Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Mer 26 Sep 2012 - 13:18

Un couloir froid menait dans un amphithéâtre, le lieux était désert. Une chose normal quand il est une heure du matin et que la pièce doit être fermé, Le silence hantait les lieux. Freeman regarda une des trois photos de sa poche intérieur, celle-ci représentait une équipe de militaire qui aurait put briser une escouade de TCAO... Si les covenants ne seraient pas venu pour semer le désordre dans l'humanité déjà au bord du chaos. John soupira un bref instant. il se rappelait de Samuel Howard, Thomas Curtins, Olivier Beaumont... Il aimait se rappeler des derniers moments passer à l'entrainement avec eux, des missions pour le SRN. Mais le passé, une fois remué le renvoya là où il ne désirait nullement retourner.

Le groupe avait été envoyé sur Harvest pour une mission de reconnaissance. Ce qu'il vit dessus fut quelque chose d’horrible, car là où se trouvait une ville...il ne restait plus que ruine. Là où se trouvait une base, il ne restait plus qu'un tas de gravats. Puis le temps passa quand le premier homme fut touché, un éclats verdâtre qui vint s'écraser contre son bras. Si certains c'était posé la question, celle-ci n'eut pas le temps d'arriver car les marines tirèrent sur ce qui semblait être des créatures effrayantes. Thomas fut le premier à mourir de ces blessures, Paul fut le second...
John failli lâcher une larme, mais se retint tout en se revoyant dans le combat. Les vingts militaires ne furent plus qu'une dizaine en moins d'une demi heure, puis cinq avant de n’être plus que trois. l'odeur de l'air ionisé, des peaux pleine de cloque, de la terre sur le visage et le froid qui venait engourdir les doigts des soldats.
John se rappelait avoir regardé son sergent, celui-ci hurlait de ne pas se laissé avoir par la peur. Les trois hommes, malgré le peux de munitions, se mirent à tirer sur tout ce qui bougeait. L'ennemi qui semblait être une cinquantaine au début devint qu'une dizaine au bout d'une heure de conflits. Puis Sean le regarda, sa poitrine avait été traversé par une aiguille rose. Le soldat attrapa John et hurla de se tirer, les covenants s'approchant de plus en plus prêt.
Le sergent tira aussi tôt la main de Freeman pour reculer d'une tas de gravats, ils eurent de la chance de ne pas êtres touchés, lorsque les deux marines furent caché, une grenade sauta. La dizaine de covenant ne fut plus qu'au nombre de quatre, deux petits et deux gros. Le sergent regarda Freeman, une phrase fut décroché puis une tape sur l'épaule "On meurt tous en héros !" L'homme se leva et élimina les deux plus petits avant de se faire attraper par la gorge puis de se voir poignarder par un des deux colosses. Le sergent lâcha un sourire tout en allumant sa grenade. La créature fit un geste qu'il traduisit par de la surprise avant d’être plongé dans une épaisse fumé.
John se leva et sauta sur le derniers ennemi munis de son fusil à pompe, tel un guerrier des anciens siècles, le militaire se rua sur le colosse qui l'envoya trois mètres derrière avant de sortir une lame. Le combat entre lui et la créature ne fut basé que sur la chance du soldat. Esquivant, tirant, reculant, glissant... La dernière action fut la plus chanceuse de toute.

John caressa sa cicatrice tout en repensant à sa victoire... John releva la tête pour se sortir de son souvenir et voir un Randy Johnson assis dans l’amphithéâtre. Freeman ne répondit rien, et attendit, il était là pour crée un commando de marine, vue l'échec de Barren et des deux TCAO, il fallait des équipes sur qui compter dorénavant. Une demi heure passa et la porte s'ouvrit, le rendez vous qu'il avait fixé était pour une heure quarante cinq du matin...l'individu était en avance.


Vous êtes en avance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Mer 26 Sep 2012 - 14:06

Le warthog secouait le sergent un peu trop violemment, celui-ci regarda le conducteur, lui faisant ainsi comprendre que si il ne voulait pas que sa tête fusionne avec le volant, il devrait s'appliquer à éviter les bosses mieux que ça. Le camp d'entrainement n'était plus qu'a quelques minutes. Max avait reçu une ''invitation'' du major Freeman il y a peu de temps. Il avait était assez vague, une fois sur place ce dernier donnerais plus d'info.

-Vous connaissez bien le major ?

Encore une question dont Max se serais bien passer, surtout à une heure aussi matinale. Il ferma les yeux et frotta ses paupières du bout de ses doigts.

-Il est 1h du mat. Conduit, c'est tout ce que je te demande.

-Le marine le tourna son regard vers lui et compris qu'il était en train de l’agacer. Il déglutit.

-Bien, sergent.

Ce caporal avait l'esprit vif, tant mieux pour lui, une autre question et il aurait eu la marque du volant imprimer sur le visage. Le véhicule ralentit et se stationna non loin de l'entrée du camp.
Kelrod posa pied à terre, récupéra son bardas et s'éloigna du véhicule, sans un mot. Il fît quelques mètres et se retourna. Le marines était là, en train de le regarder.

-T'attend quoi là ? Va faire le plein, rends toi utile, reste pas là à glander !

Il fît un salut bref, tremblotant, remonta dans le warthog et s'éloigna de la position du sergent.

-Pignouf !

Ce soldat n'avait peut-être pas l'esprit aussi vif qu'il le pensait. Kelrod soupira et entra dans le complexe.
A l'intérieur, le silence, enfin presque, quelques recrues avait droit à des suppléments, mais rien de d'atroce. Il repéra un sergent instructeur et s'approcha pour lui demander le chemin. Cette endroit lui rappelait son propre entrainement, nostalgie plutôt morbide sachant que tous ses collègues furent tué et que le camp fut détruit.

-Le major Freeman ? Ah je vois vous êtes l'un d'eux. Il est a l’amphithéâtre, prenez cette porte là bas, suivait le corridor jusqu'à une intersection et ensuite prenez à droite, c'est tout droit, vous pouvez pas le louper.
-Ok, merci sergent.

Il suivit les instructions et rejoignit rapidement le dernier couloir. Ce couloir n'avait pas eu droit au chauffage, il était glacial et le silence de ces lieux à une heure pareil avait tout d'un film d'horreur. De plus des taches sombres et autres marques semblable à des brûlures était présente sur les murs, renforçant cette ambiance légèrement glauque. Tout en avançant vers la porte, il se parla à lui même.

-Il ne manque plus que la coupure de courant pour que je trouve ça d'un cliché. J'espère que l'amphithéâtre n'est pas dans le même état que le couloir.

Max tourna la poignée et poussa la porte dans un insupportable grincement. Il ne fît aucun commentaire et entra dans l'énorme salle. Il aperçu le major Freeman et s'approcha de lui rapidement. Il se mit au garde à vous.

-Sergent Kelrod au rapport comme prévu... en avance même.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Mer 26 Sep 2012 - 23:35

Reach, ça faisait longtemps que je n’étais pas venu sur cette planète. Surtout quand on me demande de rejoindre un gradé dans un endroit ou on n’est pas censé être. Je ne sais pas ce que le Major prépare, mais ça ne doit pas être marqué dans le manuel. Mais, sa doit être en tout cas en relation avec ce qu’il s’est passé sur Barren. Au moments ou la porte du pélican s’ouvre et que je pose le pied à terre, je remarque qu’il gèle autant qu’a New York. Personnellement, j’aurais préféré me les geler avec Laura, quitte à me réchauffer avec elle, plutôt que de venir m’emmerder ici. Mais le Major doit avoir ces raisons, pour me faire venir. L’amphithéâtre est juste devant moi. Toute la base est cernée par une forêt. Stratégiquement parlant, ce n’est pas ce qu’il se fait de mieux. Je vérifie que j’ai bien le silencieux de mon fusil de précision dans la poche de mon treillis tout en avançant vers le bâtiment. Il y a déjà du monde a l’intérieur. Etonnant à cette heure. Au moment où j’ouvris la porte de la salle, je vis le Major Freeman et le Sergent Kelrod se retourner vers moi puis se remettre à discuter. Je descends donc les marches jusqu’au-devant de la scène ou m’attendent les 2 gradés tout en admirant la salle, et en me disant a quel sa devrait être plaisant de faire un concert dans une salle de ce type a l’époque où je jouais encore de la musique. Le bipied de mon fusil me rentre dans le dos. Pas très agréable, mais je tente de garder un semblant de sérieux et de ne pas grimacer en descendant les marches. Une fois devants eux, je me met au garde a vous sans dire un mot, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 0:21

Carl ce frotta les mains en frissonnant, il faisait froid, très froid...C'était un fait...Et il faisait noir, très noir...C'était aussi un fait. Pourquoi diable est-ce qu'il fallait venir ici de nuit hein? Marcher dans des gravats humide était une chose, mais le faire de nuit...Et puis cette foutue brume ! Il avait déjà manquer de s'écraser au sol deux fois en ne voyant pas, au choix soit un tas de pneu, soit un bidon d'essence...
Quelle idée de passer a coté d'un garage aussi...
Et dire qu'il avait encore la moitié de la base a traverser. Carl trouvait, à cet instant précis, alors qu'il marchait au bord de la route, sa progression bien lente.Il aurait peut-être du venir en avance, histoire de choper un transport...Tiens? Serais-ce des phares de warthog qui l'illuminent ainsi? Merveilleux ! Encore fallait-il que le véhicule s'arrête.

Quelques secondes plus tard, un sergent assis au milieu de la route d'une base militaire endormie manquait de causer un accident...Le pilote du warthog, un caporal quelque peu troubler par les récents évènements descendit du véhicule :

"-Mais ! Y a vraiment des malades ! Vous êtes ..."

Carl ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase :

"-Je suis sergent...Vous, caporal, au boulot mon grand, je dois aller au camp d'entrainement."

Sans rien dire de plus, le sergent s'installa confortablement sur la place passager du warthog, posant ses deux pieds sur ce qui semblait être la boite a gants, il observa d'un air satisfait le caporal pilote soupirer avant de démarrer de nouveau le véhicule.

"-Il est a peine a 300 mètre votre camp...Et puis j'ai déjà pour ordre d'aller faire le plein monsieur.
-Pourquoi vous a-t'on donner un tel ordre a une heure pareil?
-Hé bien...On me l'a donner il y a une trentaine de minute...Il ce peut que je me sois...Assoupis."

Le warthog ne tarda pas à vrombir, puis à ce mettre en mouvement, le pauvre pilote semblait avoir bien du mal a faire un demi-tour, les cernes qu'il avait sous les yeux firent ricané le sergent.

"-Vous m'avez l'air aussi animé qu'un cadavre, m'enfin il n'est que deux heures du mat' ! Vous ne dormez jamais l'après-midi?
-Je travaille l'après-midi monsieur...
-Moi aussi caporal...Vous avez l'heure?
-Une heure quarante-sept monsieur.
-Fichtre, je vais être en retard...Non, n'accélérez pas, de toute façon nous sommes arrivé...Arrêtez-vous là."

Le caporal s'exécuta, Carl descendit du véhicule et entra dans le camp sans même un "merci" a l'intention de son pilote qui ne s'en offusqua nullement, occupé qu'il était a faire un nouveau demi-tour.

Les divers exercices physiques auxquels ce livraient les nouvelles recrues parvinrent jusqu'aux oreilles du sergent, il entendait aussi les hurlements d'un sergent instructeur face a l'incompétence d'un de ses sous-fifres, il accéléra le pas, mieux valait ne pas rater ça...Traversant un couloir au pas de course, il arriva devant le sergent pile au moment ou le sous-fifre incompétent commençait une série de pompe.

"-Hé le tortionnaire, ou il est le major?"

Long silence, même l'incompétent arrêta son activité actuelle...Le concerné soupira :

"-Le major vous attend a l'amphithéâtre, vous êtes en retard...L'amphithéâtre ce trouve...
-Je sais ou est l'amphi, j'ai glander ici un moment, sur Reach...Recrue, bonne chance pour les pompes...Sergent, vous m'avez l'air un peu mou, m'est avis que la recrue ici présente n'est pas la seule personne qui a besoin d'exercice physique."

L'intéressé grommela, cet homme devait avoir un sacré self control...Carl ce remit en marche, tournant a gauche, dans un grand couloir, il disparut du champ de vision du sergent instructeur.
Tout ce ressemblait ici, des couloirs longs, froids, glauque...C'était peut-être pas si mal, au moins les recrues savaient rien qu'en rentrant qu'ils venaient pour s'emmerder et cailler...Ah, et faire des exercices chiants et pour la plupart, douloureux.
Il devait être deux heures, Freeman n'allait pas être content mais qu'importe...Le retardataire, arrivé a une intersection, tourna a droite, traversant un autre couloir, glauque et silencieux, les cris du sergent instructeur ne parvenait plus a ses oreilles...Pour briser le silence...Et annoncer son arrivée, Carl ce mit a siffler un air simple tout en fixant le plafond noirci.

Puis il tomba nez-à-poignée avec LA porte.

Lorsqu'il entreprit d'entrer, le grincement qu'il avait déjà entendu des années auparavant, lors de son entrainement, lui vrilla les tympans, il s'empressa de refermer la porte derrière lui, puis descendit rapidement les marches en pestant :

"-Oh la vache, pas possible ça ! Des années que j'suis pas venus, et ils ont toujours pas huilé les gonds de cette saleté de porte, vous imaginez?"

Long silence...Tout le monde était déjà là, pire, tout le monde le fixait.

"-Ahem, désolé pour le retard au fait..."

Nouveau silence...Manquant de trébucher a la dernière marche, il ce hâta de rejoindre le trio tout en souriant, et de ce mettre au garde a vous devant Freeman...Qu'est ce qu'il détestait ce mettre au garde à vous.

"-Messieurs, bonjours...Qu'est ce qu'on fait là?"

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 10:41

De tout les militaires qui devait le rejoindre dans l’amphithéâtre fut le sergent Kelrod, suivit à quelques minutes prêt de Collins, puis Mendoza... au final il y avait pour l'instant cinq homme, il n'en manquait plus qu'un. De tous, c'était peut être le plus zouave. Freeman attendit en silence. Kelrod c'était mit au garde à vous, comme Collins qui lui ne pipa mots.
En fait, le silence fut de courte duré, quand la porte grinçante s'ouvre pour laissé un ahuri entrer tout en parlant, pourquoi l'avait-il prit déjà ? John ne s'en souvint pas, il ne préférait surtout pas s'en rappeler. Sorince c'était à peine mit au garde à vous qu'il continua déjà à parler. John le foudroya du regard pour lui intimer le silence, puis le fit signe de s’asseoir.


Messieurs, si je vous ai convoquer de venir à cette heure, dans un lieux où personne n'est présent. C'est pour éviter qu'un accident comme Barren ne reviennent entre nos pattes. Vous êtes donc ici pour mettre en place un groupe de commando marine qui aura pour but de faire ce que les TCAO semble incapable de faire, votre entrainement sera titanesque, tout votre savoir militaire sera perfectionné. Vous aurez à peut prêt le même matériel que les ODST ainsi qu'une partie de leurs missions.

John enleva d'une sacoche un tas de feuille, cinq pages par personne... Les cinq pages sont pratiquement les mêmes que celle d’inscription.

Cependant, si vous signer ces papiers, sachez qu'il vous sera impossible de faire marche arrière. Que lors de nos missions, nous serons que cinq, le but étant d’être là où l'ennemi ne peut se douter...chez lui ! Donc à vous de signer...sinon, vous pouvez d'ors et déjà partir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 14:33

On était tous là. Le sergent Kelrod, le major Freeman, Mendoza et moi. On fut bientôt rejoint par Le sergent Sorince qui fut une entrée des plus remarquée, ce que ne manqua pas d’énerver le major. En effet le sergent parlait tout seul. Une fois que le major a fusillé du regard le sergent, il expliqua enfin la raison de tout cet accoutrement

Messieurs, si je vous ai convoqué de venir à cette heure, dans un lieu où personne n'est présent. C'est pour éviter qu'un accident comme Barren ne reviennent entre nos pattes. Vous êtes donc ici pour mettre en place un groupe de commando marine qui aura pour but de faire ce que les TCAO semble incapable de faire, votre entrainement sera titanesque, tout votre savoir militaire sera perfectionné. Vous aurez à peu près le même matériel que les ODST ainsi qu'une partie de leurs missions.

Je savais bien que ce n’était pas dans le manuel. « Un entraînement titanesque ». Déjà que celui pour rentrer dans les marines était plus que rude. Je ne vois pas tellement comment faire pire. Le major prit alors une liasse de dossiers dans sa sacoche et nous en tendis un chacun. J’ai feuilleter rapidement le contenu, j’au juste remarquer qu’il y avait un compte rendu des activités de la bataille de Barren et des conséquences que cela avait entrainé. J’ai à peine et le temps de lire une page concernant « une force d’intervention spéciale » que le major reprit la parole :

Cependant, si vous signer ces papiers, sachez qu'il vous sera impossible de faire marche arrière. Que lors de nos missions, nous serons que cinq, le but étant d’être là où l'ennemi ne peut se douter...chez lui ! Donc à vous de signer...sinon, vous pouvez d'ores et déjà partir !

Oula… Casser du covenant en douce je veux bien, mais derrière les lignes ennemis, sa défi quand même l’entendement et repousse les limites de la folie pure et simple. D’autant que tout ça n’a pas l’air très officiel. Remarque on baigne déjà tous ici un peu dans le secret défense vu ce qu’il nous est arriver dans les entrailles de la planète. « L’entrainement titanesque » me refroidit un peu, j’ai pas tellement envie de me refarcire toute la formation de tireur d’élite et plus encore. Oh et puis merde :

J’en suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 18:16

Tout le monde était arriver. D'abord Collins, un sniper donc, ensuite Mendoza... Mendoza et pour finir et bien sûr en retard, le sergent Sorince, donc le psychopathe. Une sacrée équipe en bref.
Le major Freeman lança un regard au sergent, qui s'en foutait royalement. Il s'installa sur un des sièges comme les autres.

-Messieurs, si je vous ai convoquer de venir à cette heure, dans un lieux où personne n'est présent. C'est pour éviter qu'un accident comme Barren ne reviennent entre nos pattes. Vous êtes donc ici pour mettre en place un groupe de commando marine qui aura pour but de faire ce que les TCAO semble incapable de faire, votre entrainement sera titanesque, tout votre savoir militaire sera perfectionné. Vous aurez à peut prêt le même matériel que les ODST ainsi qu'une partie de leurs missions.

Le discours du major retenue toute l'attention de Max, un commando, faisant passer les ODST pour des incapables ? Le flashback d'un certain procès envahi l'esprit du sergent et il eu un sourire. Il regarda en direction du sergent Sorince. Kelrod était presque sur que Carl revoyais le visage de ces deux hommes qu'il avait pris un malin plaisir à descendre, sans oublier ce sergent helljumper.
Max reporta son attention sur le major. Ce dernier sortit cinq pages et les distribua à chacun d'eux.

-Cependant, si vous signer ces papiers, sachez qu'il vous sera impossible de faire marche arrière. Que lors de nos missions, nous serons que cinq, le but étant d’être là où l'ennemi ne peut se douter...chez lui ! Donc à vous de signer...sinon, vous pouvez d'ors et déjà partir !

Inutile de réfléchir plus longtemps, pour Max le choix était.... inexistant. Il chercha un...

-J'en suis

La 1ère classe Collins s'était décider plutôt vite. Le commando aura donc un sniper, parfait.

-C'est cool, mais tu va signer avec quoi ? Tes dents ?

En effet, ils avait le choix de signer, mais n'avait pas de stylo. Ils étaient des soldats armés et entrainés, mais n'avait pas de stylo.

-Major, pourraient t’ont avoir de quoi écrire je vous prie ?

Il donna un stylo à chacun, Max s'empressa de signé et redonna la fiche au major.

-On commence quand ?

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 19:17

"-Messieurs, si je vous ai convoquer de venir à cette heure, dans un lieux où personne n'est présent. C'est pour éviter qu'un accident comme Barren ne reviennent entre nos pattes. Vous êtes donc ici pour mettre en place un groupe de commando marine qui aura pour but de faire ce que les TCAO semble incapable de faire, votre entrainement sera titanesque, tout votre savoir militaire sera perfectionné. Vous aurez à peut prêt le même matériel que les ODST ainsi qu'une partie de leurs missions."

Carl toussota, enfin on reconnaissait qu'un marines pouvait très bien faire le boulot d'un type en noir... En mieux, sans les dommages collatéraux. Ah...Les dommages collatéraux, au moins ça lui permettait de ce faire connaitre par la presse. Il renifla bruyamment avant de sortir un mouchoir de la poche de son pantalon et de ce moucher de la façon la plus discrète possible...Foutue crève.

"-Cependant, si vous signer ces papiers, sachez qu'il vous sera impossible de faire marche arrière. Que lors de nos missions, nous serons que cinq, le but étant d’être là où l'ennemi ne peut se douter...chez lui ! Donc à vous de signer...sinon, vous pouvez d'ors et déjà partir !"

Carl resta bouche-bée.

"-J'en suis."

Le géant était dingue?

"-C'est cool, mais tu va signer avec quoi ? Tes dents ?"

Un sourire fendit le visage du sergent...Kelrod avait peut-être un peu de bon sens.

"-Major, pourraient t’ont avoir de quoi écrire je vous prie ?"

Ah ben non...Le major lui tendit un stylo qu'il prit sans trop savoir pourquoi. Kelrod, lui, avait déjà rendu le papier.

"-On commence quand ?"

Mais bordel? Mendoza, assis dans un siège sur sa gauche hésita un court instant...Puis signa le papier...Carl écarquilla les yeux...Tout le monde était ok...Tout le monde le regardait, l'attendait, encore...Mendoza fixait son sergent avec des yeux de chien battus, "allez boss" semblait-il vouloir dire.

Mais ils étaient tous malade?! Cinq ! Cinq pauvres couillons largués dans le camp ennemis ! Pas une escouade remplie d'une dizaine de moutons, juste eux cinq ! C'était pas un boulot pour lui ! C'était un boulot pour les TCA...Il ce retint de vomir, il avait vraiment penser ça?

"-Sergent?"

Carl secoua la tête...Puis signa de façon mal-assurée le papier avant de le tendre a freeman.

"-J'arrive pas a croire que j'ai fais ça...Mais bon, au moins on prouvera a ses glandus de TCAO qu'ils ne sont pas les seuls a être capable de faire...Ce qu'ils font."

C'est a dire mourir avant de toucher le sol ou faire crever une cinquantaine de civil...Pas glorieux tout ça, m'enfin bon.

"-Par contre permettez moi d'émettre un doute, ça m'étonnerais franchement que j'ai encore quelque chose a apprendre sur le combat ! Aucun entraînement ne sera plus titanesque que ce qui s'est passer sur Barren boss !"

"Ou sur le mont séléné" avait-il envie d'ajouter...Il ce frotta les genoux et attendit la suite des évènements en tentant de garder son sourire habituel.

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 




Dernière édition par Carl Sorince le Jeu 27 Sep 2012 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   Jeu 27 Sep 2012 - 19:49

Il n'avait presque pas eu le temps de terminé sa phrase que le soldat Collins en fut déjà partant. Au moins il y en avait un qui avait des cou... Tien, Kelrod venait de lui lancer une remarque intelligente qui laissa un doux rictus sur le visage du major.

"-C'est cool, mais tu va signer avec quoi ? Tes dents ?"

John posa la main sur les cinq stylos dans sa poche, prêt à les sortir.

"-Major, pourraient t’ont avoir de quoi écrire je vous prie ?"

Le major sortit les stylos de sa poches et le leurs tendit. Collins et Kelrod signèrent sans hésitation, Mendoza hésita puis prit le stylo pour signer à son tour avant de se tourner en se retournant vers Sorince. Ah Sorince... Carl, carl, carl. Le sergent semblait désormais tirailler de tout les cotés, une chose que Freeman ne put s’empêcher de rire doucement. Allai-t-il se rabaisser pour laisser le travail au TCAO ? à croire que oui. Puis il prit le papier et signa d'une manière non assuré.

"-J'arrive pas a croire que j'ai fais ça...Mais bon, au moins on prouvera a ses glandus de TCAO qu'ils ne sont pas les seuls a être capable de faire...Ce qu'ils font. Par contre permettez moi d'émettre un doute, ça m'étonnerais franchement que j'ai encore quelque chose a apprendre sur le combat ! Aucun entraînement ne sera plus titanesque que ce qui s'est passer sur Barren boss !"

John lâcha alors un sourire, le genre de sourire que l'on donne à un loups quand il regarde un mouton entré dans un bois loin du berger. Il ramassa et rangea tout les dossiers dans la sacoche. Aucun entrainement titanesque ? il allait voir ça avec plaisir. Pour être au même niveau que les TCAO, il fallait un entrainement digne de se nom... l'impossibilité de dormir pendant 48 heures. ramper dans la boue sous les tirs de mitrailleuse lourde pendant un kilomètre, courir sous des bombardements ou lancer de grenade. John allait bien rire...il avait même de quoi corser la chose !

"Aucun entrainement sera aussi titanesque que Barren ? Oh, mais sergent Sorince... nous verront cela très prochainement. Disons...demain soir à 0000, les retardataires seront punis d'une manière unique, pour ceux qui désireront sortir du Commando. Le groupe de Taco attend en face ! Et vue que vous ne me semblez effrayé du genre de mission emprunté au TCAO, sachez que nous ne descendront pas dans les four à micro onde ! Mais dans un cercueil !!!
Messieurs, vous pouvez disposez."


John les regardaient partir puis sortit rapidement un:

"N'oubliez pas Sorince...les retardataires seront punit !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commando Marine /// Kelrod, Collins, Sorince et Freeman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Space Marine] Sons of Hammer, 2'000 pts pour tournois
» [conversion] space marine du chaos
» Stage Commando
» Litterature guerre sous-marine
» Bataille marine de Trafalgar 1805

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Reach
 :: Complexe d'entraînement.
-
Sauter vers: