Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Résistance   Jeu 5 Juil 2012 - 23:14



L'Hôpital Résistance est situé à environ 45 km de la ville Pandémonium. C'est un bâtiment divisé en deux parties de trois étages plus un sous-sol. Il y a 100 civils, 100 militaires… Et une légion de covenants…


Soldats, Guerriers, c'est à vous ! Responsable hiérarchique de la zone : Major Martinez (Pnj), responsable covenant : Alik' Azuriaï


Dernière édition par Providence le Ven 6 Juil 2012 - 0:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 0:04

Jeff regardait avec dégout les infrastructures magnifiques de la planète d'habitude au allures cristallines et épurées, mais fondue au plasma, dés l'arrivée de l'armada covenante. Il a avait reçu l'ordre de couvrir l'évacuation de l’hôpital. Mais avec une bonne partie d'ordre classer secret défense sur son ordre de mission. Il y avait une centaine de civils coincer la dedans, des femmes des enfants. Et lui, il était la, un peu paumé, avec un fusil sniper, dont il savait d'habitude quoi faire directement, mais dont la il trouvait la présence inutile, tout comme sa présence a lui. Les covenant était la. Ils avaient décimé la flotte humaine qui était la avant eux. Et la nouvelle y passerai surement. Il entendait les coups de feu fuser des 2 camps. Plasma contre balles. Astéroïde contre gravier.

"Hey salut mec!!

Putain!! mick t'est con ou quoi? J'ai failli t'en coller une.

Mick Hayley. Un ami. Apparemment. Connu sur Sigma Octanus VI.

Devine quoi, je suis ton spotteur. Faut qu'on chope une position surélevée par rapport a l’hôpital et que l'on arrose tout ce qui passe.

Ouai, génial... Sa sent le truc du genre on se fait goaler, on vous laisse crever. Nan vraiment fallait pas. On est déjà assez mal barrer comme ça.

Tout deux se dirigèrent foncèrent vers le batiment Nord, avec une vue parfaite vers le parking, la cours, et les diverse ruelles en contreba
Rez de chausser : accueil
Premier étage : Bureaux
Deuxième étage : Stockage
Et enfin le toit. 70 mètre de haut avec une pleine vue sur les 2 blocs de 3 étage chacun. Chacun avec des verrières immense donnant sur les bloc opératoires. Si les covenant on la même idée que le CSNU, a savoir poster des snipers, on est plus que mal barré.

Mick déploya le trépied des jumelles. Jeff arma son fusil, avec le craquement de la culasse qui laisse entrer la balle dans la chambre de tir. Le doigt sur la détente. Et on attend. Les minutes, puis les heures passent. La pluie arrive. ils la sentent sur leurs visage, le vent la pluie. Le stress augmente. Ils voient les marines planqué dans le bâtiments sudtandis que les civils se ruent vers toutes les sorties qu'ils trouvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 4:14

Ryan sortit de sa nacelle V.E.H en vitesse prit ses armes dans les compartiments, le point d'impact de sa nacelle était sur le terrain de tennis de l'hôpital il regarda rapidement ce qui en restait des infrastructures totalement explosées.
On pouvait même se demander comment il tenait encore debout. Il avait reçu plusieurs ordres, le principal était d'assurer la sécurité des civils tout en repoussant les oppresseurs le reste était tout simplement top secret.
Il traversa rapidement la cour principale en dirigeant vers l'intérieur, il passait devant de nombreux civils, et autres marines.

- Qui commande dans ce merdier ?

- Le Major Martinez, il se trouve au rez de chaussée, coté sud

Il se hâta d'aller retrouver le Major, une fois arrivé, il vit des marines en garnison derrière une barricade improvisée avec des lits et des sacs de sable, et derrière elle des marines qui vidaient leurs chargeurs contre les covenants qui entraient via une brèche dans la cour intérieure, il approcha du Major et lui dit

- C'est quoi le topo ?

- C'est simple ça fait 20 minutes que nous tenons cette position, tous les blessés et civils doivent se regrouper sous l'héliport, on à plusieurs brèches dans l'aile sud, des apparition nous bombardes et des tourelles empêchent nos pélicans d'approcher pour une évacuation, ou est votre section Sergent ?

- j'en sais rien, mais une chose est sur ils finiront bien par se pointer. Il reste quoi comme matos sinon ?

- Il nous reste une tourelle en fonction, les autres sont HS, si tu veux changer ton équipement, il doit rester deux trois trucs dans l'armurerie mais ne t'attend pas à un Lance roquette on est dans un hôpital pas dans une base fortifiée

- Bon ... Je vais voir comment ce déroule le regroupement des civils


Il avança dans les couloirs en ordonnant à tous les civils de se regrouper vers l'héliport et que toutes les personnes en état de combattre se dirigent vers le bâtiment Sud, les couloirs étaient de vrais goulets d'étranglement, des brancards brulaient, des marines couraient dans tous les sens pour sauver son prochain.

C'était franchement la merde, de la pluie, de l'orage et en plus ces satanés poulpes qui attaquent de tous les cotés, si on évacuait 15% des personne ce serais déjà un miracle. Il s'approcha d'une fenêtre pour voir comment ce passai la bataille dehors, il entendit le bruit sourd d'un impact, surement celui d'une nacelle ODST


Dernière édition par Ryan Hicks le Ven 6 Juil 2012 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 15:21

Il était assis en tailleur, son marteau à gravité spécialement sortit pour l’occasion, posé ses cuisses. Il avait revêtit son armure de guerre à laquelle il avait ajouté de longues bandes de tissus pourpres tel une crinière à son casque. Il était dans une salle de briefing standard, surement une base mobile. Se trouvait alors présent plusieurs élites de rangs inférieurs au sien. Or ils étaient tous là pour attendre leur supérieur à TOUS. Un zealot ou plutôt pas tout à fait. Le silence et le calme régnait dans la salle alors plutôt obscure. De simples murmures d’impatiences se faisaient entendre. Ils étaient prêts à semer la mort et la destruction. Cependant il leur fallait un plan d’attaque et une division des troupes disponibles et engagées sur l’attaque de cette poche de résistance. L’atmosphère était faussement noble et calme compte tenu du carnage sanguinaire qui allait suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alik 'Azuri
Sangheili, Maître de l'inquisition
avatar

Nombre de messages : 597
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Langue Fourchue
Autre Compte :
Arme n°2 : Dague à énergie

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 18:12

Alik marchait à travers les couloirs de l'avant-poste de l'hégémonie, d'un pas noble et rapide. Il était suivi par deux Zealot qui marchaient aussi noblement mais moins vite, afin de garder leur distance avec lui. Il avait été affecté au commandement des forces terrestres pour cette attaque par les Hiérarques eux-mêmes.

Il arriva devant la porte de la salle de briefing, où l'attendaient sûrement ses futurs officiers pour l'attaque de cette zone humaine. La porte s'activa, s'ouvrant lentement en laissant apparaître la salle petit à petit.
Alik entra donc, suivi par ses gardes du corps, et inspecta les Sangheilis qui s'étaient mit au garde à vous à l'intérieur. Il passa devant chacun d'eux, faisant cliqueter les plaques de son armure d'ébène. Il décrivait à chaque fois ce que les guerriers évoquaient pour lui, montrant à tous leur aspect de guerrier. Il s'arrêta devant un Ultra, qui possédait une armure blanche, avec une "crête" pourpre sur le casque. Peut-être un signe que le guerrier se préparait à une bataille. Alik inspecta l'équipement de ce dernier et remarqua l'arme inhabituel du combattant.

<< Un marteau ? Voila qui est intéressant... On peut dire de vous que vous êtes un "original". J’espère que vos talents de guerriers sont à la hauteur de l'image que reflète votre armure et votre arme... Crinière-fracassante... >>

Le guerrier avait fait bonne impression. Alik aimait les combattants sortant du rang et à qui il donnait un surnom, ils étaient généralement bien plus forts que la normale. Il continua son inspection et une fois celle-ci terminée, il se plaça devant la petite table holographique et fît apparaître l’hôpital humain.

<< Je me présente guerriers, je suis Alik 'Azuriaï. Je dirige les opérations terrestres de notre hégémonie. Les deux Zealot Domo derrière moi seront vos supérieurs lors de la bataille et vous devrez ne répondre qu'à eux. Cela n'est évidemment pas le cas si vous êtes sous mes ordres directs. Voici notre zone de combat. Un hôpital humain, votre rôle sera d'abattre toutes ces vermines, sans condition... Je vais donc diviser nos forces commandantes en 3 parties, sachant que nos forces sont déjà en train de combattre sur l'hôpital. >>

Il affecta donc chacun des officiers présents à un groupe. Le faisant un par un et désignant leur chef Zealot à chaque fois. Ça pouvait sembler protocolaire mais en vérité, Alik voulait voir chaque visage pour savoir où se trouvait chacun de ses officiers. Il s'arrêta devant le Sangheili au marteau.

<< Vous venez avec moi. >>

Il termina rapidement les affectations et alors qu'il s'apprêtait à leur dire de partir, l'Ultra, qui se dénommait Van' Rashakee, prît la parole et demanda s'il pouvait exposer son plan. Les deux Zealot présents s'offusquèrent et alors qu'ils allaient le réprimander, Alik les stoppa d'un geste de la main.

<< Mes frères, n'oubliez pas. Chaque Minor Domo peut un jour devenir Zealot Domo s'il a en lui le courage, la force et l'intelligence d'un vrai guerrier. Néanmoins, Van' Rashakee, je regrette que vous doutiez de la stratégie militaire de vos supérieurs, surtout quand il s'agit du maître des opérations. Non, je ne mettrais pas en place votre plan. Simplement car j'ai déjà opté pour une autre tactique et que mes frères Zealot ici présents sont en synchronisation parfaite avec ma personne. Maintenant patientez, vous aurez bientôt l'occasion de voir ce que je réserve à ces vermines humaines! >>

Rashakee acquiesça et le salua, se replaçant aux côtés de ses confrères.

Alik donna les derniers ordres, et quitta la salle une fois les deux autres groupes partis, accompagné de son groupe d'assaut. Ils arrivèrent au hangar de l'avant-poste, où les attendait un Phantom. Ils grimpèrent à l'intérieur et se dirigèrent vers l'hôpital. Là-bas, les forces de l'hégémonie avait déjà été répartie en trois fronts: le front Nord qui passait par les accès intermédiaires, le front Sud qui passait par la brèche, et le front Est qui empruntait l'entrée générale. De nombreux guerriers avaient pénétrés l'enceinte du bâtiment et terrassaient les pauvres humains à l'intérieur. Le Phantom d'Alik et de son unité dériva légèrement, se dirigeant vers la brèche. Il se posa et largua les troupes, permettant à Alik de reprendre le commandement. Il sectionna et ordonna ses unités, et demanda à ce que les forces de l'hégémonie n'attaque pas que les entrées mais aussi les accès par le toit et le jardin. Des centaines de covenants se déplacèrent, écoutants les ordres de leurs chefs respectifs, perçant de nouveau les défenses humaines. Alik attaqua la brèche accompagné par ses soldats qui dirigeaient et massacraient tous ce qu'il y avait sur leur route. Alik maniait son épée comme jamais, tranchant les membres et les têtes des humains qui ne pouvaient que constater leur mort... Ils progressèrent légèrement, jusqu'à ce que la division d'Alik, composée d'un officier, et de 8 soldats SpecOps se détache et se dirige vers les générateurs. Alik activa sa COM vers le transpondeur de Van' Rashakee :

<< Je vous laisse prendre le bâtiment Sud, vous êtes le responsable de cette partie de leur installation, Crinière-fracassante... >>

Et, activant son camouflage, Alik et son groupe vacillèrent avant de disparaître dans l'ombre d'un débris de balcon...

_________________






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 19:37

Jeff et Mick était la depuis quasiment 2 heures, a attendre.

Sa va pas. C'est trop calme. Ils ne font pas que foncer a travers les brèches d'habitudes. Ils préparent quelque chose.

Jeff fit ou en hochant la tête, il est vrai que l'habitude covenante portait plus sur l'infiltration généralement. Il passa en revue rapidement le bâtiments sud, notament les divers balcon.

Y'avait pas des mecs a nous las ba?

Il zooma et fut terrifer de sa découverte, tous ceux la ba était mort. Mick activa la thermique sur les jumelles et remarqua un petit groupe de covenant.

Merde! La bas la bas!! Élite invisible!!

Jeff ouvris le feu et réussi a abattre l'un des élites tandis que les autres se mirent a couvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 19:44

Van’ avait entendu les ordres et était déterminé à les appliquer à la lettre. Il avait une grande responsabilité car tout une partie du bâtiment lui avait été attribué comme terrain de chasse.

-Très bien Père, il sera fait selon vos ordres ! Dit-il respectueusement avant de se retourner vers le groupe qui dépendait désormais de lui. Souvenez-vous mes Fils ,nous ne nous battons pas pour nous mais pour la Gloire de l’Hégémonie toute entière ! Pas de survivants dans leurs rangs ! Broyez et écrasez tout sur votre passage ! Force et Honneur !

Le groupe reprit le credo de l’Ultra qui lui venait de son Dojo. « Crinière-Fracassante », il faudra être à la hauteur de l’honneur qui venait de lui être fait par son supérieur. Il agrippa son marteau fermement de sa main droit à la base de la tête de celui-ci. De l’autre main, il invita ses Fils à un petit bain de sang. Ils étaient alors encore cachaient derrière un reste de bâtiment afin d’éviter le médiocre feu ennemi. Il faudrait traverser une zone à découvert pour atteindre l’entrée du Bâtiment Sud mais le discours avait fait son effet et les troupes, galvanisées, allaient se jeter d’ici peu sur les dernières défenses avec ardeur et fanatisme. La vingtaine de guerriers à ses talons piétinaient d’impatience.

-En avant mes Fils ! Pour le Grand Voyage !

Sa parole raisonna dans tout l’endroit de par sa puissance et sa profondeur. L’Ultra en tête, le groupe partit à l’assaut. D’un bond, il surmonta leur couverture et chargea le Bâtiment dont la puissance de feu, chaque instant un peu plus ridicule, ne semblait d’aucuns effets. La crinière de Van’ qui était alors plaquée le long de sa nuque jusque dans le bas de son dos devint alors avec le mouvement une immense gerbe de flamme pourpre fendant le ciel. Pas très discret mais dopant allégrement le moral de ses troupes. C’était un soldat de choc, la poussière, les débris, la cendre et le feu était son univers. Il était ici chez lui ! Le colosse avait pris la direction des barricades de l’entrée. Avec ses troupes, ils se ruèrent sur les maigres défenses ennemies. Pulvérisant à grand coup de marteau tous les obstacles restant sur sa route. Les tirs à plasma arrosés les fenêtres d’où de timides rafales tentaient de tenir en respecter les troupes de l’Hégémonie et leur tir de barrage massive. A un moment une roquette vint exploser à seulement quelques mètres de l’Ultra, réduisant en cendre un de ses soldats et noircissant l’épais blindage de son bras droit. Ils y étaient presque ! La brulure lui démangeait le bras mais la blessure semblait ne pas l’affecter. La poussière se confondait dans l’air avec l’odeur du sang et l’écho des cris d’épouvantes et de douleurs. Il encaissait les quelques balles Humaines parvenant à lui avec une aisance déconcertante. La barricade était toujours plus proche, il agrippa son marteau de sa main droit et utilisa le pommeau de ce dernier pour y appliquer sa seconde main, de ce fait il put l’utiliser tel un bélier. La puissance de l’arme couplée à sa vélocité eut raison de la barricade en un coup unique. Ils étaient entrés ! Le Hall grouillait d’Humains …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 20:15

Citation :
Un tir de sniper fusa aux côtés d'Alik, abattant l'un de ses soldats SpecOps. Il se retourna en direction du tireur et aperçu un petit immeuble surplombant la zone. Le camouflage d'Alik lui permit de mettre plus de temps pour se cacher, ce qui lui donna également la possibilité d'ordonner aux séraphins sur la zone de bombarder le bâtiment. Les déflagrations de plasma ne furent pas longues à venir et dans un sifflement affreux, le bâtiment vola en éclat.

La 1ère Classe Jeff Colins avait eu juste le temps de quitter la zone et de rejoindre l'hôpital, se retrouvant maintenant devant les divers bâtiments abritant les générateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 21:41

Les balles ... La guerre ... Les tirs plasma qui fusaient en même temps que le plomb dans un échange pour le moins disproportionné. Ed Avait eu la magnifique idée de se mettre a l'étage, juste au dessus de la barricade, et d'arroser ce qu'il pouvais depuis le balcon. Il avait cependant assez rapidement renoncé a mitrailler tout ce qui bougeait ... autant jeter ses chargeurs par la fenêtre tout de suite. se relevant, il préféra inspecter les chambres pour voir si un ou deux civils n'avaient pas étés oubliés, et se mit a trotter dans les couloirs en poussant les portes de chaque chambres. Au moins, personne n'était en reste ... L'idée de trouver quelqu'un surprenait assez l'ODST, mais ce dernier préférait faire ça et savoir qu'il avait sauvé quelqu'un plutôt que de finir brûlé par le plasma comme ... C'était quoi ce choc a l'entré? Sans chercher a savoir ce qui se passait, le jeune homme se mit a courir, ne jetant plus que de brefs regards aux chambres, et ... s'arrêta en urgence en entendant du bruit dans le couloir. Des grognements ... Qu'est-ce que ça pouvait être? Jetant un oeil, il se rendit compte que c'était un patient qui grognait, seul dans sa chambre. il ouvrit la porte, et regarda l'homme ... Qui était enchainé a son lit. L'ODST nota également un cadavre au pied du lit ... Un corps humain dont la nuque avait visiblement été brisé. Sans se poser plus de question, il fit un pas de coté pour sortir de l'embrasure de la porte, et entendit deux coups de feu qui percutèrent le mur en face de lui avec de petits éclats. Suivis d'un troisième ... Mais pas d'impact cette fois. Se grattant l'arrière du casque avant de se rappeler qu'il le portait. Pestant, il vit l'éclat du canon du M6C sortir de la salle, et l'attrapa sans laisser a son possesseur le loisir de s'en servir. Avant de se décaller et de mettre un coup de coude dans le visage du prisonnier, et de le mettre en joue. L'homme s'étala a terre dans un râle sans rien dire, et regarda l'arme, n'ayant visiblement pas envie de finir avec une balle dans la tête. L'ODST le fit sortir avec les mains sur la tête, et se dirigea tranquillement vers l'escalier extérieur le plus proche ...

Ce n'est qu'au cri de l'homme devant lui que Edward se rendit compte qu'il y avait un escadron de grognards devant lui. Il eut le temps de se mettre a couvert dans une des chambres, le prisonnier pas. Ce dernier fut criblé de plasma, et s'écroula a terre. Sortant juste sa SMG par la porte, l'ODST tira un peu a l'aveuglette dans le couloir, et cru éliminer deux cibles au moins, avant de retirer son bras. il entendit 6 cristaux de needler se planter dans le bois de la porte, et s'en éloigna rapidement, avant d'être jeté a terre par l'explosion en chaine. secouant la tête, a terre, il regarda un grognard passer la tête par la porte pour voir si il était en vie, et lui délivra l'information a l'aide d'une balle en pleine tête. Se mettant a couvert derrière le lit, l'ODST rechargea et activa sa VMA pour savoir combien d'ennemis restaient, en vain. Serrant les dents en espérant que l'un d'eux n'ait pas l'idée "d'émincer a la grenade" dans le tat, Ed entendit un coup de fusil a pompe, puis un second. Et un troisième quelques secondes plus tard. Un autre ODST passa la tête dans le couloir : Il y a quelqu'un là dedant?
Moi.


Sortant sans se demander qui était son sauveur, Ed sortit de la chambre et demanda un rapport sur la situation.

Globalement? Un bordel monstre. On est submergé partout, on a des élites qui ont enfonça la barricade principale, et nos sniper n'on toujours pas dégagé les tourelles.

Poussant un juron, Ed se mit a trottiner dans les couloirs a la suite de son compère, tirant de temps a autres une ou deux rafales a l'aide de son M6C socom pour voir a tuer des troupes mineures, et les deux finirent par arriver a l'escalier ... mais les bruits d'élites dans les escaliers ne leur laissairent qu'une seconde de réflexion, Edward dégoupilla une de ses 3 grenades et la jeta dans la cage, avant de monter avec son compère a sa suite. Les deux débouchèrent sur le toit, et fermèrent la porte

Mauvaise nouvelle, on a des élites qui arrivent par cette porte. Le top-

Un tir de plasma lui traversa la gorge précisément a cet instant là, et l'ODST s'écroula a terre sous le regards d'ED, qui s'accroupis a son tour en hurlant un "a couvert" somme toute un peu inutile ... mais bon, cette résistance en général était inutile. Prenant le fusil a pompe pour le mettre dans son dos au cas où, Ed se dirigea a toute vitesse vers l'autre coté du toit, et dévala les escaliers libres a toute vitesse pour débarquer devant les générateurs de secours et croiser un autre de ses camarades de section, un sniper visiblement. Lui même était suivit des 4 marines restés sur le toit ... Quel merdier.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 6 Juil 2012 - 23:36

Jeff se réveillait a peine, il avait réussi a abattre un élite, mais le reste du groupe avait prévenu les forces aériennes pulvérisant le reste du bâtiment, mais l'onde de choc le projetant lui et Mick Contre les murs du bâtiment voisin. La fumée, le gout de la poussière dans la bouche. Un débris de béton lui bloquait la jambe, l’empêchant de se relever. Cherchant a se dégager par tout les moyens possible, tentant de ramper, frapper le bloc, tirer dessus, rien n'y fait. D'un coup, Mick arriva avec un pied de biche, et enfonça celui-ci entre le bloc et le sol, se servant de celui-ci comme levier et libérant Jeff.

Il s'est passer quoi?

L'autre enfoiré de Spec Ops nous a griller et a prévenu l'aviation. Un Séraph nous a bombarder et on a réussi a se barrer de justesse.

Jeff chercha son fusil du regard, et vu le canon dépasser de sous les débris. Il tira de toutes ces forces sur le canon de l'arme, et réussi a la sortir de sous les gravats, avant de s’apercevoir qu'entre les gravats et le fusil, les gravats avaient gagner. En effet, le canon du fusil faisait un parfait angle droit, le rendant inévitablement inutilisable.

Fait chier, on est du mauvais coté.

Mick disais vrai, le reste de l’hôpital était en face d'eux, avec le no man's/elite's land au centre, traverser allais être plus que chaud, surtout avec un M6C silencieux et un dmr presque vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 7 Juil 2012 - 4:10

La résistance était de plus en plus difficile, Ryan partit en direction du toit, la dernier position connue de son
coéquipier.

Il prit l'escalier de service une fois en haut il aperçut son coéquipier ODST et une escouade de plusieurs marines de l'autre coté du bâtiment, il était fondue au plasma, il y avait une brèche coté ouest. Il hurla à la radio:

- Putain c'était quoi cette merde !?

- Frappe aérienne covenants

Le Sergent arriva devant la salle des générateurs des générateur et vit au loin le bâtiment effondré ou plutôt les ruines,

La résistance était de plus en plus difficile, Ryan partit en direction du toit, la dernier position connue de son coéquipier.
Il prit l'escalier de service une fois en haut il aperçut son coéquipier ODST et une escouade de plusieurs marines, L'autre ODST dit à via le TeamCom

- Alors c'est quoi le plan Sergent ?

- On doit protéger ces civils quoi qu'il en coute, 1ère classe vous avez votre terminal portable avec vous, vous pouvez me piratez le système de surveillance de l'hôpital, j'aimerai bien que ces foutus poulpes ne nous prennent pas à revers

- C'est comme si c'était fais Sergent laisser moi 30 seconde . . . . C'est bon ! J'ai accès à toutes les caméras encore en état de fonctionnement, 31 pour être précis

Ryan s'adossa contre le muret pour réfléchir à une stratégie défensive, il était plutôt stressé il se demandais comment il pouvait défendre le complexe sans trop avoir de perte.

- si quelqu'un à une suggestion je ne suis pas contre personnellement je pense que l'on peux essayer de condamner les couloir d'accès principal en montant une barricade improviser sur l'entrer principal et placer les deux tourelle qu'il nous reste de façon à couvrir la brèche et le couloir Sud, on va devoir la jouer au corps à corps

- Sergent, si je peux me permettre,  la position est plus facile à défendre de l'extérieur, et si on rentre on se met nous même dans un trou a rats.

Hicks ce releva et regarda au loin, des ruines, des ruines à perte de vue, cette ville qui avant était aussi belle c'est transformée en vaste champs de bataille et nous ont étaient au plein milieu, entourés par ces foutus aliens ,

- , Rick tu me couvre la Jeff , Ed tu viens avec moi on va à l'atelier prendre des munitions et tout ce qui pourras nous servir d'arme que ce sois de l'acide ou autre nous somme dans un hôpital il y à forcement de quoi faire des explosifs


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alik 'Azuri
Sangheili, Maître de l'inquisition
avatar

Nombre de messages : 597
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Langue Fourchue
Autre Compte :
Arme n°2 : Dague à énergie

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 7 Juil 2012 - 8:51

La frappe aérienne qu'avait demandé Alik avait fait son effet, malgré la perte d'un de ses SpecOps, il avait put faire partir ce sniper et avait put se déplacer un peu plus vers les générateurs.

Il aperçut un groupe d'humains tentant autant que faire se peut de créer une zone défensive autour de leur source d'énergie avant que deux de ces hommes ne partent vers le centre de l'hôpital.

" Ils vont chercher des armes... "

Alik activa sa COM et ordonna aux deux autres Zealot, celui au nord et celui à l'entrée principale d'activer leur plan. Ils acceptèrent et une lourde détonation se fît entendre dans l'hôpital. Quelque chose de lourd venait d'arriver... Les escouades de hunters forçaient avec brio l'entrée générale, réduisant en bouillis fondue les tourelles qui étaient postées là-bas. Les covenants s’engouffrèrent alors à l'intérieur, bataillant tant bien que mal contre les forces de l'hégémonie.Alik s'esclaffa, les humains n'avaient apparemment pas de stratégie logique et ne consultaient apparemment pas leur supérieur hiérarchique. L'hôpital était cernée certes, mais les humains bataillaient pour le bâtiment Sud comme pour le Nord, tenant un peu les positions mais sans toute leur force réunie, ils ne pourraient rien contre eux. Bien que les forces covenants gagneraient dans tous les cas...

Alik se dirigea ensuite vers la salle des générateurs et contourna légèrement le groupe de défense, passant dans leur dos. Il se retrouva derrière l'un des marines et après avoir allumé son arme, décapita le pauvre humain qui tomba au sol sans sa tête. Les autres se tournèrent vers Alik mais ils n'eurent le temps que de l'apercevoir puisque les autres SpecOps avaient également contourné les humains. Ils tirèrent en même temps sur les marines qui mourraient brûler par le plasma, la nuque brisée par un coup ou la tête transpercée par une aiguille.

Le groupe entra ensuite dans le bâtiment humain, apercevant les grand réacteurs, et le groupe de combattant ODST qui le gardait.
Les SpecOps se mirent en place, mettant en joue les humains alors qu'ils se cachaient dans les ombres, afin de ne pas être repérés par les VNA adverses. Ils attendirent le signal d'Alik, qui se jeta sur l'humain le plus proche, perforant sa poitrine en hurlant. Les humains eurent à peine le temps de se retourner vers lui, que les SpecOps ouvraient à nouveau le feu, c'était exactement la même situation qu'à l’extérieur mais cette fois plus délicate. En effet trois soldats s'étaient cachés derrière des caisses ou le générateur, se protégeant des tirs de suppression. Alik Avança donc, son camouflage de nouveau activé. Il arriva derrière le premier soldat, qui tournant la tête, se figea quand son système intégré remarqua les contours de l'armure du Sangheili. Alik enfonça son épée dans la gorge du pauvre homme qui déglutit son propre son sang. Il continua ensuite vers le dernier soldat en vie, l'autre s'étant fait abattre par l'officier SpecOps. Alik allait arriver à son niveau lorsque l'humain se retourna et ouvrit machinalement le feu avec son arme, un fusil automatique classique. Les balles ricochèrent sur le bouclier d'Alik qui émit un léger sourire. Il trancha l'arme de l'humain en deux et attrapa son adversaire par le coup, le soulevant du sol. L'humain tenta alors de sortir son couteau, mais eu le droit à un bras coupé, faisant tomber son arme par la même occasion. Alik regarda le pauvre être, longeant son regard azur dans celui de l'humain. Il remarqua ensuite la petite caméra de sécurité du bâtiment qui le fixait et se tourna vers elle. Il fit cliqueter les plaques de son armure d'ébène et, alors que les SpecOps se plaçaient derrière lui, il déclara aux humains, de sa voix profondément grave :

<< C'est la fin pour vous, humains... >>

Et il poignarda l'ODST, le faisant mourir dans un dernier hurlement. Alik lança alors une grenade sur le système de contrôle des générateurs, coupant l'électricité dans tous l'hôpital. Les portes de l'héliport ne risquaient plus de s'ouvrir maintenant. Les caméras de sécurité s'éteignirent également...
Les humains pourraient sûrement réparer les générateurs mais Alik n'avait fait ça que pour gagner du temps. Il laissa sur place trois de ses SpecOps, leur demandant d'abattre tout humain qui rentrerait.

Il quitta ensuite la salle, son camouflage actif, et aperçut dans les jardins de l'hôpital trois locustes, qui commençaient à brûler les murs de l’installation humaine. Si ces insectes voulaient survivre, ils leur faudra voir leur supérieur et se répartir les tâches pour tenir le bâtiment Sud, réparer les générateurs, et tenir les autres fronts covenants, en particulier ces locustes.
Alik se dirigea ensuite vers els parkings, où il allait là aussi, terrasser les humains...

_________________






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 7 Juil 2012 - 10:00

Le groupe de choc fit « éruption » dans le Hall avec fracas dans une longue gerbe de flammes et de plasma. Les forces de l’Hégémonie se déversaient impétueusement et sans la moindre crainte. La barricade avait volé en éclat dont un vint se loger dans la protection de la cuisse de l’Ultra. En enfonçant la porte, le vétéran aperçut un Hall en proie à la panique. Le plafond était plutôt haut, assez pour qu’il puisse y contenir un balcon. Le standard était devenu un point couverture derrière lequel quelques marines ouvraient maladroitement le feu. Les deux escaliers qui entourés le comptoir semblé mener vers un petit balcon où trônait le reste d’une statue commémorative. Un groupe un peu plus important allumé à toutes blindes sans réellement précision. Pour les autres qui n’étaient pas planqués, c’était du grand n’importe quoi. Ils courraient en tous sens comme des poules, usant de leurs armes à l’occasion. Vidant leurs derniers chargeurs.

- Massacrez-les ! Cria Van’. Ne laissez rien ! Brulez tout ! Pour le Grand Voyage !

-A mort ! Poursuivit l’un.

-Voici venir votre fin impies ! Acquiesçât un autre.

Ce fut un véritable déluge qui s’abattit dans le Hall, les Grognards courraient en tous sens lâchant leurs armes et allant attaquer les fuyards directement avec les dents. Malgré leurs acharnements, ces derniers ne pouvaient faire face aux innombrables Grognards de l’Hégémonie. Van’ prit de la vitesse et prenant appui sur le comptoir, se propulsa sur le balcon. Il atterrit tel un rapace, espèce tant vénérée par ces faibles, sur la rambarde de marbre. Cette dernière se fendit légèrement. L’idée était bonne mais un peu téméraire, il essuyât un tir de barrage constituait des dernières balles Humaines qui restées à ces pauvres marines. Son armure fut criblée d’impact et une balle vint se loger dans son épaule droite. Puis le feu s’arrêtât, plus de munitions visiblement.

-Vous allez payer votre misérable résistance pauvres fous !

Il bondit sur le premier en le plaquant de ses lourdes pattes sur le sol. Le choc fut si violent que la colonne et la cage thoracique du pauvre marine se brisèrent et firent perdre à l’Ultra quelques bons centimètres. D’un revers de marteau il envoyât valser trois marines. Frappant désormais avec la lame du marteau, il tranchât la jambe d’un autre qui vint tomber dans les bras de son partenaire. Van’ abattit son marteau en arrière à l’aveugle, touchant deux marines qui explosèrent en partie. L’Ultra finit le travail en envoyant dans l’autre monde le blessé et son porteur de son pied colossal. Dans le même temps, ses élites enfoncèrent la barricade du comptoir à l’épée énergétique, tranchant alors les membres et les os. Mais pas le temps de souffler, des renforts Humains, déjà désemparé par la vision de cet horreur, arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 7 Juil 2012 - 20:25

Ryan et Ed était entrains de se diriger vers l'armurerie, en courant regardant dans chaque coin, si il n'y avait pas des covenants.

C'était vraiment une mission de merde, pas de support aériens pas de renfort et pas de CAM et en plus de cela des civils à sauver. Une fois à l'armurerie le Sergent prit le fusil à pompe que Ed avait ramassé et commença à faire le plein de munitions.

- Ed fait le plein de grenades et de munitions histoire que l'on ne revienne pas ici. Harry comment ça ce passe au générateur ?

- Super on les repousse pour le moment ..... Ils se replient il se replient ! ..... Mike ... Mike t'es ou bordel ..... Putain il est mort ..... Des SpecOps on franchie nos ligne je rep........ Ahhhh mon bras !!!

- Harry !! Harry ! ... Et merde on à perdu l'équipe du générateur !

Ensuite les lumières s'éteignirent d'un seul coup, tout était hors service et je ne parle pas des portes du hangar comment ouvrir les porte sans courant... Ryan avait son idée sur la question

- À tout les soldats en factions la barricade principale a cédée besoin de renfort immédiat !!!!

Les deux ODST activèrent leur VNA et foncèrent en direction du bâtiment Nord, il y avait trois marines en faction entrain de lutter contre deux Hunter suivi par des élites à épées à énergies l'un d'entre eux avait un marteaux, étrange pour un élite

- Lancer vos grenades !!! Hurla Ryan aux troupes qui étaient avec lui, les grenades une fois au sol roulèrent jusqu'à des bonbonnes d'oxygène qui explosèrent par la suite.
Le toit tomba sur les chasseurs qui les tua ainsi que deux élites à épée. Le couloir Nord était maintenant bloqué par plusieurs tonne de gravas

- Cela devrait les retenir un bon moment.

- Sergent comment on fait pour le générateur, on peux plus évacuer les civils ....

- Attends on pourrais bricoler un générateur avec une batterie de Warthog il y en à plusieurs au parking. Tu pourrais nous faire ça Ed ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 7 Juil 2012 - 22:57

Edward regarda le champs de bataille devant lui, et hocha négativement la tête. A ce point là de toute manière ... Il fallait des câbles spéciaux pour brancher une batterie, mais en mettre plusieurs pour les réunir dans un simple circuit ouvert et les utiliser comme générateur ne serait pas une partie de plaisir en plein champs de bataille, surtout sans les ordres des supérieurs et sous le feu des locustes ..
Globalement, utiliser les batteries comme générateur me semble un peu trop complexe pour être fait en situation de combat... Mais la bonne idée quand on a un warthog, c'est qu'on pourra défendre l'entré avec une tourelle pendant que je bricole ... Et il y a des explosifs a l'armurerie si je me souviens bien ...

Activant sa VNA pour vérifier que le passage était libre, l'ODST tourna la tête, et distingua grâce au logiciel la silhouette d'une élite invisible, en plein milieu du groupe de marines. Comment était elle arrivé là, il n'en savait rien, mais il ne se posa pas plus de question, pris le fusil a pompe des mains de ryan, mis en joue et ... attendit. Un silence de mort sembla s'abattre dans le couloir, tandis que toutes les armes se braquaient sur le point visé par l'ODST sans vraiment savoir ce qu'il visait. Fermant un oeil sous son casque, Ed détecta soudain un léger mouvement de poussière au sol, et ouvrit le feu. Le premier coup fit grésiller le bouclier de l'élite et désactiva son camouflage, et ce dernier poussa un cri , activa son épée et chargea. Le second coup, a bout portant, fit exploser le bouclier en question tout en coupant le spec ops dan son élan. Une rafale de tirs provenant de tous les marines et de l'ODST en même temps eut raison de la face de poulpe, qui s'écroula mollement a terre, le corps réduit a l'état de passoire somme toute assez moche. Il tendit le fusil a son propriétaire, et s’accroupit a coté du cadavre pour le fouiller. Il retira de sa recherche l'épée a énergie, qui en tombant avait été endommagé et ne marcherais probablement plus, du moins ne voulais il pas risquer sa main a voir si elle résisterais, et deux grenades a plasma, dont il tendit une a ryan. En rechargeant son arme qu'il avait vidé avant l'éboulement du plafond, L'ODST se craqua la nuque. Sa com grésilla un instant, et il reconnu la voie du major dans son casque, ainsi que au niveau des autres marines équipés.

Ici le major aux unités dans le bâtiment nord. L'entré principale semble bloqué pour le moment, les covies mettrons le temps avant de déblayer tout ça. ça, c'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que du coup ils tentent une percé et qu'on est sous un feu nourrie de nôtre coté. Nous serons bientôt a cours de munitions, un ravitaillement serait des plus appréciables.*un coup de feu rententit, suivit d'un grésillement* YES! deux de leurs hunter sont a terre, ici nous somment 13 a défendre la position. Major, terminé.

La communication s’interrompit dans un grésillement, et Edward regarda les marines présents, visiblement tous prêts a en découdre.

Bon, résumons. On doit se rendre sur le parking pour chopper des véhicules, de préférences de warthorg, mais comme c'est un hôpital on ne va pas faire la fine bouche, et les amener près des générateurs, ça nous permettra de défendre cette position et de faire des tirs de couverture, tout en libérant l'accès a l'héliport. Pendant ce temps là, sachant qu'il nous faut environs ... Disons 4 véhicules, il faut également que trois personnes infiltrent l'atelier et prennent les câbles a l'atelier, ainsi que des armes explosives, dont une qui part rejoindre le major avec le plus de munitions possibles pour leur permettre de mieux soutenir la position. Je sait lesquels il faut, donc j'en suis. Quoiqu'il en soit, vu que cette entré est bouché, il faut qu'on fasse le tour en passant par l'issue a l'autre bout du bâtiment. là-bas, on se divise en deux groupes, l'un va au parking, et l'autre plus petit a l'atelier, et on se rejoint devant les portes de la salle des générateurs. Tentez un maximum d'éviter de gâchis de munition, on est pas sur de pouvoir en prendre tant que ça avec nous quand on quittera l'armurerie, mais n'hésitez pas a tuer le moindre covenant. Une fois sur place, il faudra qu'on prenne couvert le temps que je puisse bidouiller suffisamment la chose pour ouvrir les portes, et ensuite rentrer et défendre la position a l'intérieur. des questions?

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Dim 8 Juil 2012 - 14:27

Il n’avait pas tout saisit sur le moment. Après s’être extirper des gravas qui lui étaient tombés dessus, l’Ultra rassembla ses troupes et demanda un rapport sur chacun dans eux. Un mort lors de l’assaut et deux surement encore et pour toujours, enseveli sous les décombres de Hall. La poussière formait une épaisse brume dans laquelle les bruits des combats semblaient s’atténuer. Van’ prit les devant avec deux autre élites, le reste s’occupait des blessés, de les sortir de là. Le passage était complètement obstrué et la quantité de gravas empêchée toute tentative de déblaiement ou alors ils seraient encore sur place quand la planète serait réduite en cendre par les vaisseaux lourds. Cherchant son marteau, il se rendit vite compte que ce dernier avait littéralement était éjecté de la salle et trônait droit dans la cours du bâtiment. Il alla le reprendre, son état n’était pas des plus exceptionnel mais pas le temps de le changer. De toute manière il lui restait ses deux épées auxquelles il tenait comme à la prunelle de ses yeux. Il sortit du bâtiment et aperçût le ciel déjà rougi par les incendies qui ravageaient ce pathétique monde vide de toutes reliques saintes et d’intérêts.

-Père ! J’ai éminemment besoin d’un transport aérien, ces vermines ont bloquées l’accès du bâtiment, je m’en vais porter l’attaque directement au cœur du complexe, la surprise sera mon bras. Je me rabattrai ensuite sur le bâtiment qui tient en respect nos forces.

Après un instant deux transports de type Phantom embarquèrent les troupes de chocs à leurs bord. Ils prirent rapidement de l’altitude mais sans pour autant quitter le champ de bataille. L’écoutille était ouverte et offrait aux passagers une vue imprenable sur l’Hôpital Humain. Le bâtiment était en proie aux flammes à certains endroits et des morceaux de murs fragilisaient par les assauts répétés commençaient à s’écrouler petit à petit. Des langues de feux et de plasma semblaient s’entre déchirer à l’intérieur, plus aucuns tirs ne sortaient de l’Hôpital, les Humains submergés ne pouvaient plus ouvrir le feu sur les forces en dehors du complexe. Les cris lointains des civils laissé comprendre qu’ils étaient changés de place … En vain. Ce lieu fut leur refuge, il sera leur tombeau. Les transports après quelques instants perdirent subitement de la hauteur en direction de la cours centrale dans laquelle transitaient des civils.

- Pilotes ! Formez une trajectoire circulaire autour de la cour, les autres … Ouvrez le feu !

Van’ alla arracher la tourelle plasma n’ayant aucune fenêtre de tir et l’empoignant avec force et détermination, il put arroser les pauvres âmes innocentes avec ses Fils. Ce fut un véritable massacre, les corps se déchiquetaient et volés en éclats. Les tirs d’armes lourdes, des tourelles à plasma et des simples carabines se complétaient et venaient s’abattre implacablement sur les Humains, sans défenses pour la plupart. Le feu était tellement nourri que l’espace d’un instant l’endroit semblait baigné dans la lumière, malgré les épais nuages qui planaient au-dessus de l’Hôpital. Les cadavres étaient broyés et rebroyés par les tirs jumelés et répétés. Le feu se perpétua jusqu’à ce que les transports, dans leur trajectoire circulaires, aient atteint le sol. Les troupes de chocs débarquèrent et Van’ ayant épuisé sa première tourelle, arracha la seconde sans se soucier du grognard qui l’utilisait habituellement. Il fit séparer ses forces en deux groupes, elles avaient étés avec l’arrivé des transports renforçaient. Il prit les devant avec son groupe pour prendre à revers les forces qui tenaient le dernier bâtiment. L’autre groupe finirait le Bâtiment qu’ils avaient entamés tout à l’heure.

Ils courraient à travers les cadavres et les décombres, piétinant les corps comme de vulgaires branches de bois séchées. Ils enfoncèrent les portes non barricadées de ce côté-ci du Bâtiment et entrèrent avec hâte et furie. Cette fois pas ou peu de corps à corps …
Ils traversaient les couloirs abattant les derniers civils restant. Ils se trouvèrent ensuite devant une grande porte barricadée de leurs coté. Il s’en échappé des bruits d’armes à feu très proches. La résistance Humaine était ici.

-Entrez, nettoyez !

La porte s’abattit, les forces Covenantes aussi …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Résistance   Dim 8 Juil 2012 - 16:11

Citation :
Alors que le groupe de Ryan Hicks et Edward Hordika réfléchissait à comment aller jusqu'aux parkings ou l'armurerie, deux chasseurs humains longswords apparurent, leurs réacteurs en feu alors qu'ils étaient poursuivis par des séraphins. Les véhicules covenants ouvrirent enfin le feu, réduisant en boules brûlantes les deux chasseurs. Le premier se cracha sur le toit du bâtiment Sud, propulsant débris et morceaux de métal rougeoyants un peu partout. Le deuxième quand à lui, explosa en touchant le sol, et deux des trois locustes dans la cour. Alors que ceux-ci tiraient sur l'hôpital, le crash de l'appareil humain détourna leur tirs et les dirigea étrangement sur le troisième engin, le faisant fondre, transformant temporairement la zone en déluge de flammes, jusqu'à un léger calmement et un retour à la normale, si l'on pouvait parler ainsi.

La victoire aérienne covenant avait permis aux humains au sol de trouver enfin un chemin d'accès, le hasard faisait bien les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 9 Juil 2012 - 13:38

Pendant que le Hicks et Ed était entrain de réfléchir, un bruit sourd ce fit entendre avant de faire trembler le sol et le bâtiment tout entier c'était un groupe de chasseur longswords qui dans un dernière acte, foncèrent sur les locustes ennemis, sous l'apparente inéluctable défaite ce cachai, la victoire.
Le groupe avait en sa possession de nombreux chargeurs et Ed avait prit les explosif, Ils se dirigèrent ensuite rapidement vers le major qui lui était avec une dizaine de marine entrain de repousser l'assaut covenants, tout du moins une partie

- Des cafards dans votre appartement, Major

- Content de vous voir les mecs vos gâchette ne serait pas de trop, Je veux quelqu'un au 50 !

- C'est bon je m'en charge.

Ryan avait prit la tourelle, il commença à tirer sur tout les ennemis qui passai par la brèche ce fut un vrai massacre, les ennemis avait beau être en nombre très supérieur, ce ne serait rien par rapport à la ténacité et au courage humain, il garderait tous la position jusqu'à la mort.

- 1ère classe foncé vers le générateur et réparé moi ces foutus portes, prenez une deux marine avec vous.

- Oui Major j'y vais de ce pas, je risque d'en avoir pour un bout de temps, 4 heures au minimums

- Sergent, vous allez vous diriger vers le parking et nous ramner un Hog on à besoin d'une plus grande puissance de feu pour garder cet endroit, vous prendrez 4 marines, allez et au pas de course

- J'vais vous le ramener votre T'hog, compter sur moi dit Ryan avec un sourire en coin comme si il savait exactement ce qu'il l'attendait, pour l'instant les marines couvraient encore le parking il parti en direction du parking au pas de course comme le major lui eu ordonné précédamment. une fois l'entrer du parking atteint il demanda à la radio :

Ici le Sergent Hicks de la 127éme aéroporté, il vous reste des T'hogs en état de fonctionnent ?
Je me dirige moi et un petit groupe d'homme vers votre position, regardez à l'Est


- Oui ils nous reste 2 Warthog en état de fonctionnement, il sont à l'avant dernier niveau.

- Vous vous foutez de moi, 4 étages seulement pour un foutus Hog ?!

- Et ouais 4 étages, retournez en orbite si vous êtes pas content !

Ryan et son petit groupe d'hommes se dirigent maintenant vers l'escalier de service pour aller au premier niveau, Le sergent trouvait qu'il y avait quelque chose d'étrange comme si quelqu'un les observaient lui et son groupe. Il avait une vague idée de ce qu'il pouvait l'attendre dans ce parking, son VNA était activer mais il ne voyait rien pour autant jusqu'au moment un marine sursauta, un chat avait sauté d'un muret pour atterrir sur un voiture proche.

- Putain de chat ! s'exclama le marine en pointant son fusil d'assaut dans la direction du petit quadrupède, il commença à presser la détente, et ce fit tué transpercé par une aiguille de needler dans la tête il tomba sur le coups. Ryan prit son fusil à pompe et tira dans la direction du needler un élite tomba au sol, en disant << Pour le Grand voyage >>.

Le Sergent examina le corps et trouva une espèce de communicateur dans ça main, il le prit et le plaça dans son sac, peux être aurait t'il une importance particulière dans un jours futur. Il continua ainsi en montant les escaliers, 2ème étage, 3ème étage et enfin 4ème étage : Wathogs, Valise et poulpes en tout genre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alik 'Azuri
Sangheili, Maître de l'inquisition
avatar

Nombre de messages : 597
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Langue Fourchue
Autre Compte :
Arme n°2 : Dague à énergie

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 9 Juil 2012 - 18:08

Alik était en train de s'infiltrer vers les parkings lorsqu'il aperçut les chasseurs humains se crasher et réduire en miette les trois anciens locustes. Il pesta un instant sur les séraphs qui auraient dut attendre d'être en dehors de la zone avant de frapper stupidement ces humains... Il reçut alors en même temps une communication de "Crinière-Fracassante" qui lui demandait deux phantoms. Alik envoya donc les deux vaisseaux de largage avant de poursuivre sa route.

Il continua donc jusqu'au grand parking, où étaient barricadés bon nombre de marines, qui fixaient et balayaient le vide de façon un peu frénétique. Alik et ses Sangheilis passèrent la barricade sans tuer un seul humain au cas où ils possédaient des renforts aux niveaux supérieurs. Il laissa l'un de ses SpecOps à l'étage n°1, avec pour ordre d'abattre tout humain présent, donnant ainsi l'alerte au groupe de choc.

Ils arrivèrent au quatrième niveau, cherchant à chaque fois quelque chose... Alik remarqua qu'il y avait à ce niveau deux véhicules humains. Il sourit, pensant que des marines viendraient surement essayer de les récupérer. Il s'approcha donc du premier véhicule, et enfonça sa lame dans l'arbre de transmission du véhicule, l'empêchant de bouger, sans pour autant en donner l'impression de l’extérieur. Il retira ensuite les boulons de soutient de la tourelle arrière du deuxième véhicule, provoquant une instabilité qui se solderait par une chute de la lourde tourelle si quelqu'un la bougeait d'un millimètre. Il plaça les boulons dans une poche de son armure, et continua sa recherche. Il activa alors une liaison privée avec Rashakee :

<< Crinière-Fracassante, je compte sur vous pour punir ces insectes de façons spectaculaires, montrez-moi ce qu'on vous a appris dans votre Dojo ! >>

Il y avait énormément d'objets éparpillés, et alors qu'Alik retournait une caisse, il entendit le bruit caractéristique de la liasion du soldat qu'il avait placé au premier s'activer :

<< Pour le Grand-Voyage... >>

Les marines étaient donc là, et commençaient à bouger vers leur position. Alik interpella alors ses hommes, leur ordonnant d'activer leur camouflage et de se fondre derrière caisses, voitures, ombres et pour Alik, derrière les nombreuses valises, situées en fond de parking. Ses soldats placèrent leurs armes en joue vers l'escalier, prêts à ouvrir le feu. L'officier SpecOps en place derrière une colonne porteuse fixa Alik avec un grand sourire, et épaula son fusil sniper...

Alik resserra sa prise su le pommeau de Langue-Fourchue et attendit patiemment, ralentissant son rythme cardiaque. La chasse à l'Homme était passionnante, peut-être même plus que la traque des hérétiques... Ses yeux bleus brillèrent alors d'un éclat glacé, l'adrénaline envahissant son corps et boostant ses muscles. Ils attendirent que les humains passent l'escalier. Trois marines et un homme en noir arrivèrent, et avancèrent dans l'étage, observant les alentours. Le marines le plus avancé se précipita vers une des hogs, et reçut comme accueil un tir de fusil sniper, faisant apparaître un trou béant dans sa cage thoracique, il s'effondra au sol dans une flaque sanglante. Les trois autres Sangheilis ouvrirent alors le feu, forçant les humains à se cacher derrière ce qu'ils pouvaient. Alik ricana et activa une COM privée vers le transpondeur de son ancien subalterne qui était actif malgré la mort du SpecOps:

<< Votre monde... Est condamné... Humain. >>

_________________






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 9 Juil 2012 - 19:58

Après avoir atteint le 4ème étage Ryan et son groupe de marine se dirigèrent ensuite vers l'angle sud dans lequel ce trouvait le deux warthogs, il avancèrent prudemment ne laissant aucun angle mort.

- Perez, Miky bouclé moi le secteur, puis ameneé ces warthogs et plus vite que ça ! s'exclama Ryan, les deux marines avancèrent au pas de course pour aller cherchés les warthogs quand soudain, Perez ce fit littéralement transpercé par un tir de sniper covenant.

EMBUSCADE !!! hurla Ryan de toute ces force tout en se cachant derrière un muret en béton armé puis derrière le bruit de balles et de plasma, il entendit parler cela venait du dispositif alien ramassé
plus tôt sur le cadavre d'un élite. - << Votre monde... Est condamné... Humain. >>
Ryan pris le dispositif en appuyant sur le bouton central tout en disant.

- Hey face de cafard je sens ta mauvaise halleine à travers l'intercom, maintenant j'ai un cadeau pour toi !

Le sergent prit la grenade à plasma que Ed lui avait donné et la lança en direction des élites, l'explosion fut t'elle quelle tua le premiere élite et éjecta le second contre le mur à cause du soufle de l'explosion.

Un des deux marines restant ce fit décapité par un élite à épée, Ryan vida entierment son chargeur de SMG M7 sur lui son bouclier n'était pas tombé, l'ODST fonça vers un des deux Hogs pour tenter d'écraser un élite lorsque qu'il avança la tourelle arrière tomba au sol, il accéléra au maximum pour d'essayer d'ejecter l'alien, l'élite fit une roulade pour éviter le Warthog avant de planter son épée à énergie dans le moteur.

Après avoir réussi à ce dégager l'alien remit son camouflage et planta une dague à énergie dans torse du dernier marine, le sergent tira sur le système anti incendie pour arriver à percevoir l'élite, Ryan tira une bonne demi douzaine de cartouche de fusil à pompe en direction de l'élite qui elle se dirigea vers l'extrémité du parking avant de monter dans un vaisseau de transport de classe Phantom, le grognard à la tourelle toucha Ryan au bras gauche, le sergent tomba au sol violemment et son casque roulât sur une demi dizaines de mètres.

L'ODST se relevât difficillement, prit une seringue de morphine dans sa poche et s'injecta son contenue dans le bras gauche, il se dirigea ensuite vers le marine qui hurlait de douleur, il était au millieu d'une marre de sang, humain comme covenant, il se dressa devant le marine en ajoutant.

- c'est bon vous allez vous en tirer on va prendre le Hog et je vais vous sortir de la.

L'ODST se tenant encore le bras en attentant que la morphine fasse effets se marchait en direction de la valise qui se trouvait au pied d'un ODST mort, il n'avait pas une armure standard, la sienne était différente, son casque n'était pas un casque ODST mais un casque de RECONNAISSANCE, avec sur le coté un logo de l'ONI.

Pourquoi un agent de l'ONI avait été déployé pour récupérer cet valise, Ryan essayât de l'ouvrir, il n'y arriva point... - bon voila j'ai une vielle mallette qui pèse une tonne et je ne sais même pas comment l'ouvrir c'est bien mon jours de chance moi .... Une voix ce fit entendre qui avait pour provenance la mallette.

- Identification vocale refusée, vous n'avez plus que 12 essaies

- Non mais c'est quoi ce bordel !?! Une valise qui parle j'aurais tout entendu aujourd'hui.

- Identification vocale refusée, vous n'avez plus que 11 essaies

- Bon ok je dis plus rien !

- Identification vocale refusée, vous n'avez plus que 10 essaies

Ryan prit la valise et la plaça dans son dos avant d'essayer de faire démarrer le second Warhtog, il appuya sur l'accélérateur et la courroie se brisa, ce Warthog était tout simplement foutu. Ryan et le dernier marine agonnisant se dirigèrent lentement mais surement, et decendirent les escaliers, le marine succomba de ces blessures au rez de chaussée. L'ODST demanda ensuite à la radio :

- Major quelle est la situation ?

- Identification vocale refusée, vous n'avez plus que 9 essaies

- On tien le coup pour le moment de nombreuse pertes son à déclarer on à besoin de toute l'aide disponible, vous et l'équipe du parking doivent ce replier immédiatement vers les générateurs, votre collègue à besoin d'aide

- Ed c'est Ryan tu ne seras pas par hasard comment débrancher cet valise de merde ?

- Identification vocale refusée, vous n'avez plus que 8 essaies


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 9 Juil 2012 - 20:28

4 heures pour réparer une fichue porte dans ces conditions, ça relevait de l'exploit. Enfin, selon la manière dont le générateur avait été endommagé ... Sur les caméras de surveillance, et les enregistrements récents qu'il avait pu en tirer, on avait juste vu une élite en armure noire ( Ed ne comprenait toujours rien au code couleur de ces faces de poulpe, a part que bleu, c'était "facile", rouge "normal", doré "héroïque" et au delà ça devenait légendaire. Donc on avait des légendaires dans la place ... encore une bonne nouvelle. ) ... Une élite en armure noire donc enfoncer sa lame dans un bidule électrique, et après plus rien. Donc, soit il fallait colmater une brèche et voir a remplacer les réactifs qui avait fuis pour permettre aux réactions de s'opérer tranquillement et produire a nouveau du courant ( Ed remercia intérieurement son prof de physique chimie de lui avoir expliqué comment marchaient les piles même si il se doutait que ce n'était plus la même chose ) soir carrément remplacer les pièces défectueuses. Le tout en sachant que si il se plantait, au pire il n'y avait plus du tout d'électricité pour les portes, et au mieux ... Il se prenait quoi, 15 000 volt de jus? Sauf si les générateurs n'étaient pas directement touchés évidement ... Si il fallait juste réparer des consoles et tout, là il serait en plein dans son domaine de compétences.

L'ODST allait céder a un moment de pleine nostalgie quand le marines qui courait a ses cotés se jeta sur lui pour le plaquer a terre et lui éviter de se prendre 5 pics de needler dans le bras, ces derniers explosant a peine la surface du mur atteinte. Dégainant son M6C SOCOM, ed se tourna vers l'origine des tirs.

Merci. Combien de cibles?
J'ai pas eu le temps de voir ... Mais je dirais environ a 20 mètres.

Activant sa VNA par réflexe, Ed redressa la tête au dessus de son couvert en pestant, se rendant compte qu'elle ne marchait pas, et se rendit compte qu'il était derrière un simple banc en béton. Il pris calmement sa respiration, et observa ... Mêle sans l'aide du logiciel, les 3 silhouettes de Kig-yar se détachaient avec une facilité déconcertante sur le mur blanc. Brandissant son arme, Ed tira simplement dans les jambes du premier, l'amenant a terre pour ensuite l'achever, perça le bras du second, qui fut achevé dans la seconde qui suivait, et les deux soldats tirèrent de concert dans la tête du sniper, qui tentait de voir si il avait une fenêtre de tir. Tapant dans la main de la recrue a coté de lui avec un sourire sous son casque, Ed se releva et se remis a courir, cependant plus concentré qu'avant sur son objectif. Le sac avec les pièces de rechange qu'il avait pris a tout hasard, en plus des explosifs, le gênai un peu dans sa course, mais pas au point de le ralentir ou de le priver de réaction.

arrivant devant la salle des générateurs, l'ODST s'arrêta et fit signe au marine d'en faire de même. Il posa sa main sur le battant de la porte, un doigts sur les lèvres, et rangea son M6C socom pour prendre sa SMG en main et faire signe au marine de tirer a vue si il y avait le moindre intrus dans la salle ... Il poussa doucement le battant, et le marine se plaça dans l'encadrement pour tirer sur ... Rien. Personne, la salle était vide. Le marine se décontracta, et fit un pas, avant d'être arrêté par ed.

Qu'est-ce qu'il y a? C'est juste une salle vide ...
Je pensait qu'avoir vu les élites a l'oeuvre sur les caméra de surveillance t'avais mis au parfum de leur manie de ne pas se montrer là où on pouvais les voir ...

Précisément au moment où il prononçait cette phrase, Ed détecta un mouvement du coin de l'oeil, et plaça son bras devant le marines pour le rejeter en arrière, avant de sentir la pointe d'une épée a plasma qui se déployait trancher net sa peau. Il retint un grognement de douleur en sentant la large entaille qui avait été faite même si cette dernière n'était pas trop profonde, et leva sa SMG pour en vider le chargeur dans la tête de l'élite, dont il devinait le visage a quelques dizaines de centimètres a peine. Le bouclier tint bon jusqu'a l'avant dernière balle, et les deux dernières perforèrent le crâne pour laisser le spec-ops tomber a terre. L'ODSt et le marines entamèrent immédiatement la retraite dans une position plus sure, et entendirent les grognements des élites dans la salle, qui faillirent sortir avant qu'une cartouche de fusil a pompe ne désactive leur camouflage et ne les fasse battre en retraite.

*grésillement*Ed, c'est ryan, tu saurais pas par hazard comment débrancher cette valise de merde?
Identification vocale refusé, vous n'avez plus que 8 essaies
Ryan, pour le moment j'ai environs deux ou trois spec ops qui viennent de me courser, Si tu pouvais me faire une couverture ce serait génial. Et pour la valise, si tu arrive a trouver l'alimentation, fout là dans l'eau, au mieux tu bousille l'ouverture de commande et elle s'ouvre, au pire elle ne s'ouvre pas mais elle est bousillé, ou alors elle est wather proof, mais dans les deux cas une balle dans le verrou devraient suffire. Tu peux être en position dans combien de temps?

Ed leva un bras, et fit signe au marine de balançer une de ses grenades fumigènes a son signale, que le brave petit avait sortit tout seul. Ils allaient voir ces faces de poulpe ...

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 9 Juil 2012 - 22:40

Citation :
Alors que Ryan écoutait les instructions de son compère Edward pour l'ouverture de la valise, il ouvrit le feu, faisant éclater le verrou de la mallette et lui permettant d'accéder à son contenu.

C'est alors qu'un violent choc le fit tomber dans les pommes, derrière lui, se trouvait Alik, qui avait profité de la trouvaille de l'humain et l'avait pisté. Alik hésita un instant à tuer l'humain et se résigna finalement à lui laisser la vie, celui-ci n'étant pas une réelle menace pour lui, et compte tenu de la situation future, l'humain périrait surement dans le combat.

Alik s'empara alors de l'intégralité du contenu de la mallette, et commença son inspection. Il récupéra entre autres une carte, avec un emplacement marqué dessus, et divers dossiers humains contenant diverses informations.

Alik remonta alors dans le phantom en stationnaire, et commença à effectuer une ronde autour de l'hôpital. Il remarqua la destination marquée par la croix, et alla récupérer des troupes de chocs. 15 SpecOps l'accompagnaient à présent, alors qu'il se dirigeait vers la base humaine...

Il activa sa liaison COM pour prévenir Rashakee qu'il dépendait maintenant du Zealot Ira' Urukanee et qu'il avait pleinement confiance en ce guerrier nommé "Crinière-Fracassante".

Ryan était maintenant évanouit, et alors qu'il reprenait petit à petit connaissance, il comprenait douloureusement qu'un Sangheili ne battait jamais en retraite pour rien... La valise était perdue, et la plupart des marines présents avaient échoué dans leur objectif secondaire...

Responsable Covie : Ira' Urukanee ( PNJ ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 14:41

10 Minutes plus tard

Ryan ouvrit les yeux, il n'avait plus son casque et il se trouvait dans l'infirmerie il y voyais plutôt mal au début, Ed se pencha au dessus de Hicks en montrant sa main :

- Sergent.... Sergent j'ai combien de doigts ?

Le sergent ne dis pas un seule mot, il se contenta de lever le majeur dans la direction de Ed

Il va bien

- Première classe vous avez exactement 15 secondes pour me dire ce qui c'est passé.

- Un marine qui était en faction au parking vous a trouvé, et vous étiez dans les vapes, il vous a amené ici vous avez eu beaucoup de chance

- Et la mallette j'avais un putain de mallette avec moi.

- Négatif sergent il n'y avait pas de mallette à coté de vous

Ryan soupira, en réfléchissant pourquoi un agent de l'ONI au sein des ODST avait été déployé pour récupérer une valise, ou moins Ryan lui aussi partait vainqueur de cette épreuve il avait réussi à garder un INTERCOM covenants permettant une écoute de leurs stratégie qui permettra une meilleur organisation des défenses pour réussir à sauver un maximum de civils de cet endroits maudit.

- Et poire le générateur ça avance les réparation ?

- Oui lentement mais surement, d'ailleurs je vais continuer à réparer ce foutus générateur

- Sinon des nouvelles de Jeff ?

- Oui regardé sir le lit d'en face il était entrain d'évacuer le toit alors que le longsword c'est écrasé dessus il n'a rien de très grave seulement une plaie à la jambe droite, il lui faudra plis de temps que vous pour reprendre conscience

- Sergent Ryan Hicks de nouveau opérationnelle à 100% major

- C'est parfait on avait justement besoin de renfort sur l'aile Sud, on à eu beaucoup de blesser, un Phantom nous à pilonné avant de partir vers 38° Nord Ouest en déplacement sur la grille 6

- Putain de merde c'est la base !! Il faut les prévenir le plus tôt possible !

- La base ne répond plus depuis environ 35minutes

Ryan remit son casque, la VNA ne distinguait plus les ennemis des alliés il ne lui restait que la vision nocturne, heureusement que la nuit n'allait pas tarder à tomber, Ryan repris son équipement et ses munitions et quand il eu fini, les lumières au dessus de lui ce sont rallumées un court instant avant de s'éteindre de nouveau.

- Je crois avoir trouvé le problème !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 16:15

Jeff rêvait. Le visage de Mary lui paraissait presque réel, ces cheveux ,sa peau ces yeux, tout. Tout avait l'air vrai, et il savourait ce moment comme aucun autre. Mais quelque chose n'allait pas, elle semblait lui échapper, partir. Quand iil rouvrit les yeux, ce n'était pas Mary que le regardait, mais un infirmier de l'armée et deux ODST.

La vache, ma jambe... Doc, il c'est passer quoi?

Deux longsword on été abattu et on fait partir en fumée les locustes qu'il y avait entre vous et ce bâtiments. Vous vous êtes prit et un débris dans la jambes, et êtes tomber dans les vaps. Les deux Odst la ba sont aller vous chercher et vous venez de vous réveiller après une bonne heure dans les vaps.

Jeff cherchait Mick du regard, passant en revu les lit un par un. Il y avait des civils, des marines, mais pas de trace de celui-ci.

Et Mick Hayley, vous l'avez vus par hasard?

Non. Ils n'ont retrouver que vous, je suis désoler.

Jeff essuya une larme, ce n'était pas la première fois qu'ils perdait un proche, mais sa fait toujours mal.

Il y a une réserve de matériel dans le coin?

Le doc désigna le couloirs derrière les odst. Jeff leur fit comprendre qu'il allait se chercher un fusil neuf et allait les rejoindre par la suite.

Une fois dans la salle, Jeff remua toutes les caisses qu'il trouva sans trouver celle qu'il cherchait.

"Fusil de précision SRS99D AM" BINGO!!

Au moment ou il ouvrit la caisse, un cliquetis métallique se fit entendre derrière lui. Il n'eut a peine le temps de prendre son fusil et de se retourner, qu'un élite l'avait déjà projeter contre l'un des murs de l’entrepôt de matériel.

ED!! RICKS!! Coup de mains siou plait!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 17:12

Au moment même au Ryan allait quitter l'infirmerie Jeff parti en direction de l'atelier qui se trouvais qu'a une dizaine de mètres de la. Hicks entendu un bruit violent comme si quelqu'un ou quelque chose avait violament été plaquer contre le mur, il entendit hurler dans le couloir, - ED!! RICKS!! Coup de mains siou plait!!!

L'ODST, son fusil à pompe en mains, couru le plus vite possible en direction de l'armurerie, il vit un Jeff plaquer contre le mur par un élite de couleur rouge, qui était entrain de dégainer son arme pour tuer le marine Ryan entra dans la pièce et cria :

- Le grand voyage prend fin face de poulpe

Il tira ensuite une cartouche de fusil à pompe à bout touchant, tuant l'élite sur le coup dans son dernier souffle l'élite murmura quelque chose :

- Bande d'insecte nous vous écraserons jusqu'au dernier t'elle est la parole des prophètes

- Tous les même ces poulpe toujours à trop s'écouter parler ça commence à devenir chiant, tu vas bien Jeff ?

Jeff ne répondit point et ce contenta de hocher la tête pour montrer à l'ODST qu'il allait bien, Ryan lui fit comprendre d'un signe de la main qu'il fallait le suivre, pour aider Ed pour la réparation du générateur.

Les deux soldats se dirigèrent ainsi vers le générateur croisant des les couloir des médecins recouvert de sang, des marines adosser contre le mur par manque de place dans l'infirmerie c'était vraiment le bordel sur 100 marines , il n'en restait que 58 qui était en état de combattre il fallait vraiment évacuer car le moral des troupes commençais à chuter fortement, la bataille était perdu d'avance mais pour Ryan et les autres ODST survivre est une option et réussir sa mission et une obligation.


Dernière édition par Ryan Hicks le Mar 10 Juil 2012 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résistance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Barren-
Sauter vers: