Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De couloirs en couloirs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: De couloirs en couloirs.   Mar 5 Juin 2012 - 17:08

.


Dernière édition par Vhell 'Sulnom le Lun 26 Oct 2015 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Mer 6 Juin 2012 - 17:32

Khor, comme a son habitude et comme son grade l’imposait. Siégeait au dessus des cercles d’entrainements. Les mains jointes sous les mandibules, il observait d‘un œil expert les recrues se faire dominer par les vétérans avant que ces derniers ne leurs expliquent leurs erreurs, certains duels étaient tendus et par moments, certaines recrues venaient a bout d‘Ascètes, mais ces exceptions étaient aussi uniques que l’étincelle de bravoure qui brillait dans le cœur de certains Unggoy.

Un guerrier grognait en envoyant voler un adversaire hors des cercles de combats et haranguait la foule en criant. Ce dernier allais être un élément perturbateur si il n’étais pas rapidement maté. Sa voix scandait sa force, sa grandeur et son expertise martiale. Défiant tout ceux qui le regardaient. Cependant les traits de son visage, la peau nette de ces mandibules et la taille de son crâne étaient des signes d’un jeune âge, c’étais la vigueur de la jeunesse que Khor voyait et non de la bravoure d’un guerrier ni perfection martiale. Un freluquet. Cependant, le maître des opérations ne comptait pas le défier pour l’instant, si jamais il fallait lui montrer ce qu’est la force, ce serait au moment opportun.

Ces pensées se tournèrent un instant vers Toha. Il avait disparu il y’a longtemps mais maintenant il était de retour, mais son attitude avait changée, ce n’était plus le même frère qu’il protégeais il y’a longtemps. Les rôles étaient supposés être inversés mais qu’avait-il fait tout ce temps ? Un exil ? Khor commençait a perdre patience de son côté. Son frère qui ce fait passé pour mort pendant des années et réapparait comme si c’était la providence même, sottises. Toutes les valeurs qu’il pensait avoir pu apprendre aux côtés de son frère semblaient être des chimères. Peut-être étais-ce la raison de la folie de la sœur qu’il avait tenté de protéger au fil des années. Il fit un signe de main aux gardes Ascétiques qui se replièrent et le laissèrent a ces pensées.

Tant d’images se précipitèrent devant ces yeux, la bataille de Sylis, la plus redoutable de sa vie. Des guerres sur des mondes humains et des mémoires qui semblaient ne pas être les siennes. Des mondes anneaux, comme ceux des dieux sacrés. Surement de rêves du fol qu’il avais été a rêver a la mort. Cependant, ce fut un grand bruit qui le tira de son sommeil, le sas de la salle d’entrainement s’ouvrit, dans le vacarme des guerriers, ce fut presque imperceptible mais les champs de batailles qu’avait arpenté Khor lui avaient donné cette capacité a deviner les sons qui n’étaient pas ceux d’un champ de bataille. De la porte venait de surgir Vhell, qui avais l’air rageur, Khor ayant ces responsabilités sur la flotte n’avait pas eu le temps de lui parler vu que la majeure partie de son temps consistait a des plans de bataille et a des entrainements des nouvelles recrues. Sur son siège, hors du champ de vision de Vhell, Khor grommela en regardant son manège. Elle décida de s’attaquer a un mannequin d’entrainement destiné au tir, mais au contact. Il haussa claqua des mandibules d’agacement en voyant certains guerrier cesser son entrainement en la voyant faire, l’air rageur. Il continuait d’observer, intrigué jusqu’au moment où elle commença a l’étreindre avec une force terrible avant de s’écrouler silencieusement. C’est a ce moment que le colosse se dressa et coupa le silence qui c‘était installé d‘une voix forte.


« - Guerriers, laissez-nous. »

Certains levèrent la tête vers leurs commandant et claquèrent des mandibules, certains haussèrent même les épaules. Cependant ils savaient que si ce colosse désirais rester seul avec cette femelle, c’est qu’il y’avait une raison. Une bonne raison.

La salle se vida en ordre, même hors du giron de l’Hégémonie, les Sangheilis restaient des parangons d’ordre et de fidélité. Khor ne pris même pas le temps d’utiliser l’ascenseur gravitationnel qui menait a son perchoir et sauta directement, atterrissant en un vacarme assez conséquent, il se dressa et s’épousseta, son casque strié d’or sur la tête. Il regarda Vhell un instant, l’observait, regardait ces mouvements alors que cette dernière n’était plus que l’ombre d’elle-même. De celle qu’il avait connu sur Sylis, il n’en restait guère plus grand-chose. Il la regardait et ôta son casque, la regardant de son regard de glace mais ne parvint pas a lui en vouloir.


« - Relève toi, Vhell, ce n’est pas digne de toi. »

_________________



- Ky'Helan percera a nouveau les cieux  -

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Jeu 14 Juin 2012 - 2:00

.


Dernière édition par Vhell 'Sulnom le Lun 26 Oct 2015 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Toha 'Okonom
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : [Données Corrompues]
Humeur : [Données Corrompues]
Date d'inscription : 16/10/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : [Données Corrompues]
Autre Compte :
Arme n°2 : [Données Corrompues]

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Jeu 21 Juin 2012 - 23:50

Le croiseur flottait lentement dans l'espace, peinant à faire défiler les étoiles que Toha pouvait observer depuis la baie de commandement. Les bras croisés dans le dos, il restait immobile, face à l'immense cloison transparente, contemplant le vide spatial d'un air difficilement éloquent en raison du masque respiratoire qui couvrait les trois-quarts de son visage. Seuls ses yeux pouvaient le trahir désormais.

Les pilotes et divers ingénieurs autour de lui s'affairaient comme à l'accoutumée, n'ayant aucune seconde d'attention à accorder à l'artificier, et Toha le leur rendait bien. Il les entendait s'agiter sur le pont derrière lui, mais cela ajoutait à l'ambiance dont il s'était langui lors des derniers mois de son... pèlerinage ? Errance ? Il ne savait comment qualifier cela.

- Toha ?

Il se retourna, détachant son regard doré de la voûte sombre qui s'étalait devant lui. Un extraterrestre plus petit se tenait là, sur le niveau inférieur du pont, le fixant de ses yeux globuleux plantés de chaque côté d'un long museau acéré garni. Un Kig-Yar. Il portait une tenue civile brodée d'insignes propres aux hérétiques.

- Rayn, mon ami, déclara Toha d'une voix posée mais toujours aussi horriblement corrompue, comment vas-tu ? Es-tu à ton aise ici ?

Le Kig-Yar hocha la tête. Il paraissait minuscule et frêle au milieu de tous ces Sangheilis, mais l'artificier savait Ô combien il était en réalité un être plein de ressources et sans doute plus expérimenté que la plupart des ingénieurs présents ici.

- N'hésite pas à me le signaler si jamais tu as un problème. Tu es ici chez toi, ajouta-t-il.

- Je n'ai aucun problème, affirma Rayn de sa voix métallique en inclinant légèrement la tête, mais il semble en revanche que tu en aies un.

Toha décroisa les bras et s'approcha de lui. Le Kig-Yar lui arrivait tout juste à la taille.

- Que se passe-t-il ?

- Je reviens d'une visite de la salle d'entraînement, expliqua Rayn en se retournant un instant pour désigner la sortie à l'autre bout du pont, derrière lui, et je n'en suis pas sorti de mon plein gré. Non non, ce n'est pas un problème, ajouta-t-il en voyant les yeux de Toha s'étrécir, cependant, il s'agit de ton ami, le maître Khor. La guerrière Vhell était là aussi, et il a souhaité rester seul avec elle. Elle avait l'air très secouée. Quelque chose me dit que tu devrais peut-être aller y faire un tour.

Toha fronça les sourcils. Il posa une main sur la maigre épaule de son compagnon :

- Merci d'être venu m'avertir. Je vais aller voir ça.

Il prit la direction de la salle d'entraînement, l'air sombre. Qu'avaient-ils encore fait, ces deux-là ? Il soupira. Le souffle gronda à travers le masque, faisant se retourner plusieurs guerriers sur son passage. Il les ignora et accéléra légèrement le pas. Une pointe d'énervement commença à lui remuer les entrailles. Il se demanda l'espace d'un instant s'il n'aurait pas mieux fait de rester dans l'ombre. Il chassa cette pensée comme un insecte agaçant vrombissant autour de sa tête et prit à droite. La salle d'entraînement se trouva juste là. De là où il était, il n'entendait pas un bruit. Que ce soit un bon ou un mauvais signe, il n'aurait su le dire.

Il franchit les derniers mètres qui le séparait du seuil et entra. Lorsque son cerveau calcula enfin ce qui se passait sous ses yeux, il s'arrêta net. Vhell se trouvait juste là, devant lui. Juste en face d'elle, flottant à quelques centimètres au-dessus du sol, il y avait Khor. Toha n'avait jamais autant remarqué la taille de Vhell qu'à ce moment précis. Elle se dressait de toute sa hauteur, véritable statue glaciale et intimidante. ll se demanda cependant pourquoi Khor lévitait ainsi, sans aucune ceinture gravitationnelle ou un quelconque autre appareillage... puis il aperçut la main de la Sangheilie enlacée autour de son cou comme les mâchoires d'un serpent.

- Mh...

Il fit quelques pas en avant.

- Je ne crois pas que l'étrangler serait propice à calmer tes nerfs, Vhell. Choisis quelque chose de plus brutal et plus violent. Nous verrons après pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Sam 23 Juin 2012 - 23:43

.


Dernière édition par Vhell 'Sulnom le Lun 26 Oct 2015 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Mer 27 Juin 2012 - 10:00

Khor se sentit soulevé du sol. Vhell avais été plus rapide que lui et Khor n’eut guère le temps de réagir. Une pression au niveau de la gorge lui coupa le souffle et fit s’ouvrir ces mandibules de surprise. Elle l’étranglait, avec véhémence. Ces yeux lançant des éclairs, de la fureur au fond des yeux. Le sang de pulsant dans les tempes, tous les muscles de son corps voulaient réagir à cette agression, les poings du guerriers se serrèrent avec une telle force que le Sangheili sentait ces propres os le supplier de détourner sa rage vers celle qui le tenais entre ces poings. Malgré tout, Khor subissait, faisant preuve d’un grand contrôle de soi, pour une fois. Bien que même si il l’avait désiré de tout son cœur, l’enfer qu’avait parcouru le guerrier et le fait que la femelle lui avait sauvé la vie étaient deux raison suffisamment fortes pour endiguer toute vague de violence face à l’injure qui lui était faite. Khor soutenait son regard, ne quittant pas les yeux de sa vieille amie. Elle n’était plus elle-même, surement rendue folle par les années d’isolement.

De temps à autres, les poumons de Khor se contractaient relâchant un peu d’air résiduel de ces poumons, accélérant son asphyxie. Cependant Khor la regardait avec des yeux qui commençaient à s’emplir d’une fureur rarement vue, même de la part de ces plus proches camarades. Puis la porte s’ouvrit et une silhouette entra, Khor ne pris même pas le temps de tourner la tête, le bruit des pas, l’air robotique dans la respiration irrégulière et une voix mécanisée supputaient toutes l’arrivée de son « Défunt Frère ».Mais avant que Khor ne put tourner la tête, la poigne de Vhell se renforça, bloquant l’arrivée de sang et d’air, Khor eu l’impression que sa tête c’était détachée de son cou et sombra dans l’inconscience. Ce ne fut que quelques instants après que le réflexe naturel de l’inspiration réveilla Khor. Qui regarda autour de lui sans réellement bouger. Discrètement, il s’assit et se mit en position de repos. Les jambes reposées sur elle-même et les bras croisés sur les genoux, le maître d’armes se souvenant des leçons de sa montagne natale, imitait les prédateurs d’excellence qui y résidaient. Tel l’Hélioskrill patiente pendant des jours en embuscade, Khor était prêt à agir. Vhell avais poussé Toha au sol et se pencha sur lui. Analysant tout mouvement de la part de sa vieille amie, le guerrier serra le poing droit, le bras portant le gantelet serti du générateur de bouclier directionnel Sangheili, si elle osait poser une main sur lui…


« Plus jamais… On ne me donnera… Des ordres… »

Ces paroles firent hésiter le guerrier. Les ordres ? Pourtant toute la société Sangheilie était basée sur la hiérarchie, même avec ces amis. Le respect de l’expérience, la puissance guerrière, les capacités martiales, l’honneur, la fierté… C’étaient les pierres angulaires de leur société, de leurs Clans.

L’ordre était nécessaire, l’ordre avait fait partie de l’âme de Khor depuis sa naissance, sa formation même aux arts subtils de l’escrime nécessitaient une grande maîtrise de soi donc une grande discipline. Étais-ce la raison pour laquelle Vhell avais eu du mal a utiliser l’épée la dernière fois qu’ils s’étaient vus ? Khor avait rapidement remarqué au fil des années que son amie avait un caractère différant de celui de son clan mais Khor était persuadé lui aussi que son amie étais une personne honorable, c’est la folie qui la rongeait de l’intérieur qui parlait, surement.


« Plus jamais… Je refuse… De perdre encore. Je refuse encore de perdre qui que ce soit. »

Les yeux emplis de la fureur d’émeraude du guerrier s’attendrirent un instant, des questions fusèrent dans son esprit. Ce n’était pas d’eux que parlait Vhell, d’une autre personne. Que c’était-il passé en cinq ans d’absentéisme de la part du guerrier ? Malgré la rage qui bouillonnait en lui, Khor sentit la tristesse, l’hésitation dans sa voix.

« Je refuse que vous me demandiez d’agir d’une quelconque façon alors que vous m’avez… Abandonnée… »

Quelque chose s’éteignit dans les yeux de la guerrière, le contrôle d’elle-même peut-être, Khor cherchait à deviner ce que c’était alors que la furie se libéra totalement. Voyant les muscles de son amie se contracter, commencer des mouvements que Khor avait appris à maitriser dans sa jeunesse, la violence à l’état pur. Elle voulait tuer.

La personne la plus proche étant Toha. Le guerrier poussa un rugissement de rage incomparable à tout ce qu’il avait pu faire auparavant, l’idée de reperdre son frère, encore une fois. Malgré tout ce qu’avait pu faire Toha, il ne le supportait pas. Vhell tourna la tête au moment même où Khor bondit avec une violence véhémente, activant son bouclier au même moment, le ramenant devant lui. Percutant Vhell sur le torse alors que cette dernière se retourna, mue par un réflexe bestial. Mais malgré la force indomptable du colosse qui avais été vu soulevant les fameux Spartans-II des humains, la guerrière ne fit que glisser, impérialement campée sur ces sabots. Khor lui par contre était penché en avant, une position purement conçue pour l’attaque. Il écarta les bras, son bouclier en forme de diamant totalement activé, écartant les mandibules dans un rugissement de défi. Il l’avait déjà perdu une fois lors d’une mission, jamais, au nom des anciens dieux, jamais Khor ne laisserait son frère disparaitre encore une fois.

_________________



- Ky'Helan percera a nouveau les cieux  -

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toha 'Okonom
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 1413
Localisation : [Données Corrompues]
Humeur : [Données Corrompues]
Date d'inscription : 16/10/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : [Données Corrompues]
Autre Compte :
Arme n°2 : [Données Corrompues]

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Dim 1 Juil 2012 - 20:16

Au cours de sa vie, Toha avait vu et vécu bien des horreurs. Des abominations sans nom, ne répondant à aucun sens commun, à aucune éthique qu’il connaissait. Certaines d’entre elles avaient laissé leur marque, physique, psychologique, parfois les deux, sur lui. La dernière en date lui avait valu une défiguration de taille. Il savait rester stoïque, endurer, ne montrer aucun signe de faiblesse. Il n’avait pas eu besoin qu’on le lui enseigne. Bien souvent, il ne réagissait que par le fer ou en affichant une émotion contradictoire avec celle qu’il ressentait actuellement. De la psychologie de base. Lorsqu’il avait surpris Vhell en train d’étrangler Khor, le premier message qui traversa son système nerveux fut de ne pas se précipiter pour les séparer. Il avait réagi d’une toute autre manière, créant une distraction pour son frère d’arme. La masse musculaire qui l’avait projeté au sol dans les secondes qui suivirent n’était cependant pas ce à quoi il s’était véritablement attendu.

Et ce fut au moment où il vit l’immense guerrière s’avancer vers lui en toute tranquillité qu’il prit peur. Ce fut à ce moment-là qu’il ne sut comment réagir. Il eut un mouvement de recul, une seconde avant que Vhell ne se jette sur lui et ne le percute de ses deux bras tendus, droit sur son torse. Il voulut se rattraper, en vain ; le choc le déséquilibra et il partit en arrière comme un vulgaire mannequin de combat. L’impact lui coupa le souffle et il éructa une sorte de grognement pitoyable. Des points blancs dansèrent devant ses yeux, mais il voyait encore parfaitement son amie qui semblait prise de folie. Une folie placide. Seuls ses yeux bleus – Toha n’en avait jamais vu de pareils – en attestaient.

Il la vit s’approcher de lui. A nouveau, calmement. L’instant d’après, Toha se sentit soulevé à même le sol et il rencontra le visage de la Sangheilie au même niveau que le sien. Elle ne l’étouffait pas, comme elle l’avait fait avec Khor, mais il en faudrait bien peu pour que Toha suffoque. Son souffle était devenu légèrement plus bruyant, mais ce que grondait Vhell lui parvenait parfaitement. Elle était en rogne, pour sûr. Oui, bon. Peut-être que Toha avait franchi la ligne. Peut-être l’avait-il déjà fait à l’instant même où il les avait abandonné. Abandonner. Le mot était un peu fort, non ?

- Vhell… articula-t-il, je… je…

Elle le lâcha. Encore groggy, l’artificier n’eut pas le temps de réagir et s’affala sur le sol froid de la salle d’entraînement, à quatre pattes.

- Aaah…

Un rugissement couvrit son soupir. Il releva la tête et aperçut Vhell esquiver une position défensive pour résister à la charge de Khor. Le colosse avait activé son bouclier énergétique. Il était prêt à se battre. Se battre contre celle qu’il avait protégée durant des années. Se battre contre celle que lui et Toha avait toujours considérée comme une sœur. Toha baissa à nouveau la tête. Il sentit une larme courir le long de sa joue et se poser sur le masque de métal qu’il portait.

- Il suffit.

Son murmure n’était pas très intelligible mais largement audible. L’ancien SpecOps posa un pied à terre et se releva. Il était désormais le plus petit des trois. Maintenant que Vuko était parti…

- Vous voulez vous déchaîner ? Très bien. Faites-le. Montrez combien la violence ou la haine vous contrôlent. Prouvez que votre amitié et votre confiance ne sont rien face au temps, face à l’inquiétude, face au doute. Face au désir d’assouvir votre honneur, face au désir de vous entredéchirer dès que les choses vont légèrement de travers.

Les yeux de Toha luisaient tout en s’imbibant de larmes, qui refusaient de tomber. Ses yeux coulèrent vers sa main droite, qui s’enfonça dans la poche de ses bas de tenue civile. Lorsqu’il la ressortit, il tenait ce qui ressemblait à une petite carte de couleur pourpre où étaient inscrites plusieurs lignes d’information en langage covenant, la première d’entre elles se figurant du prénom et du nom de clan de son possesseur. Le Sangheili la serra entre ses longs doigts. A nouveau, une larme roula.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Sam 7 Juil 2012 - 18:14

.


Dernière édition par Vhell 'Sulnom le Lun 26 Oct 2015 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Khor Ores 'Koram
Sangheili, Hérétique, Maître des opérations Terrestres
avatar

Nombre de messages : 2119
Age : 38
Localisation : En guerre.
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 26/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Épée a énergie Type-2
Autre Compte : Aucun.
Arme n°2 : Épée a énergie Type-3

MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   Jeu 19 Juil 2012 - 15:54

Alors qu’il se relevait, il mit son casque d’Ascète et en ferma le respirateur pour s’isoler du monde, les optiques s’allumèrent, donnant un air terrifiant au porteur de le heaume des gardiens de la foi de sa planète natale. La guerrière en avait fait trop. C’en était assez, Khor avais atteint les limites de sa patience. Il était temps, de mettre fin à tout ça d’une manière que lui seul étais capable de faire. Alors qu’elle parlait froidement à son frère d’arme, Khor l’attrapa par l’épaule, ne mesurant plus sa force. Son attention était parfaitement autre que de vouloir la tuer, il voulait la protéger. La protéger d’elle-même. Malgré le coup de poing qu’il avait reçu au visage, ces blessures n’étaient que des foutaises, des griffures d’un petit animal de compagnie sur l’imposante armure qu’étais celle de Khor.

Elle voulut se débattre, la furie qu’elle était aurait surement pu briser des os a des guerriers moins résistant que le maître d’armes mais malheureusement pour elle, ce n’étais point un Sangheili commun qui la serrait dans ces bras. Mais un colosse issu d’une famille de grands guerrier qui vécu uniquement pour la bataille et l’honneur. Khor commença a oppresser la poitrine de sa vieille amie, lui coupant la respiration petit a petit. Voulant lui offrir un sommeil réparateur et un allé simple vers le royaume des brumes, l’inconscience. Fidèle a sa réputation, elle continuait de se débattre sans relâche, mais ces mouvements se faisaient de moins en moins rapide, de moins en moins puissant, la clef de poitrine que Khor avait réussis à commencer faisait son effet. Khor sentait chaque mouvement, chaque vibration et chaque spasme de son amie, la sentir souffrir ainsi, sentir une frustration sans pareille monter dans tout son système nerveux, bien que son visage masqué par le casque lui donnait une apparence inexpressive, la tristesse étais présente. Puis vinrent les pleurs et soudainement, il finit par cesser de sentir toute pression sur ces bras, elle avait perdu connaissance.

« - Elle est évanouie… Mon frère… Souffla Khor, las.»

Il la déposa lentement sur le sol et regarda Toha avant de poursuivre.

« - Qu’importe ce que tu penses de mes agissements, mon frère. Le combat fait partie inhérente de nos êtres, nous vivons par et mourront par cet art. Tu ne dois pas avoir peur d’utiliser cela contre tes adversaires, amis ou ennemis. Montre un peu de respect pour ces personnes en te battant au summum de tes capacités au lieu de philosopher. L’honneur du combat est la plus grande des choses que nous puissions atteindre, c’est la seule chose qu’il nous reste, dans cette flotte et tant que nous n’aurons pas enfin ramené les Sangheilis à leurs place légitime, il ne nous restera que ça. »

Le ton de Khor se fit froid alors qu’il se redressait, sa voix fut légèrement déformée par le modulateur vocal de son casque mais parfaitement reconnaissable, ne fut-ce que par sa haute stature. Bien que ces yeux furent masqués par les lentilles de son casque, le regard et l’impression de dédain qu’il exprimait envers son frère furent perceptible. Avant qu’il ne puisse répondre il leva la main et désigna Vhell, la pointant de son énorme index.

« - Tu as le don de disparaitre, emmène là où elle pourra se reposer, mes quartiers ou les tiens. Ce n’est point parce-que tu n’as pas les mêmes considérations sur l’honneur que tes semblables, mais pour eux, voir cette femelle battue à un tel point ne sera qu’un fardeau de plus sur ces épaules. Protège-là. »

Alors que ces mots furent prononcés, une voix s’éleva dans les réseau de communications, une mission prioritaire ?

_________________



- Ky'Helan percera a nouveau les cieux  -

- Khor Ores 'Koram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De couloirs en couloirs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De couloirs en couloirs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De couloirs en couloirs.
» {Vaisseau Amiral Civil} Couloirs du navire
» kadhafi est mort
» Couloir bus sur les avenues
» À l'ombre du sépulcre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par les hérétiques. :: 
Bastion Hérétique
-
Sauter vers: