Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs, souvenirs ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rell 'ikiha
Sangheili, hérétique, ancien SpecOps
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 24/11/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil a aiguille avec zoom x4
Autre Compte : Edward Hordika
Arme n°2 : Fusil a plasma

MessageSujet: Souvenirs, souvenirs ...   Ven 30 Nov 2012 - 7:52

La pièce vola quelques instants dans la pièce, puis retomba dans la main de l'hérétique allongé sur son lit. Lancer ce petit morceau de métal en l'air ne l'aidais pas vraiment a tromper l'ennuie, mais autant tenter tout de même ... C'était bien la seule chose qu'elle pouvais faire sans voir "l'autre" pour le moment. Le dessin? Sa main se mettait presque d'elle même a représenter des cadavres. Le terrain d'entrainement? Elle avait eut envie de fracasser le crâne d'un de ses confrères mal-habile au tir, et était partie d'elle même. Puzzle? Elle l'avais brisé en l'envoyant percuter un mur, et en attendait un autre ... Ce qui réduisait ses passe-temps a la méditation profonde sur elle même. Et a lancer une pièce en l'air. Regardant l'objet décrire une courbe élégante dans le ciel limité de sa chambres, un flot de souvenir se débloqua soudain dans la tête de la jeune élite.



Sangheilios ... Planète rouge porteuse des sangheilis, les "élites" comme les nommaient si bien les humains ... Dans les rues d'une des villes de la planète, une petite sangheili courrait, portant en elle encore les informations qu'elle avait entendu quelques minutes plus tôt chez sa tante. Les guerriers qui étaient partis, il y avait 3 mois de cela, en guerre pour abattre une colonie humaine de plus étaient de retour. Cette jeune élite savait que ce retour était signe du retour a la maison de ses deux parents, qui a chacune de leurs affectations mettaient la petite chez sa tante, et que par conséquent ils ramèneraient de leur campagne des trophées, de la gloire, et de l'argent. Ralentissant au coin de sa rue, elle se dirigea vers sa maison, et vit deux guerriers sangheilis en armure rouge faire le pied de grue devant sa porte. Sans comprendre, elle s'approcha, quand l'un d'eux tourna la tête vers elle et l'apostropha :

-Hey, petite ... C'est bien toi rell'?

... Oui pourquoi? Papa et maman sont là?




L'élite se tourna vers son confrère, lequel avait adopté une expression blasé. ça ne l'atteignait pas vraiment, mais on sentait dans ses yeux qu'il aurait volontiers été ailleurs au même moment. Ce dernier s'avança, tenant dans ses mains un casque doré.



C'est rigolo, on dirais le casque de papa quand il part a la guerre ... Mais le sien n'a pas de gros trou comme ça sur le coté ... Et il est moins cabossé ... Il est où papa d'ailleurs?

écoute ... Tes parents sont ...

*ton inquiet* ... Où sont mon père et ma mère ... Ils sont dedans?



Le sangheili allait dire quelque chose, mais la petite tenta de passer de force entre les deux pour entrer dans la maison. Il se baissa et la retint, lui passant un bras autour des épaules pour l'empêcher d'avancer, luttant malgré sa constitution contre les forces désespérés de l'enfant, qui tentait a tout prix d'entrer, en se mettant a pleurer qu'elle voulais revoir ses parents. Ces derniers avaient tous les deux rendus l'âme quelques jours plus tôt, et avaient étés trouvés dans une marre de sang de sangheili. Morts, de même que presque 17 autres guerriers de l'hégémonie qui participaient a la mission avec eux. Les hérétiques avaient étés mis en cause, mais ... Aucune preuve, aucun témoin. Le combat avait visiblement été déséquilibré dès la base par l'écrasante supériorité numérique de l'ennemi, et même si le couple était mort en héros, tout laissait a penser qu'ils étaient tombés dans un piège. Rell'ikiha avait alors a peine 6 ans. Dans son esprit, quelque part, un craquement sinistre résonna. L'enfant se calma brutalement, et se recula un peu pour que l'élite en face d'elle puisse la lâcher.



Ils ... Ils sont morts au nom du grand voyage ... c'est ... c'est une fièreté pour moi ... D'avoir été leur fille.



L'élite en armure rouge regarda la sangheili en face d'elle cesser toute forme de combat, et se tenir face a lui, sinistrement sérieuse tout a coup. Il eut un sourire et se redressa en lui tapotant l'épaule de la main.

Ta dignité leur ferait honneur petite Rell'.

L'enfant releva la tête et opina silencieusement. Si seulement ça avait réellement été Rell en face de lui ... Malheureusement, quelqu'un d'autre venait temporairement de prendre sa place ... Un quelqu'un qui ne repartirais plus jamais d'où il était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rell 'ikiha
Sangheili, hérétique, ancien SpecOps
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 24/11/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil a aiguille avec zoom x4
Autre Compte : Edward Hordika
Arme n°2 : Fusil a plasma

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs ...   Dim 22 Sep 2013 - 19:51

Un dojo sangheili, perdu dans l'immensité d'une ville sangheili, sur une planète majoritairement occupé par des sangheilis. Un membre de cette race, visiblement déjà dans un âge avancé malgré les nombreuses cicatrices de batailles qui parcouraient son corps, prit place en tailleurs. Songeant à ses courbatures, il releva la tête en claquant des mains pour se les frotter, et observa ses jeunes élèves. Les derniers qu'il aurait jamais, et probablement ceux dont les parents avaient le plus déplus à des hauts placés de l'hégémonie, comme le maitre lui même fut un temps. Sans ses talents de combattant et ses actions d'éclat en son temps de soldat, nul doute qu'il aurait finit sa vie au cachot ... Au lieu de quoi on le recalait à un poste subalterne, une humiliation à face à laquelle il était resté digne, et avait apprit à se faire. Il frotta la seule mandibule inférieur qui lui restait, et observa tour a tour les 4 jeunes sangheilis qui étudieraient l'art du combat avec lui au cours des années a venir. étrangement, on lui avait confié, en plus de 3 jeunes élites qui n'avaient leur place nulle part ailleurs, une jeune femelle ... Il n'avait jamais enseigné l'art du combat à une représentante de sa race, et se demanda si les prophètes voyaient en cette jeune personne un dernier test. Le souvenir cuisant de sa femelle qui lui avait été enlevé trop tôt lui traversa l'esprit, mais il le mit de coté de même que toutes les émotions parasites en prenant la parole.



Mes enfants ... Les prochaines annés que vous passerez ici, en ma présence, seront dédiés à votre apprentissage et au perfectionnement de l'art de la guerre chez vous. Je m'assurerais de vous donner une éducation complète en ce qui concerne la stratégie, l'art en lui même du combat, et vous formerais à l'utilisation des armes de notre hégémonie. Si vous vous en montrez digne, je peux même décider de vous former a l'utilisation de l'épée a plasma, l'arme la plus noble qui sera jamais mise à votre disposition, SI et seulement si vous vous en montrez dignes. Je veillerais à faire en sorte que quand vous partirez d'ici pour devenir des soldats, vous soyez dignes du grand voyage, mentalement, et physiquement. Mais pour commencer ... Vu que vous êtes 4, je vais vous demander de choisir un partenaire de combat, de vous mettre face a lui, et de commencer un duel amical pour voir où vous en êtes de vos capacités d'attaque.



Le sangheili fit taire les protestations d'un mouvement de la main, et regarda ses 4 élèves dans les yeux chacun à leur tour. Seule la femelle baissa les yeux, respectueuse. Intéressant ...



Mes enfants ... La cause du grand voyage vous demandera des sacrifices tout au long de votre vie ... Vous demandera de donner bien plus que vos vies parfois ... Mais surtout, elle vous demandera de vous battre à mort contre des adversaires toujours plus nombreux qui n'aurons pour but que vous exterminer. Je ne fait que tester vos acquis pour voir comment vous saurez vous défendre face à un ennemi qui ne tentera pas de vous tuer. Vous n'aurez bientôt plus cette chance.



En silence, les deux duos se formèrent, et se saluèrent avec respect. La jeune élite se jeta sur son adversaire, qui la saisit par le haut de sa tenue pour la faire basculer par dessus sa tête et l'étaler brutalement au sol. A coté, le duel dura un peu plus longtemps, la jeune sangheili et son camarade se relevèrent pour se placer a coté du maitre. Quand les deux combats furent finis, le maitre se tourna vers la jeune élite.

Quel est ton nom ma fille?
Re ... rell'ikiha ...
Et bien Rell'. Sais-tu pourquoi tu viens de perdre ce combat?
N-non maitre ...
J'ai vu dans tes yeux quand tu t'es mise en position deux choses. tu as jaugé ton adversaire. Tu as estimé qu'il savait se battre. Et tu l'as respecté. Mais tu n'as pas eut deux choses essentielles. Premièrement, tu n'avais pas la technique. Tu es ici pour apprendre, et il est normal que tu n'ai pas su quoi faire pour déjouer efficacement sa garde. Mais surtout, tu t'es évalué. Tu as estimé que tu ne savais pas te battre. Et tu n'as donc pas cherché a gagner. C'est là la seule cause réelle de ta défaite. C'est tout pour aujourd'hui.


Les jeunes élites se relevèrent, saluèrent, et sortirent du dojo d'un pas lent, Rell'ikiha en dernier. Elle se tourna vers le maitre un instant : Je ... Maitre?
Oui ma fille?
Je ... Pensez vous que je  ... ...
Tu trouveras l'envie de te battre un jour mon enfant. Rien ni personne ne peux te dire quand.
... Merci maitre.


Sortant de la salle, la jeune sangheili se perdit dans ses pensés, ne faisant pas attention a la petite fissure qui venait d'apparaitre sur le mur, sachant pertinemment qu'elle n'était pas réelle ... devait elle vraiment parler a son maitre de ses crises de violence où elle perdait tout contrôle et qui lui arrivaient de temps a autres? Perdu dans ces sombres réflexions, elle ne vit pas le jeune apprenti contre lequel elle avait combattu et qui marchait en sens inverse, et le bouscula sans faire exprès. Ce dernier la repoussa violemment, l'envoyant valser contre un mur.

Regarde où tu marche, pauvre sotte ...

... La jeune sangheili s'excusa, et repartit dans les couloirs en baissant les yeux. Dans sa tête, un "VA TE FAIRE METTRE, POURRITURE!" retentit alors qu'elle tournait, et elle entendit un cri de rage dans son dos, mais ne se retourna pas et disparu dans la foule. Rell'ikiah avait alors 13 ans depuis quelques jours, et dominait d'une tête bon nombres d'enfants de son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rell 'ikiha
Sangheili, hérétique, ancien SpecOps
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 24/11/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil a aiguille avec zoom x4
Autre Compte : Edward Hordika
Arme n°2 : Fusil a plasma

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs ...   Dim 22 Sep 2013 - 20:20

Maitre?
Oui zolo?
Qu'est-ce que ... à quoi sert cette épée sur le mur derrière vous?


L'ancien tourna la tête vers le mur et sourit en regardant l'arme qui y était suspendu. Sa forme ne laissait aucun doute sur la nature de l'objet, bien qu'il soit assez intriguant en lui même. Partant d'une poignée sombre adapté aux mains a deux pouces des sangheilis, deux lames parallèles se développaient sur environ 85 centimètres, dirigés vers le bas. L'intérieur étant couvert de glyphes étrange qui rappelaient le langage écrit du peuple sangheili, bien avant cependant que ce dernier ne soit influencé par l'alliance avec les prophètes et que l'alliance ne soit formé. Mais l'arme sur ce mur, contrairement aux épées a énergies traditionnelles qui étaient maniés par les élite les plus prestigieux, était forgé. Le métal, par ses reflets ternes, ne ressemblait à presque aucun autre, à se demander en quel alliage l'arme avait été forgé. Le maitre du dojo se retourna vers ses apprentis et les observa un instant, dans un silence religieux comme à son habitude. Les jeunes se soumirent à ce petit rituel sans rien ajouter, baissant tous la tête en signe de respect.

Zolo, l'épée que tu voit ici m'a été ... offerte. Du temps où j'étais encore jeune, et où j'avais tout juste passé le grade d'ultra, cette lame me fut confié par un ami qui la gardait lui même dans sa famille depuis des générations. Aujourd'hui encore je ne comprend pas ses motivations à l'instant où il m'en fit présent. Cette arme est bien plus vielle que presque tout ce qui se trouve ici, et pourtant vous pouvez constater de sa formidable conservation ... le prix d'un tel présent est à mes yeux aussi grand que celui d'une épée a énergie conventionnel, voir même plus élevé. Cependant il est certain que cette lame ne sera jamais destiné qu'à décorer les murs ... contre un humain, elle serait certes utile, mais elle ne pourrais pas tuer ces démons de fer. Quand à rivaliser avec une lame de plasma, c'est tout simplement impossible, elle fondrait dès les premiers coups. Ai-je répondu a ta question zolo?
Oui maitre, et je vous en remercie.


Les quatres disciples inclinèrent respectueusement la tête face à leur maitre, qui sourit en se relevant, de bonne humeur pour une fois.

Bien. Jeunes gens, la route qui mène au grand voyage sera longue. Et il est possible, voir probable, que durant les années à venir, certains d'entre vous puissent atteindre le grade convoité d'ultra, voir même de zélote, et gagne ainsi le droit de manier l'épée a énergie, notre arme la plus noble. *son regard se posa un instant sur rell', qui baissa la tête* Je suis conscient que tous n'y parviendrons pas, mais cependant il me semble que vous apprendre au moins les bases du maniement de cette arme serait ... approprié.
Nous tous maitre? Nous savons bien qu'ici il y aura au moins une personne qui n'arrivera jamais a un tel grade, et qu'elle n'a aucune des capacités requises po*gaak


Avec une vivacité surprenante, le maitre s'était détendu comme un ressort, et avait saisit le jeune sangheili qui avait prit la parole à la gorge pour le plaquer au sol, la colère obscurcissant ses yeux déjà noir d'encre.

Zolo. Je t'ai déjà maintes et maintes fois réprimé à ce sujet, je pensais que tu retiendrais la leçon! Le respect est un principe, une valeur, une manière de traiter les gens, mais avant tout ici, c'est une condition primordiale à ton existence! Ne cessera tu jamais le flot de poison qui coule parfois de ta bouche?!

Se relevant en lâchant le jeune sangheili qui se tenait la gorge en toussant, il le foudroya du regards, et tourna un instant les yeux vers rell', qui n'avait pas bougé.

Tant que tu n'auras pas cette valeur ancré au plus profond de ton être, tu ne sera pas digne d'être un guerrier ... Avant de former ton corps à l'art du combat, tu doit former ton esprit ... Et visiblement tu as énormément de travail à rattraper sur ce point. Qui plus est, tu n'as toi même aucun talent stratégique et tu n'entend rien à la politique, des éléments tout aussi indispensables pour gagner en grade que la constitution physique ... Contrairement à Rell', qui est peut être plus faible, mais qui sait user de sa tête.

Le maitre regarda son élève faire des excuses à la sangheili et grogna de colère avant de s'éloigner et de se mettre face a l'arme sur le mur. Il effleura les glyphes du pouce en soupirant, et se tourna vers ses élève pour leur jeter 4 bâtons, qui ressemblait grossièrement à des épées par la forme et le poids.

Levez vous, nous allons commencer par les mouvements de base.

Il décrocha l'épée du mur, et se mit en position. Rell' fit de même avec son "arme", et tourna la tête vers zolo, qui la regardait d'un air à la fois furieux et blessé. Comme toujours, elle garda le silence. Un autre craquement survint dans sa tête, et elle se sentit perdre contenance ... pourtant, elle commença les enchainements avec les autres. 2 ans s'étaient écoulés depuis son entré dans ce dojo. Et depuis 2 ans elle était la souffre douleur de zolo et des autres qui le suivaient. Et pour les années a venir encore probablement, elle le serait.[/b][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rell 'ikiha
Sangheili, hérétique, ancien SpecOps
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 24/11/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil a aiguille avec zoom x4
Autre Compte : Edward Hordika
Arme n°2 : Fusil a plasma

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs ...   Mar 8 Oct 2013 - 13:41

Dana ... Je ne t'ai pas déjà répété de faire attention à ton flanc droit?
Si maitre.
Alors pourquoi as-tu été défait?
Parce que j'étais trop concentré sur l'enchainement que je voulais exécuter pour porter attention à la défense de mon flanc droit.
Réponse intéressante.
Merci maitre.
Tu serais quand même mort. Retournez tous les deux à vos places.


Les deux jeunes élites se saluèrent comme on leur avait appris, avant de retourner s'asseoir. Les deux autres élèves, sans même qu'on ne leur demande, se levèrent, et prirent leur place dans "l'arène", qui était symbolisée par un simple cercle blanc sur le sol, d'un diamètre suffisant pour que 4 élites puissent s'y allonger alignés. Rell baissa les yeux sur le sable en l'écrasant doucement de ses sabots, se plaçant avant de se mettre face à son adversaire. Elle se demanda franchement ce qui passait par la tête de son maitre pendant de longues secondes en observant Zolo. à croire qu'il faisait exprès, strictement à chaque fois, de la mettre en face de l'élite qui la détestait probablement le plus dans tout l'univers. Et elle savait à quel point ces mots étaient justement utilisés ...

Lentement, les deux combattants se mirent en garde. D'un simple mot, leur maitre et désormais arbitre décida du début du "combat", en donnant l'avantage à Rell. Cette dernière, soupirant, se contenta de pivoter à 180° en préparant sa garde. Puis se figea. Un "blip" se fit entendre. Son adversaire fit trois pas, puis se figea à son tour en entendant un nouveau "blip". Elle resta fixe, gardant son regard rivé sur un point précis du mur face à elle. "Blip". Son adversaire bougea de nouveau , pour faire 3 nouveaux pas. Rell fit pivoter son bassin, levant le sabot sur lequel elle n'était pas en appuie vers l'arrière, dans la direction présumée de son adversaire. Ce dernier se remit à bouger, pivotant sur lui même pour faire un tour complet en se déportant sur la droite, avant de lancer une attaque du poing gauche.

Ces duels d'entrainement, découpés au tour par tour, étaient d'excellents moyens d'évaluer son adversaire, et permettaient aux spectateurs d'évaluer les forces et faiblesses des opposants. Chaque élite, tour à tour, se devait de faire un ou plusieurs mouvement, du moment qu'il pouvait les exécuter en une seconde grand maximum, et qu'ils pouvaient, à la fin du mouvement, rester figés durant la seconde de l'adversaire sans tomber. Un mouvement offensif, quel qu'il soit, devait rester figé en plein milieu jusqu'à la fin d'un tour. Outre le fait que ces duels permettaient, à terme de travailler l'équilibre sur un pied ou autres, elles affinaient surtout les capacités de "stratégie en temps réel" des étudiants, selon le maitre. En effet, il était bien plus aisé, en possédant une seconde de réflexion, de choisir la réaction et le mouvement à adopter. Le but, à terme, n'était autre que de conditionner son esprit et ses réflexes à pouvoir adopter ces réactions immédiatement en combat réel. Un exercice assez peu répandu, voir même pas du tout, avec lequel leur maitre avait apprit les bases du combat. Dana avait une fois demandé à s'entrainer avec le vieux sangheili pour vérifier si cette affirmation était vrai. Contre toute attente, ce dernier avait accepté le duel avec quelque chose pouvant s'apparenter à de la joie, et avait prit place face à son élève. Qui n'avait pu survivre que 6 tours. Tant par leur vitesse d'exécution que par leur précision et leur maitrise, les gestes du maitre l'avaient tout simplement mis à terre, avant qu'il ne pose son sabot sur sa gorge, clôturant ainsi sans la moindre trace de merci un combat gagné d'avance.
Les autres jeunes élites ne s'étaient pas mesuré à leur professeur, attendant d'avoir plus d'expérience, et au moins la chance de pouvoir espérer tenir plus d'une poignée de tours.

Rell eut un sourire en voyant le poing gauche du sangheili s'arrêter juste en face de son visage lorsque le "blip" marqua le début de son tour. Remontant la main gauche, elle saisit le poing dans sa paume, avant de redescendre son avant bras au niveau du bassin, décalé latéralement par rapport à son corps. Le blip retentit, tandis que Zolo faisait remonter son coude droit au ralentit sans se préoccuper de sa main. L'élite eut un sourire en regardant son adversaire, le temps d'un demi-tour. Puis le blip retentit de nouveau, et Rell continua de tirer son poing, le faisant basculer sur la première articulation de sa jambe, qui percuta mollement son ventre. Le maitre frappa ses deux mains, mettant d'un coup fin au combat ainsi qu'au compteur.

M-maitre!? Cette attaque est loin de pouvoir me terrasser en situation réelle!
Celle ci, non. Si tu veux, je peux réactiver le décompte. Ainsi, son genoux te soulèvera du sol et te fera tomber sur le flanc, étant donné qu'elle tient toujours ton poing. Elle n'aura ensuite qu'à appuyer son sabot sur ton torse pour obtenir la victoire.
Mon coup de coude est sensé l'empêcher de pouvoir poursuivre so-
Zolo, ma seconde main est situé devant mon torse pour bloquer ton coude. Sans compter que si je retire mon genoux et que je repose pied à terre, tu risque de basculer vers l'avant, tu n'as pas pensé à replacer tes appuies.


L'élite grommela, et se recula de 3 pas, s'inclinant vers l'avant en gardant le regard rivé dans les yeux de Rell, qui lui rendit son salut simultanément.

Zolo, mieux vaut que tu devienne un bon perdant qu'un mauvais gagnant ...
à vitesse réelle, je suis parfaitement conscient que
à vitesse réelle tu ferais primer la force sur la stratégie, je sais parfaitement que tu es capable d'enfoncer sa garde d'un coup d'épaule. Et si je voulais te voir faire preuve de la violence dont je te sait capable, je ne t'aurais pas opposé à Rell. Vous pouvez tous les deux regagner vos places.


La jeune élite quitta le cercle d'un pas mesuré en silence, et se rassit à sa place ... avant de noter que son opposant, lui, était resté sur le cercle. étrangement, Zolo n'avait pas bougé d'un pouce de sa position, mais sa pose était devenu ... humble?

Maitre, je ...
Tu commence à devenir irritant jeune sangheili.
Je voulais simplement vous demander... Puis-je avoir l'honneur de disputer un duel avec vous?


Le vieux sangheili soupira, et frotta sa mandibule un long moment sans rien dire, ses yeux scrutant Zolo de la tête aux pieds. Au bout d'un moment, il finit par se relever, et se tourner vers la jeune élite à sa droite.

J'accepte à une condition. Rell'?
Maitre?
j'admet avoir autant de mal à juger ton niveau que celui de zolo. Accepterais-tu, à la fin de son duel, de m'affronter également?


Ce fut au tour de Rell de marquer un instant de silence, ouvertement choquée. Elle tourna les yeux vers Dana et Kaid, qui affichaient une mine tout aussi, si ce n'est encore plus surprise qu'elle. Elle finit par remonter les yeux vers son maitre et répondit d'une petite voie.

Je ... J'accepte maitre ... Si tel est votre désir.
Bien. Zolo, referme tes mandibules, et met toi en position.


L'ancien sangheili se mit en place dans le cercle, à la distance conventionnelle de son élève, et se mit en garde. Les deux s'observent un long moment. Rell finit par prononcer le début de combat, donnant l'avantage à Zolo. Ce dernier pesta un peu, et se contenta d'ajuster sa garde en regardant son maitre. C'est dans un silence religieux que ce dernier sauta son premier tour, sans bouger d'un iota. Ni le second. Ni les suivant, durant un long moment. Son élève, finissant par prendre courage, s'avança finalement avec prudence. Lorsque les deux covenants furent suffisament proches, le combat débuta réellement. Rell dut cligner des yeux plusieurs fois pour tenter de comprendre ce qui se passait. Dans presque tous les mouvements des deux sangheilis, la force suintait par chaque pore de leur peau. Et l'agressivité de leurs attaques était telle que la sangheili se demanda un instant si le duel ne se solderait pas par la mort de l'un des deux. Cependant, au bout d'une minute environ, le maitre parvint à saisir le col de son élève d'une main, et à placer sa jambe derrière les siennes dans le même geste. Zolo, déséquilibré, ne parvint qu'à saisir le bras qui l'immobilisait d'une main, tentant de diriger son poing vers le visage de son adversaire de l'autre main. Le maitre eut un sourire en entendant son "blip", et sa jambe bascula les deux jambes du jeune élite, qu'il abattit dans le sable sans la moindre délicatesse. Un long moment de silence se fit entendre dans le dojo, seulement coupé par les "Blip" qui continuaient de défiler.

Au bout d'un petit moment, le coup de coude de son voisin fit percuter à Rell qu'elle devait claper des mains, ce qu'elle fit brusquement, interrompant le compteur. Le maitre se redressa, aida son élève, et épousseta la poussière sur sa tenue.

Zolo, je te félicite. Honnêtement, je ne pensais pas que tu avais progressé à ce point ... Il ne te manque qu'un élément pour parvenir à la perfection. Dans cet exercice du moins.
Quel est-il maitre?


Le vieux guerrier lui pointa le doigt sur le front en soupirant.

Que tu comprenne à quel point ton cerveau est important. Tu prend des décisions hatives et non réfléchies, que tu compense par ta vitesse d'action et ta force. Et pourtant, j'ai quand même réussi à te vaincre, moi qui suis âgé et qui n'ai plus la même force qu'avant ... Tu es même probablement déjà mon supérieur, en terme de force physique brute.
... Merci maitre.
Bien. Rell ?


La jeune élite avala sa salive, et se releva, tremblant un peu. Elle se mit en position à la place de Zolo, et se mit en garde sur le sable. Son maitre, face à elle, se mit également en garde, et tourna la tête vers les 3 élèves restants. L'un d'eux donna le départ, donnant l'avantage à l'élève. Rell tourna la tête vers son maitre, et le regarda. Quelque chose n'allait pas. Son corps ... Il avait un problème. Le tissus de sa tenue semblait lentement se déchirer, et ne laissait voir derrière qu'un vide, noir et béant. L'élite cligna des yeux. La fissure se poursuivit sur le sol, et se mit à parcourir le sable. Jusqu'à ses pieds. Jusqu'à l'engloutir. Jusqu'à ce qu'elle se sente de nouveau tomber. Jusqu'à ce qu'elle perde pied sur les mouvements de son corps. Cependant, contrairement à ce qui se passait d'habitude dans ces moments là, elle ne cessa pas de voir la réalité. Ni de percevoir ce qui l'entourait. Elle fut simplement ... Spectateur de ce qui lui arrivait. Et ce qui lui arrivait l'effrayait elle même.

Le combat resta flou dans son esprit. Elle ne reconnaissait pas ses mouvements, ni sa force. Elle ne trouvait le sens de chacune de ses combinaisons qu'une fois qu'elle les avait terminés, ne ratant son maitre que de peu à chaque fois. Les "Blip" défilaient comme dans un rêve accéléré, lui donnant l'impression que le combat était bel et bien réel. Et elle s'entendit parler. D'une voie plus assurée. D'une voie plus agressive. Elle s'entendit complimenter, rire, discuter avec son adversaire. Sans cesser un instant d'être plus agressive que jamais. De toujours terminer ses tours par des attaques plus ou moins directes. Exécuter des mouvements qu'elle pensait impossibles. Esquiver des attaques qu'elle n'avait même pas analysé. Réagir plus vite qu'elle ne le s'en savait capable.

Au bout d'un temps qu'elle n'aurait pas su déterminer, elle bondit en arrière pour esquiver un coup de poing à quelques centimètres de son abdomen, et glissa sur le sable jusqu'à franchir la limite du terrain. D'un coup, elle se sentit légèrement perdre l'équilibre, et vacilla une seconde avant d'écouter de nouveau ce que lui disait son sens de l'équilibre. Un claquement de main mit fin au combat. Son maitre, légèrement livide, se redressa en silence en la regardant. Tournant la tête, elle se rendit compte que les élèves également étaient silencieux. Et pour la première fois, elle décela du respect sur leurs visages. Même celui de Zolo. Tournant une fois de plus la tête, elle nota que presque 2 heures s'étaient écoulés. Elle ressentit également une cruelle morsure dans tous ses muscles qui lui indiqua à quel point elle avait forcé. Le silence oppressant de la situation finit par venir à bout de son incompréhension, et la fit ouvrir la bouche.

A ... Alors?
Ma fille ... J'avoue que je n'y comprend rien.
A quoi maitre?
Je n'ai jamais affronté personne qui se soit battu comme cela avant.
Je ...
Même toi, tu n'as pas pour habitude de démontrer de tels talents martiaux d'habitude. Non ... Pas martiaux. Tu t'es battue comme un animal. Comme un animal qui chercherait à faire d'un confrère plus imposant que lui sa proie. J'ai certes pu observer certains des mouvements que je vous enseignait, mais ... Tu les utilisais presque ... aléatoirement. Tu as adapté le style que je t'ai donné afin qu'on ne puisse quasiment jamais prévoir ton geste suivant ...


L'ancien sangheili se redressa, puis inclina doucement le torse. Rell resta statique une petite seconde, avant de comprendre qu'il saluait et de s'empresser de lui rendre la pareille. Le maitre, visiblement encore essouflé, se frotta doucement les mains en observant tous ses élèves tour à tour.

Bien ... Il nous reste bien moins de temps que je ne le pensais, mais cela ne fait rien ... Asseyez vous. Nous allons passer le peu de temps qu'il nous reste à étudier le fonctionnement du fusil à aiguilles.

Rell revint à coté de ses camarades, et s'assit parmi eux tandis que le maitre sortait un instant chercher l'arme en question. Après un instant de silence, Zolo se tourna vers la jeune élite en plissant les yeux, et l'observa, avant de prendre la parole.

Pourquoi tu n'as jamais combattu de cette manière avec moi?

Rell tourna la tête vers le jeune sangheili, le détaillant un instant. Une faille béante venait de s'ouvrir entre ses yeux.

Hé hé ... Il n'aurait rien de drôle à t'écraser si rapidement.

Les pas du maitres stoppèrent dans l'oeuf toute idée de réponse ou de réaction, et le jeune élite se contenta de faire grincer ses mandibules entres elles, alors que Rell tournait de nouveau la tête vers le maitre, observant avec un intérêt non dissimulé ce qu'il tenait dans les mains ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rell 'ikiha
Sangheili, hérétique, ancien SpecOps
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 24/11/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil a aiguille avec zoom x4
Autre Compte : Edward Hordika
Arme n°2 : Fusil a plasma

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs ...   Sam 28 Déc 2013 - 15:54

Deux heures de combats s'étaient écoulés. Deux heures de sueur, de peur, de sang. Deux heures a semer la mort en évitant de la recevoir. La fière escouade que nous composions à la base est pour sa majeur partie morte, éparpillée sous forme de cadavres dans les rues et les bâtiments. Les unngoys étaient presque tous tombés. Il restait deux kig-yar et un keg yarn sur les 6 volatiles que nous comptions à la base. Le sangheili minor s'était fait tuer en plein milieu de la mission par un soldat vêtu de noir qui l'avait attaqué au fusil a pompe. L'Ultra qui nous dirigeait avait presque dès le début rangé son fusil a plasma pour se battre uniquement a l'épée, et son bras gauche était rouge jusqu'à l'épaule du sang humain qu'il avait fait couler. Perdue au milieu de ce groupe, fatiguée comme jamais, une sangheili en armure rouge prenait des cartouches de needler sur le cadavre d'un de ses camarades pour recharger son fusil à aiguilles, avant de se relever et d'attendre les ordres de son supérieur. Ce dernier se tourna vers rell'hikia puis le reste des troupes avec un sourire : Nous touchons au but. Ce baraquement est le dernier que nous ayons a nettoyer dans le secteur, et ensuite nous quitterons la ville pour laisser la bombe faire son travail sans nous. Il n'y a qu'une poignée de militaires, et quelques civils là dedans. Pour la victoire. Pour le grand voy-

Le bruit du tir résonna, et le bouclier de l'élite grésilla tandis que l'impact lui faisait perdre l'équilibre. Les unngoys paniquèrent en courant pour se planquer les uns derrières les autres dans une parfaite démonstration de lâcheté et d'incompétence, les kig-yar se mirent a couvert sous leur bouclier en regardant de tous cotés, poussant des piaillements stridents, et l'ultra gronda de colère. Rell'ikiha arracha son sniper des mains du kig-yar le plus proche pour mettre en joue, cherchant d'où venait le tir. Un second coup de feu retentit, et le bouclier de l'ultra explosa. Rell' se tourna a la vitesse de la lumière, et aperçu, planqué en haut d'un toit avec son DMR, un humain habillé de noir, qui fit gicler la douille a terre. Le temps sembla ralentir durant une brève seconde. Malgré sa visière teintée, l'élite sut parfaitement que sa cible l'avait remarqué. Les deux tireurs d'élite gardèrent le doigts posé sur la détente alors que tout semblait s'arrêter autour d'eux. Puis un unngoy, qui regardait sa supérieure, finit par lever les yeux vers ce qu'elle visait, et poussa un cri. Déclic commun. Rell' tira en même temps que l'ODST. Ce dernier eut un soubresaut, tenta de se relever. De marcher pour se mettre à couvert, histoire de soigner le trou béant qu'il avait désormais entre le cou et l'épaule. Mais ses genoux cédèrent et il tomba en avant, passant par dessus le muret et tombant du haut de l'immeuble. Son tout dernier saut vers l'enfer, probablement. Rell'hikia se tourna avec un sourire vers l'ultra, fière de son tir ... Et vit le keg-yarn se relever en secouant la tête. Le sangheili en armure blanche semblait contempler le ciel, le casque percé sur le dessus, le petit trou laissant couler un petit filet de sang bleu.

C'est finit! on est tous morts!
Non, calmez vous, c'est pas finit ...
mais ...
Mais ... mais? Tu ose me répondre mais?!?


Rell'hkia ne savais même pas ce qu'elle venait de dire. Elle ne savait pas ce qui se passait. En fait, elle n'entendait et ne voyait plus que l'énorme fissure qui était en train de s'ouvrir dans le ciel, comme un grondement de tonnerre provenant des entrailles de la terre, comme si sa vue était une motte de terre qui en séchant se brise de partout pour finalement éclater et la laisser assise dans sur un banc, dans un spirit qui filait à toute vitesse, le bras blessé, haletante. L'élite jeta un regard circulaire autour d'elle, et reconnu l'escouade qui était emplie de joie. Elle eut un faible sourire, puis s'évanouit, brisé de fatigue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs, souvenirs ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Souvenirs, souvenirs......
» Photos souvenirs d'une soirée extraordinaire
» Napoléon-Souvenirs.com
» Quand les souvenirs reviennent . . .
» Souvenirs... le mariage de Radichou ! tout un poème !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Fan-Fic-
Sauter vers: