Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: L'espace   Jeu 5 Juil 2012 - 22:20

Citation :
L'espace autour de Barren... 6 vaisseaux covenants se tenaient en stationnaire, réduisant à néant les quelques vaisseaux humains restants. C'est alors qu'une rupture spatio-temporelle apparue. Puis une autre, et encore une. Ainsi de suite jusqu'à voir l'arrivée complète d'une flotte de 30 vaisseaux humains, prêts à en découdre.

Pilotes humains, Zealot covenants, c'est à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: L'espace   Jeu 5 Juil 2012 - 23:43

Adam soupira et étira ses jambes sous la table de ses quartiers. Voilà deux jours que lui et une flotte de 30 vaisseaux étaient dans le sous-espace en direction de Barren, une colonie minière sous l’attaque des Covenants. L’ordre était arrivé directement de Hood, toutes les unités spatiales à portée avaient été mobilisée, y compris Adam. L’ensemble des commandants s’étaient organisés rapidement, et avaient auto-baptisé leur flotte « Salvation » et Adam en avait pris le commandement global, son grade d’Amiral le plaçant directement en tête. il leva toute sa masse avec peine de sa chaise et se dirigea vers la passerelle de commandement. Le plus terrible dans ce genre de situation, c’est de ne rien pouvoir faire et devoir garder un sang-froid exemplaire pour l’équipage, se dit Adam. Surtout depuis qu’il était Amiral.

Arrivé avec peine à la passerelle de commandement, les sentinelles se mirent au garde-à-vous et le laissèrent entrer. Son second, le Lieutenant Gaeta, lisait un rapport sur les différents vaisseaux qui composait la flotte « Salvation ». Adam lui emprunta et jeta un œil, c’était une flotte harmonieusement composée. Il espérait simplement que cela serait suffisant face à la flotte ennemie.
Salvation était composée d’un Phoenix, 8 Marathons, 3 Halcyons (dont le sien, l’UNSC Support), 4 destroyers et 14 frégates. L’Amiral Jackson ne connaissait que 3 commandants parmi les 30. Il s’agissait du Contre-Amiral James P. Wallace, son plus vieil ami dans la Navy aux commandes de l’UNSC Achille, une classe Marathon. Il avait aussi souvent combattu aux côtés du Contre-Amiral Tanaka qui lui était aux commandes de l’UNSC Age of Fear , le puissant Transporteur Phoenix qui accompagnait la flotte.

Ses pensées furent interrompues par le Lieutenant Price.

-Monsieur, sortie du sous-espace et arrivée sur Barren dans trente minutes !

L’Amiral hocha de la tête, et se dirigea vers un appareil de communication.

- Mettez-moi en contact avec toute la flotte.

Quelques secondes plus tard, un ingénieur lui confirmait que sa voix était diffusée sur tous les ponts de tous les vaisseaux de la flotte. Adam Jackson sorti un mouchoir de sa poche, s’essuya le front et commença à émettre.

-Ici l’Amiral Jackson, commandant de l’UNSC Support et de la flotte Salvation. Nous sortions du sous-espace dans 28 minutes et nous trouverons à 400.000 kilomètres de notre objectif : la planète Barren. Nous ne savons pas quelle sera la force ennemie déployée. Notre objectif est simple : dès la sortie du sous-espace nous nous séparerons en deux groupes comme prévu. Le groupe A mené par le Contre-Amiral Tanaka fera un atterrissage rapide éclair afin de déployer des troupes aux zones stratégiques qui vous ont été envoyées, pendant que le groupe B mené par moi-même et le Contre-Amiral Wallace couvriront leur descente. Une fois les troupes déposées, le groupe A devra remonter rapidement et rejoindre le groupe B pour s’occuper des forces ennemies dans l’espace. Je vous souhaite bonne chance à tous, que Dieu puisse nous protéger tous.

Son petit message terminé, il « couru » jusqu’à ses quartiers pour aller revêtir son costume d’officier et laisser de côté cette vilaine chemise. Son obésité le ralentissait considérablement, et comme il refusait de se déplacer en warthog, cela lui pris vingt minutes pour faire l’aller-retour.
De retour sur la passerelle il regarda par la baie vitrée l’espace défiler devant lui, en attendant avec un poids sur le cœur la sortie du sous-espace. Il saisit tout de même l’appareil de communication et communiqua avec son vieil ami Wallace :

-Bonne chance l’ami.

Il ne prit pas la peine d’attendre la réponse et raccrocha, imaginant les quelques dizaines de saloperies que Wallace lui balançait à l’autre bout.
Le Lieutenant Price fit le décompte final depuis son poste, en écho avec tous les ingénieurs au même poste sur les vingt-neuf autres bâtiments.

-Sortie du sous-espace dans 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 … Sortie !

Les étoiles qui défilaient devant les yeux de l’Amiral ralentirent instantanément jusqu’à s’arrêter complètement. Un minuscule petit point grandit en quelques secondes, il s’agissait de Barren. La trentaine de vaisseau s’immobilisa comme un seul à environs 400.000 kilomètres de Barren en moins de trois secondes. Immédiatement, une sirène stridente retentit dans tout l’UNSC Support. L’ennemi avait détecté leur arrivée depuis un moment et une salve de plasma se dirigeait droit vers la flotte Salvation. Aucune manœuvre n’était possible après une sortie du sous-espace, et la salve toucha de plein fouet une frégate physiquement proche de l’UNSC Support. Adam la vit exploser en moins de 5 secondes après être sorti du sous-espace. L’onde de choc secoua l’Halcyon de Jackson qui fut projeté contre un mur. Les débris fusèrent et touchèrent une seconde frégate, qui vit ses réacteurs salement endommagés. Cette seconde frégate dériva dans la direction opposée à la planète. De ce que pouvait voir Jackson, les dommages étaient irréparables et le réacteur allait probablement sauter sous peu. L’équipage était perdu.
Il essaya de ne pas y penser et lança l’ordre au groupe A de foncer en direction de la planète pour aller déposer les troupes, véhicules et matériel.
Se relevant difficilement, il hurla :

-SCAN !
-Nous détectons une flotte de 6 vaisseaux Covenants. 2 Destroyers, 2 CSS, 1 Corvette, et OH MON DIEU ! UN STA ! (Super Transporteur d’Assaut, plus grand vaisseau Covenant).
-Oh non ... Dieu nous garde …

Après s’être relevé, il constata effectivement qu’un Super Transporteur d’Assaut était présent, à moins de 200.00 kilomètres d’eux. Il n’en avait jamais vu un vrai. Il était gigantesque, Adam évaluait sa taille à une trentaine de kilomètre de longueur.

-Amiral, je détecte aussi 6 CCS en atmosphère de Barren.
-Que le groupe A les ignore, on doit s’occuper de ces chiens en premier ! Wallace, couvre moi ! Feu à volonté ! Les deux Halcyons avec moi ! On va se rapprocher et faire les appâts !

Adam se rendit compte qu’il était impossible de commander les 28 vaisseaux restants seul. Les autres devraient être autonomes. La bataille qui se présentait à eux était sûrement la plus grande à laquelle il avait participé. Il demanda à son officier chargé des communications d’envoyer un message à toutes les troupes présentes sur Barren.

-Ici l’Amiral Jackson, commandant de la flotte Salvation. Nous sommes venus vous porter secours, un détachement de vaisseaux est en route pour vous envoyer des renforts humains et matériels aux points stratégiques ci-joints. Tenez bon, nous nous occupons des forces spatiales ennemies ! Jackson, terminé.

Les radars de l’UNSC Support lui indiquaient que les bâtiments ennemis avaient envoyé des vaisseaux d’assaut spatiaux, les redoutables Seraph.

-Lieutenant Lucas, chargez le CAM et envoyez les Longswords ! Salvation ; Groupe B, envoyez vos chasseurs ! Nous devons tenir le temps que le groupe A revienne !

Adam jeta un œil à la planète Barren. Elle était bien mal en point, on voyait depuis l’espace des continents entiers rougeoyants, et des explosions. La planète était bel et bien foutue. L’unique objectif était maintenant d’évacuer les civils, de détruire un maximum de vaisseaux ennemis et repartir en vitesse avant que d’autres vaisseaux Covenants arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erae 'Nogaree
Sangheili, Zealot Domo
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : épée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil à plasma

MessageSujet: Re: L'espace   Ven 6 Juil 2012 - 19:52

Erae marchait machinalement dans la salle de contrôle de son vaisseau, le super transporteur d'assaut " Secrets of Devotion ".

En tant que maître de flotte, Erae se devait d'abattre tous ce qui pourrait gêner la progression de ses troupes, vaisseaux ou combattants. Jusque-là, ça allait. Ils avaient pulvérisé la pseudo flotte humaine et avaient terrassé une grande partie des forces au sol. Alors qu'il avançait, doucement, un de ses subalternes lui déclara :

<< Maître ! Plusieurs signatures de sortie de sous-espace détectées ! Des renforts humains sont en train d'arriver !
- Focalisez le signal, dès qu'ils seront là, ouvrez le feu. Ils ne pourront pas échapper à notre accueil... >>

Erae se dirigea au centre de la passerelle et se dirigea vers son siège anti-gravité. Il vérifia que sa cape ne se froisserait pas avant de s’asseoir sur le siège. Il fixa les nombreux panneaux informatifs, analysant la composition probable des vaisseaux humains. C'est alors qu'une alarme s'activa, signe que la nouvelle flotte humaine entamait sa sortie. Elle était composée de 30 vaisseaux... Le combat risquait d'être intéressant.
Erae leva sa main, et lorsque les vaisseaux ennemis apparurent, il abaissa son bras en hurlant :

<< A tous ! Ouvrez le feu ! Réduisez-moi ces insectes en cendres ! >>

Ses Sangheilis hurlèrent alors qu'ils actionnaient les mécanismes de mise à feu. Les tourelles à plasma se chargèrent de rouge, leur bobine façonnant le plasma, avant de cracher la mort sur la flotte humaine. Les tirs touchèrent deux frégates humaines, la première explosant littéralement et la deuxième dérivant, avant de finalement être détruite par un tir d'un des destroyers de l'hégémonie. Le feu léchant les coques des adversaires, Erae hurla :

<< Envoyez les Séraph ! Je ne veux pas être importuné par ces vulgaires chasseurs humains ! >>

Les larmes quittèrent les différents hangars et commencèrent à se diriger vers les humains. Ils avaient réussi à larguer leurs troupes sur la planète en envoyant des vaisseaux malgré le risque encourus. C'était brave, inutile mais brave. De toute manière, le maître des opérations terrestres n'aurait pas de problème pour gérer le conflit au sol et remplir sa mission. Il fallait donc se focaliser sur l'espace et le combat à venir. L'entrée avait été particulièrement soignée pour les covenants et salée pour les humains, Erae savait que la suite sera de même saveur. Il dirigea les flots de tirs sur différents vaisseaux, les réduisant en simples gruyères. Un destroyer et deux frégates humaines avaient été endommagées pour une légère avarie sur la coque d'un des destroyer.

Le groupe de vaisseaux ennemis qui étaient partis déposer les forces humaines remontaient péniblement à travers l'atmosphère de la planète, leur coque brûlée à certain endroits par les dire des vaisseaux de l'hégémonie en atmosphère. Erae ordonna alors de charger les torpilles à plasma, visant le vaisseau humain qui appartenait à ce qu'ils appelaient la classe "Halcyon" au centre de la flotte ennemie, persuader qu'il s'agissait du vaisseau commandant.

Les humains étaient vraiment stupides sur certains points. ils avaient monté leur plateforme de commandement à la proue de leur engin, au lieu de les enfoncer dans les entrailles du vaisseau, la protégeant de plusieurs couches de blindages comme c'était le cas sur les vaisseaux covenants.

Un tir de CAM percuta la coque du super-transporteur, faisant briller son bouclier sous la densité de la frappe mais ne le faisant pas fléchir. Le vaisseau trembla rapidement, avant de se stabiliser et de lancer une salve de tirs sur un "Marathon" humain, la touchant en son milieu, le vaisseau dériva mais tint bon quand même, probablement endommagé à 50%.

Erae décida alors d'en finir avec le Marathon et ouvrit le feu avec l'un de ses projecteurs à énergie, réduisant en poussière l'ancien vaisseau humain. Les vaisseaux ennemis manœuvrèrent et rouvrirent le feu sur un des destroyers, brisant ses boucliers et endommageant lourdement sa coque, le vaisseau réussi cependant à rester apte au combat, malgré la perte de nombreux systèmes de défense et devant attendre le rechargement de ses boucliers.
Un autre tir de CAM percuta alors le Secrets of Decovtion.

<< Boucliers à 80% !
- Chargez les projecteurs à énergie, et donnez l'ordre aux autres vaisseaux de charger leurs armes, je veux qu'à mon signal, on délivre le sens du mot "Désespoir" sur la flotte humaine... >>

Oui, le combat risquait d'être intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: L'espace   Sam 7 Juil 2012 - 21:20

Barren...petite planète perdu dans le fin fond des colonies extérieures était en proie à la destruction mais cela était sans importance. L'important, c'était d'accomplir la mission d'évacuation en bottant le cul de ces saloperies! James avait hâte d'en découdre. Nouvel équipage, nouvelles améliorations et surtout, la rage de combattre. Voilà près de cinq années que Wallace n'avait pas affronté de Covenantes. Il espérait de tout coeur avoir droit à un combat grandiose pour marquer son retour. La gloire avait toujours été un but qu'il affectionnait autant que vivre. Gloire et vie était indissociable.

C'est dans cet état d'esprit, que James s'assurait des derniers préparatifs. Il vérifiait des centaines de rapport sur l'armement, les moteurs, l'équipage...enfin tout. Il voulait que l'Achille soit à 110% et rien de moins. En pleine analyse, les hauts-parleurs du vaisseau se mirent à diffuser le message du commandant de la flotte, son vieil ami Adam. James n'arrivait toujours pas à comprendre comment ce gros bonhomme avait pu atteindre aussi vite le grade d'amiral. Non pas que ces compétences en matière de commandement ou de combat...en faite, en y repensant, à part le commandement, Jackson était aussi efficace en combat qu'une vache. La comparaison lui afficha un léger sourire. Adam en vache... Malgré tout, il était heureux de servir sous les ordres de cet homme. Certes il était obèse, mais il restait un excellent officier.

Il ne restait plus que 20 minutes avant l'arrivée de la flotte sur Barren. James se leva et se dirigea illico à la passerelle de commandement. Il s'installa dans son fauteuil et regarda les dizaines d'hommes qui attendaient avec impatience le début des hostilités. Il appuya sur la commande des hauts-parleurs de son vaisseau et transmit un message à l'ensemble de son équipage:

- À tous, je ne vous direz qu'une chose: Malheur aux vaincus!

Cette phrase était en quelque sorte le cri de ralliement des membres de l'Achille. James y croyait dur comme fer. Elle signifiait que seuls les vainqueurs auraient droit à la gloire et au prestige. Les perdants n’auraient que la honte et la mort.

Le décompte des dix dernières secondes avant l’arrivée s’enclencha. James était fébrile. Enfin, il renouait avec l’action. L’enseigne O’Reily regarda l’écran et annonça les chiffres à haute voix :

-10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1…Sorti du sous-espace maintenant!

L’Achille entra en espace conventionnel. À peine la flotte était-elle sorti que déjà les Covenantes leur avait envoyé plusieurs salves de plasma qui percutèrent les premiers vaisseaux. La réaction de l’amiral Jackson ne se fit pas attendre. Il activa la première phase de son plan et organisa rapidement l’offensive. Il prit la tête du groupe d’Halcyon et demanda à Wallace de lui offrir une couverture pendant qu’il fondait au cœur de la mêlée. Peut-être celui-ci désirait-il attirer le feu ennemi? Cela semblait approprié. Les Halcyons pouvaient subir de lourdes avaries avant d’être structurellement précaire.

-Lieutenant Oshi, contactez les destroyers restants et ordonner leur d’ouvrir le feu sur les croiseurs. Je veux aussi que les frégates se positionnent de façon à couvrir nos propres croiseurs. Lieutenant Calamy, ordonnez aux chasseurs de décoller et visez moi le plus proche vaisseau ennemi.
-Cible acquise Amiral.

Cassandra, l’IA du vaisseau se matérialisa près de Wallace et lança :

-Solution de tir calculé. Tir en attente. CAM 1 et 2…FEU!


Au même moment, un croiseur Marathon éclata en morceau, atteint par plusieurs tirs ennemis. Des milliers d’hommes venaient ainsi d’être sacrifiés. Le reste de la flotte humaine ouvrit alors le feu sur les vaisseaux covenantes espérant en détruire quelques-uns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erae 'Nogaree
Sangheili, Zealot Domo
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : épée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil à plasma

MessageSujet: Re: L'espace   Mar 10 Juil 2012 - 20:25

Peu après la destruction du Marathon ennemi, une salve de tirs humains arrivèrent sur la flotte extraterrestre, touchant les vaisseaux en de nombreux points. Certains subirent des avaries mineures sur leur coque. Le "Secrets of Devotion" ne fut même pas touché, ses boucliers repoussant l'attaque. Ce fut un des destroyer, le " Sword of the Scarlet Crusade " qui reçut le plus de dommage et qui éclata, faisant apparaître une boule bleutée dans l'espace...

Era serra le poing et frappa son siège anti-gravité. Ils avaient essuyer une perte et même si cela ne l'étonnait pas, ça l’énervait tout de même. Il se repositionna sur le fauteuil et ordonna la frappe coordonnées des vaisseaux de l'hégémonie, faisant pleuvoir une myriade de salves de plasma et de tirs de projecteurs à énergie sur les vaisseaux humains. Les Halcyons tentèrent de se placer en protection mais ils ne purent stopper tout les tirs, certains passant au travers de leur coque ou d'autres étant passé avant leur placement.

Deux frégates humaines éclatèrent sous la violence des tirs et un destroyer fût balayé par un tir de projecteur à énergie. Les vaisseaux humains étaient nombreux, c'est ce qui faisait leur force.

Un tir humain, masqué par les salves de plasma, atteignit la coque du super-transporteur, provoquant des incendies mineures mais réels sur le vaisseau.

" Ils connaissent notre faiblesse ? Impossible ! "

Les super-transporteurs d'assaut ne pouvaient en effet pas tirer, se déplacer, et activer leur boucliers à énergie en même temps... Mais la puissance et la résistance du vaisseau comblait cette lacune.

Erae ordonna donc de stopper les tirs et de réactiver les boucliers, parant ainsi d'autres tirs des vaisseaux ennemis. Le calme étant légèrement retombé, il ordonna ensuite l'envoi de sa surprise...

Les systèmes de tirs et de scans adverses vacillèrent alors légèrement, avant de n'être plus disponibles. Une Covenant Stealth Corvette fit alors son apparition, au milieu de la flotte humaine, parasitant leur système de guidage et d'armement.

<< Maintenant ! Ouvrez le feu ! >>

Les vaisseaux s’exécutèrent, abattant leur vomis plasmique sur les vaisseaux humains. Un destroyer fut endommagé à environ 45%, Une frégate explosa. La plupart des autres vaisseaux ne reçurent que des dégâts mineures...

Le "Secrets of Devotion" chargea alors ses projecteurs à énergie, se préparant à frapper... Les humains n'avaient plus d'aide informatiques tant que la Covenant Stealth Corvette "Uncertain Future" se trouverait au sein de leur formation. Les humains allaient devoir se fier uniquement à des coordonnées réels pour s'en sortir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: L'espace   Jeu 12 Juil 2012 - 15:43

Citation :
Dans toute la région proche de Pandémonium, les humains luttaient pour leur survie... Partout, les combats désespérées avaient lieux, montrant la rage et la motivation d'une espèce menacée par l'extinction...

La ville de Pandémonium elle, se faisait submerger par les forces ennemis, et les soldats qui combattaient avec peine à l'intérieur sentaient leur fin arriver. Mais ils luttaient, comme pour donner de l'espoir à tout les humains présents sur la planète, comme pour leur léguer leur bien le plus précieux : le courage.

Soudain, les forces de l'hégémonie s'en allèrent, quittèrent le champ de bataille d'un pas pressé. Les marines se regardèrent, le sourire aux lèvres. Certains humains s'embrassèrent, d'autres se méfièrent, mais dans l'instant, les humains avaient remporté la bataille pour la capitale...

Les spirits et nombreux phantoms s'élevèrent, et se dirigèrent vers le " Midnight in Solitude ".

Pendant ce temps, un jeune marines, nommé Léo Needass parcourait le bâtiment le plus haut de la ville : La tour de la société "Vagi-net" située au centre de la capitale. Il chercha des survivants du conflit, fouillant les décombres, appelant des hommes inexistants.
Il continua sa route, jusqu'à l'escalier qui menait au sous-sol, qu'il emprunta. Chantonnant doucement, savourant la victoire humaine, il tomba nez à nez avec... Une bombe anti-matière. Le compteur hurlait, de nombreux symboles extraterrestres défilant sur son écran. Léo se mit alors à courir, lâchant armes et affaires diverses. Il sortit du bâtiment en criant << BOMBE! >> lorsque le compteur passa au rouge...

La déflagration le souffla, lui et l'ensemble des humains dans la zone. Les autres bombes installées en pentagramme dans la ville s'activèrent également, réduisant en poussières bleutées tout les hommes qui fêtaient leur victoire si durement acquise...

Pandémonium se retrouva plongée dans une énorme boule bleue. La ville disparaissait dans les flammes bleutées de la charge anti-matière. L'onde de choc fut si violente qu'à l'hôpital Résistance, situé pourtant à plus de 45km de la ville, les personnes présentes furent projetés sur les murs, sans réaliser vraiment ce qui leur arrivait. Seul les covenants de la zone avait connaissance du plan machiavélique qui avait été lancé, et seul eux avaient eu le temps de se préparer au choc...
Du côté de la base, on ne vit que l'explosion au loin, qui fut rattrapé par l'atroce bruit de la détonation, rappelant que plus de 10 000 personnes venaient de trouver la mort...
Le convoi subit à peu près le même sort qu'à la base, mis à part les nombreux tremblements que les véhicules ressentirent.
Dans l'espace enfin, les humains aperçurent avec horreur une énorme sphère bleue apparaître à la surface, comprenant que la ville venait de tomber... Globalement, le temps se figea pour tous, la région étant plongée dans une énorme aura azur, magnifique et dramatique à la fois. Les regards étaient figés, inquiets, désespérés. Si l'on voulait résumer la situation, on aurait dit que les hommes étaient maintenant au septième cercle de l'enfer...

Dans l'espace, la situation n'était déjà pas au top, alors l'explosion de la ville n'avait tout simplement que détruit le moral des troupes, et malheureusement sans morale, la victoire n'était même plus un espoir, mais un mirage lointain...

PHASE 2 Lancée ! De nouveaux ordres peuvent vous être donnés, vérifiez vos messageries ! Les responsables restent inchangés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: L'espace   Jeu 12 Juil 2012 - 23:20



Adam essuyait la sueur qui coulait abondamment de son front. Quand une autre salve de plasma s’abattit sur les vaisseaux, l’Amiral tomba de son siège. Le choc avait été violent, l’UNSC Support étant en première ligne. Le gros amiral se releva péniblement, et se dirigea vers son panneau de contrôle. La flotte avait essuyé une perte de 6 vaisseaux depuis la sortie du sous-espace. L’arrivé du groupe B se ferait sous peu, mais en attendant il fallait continuer de tenir. Le combat était rude, la flotte humaine Salvation était largement supérieure en nombre mais ne disposait pas des puissants boucliers Covenants.

-CAM 1, paré à tirer ! Solution de tir calculée !
-Feu !

L’Halcyon s’ébranla et un puissant tir parti. Il toucha le Super Transporteur d’Assaut, mais ne lui fit quasiment aucun dégâts à part quelques incendies mineurs à peine visible du poste de commandement d’Adam.
L’équipage était au branle-bas de combat, les ingénieurs courant d’un poste à l’autre pour calculer des données, s’assurer du bon fonctionnement de chaque partie du vaisseau. Des ordres et des questions étaient posés de partout sur la passerelle de commandement.
Soudain, un murmure d’incompréhension et de surprise parcouru toute la passerelle. Les systèmes électriques, de communications et de solutions de tirs étaient brouillés. Au même moment, une corvette covenant noire fit son apparition au milieu de la flotte. Au même moment une volée plasmique s'abattit sur la flotte, ce qui fit exploser une frégate et toucha l'UNSC Achille, le vaisseau du Contre-Amiral James P. Wallace.

-Elle était parmi nous depuis le début ! Saloperie de camouflage !

Décidément, ces Covenants étaient toujours aussi fourbes. La flotte était privée de communication. Le protocole dans le cas présent était de communiquer par morse à l’aide d’un énorme projecteur placé de chaque côté du vaisseau amiral. Le problème étant que si Adam se mettait à transmettre des directives aux autres vaisseaux, les Covenants comprendraient immédiatement que c’est lui qui est aux commandes de la flotte et le prendraient immédiatement pour cible. Pour parer à cela, les petits gars de l’UNSC avaient pensé à tout.
Au même moment, tous les vaisseaux du groupe A de la flotte se mirent à scintiller, transmettant des ordres bidons en morse, pour tromper les Covenants. Adam dicta le véritable message en morse à la flotte, qui avait évidemment les yeux braqués sur son vaisseau et non pas sur les leurres.

-Transmettez : Tirs prioritaires sur corvette furtive. Attention tirs fratricides. Ensuite concentrer tirs sur les faibles. Terminés.


Par-là, il voulait dire se concentrer à détruire les vaisseaux les plus faibles, sachant que le Super Transporteur d’Assault serait impossible à détruire tant que le groupe B ne viendrait pas apporter son aide. Et surtout, Lord Hood l’avait averti qu’une Cible Haute Valeur se trouvait dans un vaisseau de la flotte ennemie. Nul doute qu’il serait dans le Super Transporteur d’Assaut.
Tous les vaisseaux qui étaient prêts à tirer alignèrent leurs CAM sur la corvette. Celle-ci avait ses boucliers actifs, comme son camouflage était désactivé. Cela faisait belle lurette que les humains avaient remarqués qu’un vaisseau covie ne pouvait pas tirer, activer ses boucliers, se déplacer en même temps. Heureusement, se dit Adam, sinon l’humanité serait sacrément dans la merde si les vaisseaux extra-terrestres pouvaient faire tout ça. La difficulté ici, serait de tirer manuellement de manière correcte, sans l’aide des systèmes de tirs qui étaient présentement brouillés.

Des détonations synchronisées déchirèrent l’espace, et le bouclier de la corvette oscilla. Elle avait encaissé 3 tirs de CAM simultanément, et ses boucliers scintillèrent violemment, puis presque plus, ils étaient HS. 2 tirs de CAM étaient passés à côté. De nos jours, l’apprentissage du calcul des coordonnées de tir manuel étaient de moins en moins travaillé. A tort. En plus, le reste des vaisseaux de Salvation n’étaient pas encore prêts à retirer au CAM. Pendant que les chasseurs humains et covenants s’entre-déchiraient, le reste de la situation était figée. La flotte Covenant ne tirait plus leur plasma, sûrement de peur de toucher la corvette au centre de la flotte. Les vaisseaux humains, eux, n’avait presque plus de quoi tirer.

Soudain, quelque chose se passa. Tous les systèmes se réactivèrent sur l’UNSC Support. Les communications reprirent aussi. Beaucoup de capitaines demandèrent la confirmation que les systèmes électriques avaient repris partout. Tout à coup, Adam compris ce qu’il se passait. La corvette allait sauter ailleurs, se sachant perdue. Et pour cela elle ne pouvait pas garder son brouillage actif.
Adam couru du mieux qu’il put vers le panneau de contrôle de tir. CAM chargé à 94%. Soit environs 15 secondes avant de pouvoir tirer. L’Amiral serra les dents et les poings, priant pour que la corvette n’ai pas le temps de sauter. Entre temps il jeta un coup d’œil aux systèmes de tir des autres vaisseaux. Aucun n’était prêt à tirer sur la corvette avant au moins 2 minutes. C’était mal joué. Il aurait dû prévoir un ou deux vaisseaux économisant leurs CAM.

-Lieutenant Gaeta, vous calculez la solution de tir sur la corvette et tirez dès que possible !

Son second hocha la tête et pianota sur son clavier.

-Solution de tir calculé. CAM paré dans 8 secondes.

Les canons du Super Transporteur d'Assaut Covenant rougeoyèrent, se chargeant de plasma. C’est bien ce qu’Adam avait prévu : la corvette allait sauter et les Covenants allait tirer dans le tas une fois la corvette hors de portée.

-A toute la flotte, dispersez-vous ! Tir de plasma dans moins de 10 secondes.

10 secondes pour éviter un tir de plasma, c’était trop peu mais cela éviterait à certains de prendre l’impact.

-CAM 1 paré ! Feu !

L’Halcyon s’ébranla une nouvelle fois et le CAM transperça la coque de la corvette furtive de part en part, l’empêchant visiblement de sauter ailleurs. Trop tard pour les Covenants, le tir était parti, et le plasma se dirigeait à une vitesse effrayant vers le noyau de la flotte.

-Attention à l’impact !

Celui-ci fut plutôt violent. L’UNSC Support était parmi les plus touchés. Jackson se tint violement au garde-fou qui était à côté de lui, mais manqua de peu de tomber puis rouler. L’Amiral Jackson vit l’UNSC Rock of Steel, un des Halcyons de la flotte qui avait été endommagé à plus de 50% auparavant exploser en morceaux dans une boule orangée. Adam eu un énorme pincement au cœur, car il connaissait son capitaine. Le capitaine Boris Bolgarov, un camarade pendant leurs classes à qui il donnait parfois ses réponses lors des examens. Un bon gars, qui comme lui aimait la robustesse des classes Halcyon. Malheureusement, cette résistance légendaire ne l’aura pas sauvé.
L’Amiral de la flotte se força à se concentrer sur le combat, et ressasserait les vieux souvenirs plus tard.

-Amiral, blindage de la coque tribord maintenant endommagé à 50% ! Ponts 4 et 7 HS !
-Evacuez-moi les ponts adjacents et fermez leurs portes d’isolement !

Une vieille manie qui avait sauvé la vie de plusieurs centaines d’hommes. Adam en était plutôt fier.
D’après ses informations, le groupe B remontait péniblement vers leur position, ils seraient là dans cinq à six minutes.

Les tirs de CAM avaient repris, certains contre la flotte ennemie, et deux pour achever la corvette furtive qui dérivait doucement dans l’espace, pendant que des nacelles de survie s’en expulsaient.

-Longsword de l’UNSC Support, priorité sur les nacelles de survie ennemies. Tuez-moi ces enfants d’salauds !

Les covenants ne s’en étaient pas privés lors d’une de ses dernières missions, et cette fois ci Adam ne s’en priverait pas non plus.

-Price, virez à 180° tribord, la coque à suffisamment mangé de ce côté. Montez à 23.000 pieds, et ordonnez de commencer les réparations nécessaires.
-A vos ordres !

Alors que l’UNSC Support se positionnait de façon à offrir son autre côté latéral à l’ennemi afin de réparer l’autre, des murmures se propagèrent une fois de plus sur toute la passerelle. La liaison NAV-COM s’activa soudain, laissant filtrer des « Oh mon dieu … » ou « Non, pas ça … » de différents capitaines de la flotte Salvation. Adam se dirigea vers la baie vitrée de la passerelle pour observer ce qui attirait tant l’attention de la flotte. Une importante boule bleutée s’était formé à la surface de la planète. D’après les données géographiques transmises par ses ingénieurs, c’était bel et bien Pandémonium qui était partie en fumée. Une des lieutenants présente laissa échapper des sanglots.

-Papa …


Adam eu de nouveau un pincement au cœur. Un silence de mort oppressait la passerelle de commandement et sûrement tout le reste de la flotte. Jackson écouta les communications qui filtraient de la planète. Les marines au sol semblaient désemparés et abattus. L’Amiral se dit qu’il était temps de remonter le moral des troupes. Il s’approcha de la machine de communication et diffusa à toute la flotte :

-A tous. Je viens d’avoir la confirmation que Pandémonium est tombé. D’après les premières informations, il n’y aurait aucun survivants.


Adam se tût, et regarda dans le vide quelques instants, choisissant ses mots avec tact. Seuls les sanglots de la jeune Lieutenant résonnaient dans la salle. Adam lui fit signe de sortir se reposer et de se faire remplacer.

-Certains d’entre vous avaient peut-être de la famille. Mais vous ne devez pas vous laisser abattre. Ce n’est pas ce que vos frères de sang et d’arme auraient voulu. La bataille n’est pas perdue, nous sommes numériquement largement supérieurs à l’ennemi, et il est temps de venger ceux qui sont tombés. Il est temps de montrer de quoi nous sommes capables, et que l’humanité toute entière ne se laissera pas traiter de la sorte ! Nous n’avons pas écrit tant d’histoire pour se laisser dominer par des poulpes ! Nous ne lâcherons pas ! Nous vaincrons ! Tous à vos postes ! Pulvérisons-les !
-Ouais ! répondit en cœur la passerelle de commandement de l’Halcyon.
-Wallace, on passe à l’offensive. Pas question de continuer à perdre des hommes.

L’Amiral se dirigea d’un pas décidé vers son siège et continua à aboyer des ordres à son équipage. La bataille était loin d’être finie.
Soudain la liaison NAV-COM grésilla :

-Ici groupe B, Contre-Amiral Tanaka. Nous avons perdu un marathon et sommes avec vous dans deux minutes !

-Vous tombez bien, nous passons à l’offensive ! Nous devons nous débarrassez d’eux au plus vite. Laissez le STA pour la fin, occupez-vous des plus faibles !
-Reçu.
-Vous avez entendu Salvation ? Finissons-les ! hurla Adam en serrant les poings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: L'espace   Ven 13 Juil 2012 - 20:39

La surprise avait été totale. Une corvette camouflé en plein coeur de la flotte humaine. Et bien, les covies avaient de la ressource. Excellent! Le combat n'en devenait que plus glorieux. Wallace était fier de son équipage. Seul un tir de plasma les avait atteint et son officier de navigation avait jusqu'à maintenant, très bien évité les nombreux débris des vaisseaux de la flotte qui avaient été détruits. Des dégâts mineurs tout au plus. L'on ne pouvait pas en dire autant de l'UNSC Support. Ce dernier avait subi de lourds dégâts et James craignait que les Covenants en finissent avec lui. Il devait tenter de créer une petite diversion. De quoi attirer leur feu vers sa position. Tout à coup, une alerte résonna sur l'écran et Wallace l'afficha. Pandémonium venait d'être rasée par une bombe antimatière. La colonie venait d'être perdu. James se tourna vers les hommes et les femmes sur la passerelle et leur dit:

- Si l'un d'entre vous a un problème avec la destruction de la colonie, qu'il dégage de ma passerelle! Sinon, faites votre boulot et faites en sorte que ces pourritures d'enfants de salaud crèvent comme des rats! Amiral Jackson, la colonie est perdu. Quels sont les nouveaux ordres?

- Wallace, on passe à l’offensive. Pas question de continuer à perdre des hommes.

Personne ne bougea de son siège et tous se remirent au travail. Le temps des pleures viendraient bien assez tôt. Pour le moment, ils avaient un combat à terminer et Wallace espérait bien qu'ils en finiraient avec la flotte ennemi.

- Cass, affiche moi le plan d'un croiseur de classe CCS.

Le plan du croiseur se matérialisa devant Wallace. Il se mit à faire pivoter l'hologramme dans tous les sens, cherchant visiblement quelque chose. Puis soudain, il demanda à son IA:

- Là, agrandi moi cette partie. Très bien. Cet endroit est ce à quoi je pense Cass?
- Il s'agit selon les données du SRN, d'un canal d'énergie alimentant les canons à plasma du croiseur. Évidemment, la protection à cet endroit y est très conséquente James.
- Mais la puissance de deux tirs de CAM pourrait en venir à bout?
- Si les boucliers sont abaissés, oui.
- Bien. Enseigne, veuillez nous approcher du plus proche croiseur et faites en sorte qu'il nous prenne pour cible.

L'enseigne resta figé durant trois secondes avant de comprendre ce qu'on lui demandait. Être prit pour cible? Il espérait que Wallace avait un plan. Très vite, le croiseur CCS remarqua le mouvement de l'Achille qui tentait un encerclement par le flanc. Le vaisseau ennemi tourna légèrement dans leur direction.

- Cass, surveille l’afflux d'énergie dans les tourelles au plasma. Et calcule une solution de tir pour que les tirs de CAM atteignent l'endroit que j'ai trouvé au moment même où ils tireront.
- Bonne idée James.

Le croiseur se plaça en position et chargea ses armes. Quelques secondes avant qu'il ne décharge une volée de plasma dans sa direction, l'Achille envoya deux obus de CAM au même endroit, espérant mettre le vaisseau ennemi au moins hors de combat. Alors que le vaisseau covenant abaissait ses boucliers pour faire feu, les deux obus percutèrent la coque avec une seconde de décalage. Le premier obus perça un trou au travers du blindage alors que le deuxième fila au travers du vaisseau et fit beaucoup plus de dégâts que ce à quoi James aurait cru. Si bien, que l'intégrité structurelle du vaisseau semblait précaire. D'ailleurs, les boucliers n'avaient pas réapparut. Il était temps d'en finir. James s'écria:

- Donnez moi un accès direct au vaisseau du CSNU le plus proche!
- Accès à la passerelle de la frégate UNSC Colombus.
- UNSC Colombus, ici l'Amiral Wallace, tirez un obu sur la cible suivante.

Il envoya les coordonnées de la cible et à peine 20 secondes plus tard, le tir était parti. Ce dernier fini d'ouvrir le vaisseau ennemi en deux. Le réduisant au silence à tout jamais. James ordonna, tout comme Adam l'avait fait, à l'une de ses escadrilles de Longsword de traquer les nacelles de survie ennemi.

James savoura pleinement la destruction du croiseur ennemi. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas vu pareille spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erae 'Nogaree
Sangheili, Zealot Domo
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : épée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : fusil à plasma

MessageSujet: Re: L'espace   Dim 15 Juil 2012 - 12:17

Erae parcourait machinalement la zone de contrôle de son vaisseau, fixant les panneaux de contrôle et observant ses Sangheilis ouvrirent le feu et combattre les vaisseaux humains. La corvette furtive avait bien fait son travail.

Grâce à elle, ils avaient put abattre des vaisseaux humains, et les gêner dans leur communication. Mais ils avaient fini par l'avoir, et avait entamé une contre-attaque. C'est alors que son ordre avait été exécuté, la cité-état de Pandémonium avait été réduit en cendres, tuant tout les pitoyables êtres qui siégeaient à l'intérieur. Les retombées plasmiques finiraient même par abattre tout humain assez bête pour rester sur la planète trop longtemps. Bien que les covenants les tueraient sans doute avant...

Les vaisseaux humains se déchaînaient, surtout depuis leur pittoresque jeu de lumière et depuis l'arrivée de l'ancien groupe qui était en surface. Erae remarqua la disparition d'un de leur vaisseau et les marques de brûlures sur différentes coques. Le " Secrets of Devotion " tremblait légèrement à cause des tirs, mais les boucliers tenaient et il n'avait pas vraiment grand chose à craindre. Ce ne fut cependant pas le cas pour ses autres vaisseaux, qui essuyaient les tirs plus difficilement. La corvette lourde tenait étrangement bien, les deux croiseurs, le " Sulfur Cove " et le " Scarlet Crusade " subissaient les tirs humains avec peine et plusieurs de leurs ponts étaient endommagés.

Soudain, alors que le " Sulfur Cove " s’apprêtait à ouvrir le feu, la flotte humaine se déchaîna sur lui, le faisant disparaître dans une volute de flammes après l'avoir au préalable coupé en deux.

Erae hurla dans la salle de contrôle, ses mandibules s'écartant avant de claquer frénétiquement. Il serra le poing et frappa le pauvre Sangheili qui venait lui donner un rapport d'avarie. Son ancien frère, le Sangheili San 'Nogaree venait de perdre la vie, abattu par ces insectes humains...

" Mon frère... Puisses-tu trouver le chemin du Grand-Voyage... "

Erae serra les mâchoires, avant de regarder les écrans de contrôle, qui affichait la flotte humaine, et les chasseurs humains qui neutralisaient les nacelles de survie covenants... Les humains avaient tué son frère, et il leur ferait payer au centuple...

<< Faites sortir les Corvettes... >>

Trois corvettes quittèrent alors les hangars du " Secrets of Devotion " et se placèrent autour du vaisseau, chargeant leur tourelles d'un plasma rougeoyant. Erae inspecta alors les hangars, et ordonna l'envoi d'autres séraphins. Il retourna alors sur son siège anti-gravité, et croisa les bras, posant le bas de son visage sur son torse. Il prit le temps de réfléchir, pendant quelques minutes, avant de se relever d'un coup et d'hurler :

<< A tous ! Chargez les armes, les projecteurs à énergie en particulier ! Je veux que nous transformions cette misérable flotte en miettes ! Que le " Scarlet Crusade " charge également son projecteur... Envoyez les vaisseaux d'abordage dès que les tirs seront partis ! Ils profiteront de la distraction pour s'infiltrer et décimer leur flotte de l'intérieur... Nous sommes le bras armé de la volonté divine ! Ne nous laissons pas insulter par des pitoyables vermines ! Laisseriez-vous votre honneur se faire salir ainsi braves guerriers ? >>

Alors que tous ses Sangheilis hurlaient plein d’entrain, Erae observa à nouveau la flotte...

<< Visez en particulier les vaisseaux qui ont détruit le " Sulfur Cove " ... >>

Les tirs d'énergie partirent alors, accompagnés par des myriades de projectiles plasmiques tirés depuis les corvettes. Un tir de projecteur atteignit le vaisseau qui avait coupé en deux le croiseur. Le vaisseau humain "UNSC Colombus" venait de disparaître dans les flammes. Erae observa alors les myriades plasmiques toucher le marathon qui était à l'origine de l'attaque du croiseur de son frère. Le vaisseau adverse subissait les tirs difficilement, le touchant à environ 42% de ce qu'il pouvait subir avant explosion. Ce n'était pas une destruction, mais cela peinerait assez le commandant du vaisseau pour permettre à la flotte hégémonique de continuer à abattre les autres vaisseaux. Les autres tirs de projecteurs atteignirent un destroyer et le vaisseau de classe Phoenix. Le destroyer explosa, disparaissant à jamais après une magnifique explosion. Le Phoenix ne fut touché qu'à 50%, le capitaine ayant eu l’intelligence de tenter de bouger son vaisseau avant le tir.

Les vaisseaux d'abordage arrivèrent alors dans la flotte humaine. Certains avaient été détruit par les longswords. Mais la plupart avaient été couverts par les séraphins et les tirs de l'hégémonie. Les vaisseaux s'attachèrent principalement à deux vaisseaux : le marathon à l'origine de l'attaque sur le " Sulfur Cove ", et le Halcyon gravement touché " UNSC Support "... Les covenants entamèrent alors l'abordage, commençant à terrasser les humains à l'intérieur des vaisseaux...

" Voila qui devrait occuper ses misérables le temps que nous réduisions le reste de la flotte en cendres... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: L'espace   Dim 15 Juil 2012 - 18:00

Adam eu un sourire satisfait, Wallace avait plutôt bien joué en détruisant le croiseur. Cependant, il avait mal assuré ses arrières et le STA avait répliqué violemment. L’UNSC Colombus n’était plus. Wallace avait lui aussi pris en retour. Adam transmis à Wallace :

-Ça va ? T’aurais dû faire plus gaffe quand même ! Je ne veux pas te perdre à cause d’une connerie !

Soudain, une alarme retentit, puis une légère secousse se fit sentir sur la passerelle de commandement. Un message automatique résonna dans tout le bâtiment :

-Abordage Covenant détecté sur les ponts 1 à 3. Fermeture des sas de sécurité. A tout l’équipage combattant, tous à vos postes.

Depuis la passerelle, Adam entendait les sergents gueuler après leurs hommes pour les motiver à défendre. C’était fâcheux, les ponts 1 à 3 était les plus proches de la passerelle.

-Amiral, on doit vous évacuer, vous devez partir.

Dans un élan de bravoure, Adam dégaina son M6C et aboya :

-Je ne partirais pas comme un lâche en abandonnant mes hommes.


Adam entreprit de charger l’arme, mais la culasse se bloqua. Cela cassait totalement cette image qu’il avait essayé de donner de lui. Il tira dessus encore et encore. Son second lui pris des mains pour lui débloquer la culasse et recharger l’arme.

-Comme ça, Amiral.

Adam le fusilla du regard en grognant un « Merci » et en reprenant son arme. Il se dirigea vers un groupe d’ODST qui gardait la passerelle en permanence.

-Avec moi. Gaeta, vous prenez ma place.

Adam trottina avec le groupe d’ODST vers le pont 1, pour y retrouver une poignée de marines devant le sas de sécurité, en joue. Les hommes étaient nerveux, et à part l’alarme signalant l’abordage, aucun bruit ne filtrait de l’autre côté. Le capitaine ODST qui dirigeait l’escouade poussa respectueusement Adam.

-C’est dangereux Amiral, reculez un p..


Soudain, le SAS explosa dans une gerbe verte et ce qui devait arriver arriva : Adam tomba et roula. Puis il resta à terre, les mains sur la tête, tout tremblant.

-Amiral, faut partir d’ici !

Le gros homme restait paralysé et tremblotant, ils durent alors se mettre à 3 ODST pour le trainer à un endroit hors de danger. Cependant Adam entendait les cris paniqués des hommes.

-Des chasseurs ! C’est des chasseurs !

Adam ouvrit un œil. En réalité, c’était deux chasseurs et une hors de grognards puants et hargneux, qui ricanaient en tuant ses hommes. L’Amiral réussit à se mettre sur ses pieds et visa la tête d’un grognard. Il l’eut du premier coup. Puis un deuxième, encore un. Adam avait rarement tué des covenants dans sa vie, et il devait admettre que c’était toujours un soulagement. Puis les chasseurs rattrapèrent les grognards, et chargèrent leurs canons à combustible. Adam déguerpit, et couru avec grande difficulté jusqu’à la passerelle.

-A toutes les unités combattantes, renforts demandés d’urgence à la passerelle de commandement ! Forte résistance !


Le sas sur-blindé fut scellé.

-Wallace, comment ça se passe de ton côté ? Ils nous ont abordés et ils sont déjà aux portes de la passerelle de commandement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Wallace
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 13/03/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90

MessageSujet: Re: L'espace   Dim 15 Juil 2012 - 20:16

La réplique de la flotte covenante avait fait très mal à l'Achille. Wallace en était encore à se relever péniblement que plusieurs alertes de proximités se déclenchèrent. Des putains de vaisseau d'abordage. Et d'un nombre assez conséquent. Plusieurs d'entre eux se dirigeaient droit vers lui. James aboya:

- Activer les canon de .50, ils ne doivent pas nous approchez!

- Négatif monsieur, les systèmes d'armement ne répondent plus. On est sur le problème.

Et merde! Il ne pourrait pas empêcher les vaisseaux d'abordage de s'amarrer à sa coque. Trois d'entre eux s'amarrèrent à proximité de la passerelle de commandement, tandis qu'une dizaine d'autres s'étaient dirigés du côté bâbord sur les ponts 4 à 8. Ces derniers tenteraient certainement de s'emparer de la salle des réacteurs et ainsi contrôler l'apport en énergie du vaisseau. Wallace se retourna vers son officier d'armement et lui demanda un rapport.

- Covenants détectés à proximité de la passerelle. Mesures d'urgence déployées. Les troupes sont déjà en position derrière les cloisons de confinements. La force ennemie est en approche. Situation critique près de la salle des réacteurs. Impossibilité pour les troupes de sécurité de se déployer en position défensive. La progression est bloqué par les dégâts encaissés. Nos hommes en place ne pourront tenir face à l'offensive ennemie. Perte des réacteurs probable à 90%.

La situation n'avait rien de réjouissante. Ses hommes n'arriveraient pas à temps pour empêcher les forces de l'hégémonie de s'emparer des réacteurs. Pour la passerelle, la situation était nettement mieux. Ses hommes parviendraient sans mal à les contenir.

- Combien d'hommes sont présents sur les ponts 4 à 8?
- Il reste environ 70 hommes d'équipage et soldat des marines amiral.
- Bien...fermer les cloisons de sécurité pour isoler les sections attaquer et activer le code rouge «Décompression explosive».
- À vos ordres Amiral.

Le lieutenant n'était pas chaud à l'idée d'obéir mais la situation l'exigeait. Malheureusement, il s'agissait de condamner à une mort certaine pas loin de 70 hommes. Le lieutenant appuya sur différentes commandes et activa le protocole que James avait conçu dans des cas extrême comme celui-là. Il ne l'avait utilisé qu'une seule fois auparavant. Il répugnait à s'en servir de nouveau.

Tous les sas des ponts 4 à 6 sur toute la zone envahi furent violemment ouvert en même temps. L'action eut l'effet d'une explosion et propulsa toute l'air à l'extérieur du vaisseau emportant tout ce qui n'était pas soudé à une cloison. Ainsi, toutes les forces de l'hégémonie furent expulsées dehors tout comme les 70 hommes d'équipage. Triste sort pour ces hommes et femmes mais au moins, le reste du vaisseau était sauf.

- Monsieur, rapport de situation du groupe ennemi en transit vers la passerelle. Le lieutenant Moriathy affirme avoir repoussé l'assaut mais estime la possibilité d'une présence ennemi camouflée. Il recommande la prudence et vous somme de rester barricadé sur la passerelle.
- Faites doubler les hommes au point de sécurité et aux objectifs primordiaux. Cass, lance des scans sur tout le vaisseau et concentre toi sur la recherche potentiel d'ennemi.

Puis, alors que la situation s'arrangeait sur son vaisseau, il reçu un message d'Adam:

- Wallace, comment ça se passe de ton côté ? Ils nous ont abordés et ils sont déjà aux portes de la passerelle de commandement !
- Situation sous contrôle sur l'Achille. Merde Jackson! Tes hommes vont pouvoir en venir à bout? J'peux t'envoyer deux escouades de TCAO par Pélican en faisant un trou sur ta coque au niveau des troupes ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: L'espace   Dim 15 Juil 2012 - 21:23

Citation :
Alors que le contre-amiral Wallace terminait sa communication, une violente secousse frappa le vaisseau. Un tir de plasma avait atteint un flanc du vaisseau, le faisant vaciller. Les techniciens présents sur les ponts éteignirent les incendies et sécurisèrent les ponts, et reçurent un tir entre les deux yeux pour la plupart d'entre eux...

Le tir n'avait été qu'une diversion, des autres vaisseaux d'abordage, camouflés pour la plupart, venaient de s'amarrer au vaisseau, des groupes de chocs commençant à terrasser les membres d'équipage... Le groupe camouflé dans le vaisseau quand à lui, entama son parcours vers les réacteurs, afin de stopper le vaisseau. Les forces combattantes luttaient, et de la passerelle tout les hommes présents entendaient les tirs et les cris humains...

Le contre-amiral devrait bientôt s'occuper pleinement de l'invasion et ne pas sous-estimer les forces d'assaut s'il ne voulait pas se faire abattre. Et sacrifier son équipage en scellant les ponts ne serait pas la meilleure solution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: L'espace   Mar 17 Juil 2012 - 14:01

C’était la merde. Les troupes ennemies progressaient rapidement et les soldats étaient impuissants face au plasma meurtrier de ces aliens. De la passerelle de commandement, des tirs étaient perceptibles de l’autre côté, ainsi que des cris de soldats tués.
Différents rapports et alertes affluaient sur l’écran de contrôle devant Adam Jackson. Non seulement ces immondes Covenants tuaient ses hommes, mais en plus ils sabotaient différents modules annexes. Jackson était désemparé.

-Situation sous contrôle sur l'Achille. Merde Jackson! Tes hommes vont pouvoir en venir à bout? J'peux t'envoyer deux escouades de TCAO par Pélican en faisant un trou sur ta coque au niveau des troupes ennemis.

-T’inquiète pas, j’ai une idée en tête.

Il ouvrit une communication avec la salle de cryogénisation.

-Enseigne Roger ? Rapport !
-Les Covenants se rapprochent Amiral ! Ils savent ce que nous transportons, je crois !
-Très bien. Réveillez-le.
-Vous voulez dire …
-Ordo-011 ! Le Spartan II ! Vous voyez une autre solution ? Grouillez-vous !
-Bien, Amiral.

Alors que les techniciens s’affairaient à réveiller la machine à tuer, Adam hurla a ses hommes de réparer le vaisseau le plus possible et de se replier derrière la flotte. Le Support ne pourrait pas tenir très longtemps en première ligne.

-Amiral Tanaka, comment ça va de votre côté ?
-Nous sommes nous aussi abordé, mais nos soldats repoussent plutôt bien les envahisseurs.

La flotte était quasiment réduite de moitié, et l’espoir diminuait de minute en minute. Adam espérait qu’Ordo arriverait à rétablir la situation. Néanmoins, la passerelle de commandement resterait close jusqu’à leur retour dans un système sécurisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: L'espace   Mar 17 Juil 2012 - 18:45

Citation :
Le petit groupe de survivants de l'hôpital s'enfonça dans les profondeurs du tunnel. Les survivants trouvèrent alors un petit appareil, comme un ancien métro qu'ils empruntèrent. Le courant était actif dans ce passage et ils n'auraient aucun mal à rejoindre la base. Avant leur départ, ils placèrent les explosifs sur les parois d'entrée, afin de pas permettre aux Covenants de les poursuivre... Ils attendirent d'être assez loin et firent sauter les charges, provoquant un éboulement. Les débris tombèrent et manquaient de peu le transport à chaque fois qu'ils s'approchaient du sol.
Les survivants arrivèrent finalement au bout du tunnel et lorsqu'ils passèrent la lourde trappe, ils tombèrent nez à nez avec un groupe de covenants. Les soldats ouvrirent le feu mais deux des ODST qui étaient présents dans le groupe furent abattus dans les échanges de tirs. Ryan, Edward, Jeff, Laura et les autres survivants regardèrent alors où ils étaient arrivés : La base n'était qu'à une vingtaine de mètres ! Ils se précipitèrent en criant << Alliés ! >> et passèrent les barricades, rentrant enfin dans une zone alliée...

Au niveau du convoi, Selina et Thomas Kyle tentaient tant bien que mal de sauver un maximum de vie. Ils voyaient la base, sachant pertinemment que le combat serait plus dur sur cette portion de route. Les phantoms tiraient à vue, enflammant certains Warthogs. Un des véhicules explosa, propulsant des bouts de métal brûlant tout autour du véhicule. L'un de ces bouts de métal creva le pneu avant d'un des camions, le faisant vaciller avant de finalement partir en tête à queue, de rencontrer un bloc de pierre, et d'exploser. Des civils quittèrent le camion en feu, hurlant pendant que les flammes les dévoraient. Ceux qui ne succombaient pas par les flammes se faisaient abattre par les phantoms... Deux phantoms changèrent alors de bord, quittant l'attaque pour une autre destination... Ce qui laissa le temps au convoi d'entrer dans la base. Il ne restait plus que trois Warthogs et un seul camion. Malgré les lourds dommages infligés, c'était une brillante victoire. 50 civils avaient put s'en tirer et rejoindre les baraquements, étant pour l'instant en sécurité...

Dans l'espace, le combat faisait toujours rage, parfois à l'intérieur des vaisseaux, parfois à l'extérieur... Erae ordonna alors une grande frappe sur le vaisseau de classe Phoenyx, le touchant gravement. Le contre-amiral Tanaka, sachant son vaisseau perdu, se décida à lancer une frappe de la dernière chance. Il alluma les moteurs du vaisseaux, et fonça droit sur le " Secrets of Devotion ". Malheureusement, la corvette " Hell's crusader " se plaça devant le phoenyx, protégeant le super transporteur. Les deux vaisseaux se rencontrèrent, broyant leurs coques et enflammant leurs ponts. Le carambolage se stoppa à quelques kilomètres du " Secrets of Devotion " et les deux vaisseaux chutèrent, leurs débris et leur carcasse attirés par la planète...

Depuis la base, toutes les personnes présentes purent admirer la collision des deux vaisseaux, et la chute inévitable des débris. Tous se mirent à couvert, bien que les vaisseaux se crachaient au loin. Le choc du crash fut terrible, les secousses ressentis firent vaciller toutes personnes qui ne s'étaient pas préparés aux vibrations. Les covenants continuaient leur attaque, et Alik tentait autant que faire se peut de finir les ODST qui lui avaient tendus une embuscade. Il fut touché au bras gauche mais parvint finalement à neutraliser les soldats, et à continuer sa route, en direction des serveurs... Derrière lui, arrivaient Max Kelrod et Carl Sorince, accompagnés de leur escouade.

A partir d'ici, le combat allait être acharné et particulièrement difficile. Il faudrait montrer de la patience, du courage, du sens tactique et le plus important : faire preuve d'instinct de survie...

Le combat reste le même ! Vérifiez cependant vos messageries internes, les choses peuvent bouger !!! Phase 3 lancée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ordo-011
NavSpecWar, Spartan-II, Major
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 25
Localisation : En guerre.
Humeur : Meutrière.
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut/ Fusil à pompe d'Adrix.
Autre Compte : Jessica Austin
Arme n°2 : Pistolet M6D/Couteau.

MessageSujet: Re: L'espace   Mer 18 Juil 2012 - 12:48

La jeune femme souffrait. Cette souffrance la poussait parfois jusqu’aux limites de l’inconscient, mais elle ne devait pas s’évanouir. Non, elle ne pouvait pas se le permettre surtout pas lorsque la vie de son enfant était en jeu. Elle souffla rapidement et poussa, une violente douleur lui déchira le ventre, les larmes coulèrent de plus belle sur son visage. Son mari, à ses côtés, tenta de l’aider du mieux qu’il le pu, mais il était inutile et plus une gêne pour le travail du médecin et des infirmières qu’autre chose, qui tentaient quant à eux de garder sa femme en vie.

Le médecin écarta les jambes de sa femme pour voir comment se passait l’accouchement, ses mains étaient pleines de sang. Une des infirmières lui fit signe de sortir de la salle d’accouchement avant qu’il ne tourne de l’œil et qu’il ne devienne encore plus gênant. L’homme préféra sortir, laissant alors sa femme seule. La jeune femme, âgée d’une vingtaine d’années, serra la main d’une infirmière aussi fort qu’il lui en était possible. La douleur était horrible, peut être autant qu’une agonie avant la mort. Après près de seize heures en salle de travail, son courage et son abnégation fut récompensée par la vision de son petit garçon.

La jeune mère le serra contre elle, le nouveau-né portait déjà un nom ...


-Ordo… Bienvenue au monde…Murmura la jeune mère.

C’était ainsi que le spartan avait toujours imaginé sa naissance. Sa mère lui avait expliqué de nombreuses fois qu’elle avait eu vraiment du mal à accoucher de lui, beaucoup plus que ses autres fils. Mais elle s’en était sorti sans problème et au final son fils était devenu une véritable machine un tuer. Un projet de super soldat habilité à combattre contre n’importe quelles espèces Covenants, avec n’importes quelles armes et dans n’importes quelles conditions. Mais bientôt il fut tiré de sa rêverie par des cris, ils étaient lointains et l’on aurait dit un écho qui disparaissait parmi les montagnes.

Le super soldat sentie que le froid de la chambre cryo se dissipait comme si quelqu’un était en train de le réveiller. Chose qui n’était pas prévu normalement, il devait y avoir un problème. Ordo devait agir, mais il était encore trop faible et le froid et les sédatifs le maintenaient encore dans un état presque comateux. Puis lentement son cœur si mit à battre plus fort, il sentit ses organes interne se réveiller, et la douleur fut présente signe qu’il commençait à vraiment se réveiller. Les voix qu’il avait entendu plus tôt se firent plus réelles et plus proche. Et le froid disparu presque totalement et les sédatifs cessèrent de faire leurs effets. Le major sentit la peau le bruler, c’était toujours ainsi avec le sommeille cryogénique, dès que l’on était congelé avec des vêtements ou une armure en l’occurrence les bruleurs étaient inévitables. Mais pour lui c’était plus le signe que tout son corps fonctionnait bien.

Aussi lentement qu’une marmotte pouvait émerger le spartan sortit de la capsule de stase. Il posa ses deux pieds en sol dans un claquement métallique. Le Major regarda autour de lui, les salles cryogéniques des vaisseaux de l’UNSC se ressemblaient décidément toutes, il se dirigea vers la gauche pour aller frapper contre un autre tube. Mais il se rappela que son frère d’arme n’était pas à bord du vaisseau. Il poussa un soupir, son vieil acolyte lui manquait cruellement. Il se retourna et devant lui se tenait un enseigne. L’homme restait la bouche ouverte devant le super soldat de plus de deux mètres dix. Ordo s’avança vers lui et l’homme commença à balbutier.


-Ma…Ma…Major ! L’amiral vous de…demande sur le pont. On est attaqués par les Covenants… Vous devez aller le sauver… Je…

-Je m’en occupe.

La voix grave du Major stoppa net l’enseigne dans sa tentative d’explications. Le spartan se dirigea vers la sortit la plus proche suivit de près par l’enseigne. Le spartan dressa rapidement un plan de ce qu’il devait faire dans sa tête. Premièrement trouvé une arme efficace et tuer tous les covenants sur sa route. Deuxièmement se rendre sur le pont en tuant tous les covenants sur sa route. Et troisièmement sauver l’amiral. Le soldat d’élite pressa le pas et entra dans une salle ou quelques marines affrontaient des assaillants aliens. Le Major attrapa la première arme qui lui tomba sous la main. Un pistolet MD-6, il prit l’arme dans ses mains et son armure fit automatique le lien. Un viseur apparu sur son ATH et le nombre de balles apparu à son tour.

Le spartan avait un chargeur presque plein dans l’arme et il trouva un autre chargeur au sol. Il s’élança en direction des marines et visa les covenants. Il abattit un grunt d’une balle, puis deux autres balles se logèrent dans le corps mou d’un autre petit extraterrestre. Les aliens n’étaient pas dirigés par un élite, et cela se voyait. Les soldats ennemies commencèrent à s’enfuirent désemparé par l’arrivé du spartan. Les rapaces tentaient tant bien que mal de maintenir un semblait de cohésion parmi leurs groupe. Mais le spartan abattit les deux rapaces. Il attrapa un fusil d’assaut et un BR-55, avec tous les corps de soldats humains qui jonchaient les ponts le spartan n’eut pas de mal à trouver des munitions. Plus le major progressait en direction du pont et plus la haine envers les extraterrestres étaient forte. Il désirait plus que tout, tous les tués. Enfin après pas mal d’escarmouche avec des forces aliens le super soldat arriva en vue du pont. Il était assiégé par plusieurs grunts et une paire de chasseurs. Ces derniers se déplaçant toujours en binôme, le choix du major fut rapide, il devait éliminer les deux béhémoths et ensuite s’occuper des petits extraterrestres.

Le gros alien sauta sur le côté déterminé à éviter les grenades. Mais comme l’avait prévu le major son dos fut en vue. Trois rafales partirent de la gueule du fusil et aurait dû percuter le dos du monstre. Sauf que son frère de sang se mit en travers et empêcha les balles de toucher leur cible. Les deux grenades explosèrent presque sans effet et les deux chasseurs firent alors face au groupe d’humain et au spartan. Ce dernier était le seul à pouvoir sortir les marines d’ici vivant. Les tirs de canon à combustible passèrent de tous les côtés en touchant parfois un soldat qui s’écroulait carbonisé. Le major se rapprochait des chasseurs et l’un d’eux fonça contre le spartan.

La vitesse du super soldat nettement supérieur à celle de la créature lui permirent de faire une roulade sur le côté afin d’éviter la charge dévastatrice du monstre. Ce dernier fonça dans la cloison, et les quelques marines présent vidèrent leurs chargeurs dans le dos du covenant. Malgré son épais plastron la zone non protégé fut perforer un nombre impressionnante de fois par les balles de 7.62 en cuivre des MA5B. L’alien hurla avant de s’écrouler avec un bruit assourdissant. Le second chasseur blessé dans son âme par la perte tragique de son frère de sang hurla et tira encore et encore. Le spartan ainsi que quelques soldats c’étaient protéger derrière une paroi en acier renforcer.

L’arme du hunter finit par surchauffer et se dernier poussa un cri de rage. Ordo sortit une grenade à plasma qu’il avait emprunté à l’un des grognards mort. Son poing s’illumina de bleu et il courut en direction du covenant, prenant appui sur ses jambes il se propulsa au-delà de l’animal et lâcha son explosif qui se colla sur le crane du covenant. Le soldat d’élite se réceptionna en roulant, alors qu’un flash bleu blanc éclaira quelques secondes le corps de l’alien.

Le monstre tomba, sans vie au sol. Le major expédia une nouvelle grenade en direction des grunts et celle-ci explosa tuant trois grognards et en réduisant l’un deux à l’état de viande hachée. Les quelques marines qui accompagnaient le spartan foncèrent en hurlant en direction des derniers petits aliens qui furent rapidement réduit au silence. Le major se plaça devant la porte et activa son système com. Il était temps d’annoncer aux personnes présentes sur la passerelle qu’ils étaient en sécurité pour le moment..


-Ici le Major 011, la voie est dégagée Amiral. Je demande la permission d’entrer sur le pont.

Le super soldat attendit simplement que les soldats présents de l’autre côté prennent leur courage à deux mains pour lui ouvrir. Il avait encore une mission à accomplir en plus de sauver l’amiral. Le major s’impatientait. Il avait encore hâte d’en découdre avec les aliens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: L'espace   Ven 20 Juil 2012 - 2:16

Citation :
Spoiler:
 

Le groupe de covenant n'en revenait pas. Ils avaient passé la porte, et étaient tombés sur une salle, ou plutôt sur une grande cavité. Ils étaient en réalité au coeur de la planète Barren, le lourd secret que la planète renfermait se dévoilerait bientôt à eux, et à tous les êtres vivants présents sur ce cailloux, pendant que les éclairs troublaient la zone d'un craquement sinistre et particulièrement violent...

Les covenants progressèrent, évitant la foudre qui parcourait à certains endroits le sol. Ils mirent quelques minutes avant de remarquer l'étrange structure qui se trouvaient derrière un énorme mur de flammes...

Le colonel Avenstal regroupa alors certains combattants, afin de retrouver le groupe du Major Freeman, qui était parti à la poursuite des covenants dans les souterrains. Le groupe était composé des mercenaires, du groupe d'ODST dirigé par Eagle Voltir, de la Black Spartan, du Spartan Sigvald et du Spartan Ordo, fraîchement dropé sur la planète, et de plusieurs marines et autre combattants.

Le groupe de Freeman avançait prudemment, afin de ne pas se faire remarquer par les covenants. Ils se firent rapidement rejoindre et lorsqu'ils accédèrent à l'étrange région souterraine. Là, un marines trébucha, provoquant la mise à feu de son fusil, troublant le silence par un bruit qui se répercuta à travers le tunnel. Le groupe accéléra alors, arrivant finalement dans la même région que les covenants. Là, ce fut une surprise totale pour les humains, qui ne comprenaient rien à ce qu'il se passait à l'intérieur de la planète. Visiblement, Barren n'était pas qu'une simple source de titane...

Un bruit sourd se fit alors à nouveau ressentir, et tous les communicateurs, covenants ou humains crachèrent une étrange voix froide et angoissée :

<< HAHAHAHAHAHAHA Jamais ! Jamais je ne tolérerais cela ! Vous m'entendez ? Restons calme. Tous les vivants ne sont pas disparus... Vous croyez pouvoir m'échapper ? Cela fait si longtemps ! Ils ne peuvent pas être là ! NON ! >>

Et l'instant d'après, une violente explosion se fit entendre au loin...

Dans l'espace, le combat faisait à nouveau rage les vaisseaux tentants de s'entre-déchirer. Alors que les vaisseaux humains préparaient une attaque en même temps que la flotte de l'hégémonie, Tous les systèmes se coupèrent, plongeant les vaisseaux dans le noir complet. Lorsque les feux se rallumèrent, tout les systèmes d'armement avaient été réduits en miettes, inutilisables, alors qu'un violent courant magnétique parcourait tous les vaisseaux, les empêchant de se tirer dessus pour l'instant... Les vaisseaux civils quittèrent alors la base, se dirigeant vers les vaisseaux humains. Malheureusement, seul trois des six vaisseaux avaient put décollés sans se faire abattre. 300 civils avaient put être évacués depuis l'arrivée des renforts...

RP terminé ! Que les pilotes se rassurent, ils auront du travail sur la fin du scénario ! En attendant, guettez la progression de vos collègues ! Phase 4 Lancée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: L'espace   Jeu 26 Juil 2012 - 23:25


Le combat avait cessé depuis de longues dizaines de minutes. Sur Barren, peu de communications filtraient et les premiers vaisseaux d’évacuations humains et Covenants descendaient sur la planète récupérer les soldats.
Adam observait les croiseurs ennemis qui devaient avoir eux aussi des dysfonctionnements dans leurs systèmes d’armement. Un silence effrayant pesait dans l’espace, entre les deux fronts de vaisseaux, comme stoppés par un cessez-le-feu. Toute la flotte retenait son souffle en attendant que les combats reprennent. Car ils allaient reprendre. L’UNSC Support était gravement touché et l’incendie se propageait rapidement.

-Amiral, que fais-t-on ? Nos hommes ont du mal à contenir l’incendie !

Adam pris une grande inspiration et évalua les différentes possibilités qui s’offraient à lui tout en parcourant les rapports techniques du Support qui affluaient devant lui. En fait, il y en avait très peu. L’abandon semblait la seule solution possible. Mais l’Amiral ne voulait pas abandonner le Support. Pas de nouveau. Il ouvrit une communication globale avec la flotte.

-A toute la flotte Salvation : Les derniers survivants remontent vers nous. Préparez-vous à les accueillir, ainsi que l’équipage du Support.

La voix colérique de Wallace grésilla :

-Quoi ? T’évacue ton vaisseau ?
-Pas le choix James, l’incendie est trop rapide. La coque a pris 75% de dégâts.
-Profite vite de l’inactivité des Covenants et viens à bord !
-Jamais.
-Quoi ?!
-Tu sais comme moi que le Capitaine doit évacuer après son équipage.
-Espèce de sale c…

Adam coupa la communication. Mais déjà une autre lui parvint.

-Amiral ? Ici le major Freeman ! Nous remontons de Barren, il s’est passé des conneries pas croyables ! On arrive sur le Support !
-Surtout pas. Nous évacuons le Support. Allez plutôt sur l’UNSC Achille, ils ont pas mal de place.
-Bien reçu, terminé.
-Beau boulot Major. Terminé.

La sirène hurlait sur le Halcyon et les derniers survivants de l’équipage évacuaient en pélican pour se disperser dans le reste de la flotte. Ils devraient en profiter, cet instant de répit ne durerait pas. Tout l’équipage embarqua en direction d’autre vaisseaux, l’UNSC Support se vidait peu à peu, jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus personne.
Les navettes de sauvetage s’arrimèrent à la flotte pour laisser les survivants de Barren rentrer chez eux. Encore faudrait-il que les Covenants les laissent repartir. Les croiseurs Covenants continuaient à vitrifier Barren. Beaucoup de gens périssaient encore en bas, mais l’UNSC avait sauvé plusieurs civils et soldats aujourd’hui, c’était déjà ça.

<< Ce... N'est pas... Terminé... >>

Barren se désintégra violement dans une violente lueur blanche, qui ne laissa qu’un tas de cailloux. L’onde de choc toucha la flotte qui s’ébranla. Puis, les systèmes d’armement s’activèrent de nouveau sur les vaisseaux humains et Covenants. Une voix grésilla sur le pont de tous les vaisseaux de la flotte humaine.

« Une vie pour une vie, humain.»

Cette voix était reconnaissable, c’était celle d’un élite Covenant, probablement le commandant du Super Transporteur d’Assaut. Les projecteurs à plasma du Super Transporteur d’Assaut commencèrent à rougeoyer. La voix de Wallace résonna dans la COM, il avait trouvé un autre canal.

-ADAM BORDEL ! Évacue vite de ton vaisseau !
-Occupe-toi de toi, le STA va tirer une salve sur ton vaisseau !
-Qu’ils viennent ces enfants de putes ! Je les attends !
-James ! Ta coque est beaucoup trop endommagée !!
-Ferme la Jackson et ramène ton cul en vitesse !!!

Tout allait beaucoup trop vite. Les projecteurs à plasma étaient sur le point de tirer et d’éclater l’UNSC Achille en miettes. Les vaisseaux humains étaient prêts à sauter dans le sous-espace dans 20 secondes, ce qui était beaucoup trop. James P. Wallace ne pouvait pas mourir. Pas comme ça. Adam pris une grande inspiration et passa en mode manuel. Les propulseurs de l’UNSC Support se teintèrent d’énergie blanchâtre et le vaisseau avança en ligne droite jusqu’à l’UNSC Achille à vitesse rapide. Le plasma fusa du vaisseau Covenant et déchira l’espace droit en direction de l’Achille.

-Adam, sale fils de pute qu’est-ce que tu fais ??!

- Sauvez-vous, Amiral Wallace …

Le temps s’emblait ralenti, Adam observa le plasma se diriger droit sur le vaisseau de son meilleur ami. Une larme perla sur la joue graisseuse d’Adam Jackson. Plus que quelques kilomètres. Plus que quelques mètres. Ca y est. L’UNSC Support passa en ligne droite devant l’UNSC Achille, interceptant de sa coque broyée par les combats les salves de plasma. Le vaisseau d’Adam Jackson était bien trop endommagé. La première salve coupa le Support en deux, la deuxième le fit simplement exploser dans une gerbe orange-rougeâtre. L’onde de choc de l’explosion ébranla tout l’UNSC Achille. S’en était fini. Le capitaine coulait avec son bâtiment.

La flotte humaine sauta dans le sous-espace, direction un système humain, malgré les hurlements du fraîchement promu Amiral Wallace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente] Biker Mice from Mars a.k.a. Les Souris de l'Espace.
» L'espace OL Saison 2010-2011
» Les Vikings de l'espace ?
» Espace-Temps
» Espace Temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Barren-
Sauter vers: