Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Remise en cause et perception ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Remise en cause et perception ...   Lun 17 Sep 2012 - 21:30

Frapper, frapper, frapper. Tout ça dans l’obscurité. Les appartements de Van’ avaient été débarrassés de tous meubles et de toutes décorations. Voilà désormais 58 lunes artificielles de la cité volante, que l’Ultra frappe sans s’arrêter, en mangeant à peine et en se contraignant à la douleur. Voilà désormais 58 lunes que Van’ n’a pas vu la lumière, il a lui-même coupé l’alimentation dans ses quartiers. Le calme régnait depuis 58 lunes dans seuls les bruits de lames et le souffle de l’Ultra venait bafouer. Il n’avait aucune nouvelle de l’extérieure et lui ne donnait pas des siennes … mais après tout, qui se souciait d’un déshonoré pareil. Un vétéran démit par un novice hérétique, cela semblait être l’acharnement du sort contre lui. Sa mandibule avait cicatrisée avec le temps. Les premières lunes furent les pires, la déception de se rendre compte à quel point son niveau était devenu médiocre, il frappait comme une Brute et avec la précision d’un Grognard. Son corps s’était raidit, ses muscles affaiblies, sa vision troublait, son rythme cardiaque détériorait, son ossature fragilisait, son âme s’était émoussait et son cœur obscurcit. Il n’était que l’ombre de ce qu’il fut par le passé. Il lui fallait désormais oublier, oublier et apprendre à nouveau puis de nouveau oublier et encore apprendre. Il lui faudrait se battre contre lui-même, contre ce qui l’avait détruit, affaiblit, transformer en cette espèce de larve. Qu’importe la sueur, la douleur, le sang, le temps, l’acharnement ou la volonté qu’il faudrait y mettre, il serait prêt à en payer le prix et si il fallait mourir pour ça et bien tant mieux, cela laverai au moins un peu sa honte et le monde pourrait enfin l‘oublier. Mais que se passerait-il s’il réussissait, s’il parvenait à se surpasser, à retrouver et à découvrir ? Ce simple sentiment, cette pensée le fit frissonner de tout son être.

Le premier jour il ne voyait mal, sa médiocre vision diagnostiquée parfaite par les experts l’empêchée de voir. Il avait l’impression de voir sans voir, de percevoir dans la pénombre mais était incapable de définir clairement et précisément, cela le tué. Son odorat était vide de toutes subtilités, il ne sentait rien que ce qu’on voulait qu’il sente. Son gout était partit, les aliments étaient fades et même l’eau était neutre désormais. Son ouï était horrible maintenant qu’il y repensait, il n’entendait rien, pas un son, seulement du bruit et des bourdonnements amers. Le toucher ? Quelle horreur, le parquet le plus lisse du monde semblait du papier de verre, un papier de verre sans relief ni aspérité et ne provocant que dédain, il était dégouté rien qu’à l’idée de le toucher. Il se bandât les yeux à partir de la 7eme lune et cela même si la lumière était coupée. Il ne mangeait plus que de la terre riche en nutriments qu’il avait fait venir, aucun gout. Il faisait renouveler l’air en permanence, aucune odeur. Les murs doublés coupaient tout son venant de l’extérieur, aucun bruit. L’absence de surface superflue le plongeait dans un vide quasi parfait, il ne cessait de tomber et de trébucher. Une vingtaine de lunes plus tard, il avait acquis un sens aigu de l’équilibre car il ne se fiait plus à ses 5 cinq sens mais à une intuition inexplicable, une force empirique qui le faisait désormais vivre, boire, manger et respirer.

Il frappait désormais avec une ardeur que même lui ne se connaissait pas, il avait passé en revue tous les arts de combats qu’on lui avait enseigné tout au long de sa vie, mais il revue surtout comment se battre à l’épée. Ses épées étaient devenues une partie de son âme et de son corps et non pas comme on le raconte et comme les élites le prétendent, il ne formait qu’un avec ses épées mais cela n’était pas la plus grande réussite de son entrainement, sa véritable satisfaction venait du fait qu’il ne faisait désormais plus qu’un avec lui-même. Jamais il ne s’était sentit aussi bien, jamais il ne fut aussi attentif aux détails et à lui-même. Sa frappe était devenue ferme, ses mouvements véloces et sa volonté de fer. Son sang battait dans ses veines avec une force telle que parfois il se demandait si ces dernières n’allaient pas imploser. Son cœur avait développé un battement puissant et régulier. Aux contraire, ses pas étaient d’une légèreté rare, il foulait le sol avec une aisance sans nom et que ce fut un parquet ou du goudron il était désormais léger comme une plume. Ses gestes étaient gracieux et nobles, ils ne pouvaient les voir mais les ressentaient. Voilà ! Il se ressentait, il se comprenait, il s’accordait avec lui-même.


Il était bientôt l’heure, son armure était posée sur son réceptacle comme un symbole de sa honte, il ne pouvait la voir mais elle le narguait, se moquait et le brulait de l’intérieur. Il ne pouvait plus la supporter, vivre avec elle alors le fait de la porter ne pouvait que le démolir, chaque spalière semblait peser un tonne, un tonne de métal et de honte accumulée. Soudain une idée lui traversât l’esprit, l’émetteur-récepteur de Thyr ! Son compagnon et frère d’arme ! Van’ avait désormais une petite commande à passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   Ven 28 Sep 2012 - 20:20

L'élite déambuler dans ses appartements vides, son transpondeur devait bien être quelque part. Vêtu d'un simple toge pourpre, l'Ultra aveugle fouillait dans la pénombre pour retrouver le présent de son frère d'arme. Il devait mettre un terme à l'armure qui le toisait au fond de la pièce, il devait en faire quelque chose, la fondre et la refondre avant quelle ne soit absolument parfaite. Son bandeau lui couvrait encore les yeux mais il continuait à chercher, retournant chaque recoins de son appartement. Soudain, il mit la main dessus, ou pour être exacte il hésitait encore à la mettre. En effet , ce dernier se trouvait encore sur le brassard de sa « Honte » Par un effort infini il saisit fermement le brassard et en extrait le transpondeur. Le simple touché de l'alliage déjà obsolète depuis un temps lui parut être une véritable torture, c'était comme plongé sa main dans une eau gelée qui lui avait arrachée la peau et les nerfs. Après avoir repris ses esprits et vérifiait que cette sensation ne découlait pas d'un phénomène réel, il prit son souffle tout en lassant une communication vers le relais de son frère. Un cercle tournât alors pendant un temps sur l'écran holographique avant de laisser place à une connexion quasi parfaite. Van' prit alors la parole d'une voix sûr et assurée.

-Tyhr ! Mon frère, c'est moi , Van' Rashakee. J'ai besoin de toi pour mettre fin à mon fardeau et à ma « Honte ». J'ai besoin d'une nouvelle armure, symbole de ma renaissance. Apporte tout ce que tu peux et tout ce que tu as de mieux. Je t'en serai à jamais reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   Lun 1 Oct 2012 - 18:37

Il prit le temps de réfléchir, le temps de faire le tour de tout ce dont il avait besoin mais surtout tout ce dont il n’avait pas besoin. Il ne devait pas détruire purement et simplement son armure, il ne devait pas se rabaisser à un si simple projet, ce ne serait ni faire honneur à son Père, le seul et l’unique, ni à son propre passé. Après avoir complètement finalisé son idée, il inspira et décrivit à l’ingénieur l’objet de sa renaissance :

Mon ami, voilà ma demande. Je ne veux ni d’une armure lourde et résistante ni d’un bout de tissu en guise de protection. Ce que je te demande là c’est une combinaison parfaite de ces deux types d’armures. Je veux un corps d’armure standard ou plutôt disons équilibré, protégeant l’essentiel mais sans trop faire de zèle. Cependant, je la veux modulable, je souhaite que ses parties et ses composantes soient détachables, assemblables ou ajustables. Je veux une armure qui sera capable de coller à n’importe quel type de situation. Selon la mission je pourrai ainsi choisir une armure plus légère et véloce ou bien une armure plus lourde et solide et cela par un simple ajout ou retrait d’une spalière ou du couche de blindage. Or, deux choses se doivent d’être respectées, la couleur de l’Ultra, on ne peut se permettre de transgresser à la règle, et ma crinière pourpre à l’arrière du heaume. Le reste relèvera de toi, cette armure sera ton œuvre et je lui donnerai ses lettres de noblesses, après tout, on ne dicte pas à un artiste comment manier son outils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyhr 'Galaree
Sangheili, Ultra Domo
avatar

Nombre de messages : 957
Localisation : [Galven IV, Entrée des Ruines Forerunners]
Date d'inscription : 04/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenante
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Instruments d'ingénieurs

MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   Ven 12 Oct 2012 - 17:27

Après un long trajet, le vaisseau arriva enfin à l'astroport du secteur des Halls de la Guerre dans lequel devait se trouver les appartements de Van 'Rashakee. L'arrêt des moteurs ressembla à une sorte de soulagement, une arrivée de calme. Tyhr était un peu stressé, il espérait que l'armure qui fut l'oeuvre de plusieurs heures de travaux et d'artisanats convienne à Van. Il n'aime pas, et parfois ne supporte pas quand un client n'est pas satisfait par une marchandise. Dans un autre sens, cela le pousse à persévérer et à s'améliorer pour éviter l'insatisfaction de ses clients. Notre ingénieur aux yeux d'argent se motiva, se saisit du chariot antigravité sur lequel les marchandises étaient entreposées puis partit en direction des quartiers de son camarade Ultra.

Arrivé à la porte d'entrée des appartements de Van, le Sangheili scientifique cogita quelques instants et décida que rentrer à l'intérieur était le meilleur choix, son camarade le connaissait après tout. L'intérieur était sombre, notre ingénieur alluma alors la lumière de son ordinateur Nexus pour s'éclairer un peu, parce que sinon il verrait rien. Tyhr annonça donc son arrivée d'un ton sympathique et chaleureux, avec sa grande voix portante :

- Van 'Rashakee ? C'est moi, Tyhr 'Galaree. Où êtes-vous donc ? Votre fabuleuse armure, votre voie pour la Renaissance nouvelle et votre voie pour la fin de votre torture, est arrivé avec un grand supplément matériel ! Je vous attends dans le hall d'entrée de vos quartiers.

En fait, l'intérieur des appartements de Van était transformé pour une raison qui était inconnu à notre ingénieur aux yeux d'argent. Quelque chose avait très probablement du se passer dans l'esprit de son camarade Ultra. Le scénario que Tyhr s'était imaginé s'était peut-être vraiment déroulé. C'était peut-être un échec lors d'une mission qui a affecté son jugement sur son honneur. Si c'était le cas, Van aurait sûrement du "s'auto-culpabiliser" et sentir atteint au plus profond de son honneur. Il aurait alors fait une sorte de pénitence pour purifier son honneur souillé.

"Mais où était donc Van 'Rashakee ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van 'Rashakee
Sangheili, Général
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : aaahh... l'empire coco c'est super grand mon couillon
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : épées à énergie x2
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   Lun 15 Oct 2012 - 18:28

L'Ultra attendait déjà depuis plusieurs heures mais qu'est ce que quelques heures dans son existence ? Surtout pour attendre ce qu'il désirait ardemment maintenant. Van' portait une toge brodé avec des fils dorés dont la couleur principale était la sienne : le pourpre. Elle le recouvrait dans sa quasi intégralité. Soudain, la voix de son frère d'arme retentit dans ses appartements, cette voix fut un soulagement qui délivra en lui une poussée d'adrénaline brutale : Elle était là.

Il traversât rapidement les vastes pièces de ses quartiers désormais totalement vides, les yeux bandés ne gênaient donc pas, quoi qu'il aurait désormais très bien put se déplacer avec. Il passât une dernière fois devant sa « Honte » qui ne le troublait désormais que beaucoup moins. Il finit par pénétrer dans le hall, là il y découvrit Tyhr, les bras chargé et tirant un chariot à gravité remplit de divers objets. Dans le chariot, sous un drap noir, il distinguait la forme du casque réglementaire des Ultras. Son sang ne fit qu'un tour et il marqua un temps d’arrêt à la vue de cette « sûrement » œuvre d'art. Il reprit ses esprits et débarrassant l'artisan ,il le saluât le plus noblement et amicalement du monde. Il lui proposât ce qui restait à manger et à boire (en dehors de sa ration spéciale) dans son appartement.

Après un bref entretient et l'explication du pourquoi de cette situation très étrange, Van' prit les devant. Il demandât poliment la permission d'aller voir l’œuvre de l’artisan. Il devait recommencer, reprend confiance en lui et se prouver qu'il valait mieux et qu'il était sur la voie du progrès. L'affront, l'humiliation que lui avait infligé cette vermine, ce novice lui était insoutenable.

Il découvrit le chargement et en examinât chacun de ses composant. Tout d'abord une sacré flopée de fioles : des stimulants pour la plus part. Améliorant l'agilité, la force ou bien encore aidant à la cicatrisation. Il passât enfin à l'armure. Il prit un mannequin rangeait dans un tiroir mural et y assemblât la commande. Le résultat fut splendide et un «  Tu t'es encore surpassé » échappa subitement à l'Ultra. Elle était sublime, les courbe étaient géniales et épousaient son corps à la perfection, il eut pour la première fois conscience du terme « comme une deuxième peau » Elle était si légère et résistante à la fois, les parties amovibles arrangeaient encore plus cela. La blanc de l'armure luisait à la lumière de l'appartement, chaque spalières, chaque raccordement relevaient de l’œuvre d'art. Le tout était finement incrusté de signes divers dont ce anciennement présent sur son armure et dont il avait fait la demande. Les composants tintaient et retentissaient en un bruit noble et gracieux.

Il finit par saisir le casque, voilà ce qu'il trouvait le plus parfait, la forme de ce heaume le laissé sans voix. Il eut en le posa sur son crane le même effet que lorsqu'il revêtit celui de son Père sur Harvest pour la première fois. Le système à l'intérieur le déstabilisa d'abord tellement il était sophistiqué mais il si fit vite, cela était si instinctif et lui parut alors devenir un atout stratégique de choix. La crinière finit d'achever sa adoration pour sa nouvelle armure, elle était d'un pourpre impérial et n'avait rien à envier à doré de l'armure des Zealots. Elle se découpait en une longue langue colorée et d'une rare noblesse. Soudain, Va' prit conscience de quelque chose, l'interface de son casque lui indiqué la présence de deux lames pleines. Il se panchat dans le fond du chariot et en sortit deux nouvelles lames, neuves et d'une technologie bien plus avancée et plus efficace. Il les saisit avec une joie enfantine. Qu'allait il se passait lorsqu'il appuierait sur le déclencheur ? Il prit son courage et pressât les deux gâchettes. Soudain, tel le tonnerre , les deux lames s'activèrent en un flash puissant au bleu parfait. La forme des lames étaient peu communes mais restaient pour autant sublime.

Il se retournât alors vers son ami, l'armure complète était assemblée sur son corps. Il avait l’être d'un colosse là dedans. Il éteignit ses lames, les plaças sur ses cuisses et s’agenouillât devant Tyhr.

-Merci … Les mots sont obsolètes face à ceci ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyhr 'Galaree
Sangheili, Ultra Domo
avatar

Nombre de messages : 957
Localisation : [Galven IV, Entrée des Ruines Forerunners]
Date d'inscription : 04/10/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenante
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 : Instruments d'ingénieurs

MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   Lun 15 Oct 2012 - 21:02

Notre ingénieur aux yeux d'argent entendit soudain des bruits de pas qu'on pourrait presque considérer comme "précipités". La fréquence des pas étaient très élevés. Van était fort probablement en train de se déplacer dans sa direction, il devait sûrement être impatient de découvrir sa nouvelle armure et les autres équipements que Tyhr lui avait amenés. L'Ultra était enfin arrivé, il portait une sorte de toge de couleur pourpre brodé avec des fils couleur or, qui devait être sa tenue d'appartement. Van le salua ensuite avec toute la noblesse et l'amitié qui pouvait exister dans son cœur, Tyhr fit de même. Son camarade lui proposa un petit repas servi avec une infusion de plantes au goût légèrement amer, ce qui ne déplut pas forcément le scientifique. C'était probablement une infusion de trimonelle et d'absique, des plantes digestives.

Après ce court repas, L'Ultra lui demanda avec politesse la permission d'aller voir tout ce que Tyhr avait à lui offrir, comme le ferait un très jeune enfant voulant aller "jouer" avec ses amis. Le Sangheili au regard argenté le fixa quelques secondes et la lui accorda. Van partit découvrir ce qu'il avait reçu dans sa commande. Il vit les fioles, qui ne semblaient pas être les choses qui l'intéressaient le plus. Il enleva ensuite le drap noir qui couvrait le mannequin où les pièces de l'armure étaient accrochées. La surprise de la beauté artisanale de l'armure amena une allégresse qui l'emporta si fort qu'il laissa échapper un murmure flatteur « Tu t'es encore surpassé... » , ce qui provoqua l'esquisse d'un sourire sur les mandibules de notre ingénieur aux yeux d'argent. Van sortit d'un meuble mural un mannequin probablement pour l'utiliser un peu plus tard dans la journée. Il enfila ensuite chaque pièce de l'armure, et saisit finalement le grand heaume d'Ultra, sur lequel Tyhr s'était plus que "surpassé" si on pouvait utiliser ce terme, qu'il posa sur sa tête. L'Ultra devait sûrement être émerveillé. Après quelques secondes, Van remarqua qu'il avait parmi tout son équipement deux épées aux lames à énergie qu'il se saisit pour ensuite les allumer. Le puissant flash lumineux des épées apparût pour laisser le bleu blanc des lames aux formes spécifiques montrant que ces deux épées provenaient de la "Forge" du laboratoire de Tyhr 'Galaree, scientifique aux yeux d'argent.

Après avoir vu tout son nouvel équipement, Van 'Rashakee éteignit sa paire d'épées avant de s'agenouiller devant notre ingénieur aux yeux d'argent. Ses très brefs remerciements se firent entendre quelques instants après.

-Merci … Les mots sont obsolètes face à ceci ….

Tyhr cogita quelques instants, avant de donner une réponse :

- Mais de rien ! Il n'y a pas de problèmes ! Je ne suis pas contre les remerciements, mais j'ai fait ce travail digne des Grands Artisans, surtout par "amitié" envers mes camarades et amis. Moi, quand un des amis a un problème, il a juste à m'appeler et je viens l'aider à régler son problème.... L'égoïsme n'est pas la chose que j'apprécie le plus, mais je prône par contre certaines vertus de l'égoïsme pour ne pas la dénigrer complètement. Il faut bien que je fasse tourner comme il se doit mon grand commerce de ventes et de services, si je veux pouvoir faire quelques grandes choses pour mes propres intérêts personnels. J'appelle ça de "L’Égoïsme Altruiste", ce qui veut dire que je fais quelques travaux dans l'intérêt des autres personnes pour financer mes propres intérêts. Enfin bref... il faut que je vous laisse, j'ai énormément de travaux qui m'attendent à mon laboratoire, de grandes recherches scientifiques ! Je vous souhaite un bien agréable restant de journée !

Van se releva un très court instant après que Tyhr ait fini son discours. L'ingénieur aux yeux d'argent serra de façon honorifique la main de son camarade Ultra vêtu de sa nouvelle armure. Il s'en alla ensuite de la demeure de Van pour retourner à son vaisseau pour pouvoir enfin aller à son laboratoire et reprendre ses recherches sur l'Alenoxis et les deux autres fleurs rouges....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remise en cause et perception ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remise en cause et perception ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise en cause et perception ...
» Remise de la Croix Provençale
» Remise à flot économique, mais à quel prix?
» Salle Bienheureux Pouyss, salle de remise des diplômes
» Cérémonie de remise de diplome universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le Covenant. :: 
Grande Bonté
 :: Hall de la Guerre.
-
Sauter vers: