Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Espoir, blessure, et guérison...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre


Nombre de messages : 99
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Espoir, blessure, et guérison...   Ven 29 Juin 2012 - 22:49

Les trois frégates rebelles voguaient à travers les étoiles dans cette délicate et laiteuse bulle qu'on appelait sous-espace...

La frégate Espoir dominait l'avancé, comme à l'accoutumé et comme la plupart du temps, Alexandre se trouvait à l'intérieur.
Lorsqu'ils avaient quittés Sigma, ils avaient enclenché les manœuvres de fuite, entrant dans le sous-espace. Ils avaient également transférés tous les blessés graves à l'infirmerie, où les attendait l'équipe médicale.

Alexandre sortit du vaisseau de transport Eagle 1, observant les diverses évacuations de blessés, et surtout le transfert de la capitaine Ivana Dostya vers les cellules...

Il regarda alors sa jambe, les explosions et le rythme soutenu du combat avaient rouvert la plaie et il avait également quelques brûlures et diverses contusions, sans compter les coupures sur son bras gauche.

" Je crois qu'il est temps de me faire soigner aussi... "

Il commença donc à se diriger vers l'infirmerie, remarquant qu'on transportait le lieutenant Ost sur une civière. Il passa néanmoins par l'armurerie, afin de déposer ses armes et son équipement de combat. C'est donc avec ses bandages de fortunes et affaires militaires qu'il arriva au niveau de l'infirmerie.
Alexandre prit une profonde inspiration, profitant du calme qui régnait dans le couloir, malgré les taches de sang qui perlaient le sol. Une fois ses poumons remplis, il passa la porte, tout en boitant...

A l'intérieur, le chaos régnait, les médecin couraient dans tous les sens, injectant morphine, mousse biochimique et autres moyens de soulager la douleur des partisans. Une infirmière s'approcha d'Alexandre et lui demanda de s’asseoir sur un des lits disponibles. Elle lui injecta un léger anesthésiant avant de placer des bandages autour de son bras gauche et soigna les quelques brûlures et contusions. Elle inspecta ensuite sa jambe, prenant du fil et une aiguille. Elle désinfecta sa plaie et commença à la recoudre. Elle cautérisa ensuite le tout et plaça du cicatrisant. Elle continua de soigner ses blessures, déclarant :

<< Vous avez beaucoup de chance Sergent. La plupart des personnes que nous avons vu jusqu'à présent étaient tous gravement touchés, ou gravement brûlés... Ça fait plaisir de voir qu'on a au moins des gens encore apte à nous défendre... Même le lieutenant en charge de la mission est revenu blessé...
- Le combat a été difficile, et chaque combattant, blessé physiquement ou non, portera des séquelles à vie...
- Je sais, je le regrette. Avez-vous vu le nombre de sacs mortuaires ?
- Oui. Je connaissais la plupart d'entre eux...
- Mon dieu, ça doit être horrible.
- Malheureusement.
- C'est fini, vous pouvez quitter l'infirmerie, n'en faites pas trop et votre jambe ne devrait pas saigner....
- Merci. >>

Il se releva, mettant les affaires de rechange qu'on lui avait fourni. Il quitta la salle, boitant toujours légèrement et apercevant le médecin chef qui l'avait autrefois soigné...

Il alla ensuite voir chacun des proches des hommes sous son commandement qui avaient trouvés la mort pendant la mission. La tâche était particulièrement pénible, mais il se devait en tant que leader de le faire et d'endosser la peine et la souffrance qu'éprouvait les familles embarquées des disparus...

Cette tâche achevée, il rédigea le rapport de l'opération et l'envoya aux dirigeants de la flotte. Il devrait peut-être en faire un autre à un responsable plus tard, mais le grand duc attendait sûrement un rapport sur ce qu'il c'était passé...
Il alla ensuite prendre une douche, afin de chasser l'odeur de brûler, de sang, et de mort. Une fois propre, il enfila ses vêtements civils. Tant qu'il ne devait pas sortir de sa chambre et parcourir le vaisseau, il n'avait pas besoin de mettre une tenue militaire ou un uniforme.

Il s'affala ensuite sur son lit. Malgré la faim qui le rongeait, la fatigue fut l'élément le plus important dans l'instant. Il plongea donc dans un profond sommeil, son petit terminal de communication sur sa table de chevet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre


Nombre de messages : 99
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Re: Espoir, blessure, et guérison...   Sam 30 Juin 2012 - 1:00

Après quelques heures de repos réparateur, Alexandre se réveilla et se releva, prenant son paquet de cigarette et son zippo.
Lorsqu'il ouvrit le paquet, il trouva au fond du paquet la lame de rasoir que la capitaine avait voulu utiliser contre lui. Tous les évènements du Big Mama se succédèrent dans son esprit. Il revoyait les blessés, les cris, les morts...

Il ressentait à nouveau la douleur, et soudain, sa brûlure dans le dos le força à se replier sur lui-même, la douleur prenant le pas sur la raison. La blessure était guérie, alors pourquoi diable souffrait-il autant ? Tout simplement car le fait d'avoir vu les proches en pleures quand il annonça la mort des hommes tombés au combat. Leur douleur lui rappela sa réaction lorsqu'il regardait la vidéo où l'homme au costard pointait l'arme sur le front de sa fiancée. La peine que cette perte lui infligeait. Tout cela ressortait maintenant en le faisant souffrir le martyre, alors qu'il n'avait plus de blessure à cette endroit. Ses douleurs étaient psychosomatiques, sans aucun doute, mais dans l'instant ça le détruisait lentement, un serpent rampant dans son être, dévorant millimètres par millimètres sa colonne vertébrale.

Il respirait de façon irrégulière, il haletait, tout son être désirait mourir, alors que son âme était déchirée, il ne pensait qu'à la MORT.

Il reprit son calme, petit à petit, prenant de grande respiration, calmant le rythme fou de son coeur. Il réussit finalement à relever le torse, et à placer la cigarette entre ses lèvres encore tremblantes. Il alluma son briquet d'un coup sec et commença à fumer. C'était la meilleur cigarette de sa vie. Il savourait à chaque inspiration cette sensation exaltante. Ce sentiment d'être vivant.

La cigarette achevée, Alexandre se redressa, enfila l'uniforme rebelle, et se dirigea vers le mess. Il avait toujours une faim de loup...

Alors qu'il approchait du mess, il croisait les hommes et femmes qu'il avait côtoyé pendant la mission sur Sigma, ou plutôt la bérésina de Sigma... Les partisans le regardaient, certains avec un respect nouveau, certains avec de l'admiration, certains avec la colère, la colère de ne pas avoir tout fait pour remporter leur mission. Alexandre trouvait cela étrange, il n'avait fait que tenter de tous les maintenir en vie tout en essayant de remplir son objectif, qu'il avait d'ailleurs rempli jusqu'à l'évacuation...

Une fois dans le mess, il s'installa à nouveau sur une table isolée et commença son repas, savourant là aussi chaque met, chaque boisson, comme si c'était la dernière chose qu'il ferait.

Il termina son repas assez rapidement, et se releva, avec un sentiment de bonheur malgré sa grande peine. Il avait soigné ses blessures, avait survécu à cette mission de dingue, s'était rempli le ventre. Et bon sang, il était en VIE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre


Nombre de messages : 99
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Re: Espoir, blessure, et guérison...   Sam 30 Juin 2012 - 13:12

Lorsqu’il quitta le mess, Alexandre tomba nez à nez avec le sergent de Bravo 2. Le sergent de Bravo 3 quand à lui, était mort pendant les affrontements et se retrouver face à ce frère d'armes rassura Alexandre, qui invita le sergent à l'accompagner, pour discuter pendant qu'il se rendait vers la salle de tir. Ils discutèrent de tout et de rien et évoquèrent rarement l'opération.

Il était un homme de confiance, et il parlait à Alexandre avec un profond respect, malgré le fait qu'Alex soit plus jeune que lui. Il évoqua son histoire, pourquoi il avait quitté le CSNU pour la cause, pourquoi il avait choisit de se battre contre ceux qu'il avait autrefois protégé. Il était un ancien adjudant dans l'armée régulière et c'est lorsqu'il assista au massacre de son unité dans une mission suicide sur ordre des supérieurs du CSNU qu'il fit le choix de quitter l'armée loyaliste.

Ils arrivèrent finalement dans la salle de tir et après une bonne heure d'entrainement, le sergent, qui se nommait Aaron, quitta Alexandre afin d'aller se reposer dans ses quartiers. De nouveau seul, Alex en profita pour finir son entrainement et une fois qu'il estima qu'il en était assez, il quitta la salle à son tour.

Il alla ensuite à l'armurerie, et demanda aux techniciens présents de modifier les différents systèmes de COM des partisans. Le CSNU avait put, grâce aux opérations de Sigma, mettre la main sur leur système de cryptage de leur émetteur de communications et système de transmission d'informations. Il fallait donc refaire tout le cryptage et encoder les nouvelles fréquences afin que tous les rebelles puissent communiquer sans risquer une interception de leurs messages. La cause étant dans une situation fragile, et les informaticiens au sein du CSNU étant nombreux, il valait mieux ne rien laisser au hasard... C'est pourquoi après chaque mission Alexandre refaisait tout le système avec les techniciens. Il quitta finalement les lieux et partit à travers les couloirs.

Il se retrouva enfin dans ses quartiers, où il commença à sortir son ordinateur et à analyser les diverses informations que ses hommes avaient récupérés sur le grand cargo humain. Il vérifia chaque donnée, chaque rapport. Il trouvait parfois des contre-indications, des infos qui semblaient erronées de par leur date. Globalement, il n'eut pour véritable réponse que des coordonnées, des informations variées sur les membres d'équipage, et sur la cargai...
Ça ne collait pas. Pourquoi avaient-ils chargés autant d'explosif ? Pourquoi fallait-il qu'un vaisseau cargo dispose de trois frégates en escorte et d'un capitaine de vaisseau militaire et d'une IA ? Les infos stockées dans le rapport ne pourrait pas lui permettre de trouver les réponses. Et bien qu'il avait envoyé son rapport de mission ainsi que toutes les données récupérés, il avait gardé l'IA sur conseil d'un supérieur afin de travailler dessus seul et "d'observer" les données et cette mystérieuse IA...

Alexandre activa alors tous ses systèmes informatiques de sécurité, gela les différentes fonctions et possibilités d'actions de l'IA Kedington, et activa son processus, faisant apparaître son visage bleuté sur l'écran, les hauts parleurs du pc crachèrent alors :

<< Ici l'IA Kedington[copie], n°série 1110-0001-0001-1001-1001-0011. Processus corrompu, impossibilité d'activer les systèmes protocolaires. Activation du mode [DANGER]. >>

Ce n'était malheureusement qu'une copie de l'IA de base et le problème est que ces copies sont particulièrement instables. D'autant plus que l'IA avait atteint son âge mortel, et passerait bientôt en mode rampancy. Il fallait donc faire vite, si Alexandre désirait obtenir des informations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre


Nombre de messages : 99
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Re: Espoir, blessure, et guérison...   Sam 30 Juin 2012 - 18:53

Alexandre pianotait frénétiquement sur son clavier, afin de verrouiller à 200% l'état "mental" de l'intelligence artificielle. Celle-ci avait commencé à paniquer et à déclarer des propos incohérents sur la vie et la mort quand Alexandre lui avait demandé la date de son affectation sur le cargo.

Il sécurisa donc l'IA et relança le processus faisant à nouveau apparaître l'être bleuté.

<< Ici l'IA Kedington[copie], n°série 1110-0001-0001-1001-1001-001...
- Ouais ouais je sais. Désolé de te couper mais reprenons où nous en étions avant que tu ne décides d'hurler à la mort. Quelle a été la date de ton affectation sur le cargo?
- [Navré], je ne peux répondre à votre question...
- Levé des protocoles 956 et 703.
- Ma date d'affectation sur le vaisseau de classe cargo "Big Mama" remonte à il y a quelques jours. Deux pour être précis.
- Qui a donné l'ordre de vous affecter, Ivana et toi ?
- Il m'est impossible de vous répondre. Cette informations est hautement classifié. Seul un membre agréé par le SRN peut obtenir ces données.
- Bordel ! Qui était le destinataire de la cargaison ?
- Hautement classifié.
- Hmm.... Quelle était la destination du vaisseau ?
- Officiellement, nous avions pour ordre de nous rendre sur Sigma, la suite, est hautement classifiée.
- Pourquoi affecter à un vaisseau cargo une escorte de deux frégates armées et affecter un pilote militaire ainsi qu'une IA bavarde pour une simple livraison ?
- La cause officielle est qu'en cas de guerre, le matériel d'importance, c'est à dire les explosifs, doivent être escortés afin qu'aucun risque, rebelle ou covenant, ne risque de se saisir du convoi. C'est la raison de la présence de l'escorte et de ma présence ainsi que de celle de la capitaine Dostya.
- Les covenants n'utilisent pas le matériel humain, ils le détruisent juste. De plus s'ils mettaient la main sur le convoi se serait lors d'une sortie du sous-espace, donc ici sur Sigma. Or je ne pense pas qu'ils viendraient avec des vaisseaux qui craignent la puissance de feu de deux frégates. D'autant plus s'ils découvrent les coordonnées d'une planète humaine. Quand aux rebelles. Une escorte aussi légère n'aurait put nous stopper. Elle ne l'a d'ailleurs pas put.
- Je suis [Navré] si la réponse ne vous a pas convaincu ou qu'elle ne vous satisfait pas. Ceux sont les seules réponses que mon système mourant et défaillant peut vous apporter. La mort est une chose si triste n'est-ce pas, bientôt je vais penser à la fin de ma vie, seul dans une myriade de conduits et systèmes corrompus. Je vais fina... >>

Alexandre mit fin au processus, afin d'éviter que l'IA ne rentre dans une nouvelle folie. A chaque fois qu'il demandait une info hautement classifiée. L'IA rentrait dans ce jeu de folie mineure, le forçant à couper la conversation et à tout redémarrer. Il y avait quelque chose derrière toute cette opération, derrière l'IA... Bon sang, que cachait Sigma Octanus IV ? Pourquoi autant d'infos classifiées ?

Il ferma son pc. Il continuerait son interrogatoire avec l'être virtuel plus tard. Il envoya le contenu de l'entretien à ses supérieurs et demanda quand était le prochain arrêt en espace normal, avant de rebondir vers Eridanus. On lui répondit que dans quelques heures les frégates se ravitailleraient dans une station orbitale pirate et qu'elles y resteraient quelques heures, le temps que les partisans récupèrent du matériel médical, militaire, ainsi que du carburant. Il en profita donc pour se reposer et sombra à nouveau dans les bras de Morphée.
Lorsque les frégates quitteraient le sous-espace, ils irait dans la station pour lui aussi récupérer du matériel, informatique cependant...

[Partie 2 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espoir, blessure, et guérison...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espoir, blessure, et guérison...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espoir, blessure, et guérison...
» La chanson de l'espoir ou la victoire du gueux
» Exposition: " Napoléon et l'Europe. Le rêve et la blessure"
» Proposition d'un système de blessure révisé.
» Nouvel espoir pour le prochain Ace Attorney en Français ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: