Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 17:42

Ricks venait de lui sauver la vie, explosant l'élite a coup de pompe. L'élite les avait maudit avant de mourir, mais ils avait l'habitude maintenant. Jeff remercia Ricks en hochant la tête. Ricks repartit vers Ed. Il fallait finir d'évacuer, mais il fallait également réparer le générateur d'énergie avant. Et bon dieu, c’était quoi tout ces foutus passage railler dans le dossier de mission? Et puis merde, les civils passaient avant. Marre de l'ONI et de tout leurs dossier confidentiel.

Il interrogea Ed sur le fait que c'était relativement calme depuis quelque temps, celui-ci lui répondant que l'assassin élite avait prit une mallette classée secret défense avant de se barrer avec un phantom, vers la base. Il est vrai qu'il serait tenter d'aider la base, mais il y a déjà trop de dégât et de travail ici.

Il regarda le générateur, observant tout les fils arracher, les circuit exploser, et tout ce qui avait été endommager par les covies. En fait, un fer a souder et une bonne dose d'étain ferait l'affaire pour réparer sa, malheureusement, pas de sa sous la main. Retours a l'atelier avec le cadavre d'élite fraichement refroidit. Il n'y avait quasiment plus rien dans cet entrepôt, jeff reprit des cartouche au passage et se remit a chercher un fer a souder digne de ce nom. Soudain, la chance lui sourit, un fer a souder comme neuf, pas déballer ni rien. Jubilant de sa découverte, Jeff se précipita vers le générateur, et entama son travail, une fois la soudure fini et tout les câbles relier entre eux, rien ne se passa, Jeff mit un coup de poing de rage dans la machine qui se remit en marche comme par enchantement,alimentant ainsi tout le bâtiments
remettant ainsi en marche les tourelles restante, les cameras les lumières, tout.

Maintenant, au tours des civils, ils en restait peu, mais ils en restait, et Jeff semblait être le seul qui s'en souciai encore. Il y avait encore des femmes des enfants, des vieillards, et même les infirmiers, ils ne pouvait pas être laisser ici, après tout ils était la pour les aider, lui, ED et Hicks.

Au fait les mecs, on a des nouvelles du bâtiments sud?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 19:08

Quelques minutes plus tôt ...

L'ODST se tenait prêt a avoir sa couverture de la part de Ryan, quand l'intercom grésilla soudain. Communication coupé. Poussant un juron, l'ODST fit son signal au marine, qui lança la grenade incapacitante dans la salle des générateurs. La silhouette d'un élite camouflé en sortit quelques secondes plus tard a peine. Précisément au moment où il l'aperçut, ed jeta a ses pieds une grenade flash qui visiblement eut un effet ravageur sur les yeux du sangheili. Dégoupillant sa grenade plasma en priant pour qu'elle ne ravage pas la salle ou que le spec ops ne décide de retourner a l'intérieur avec, Ed sauta par dessus son couvert et chargea, tirant a la SMG sur la silhouette , désactivant le camouflage, et appuya sur le bouton de la grenade pour l'enclencher, et la coller sur le torse de l'élite avant de rebondir en arrière, priant pour ne pas se faire trancher en deux. Apparament, sa priène ne marcha qu'a moitié, et revers de la part de l'élite, qui de l'autre main se tenait le visage, l'envoya violemment percuter un mur de béton a plusieurs mètres de là. L'élite sembla regretter son geste dans les instants qui suivirent, et prit son élan pour se jeter sur l'ODST en hurlant quelque chose qui devait vouloir dire "tu périra avec moi", mais la grenade explosa alors qu'il n'avait pas fait deux mètres, et le tua sur le coup.

Se redressant faiblement sur ses jambes en sentant une sale douleur dans ses côtes, l'ODST regarda sa SMG, a deux mètres de là a peine, et dégaina son M6C SOCOM pour ... se sentir soulevé du sol et plaquer contre le mur par la seconde élite, qui activa son épée a plasma, et la fit virer vers la tête d'Ed. Ce dernier eut juste le temps de décaler un peu sa tête sur le coté, et entendit une cartouche de calibre 12 grésiller contre le bouclier de l'élite au niveau de son bras, lui faisant manquer son coup en enfonçant la lame dans le béton. Le marine tira une seconde fois, faisant sauter le bouclier. L'élite poussa un cri de rage, avant qu'un canon de silencieux ne s'engouffre dans sa bouche et qu'Ed ne fasse feu sous l'armure, tirant trois coups et lui faisant sauter le caisson. Il retomba a terre et se pris la gorge, reprenant difficilement son souffle ... Les sangheilis n'étaient pas des guerriers appelés "élite" pour rien ... Se redressant a l'aide du marine, Ed repris sa SMG a terre, et se tourna vers la salle des générateurs ... Apparemment, elle était désormais vide. Il rentra dans la salle, et posa son sac a terre ... Le chef avait visiblement uniquement vu a bousiller le panneau de commandes, pas le générateur en lui même ... Parfait. Ed se congratula intérieurement d'avoir pensé a prendre des résistances et assez de cables différents pour refaire une batterie de bagnole a neuf, et sortit un tournevis de la poche latérale de son sac pour dévisser le panneau latéral de la machine. L'épée avait tranché net les composants et les fils, mais rien d'irremplaçable ...

Heu ... M'sieur?
On a le même grade, appelle moi ed et donne moi ton nom. Et quoi?
Le communicateur de ryan marche toujours, et on entend sa respiration si on écoute bien ... je croie qu'il est toujours vivant.

Edwards poussa un grognement de satisfaction. Enfin une bonne nouvelle dans tout ce bordel ... Il se releva, et se mit en route avec le marine, se dirigeant vers le parking, soit la dernière position indiqué par l'ODST. Le marine trouva ryan au bout de quelques minutes, et ... un autre marine, visiblement inconscient aussi, qui avait la jambe dans un sale état, bien qu'il semble encore a peu près valide. Ils transportèrent les deux hommes inconscients a l'infirmerie aménagé par les marines dans l'hôpital ( ce qui était assez ironique quand on y pensait ) et les allongèrent sur un lit chacun, avant d'attendre leurs réveil en vérifiant leurs armes. apparemment la SMG n'avais pas trop subit le choc de tout a l'heure, tant mieux.

Suite au réveil de l'officier, Ed tourna la tête un instant vers le niper qui s'était pris un éclat de roc dans la jambe selon l'infirmier, et se retourna vers son supérieur ODST. avant d'entendre un cri venant de la réserve, de pester dans son casque et de se mettre a courir vers l'origine du bruit avec le marine a sa suite, Ryan ayant visiblement pris les devant. Le combat fut de très courte durée, et Ed n'y pris tout simplement pas part ... Pas besoin. Il se pencha sur le cadavre de l'élite après que les deux autres soient partis, et se mit a le fouiller pour voir si il pouvais trouver quoi que ce soit d'utile ... encore une grenade et un needler ( il détestait ces armes depuis qu'un pic avait faillit lui arracher la jambe dans une vielle mission ) . Il se redressa, pour voir la lumière s'allumer avec un sourire. il retourna vers la salle des générateurs et entra pile pour saisir la phrase Au fait les mecs, on a des nouvelles du bâtiments sud?!
De ce que je sait? Un vrai merdier. Ils seraient déjà tombés que ça m'étonnerais pas ... Mais bon, c'est pas pour autant qu'il faut baisser les bras, les deux longsword qu'on a vu ne devaient pas être seuls ... Je suis sur qu'on aura bientôt des renforts. Et puis pour le moment, on s'en tire plutôt bien non? On a combien de civils avec nous? qu'on puisse savoir comment les acheminer a l'héliport ...

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 21:16

L’Ultra déboulât dans le dos du principal point de résistance avec son groupe. L’action fut d’une efficacité fulgurante. Le canon de la mitrailleuse à plasma chauffait, brulait devant le feu qu’il lui était imposé. Les fusils plasma tremblaient à chaque tirs tellement leurs états devenait médiocre. C’était une véritable boucherie, un massacre rare en intensité. Les corps volaient en éclats et en fragments difformes. Les corps se déchiraient sous les coups répétés des épées, ils implosaient après être rentré en contact avec les adhésives grenades de l’Hégémonie. En temps normal, la question : « D’où est ce qu’ils peuvent encore sortir ? » s pose lorsque l’on est submergé par l’ennemi. Là c’était surtout car les Humains ne cessaient de se faire massacrer et il en restait toujours. Ils courraient en tous sens comme des animaux … Les braves qui tenaient la ligne étaient pilonnés sous le feu Covenant. Broyer, déchirer, frapper, éventrer, sacrifier, tirer, couper, déchiqueter, bruler, hacher … Tuer en bref. Et ainsi allait le décompte macabre.

- Massacrez-les ! Hurlaient les Elites.

-Tenez la position soldat ! Exhortaient les Humains.

Le Grand Voyage est peut-être la paix mais il faut visiblement naviguer sur un océan de sang pour y parvenir. Les gerbes de sangs explosaient et décalquaient les corps des pathétiques Humains sur les murs déjà criblés de balles et d’impacts. La blanche armure de Van’ se rougit de plus en plus. Les munitions avaient finies par manquer. Son marteau ne suffit plus et le manche se brisa sur les côtes d’un marine (qui se brisèrent aussi) car utilisé totalement décharger. Si Rashakee devait admettre une chose, c’est que les Humains au pied du mur étaient animés d’une rage sans nom, leurs offrant ainsi une résistance potable et un moyen de distraction. Les munitions manquées dans les deux camps et les crosses servaient d’armes de corps à corps. Le vétéran dut sortir ses épées pour se défendre et riposter. Ils les avaient polies pour l’occasion, elles finirent complètement cabossées et rayées. Au bout d’un moment, l’Ultra prit un violent coup au visage et deux marines lui sautèrent dessus, le premier armé d’un couteau lui trancha une mandibule. Le vétéran saisit ses armes et d’un mouvement furieux lui tranchât les deux bras avant de le repousser de son pied. Le second marine fut violemment décapité.

Au bout d’un temps une voix retentie enfin distinctement :

-C’est bon ? Ils sont tous morts ?

-Je crois que tous les infidèles ont rejoints leurs ancêtres.
Lui répondit une autre voix.

Le silence … Enfin, ils baignaient dans le sang. Ils déambulés un peu désorientés. Pour la première fois les soldats de l’Hégémonie avaient étaient troublés par un carnage. Les corps jonchaient le sol et ils appartenaient à toutes les races. Les armures des survivants étaient parsemées de multitudes de taches et de traces de sang. Le bâtiment était à eux après une bonne heure de combat intensif. L’Ultra ordonna un repos pour tous le temps de demander les nouveaux ordres de mission. Il reprit ses esprits un instant avec ses frères et communiqua le zealot de sa juridiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mar 10 Juil 2012 - 21:59

Jeff, Ed et Ricks, se dirigeait tout 3 vers le bâtiments sud, dont plus aucunes communication n’émanait depuis plus d'une heure. Silence radio, rien. A première vu, la faille éclatant le bâtiments sud était remplie de troupes ennemis, et pire encore, d'autre en arrivait. Il va falloir jouer serrer, contourner, et ne surtout pas jouer les héros. Pas de pertes inutiles. remarque, jeff n'est qu'un première classe, il y avait un sergent derrière lui, et il ne fallait surtout pas qu'il l'ouvre trop. Passer par les reste de ce qui fut les magnifique jardins de l’hôpital paraissait être une bonne idée, si tant est qu'ils arrivent a sortir du secteur nord. On ne sait toujours pas si il reste d'autre spec ops a l’intérieur ou a l’extérieur du bâtiments. Pire encore, les dernière communication faisait état d'un ultra avec un marteau anti gravité. Peu courants, mais rudement efficace apparemment. Tout les 3 marchèrent donc, s'accroupissant, rampant, courant a travers les débris de la magnifique végétation brulée au plasma, et remplie des gravats ayant été propulser jusqu’ici par les longswords. Les cours et Jardins de l’hôpital était vraiment magnifique avant, Jeff était déjà venue ici en perm avec Mary. Mais l'endroit était vraiment méconnaissable a présent.

Hey monsieur!!

bon sang, tellement de souvenir que jeff croyait avoir entendu Mary parler. Il s'efforça de faire disparaitre cette penser et continua sa route suivit des deux ODST.

Non! Monsieur, je vous en prit, aidez-moi!

Putain mais c'est quoi cette m... ?!!

Jeff n'eu pas le temps de finir sa phrase, une jeune femme semblable a Mary était la, la jambe coincer sur une poutre emmanant des débris. Elle avait les cheveux teint couleurs rouge sang, ceux-ci coiffer en une queux de cheval laissant s'échapper des mèche lui couvrant des yeux gris claire tout a fait splendide. Yeux qui se mêlait cependant au marque de poussière, et a une coupure lui entaillant le front.

Qu'est ce que vous foutez ici?! Pourquoi vous êtes pas avec le reste des civils a l’hôpital?!

Les soldat las ba ne firent quasiment rien, j'y était mais je suis partie, et quand les avions se sont crasher, ce débris est arriver ici et m'a bloquée. Je vous en supplie aider moi!

Jeff hésita un moments puis réussi a lever le débris tout en faisant hurler de douleurs la jeune femme, dont il s'empressa de faire taire. Ils avaient été discret, pas le moments de se faire choper.

Bon, on va faire simple, pour le moments, on ne c'est pas fait choper, alors tu viens avec nous, mais tu la ferme. Pigé? C'est quoi ton nom?

Laura.

Ok, moi c'est Jeff. Bon t'fait chier quand, même faut qu'on fasse demi tour du coup pour t’amener a l'héliport la bas. D'autant plus que l'on a toujours pas de nouvelle d'un élite avec un marteau qui trainait dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 0:36

- Ok, moi c'est Jeff. Bon t'fait chier quand, même faut qu'on fasse demi tour du coup pour t’amener a l'héliport la bas. D'autant plus que l'on a toujours pas de nouvelle d'un élite avec un marteau qui trainait dans les parages.

- Bon les mecs je vais l'escorter jusqu'à l'héliport, ne jouer pas au héros, notre mission principale est de sauver un maximum de civils, donc ont vérifient juste les salles et ont ce replient, des question soldats ?

Les deux soldats ne dirent rien, et entrèrent dans le bâtiment sud en passant par un local de maintenance, Ryan et Laura partirent ensuite dans la direction de l'héliport

Ils avancèrent lentements en direction du bâtiment nord, les débris du longsword brulait encore, il avancèrent jusqu'au moment ou un rapace apparut sur le toit su bâtiment et commença à tirer sur l'ODST et la civile.
Les tirs du rapace alertèrent un groupe de grognards qui se réveillât en sursaut en courant dans tout les sens tout en crian - << Pour les prophètes ! >> un élite de couleur bleu clair, commença lui de même à ouvrir le feu avec un fusil à plasma un des 4 grognards du groupe cria - << Attrape donc ça ! >> dégoupilla une grenade à plasma avant de la lancer dans la direction de Ryan, malencontreusement l'élite passa devant au moment même ou le grognard lança sa grenade.

L'élite fit un cri non descriptible tout faisant des espèces de convulsions, la scène était asser comique à regarder pour Ryan mais Laura était tout simplement terrifiée, le sergent tira avec sa SMG 7S sur le rapace qui chuta du haut du bâtiment Nord.

- Tout va bien Laura ?

- Oui ..... Oui ..... Je crois qu'il ma touché au bras

- Laura restée avec moi ne fermée pas les yeux, je suis la, tout va bien aller

Ryan prit Laura dans ses bras en se dirigeant vers l'héliport, elle perdait beaucoup de sang un pic de carabine needler lui avec ouvert une partie du bras droit, Ryan se hâta d'aller rejoindre l'infirmerie pour la sauver en même temps le sergent ce rappelai le briefing de son Lieutenant en parlant des civils

♦ Flasback ♦

En tant que marines mais surtout en tant qu'homme vous ne pouvez pas sauver tout le monde, un jours viendra ou vous seriez obligé de dire non, la première personne dont vous devez protégez la vie, c'est vous même
Vous ne pourrez pas sauver tous le civils, il attende tous une chose, un miracle, et vous devez devenir ce miracle
_ _ _ _ _ _ _ _ _

Ryan arriva au " camp de base " plusieur tourelle derrière des sacs de sable et des barricades lourde faite avec des piliers, des marine baignant dans leur propre sang était adosser contre les murs est une trentaine de cadavres devant les barricades.

- Médecin !!!! Il me faut un médecin !!!!

L'ODST mit Laura sur un brancard et prit sa main en la serran fort avant d'ajouter

Laura tu sens ça, c'est que tu es encore en vie

Un médecin arriva dans les 30 seconde qui suivirent, sa vie ne tenait plus qu'a un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 1:25

Une civil ... Une de plus. Une personne innocente qui avait été prise dans ce conflit de morts et de sang sans raison ni moyen de se défendre. Ed poussa un juron, et fit, ce qu'il faisait très très rarement, une rapide prière a une divinité oublié de presque tous dont il avait appris le culte sur sa planète d'origine. Le culte en question n'était pas bien compliqué dans ses application "aide toi et le ciel t'aidera" était sa doctrine principale, et pour le moment ça avait marché. Mais en cet instant, l'ODST voulait vraiment que ça marche pour quelqu'un d'autre ... regardant Ryan s'éloigner avec la blessé, il se tourna vers jeff, et fit silencieusement signe de se remettre en route. Les deux hommes progressèrent lentement mais surement a couvert vers le bâtiment sur dans prêter attention aux bruits de combats qui semblaient s'être calmés de ce coté là ... L'ODST fit signe a jeff de s'arrêter quand ils arrivèrent a coté de la brèche dans le mur, et activa sa vision nocturne pour pouvoir profiter de ce qui était a l'intérieur sans en manquer une miette, la lumière du jour commençant déjà a décroitre. Il passa très prudement la tête par le coté, et vit la salle, remplie de cadavres. Une vraie boucherie ... qui ne faisait ni chaud ni froid a ed. Ces cadavres ne représentaient qu'un grain de poussière dans le désert de mort que la guerre contre l'hégémonie avait érigé ... Une goutte d'eau noyé dans un océan. Il revient lentement vers jeff en faisant attention au bruit de ses pas, et lui murmura a l'oreille

Toutes nos forces ici sont mortes. Ce bâtiment n'est plus sous contrôle de l'UNSC ... Et je doute qu'on puisse le reprendre. Je ne sait pas combien de covenants on a dans cette pièce ... Et pas la peine d'espérer lancer une grenade dans le tat pour ...

Il s'arrêta en plein milieu de sa phrase, et tourna la tête vers le sac qu'il portait a sa taille avec un sourire. il l'ouvrit, et en sortit le joli paquet d'explosifs qu'il avait récupéré a l'atelier ... Largement de quoi faire sauter le dessus du hall, voir le hall en lui même ... Sauf qu'il ne savais pas trop comment l'employer, que ça grouillait de covenants, et que ce n'était pas le moment de jouer les héros. Il sortit a tout hazard le détonateur, et regarda les deux tour a tour, puis jeff.
A ton avis, je lance ça dans le hall et on se tire, on tente d'infiltrer le bâtiment pour mettre ça sur la structure principal et le faire s'écrouler, ou je range ces dangereux pétards et on rentre au camps de fortune pour préparer la défense?

HRP une utilisation de la radio est recommandé, Ed n'aime pas prendre des ordres, même si il obéït =° /HRP

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."


Dernière édition par Edward Hordika le Mer 11 Juil 2012 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 3:04

Le médecin arriva en courant plusieurs seringues à la main et en plantât une dans le bras de Laura, c'était une seringue intravéneuse, Ryan prit une blouse de médecin, en découpa un lambeau au couteau et fit un garrot.

- Sergent je vais avoir besoin de votre aide, il va falloir que vous la teniez fermement, pendant que je recoud la plaie, cela risque d'être potentiellement douloureux pour elle.

Ryan, enleva son casque et le posa sur le coté avant de revenir devant le brancard ou Laura était allongée, il prit sa main et lui dit calmement :

- Laura vous allez tenir le coup, on va vous recoudre et vous évacuera vous et les autres quand les Médivacs arriveront ce n'est qu'une questions de temps

Le médecin commença à recoudre la civils avec une précision chirurgicale, la morphine avait fait son effet, Laura tenais fermement la main du sergent de plus en plus fort mais elle n'hurla pas de douleur, cette opération prit environ 5 minute, une fois recousue, Laura demanda à l'ODST :

- Merci beaucoup, je vous suis infiniment reconnaissante, quelle est votre nom ?

- Hicks.... Mon nom est Hicks

- Merci Hicks. Pourquoi avez vous fait cela, je veux dire m'avoir sauvée ?

- Je ne l'ai pas fait pour devenir un héros ou pour être reconnus mais, car c'est mon devoir en tant qu'Homme

Sur ces mots le Sergent laissa Laura ce reposer, et parti dans la direction du Pc centrale qui ce trouvait à 10m de la barricade, il entra dans la salle et vit 2 marines devants des écran entrain de regarder les cameras et un devant la radio entrain de répéter en boucle la même phrase :

- À toute les force de l'UNSC présente ici le lieutenant Sanchez, nous somme submerger par les covenants nous demandons des renforts....

Ryan, son casque à la main réfléchissait à la raison de cette guerre et de cette mission suicide quand il vit sur les moniteurs Ed et Jeff qui était entrain d'avancer lentement dans les couloirs du bâtiment sud qui était aux mains de l'ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Poisse
Destinée
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 19:01

Alors que le sergent Hicks tournait le dos à Laura, celle ci reprit ses esprits et se dirigea vers le médecin.

"Merci, mais ... je vais aller voir l'homme qui m'a sorti des décombres. Il m'a sauvé la vie. Et ... désolé mais vous me faites un peu peur."

Elle fit volte-face et parti vers le bâtiment ou se trouvait son sauveur, sans trop s'en approcher. Elle allait l'attendre à proximité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 21:38

A mesure que Jeff et Edward avançaient, ces pensées s'orientait de plus en plus vers Laura. Merde, sérieusement, faut qu'il la retrouve. Pas question d'avoir une deuxième Mary sur la conscience.

Ed merde, j'y retourne, j'vais la chercher. Fuck les ordres Bordel. On a ordre de sauver les civils, et c'est surement la dernière qu'il reste. Fait ce que tu veut, moi j'y retourne et je l'escorte jusqu’à l'héliport avant que l'infirmerie et tout le bâtiments ne tombe.

Ed acquiesça en hochant la tête, tandis que Jeff fonçait droit vers le bâtiments Nord. C'est la que l'expression "Je fonce droit ans le murs, mais je suis trop con pour m’arrêter" prend tout son sens. De plus, il allait surement croiser Hicks la bas.

La vache, plus Jeff marchait a travers les débris des installations, plus ils remarquaient les cadavres. Merde, la plus part des enfants mort ici ne dépassait pas six ans!! Il y avait même le cadavre 'une mère morte en protégeant sa fille, qui fut finalement achever par un tir plasmique en plein torse. Cette planète ne se relèvera jamais de ceci, une foutue marque au fer rouge, qui ne sera pas qu'une métaphore si les CCS prennent l'envie de vitrifier ce qu'il reste ici. Et haut, dans les étoiles, des fragments de lumière filtrait a travers les nuages, preuve qu'il n'y avait pas ici que la situation est mal barrée. Jeff n'avait aucune idée de comment tout cela allait finir, 'autant plus qu'il très inhabituel de voire un Spec Ops quitter un champs de bataille en laissant une escouade sur place.

Le bâtiments nord. Comment ce truc peut il tenir encore debout, et abriter des personne qui plus est. Criblé de balle, avec une façade semi effondrée, mais toujours debout. Comme l’humanité? On verra.

Soudain, une silhouette singulière sortie des volutes de fumée. Laura, le bras prit dans un bandage dégoulinant de sang.

Laura je suis la!! Baissez-vous, il y a surement encore des tireur dans l'autre bâtiments!

Celle-ci exécutant, rampant a la ventre tout en essayant de ne pas forcer sur son bras bander.

Vous n’êtes pas avec Hicks?

Non, il a beau m'avoir amener a l’hôpital, vous deviez m'emmener a l'héliport, je me suis prit une balle, et puis...il me faisait peur.

Ow... Bon, vous deviez avoir vos raisons Vite, il faut qu'on bouge, sa ne va pas tarder a grouiller ici.

Après plus d'une demi heure, de marche, a ramper sous les débris pour ne pas être vus par les covenants, et a prier pour qu'aucun autre spec ops ne leur tombe dessus, ils atteignirent enfin l'héliport.

Sergent!! Il reste un transport pour elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Mer 11 Juil 2012 - 23:40

L'ODST regarde jeff s'éloigner, et rangea les explosifs dans son sac ... Ils en auraient surement besoin plus tard. Il aurais pu demander via com mais ... Ed n'aimais pas recevoir des ordres, et encore moins les demander. Quoique sur ce coup là ... Prenant sa radio, il lança un court message demandant un soutien pour continuer de repérer le terrain et l'état des troupes ennemis tout en donnant sa position exacte, et s'adossa au mur pour se laisser glisser au sol, et recherger précautionneusement ses armes de poing et sa SMG.. Jetant un autre coup d’œil aux covenants pour voir leur réaction, l'ODST entendit des pas a son coté, et vit le sergent hicks non loin. Il se rapprocha lentement, et vit ... une escouade de grunts, endormis, entre lui et le sergent. Mettant son doigts sur sa bouche pour faire signe de faire silence, il vit heureusement le sergent ralentir ... Avant qu'un chat sortit des décombres ne lui passe dans le chemin en miaulant de toutes ses forces, l'ODST ayant visiblement marché sur sa queue sans faire exprès.

Une scène assez peu glorieuse du passé d'ed, a savoir sa mission sur sigma octavius, s'imposa a son esprit, mais il la fit taire et mit simplement en joue en se mettant a couvert pour tirer dans la tête du premier grunt réveillé, avant de baisser sa tête pour éviter les tirs de plasma qui brûlaient le morceau de rocher derrière lequel il était plaqué. Soupirant, il tira deux trois balles, sans se laisser tirer dessus pour autant. un cristal de needler lui rendra dans le bras, lui arrachant un cri de douleur, mais Edward eut la présence d'esprit de le prendre a pleine main pour le jeter sur ses adversaires avant de l'entendre exploser a quelques mètres de là ... Il n'avait pas le temps de faire un bandage, aussi remis il sa SMG dans son dos et commença a tirer au M6C SOCOM. L'escouade, constitué de 5 grunts de ce qu'il avait vu, fut vite mise hors d'état de nuire, et Ed put sortir tranquillement de son couvert.

Han, la vache ... bon, ça fait ça de moins a buter ... Où on en est au niveau de l'évacuation des civils?
Presque terminé. ça ira vôtre bras?
Je ferais avec ... j'ai vu pire, ça aurai pu être pire, et au final ce n'est qu'un trou de plus dans mon bras ...

Ed se pencha, et regarda son bras ... il serait incapable de tirer a la SMG avec le biceps dans cet état là. Il vérifia que sa SMG était bien mise en place, se pencha, et pris en main un des needler a terre ... Il en avait déjà tenu un deux fois au cours de missions, et savait parfaitement s'en servir a une main, ce qui était plutôt logique ... et au moins ça lui épargnerais d'avoir a trop viser. Tournant la tête vers le bâtiment sud, Ed écouta un instant le calme ambiant dans le soir, même si les bruits de combats étaient toujours présents en bruit de fond.

L'évacuation est presque terminé, on devrais partir.
Attendez sergent ... vous entendez pas quelque chose?

Activant par réflexe sa VNA, mais n'obtenant qu'une vision nocturne, l'ODST se mit lentement a marcher vers le bâtiment, et vit un casier qui avait visiblement été projeté bien loin de sa position d'origine a cause d'une explosion où autre ... on entendait des pleurs a l'intérieur ... Ed s'accroupit, et ouvra doucement la porte. Un enfant, en tenue de patient, le crâne bandé, était recroquevillé, et tourna la tête vers l'ODST, visiblement tremblant de terreur.

Vous êtes là pour me sauver?
Mouais.

Ed chargea l'enfant sur son dos sans rien dire de plus, et fit signe au sergent qu'ils pouvaient gagner l'héliport maintenant. D'autant que ... des bruits étranges sortaient de la façade enfoncé du bâtiment ... Les covenants commençaient a sortir de leur position de "repos". sans attendre qu'ils les repèrent, Ed se mit a courir en zig zag, l'enfant sur son dos, et pria intérieurement pour que la vie sur son dos ne s'éteigne pas comme tant d'autres aujourd'hui ... Et aussi pour que les balles plasma soient assez lentes pour les rater.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Jeu 12 Juil 2012 - 0:13

Il y avait encore 3 pélicans disponible a l'héliport. Et facilement une centaine de personne paniquant comme pas possible autour d'eux. Et au centre, les forces du CSNU, qui tentait tant bien que mal de gérer tout sa, entre les enfant perdu, leurs parents morts, et les adultes peu soucieux des autres qui voulait monter a tout prix, se foutant royalement des autres. Mais bizarrement, un des pélicans était tout a fait inoccupée, tout le monde se dirigeait vers les deux autres, mais par vers celui-ci. Il était pourtant comme neuf, pas une égratignure, rien. Limite l'engin venait d'être livré. Mais tout le monde voulait forcer le barrage militaire qui servait a faire le tri pour qui montrait et qui ne montrait pas.

Soldat! Il est ou le supérieur hiérarchique ici?

Dans la tente la bas!

Jeff chercha du regards, parcourant la marée de personne des yeux tentant en vain d'apercevoir une tente dans tout sa. Mais il comprit après que celle-ci s'était fait littéralement piétinée. Plus aucun instruments de radio, pus de documents, plus de carte, tout était mort écraser par la masse. Mais il réussi quand même a repérer le sergent, un home d'une quarantaine d'années, adosser a un mur et fumant un vieux cigare, alors que c'était l'enfer autour de lui.

Laura, viens. Il est la bas. Heu...sergent? Pourquoi ne faite vous pas décoller ce pélican la bas?

On a plus de carburant. Impossible de le faire partir sans. Il est vrai que sa aiderait quand même beaucoup. C'est limite si un gosse ne s'est pas fait piétiner par eux tout a l'heure.

Il vous reste une radio ou un truc du genre?

Yep, prenez sa.

L’homme lui lança un talkie-walkie, que jeff s'empressa de rattraper.

Vous allez faire quoi?

Appeler de vieux amis.

Jeff s'efforça de comprendre comment marchait ce qu'il avait entre les mains.

"Ed, Ryan je sais pas si vous m'entendez. J'ai retrouver Laura et je l'ai amenée a l'héliport. C'est l'enfer ici, il n'y a pas asser de place pour tout le monde. Le problème c'est qu'il y a 3 pélican, mais l'un d'entre eux est inutilisable, y'a pas de carburant, faut en trouver fissa. Terminer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Résistance   Jeu 12 Juil 2012 - 15:42

Citation :
Dans toute la région proche de Pandémonium, les humains luttaient pour leur survie... Partout, les combats désespérées avaient lieux, montrant la rage et la motivation d'une espèce menacée par l'extinction...

La ville de Pandémonium elle, se faisait submerger par les forces ennemis, et les soldats qui combattaient avec peine à l'intérieur sentaient leur fin arriver. Mais ils luttaient, comme pour donner de l'espoir à tout les humains présents sur la planète, comme pour leur léguer leur bien le plus précieux : le courage.

Soudain, les forces de l'hégémonie s'en allèrent, quittèrent le champ de bataille d'un pas pressé. Les marines se regardèrent, le sourire aux lèvres. Certains humains s'embrassèrent, d'autres se méfièrent, mais dans l'instant, les humains avaient remporté la bataille pour la capitale...

Les spirits et nombreux phantoms s'élevèrent, et se dirigèrent vers le " Midnight in Solitude ".

Pendant ce temps, un jeune marines, nommé Léo Needass parcourait le bâtiment le plus haut de la ville : La tour de la société "Vagi-net" située au centre de la capitale. Il chercha des survivants du conflit, fouillant les décombres, appelant des hommes inexistants.
Il continua sa route, jusqu'à l'escalier qui menait au sous-sol, qu'il emprunta. Chantonnant doucement, savourant la victoire humaine, il tomba nez à nez avec... Une bombe anti-matière. Le compteur hurlait, de nombreux symboles extraterrestres défilant sur son écran. Léo se mit alors à courir, lâchant armes et affaires diverses. Il sortit du bâtiment en criant << BOMBE! >> lorsque le compteur passa au rouge...

La déflagration le souffla, lui et l'ensemble des humains dans la zone. Les autres bombes installées en pentagramme dans la ville s'activèrent également, réduisant en poussières bleutées tout les hommes qui fêtaient leur victoire si durement acquise...

Pandémonium se retrouva plongée dans une énorme boule bleue. La ville disparaissait dans les flammes bleutées de la charge anti-matière. L'onde de choc fut si violente qu'à l'hôpital Résistance, situé pourtant à plus de 45km de la ville, les personnes présentes furent projetés sur les murs, sans réaliser vraiment ce qui leur arrivait. Seul les covenants de la zone avait connaissance du plan machiavélique qui avait été lancé, et seul eux avaient eu le temps de se préparer au choc...
Du côté de la base, on ne vit que l'explosion au loin, qui fut rattrapé par l'atroce bruit de la détonation, rappelant que plus de 10 000 personnes venaient de trouver la mort...
Le convoi subit à peu près le même sort qu'à la base, mis à part les nombreux tremblements que les véhicules ressentirent.
Dans l'espace enfin, les humains aperçurent avec horreur une énorme sphère bleue apparaître à la surface, comprenant que la ville venait de tomber... Globalement, le temps se figea pour tous, la région étant plongée dans une énorme aura azur, magnifique et dramatique à la fois. Les regards étaient figés, inquiets, désespérés. Si l'on voulait résumer la situation, on aurait dit que les hommes étaient maintenant au septième cercle de l'enfer...

A l'hôpital, un des pélicans de secours tenta de s'envoler, prétextant qu'ils n'avaient plus le temps, et à peine avait-il quitté l’héliport, qu'un énorme tir vert le réduisit en miette, mettant fin à la vie d'environ 15 personnes de plus... Un Scarab était apparu dans la cour, et il n'allait pas être évident d'évacuer les 30 civils restants dans ces conditions...

PHASE 2 Lancée ! De nouveaux ordres peuvent vous être donnés, vérifiez vos messageries ! Les responsables restent inchangés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Mort au Combat
avatar

Nombre de messages : 235
Localisation : Barren, bataille en orbite.
Humeur : Déterminée.
Date d'inscription : 06/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6D
Autre Compte :
Arme n°2 : Mitraillette SMG 7

MessageSujet: Re: Résistance   Jeu 12 Juil 2012 - 23:35

Le groupe B de la flotte humaine, qui avait pour mission de livrer hommes et munitions sur Barren avant de retourner aider le groupe A à pulvériser la flotte Covenant commençait à repartir en direction de l'orbite de Barren. Cependant, des croiseurs Covenants de classe CCS concentrèrent leurs tirs sur un des marathons du groupe B, ce qui endommagea ses moteurs. L'UNSC Price of Liberty s’écrasa donc violemment contre la planète Barren, ce qui ne manqua pas de provoquer une violente secousse et de déséquilibrer tous les soldats humains et covenants de la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Ven 13 Juil 2012 - 22:21

"Ed, Ryan je sais pas si vous m'entendez. J'ai retrouver Laura et je l'ai amenée a l'héliport. C'est l'enfer ici, il n'y a pas asser de place pour tout le monde. Le problème c'est qu'il y a 3 pélican, mais l'un d'entre eux est inutilisable, y'a pas de carburant, faut en trouver fissa. Terminer. "

Ed tourna la tête vers ryan, grimaçant sous son casque. Trouver du carburant dans un hôpital ... Autant chercher un pingouin asthmatique dans le désert. Au moment même où l'ODST portait son com a sa bouche pour répondre ce qu'il en pensait, une violente secousse secoua le sol, et Edward tomba a genoux, l'enfant toujours sur son dos.

qu'est-ce qui se passe?

Sans répondre, Edward tourna la tête vers l'horizon ... Par dessus les bâtiments en cendres de l'hôpital, il voyait une immense lueur bleu a l'horizon. Une lueur pareille, il en avait déjà vu, dans une mission pas si lointaine que ça, alors qu'il était déjà ODST ... Une bombe a antimatière, visiblement dans la ville de pandémonium ... Les covenants venaient tout simplement de rayer cette dernière de la carte. L'énorme bruit qui déferla quelques instants plus tard confirma la pensé de l'ODST, qui se redressa en jurant. Quelques secondes plus tard, un des pélicans décolla de l'héliport, visiblement pressé de foutre le camps. Edward jura une fois de plus dans son casque, qu'est-ce qu'il fichait ce pauvre crétin de pilote? La zone n'était même pas ... Un tir vert fit exploser l'appareil en vol. Ed soupira ... 15 morts pour rien ... Et en plus, ça signifiait qu'ils avaient un problème grave a gérer. De une, ils n'avaient toujours pas le carburant pour le dernier pélican, et de deux, ils ne savaient pas comment détruire le scarab ... ed songea a ses explosifs, mais approcher d'un appareil pareil relevait de l'exploit ... Le genre qu'on meure sans avoir accompli.

Ici le major Martinez, de l'héliport. Je suppose que vous avez tous vu ce qui vien de se passer ... C'est pas pour autant qu'on ne quittera pas cette planète. Revenez tous a l'héliport pour ceux qui n'y sont pas encore, on organise une attaque sur ce scarab de malheur et on décolle!

Ne se le faisant pas dire deux fois, Edward se mit rapidement en direction de l'héliport, son needler toujours en main au cas où; portant toujours le gosse, ryan dans son dos. Alors qu'ils voyaient les portes de l'héliport et les gens réunis a l'intérieur, l'enfant lui tira soudain sur une lanière pour le faire réagir, l'ODST étant trop perdu dans ses pensés pour se rendre compte qu'on l'appelait depuis tout a l'heure.
Quoi?
J'ai besoin de faire pipi et j'ai faim ... Et je veux ma toline ...
écoute petit, je suis pas ... Enfin je sais pas si tu as remarqué, mais on a d'autres problèmes un peu plus graves là ... ta quoi?
Le médicament des médecins ... Ma toline ...

edward ne compris pas ce que l'enfant voulais dire jusqu'a ce que l'enfant se mette a tousser, et pas qu'a cause de la poussière.

VENToline ... Ryan, passe devant, je lui file son médoc et on arrive.

Bifurquant vers le magasin général qu'il avait remarqué quelques mètres plus loins, un peu au nord de l'héliport, Ed se remis en route après quelques secondes a vérifier que la route était libre. Tirant un cristal dans la serrure pour la faire sauter, et souriant en ouvrant la porte, Edward s'engouffra dans le magasin, l'enfant ayant de plus en plus de mal a reprendre son souffle dans son dos, et parcouru rapidement les rayons, avant d'arriver a la parapharmacie, et de prendre sur un des rayons les petits tubes bleu foncés, pour le tendre a l'enfant, qui le pit dans sa bouche et appuya plusieurs fois sur le bouton pour reprendre lentement un rythme normal. En revenant vers la sortie, l'enfant qui marchait a coté de lui partit dans un rayon. Ed poussa un petit cri de frustration et le suivit pour le saisit a bras le corps et le prendre sous son bras en lui intimant de se tenir tranquille. Il releva les yeux, et s'apprêtait a repartir quand un détail attira son attention. Une trace de sang au sol, et a coté, caché derrière deux rayons "produits d'entretiens" une porte scellé a code ... Il avait justement reçu un code dans un message sur son VNA depuis quelques minutes, et ne savait pas encore a quoi il servait ... s'approchant de la porte, il tapa sur le code "ZD25-EFHD-38" a tiut hazard, et la porte émit un cliquement satisfaisant. L'ODST tourna la poignée, et entra dans la petite pièce. Vide, a l'exception d'un objet qui fit naitre un large sourire sur son visage. Il y avait un target locator sur une petite table dans un des cotés de la salle ... Il le pris, le fourra dans son sac, et frotta la tête du gamin.

tu sait que tu viens de me retirer une aiguille énorme du pied toi? Bon, on décollé.

Repartant dans les couloirs en prenant un paquet de chips et en le mettant dans les mains de l'enfant, faute de mieux, l'ODST sortit du magasin avec un large sourire, et couru vers l'héliport, son needler toujours en main, et son sac sur le dos, avec dedans de quoi faire sauter pas mal de trucs ... surtout des scarab.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Sam 14 Juil 2012 - 17:16

Ryan, passe devant, je lui file son médoc et ont arrivent.

Ryan arriva à l'héliport en courant pour connaitre la stratégie du major pour bousiller le sacrab qui empêche toute évacuation par voie aérienne ou motorisé, la planète était vraiment foutue le tout était d'évacuer le plus vite possible de ce bourbier.

L'héliport était bondé, une vingtaine de civils qui couraient dans tout les sens pour monter à tout prix dans un pélican, certains d'entre eux pleuraient ou priaient, il n'y avait pas grand chose à faire autre qu'espérer s'en sortir vivant

- Soldats notre plan d'action est simple, ont a récoltés un maximum d'arme lourde pour renvoyer tout ces poulpes sur leur foutue planète

- Ok pour le Scarab mais comment ont évacuent nous avec un pélican sans carburant ?

- D'abord on permet au Médivac 1 d'évacuer après on s'occupe de trouver un moyen de fuir cette planète avant quelle explose

- Bon toutes les armes que nous avons sont la ?

- Ouais ...

Ryan regarda sur les brancards devant lui sur lesquels avait été placées toutes les armes lourdes que les marines avait pus réunirent, il y avait plusieurs lance roquettes des grenades à fragmentations un laser spartan avec 2 tirs en recharge , et quatre charges de C-24 avec leurs détonateurs et une demi-douzaine de caisse de munitions.

Le sergent prit deux charges de C-24 et la plaça dans son sac, il fit parallèlement le plein de grenades et de munitions pour ses armes, il en profita également pour transférer les code d'activation des explosifs dans son VNA, Ed arriva la visière désactivée avec un sourire genre : Hey les mecs je sais comment sortir d'ici
Tous les soldat présent dans la salle regardait la 1ère classe en se demandant bien ce qu'il aurait bien put trouvé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dar 'Lauc
Keg-Yarn, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 96
Localisation : Parti égorger quelque chose
Humeur : N'est toujours pas d'humeur à mettre sa putain d'humeur
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à faisceau de particule type-50
Autre Compte : Carl Sorince
Arme n°2 : Fusil à plasma type-25

MessageSujet: Re: Résistance   Dim 15 Juil 2012 - 19:01

"-Passez devant, Dar'Lauc ! Silencieusement, rapidement !"

Le piaillement désagréable du Kig-yars major lui vrilla les tympans, néanmoins, il s'exécuta...Le paysage n'était que mort, agonie, incendie...Désolation.
Ils allaient rentrer par le sud, vers la brèche, les troupes covenants les attendaient ici, ils étaient les renforts, les troupes de choc...

Une demi-douzaine de Kig-yars, écorcheurs et jackals réunis, leurs phantom avait eu un...Problème et ils avaient du être larguer bien avant d'arriver à destination...Cela faisait dix minutes qu'ils avançaient au pas de course dans cette zone dévasté par la guerre, l'odeur de la chair brulée excita deux oisillon, des nouveaux minor, pas encore habitué a la guerre, il grogna, les deux kig-yars ce calmèrent.
Ils avaient du mal a suivre le reste de l'escouade ces deux la, c'était toujours pareil avec les recrues, indiscipliné, affamé lors des missions...De la chair a canon, indigne de sa présence...Tout comme le reste de l'escouade d'ailleurs.Dar'Lauc n'appréciait pas sa nouvelle escouade, ni le début de sa nouvelle mission, courir sous la pluie, sans transport, avec comme seul compagnon des oisillons impatient...Ce n'était pas le travail d'un chasseur.

Ah, ça y est, il voyait une cohorte d'êtres inférieurs ce chamaillés en attendant les ordre du noble sangheil.

L'escouade était arrivé...Ils stoppèrent leurs course et commencèrent a marcher, il entendait le boucan que produisait le scarab dans la cour principal, ils franchirent la brèche...D'énormes trous causé par une quelconque explosion plasmique pour permettre aux membres de l'hégémonie de passé, autour d'eux, tout n'était que ruines fumantes, les unggoys pullulaient, les sangheil, tous situé aux centre de la cours, hurlaient leurs instructions et quelques Kig-yars dévoraient les cadavres d'humains sur les bords de la cour. Le kig-yars Major lui passa devant, comment s'appelait-il déjà? Il secoua la tête discrètement, a quoi bon connaitre son nom? Il devait lui obéir, c'était suffisant.
Il l'observa du coin de l'oeil avancer vers un sangheil, fier, prétentieux...Il allait surement ce pavaner quelques temps et demander fièrement des ordres, cela allait prendre quelques minutes, il ce dirigea vers un cadavre d'humain coincé sous des débris sous le regard de deux pitoyable unggoys, assis sur un pan de mur, et déchira négligemment le poitrail de l'homme a coup de griffe pour y arracher un épais lambeau de chair, le gout du sang et de la chair humaine raviva ses sens et apaisa sa mauvaise humeurs, il secoua sa crinière de plume, trempée par la pluie lors du court voyage jusqu'a l'hôpital...Il avait la mauvaise impression d'être arrivé après la fête.
Ah le major était revenu, l'escouade ce rassembla, tous était parti dans un coin de la zone, manger ou piailler...

"-Il reste quelque poches de résistance humaine vers les générateurs, nous devons nous y rendre et exterminé la vermine ! Dar'Lauc, comme d'habitude vous passerez devant ! On y va."

Le concerné hocha la tête et activa ses coutelas, enfin, la chasse commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 10:46

Jeff regarda béat le pélican s'écraser. Y'avait quoi, une vingtaines de personnes la dedans? Merde, faut que sa s’arrête. Plus rien ne bougeait ici. Les officiers eux même était pétrifier de peur, la ville était rasée, et un scarab venait d'arriver. Le temps semblait vraiment figer, une vrai photo de la panique qui gagnait la foules regardant le spectacle. Réflexe con, il prit la main de Laura dans la sienne, mais, celle-ci se laissa faire. Il remarqua tout a coup que Hicks était la finalement et qu'il demandait ces ordres a l'officier qu'il avait croiser plus tôt. Il y avait également la blinde de caisse de munitions et d'armes lourdes, mais c'était surtout les munitions qui l’intéressais. Il prit quatre chargeurs de Sniper, et attendit la réponse du sergent "- D'abord on permet au Médivac 1 d'évacuer après on s'occupe de trouver un moyen de fuir cette planète avant quelle explose"

Heu... Sauf votre respect, on fait comment pour faire décoller un Médivac avec un scarab dans les parages, un des pélicans a déjà été abattu..

Vous êtes sniper? Demmerdez-vous pour trouver une position surélever et me dégommer le maximum de bestiole a bord de ce truc quand on vous en donnera l'ordre

Jeff jubila, enfin du tir au pigeon. Il prit de nouveau Laura par la main et fonça vers un bâtiments d'entretien a 2 étages, lui donnant une vue plongeant sur le scarab et les différentes entrées de celui-ci. Une vielle musique d'un groupe nommer "Mötley Crüe" résonnait dans sa tête, le motivant encore plus. Jeff déploya le bipied de son arme et ordonna a Laura de se baisser. C'était la première fois qu'il voyait un scarab en dehors des fichiers de l'armée, l'installation était immense, blindée, impénétrable. Le principe d'un scarab en fait. Mais il savait qu'il fallait faire gaffe, il y avait en général des sniper poster sur les scarab.

Ed, Hicks. Ici Jeff, En position, près a ouvrir le feu quand vous serez prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 12:13

Hicks réfléchissait comment abattre le Scarab sans pour autant gaspiller toute les roquettes et armes lourdes, il regarda de nouveaux les brancards et vu que les deux autres charges n'avaient pas été prises, il les prit et les ajouta à son barda. Il vu Jeff se diriger en direction du toit avec son fusil de précision.

Les charges de C-24 étaient repartis dans 2 sac différent 2 soit deux par sac, il fit un signe à un petit groupe d'ODST qui était tranquillement adossés contre le mur alors que les balles et le plasma surchauffé fusaient en dehors de l'héliport

<< Il faut qu'on explose le scarab à tout prix je propose que une fois la nuit tombée ce qui devrais être dans moins d'une dizaine de minute un petit groupe, c'est à dire nous allons poser plusieurs charge de C-24 sur ce foutu blindé pour montrer à ces faces de poulpes que on ne rigole plus. >>

Il regarda Ed à travers sa visière sombre. << 1ère classe vous venez avec nous départ à la nuit tombée >>

Ryan ce demandait si le générateur ne pouvait pas de nouveau nous lâcher, il demanda alors au major

Euh .... Major, quoi de neuf au niveau du générateur ?

- Il ne risque plus rien je viens d'avoir l'équipe de garde il y à moins de 3 minutes il ont soudée la porte et on mis un barricade derrière même un de leur macaque enragé ne pourrai pas l'ouvrir.

Le sergent espérait que le major disait vrai, c'était un problème de moins à résoudre mais le plus important à court terme était quand même d'éliminer ce cafard géant de la cour de l'hôpital. Il entendit un message via l'intercom :

- Ed, Hicks. Ici Jeff, En position, près a ouvrir le feu quand vous serez prêt.

- quand t'il fera nuit et que tout ces aliens dormirons tranquillement on fera exploser ce Scarab

- Reçu

Ryan expliqua ensuite le plan d'action pour faire exploser le Scarab, << - bon nous allons passer par le sud et par l'ouest, nous utiliserons que les silencieux pour ne pas réveiller ces foutus créatures, ensuite le major Martinez feras une diversion au nord avec une escouade de marines et des fusée éclairante et pendant ce temps nous irons placer des charges de C-24 sur deux des pattes du Scarab qui devrait ensuite s'écrouler sur lui même.
Soyez direct rapide et précis nous n'avons pas le droit à l'erreur c'est un fusil à un coup, à nous de réussir le tir, la survie des habitants de cette planète est entre vos mains. Des questions ?
>>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 17:45

bon nous allons passer par le sud et par l'ouest, nous utiliserons que les silencieux pour ne pas réveiller ces foutus créatures, ensuite le major Martinez feras une diversion au nord avec une escouade de marines et des fusée éclairante et pendant ce temps nous irons placer des charges de C-24 sur deux des pattes du Scarab qui devrait ensuite s'écrouler sur lui même.
Soyez direct rapide et précis nous n'avons pas le droit à l'erreur c'est un fusil à un coup, à nous de réussir le tir, la survie des habitants de cette planète est entre vos mains. Des questions ?


Edward s'avança tout simplement et allait effectivement poser une question quand un choc sourd ébranla la façade nord du bâtiment. Alarmé, l'ODST se tourna vers le mur en question ...

Je rêve, ils sont tout de même pas en train de tenter de faire sauter la paroi?

Sans prendre le temps de répondre a la question, ed lâché un "j'men charge ..." et se mit a piquer un sprint vers les escaliers, qu'il monta 4 a 4 sans prendre de pause. Arrivé au second étage, au même endroit que jeff, il se baissa et se rapprocha du sniper pour se mettre accroupis a coté de lui, et sortir de son sac le target locator qu'il avait trouvé plus tôt.

okay, là ... J'ai pas le droit a l'erreur. Jeff, tu me couvre si jamais un type tente de m'allumer?

Sans lui laisser le temps de répondre, Ed passa la tête par dessus le rebord ainsi que le TL, et appuya sur la détente, projetant a travers le nuage de poussière et de fumé qui traversait la court un petit rayon rouge, qui se posa sur le scarab. L'ODST attendit un petit moment qui semblait une éternité, et sourit en voyant la lumière passer au vert ... Il avait verrouillé le scarab avec.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dar 'Lauc
Keg-Yarn, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 96
Localisation : Parti égorger quelque chose
Humeur : N'est toujours pas d'humeur à mettre sa putain d'humeur
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à faisceau de particule type-50
Autre Compte : Carl Sorince
Arme n°2 : Fusil à plasma type-25

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 19:20

La porte en métal ne s'ouvrait pas, elle ne s'ouvrirait jamais...

"-Elle est soudée !Nous ne pourrons jamais passé!"

Dar'lauc secoua sa crinière d'agacement, oisillon stupide...Il détailla la porte, une explosion plasmique pourrait l'ouvrir...Mais ce n'était pas la solution...Non, la solution ce situait plus haut, plus dissimulée...Si les humains voulaient ce terré là, tant mieux pour eux...Le major semblait du même avis que lui a en jugé l'attitude qu'il adoptait, l'écorcheur ce tourna vers son supérieur.

"-Nous allons rester ici, ils sortiront bien assez tôt."

Il hocha la tête, peut-être que ce major n'était pas stupide finalement...
Le bâtiment vus de l'extérieur était petit, quatre mètres de haut pour autant de large, ce n'était pas énorme...Il prit son élan et sauta, ce rattrapa sur le bord du toit, plantant ses coutelas de toutes ses forces dedans pour raffermir sa prise, ce hissa et continua sa route.

Il devait chercher, il devait trouver...Des câbles, à l'arrière du bâtiment surement...Stupide humain, ils c'étaient enfermé, abandonnant leur objectif pour leurs propres vie. Ou alors ils n'étaient même pas conscient que leurs générateurs étaient vulnérable de l'extérieur. Il aperçut un conduit d'aération, parfait, une fois son objectif rempli, il allait pouvoir commencer rapidement la moisson...Le conduit était assez grand pour qu'il puisse s'y faufiler discrètement...

Mais d'abord la mission. Il sauta du toit métallique pour atterrir dans la boue, les câbles étaient là, aussi épais que les bras d'un jiralhanae, ils partaient du bâtiment et s'enfonçait dans le sol, Dar'Lauc désactiva ses coutelas et commença a creusé a l'aide de ses griffes, rapidement...Lorsqu'il trouva la faiblesse dans les câbles, son visage ce fendit d'un étrange rictus que seules les autres membres de l'hégémonie pouvaient reconnaitre comme étant un sourire.

Il reprit ses coutelas, les activa, et trancha négligemment les câbles...

"-Trop facile..."

Puis il ce dirigea rapidement vers le conduit tandis que l'étrange boucan synonyme d'un blackout imminent ce faisait entendre...

"-Bien joué Minor ! "

L'écorcheur grogna, surpris par cette voix désagréable sortant de sa radio :

"-J'ai trouvé une brèche dans leurs défense...
-Vous avez carte blanche, faite ce que vous voulez ! Nous allons attendre a la sortie, pour les éventuels fuyards.
-Il n'y en aura pas."

Il ce baissa et entra dans le conduit, il pouvait perçevoir quelques bribes de conversation humaine de la ou il ce trouvait, avançant accroupis après avoir a nouveau désactivé ses armes, évitant ainsi d'éclairé le conduit plonger dans le noir, il les entendaient paniqué, hurlé...

"-Pourquoi...Pourquoi il fait noir ! Bordel je vois rien !!
-Fermez la marines, activez vos lampes..."

Il continua d'avancer.

"-Ils ont défoncé les générateurs, oh merde...Vous croyez que ces trucs voient dans la nuit?"

Oui...Il décernait chaque mouvement dans le noir complet, il frissonna d'excitation...Il aperçut au bout du conduit une grille menant a l'intérieur des générateurs.

"-Vous êtes des ODST vous deux hein? Vous avez la vision nocturne? Qu'est ce que vous voyez?
-Une salle vide de covenant et pleine de chialeuse, calme-toi."

Il arriva jusqu'a la grille...Observa la zone a travers celle-ci, de là, il voyait les deux types en combinaisons noir ce chamaillé avec deux ou trois marines lambda, autour d'eux de grosse caisses, surement placé pour servir de couvert aux humains, des sacs de sables et d'autres pitoyables instruments de défense...Il attrapa sa fusée, ouvrit la grille discrètement à coup de griffe, activa et lança la boule de lumière vers les humains, il patienta, les entendit hurlé de douleurs, puis passa a l'action.

Les humains ne comprenaient jamais ce qui ce passait a ce moment la, ils gémissaient comme des enfants puis succombaient à la panique...Ils en étaient déjà aux deuxième stade, aveuglé, paralysé par la peur, le premier homme en noir ne comprit pas tout de suite quand son sang aspergea son propre visage, le deuxième avait été plus réactif, mais malheureusement pour lui, n'avait pas su protéger sa gorge...Lorsque les deux corps s'étaient finalement effondré, Dar'Lauc avait déjà disparut dans le noir...Les marines ouvrirent le feu, encore a moitié aveuglé, l'un d'eux vida son chargeur dans le torse du deuxième tandis qu'un autre leur hurlait de ce calmé...Avant de remarqué l'étrange lueur rose sur sa jambe droite.

Une grenade needler.

Ils hurlèrent tous en cœur lorsque les piques roses ce plantèrent dans leurs corps avant d'exploser...Dar'Lauc patienta quelques temps, tendant l'oreille pour essayer de cerné un quelconque survivant...Il y en avait un, difficulté a respiré, les étranges bruits de frottements qu'il percevait laissait pensé qu'il rampait.

Dar'Lauc sorti de son couvert, l'homme rampait jusqu'a son fusil, ses deux jambes en lambeaux...Il s'approcha en grognant de satisfaction tandis que le marines pleurait a chaudes larmes.

Le marines attrapa son fusil...l'arma et le braqua derrière lui...Il y eut un étrange coup de vent, le Kig-yars ce tenait en face de lui, le canon devant lui...Il aurait bien voulu tirer, il aurait tellement voulu tirer...Mais les coutelas de l'alien avaient frappé, et ses deux mains n'étaient plus rattachées à son corps...D'un coup de mâchoire, il jeta au loin le fusil, scruta sa proie quelques temps, ce délecta des suppliques de celle-ci...

Puis il entama le repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Providence
Destinée
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 20:14

Citation :
Le bip significatif du Target Locator qu'avait utilisé Edward Hordika dévoila la cible aux vaisseaux spatiaux. La frégate " UNSC End Of The Road" pivota, ne fixant plus la flotte covenant mais s'alignant avec les coordonnées reçus. La frégate ouvrit le feu, à pleine puissance, sans se soucier du problème de proximité des civils...

Le tir perça l'atmosphère, et vint toucher de plein fouet le Scarab, le séparant en deux. Malheureusement, la puissance du tir n'avait pas été correctement calibrée, et le Scarab avait déjà ouvert le feu. La tête de l'arme lourde s'écrasa au sol, crachant sa gerbe verte sur la façade de l'héliport. Les vaisseaux tentèrent de décoller dans le noir, mais les portes restèrent closent... Lorsque le cracha vert se stoppa, les murs porteurs cédèrent, et les lourdes portes du toit s'effondrèrent... Sur les civils et marines présents... Ce fût un véritable massacre, les Hommes n'eurent le temps que d'observer la plateforme d'ouverture s'effondrer sur eux.

Les covenants qui observèrent la scène hurlèrent de joie lorsque les derniers pans de murs s'effondrèrent. La victoire était totale... Sur les 100 civils et 100 marines qui étaient présents au départ, il n'y avait plus que quelques personnes en vie... De plus, le tir CAM avait attiré l'attention d'un danger bien plus grand, le croiseur CCS " Midnight in Solitude " approchait de l'hôpital, son projecteur à énergie se chargeant d'un rouge menaçant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 21:19

L’Ultra venait de recevoir ses ordres. Il galvanisât ses troupes encore bouleversées par le bain de sang. Elles reprirent leurs forces, leurs vigueurs. Il expliqua rapidement et en quelques mots que l’objectif était l’armurerie, la défense là-bas serait futile mais il faillait tout de même faire attention, les Humains leurs avaient prouvé l’ardeur d’une dernière bataille. Afin de pénétrer dans l’armurerie il faudrait courir face aux lignes ennemies, mauvaise idée. Le vétéran restait pensif, il rejoignait, lui et ses troupes, la zone de débarquement … Le charnier de civils. Là-bas, un Phantom était affrété et prêt à intervenir. L’Elite fit monter ses troupes à bord et passât dans le cockpit pour parler aux pilotes.

-Ecoutez, vous allez nous lâcher sur le toit sur plombant l’armurerie mais dans un premier temps je vais demander une frappe aérienne pour pulvériser le toit. N’oubliez pas que ne devons entrer dans l’armurerie par la suite le plus rapidement poss…


L’Elite ne put finir sa phrase, une puissante explosion bleutée vint rayer de la carte la ville des infidèles, il courut jusqu’au compartiment de transport et vu la boule d’énergie qui englobée la ville. La lumière dispersât un temps les nuages et les soufflas sur des kilomètres. Il fallait agir vite, les Humains seraient complétement décontenancé ! A ce même moment, un Scarab fut larguer devant l’Hôpital, Voilà une journée comme les aimées Van’.
-Père, ordonné une frappe aérienne sur le bâtiment de l’armurerie ! J’ai besoin d’une entrée la plus sûre possible.
Le transport suivit d’un autre remplit de renfort se mit en route pour l’armurerie en décrivant un arc de cercle autour de l’Hôpital en ruine. Les nobles vaisseaux firent alors leur apparition au loin. Ces machines de destruction larguèrent une vague de bombes plasma verdâtres. Le tout vint réduire en cendre le toit de l’armurerie. La suite se fit dans une rapidité extraordinaire, toute la vélocité de la frappe d’invasion Covenant résumé en un groupe d’élites.

-Sautez ! Hurla Van’ lorsque les transports survolèrent alors la brèche.

« Pour le Grand Voyage » retentit dans tout l’immeuble avant qu’une quinzaine de ses semblables vinrent s’écraser dans la pièce. Aplatissant de leurs lourdes pattes las pauvres Humains, affaiblis, fatigués … Les épées à la main, baignés dans la lumière crée par la brèche. Un faisceau lumineux ouvrant sur une atmosphère sombre. Le lieu était remplit de poussière et le courant avait était coupé. Seul les lames des Elites se voyaient, les quelques tirs Humains offraient de brefs flashs lumineux donnant une vision subliminale du carnage. Le sang giclait dans la pièce, les corps se fendaient … On entendait les cris … Les appels à l’aide hurlés dans les radios. Van’ tourbillonnait littéralement, dansant dans la pénombre. La trainée de ses deux épées fendait la noirceur de la pièce offrant une danse aussi magnifique que terrible. Il tournait sur lui-même, bondissait et tranchait dans le même temps, une technique d’attaque surprise enseignée dans le Dojo Honneur.

Au même moment un bruit puissant vint fendre le ciel comme l'orage et on put entendre le tir d'un Scarab hurler au loin et s’écrasant à proximité de la zone. Le bâtiment entier tremblât alors. Puis suivirent de grands cris de joies provenant des Covenantes, l’Hôpital était tombé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 22:01

"Mais putain c'est qui ce foutu doué?!!" ça, c'est ce qui se passe quand, un sniper voit dans sa lunette, un héliport rempli d'une centaine de civil se faire exploser par le "tir de la dernière chance" d'un scarab venant de d'être détruit par l’artillerie orbitale. 40 pertes de plus, il ne restait que Laura, la dernière survivante. Jeff n savait que penser, soit les ODST était vraiment bigleux, et ne servait véritablement a rien, soit il se farciçai toutes les emmerdes que t'a pas en une vie en 24 heures. on regard se posa sur le TCAO, totalement liquide, qui se rendait compte de se qui venait de se passer. Jeff quand a lui ne put s’empêcher de prendre Laura dans ces bras

Vous êtes la dernière...

Peut être pas.

Jeff la regarda avec intrigue se demandant ce que la jeune femme voulait bien signifier par cela.

Ma sœur. Je lui ai dit de se cacher pendant que j’allai chercher de l'aide avant que je me retrouve bloquée, elle un peu plus jeune que moi, et si elle est encore vivante, elle doit être juste en bas de ce bâtiments!!

Bon sang, on fonce!!

Tout trois, Jeff Laura et Ed, se retrouvèrent a courir a pleine jambes et a dévaler les escaliers, quand ils entendirent sous les décombres, les gémissement d'un adolescentes.

Tout deux se mirent a alors a creuser tandis que l'ODST les couvrait avec son Target Locator en main.

Mais pose cette merde!! Tu va réussir a nous verrouiller avec bordel!!

Soudain, une main sortit des gravats. Elle était la, tout deux se mirent a creuser frénétiquement jusqu’à ce qu'ils puissent l'extirper.

Laura... C'est toi?

Oui sœurette, vite faut que l'on parte d'ici!!

Attendez, avant que l'on parte du toit, j'ai vu quelque chose sur la thermique au milieu du terrain de foot, il y a une trappe au centre. Sa parait logique tout compte fait, l’hôpital a été construit sur une ancienne base militaire, je comprend pourquoi on l'appel hôpital de campagne!! Vite on fonce la bas!!!

Désormais les seuls ballons présents sur le terrain était les casques des mecs s'étant fait refroidir plus tôt.

Soudain,ils y arrivèrent, bientôt rejoins par Hicks. La trappe état la, en acier, bien lourde, les trois soldat durent s'unir pour l’ouvrir.

Ils entrèrent tous par l'ouverture récemment découverte, la sœur de Laura fermant la marche...

HRP/: Et non pas cette fois avec la deuxième civile./HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dar 'Lauc
Keg-Yarn, Major Domo
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 96
Localisation : Parti égorger quelque chose
Humeur : N'est toujours pas d'humeur à mettre sa putain d'humeur
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à faisceau de particule type-50
Autre Compte : Carl Sorince
Arme n°2 : Fusil à plasma type-25

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 22:59

Le grand destructeur, le scarab...Il avait été détruit...Emportant avec lui les dernières poches de résistances humaines, le dernier espoir humain ici...L'escouade de Dar'Lauc avait été dépêché ici, vers les ruines de l'ancien héliport pour achevé les dernier vivants. Dar'Lauc était sorti, une dizaine de minutes avant, de la salle des générateurs, le bec et les dents pleines de sang humains et tous l'avaient félicité pour son courage...
Ce n'était pas une histoire de courage, ces pauvres êtres n'avaient eu aucune chance, dans le noir le plus complet, aveuglé par la lumière de la fusée du Kig-Yars...Il revit les visages terrifié de ses cibles alors qu'elles voyaient la mort arrivé...Il était né pour voir ça, il mourrait pour revoir ça.

Ah, du mouvement sur la droite, vieil homme, au cheveux grisâtre, un des oisillons épaules sa carabine et presse la détente, mort rapide et sans douleur, inesthétique, bâclée...Ainsi on reconnaissait un chasseur inexpérimenté.

L'héliport était vraiment dans un sale état, des corps brulés, la moitié du sol manquait de s'effondré sur lui même...Des ruines en chute libre avaient massacré les survivants du tirs du scarab, certains inconscient humains, hagard, perdu, cherchait du regard leurs proches, des civils tentant de sauver des civils, il avait bien essayé d'en tué quelques uns, mais les tirs de carabines de ses alliés étaient plus rapide...Maintenant Dar'Lauc ne faisait qu'attendre la suite des évènements, observant les alentours de l'héliport pour trouver du regard un groupe isolé...C'est ainsi que ses yeux ce posèrent sur ces humains en pleine course, descendant du toit en s'aidant des ruines, leurs comportement était intéressant...Il sauta de son perchoir, abandonnant son escouade, toujours concentrée sur les ruines de l'héliport...Ces hommes et femmes avaient eu la chance d'arriver a l'héliport avant eux...Il ce pressa, bondissant de ruines en ruines tout en s'aidant des ténèbres omniprésente pour évité de ce faire repéré.

Ces proies ce précipitaient vers une étrange trappe, ils ressentaient leurs peurs d'ici, leur épuisements...Mais...Quelque chose l'attristait, Dar'lauc n'avait plus de fusée, il ne pouvait tous les tués...Ils avaient atteint la trappe, deux hommes en noirs aidaient un marines a l'ouvrir, Dar'Lauc, lui, avait atteint la terre ferme...Il pouvait courir désormais...A pleine vitesse, il secoua sa crinière noirs et fonça.

Ils commençaient a descendre, vite, vite, isolé une cible...Et ensuite rapporté au supérieur que des fuyards passaient par la...Les hommes en noirs? Plus que 100 mètres... Non, ils avaient été les premiers à rentré...Le marines? Non, il paraissait trop sur de lui...50 mètres.... La peur des deux civils étaient tellement palpable...Il ce concentra sur ces deux la...25 mètres... L'une d'elle était en état de choc...Elle, vite...

Le marines descendit, laissant les deux civils sans surveillance, la deuxième entamait déjà la descente...Pas la première...

Il bondit, coutelas en avant, il attrape la gorge de sa proie devant les yeux de ses alliés impuissant tandis que la lourde trappe ce referme...Il entend les jurons, les hurlements de ceux-ci, mais ses yeux injectés de sang ce concentre sur cette proie qui ce débat comme elle peut...Serrant d'avantage sa mâchoire sur la nuque de la pauvre femelle, il la tord d'un coup sec...La nuque lâche...La femelle arrête de ce débattre...Elle respire encore...Pas totalement morte...Dommage pour elle.

Alors qu'il s'apprête a entamer son repas, deux oisillons, ayant survécu a leurs baptême de feu ce joignent a lui, il pousse un grognement, il les accepte dans ce banquet, mais ils n'auront pas les meilleurs parts...Les deux minors hochent la tête, puis ils plongent de concert leurs becs dans le ventre de l'humaine.


Dernière édition par Dar 'Lauc le Mar 17 Juil 2012 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Résistance   Lun 16 Juil 2012 - 23:33

Elle n’était plus la. C'était fini, elle était morte. Pas Laura, mais sa sœur. Laura avait littéralement craquer. 2 seconde, c'était fini. Un écorcheur l'avait emmenée. Laura criait,hurlait, cognait sur Jeff, refusant la vérité. Jeff n’eut que le réflexe de la reprendre dans ces bras, et de laisser les larmes couler, lui murmurant de temps a autres, des "je suis désoler" a l'oreille, sachant très bien que cela n’apaiserait pas la peine d’avoir perdu une sœur. L'escouade d'asco quand a eux, restait la impuissant a regarder les 2 personnages, plonger dans la douleurs de la mort.

Il faut que j'y retourne, elle est peut être encore vivante!!

Laura...

NON, sa peut pas se finir comme sa, c'est ma sœur, je doit être sur.

Laura, c'est fini. Je suis désoler.

A ces mots, Laura e retourna en un éclair et asséna un coups de poing placer en plaine face du sniper. Celui-ci tombant a terre. Laura, était en train de se ruer sur lui pour continuer, quand celui-ci bloqua ces bras au niveau du poignet, il pouvait comprendre le fait de vouloir se défouler par la rage. Une fois oui, deux fois non. Il plaqua Laura contre le murs, et a la surprise générale, l'embrassa.

Tout le monde était ébahit par la scène, mais au moins, sa l’avait calmée.

Au risque de m'en reprendre un, je suis désolé.

Jeff fit demi tour et s'engagea vers le long tunnel menant vraisemblablement a la base. Personne n'avait prit le risque de remettre en cause, ce qu'il venait de se passer. Laura, restait planter la ne sachant que faire. Jeff quand a lui, s'efforça de chasser le visage de Mary de ses pensée, elle était morte, Laura était vivante. Pour l'instant c'est tout qui compte, elle devait vivre, même si lui devait mourir.

En fin de compte, l'image de la sœur se faisant emmener, ne fit qu’aggraver le mental déjà fragile, qui s'efforçait de faire paraitre fort. Et apparemment, ce n'était que le début. Au fur et a mesure, le fait, de survivre, lui paraissait plus que futile, en fait mourir, l'arrangeait mieux. Toute motivation était partie, il s'en moquai désormais de la survie. L'hummanitée, est fini, fin de la route pour les hommes. Fin de la route pour lui.

HRP/: Personne ne post après moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résistance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Barren-
Sauter vers: