombre de messages : 597
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Langue Fourchue
Autre Compte :
Arme n°2 : Dague à énergie

MessageSujet: Oublies tes fantômes, suis ta propre voie [Partie 3 et fin de l’introspection]   Mer 30 Mai 2012 - 12:51

[Partie 2]


A l’arrivée sur Palamok, Alik’ eut bien du mal à poser son vaisseau, malgré les aires d’atterrissage prévue par les ambassadeurs. Alik’ alla tout d’abord à l’ambassade, principalement pour obtenir un traducteur et guide local. Il avait prévu de chasser les nombreuses créatures inconnues de la forêt de cette planète. Son expérience sur Sanghelios l’avait endurci et maintenant, il n’était plus dans le doute et la peur qui le rongeaient depuis sa défaite…
Ce fût un jeune Sangheili qui l’amena devant un yanme'e à l’apparence bien étrange, même pour un être de cette race. L’insecte le dévisagea, et après un bourdonnement sourd, déclara :

<< Bienvenue, noble Ssssangheiliiiiii ! Que nous vaut votre visssiiiitee ?
- Je suis venu pour chasser, j’espérais trouver un guide pour avancer dans ces bois sans me perdre.
- Un chassssseur ? Il est rare d’avoir une visssssiiitee aussssiii agréable ! Permettez-moi d’être votre guide, noble Sssangheiliii ! >>

La façon de parler des rare yanme'e pouvant communiquer était particulièrement affreuse, même si elle ne dérangeait en rien Alik’. Ils avancèrent ensuite vers la bordure de l’ambassade, où le jeune Sangheili ambassadeur les laissa. S’enfonçant dans la forêt, Alik’ se prépara, cette planète regorgeait de danger, il le savait, il était déjà venu chasser une fois ici auparavant.
Le drone menait leur progression, connaissant les lieux, il le mena jusqu’à un petit espace où il n’y avait aucun arbre à quelques mètres. Un endroit parfait pour monter un campement…

<< Voicciii l’endroiit parffffait pourr monteer un campement. Déssssirez-vous un autre endroiit ?
- Non laissez, nous nous reposerons ici. >>

Ils dressèrent le camp pendant environ quelques minutes avant de se préparer pour la chasse, Alik’ ne pris aucune affaire spécifique à part son armure et son épée à énergie. Sa chasse se ferait à l’ancienne, au corps à corps. Le yanme'e bourdonna de plaisir en voyant l’équipement d’Alik’ et fût plus heureux encore lorsqu’il apprit qu’Alik’ était un assassin.

<< Un assssassssiin ? La meilleure des chassses est cccelle de sssa propre essspèce n’esct-cccce pas ? >>

Alik’ acquiesça, le petit insecte avait raison, traquer un être de sa race était particulièrement stimulant, bien qu’Alik’ ne prenne pas un plaisir particulier à abattre ses cibles, la traque et l’adrénaline que ça lui procurait était particulièrement savoureuse…
Alik’ demanda ensuite au yanme'e de lui fournir toute la liste des créatures de la faune locale, afin de savoir qu’elle était la plus dangereuse et laquelle il allait chasser. Il choisit la plus terrifiante et la plus réputée, une espèce de serpent géant nommé « Krak’ Nrass » par les autochtones. Ce serpent ne sortait que quelques heures par jour, afin de dévorer les autres créatures, ou bien pour s’accoupler en période estivale. La gravité plus forte que sur Sanghelios rendait les pas d’Alik’ plus lourd, plus difficile, cette planète était décidément le meilleur endroit pour un entrainement d’assassin… Lorsque le drone, prénommé Yht, lui demanda s’il voulait utiliser son camouflage, Alik’ refusa, il ne devait pas être dépendant de son armure s’il voulait progresser. Yht poussa alors un autre bourdonnement de satisfaction…

<< J’aime votre faççççon de penssser !! Vous êtes un vrai traqueur ! Pas comme la plupart des Sssanghiliiiis venu iccci ! >>

La compagnie du yanme'e était agréable, il parlait assez souvent, mais il n’évoquait pratiquement que la chasse, ou flattait Alik’ sur sa mentalité de tueur… De plus, les informations qu’il délivrait à Alik’ sur les habitudes des différentes créatures montraient la connaissance de l’insecte.
Ils avancèrent dans la forêt, approchant un peu plus du cœur de celle-ci. Ils avançaient prudemment, Alik’ marchant de façon la plus discrète possible, et Yht voletant derrière lui, se posant quelques fois sur les branches alentours. Arrivés au « nid » des Krak’ Nrass, ils s’arrêtèrent, près à se battre ou à fuir dans le cas le plus extrême… Alik’ passa environ deux ou trois heures à attendre, caché par les hautes herbes et les arbres, qu’un de ces serpents daigne sortir de sa cachette. Lorsqu’il en aperçut un, les yeux d’Alik’ s’agrandirent, les créatures mesuraient quelques mètres de longueurs, leurs crocs étaient particulièrement visibles, malgré le fait que les serpents avaient la gueule fermée. Les yeux rouges sang cherchant la moindre cible, le serpent humecta l’air de sa langue fourchue. Heureusement pour Alik’, Yht lui avait dit où se placer de sorte que l’odeur des arbres masque celle de sa peau. Le serpent fît quelques mètres, rampant sur les branches noueuses d’un arbre, avant de bondir sur une étrange petite créature, l’avalant d’un seul trait. Son repas terminé, le serpent regagna sa tanière, continuant de fouetter l’air avec sa langue.

La première approche effectué, ils rentrèrent au campement, afin de se nourrir et de se ravitailler. Yht parla alors de sa vie, racontant sa première chasse, son choix de devenir un guide pour tous les chasseurs de l’hégémonie voulant venir s’entrainer ici. La religion était très présente chez ce peuple, renforçant leur dévotion au covenant. Cependant, Yht semblait légèrement différent, plus « libre » vis-à-vis de la religion, comme Alik’ l’était. Ils discutèrent tout deux pendant quelques heures, avant de se reposer en vue de la prochaine traque.
Le lendemain, ils retournèrent au nid, observant encore les déplacements de la bête. Attendre ainsi à ne rien faire était un entrainement en soi, Alik’ devant modérer sa respiration et éviter que ses muscles ne se tétanisent pendant l’attente. Après cette journée d’observation ils retournèrent au campement. C’est alors qu’ils tombèrent nez à nez avec une meute de Jifr, des espèces de molosse à cornes, qui avaient profité de leur absence pour tenter de voler de la nourriture. Dès qu’ils virent Alik’ et Yht, ils se mirent à grogner et se jetèrent sur eux. Yht s’envola, évitant les molosses et se plaça sur une haute branche, d’où il sortit son arme et ouvrit el feu sur la créature qui tomba inerte sur le sol. Alik’ esquiva les deux autres en roulant sur le côté. Il activa son épée et plongea sur le Jifr le plus près, enfonçant sa lame dans le cou de la bête. Celle-ci poussa un cri affreux, crachant son sang par la même occasion. Ce cri eu pour effet de rendre le dernier, visiblement le plus fort, bien plus hargneux. Il retroussa ses babines, bondissant sur Alik’, voulant l’empaler sur sa corne. Alik’ dévia le coup de corne d’un coup de poing qui projeta la bête sur le côté. Elle se releva, chancelante, avant de lancer un nouvel assaut sur le Sangheili. Il attendit calmement qu’elle arrive à sa hauteur, avant de pivoter légèrement sur son pied d’appui, plaçant la créature devant lui alors qu’elle loupait son coup. Alik’ releva sa lame dans une frappe de bas en haut, décapitant la créature. Elle tomba à la renverse sans sa tête sur le sol, éclaboussant de son sang la tente d’Alik’.

Yht lui suggéra alors de changer d’endroit, le sang de Jifr attirant beaucoup de créatures. Alik’ refusa, sous prétexte que les divers prédateurs attirés par ce sang ne serait qu’un bon entrainement en attendant d’affronter le Krak’ Nrass. Yht ne sembla pas choquer par ce comportement et accepta sans rechigner la décision du Sangheili. Alik’ repoussa les diverses créatures approchant du campement pendant environ deux ou trois jours, Alik’ n’ayant pas la notion du temps, les arbres couvrant le ciel. On devinait cependant que l’on était la nuit, au vu des diverses bêtes plus dangereuses qui venaient pendant cette période. Alik’ n’aurait rêvé meilleur entrainement, els créatures se battant avec leur instinct, leurs coups devenaient imprévisibles et forçaient Alik’ à revoir chaque position, chaque feinte qu’il connaissait afin d’éviter des morsures, piqures et autres coups de griffes mortels. De plus certaines bêtes possédaient une forte carapace, ne laissant apparaître qu’un unique point faible qu’il fallait atteindre en prenant de nombreux risques, Alik’ fut d’ailleurs griffé à la jambe droite, alors qu’il enfonçait sa lame dans le ventre d’une créature humanoïde étrange. Yht, quant à lui, se contentait de rester sur les hautes branches observant les combat en bourdonnant de joie, il appréciait semble-t-il de voir un Sangheili se battre à l’épée. Les nombreux cadavres aux abords du camp avaient dut apeurer les créatures sauvages, car elles venaient de moins en moins, jusqu’à ne plus apparaître du tout.
Sa jambe soigné, Alik’ décida qu’il était temps d’aller abattre le serpent géant. Arrivé au nid, il attendit que la bête sorte de son trou, avant de l’attaquer. Elle eut une réaction particulière, laissant Ali’k s’approchait en crachant son venin, qu’Alik’ devait esquiver afin de ne pas finir brûler par l’acidité du crachat. Arrivé à portée, il tenta une frappe sur la créature, qui évita le coup au dernier moment, bondissant sur le côté. L’agilité du Krak’ Nrass était déconcertante, à chaque frappe, elle esquivait et lançait à son tour une attaque qu’Alik’ avait bien du mal à esquiver, la gravité jouant contre lui. L’affrontement dura de longues minutes, qui semblaient des heures pour Alik’ tant elles étaient intense. La créature avait déplié sa crête, une multitude de piques vénéneux afin de blesser Alik’ plus facilement. Il ne devait faire aucun faux pas, une erreur, et il risquait de recevoir un coup de queue, de crocs, ou un crachat de venin. Le regard de la créature était plein de haine, un regard uniquement dirigé par l’instinct ne faisant foi que de son envie de tuer et non du reste. La façon de se mouvoir de la créature en apprenait beaucoup à Alik’, il bougeait maintenant comme elle, avançant rapidement et de façon fluide, et non par intervalle régulier comme il faisait avant. Sa danse avait changé, elle était plus bestiale, elle semblait plus à une danse reptilienne qu’à des pas d’épéiste. Le Krak’ Nrass se lança alors sur Alik’ qui, laissant place à son instinct, se jeta en l’air afin de prendre la bête par-dessus. Celle-ci émit un cri affreux lorsqu’elle comprit ce qu’il comptait faire, elle tenta de se relever mais c’était trop tard. Alik’ tomba sur sa nuque, enfonçant sa lame au plus profond de la cervelle du serpent, qui s’écroula dans un gargouillis sanglant. Alik’ retira sa lame, et, toujours sur la créature, hurla de satisfaction.

Yht se posa alors à ses côtés, bourdonnant de joie et lui annonça que, selon la tradition yanme'e, il devait amener la carcasse du Krak’ Nrass jusqu’à la ruche la plus proche, afin qu’ils célèbrent la mort du prédateur dans un festin. Alik’ accepta et porta la créature à travers les bois, harcelé par les divers animaux voulant profiter de la faiblesse du porteur pour l’abattre. Le serpent était lourd, et repousser les créatures étaient particulièrement épuisant. Arrivé à une ruche, Alik’ laissa tomber le Krak’ Nrass au pied d’une des reines yanme'e, comme le voulait la tradition. Tous les drones l’acclamèrent, avant de transporter le serpent, entamant son autopsie, vers le centre de la ruche. Alik’ se laissa tomber sur un rondin, reprenant sa respiration. Il était épuisé. Le combat avait profondément marqué sa façon de se mouvoir et de penser, puisqu’il trouvait que les drones volaient bien plus lentement que ce qu’il avait vu en arrivant… Yht s’approcha alors de lui et bourdonna :

<< Vous l’avez abattu ! Vous avez asssasssssiner un Krak ‘Nras ! Les yanme'e de la ruche vous appellent Insvra ! Cela sssignifiiiie « noble prédateur » dans notre langue ! Ce titre n’est donné qu’à nos plus brillants chassssssseurs ! Bien que dans votre cas, on devrait dire Insvra-yodr, le « noble prédateur reptilien » vos pas étaient semblables aux mouvements du Krak’ Nrass ! D'ailleurs, cela faisait bien 20 cycles que personne n'avait abattu de Krak' Nrass !
- Je remercie ton peuple de m’accorder cet honneur Yht-nar. *il utilisa les titres honorifiques yanme'e* Ce combat m’a appris beaucoup, je pense que j’en sors grandit.
- Dans nos traditttttions, lorsqu’un yanme'e tue un Krak’ Nrass, il absorbe son âme et devient lui-même un Krak’ Nrass dans ssssa façççon de penssser !
- Je pense que vos traditions sont très pertinentes Yht-nar, qui combat une de ces créatures changent sa façon de penser et de bouger, c’est certain ! >>

Yht émit un son d’acquiescement et s’envola vers la fête qui battait son plein un peu plus haut. Alik’ attendit la fin des festivités avant de repartir dans son vaisseau, faisant son au revoir au peuple yanme'e.

<< Nous ferons votre éloge auprès de notre peuple, Insvra-yodr !!! >>

Quittant le système, Alik’ réfléchit alors à ce qu’il ferait à l’avenir. Devra-t-il oublié sa défaite et continuer sa vie d’assassin comme si de rien n’était ? Ou devrait-il tout abandonner afin de se venger ?
Non, une chose était sûr, la vengeance mal préparée était une chose stupide… Alik’ tenait cependant à combattre à nouveau Vhell, Khor, et l’ombre… En faisant cela, il désobéissait clairement aux hiérarques… Alik’ prit alors une décision, il continuerait sa traque. Mais pas ouvertement tout du moins, il ferait en sorte d’obtenir les informations sur l’endroit où se trouve ses ennemis et lorsqu’il aura connaissance du lieu, il se vengerait. En attendant, il ferait mine de suivre les ordres des prophètes, exécutant les cibles qu’ils lui donneraient.
Certains pourraient dire de lui que c’est un hérétique. Cependant, il restait fidèle à l’hégémonie. Alik’ comprît alors, que le destin lui avait joué un drôle de tour. Sa future traque serait sans doute une des plus dures, et elle lui attirerait sans doute bien des problèmes… Alors qu’il était maintenant dans l’espace, Alik’ coupa ses moteurs et observa la galaxie et les multiples taches blanches sur ce tapis noir de l’espace…

" Que sommes-nous ? La vie qui nous a été donné ne nous laisse que les choix que nous croyons prendre. Cependant, nous ne sommes guidés que par notre instinct, inlassablement. Je ne suis définitivement pas comme la plupart de mes frères, sans doute était-ce cela que mon maître voulait m’enseigner… Peut-être était-ce sa dernière leçon. Nous, les assassins sommes voués à un entre-deux, tiraillés entre nos croyances, nos envies, les opinions qu’on se fait de nous, et notre honneur… je ne suis pas sur le chemin de l’hégémonie, je ne suis pas non plus un hérétique. Je servirais les prophètes, c’est certain, mais je choisirais ma destination finale… Je vais suivre ma propre voie, même si elle ne m’apporte que désolation et déshonneur… Je ferais ce qu’il me semble juste, même si cela va à l’encontre de tout ce qu’on m’a enseigné… Peut-être finirais-je exécuter comme un vulgaire hérétique ? Peut-être finirais-je comme un héros de guerre tombé sur le champ de bataille… Seules les étoiles décideront. Quant à moi, je me contenterais de vivre la vie que j’entends vivre, servants et les prophètes, et moi-même… Telle est ma décision… Ma voie est unique, je la suivrais sans regret… "

Il regarda la galaxie encore quelques instants, avant de faire vrombir les moteurs de son vaisseau…


ps : Pour les noms de créatures, et les expressions et titres Yanme'e tout est de mon invention, dîtes moi si ça colle pas ^^

_________________






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oublies tes fantômes, suis ta propre voie [Partie 3 et fin de l’introspection]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oublies tes fantômes, suis ta propre voie [Partie 3 et fin de l’introspection]
» Son propre ennemi...
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Me provoquer causa leur propre perte.
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le Covenant. :: 
Palamok
 :: Forêt Tropicale
-
Sauter vers: