Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Sam 6 Oct 2012 - 22:49

Combien d'officier voudrait voir des hommes prêt au combat et capable de détrôner les meilleurs, en moins de trois semaines ? Par son expérience, beaucoup de gradé. John regarda le pélican qui allait les amener hors du complexe, tout avait été manigancé pendant plus de trois semaines, à tel points que le major avait parié avec un autre major ASCO que ces hommes ne valait rien en face des siens. Bien sur, celui-ci resta un minimum raisonnable et ne fit que se moquer de lui. Logiquement ou du moins dans toute la logique de John, le poings aurait résolu le problème, mais l'idée de voir ces hommes ridiculiser les Asco fut parfait.
Freeman avait donc ordonné à ses hommes de le rejoindre vers les vingts et une heure de façon à partir quelques kilomètres plus loin. Le camps avait été vidé de deux tiers des marines, sortit en entrainement pendant que le derniers tiers, soit cent soldats du CSNU coopéraient avec les ODST, qui eux, était plus d'une trentaine.

John avait donc fait simple, il avait parié que ces hommes et lui allait pénétré la base et voler un drapeau qui se trouverait dans un des amphithéâtres. Le TCAO avait donc parié ceci sur trois jours. Freeman accepta.
Alors que le pélican décollait avec ces hommes à bords, un caisse avait été placé, des munitions paralysantes en guise de projectile et trois armes de chaque type dans la caisse. John regarda le camps s'éloigner doucement, lorsque la distance fut suffisante, soit dix kilomètres de la base. Le pélican les y déposa avant de repartir pour un autre transport de troupes. Le major avait alors fait glisser la caisse en bas de l'appareil, regardant ces hommes descendre, puis l'ouvrit. Laissant apparaître des DMR, des M6C, des MA5B, des SMG7, des M90 et un jolie fusil de précision lambda. Bien évidement, quelques accessoires était à leurs coté, des chargeurs et des silencieux.


Messieurs, nous somme à dix kilomètres de l'objectif, l'opération est donc simple, récupérer un drapeau... Bien sur, ce ne sera pas aussi facile car une centaine de marines semble vouloir le garder. Méfiez vous donc des warthogs, des projecteurs, des chiens et surtout...des tireurs !

John chercha quelque mots pour les motiver, après tout, ils voulaient de l'action, non ? John regarda le soldat Collins, celui-ci n'avait pas eu la permission de mettre une tenue de camouflage. "Nous sommes tous égaux !" fut certainement les mots les mieux qualifié pour le commando.

Aucune erreur sera accepté, ceux qui seront capturé seront amené dans la base. Je veux que vous sachiez aussi que cet entrainement tien surtout d'un pari, un TCAO... donc je désire qu'on les ridiculises. Compris ? Sergent Kelrod ! Partez devant avec Collins, Soldat Collins écartez vous de lui de vingts mètres ! Mendoza, Sorince, avancez en ligne séparé de dix mètres


Dernière édition par John Freeman le Dim 7 Oct 2012 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Dim 7 Oct 2012 - 1:11

"- Messieurs, nous somme à dix kilomètres de l'objectif, l'opération est donc simple, récupérer un drapeau... Bien sur, ce ne sera pas aussi facile car une centaine de marines semble vouloir le garder. Méfiez vous donc des warthogs, des projecteurs, des chiens et surtout...des tireurs !"

Carl secoua la tête sans trop écouter, il avait un M90 dans les mains, c'était tout ce qui comptait...Il avait "moins de gueule" qu'un M45TS, mais c'était tout de même un fusil a pompe...Un fusil a pompe en infiltration? Sur sa droite, Mendoza lui tendais un silencieux adapter au canon de l'arme...Le sergent ricana en enclenchant le mécanisme de pompe de l'arme :

"-Si j'utilise ce flingue petit, on aura plus besoin de silencieux...En attendant, cette saleté de magnum fera l'affaire. Qu'est ce qu'il aurait aimé avoir le droit d'utiliser son SOCOM plutôt que ce magnum basique.
-...Compris boss..."

Alors que Mendoza rangeait le silencieux dans la caisse, Collins s'avança vers celle-ci, désirant visiblement prendre son arme a son tour. Carl attrapa le sniper et lui tendit avec un sourire en coin.

"-J'espère qu'il sera pas trop lourd pour toi mon grand...J'voudrais pas que ça te ralentisse."

Puis il s'éloigna, laissant sa place prêt de la caisse d'arme au colosse,pour attendre les nouvelles instructions...Ses oreilles perçurent néanmoins les parôles du caporal a l'encontre du première classe :

"-T'inquiète pas, on s'habitue vite, il est tout le temps comme ça...Il a rien contre toi je crois...Je crois."

Carl ne pu s'empêcher de ricaner discrètement en entendant cela.
Visiblement Freeman était de la partie puisque celui-ci était toujours là, ça changeait un peu...Pour une fois que le major ce bougeait.
Le sergent fut très vite rejoins par les autres, et en plus il était le premier paré au combat? Hé bien, cette journée allait être pleine de surprise !

" Aucune erreur sera accepté, ceux qui seront capturé seront amené dans la base. Je veux que vous sachiez aussi que cet entrainement tien surtout d'un pari, un TCAO... donc je désire qu'on les ridiculises. Compris ? Sergent Kelrod ! Partez devant avec Collins, Soldat Collins écartez vous de lui de vingts mètres ! Mendoza, Sorince, avancez en ligne séparé de dix mètres !"

Bon, ben c'était parti, Kelrod ouvrit la marche accompagné de son DMR comme d'habitude, suivit par Collins, puis ce fut leurs tours :

"-Mendoza, tu ferme la marche."

On ne changeait pas les bonnes vieilles habitudes, une fois Collins suffisamment loin, Carl ce mit a trottiner a son tour vers l'objectif...Etre au milieu d'un groupe de soldat était une bonne assurance-vie...Fermer ou ouvrir la marche était la meilleur façon de ce prendre une balle et de crever bêtement, comme Vielna.
Il ricana intérieurement en repensant a cette fayote qui ce croyait a la hauteur pour être caporal, a tout le temps vouloir impressionner, on mourrait vite, et dans la prison du SRN, elle était morte très vite...Mais bon, il y avait eu des bons points, grâce a cela Mendoza était devenus caporal par exemple...Un lèche-botte comme lui en second assurait une deuxième bonne assurance-vie, bien que les derniers évènements l'ait rendu un peu moins sociable...Tant qu'il le couvrait au péril de sa propre vie, Carl s'en foutait.

Il toussota, sa crève c'était calmée, surement parce qu'il ne pleuvait plus et que le temps ce réchauffait un peu, mais bon, mieux valait ralentir, déjà parce qu'il allait finir par rattraper les autres, et surtout parce qu'il allait être épuisé avant d'avoir foutu un ennemis a terre...Il soupira en fixant ses pieds tout en continuant a trottiner, le voyage risquait d'être long, encore une fois.

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 




Dernière édition par Carl Sorince le Mar 9 Oct 2012 - 22:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Dim 7 Oct 2012 - 10:11

"- Messieurs, nous somme à dix kilomètres de l'objectif, l'opération est donc simple, récupérer un drapeau... Bien sûr, ce ne sera pas aussi facile car une centaine de marines semble vouloir le garder. Méfiez-vous donc des warthogs, des projecteurs, des chiens et surtout...des tireurs !"

Ça devient déjà plus intéressant. Si l’on met de côté le fait que je n’ai pas pu prendre ma tenue de camouflage, ça va être tout à fait intéressant. Le Major a amené une caisse d’arme avec lui. Il y a de tout pour tout le monde, et notre très cher Major a évidemment penser à moi. Un beau fusil sniper SRS99D AM. Je vois le Sergent Sorince se servir dans la caisse en premier, suivi de Mendoza. Le sergent prit un fusil à pompe, et son caporal lui tendit un silencieux, mais celui-ci refusa simplement en baratinant :

"-Si j'utilise ce flingue petit, on aura plus besoin de silencieux...En attendant, mon SOCOM fera l'affaire.

-...Compris boss..."

C’est bon, vous avez fini ? Je m’avance vers la caisse et tend la main vers mon fusil de précision, jusqu’à que le sergent le prenne et me le tende :

"-J'espère qu'il sera pas trop lourd pour toi mon grand...J'voudrais pas que ça te ralentisse."

Trop gentil.
Je récupère mon fusil en silence et me penche vers le reste de la caisse. Si on est en infiltration, le silencieux est obliger. Une arme de point ne sera pas de trop non plus, au cas ou.Qu’est-ce qu’il me veut le caporal…

"-T'inquiète pas, on s'habitue vite, il est tout le temps comme ça...Il a rien contre toi je crois...Je crois."

Et ?

Il est vrai que le Sergent a une vrai tronche d’inadapté social, doté qui plus d’un regard sadique de fou psychopathe, mais je préfère quand même l’avoir de mon côté. Je pense qu’il doit penser la même chose pour moi.

On se regroupa tous, avant que le Major ne fisse une dernière allocution :

" Aucune erreur sera accepté, ceux qui seront capturé seront amené dans la base. Je veux que vous sachiez aussi que cet entrainement tien surtout d'un pari, un TCAO... donc je désire qu'on les ridiculises. Compris ? Sergent Kelrod ! Partez devant avec Collins, Soldat Collins écartez-vous de lui de vingts mètres ! Mendoza, Sorince, avancez en ligne séparé de dix mètres !"

Je ne connais pas des masses Kelrod, lui non plus ne me connait pas des masses non plus. Sa a l’air d’être un expert en infiltration à ce que l’on dit.

Un expert en infiltration et un Sniper.

Parfait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Dim 7 Oct 2012 - 16:32

Le groupe de marines avait était déposer dans une épaisse forêt si commune à la planète Reach. Il étaient quasiment à poil, hormis l'armure de base marines, ils n'avaient rien. Le major ouvrit une caisse, laissant apparaître de l'équipement et leur fît un briefing rapide.

-Messieurs, nous somme à dix kilomètres de l'objectif, l'opération est donc simple, récupérer un drapeau... Bien sur, ce ne sera pas aussi facile car une centaine de marines semble vouloir le garder. Méfiez vous donc des warthogs, des projecteurs, des chiens et surtout...des tireurs ! 

Max récupéra un DMR et un M6C. Il les équipa tout deux d'un silencieux, il prit ensuite quelques chargeurs de balles paralysantes. Carl s'était comme à son habitude équiper d'un shotgun et Collins d'un sniper.
Le sergent cogitait déjà à propos de cette entrainement et pour commencer les chiens. Il se feraient repérer à l'odeur, cela allait être problématique.

-Aucune erreur ne sera accepté, ceux qui seront capturé seront amené dans la base. Je veux que vous sachiez aussi que cet entrainement tien surtout d'un pari, un TCAO... donc je désire qu'on les ridiculises. Compris ? Sergent Kelrod ! Partez devant avec Collins, Soldat Collins écartez vous de lui de vingts mètres ! Mendoza, Sorince, avancez en ligne séparé de dix mètres !

Kelrod acquiesça et fît un signe de tête à la première classe.

-Juste une chose, demande la permission de tirer avec ton sniper.

Il s’enfoncèrent en silence dans la végétation. Un entrainement baser sur un pari, quelle blague ! Cependant, Max était ravie d'avoir la possibilité de ridiculiser des helljumpers.
Il ne pleuvait plus mais depuis peu seulement. Le sol était encore humide et légèrement boueux. La première classe le suivait comme prévue, il était à bonne distance. Il ne le connaissait pas, il espérait juste que ce dernier savait utiliser son sniper.
Une bonne heure plus tard, la situation commençait à évoluer. Non loin de la route qui traversait la forêt, tapi dans les buissons, Max observait une patrouille de deux warthogs. Deux marines dans chaque véhicules. Le sergent attendit qu'il s'éloigne et fît signe d'avancé. Le nombre de patrouille allait augmenter au fur et à mesure qu'ils se rapprocheraient de la base. La discrétion était primordial si il voulait réussir.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Lun 8 Oct 2012 - 13:51

Freeman regarda chacun les deux militaires, le sergent Kelrod et le Soldat Collins avancé en premier. La foret était sombre et encore une fois boueuse. Même si cela ne le gênait pas, après tout, le combat devait être fait dans des endroits quelques peut difficiles pour permettre à coups sur une victoire, mais es ce que cela suffira contre les covenants ? John se doutait bien que non, les aliens avaient la fâcheuse tendance d’être un tsunamie que les humains arrivait avec beaucoup de peine à ralentir. Freeman avança en silence, le ciel était clément pour l'instant, une chance d'entendre un véhicule arrivé, des chiens ou tout simplement des ordres adverse.
John passa par dessus un buisson, se prit dans des ronces, marcha sur une étrange plante avec une odeur de mangue, pendant prêt de cinq kilomètre, tout se passa en silence... jusqu’à ce qu'un petit vrombissement vienne perturber leurs promenade. Le major leva le point pour arrêter Sorince et Mendoza avant de se couché dans des sorte de fougère. L'avantage d’être un spartan 1.1, entendre ce que les autres n'entendrons que dans quelques secondes. Il attendit, puis au bout d'une minute un warthog et un projecteur monté passa lentement pour aussitôt éclairé la ligne de bois où ils étaient. Le véhicule ne fit que passer.

John attendit quelque seconde et se releva gentiment avant d'avancer, la route était prêt... très prêt. Le major regarda rapidement le sergent et son caporal avant de tenter de voir Kelrod et Collins. Le marine resserra sa main sur son arme. Un silence de plombs s'imposa, c'était rassurant pour eux, mais oppressant pour ceux en face... es ce que les helljumpers étaient inquiet ? La question ne dura pas dans l'esprit du major, après tout ces salopards n'avait quasiment peur de rien. Pour le moment bien évidement.
Freeman regarda une nouvelle fois en arrière, pour être sur que personne ne les ai remarqué. Un nouveau véhicule approcha, une nouvelle fois avec un projecteur qui cette fois-ci avait trahis sa position. "bande d'amateur" fut la phrase qui traversa l'esprit du marines. Le véhicule passa à nouveau devant eux, éblouissant la position de Freeman avant de continuer à avancé...non, il venait de freiner. Une marche arrière et le projecteur éblouissant la zone des trois soldat, Sorince, Mendoza et lui. Qu’est ce qui les avaient trahit ? Sorince ? non, Mendoza ? Son fusil... il... une ombre passa juste au dessus de lui, un oiseau de la taille d'un homme venait de passer par dessus lui pour partir bien plus loin, évitant ainsi un danger potentiel.
Des rires se firent entendre puis le warthog disparut à nouveau...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Mar 9 Oct 2012 - 23:24

Carl ce releva en soupirant, le warthog était parti...Putain de piaf...Mendoza suivit le mouvement, ce remettant debout a son tour tout en essuyant son front en sueur, le caporal fixa d'un air "putain on a eu chaud" son sergent...Celui-ci lui répondit par un discret hochement de tête, faire usage de la parole dans ce genre de cas était une action aussi réfléchie que de foncer en calçons sur un élite de classe dévot.

Un bruissement en face de lui le réveilla, Kelrod et Collins avait repris la route et Freeman s'apprêtait a les suivre, le sergent soupira de nouveau puis remit son fusil à pompe en bandoulière avant de reprendre la course, imiter très rapidement par un Mendoza a moitié mort qui manqua de s'écraser dans une énorme flaque de boue posée sournoisement juste en plein milieu d'un nid de ronces.

Il fallait avouer que cette forêt n'était pas agréable a traverser...Mais il avaient vus pire, ils avaient traversé la jungle de Sigma Octanus alors que celle-ci était remplie de rebelles et que leurs propres rangs étaient remplis de cruels tueurs de chats mangeurs de pop-corn...Carl ce fendit d'un sourire tout en ayant une pensée émus envers le rebelle qu'il avait saigné comme un porc là-bas, puis secoua la tête, c'était pas le moment de devenir sentimental... Quoique, ils avaient encore du terrain a parcourir...Alors autant s'occuper...Carl plongea dans ses souvenirs de massacre en souriant, si jamais son nouveau job lui permettait de faire cela a nouveau alors une partie de lui serait comblé...

C'est ainsi que pendant les quatre kilomètres qui leurs restait a parcourir, Carl repensa au commissariat de pirth, a Barren, Sigma Octanus et...Le mont séléné.

Séléné...Surement le lieu ou Carl avait découvert ce qu'il était...

D'où venait ces jappements? Ca y est, ça devenait intéressant?

Les autres étaient arrêtés, Kelrod et Collins, allongés sur une butte de terre semblaient fixé un quelconque danger en face d'eux...Le sergent chevelu tira de son holster son magnum équipé d'un silencieux et s'accroupis a son tour, prenant soin d'éviter la branche de ronce qui pendait devant son visage et les étranges orties a ses pieds...Il rejoignit lentement le groupe de tête, s'allongeant a mi-chemin, cette idée d'espacé les soldats étaient bien, mais ça faisait loin quand on était allongé, surtout lorsqu'on avait subis la veille un entraînement forcés qui avait laissé quelques courbatures insupportable.

Carl parvint néanmoins a rejoindre ses collègues sans trop de problèmes, comprenant par la même occasion pourquoi ils c'étaient arrêtés...Des projecteurs situé dans des miradors illuminaient le ciel et le sol autour d'une base militaire assez grande pour accueillir une frégate covenant en son sein, entourée par de solides murs, eux-mêmes renforcés par des barbelés rouillés...Deux patrouilles de trois hommes ce trimballaient dans les coins sombres, tenant en laisse de gros chiens d'attaques...Le sergent imagina sans aucun problème le genre de dégâts que pouvait faire ces saletés d'animaux et pria pour que les balles paralysantes soient efficaces...Il plissa les yeux en apercevant un warthog, équipé de projecteurs, klaxonner devant une double porte blindée qui s'ouvrait lentement dans un silence qui en disait long sur la quantité d'huile que les ODST mettaient sur les gonds...Carl soupira discrètement avant de chuchoté :

"-Des portes blindés, des hogs, des clebs, des patrouilles avec des clebs et miradors...Cool...Mon flingue ne sera efficace qu'a l'intérieur de ces murs...Quelqu'un a un plan?"

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Mer 10 Oct 2012 - 21:03

"-Des portes blindés, des hogs, des clebs, des patrouilles avec des clebs et miradors...Cool...Mon flingue ne sera efficace qu'à l'intérieur de ces murs...Quelqu'un a un plan?"

Pas conne comme remarque pour quelqu’un comme lui. Foutu clébards bordel… Quelle est est l’utilité d’en foutre autant par ici. Encore, si c’était pour se prendre une balle a la place de leur maitre, j’aurais compris, mais la…

On a déjà failli frôler la catastrophe. Le Major et Sorince ont déjà failli se faire choper, et cela fait plus d’un quart d’heure que l’on est la a ne plus bouger. Coup de chance, la flotte a l’air de s’être arrêtée de tomber.

C’est pas en restant allongé comme dans couillon que l’on va arriver a quelque chose. Je repère sur ma gauche, juste à coter de notre monticule a Kelrod et à moi, un arbre plutôt élever. Je tapote sur l’épaule du Sergent et lui désigne l’arbre du doigt sous son air surprit, avant qu’il ne comprenne. Il approuve d’un hochement de tête et je commence mon ascension.

La plupart des branches ont été ramollies par les tonnes d’eau qui sont tombé ces deniers jours. Mais j’arrive tant bien que mal à monter quasiment au sommet, m’adossant contre le tronc, et calant mes jambes entres des branches très épaisses. J’ai trouvé un bon endroit, il y a juste assez de feuillage au-dessus de moi pour me couvrir. Même en me prenant un projo en pleine gueule, sa ne me grillerait pas, à moins que je me viande du haut de cet arbre.

Je déploie le bipied de mon fusil, mais n’engage aucun chargeur. Je me sers juste du fusil comme lunette, mais je garde les chargeurs de balles paralysantes sous la main. Au cas où. Malgré toute la buée qui c’est accumulée sur la lunette, j’arrive à y voir claire.

« Bâtiment standard. Caserne. Mess. Poste de commandement. 4 véhicules en patrouille autour de la base. De nombreux tireurs embusqués en haut des murs près de la porte principale. Le gros des forces est a l’intérieur. Nombreuse patrouille sur et près des remparts. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Jeu 11 Oct 2012 - 14:04

Il leur fallait un plan pour infiltrer cette base, mais pour Max, à cette instant il n'avait pas assez d'information. Pas une vue assez conséquente du complexe. Il se dirigea vers mendoza et lui ordonna de se poster dans un arbre, non loin de celui de Collins. Il avait besoin d'un guetteur. Il se tourna ensuite vers le sergent Sorince et le major Freeman.

-J'ai peut-être un plan, mais il nécessite de trouver une voix d'accès ''plus sûr''. Ici ça l'air d'être l'entrée principale. Suivez moi, intervalle 10 mètres, en silence.

Ils acquiescèrent et le suivirent sans bruit à travers les buissons. Un vent léger faisait bouger la végétation, couvrant le bruit de leur avancés. Soudainement, un grognement se fît entendre, le sergent leva le poing.

-T'a flairé quelque chose ?

Le marines pointa sa lampe torche vers la forêt, hormis le mouvements des feuilles causer par le vents, rien ne semblait s'y trouver. Le soldats secoua la tête, tira la laisse du chien qui s'était calmer et reprit ça patrouille. Kelrod sortit de derrière son arbre et fît signe que la voie était libre. Il avait retenue son souffle tout du long, le chien avait dû les sentir. Et c'était bien ça le problème.
Il avait arrêté de pleuvoir depuis peu, leur bottes trempaient donc encore dans la boue. Max regarda en direction de ses collègues, il leur fît un signe de tête et badigeonna son corps, visage compris, avec un peu de boue. Le major fît de même, Sorince en revanche, n'avait pas l'air d'apprécier l'idée et mit quelques secondes avant des les imiter.
Leur odeurs maintenant dissimuler, le petit groupe continua sa reconnaissance autour de la base. Cinq minutes plus tard, Le sergent Kelrod repéra un accès potentielle, il ordonna l'arrêt et utilisa la lunette de son DMR en guise de jumelle. Une grosse porte grillagée, avec un système de loquet : une barre métallique à l'intérieur empêchant son ouverture. Deux gardes devant la porte et une sentinelle sur le rempart qui faisait des rondes. Max estima la hauteur du mur, environ quatre mètres, peut-être un peu plus. Avec une courte échelle s'était faisable. Les 3 hommes reculèrents s'enfonçant un peu plus dans la forêt, le sergent allait leur expliquer son plan. Ils se mirent à l'abri sous un arbre abattu, cacher entre celui-ci et des buissons pleins d'épines. Après quelques jurons causer par la végétation légèrement agressives, Max commença :

-Voilà le plan, vous restez ici à proximité de la grille, pendant ce temps je vais faire diversion, ça va attirer le gros des troupes à l'entrée principale. Une fois qu'ils sont occupaient, et ça va surement s'entendre, neutralisé les 2 sentinelles avec vos silencieux. Ensuite il va falloir faire vite, major vous me ferez la courte échelle pour que je puisse passer le mur, avant que la sentinelle sur le rempart ne revienne par ici. Une fois cela fait, je m'occupe d'elle et je m'introduis dans la base. A la suite de quoi, je déverrouillerai la porte de l'intérieur.

Sorince prit alors la parole.

-Et t'a diversion, ce sera quoi ? Des mines ?
-Non, c'est une surprise.

Le groupe se scinda donc, Freeman et Sorince d'un côté et Kelrod de l'autre. Le sergent trottinait à travers la végétation, il devait faire vite. Il rejoignit la position de Collins et Mendoza, leur expliqua son plan et surtout de ne pas bouger, à moins que ce ne soit vraiment nécessaire. Il repartit ensuite dans la forêt. Il était sûr d'en trouver au moins un. Après les bruits qu'il avait entendu depuis qu'ils gambadaient dans cette foutu forêt boueuse et le fait de savoir que dans cette région il n'était pas rare d'en croiser....
Environ dix minutes plus tard, un râlement se fît entendre, bruyant. Max se rapprocha et tomba sur ce qu'il cherchait. Il récupéra une pierre et se tourna pour vérifié son itinéraire. La route n'était pas très loin, au sud de sa position, une fois retrouvé, il la longerait.

-Bon... Murmura t'il

Il jeta une première pierre qui ricocha sur le dos de la chose, ce qui capta son attention. Il en récupéra une autre et la lança cette fois en plein dans la tête. La créature hurla de colère et rua dans sa direction. Le marines partit aussi vite qu'il le pouvait. Il entendait les arbres se brisaient derrière lui. Il repéra la route et la longea. Au loin il vit de la lumière.

-Warthog ! Parfait !

Max traversa la route avant qu'il n'éclaire sa position. Le moment suivant, les passagers du véhicule crié et tiré à tout va. Kelrod se retourna et comme prévue, le warthog avait fait demi tour en direction de la base avec sa diversion au fesses. Il devait maintenant rejoindre le major. Il couru aussi vite que possible, sautant au dessus des branches mortes et des flaques de boue. À son arriver, les 2 gardes n'était plus en vue et la sentinelle du remparts non plus. Sorince sortit d'un buisson.

-Qu'es ce que t'a foutu ?
-J'ai attiré un Ghetta à l'entrée principale, major vite, filez moi un coup de main ! Avant que la sentinelle ne revienne.
-Ta quoi ?! C'était ça ta putain de surprise ?!
-Chut, on va nous entendre.

Le major Freeman aida le sergent Kelrod à grimper, il se hissa jusqu'au remparts... contrôla à droite et à gauche... le garde était là, devant lui, à quelques mètres. Max eu un rictus et leva son pouce.
L'instant suivant, la sentinele fût fauché par des balles paralysantes. Max remercia Carl d'un signe de tête. Il s'approcha du corps et le jeta à Freeman et Sorince qui le rattrapèrent. Max se laissa ensuite tomber de l'autre côté, parmi les caisses et les containers. Accroupi, il se dirigea ensuite vers la porte, retira la barre, qui était plus lourde que prévue et ouvrit. Une fois à l'intérieur, il prirent soin de remettre la barre à sa place. Pour qu'au premier coup d’œil, personne ne se pose de question.

-Les corps sont bien dissimulé et attaché ?
-T'inquiète pas pour ça.

Maintenant, à l'intérieur, ils allaient devoir faire vite et profiter de la diversion tant quelle fonctionnait encore, pour récupérer le drapeau.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Ven 12 Oct 2012 - 12:16

Lorsqu'ils entrèrent, principal grâce a Kelrod, John avançait lentement. Aucune unités, aucun chien et surtout, aucun projecteur ne s'amusant ici à chercher des intrus fictif, enfin...fictif c'était avant la diversion du Ghetta, là où il se trouvait, le commando pouvait voir le premier amphithéâtre. Rien qu'en une seconde on pouvait savoir qu'il ni avait rien, rien du tout à l'intérieur.
Le militaire avança avec ces hommes entre les quelques bâtisses, se cachant parfois derrière ce qu'il pouvait trouvé avant de continuer leurs routes. Quand le major atteignit une porte d'un des dortoirs, celle-ci s'ouvrit rapidement. Freeman laissa l'homme en sortir, lorsqu'il fut sur que plus personne n'était à l'intérieur, il se rapprocha du marine, l'attrapa et l’assomma en moins de temps qu'il ne fallait pour dire "covenant". Une fois au sol, le marine indiqua à Kelrod de rentré, puis à Sorince de surveillé la sortit. John souleva le corps et entra dans les dortoirs, il entra ensuite dans les toilettes, ouvrit une des portes menant au cuvette et y plaça le marine.

John sortit du bâtiment suivit de Kelrod, une fois dehors il chercha du regard Collins, faisant un signe dans l'ancienne direction où il était pour lui indiquer de surveillé les alentours. Le commando continua jusqu’à arrivé vers un amphithéâtre qui semblait occupé par cinq ou six marines. Lorsque Freeman entra doucement à l'intérieur, il en compta cinq. Le major montra au sergent les deux qui semblait fatigué, ce seront les moins dangereux du lots. Se glissant à travers les rangé de sièges, John attrapa le premier marine et le fit suffoqué de façon à lui faire perdre connaissance. Une fois relevé, il se chargea du suivant de la même manière, manquant de peu d’être remarqué par les deux qui s'endormait. Lorsqu'il se releva, John remarqua qu'il en manquait un... le dernier dû se sentir seul car il les chercha du regard avant de se prendre un tir dans l'abdomen.

Le major chercha du regard, bien évidement, le drapeau n'était pas là... il se rapprocha de la porte suivante, personne dans le couloir menant à l’amphithéâtre.


Sergent ! Allez me chercher Sorince qu'il entre en premier dans le couloirs.

Soudain, l'idée que ces deux amphi' soit libre lui donna une idée parfaite, il pouvait barricadé les portes plus gênante et en faire une forteresse où le sergent Sorince pourrait s'amuser, puis l'idée fut mauvaise. John attendit que le sergent prenne place devant lui et commence à avancer pour le suivre. Bien évidement, tout se déroula parfaitement bien...Sur les quatre amphithéâtres, deux était visité ou allait bientôt l’être. Le doute survint, est-si c'était le premier amphi le bon ? Tout était éteint et... es ce qu'ils avaient été malin ? Les objets les mieux caché, sont souvent vers l'ennemi... Il verrait bien pour le prochain lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Mer 17 Oct 2012 - 13:33

Carl, adossé a la sortie de la base, était aux anges...On lui avait ordonné de glandouiller, et ce genre d'ordre était toujours exécuté a la perfection dans son cas. Bien sûr il surveillait aussi la sortie, de temps en temps, mais bon...Qui serait assez con pour vraiment faire un tour de ronde a une heure pareil?
Le sergent ce retint d'éternué, c'était vraiment pas le moment...Il pensait sérieusement a s'asseoir, après tout assis ou debout, son flingue ferait les mêmes dégâts si jamais un connard zélé décidait de faire un tour par ici...Malheureusement, ses alliés, en particulier le major, ne risquaient pas d'apprécié la chose.

Alors le sergent chevelus tentait tant bien que mal de rester debout, le froid, l'ambiance glauque dû a l'obscurité omniprésente l'aidait bien a vrai dire...Il avait plus l'impression d'être dans un vieux film d'horreur que dans un véritable entraînement...Et puis merde, ça servait a quoi de prendre un drapeau a une centaine de blaireau endormi dans une base dépourvus du moindre surveillant vigilant?

Ah, Kelrod arrivait, le chevelus soupira en apprenant que le major désirait le faire passer devant, quand est-ce que Freeman allait comprendre que son expertise dans le domaine du fusil a pompe n'était PAS faites pour l'infiltration? Il suivit le deuxième sergent jusqu'a arriver devant un long et sombre couloirs aux parois faites de métal et de rouilles, surtout de rouilles...Combiné a l'absence total de luminosité, ce petit passage était a deux doigt de rendre paranoïaque le chevelu, mais le fait que ce soit des balles non mortel qui l'attendait rassura celui-ci et il commença a avancer...Lentement...Freeman le suivait, surveillant ses arrières, en tout cas Carl l'espérait.

"-Rico? Tu me reçois? Mec si tu t'es endormi je t'éclate les dents !
-Y a p't'être un ghetta qu'a bouffer sa radio.
-La ferme ! Rico, c'est pas drôle bordel, répond !"

Les infiltrés s'immobilisèrent...Le premier pria intérieurement pour que les deux abrutis précédemment entendu n'ait pas la merveilleuse idée de passer par ce couloir...Puis Carl commença a reculer de façon paniqué alors que les bruits de pas de cinq marines fatigués parvenaient à ses oreilles...Heureusement, ceux-ci ne firent que passer devant l'entrée du couloir...
Le groupe de commando ce remit a avancer, plus rapidement, si ce Rico faisait partie des mecs précédemment "neutralisé", nul doute que quelqu'un finirait par aller voir ce qu'il foutait.
Carl parvint au bout du couloir, jetant un rapide coup d'œil dans le nouvel amphithéâtre, il comprit rapidement, a en juger par l'éclairage omniprésent et par la vingtaine de soldat présent, que leurs objectifs ce trouvait ici...Deux types ce trouvaient a peine a trois mètres de leurs positions et tournaient le dos au couloirs, l'un d'eux fumait une clope en ce frottant les mains et l'autre buvait un café, l'idée de les descendre était très tentante, mais les cinq mecs qu'ils avaient précédemment entendu revenait déjà vers eux...Trois d'entre eux avaient des tasses fumantes dans les mains.

Comment ces mecs arrivaient a apprécié le café qu'on fournissait ici?

Carl arrêta son inspection, fit signe aux autres de le suivre a nouveau et commença a reculé en ce collant contre les parois du couloirs plongées dans la pénombre, maintenant qu'ils savaient ou ce trouvait le drapeau, un bon plan devait être mis au point pour éviter les éventuelles pertes alliés...Ils reculèrent jusqu'a la salle précédente puis s'arrêtèrent dans un coin sombre :

"-Bon, on sait ou est le drapeau, on sait qu'il y a une vingtaine de petits gars, on sait qu'ils vont pas tarder a trouver les corps de leurs potes, et on sait qu'a ce moment là, on devra être loin...Je propose donc de ce scinder en deux groupes, l'un s'occupera du drapeau, l'autre de trouver un warthog pour ce tirer au plus vite d'ici...Il faudrait aussi avoir accès a cette putain de porte blindée, histoire de sortir rapidement sans abimer le véhicule...Pour les clampins a l'intérieur du bâtiment, je laisse Kelrod décidé quoi faire, j'suis pas spécialisé dans l'infiltration...Voilà mon plan, si quelqu'un a autre chose en tête, qu'il le partage avec nous, rapidement..."

Il ce tourna vers Freeman, comme pour vérifié si celui-ci n'était pas sur le point de l'emmerder avec un plan meilleur que le sien...Foutu major.

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Mer 17 Oct 2012 - 18:35



Kelrod avait fait une action remarquable. Le coup de Ghetta, il fallait y penser. Cela faisait plus de 5 minutes qu’ils étaient à l’intérieur. J’ai à peine pu jeter un coup d’œil sur ma droite pour voir ce que foutait Mendoza qu’un Warthog de patrouille braqua son énorme spot vers nous. C’est dans ces moments-là que tu arrêtes de respirer, et que tu pries pour que ce fils de pute ne s’arrête pas.

Coups de chance le véhicule continua sa route. Je senti tout mon corps se détendre avant de regarder dans quel état était Mendoza. Celui-ci suait comme un bœuf, remarque, il n’a peut-être pas tellement l’habitude de se retrouver a attendre sans bouger tandis que des mecs qui veulent ta peau t’attendent juste en dessous de toi.

Etre un buisson

Pense comme un buisson

Les patrouilles s’intensifient

Mais qu’est-ce qu’ils foutent ces abrutis a tourner en rond comme sa autour de la base. Remarque, ce n’est pas comme si ils venaient de ce prendre un Ghetta dans la gueule. Je crois qu’ils ont réussi à se faire la bestiole.
Doit être dur quand on a que des munitions paralysantes.

"-Bon, on sait où est le drapeau, on sait qu'il y a une vingtaine de petits gars, on sait qu'ils vont pas tarder à trouver les corps de leurs potes, et on sait qu'à ce moment-là, on devra être loin...Je propose donc de ce scinder en deux groupes, l'un s'occupera du drapeau, l'autre de trouver un warthog pour ce tirer au plus vite d'ici...Il faudrait aussi avoir accès à cette putain de porte blindée, histoire de sortir rapidement sans abimer le véhicule...Pour les clampins à l'intérieur du bâtiment, je laisse Kelrod décidé quoi faire, j'suis pas spécialisé dans l'infiltration...Voilà mon plan, si quelqu'un a autre chose en tête, qu'il le partage avec nous, rapidement..."

Bon ils sont dedans, et juste devant on dirait. Je regarde Mendoza sur ma droite, et lui fait un signe en désignant mon oreille. Il lève le pouce. Il a entendu aussi.

J’engage un chargeur paralysant dans mon fusil.

J’essaie de parler le plus bas possible, mais assez pour que le major m’entende à travers l’oreillette de son casque.

Collins a Freeman. On vous couvre à votre ordre quand vous sortez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Lun 22 Oct 2012 - 18:38

-Bon, on sait ou est le drapeau, on sait qu'il y a une vingtaine de petits gars, on sait qu'ils vont pas tarder a trouver les corps de leurs potes, et on sait qu'a ce moment là, on devra être loin...Je propose donc de ce scinder en deux groupes, l'un s'occupera du drapeau, l'autre de trouver un warthog pour ce tirer au plus vite d'ici...Il faudrait aussi avoir accès a cette putain de porte blindée, histoire de sortir rapidement sans abimer le véhicule...Pour les clampins a l'intérieur du bâtiment, je laisse Kelrod décidé quoi faire, j'suis pas spécialisé dans l'infiltration...Voilà mon plan, si quelqu'un a autre chose en tête, qu'il le partage avec nous, rapidement...

Max passa en revue le plan de Carl dans sa tête, vingt soldats surveillant un drapeau c'était déjà beaucoup et sachant qu'ils allaient se séparer, cela aller rendre la tâche encore plus difficile. Le sergent soupira silencieusement et se tourna vers ses collègues :

-Major aller nous cherchez un warthog, Sergent faites en sorte que la porte blindée soit ouverte quand on partira, moi je m'occupe du drapeau.

Le sergent Kelrod activa ensuite sa radio

-Collins, Mendoza, Drapeau repéré, on auraient besoin d'une diversion. Positionnez vous à des endroits différents et à mon signal neutralisé le plus d'ennemies possibles. Enlevez vos silencieux, je veux qu'ils bougent. Quand ça devient trop chaud repliez vous dans la forêt.

Le plan était en marche, les 3 marines se dispersèrent, chacun vers leurs objectifs. Max se glissa dans l'amphithéâtre, profitant des zones d'ombres. Il pouvait apercevoir le drapeau d'ici, il était sur la scène, éclairé par des projecteurs. Quatres ODST l'entouraient, le reste patrouillaient dans l'énorme salle. Max se colla contre un siège du dernier rang, dans l'ombre, prit sa radio et murmura dans celle ci.

-Collins... feu

Comme prévu, les TCAO réagirent au bruit des tirs immédiatement, Max accroupi entre les sièges, ne bougea pas d'un poil.

-Vous quatres, vous bougez pas ! Je veux cinq hommes avec moi, les autres vous ne quittez pas ce putain de couloir des yeux !

Sans compter les quatres hommes sur la scène. Le nombre d'individu dans l'amphithéâtre avait était réduit à dix. Max toucha du bout des doigts la goupille de l'une des deux grenades fumigènes qu'il avait à sa ceinture. Il les avait récupéré sur les mecs du dortoirs que lui et le major avait neutralisé, juste au cas où. Max était au deuxième rang à présent, il avait dû se couché au sol pour éviter d'être vue et avait rampé sous les sièges. Il se mit en position accroupi, enleva la sécurité de son arme et empoigna une grenade fumigène.

-C'était quoi ?
-Hmm ?
-Là, devant, j'ai entendu un bruit

Max regarda entre deux sièges et vit l'un des soldats regardait vers les sièges, mais pas dans sa direction.

-Mais y'a que dalle, arrête tes conneries Hudson !

Kelrod glissa le canon de son DMR entre les sièges. Il savait comment s'y prendre mais il allait devoir faire vite. Derrière la scène il y avait la sortie de secours, c'est par là qu'il irait. Il tira une première fois, l'un des hommes fut projeté en arrière, le deuxième, juste à sa droite, n'eut pas le temps de dire quoique se soit.

-Intrusion !

Max sortit de sa cachette et jeta une grenade vers la scène. Une épaisse fumée sortit de cette dernière dissimulant sa position ainsi que le drapeau.

-Il est où ?!
-Feu !

Le helljumper ouvrit le feu en direction de l'estrade, sans savoir se qu'il touchait, les autres firent de même.

-Cessez le feu !

Max n'était pas monter sur la scène, il s'était contenter de s'allonger devant celle-ci, dans la fumée. La garde du drapeau s'était faite criblé de balles paralysantes.La fumée n'allait pas tarder à se dissiper, le marines dégoupilla sa dernière grenade et monta sur la scène. Le drapeau était en face de lui, cependant il pouvait entendre des bruit de pas se rapprocher de lui rapidement. Il épaula son DMR, explosa la projecteur, récupéra le drapeau et se rua vers la sortie de secours.
Max tenta d'ouvrir la porte, en vain. Il prit de l'élan et l'enfonça.

-Major, venait me chercher derrière l'amphithéâtre, vite !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Freeman
Rebelles, Traître, Ancien Marines des Forces Spéciales
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 36
Localisation : Là où les combats sont !
Humeur : Tendus
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Rex - 98
Arme n°2 : M 90 (/ couteau)

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Jeu 25 Oct 2012 - 17:42

John était sortit de l’amphithéâtre, lorsqu'il avait franchit la porte, ce fut dans un calme assez étonnant. Un marine...non, des marines le regardaient dans un gardes-à-vous, un homme s’approchât lentement de lui, un gradé vue que... Bordel, John se mit à son tours droit comme un "i" et salua le colonel qui approcha. Silencieusement, le militaire le regarda approcher puis lui rendre son salut avec un petit sourire.

Major !
Colonel Logan !

L'homme, le gradé, lui tendit une tablette électronique où le contenu sembla changé le visage du vétéran. Il n'avait jamais pensé, une fois dans sa vie, une seul fois dans ses pires cauchemars se qui allait lui arriver. Son regard sembla furieux, mais contrôlé. Sombre, mais sous bonne poigne. Le major releva la tête lentement de la tablette.

Mon colonel ?

Oui major, comme je le sais, comme votre dossier l'indique vous les haïssez, mais vous êtes dans l'obligation de rejoindre l'opération. Bien évidement, vous devez savoir que cette ordre doit rester sous clefs et surtout... Dans votre tête. Je vous laisse même le temps de l'annoncer à vos marines. Major !
Colonel...

Le marine attendit gentiment dehors, se dirigeant vers la porte d'urgence, on entendait les coups de feu, puis, la porte éclata à toute volé, alors que le sergent Kelrod prononça sa phrase, il fut aussitôt plaqué contre le mur extérieur. Un major, un ODST, s'approcha d'eux, Freeman récupéra le morceau de tissus et le lui lança.

Ils ont gagné ! Sergent, allez me chercher les autres et retrouvez moi dans l’amphithéâtre plus loin.

John attendit, plus d'une quinzaine de minute, lorsque ces marines arrivèrent, le militaire les regarda d'une manière inhabituel, fatigué ? certainement. Ou peut être était-ce le fait qu'il regardait la tablette d'une façon à tuer un grunt par désespoir. Mais les ordres était les ordres... Il ne connaissait rien d'autre que la guerre, rien d'autre que le CSNU et surtout, rien d'autre que la fureur des combats. Il prit une grande inspiration, posa la tablette tout en fixant les troupes.

Messieurs, je vais faire court. Aujourd'hui était le dernier entrainement avec moi, aujourd'hui vous serez devenu des commando marines, l'élite de l'élite. Dorénavant... dorénavant. Le militaire pivota un peut sa tête et craqua sa nuque. Dorénavant vous serez seul sur le champs de bataille, contrairement au troupes de chocs, vous devrez allez derrière les lignes ennemis par vos propres moyens, j’espère que l'entrainement aura été plus que bénéfique. Messieurs, cela est certainement la dernière fois que l'on se voit, je vous souhaite donc bonne chance pour la suite... et surtout courage.

John se redressa et se mit au garde à vous.

Messieurs !

Freeman partit le premier, laissant son couteau sur le bureau de l’amphithéâtre, ce couteau...il l'avait prit à ses débuts, la lames était si affûté qu'elle tranchais la peau d'un homme aussi bien qu'un scalpel. Dernière marque de lui laissé, après tout, il ne reviendra peut être pas le récupérer. Le major avait soupiré et passait la porte en silence, il monta aussitôt sur le warthog du colonel Logan qui partit pour d'une frégate au nom de "Dernière aurore"


Dernière édition par John Freeman le Ven 26 Oct 2012 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Sorince
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 636
Age : 22
Localisation : Planqué derrière mes hommes.
Humeur : Oh...Ohoh...Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans ma tête?
Date d'inscription : 20/01/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : M45 TS
Autre Compte : Dar'Lauc
Arme n°2 : pistolet M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Ven 26 Oct 2012 - 14:07

Carl éternua une nouvelle fois...Kelrod, Mendoza, Collins et lui c'étaient rendu le plus vite possible dans l'amphitéâtre ou les attendait le major Freeman, et maintenant, ils devaient écouter celui-ci les félicité, plutôt mourir, le sergent chercha quelque chose ayant un quelconque intérêt dans la salle tandis que leur supérieur commençait :

"-Messieurs, je vais faire court. Carl fixa le plafond de la salle, on ne pouvait pas encore décerné l'entièreté de celui-ci, a cause de la luminosité quasi inexistante, mais c'était surement bien plus intéressant que ce qu'allait dire le major. Dorénavant vous serez seul sur le champs de bataille... Le sergent frissonna en entendant ces paroles, seuls, sans bouclier humains, en plein champ de bataille...Qu'est ce qu'il avait fait pour mériter ça? Messieurs, cela est certainement la dernière fois que l'on se voit...Hein? Comment? Il aurait peut-être dû écouter l'entièreté du discours de Freeman, car l'impression d'avoir louper un épisode lui titillait l'esprit."

Carl ce tourna vers Kelrod, Mendoza et Collins et leurs jeta un regard interrogatif tandis que le major ce mettait au garde à vous d'un air fatigué que ses marines ne lui connaissait pas, comme quoi, même les plus chiants pouvaient être fatigué :

"-Messieurs !"

Ils le saluèrent tous, sans trop comprendre, puis Freeman prit la porte, laissant son couteau sur la table. Après un court silence durant lequel Carl détailla l'amphithéâtre vide, espérant surement y trouver une caméra cachée ou quelques choses dans le genre, n'en trouvant pas, il fit d'un ton confus :

"-C'est quoi ce bordel?"

L'écho de ses sages paroles raisonna dans la salle plongée dans la pénombre...A en juger l'expression de ses coéquipiers, tous ce posait la même question...Carl soupira en attrapant le couteau du major qui trônait fièrement sur le bureau, jongla un petit temps avec, puis le reposa négligemment sur la table d'un air blasé :

"-Bon, ceci fait, je pense que je vais aller me coucher moi...Kelrod, tu devrais tester ce couteau. Bonne journée..."

Puis le sergent chevelu s'éclipsa à son tour, franchissant la porte de l'amphithéâtre pour ce dirigé vers le lit le plus proche en tentant de comprendre ce qu'il pensait du départ du major...D'une part, de la colère, car si c'était la dernière fois qu'ils croisaient le vieux soldat, alors jamais Carl ne pourrait lui faire payer pour son manque d'assistance sur le mont séléné...D'une autre part, de la joie, l'escouade de commando n'ayant désormais plus de Freeman sur le dos, c'était lui et Kelrod les plus gradés, ce qui était une sacrée bonne nouvelle...Puis il arrêta simplement de penser en s'endormant a l'arrière d'un warthog vide, faute de lit.

_________________
"Je me présente, Carl Sorince, sarcastique, cynique, cruel et schyzophrène...Passons maintenant à mes points négatifs..."-Carl Sorince, auteur du roman "moi, mon reflet, mes photos et encore moi."

"Il est normal qu'un sale gosse comme moi soit devenu celui que je suis désormais...C'est à dire un tueur mieux placé et mieux payé que les types biens."-Carl Sorince à propos de lui-même.

"Mes gars...Mes exécuteurs...Sont pas des héros. Non, pas des héros...Et moi non plus d'ailleurs. Nous sommes bien mieux. Nous sommes des tueurs de héros."-Carl Sorince à propos des sanglots.
Spoiler:
 




Dernière édition par Carl Sorince le Lun 7 Juil 2014 - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Collins
Marines, Forces Spéciales, 1ère Classe
avatar

Nombre de messages : 81
Age : 21
Localisation : Chercher les cadavres, vous me trouverez.
Humeur : Suremet défoncer.
Date d'inscription : 28/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Sniper SRS99D AM / Silencieux
Autre Compte :
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Ven 26 Oct 2012 - 16:13


Messieurs, je vais faire court. Aujourd'hui était le dernier entrainement avec moi, aujourd'hui vous serez devenu des commandos marines, l'élite de l'élite. Dorénavant... dorénavant. Dorénavant vous serez seul sur le champ de bataille, contrairement aux troupes de chocs, vous devrez allez derrière les lignes ennemis par vos propres moyens, j’espère que l'entrainement aura été plus que bénéfique. Messieurs, cela est certainement la dernière fois que l'on se voit, je vous souhaite donc bonne chance pour la suite... et surtout courage.


Sa par contre, ce n’est pas bon. Freeman, à monter ce projet seul et nous a entraîné jusqu'à ce que nous frôlions la mort. J’ai déjà vu ce gars la quelque fois et ai été en mission avec lui sur Barren. S’il il doit partir, c’est qu’il y a une bonne raison, et qu’elle n’est pas forcément gratifiante.

"-C'est quoi ce bordel?"

Bon esprit d’équipe. Sorince à penser la même chose que toute l’escouade a l’a fait savoir a tout l’amphi.

On a tous l’air un peu paumé en se rendant compte que l’on ne verra plus ce cher Major John Freeman du corps des Marines du CSNU. Personnellement, je ne sais pas ce qui me trouble le plus, le départ de Freeman, ou le fait que l’on soit enfin des Commandos Marines ?


"-Bon, ceci fait, je pense que je vais aller me coucher moi...Kelrod, tu devrais tester ce couteau. Bonne journée..."

Je crois que je vais imiter Sorince, une bonne sieste ne nous ferait pas de mal a tous.

Le couteau de Freeman a été reposé sur la table, je suis bien tenter de le prendre, le mien est un model standard de l’armée. J’ai du m’y reprendre a plusieurs fois pour me faire une élite avec. Mais j’ai déjà vu le Major refroidir une élite d’un coup avec.

Le prendre serait risquer, car si le sergent Kelrod a des vues dessus, j’aime mieux ne pas me mettre en travers d’un supérieur.

Et merde, je le prends je serai bien content d’avoir un poignard aussi efficace si je me retrouve coincer au corps à corps.

Je m’avance vers la table et prend le couteau, le faisant tourner entre mes doigt avant de le plonger dans un étui dans mon treillis.

Les autres me regardent d’un air désapprobateur, mais rien à foutre.

Faut que je retourne sur Terre et que j'appel Laura demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Kelrod
Marines, Forces Spéciales, Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 25
Humeur : ...
Date d'inscription : 18/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6C Socom

MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   Ven 26 Oct 2012 - 17:15

La scène semblait comme au ralentit, au moment où il avait enfoncer la porte de secours, il se rendit compte que le major était déjà là, sans warthog. Qui plus est, il n'était pas seul. L'instant suivant, le sergent fût plaqué contre le mur du bâtiment. Freeman s'approcha et lui pris le drapeau des mains.

-Ils ont gagné ! Sergent, allez me chercher les autres et retrouvez moi dans l’amphithéâtre plus loin.

Max se dégagea, lançant au passage un regard mauvais à l'ODST, il acquiesça et partit chercher le reste du groupe. La manière dont ils avait gagné était louche, le sergent n'aimait pas ça.
Un quart d'heure plus tard, les membres du commando étaient réunis dans l'amphithéâtre. Le regard du major semblait... différent, ''une mauvaise nouvelle peut-être'', pensa Max.

-Messieurs, je vais faire court. Aujourd'hui était le dernier entrainement avec moi, aujourd'hui vous serez devenu des commando marines, l'élite de l'élite. Dorénavant... dorénavant. Dorénavant vous serez seul sur le champs de bataille, contrairement au troupes de chocs, vous devrez allez derrière les lignes ennemis par vos propres moyens, j’espère que l'entrainement aura été plus que bénéfique. Messieurs, cela est certainement la dernière fois que l'on se voit, je vous souhaite donc bonne chance pour la suite... et surtout courage.

Il ne comprenait pas et n'était pas le seul. Le sergent Sorince n'avait de cesse de lancer des regards interrogateur vers ses équipiers.

-Messieurs !

Le major se mit au garde à vous, tous l'imitèrent sans trop comprendre son histoire qui ressemblait fortement à un adieu définitif. Le major posa ensuite son couteau sur la table et sortit de la pièce.

-C'est quoi ce bordel ?

Max ne répondit rien, l'objectif final avait était rempli, ils étaient des commando marines. Max ne s'était jamais demandé si le major allait rester ou pas.

-Connerie... murmura t'il

Il se mentait à lui même. Le départ du major était très déconcertant.

-Bon, ceci fait, je pense que je vais aller me coucher moi...Kelrod, tu devrais testé ce couteau. Bonne journée...

il leva les yeux vers la table, fixa le couteau un instant. Collins s'approcha alors de la table, s'empara du couteau et le rangea dans un étui. La 1ère classe semblait fière de son acquisition, ignorant presque le reste des soldats présent dans la salle. Max se tourna dans sa direction.

-Collins !

Il se figea, le sergent Kelrod lui faisait signe d'approcher, se qu'il fît. Max le regarda dans les yeux, il regarda cette montagne dans les yeux sans sourciller. Il retira le couteau de l'étui de la 1ère classe, le garda à la main et partit en direction de la sortie.

-Bonne nuit soldat.

Quelques minutes plus tard, Max était assis sur un lit, examinant la lame du major. Toujours aussi tranchante. Elle avait gouté aussi bien au sang humain qu'au sang covenantes. Il soupira, rien ne s'était passé comme prévu. Kelrod mordit sa lèvre et jeta le couteau qui se planta dans la poutre en bois en face de lui. Il se leva s'arrêta devant l'objet et se mit au garde à vous.

-Merci major, merci pour tout.

Il récupéra l'arme blanche et la rangea au côté de son propre couteau de combat et se coucha sur son lit. ''Commando'' c'était officiel et ce mot résonnait dans la tête du marines. La suite promettait d'être intéressante.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainement et Infiltration /// Carl Sorince, Max Kelrod, Collins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel entrainement pour Hattrick?
» Rapport entrainement
» ENTRAINEMENT ACADEMIE
» Vol d'entrainement de la patrouille --> Samedi 15 à 20H30
» Entrainement CF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Reach
 :: Complexe d'entraînement.
-
Sauter vers: