Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Halo : La fin de l'Ishimura...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ordo-011
NavSpecWar, Spartan-II, Major
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 25
Localisation : En guerre.
Humeur : Meutrière.
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut/ Fusil à pompe d'Adrix.
Autre Compte : Jessica Austin
Arme n°2 : Pistolet M6D/Couteau.

MessageSujet: Halo : La fin de l'Ishimura...   Mar 24 Juil 2012 - 19:53

Planète Vector. Système Adrion III, colonie Intérieur.
Guerre humano-Covenant. 1er Novembre 2552.

Le vaisseau humain LightHammer voguait lentement près de la planète Vector. Une colonie humaine qui échappait pour le moment à la guerre qui ravageait la galaxie. Le LightHammer patrouillait depuis sa sortie des chantiers navals de Genesis.

C'était un croiseur lourd de classe-V. Un dernier né de la génération crée par l'amiral Nylund. Spécialement dédié à l'affrontement des croiseurs lourds Covenants. Malgré leurs avances technologiques ces croiseurs ne pourraient faire le poids face à des supers destroyers Covenant. Car ils n'étaient pas équipés de boucliers ou d'armes à plasma. Ils pourraient au mieux abattre les boucliers pour permettre à une escadrille de chasseur/bombardier Longsword de détruire les systèmes critiques.

Le lieutenant Hikowa se dirigea vers la passerelle. Son rapport lui avait pris deux heures, plus quelques minutes pour passer en revue les troupes à bord du croiseur. Elle passa la garde de marins, et pénétra sur le pont. Le capitaine Karrd se trouvait à l'avant de la passerelle. Contrairement à ses homologues de la flotte de l’UNSC, le croiseur lourd de classe-V possédait sa passerelle de commandement dans le vaisseau. Sous plusieurs couches de blindage en titane-A, comme ça aucuns navires ennemis ne pourraient neutraliser le croiseur avec un tir direct.
La jeune femme s'avança vers le capitaine et le salua, ce dernier lui rendit son salut avec un «Repos».

-Lieutenant Hikowa, au rapport mon capitaine.

-Aller-y lieutenant.

-Merci. Elle sortit son pad de sa ceinture et commença à lire les données. J'ai fait installer six batteries anti-chasseurs sur la proue, la poupe, le coté tribord et bâbord du navire en plus des vingt-quatre canons lourds du vaisseau. Nos six escadrons de Longsword sont opérationnels.
«Nous avons près de quatre milles marins sur le navire, quatre compagnies de char scorpions, une centaine de warthog. Deux cent Pélican pour le transport, six bases mobiles Alpha. Et le groupe Oméga qui est actuellement déployé sur Vector.

Le groupe Oméga était un groupe de super soldat SPARTAN-II. Certainement certains des derniers membres de ce projet militaire. Ils étaient au nombre de cinq, déployé dans la base du Service Naval de Renseignement. La base du SNR était enfouie dans une montagne, sous plusieurs kilomètres de roche.

-Le croiseur est totalement opérationnelle, mon capitaine, conclue Hikowa.

-Bon boulot lieutenant. Dès qu'Oméga en a fini au SNR faite les rapatriés. Contactez les frégates du groupe Ion, qu'elles nous escortent pendant la patrouille autour de la planète.

-A vos ordres. Hikowa salua le capitaine et quitta la passerelle.

**
Planète Vector. Au sol. Base du SRN. Système Adrion III.

Le Spartan-91, dit Maxine assistait au briefing dans la base du SRN. Reach était tombé trois mois plus tôt, et avec elle la quasi-totalité des spartans. Maxine se souvenait de Reach pour son paysage. Ses forêts de pin s’étendant sur des centaines hectares, sa rivière Big Horn qui traversait la plaine ou elle et son équipe s’étaient entraîner toute leur vie.

A présent Reach était vitrifiée, et le rapport d'un vaisseau espion de l'UNSC affirmait que les Covenants avaient quitté le système.

-Vous rejoindrez l’astroport avec un véhicule terrestre passez par la ville, conclue l’agent du SRN. Rompez Spartans !

Les cinq soldats quittèrent l’abri des Service de Renseignement et se dirigèrent vers un hog à usage non militaire. La MAL qui était à l'arrière était remplacé par un surplus de places pour des marins. Deux Spartans montèrent à l'avant, Max aux commandes et les trois autres membres de son groupe montèrent derrière.

Elle enclencha la vitesse et démarra en trombe. En passant par la ville, ils avaient vingt minutes de trajet. Tous les passant étaient estomaquer en voyant les super soldats, le projet SPARTAN-II avait été créé pour donner de l'espoir au humain alors que l’UNSC était au bord de la guerre civile. Et les Covenants étaient entrés en jeu.

Un mouvement rapide attira l'attention de Maxine. Une femme se faisait embarquer de force dans une ruelle. Le Spartan arrêta le véhicule en plein milieu de la route, un membre des forces de l'ordre s'approcha pour voir qui causait un embouteillage. Il ralentit et s'arrêta totalement en voyant les imposant Spartans sortirent du véhicule.

- Eric. Kate, faites le tour dans la ruelle. Les autres bloquer l'entrée de cette rue. J'avance.

Le Spartan avança dans la ruelle, son fusil d'assaut passer en bandoulière Max avançait lentement. Un cri retenti dans la ruelle, elle pressa le pas et arriva au niveau d'un groupe de poubelles. La femme qu'elle avait vue tout à l'heure se débattait avec son agresseur.

-A l'aide. Hurla-t-elle.

Maxine attrapa le violeur d'une main, avec sa force amélioré l'homme fut soulever et s'écrasa au sol. Il se leva à toute vitesse pour tenter d'échapper à l'adjudant. Mais aucun humain n'était en mesure de rivalisé avec un Spartan quelques soit le domaine. Elle envoya son pied dans le dos de l'agresseur, la force du coup le propulsa à l'entrée de la ruelle ou le Spartan-01 le réceptionna d'un geste de l'avant-bras.

L'homme était au sol, le visage en sang après le violent contacte contre l'armure en titane-A du Spartan-01. Ce dernier attrapa l'homme par le col et le traîna jusqu'au warthog ou était toujours stationné le policier.

-C'est pour vous, lâcha le Spartan.

Max rejoignit son second, et le reste du groupe Oméga les rejoignirent quelques secondes plus tard. Elle portait la jeune femme qui avait échappé au viol. Elle la confia au policier et se dernier contacta une patrouille.

-Merci, articula difficilement la jeune femme. Je…vous dois la vie.

-De rien M'dame, dit tranquillement Maxine. Elle toucha le haut de son casque avec deux doigts. Au plaisir.

Elle se rassit dans le véhicule et démarra. Le reste du trajet se passa calmement et sans encombre. Un pélican les attendaient, les réacteurs vrombirent à leur approche un marin attendait dans l'appareil. Il leur fit signe de monter à bord et les quatre soldats emboîtèrent le pas à Maxine.

Le coucou décolla rapidement, sa soute se referma quand il pénétra l'atmosphère. Max se dirigea vers le cockpit du pélican, le LightHammer ressemblait à un petit caillou de loin. Il grossissait au fur et à mesure que le pélican s'approchait. Le croiseur lourd devait au moins mesuré deux kilomètres de long, et il était bardé d'armes de quoi réduire une frégate Covenant au silence en quelques minutes d'engagement.

Rapidement le pélican atteint le hangar du croiseur, les cinq super soldats quittèrent le transporteur. Leurs pas résonnant sur le sol du hangar, des marins étaient occupé à entretenir les Longswords et d’autres véhicules humains. L'adjudant se dirigea vers le pont, pour un pseudo rapport au capitaine. Ce dernier étant déjà au courant du sujet de briefing des Spartans. La porte de la passerelle coulissa pour laisser le super soldat entrer, aucun des soldats présent sur le pont ne tourna la tête vers elle. Tous connaissaient les Spartans du groupe Oméga.

-Capitaine, dit le Spartan en se mettant au garde à vous.

-Repos adjudant, comment c'est passé le briefing avec le SNR ?

-Très bien capitaine. Désolée pour le retard, une petite altercation avec un...La Spartan cherchait le meilleur mot pour définir un violeur. Un malfrat monsieur.

-Ne vous inquiétée pas Adjudant. Les frégates viennent juste de nous rejoindre nous partons en patrouille autour du système. Spartan prenez du repos, vous avez quartier libre.

L'Adjudant hocha la tête, salua le Capitaine d'un geste vif et partie de la passerelle. Ses Spartans étaient dans leur chambre, en armure ou à entretenir leurs armes.

-Alors ? Demanda le Spartan-01. On fait quoi ?

-Rien, Val on attend. Quartier libre pour tout le monde.

Mais les Spartans n'avaient rien d'autre à faire que de s'occuper de leurs armures et de leurs armes. Rubis et Kate avait trouvées un jeu qui les occupaient pour le moment. Elles se lançaient une balle. La balle était impossible à suivre pour des yeux humains, à la vitesse ou elle allait si quelqu'un passait au mauvais moment. Le pauvre bougre serait broyé par l'impact.

Une légère secousse ébranla le vaisseau. La balle dévia de son angle et frappa violemment le mur. Avant même que l'alarme ne résonne les Spartans étaient déjà dans le couloir pour se diriger vers le pont. La passerelle régnait dans un silencieux chaos.

-Que se passe-t-il Capitaine ? Demanda Max.

-Quatre corvettes d'assaut covenants viennent de sortirent du sous espace. En vecteur d'interception. Lieutenant Hikowa préparer les obus pour le Canon AM, que les frégates War of Down et Atlas se place à tribord et les frégates God of War et Launcher à bâbord en formation d'attaque.

-A vos ordres, répondit calmement Hikowa.

Les quatre frégates accusèrent de réception aux ordres du lieutenant. En position d'attaque autour du croiseur lourd. Les corvettes covenants changèrent de position pour se porter au-devant des forces de l'UNSC.

-Canons à Accélération Magnétique opérationnels Capitaine. Calcule de solution de tirs. Position optimal pour tir dans vingt secondes.

La corvette covenant se trouvait à plusieurs milliers de kilomètres du LightHammer, son armement ne pourrait toucher le croiseur humain.

-Feux !! Cria Karrd.

L’obus appauvri en uranium parti à une vitesse de mille kilomètres secondes, il toucha la proue de la corvette aliens en la traversant de part en part. Le vaisseau covenant s'écarta sur bâbord avant d'exploser en milliers de morceaux. Deux des corvettes se portèrent au-devant de l'avant garde humaine, la troisième resta en arrière.

-Capitaine, hurla l’officier radars. Plusieurs escadrons de chasseurs séraphins sont en approche !

-Faites décoller les escadrilles de Longswords. Toutes les batteries près à faire feux, dès que les chasseurs sont à portés. Charger le Canon AM et feu à volonté.

Des centaines de missiles partirent des cinq navires de l’UNSC, les contre-mesures covenants, en abattirent par dizaines, le reste des missiles Archer s'écrasèrent contre les boucliers des corvettes, sans leurs causer de dégâts. Les nouveaux canons anti-chasseurs du LightHammer lâchèrent des volées de balles hautement explosives contre les Séraphins. Les boucliers de ces derniers- n'étant pas fait pour résister à des armes lourdes- flanchèrent et laissèrent les Séraph sans défense,

Les Longswords tombèrent à ce moment précis sur les chasseurs covenants. Leurs canons M9109 de 50 mm entrèrent en actions, tailladant les chasseurs Covenants les transformant en mini soleil le temps de leurs explosions. Un nouvel obus de CAM quitta la gueule du Canon du LightHammer, l'obus éventra une autre corvette covenant, les ponts du vaisseau se disloquèrent laissant échapper de l'oxygène et des corps d’aliens.

La troisième corvette se replia hors de portée du CAM humain. Le croiseur lourd resta en position d'attaque avec les frégates d'escorte.

-Karrd aux frégates d'escorte, passez à l’attaque.

Les quatre frégates poussèrent leurs réacteurs nucléaire à pleine puissance, elles se rapprochèrent rapidement des corvettes Covenants. Leurs CAM crachèrent les obus appauvri en uranium, deux des quatre obus ratèrent leurs cibles. Les deux autres touchèrent une corvette à l'arrière, un des réacteurs partis en tourbillonnant dans l'espace puis quatre, cinq, six nouveaux navires de combat Covenants sortirent du Sous-Espace.

-Spartans, dit sobrement Karrd. Vous descendez sur la planète. Vous ne servirez à rien ici.

Les cinq soldats quittèrent la passerelle pour se diriger vers le hangar. Un pélican attendait déjà près à partir. Les cinq soldats prirent rapidement leurs équipements et montèrent à bord du transporteur. Le véhicule aérien sortit du hangar escorté par quatre chasseurs Longsword. Les cinq appareilles piquèrent du nez vers la planète.

-Transport 4983.Ici le destroyer Vigilance, vous avez ordre de changer de cap et de vous diriger au point huit-zéro-deux. Accusez de réception.

-Ici l'Adjudant Spartan-91. Nous somme en mission prioritaire...

-J' annule cet ordre Spartan ! Priorité Alpha. Ici l'Amiral Nylund. Je vous attends au point de rendez-vous. Vigilance terminé.

-Reçu Mon Amiral.

Le pélican et son escorte changèrent de trajectoire pour se diriger au point de RV. Le destroyer de classe Halcyon Vigilance attendait entourés par des croiseurs et des frégates. Le pélican se posa dans le hangar, son écoutille arrière s'ouvrit sur le visage de l’Amiral Nylund. Ce dernier ne laissa même pas les Spartans descendre du véhicule.

-Spartans ! J'ai une nouvelle mission pour vous. L'UNSC Ishimura, le plus gros brise planète de l'univers à arrêter d’émettre après avoir lancé un dernier SOS. Nous n'en savons pas plus, je dépêche donc votre escouade de soldats pour trouver ce qui s’est passé et ramenez le vaisseau ici. Nous aurons besoin de son armement conséquent pour la défense de la planète.

L'amiral tendit la main et un marin lui tendit une puce.

-Ceci est une IA de classe G. Il n'en existe que huit dans tout l'UNSC. Elle est pour vous Adjudant. Une fois sur le navire l'IA s'infiltrera à bord pour en reprendre le contrôle. De plus un groupe de TCAO vous accompagnera.

Il tendit la puce de l'IA dans la main de Maxine. Cette dernière inséra la puce dans la fente prévue à la base de son crâne. Une sensation désagréable l'envahie, un froid totale puis tout redevint normale. Elle sentie la présence de l'IA dans son cerveau.

-Bien vide là-dedans, lâcha une voix grave. Je suis Araqiel, se présenta l’Intelligence Artificielle.

L'Adjudant se retint de remettre l'IA à sa place. Puis elle décida de l'ignorer, elle aurait tout son temps durant le voyage de faire connaissance avec Araqiel.

-La frégate Mombassa vous transportera jusqu'à l'Ishimura. Bonne chance, rompez soldats !

Les cinq Spartans saluèrent l’Amiral, puis le pélican décolla. «Puisse Dieu vous venir en aide» dit à voix basse Nylund alors que le pélican quittait le hangar.

Le trajet fut rapide. Le transport se posa à bord de la frégate, son écoutille s'ouvrit. Les Spartans posèrent le pied sur le sol du vaisseau, devant eux se tenaient une dizaine de soldats avec une tenue particulière. Maxine les observa à l'inverse de tous les soldats du CSNU- hormis les Spartans- ceux-ci portaient des armures. Elles étaient noires avec une visière jaune, qui émettait une légère lumière.

-Armure de classe Bêta, déclara Araqiel. Un prototype visant à équiper toutes les escouades de HellJumper. Visiblement le groupe d'intervention qui nous accompagnera en bénéficie déjà.

- Houuu, je n’aime pas la couleur, déclara Eric.

L'adjudant se dirigea vers un caporal nommé John. F. Kennedy. Le TCAO était adossé contre un véhicule de reconnaissance léger. Ce dernier se leva et imita un salut peu convaincant.

-Alors c'est avec une bande de monstres dégénérés qu'on va devoirs faire équipe, lâcha le marin

-Écoutez caporal, je me moque totalement de ce que vous pensez des Spartans. Tout ce que je sais c'est que vous êtes sous mes ordres et ceux de mes hommes. Si moi ou l'un d'entre eux vous dis «merde» je veux que vous me demandiez combien ? Où ? Et comment. Suis-je clair Caporal ?

La Spartan pensait avoir échouée dans ce tête à tête, jusqu'à ce que le soldat se détourne et se dirige vers les autres HellJumper.

-Araqiel dit au capitaine d'initialiser le saut dans le sous-espace.

-C'est déjà fait, gronda la voix de l'IA. Arrivé prévue dans quatre heures standard.

-Parfait, en attendant j'ai besoin de discuter avec toi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ordo-011
NavSpecWar, Spartan-II, Major
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 25
Localisation : En guerre.
Humeur : Meutrière.
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut/ Fusil à pompe d'Adrix.
Autre Compte : Jessica Austin
Arme n°2 : Pistolet M6D/Couteau.

MessageSujet: Re: Halo : La fin de l'Ishimura...   Jeu 31 Oct 2013 - 22:34

Système Centurion. Localisation de l'UNSC Ishimura.
2 Novembre 2552. Frégate Sorro en approche.


Les quatre heures furent longues, les Spartans mirent à profit ce temps pour s’entraîner et vérifier leurs équipements. Maxine quant à elle, en avait profité pour faire plus ample connaissance avec Araqiel. L'IA c'était choisi une image qui lui allait parfaitement bien. Celle d'un énorme chien aux yeux virtuelle flamboyant, avec une gueule hérissée de crocs tranchant comme des rasoirs. De  plus l'IA ne semblait pas trop se soucier des vies humaines.

Les TCAO quant à eux, étaient restés ensemble. L'adjudant avait exigée qu’ils se mêlent aux spartans pour que ceux-ci apprennent à se connaître. Malgré leurs grommellements les HellJumper c'étaient joins au super soldat les deux dernières heures du voyage. Finalement, tout le monde s’entendit plus ou moins bien. Kate et Rubis avaient appris aux TCAO leur jeu du lancer de balle, avec leurs armures de classe Bêta les HellJumper étaient capable de réceptionner une balle lancer par les super soldats.

-Sortie du sous espace dans deux minutes, annonça la voix grave d'Araqiel. Spartans, marins préparez-vous.

L’agitation s’empara des soldats présents dans le hangar. Ils s’équipèrent d'armes au corps à corps. Fusil à pompe, MA5B, lance grenades, magnums, lance-flammes. Aucunes armes à distance du style lance-roquettes, ou fusil de précision S2.
Maxine s’équipa de deux mitraillettes légères, d'un fusil à pompe en plus de son MA5B. Elle passa une dizaine de grenades en bandoulière, scotcha des munitions supplémentaire sur ses plaques d'armures d'avant-bras et vérifia qu'elles ne la gênaient pas.

La frégate sortit du sous espace à plusieurs milliers de kilomètres d'un champ d’astéroïdes. Max s'approcha d'un écran, la vidéo de la caméra externe s’afficha. Un immense vaisseau se tenait au milieu du champ. Il devait facilement mesuré dix kilomètres de long.

-Araqiel. Pourquoi un tel croiseur n'est-il jamais entrer en guerre ?

-Simplement parce que ce vaisseau était classé top secret, il détruit les astéroïdes, en tire le minerais et fabrique des vaisseaux de combats. C'est un chantier spatial mobile. Voilà pourquoi.

-Mais, tu as vu son armement ? Il aurait de quoi résisté à une flotte de combat Covenant au complet ! Et puis où est la flotte qui est censé protégé cet engin ?

Mais l'IA ne répondit rien. La Spartan se détourna et se dirigea vers un pélican. Un autre coucou plein de munitions et de HellJumper se préparait à décoller, Deux autres pélicans se tenaient prêts à décoller avec le plein de marins si jamais il y avait un problème.

Les deux vaisseaux humains décollèrent de la baie de la frégate. Quatre chasseurs Longsword servaient d'escorte. A quelques centaines de kilomètres du vaisseau l’inter-comme cracha.

-Ici Knife Deux. Sept. Pélican dégagez de là. Je répète dégagez !

Les deux transporteurs humains virèrent sur la droite et quittèrent l'angle d'arriver vers le vaisseau.

-Que se passe-t-il Deux. Sept, demanda Araqiel.

-Croiseur Covenant sur coordonnées huit-deux-un. Il se trouve à deux cent kilomètres et il a l'air immobile.

-Araqiel ! Hurla Max. Pourquoi tu n’as pas détecté ce putain de croiseur avant !
-Les astéroïdes, répondit simplement l'IA.

-Ici Sorro on passe à l’attaque. Knife couvrez les pélicans. Terminer

La frégate humaine mesurait environs trois cent cinquante mètres. Le croiseur covenant devait en faire le double, voir le triple. Les six canons automatiques de la frégate ouvrirent le feu sur le croiseur aliens, une volée de missiles Archer s'écrasa contre le bouclier du vaisseau. L’escarmouche dura quelques minute sans aucune réplique de la part des Covenants.

-Spartan à Sorro cessez le feu. Je répète cessez le feu. Le croiseur ne répond pas aux tirs. Passez à l’abordage et tenez-moi au courant. Adjudant terminé.

Les deux pélicans reprirent leur chemin initial. L’Ishimura se tenait devant eux de plus en plus grand. Le pilote du pélican dirigea son appareille vers le hangar du navire, l'appareil se posa sur une grande plateforme le second pélican se posa à quelques mètres sur la droite. Les Spartans quittèrent la soute du véhicule, les TCAO installèrent les caisses de munitions. Deux mitrailleuses lourdes M66 tirant des balles de 99mm diriger par détecteurs de mouvements protégeraient les pélicans le temps que l'équipe d'intervention découvre ce qui c'était passé.

Les cinq super soldats avancèrent en tête, les HellJumper couvrant leurs arrières. Devant eux se tenait un immense couloir, les soldats progressaient lentement en vérifiant les possibles signes de vie. Une porte s'ouvrit devant eux, Rubis et Kate entrèrent en premières pour sécuriser la zone.

-C'est clair et dégagez, lâcha Rubis.

Les soldats de l’UNSC pénétrèrent dans une salle qui s’éclaira au fur et à mesure qu'ils avançaient, devant eux se tenais une table avec quatre chaises. Max remarqua que le sol était taché de sang.

-Chef, les portes sont verrouillées.

-Avancez au bout de la pièce, déclara Araqiel, puis tournez à droite. Il y a un poste électronique. De là je pourrais déverrouiller les portes.

Max avança sur une dizaine de mètres, sur sa droite se tenais une porte qui se déverrouilla lorsqu'elle s'en approcha. Elle balaya la petite pièce de son fusil d'assaut, puis elle avança. Au bout de la pièce se tenais un ordinateur, elle posa sa main sur la machine pour qu'Araqiel s'infiltre dans le réseau.

Soudain toutes les lumières se coupèrent.

-Araqiel ?

-Ce n’est pas moi, gronda l'IA. Patientez, il y a quelque chose d'anormale, on dirait que quelqu'un veut me bloquer l'accès aux commandes.

Une baie vitrée séparait Maxine de ces compagnons. Dans la pièce ou se tenais ses hommes, le plafond explosa à deux endroit différents. Et deux espèces de monstres tombèrent du plafond sur des TCAO. Le premier se fit transpercer par deux sortes de pointes, ce qui le tua instantanément. Le second se fit décapiter, sa tête roula hors de son casque.

-Portes ouvertes dégagez !! Hurla Araqiel.

Les huit HellJumper et les Spartans s'engouffrèrent dans la porte en tirants avec leurs fusils, et les deux créatures disparurent aussi subitement qu'elles étaient arrivés. Les conduits au-dessus de l'adjudant commencèrent à faire du bruit.
-Dégagez Adjudant !! Gronda Araqiel.

La porte derrière la Spartan s'ouvrit et elle courut dans le couloir, elle entendit un objet sauter derrière elle, et un cri. Son détecteur de mouvements lui indiqua deux hostiles à environs dix mètres derrière elle. Elle accéléra le pas en suivant le couloir, à gauche, à droite, puis de nouveau à droite. Au bout du couloir, se tenais un ascenseur, presque trop beau. La Spartan passa juste à temps entre les deux portes qui se refermaient.

Elle souffla un grand coup, quand les portes se rouvrirent violemment. Une  créature vaguement humaine ce tenais devant elle, et essayais de l'attaquer. Avant qu'elle ne lève son arme les portes de l'ascenseur se refermèrent sur la créature, sectionnant la tête, et les bras net.

-Araqiel, dit la Spartan en tentant de calmer les battements de son cœur. Qu'est-ce que c'était que ces putains de choses ?

-Je ne sais pas adjudant. Je fais descendre l'ascenseur à un niveau sécurisé, du moins je l'espère.

La Spartan braqua son arme des que les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, La pièce était sombre, et pour arranger les choses la lumière grésillait. Elle avança, son détecteur ne captait aucun écho. Ni allié, ni ennemies. Sur sa gauche se trouvait plusieurs caisses de ravitaillement, allonger contre un établie le cadavre d'un marin baignait dans son sang. L'adjudant s'en approcha pour prendre ses plaques d'identification. Elle ferma les yeux au marin et quitta la salle. Une porte coulissa et devant elle se tenait un grand ordinateur.

-C'est l'ordinateur pour le contrôle des trams, expliqua Araqiel.

-Là, dit Maxine en montrant la verrière en verre. Elle activa la connections avec son escouade. Val, ici Max tu me reçois ? Je suis juste en face de vous.

En effet, en face de la Spartan le groupe Oméga et les HellJumper étaient regroupés. Le Spartan-01 se tourna vers la vitre, ils étaient séparés par la voie de tram.

-Je te reçois, répondit le Spartan en posant sa main contre son casque. Ravie de voir que tu es vivante. On est bloqué ici, on n’a aucun moyen de bouger.

-J'ai peux être une solution, répliqua l'IA. Un tram bloque la voie, l'adjudant devrait pouvoir le dégager de là.

-Reçu on ne bouge pas, bonne chance chef.

Max hocha la tête, souffla un bon coup et avança vers une porte situé au fond de la grande pièce.

-Araqiel, tu peux me marquer la position s’il te plaît ?

Un marqueur de position apparu sur l’ATH de l'adjudant. Son point de rendez-vous était à environs cinq cent mètres. La porte s'ouvrit. Elle avança sur environs deux mètres avant de tourner sur la droite, elle arriva alors à une intersection le couloir partait sur la gauche, la droite et tout droit. L'adjudant devait prendre sur la gauche, elle fit quelques mètres dans le couloir et la lumière se coupa.

Le Spartan se plaqua immédiatement contre le mur. Elle activa sa vision nocturne, le monde changea de couleur pour devenir légèrement verdâtre. Au passage elle vérifia son détecteur de mouvements, rien à signaler. Puis la lumière revint aussi subitement qu'elle était partie. D'un battement de cils, elle désactiva la VN. Maxine poursuivit sa route, vérifia à chaque angles si il n'y avait pas d'éventuelles ennemies.

Sur le chemin elle était déjà tombée sur les cadavres de marins plus ou moins mutilés. Elle franchit une nouvelle porte, des caisses de munitions traînaient dans le couloir. Elle prit à droite, passa par une nouvelle porte pour accéder à une grande baie. Deux immenses pinces étaient encrées dans le mur.

-Là. Le tableau, dit Araqiel.

L'adjudant appuya sur un bouton et une des pinces vint saisir l'arrière du tram. Elle monta sur une passerelle et descendit de l'autre côté pour activer la seconde pince. Une aération explosa derrière Max, elle se retourna pour apercevoir une créature difforme. Elle devait mesurer environs deux mètres de haut, avec un corps comportant une tête, deux bras, deux jambes et deux immenses bras se terminant par des pointes.

Le MA5B délivra une vague de dix balles dans le corps de la créature qui ne moucheta pas. Le bras griffus fondit sur l'adjudant qui l'esquiva d'une roulade. Elle sortit son couteau et trancha le membre d'un geste vif. La créature poussa un long cri et se recroquevilla sur elle-même.

-Vise la seconde patte ! Gronda Araqiel.

Les balles en cuivre de 7,62 mm déchirèrent les chaires de la créature, cette dernière tomba au sol en se tortillant. L'adjudant finit de vider son chargeur dans le corps de l’humanoïde.

-Il faut que tu active la commande principale adjudant, expliqua Araqiel.

La Spartan se dirigea vers le centre de la passerelle. Elle appuya sur le bouton. Les deux pinces tirèrent le tram au niveau d'un sas, il s'enfonça dans le sol. Deux lumières orange clignotèrent jusqu'à ce qu'un nouveau tram sorte du sol, ce dernier fut replacer sur la voie.

-Bon boulot adjudant, déclara l'IA. Repartons vers les quais.

Max enclencha un nouveau chargeur dans son fusil d'assaut. Un nouveau contact apparu sur son détecteur de mouvements. Une nouvelle créature s'avança vers elle, l'adjudant ne lui laissa pas le temps d'avancer et déversa une pluie de balles sur son opposant. La créature tituba, plusieurs balles déchirèrent ses griffes acérées. Le Spartan réitéra son geste et vida son chargeur dans le corps spongieux de la créature.

-Araqiel, déclara l'adjudant en rechargeant. Il va falloir trouver un moyen plus efficace de tuer ces saloperies. Je ne peux pas vider un chargeur par créature.

-Là, dit l'IA. Regarde si les marins n'ont pas de puces mémorielle.

L'adjudant se pencha sur un cadavre qu'elle avait déjà examiné. Elle retira une petite puce qu'elle inséra dans son gant. Une vidéo s’afficha sur son ATH. On y voyait deux marins tiré à tout va sur un groupe de créatures, l'un d'eux tira dans les jambes de la créature qui décéda sur le coup. Avant qu'il ne finisse transpercer. L'adjudant coupa la vidéo et jeta la puce.

L'adjudant traça son chemin jusqu'à la salle de contrôle des trams. Elle appuya sur la commande principale, et le tram arriva lentement.

-Val une dernière chose, vise les jambes.

Elle aperçut son second qui pencha légèrement la tête sur le côté. Avant d’hocher la tête d’un coup sec.

-Reçu, lâcha-t-il.

-UNSC Mombassa à Sierra 91. Nous avons le contrôle du destroyer covenant, nous n'avons pas rencontrés de résistance. La seule présence aliens à bord ce sont des ingénieurs. Et ils ne semblent pas beaucoup s’intéressés à nous.

-Ne leurs faites pas de mal, ils pourraient nous servirent pour remettre le vaisseau en état. Adjudant terminé. Araqiel, à présent ou va-t-on ?

-Je propose de prendre le tram, jusqu'à la passerelle. Le seul souci c'est que la voie est bloquée par des débris et l’explosif militaire risquerait de trouer le navire. Il va donc falloir trouver une poudre à l’infirmerie et un... Défibrillateur.

-Rien que ça, répliqua la Spartan.  Ok je m’en charge, guide moi.

Et comme par magie un marqueur de position apparue sur son affichage tête haute. Elle repartie dans le couloir, et prit sur la gauche. Une porte clignotait au fond du couloir, une créature tomba du plafond, se réceptionna sur ses pattes. Elle poussa un cri et s'avança vers la Spartan. L'adjudant lâcha une volée de balles dans les jambes de l'anomalie naturelle, la jambe gauche partie en charpie. Maxine enfonça violemment sa botte en titane-A dans le crâne de la créature.

Visiblement le plan du visez les jambes fonctionnait. Elle continua son chemin jusqu'au tram. Il était assez grand pour accueillir une vingtaine de personnes, un tableau digital du vaisseau était placé sur le mur. Elle toucha la zone «Infirmerie», et le tram se mit lentement à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Halo : La fin de l'Ishimura...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halo : La fin de l'Ishimura...
» Halo : La fin de l'Ishimura...
» Halo reach et ses effet sur les jeune
» Halo Héros et Hérétiques
» une suite a halo 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic-
Sauter vers: