Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   Mar 18 Déc 2012 - 22:36

Une permission accordés aux soldats de Washington ... Vaste blague, la meilleur chose a faire quand on a un groupe de marines, odst et spartans qui tuent la moitié de la population d'une ville, et que le siège du gouvernement est désormais aux mains des rebelles, c'est évidement de laisser ce groupe faire ce qu'il veux dans la nature pendant quelques temps. Enfin, si un soldats trahissait le secret ( comme si secret il y avait ) il était bon pour la cour martiale. Avec au moins le soulagement de savoir que ce ne serais pas miller a l'accusation. Ironique. Mais de toute manière, Edward n'avait aucune envie de retourner dans ces cellules puantes pour se retrouver a la merci d'un garde des plus sadiques sans rien pouvoir faire d'autres que se renforcer physiquement pour éviter que son esprit ne cède.

Au lieu de ça, il allait profiter de cette permission ... Hou, d'ailleurs depuis quand n'en avait il pas eut? ça pouvais facilement se compter en années probablement, Edward n'était pas du genre a se reposer trop longtemps sans recevoir des ordres de l'état major. Et pour faire un pause et retourner a la vie civils, la chose la plus difficile ... avait été d'enfiler une tenue civile. Il avait tourné dans sa petite chambre endant de longues minutes en cherchant dans le petit tat qui constituait ses vêtements quoi mettre, et avait finit par opter pour une tenue la plus sombre possible. Jean noir, T-shirt noir orné d'une croix retourné grise, une paire de mitaines de cuir assez similaires a celles qu'il devait porter en mission, et une simple paire de basket avaient finit par constituer une tenue a peu près convenable pour l'Ex-ODST ( même si ces vêtements dataient de son adolescence, douce époque lui sembla il ) qui se jura de passer s'acheter des vêtements.

Mais plutôt que de dispenser (in)utilement cet argent qu'on lui remettait de temps a autres ( il n'avais jamais fait attention a sa fiche de paye vu qu'il était nourri, logé, et très peu exigent ), il avais passé sa journée a ... Méditer. Se promener dans les rues new-yorkaises les mains dans les poches en regardant les gens évoluer comme des fourmis pressés. Lui même n'avais jamais été pressé que parce que l'action l'éxigeait, mais le plaisir de trainer ses chaussures sur le bitume chaud lui convenait parfaitement aussi après tout. Pas de coups de feu, pas de souffrance due a tel ou tel blessure ou coup, pas de brûlure de l'acier chaud de sa SMG contre sa joue, pas d'odeur de sang ... Si un nombre assez important de clochards n'avais pas croisé sa route, Edward aurais presque pris la ville pour l'entré d'un paradis. Et elle le restait de toute manière, comparé a washington, ou a n'importe laquelle de ses missions récentes en fait. Sigma octavius? Crapahuter dans la jungle avec une balle dans le bras et une griffure sur l'épaule qui était toujours aussi marqué et le lançait de temps a autres. Barren? Un cristal de needler lui avais proprement entaillé le biceps et l'avait forcé a tirer a une main pendant des heures, sans compter la fatigue, la lutte ( ou plutôt le massacre a sens unique ) contre l'écorcheur et ... la fin, dont il se demandait encore par moments si elle n'avais pas été une longue hallucination causé par la douleur. Après, la prison, et les maltraitances qui allaient avec ... En fait, Washington était l'endroit d'où il était sortit le plus "intact". Pas de sang versé. Pas le sien du moins. Mais même si son corps n'avais pas pris de coups, il n'était pas non plus sortit de cette mission aussi en forme qu'il aurais voulu. Cette fois, son esprit avais pris pour son corps. De manière assez méchante d'ailleurs.

La fin de cette journée banale, mais pourtant tellement différente du commun de ce qu'avais subit Edward, ce dernier se posa tout simplement dans un bar miteux mais pour autant pas si minable que ça, sortit un billet de sa poche et le posa sur le comptoir pour une bière bien glacé. Le breuvage or coula lentement dans la gorge du marines de l'UNSC qui reposa la choppe vide sur le comptoir de bois avec un bruit sec, avant de commander la même. L'alcool était un plaisir qu'Ed n'avais apprécié que très peu dans sa vie, et le fait de s'enivrer ne l'attirais pas du tout ... mais il était bien tard pour prendre un café.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   Ven 21 Déc 2012 - 9:05

Une permission... La dernière permission qu'avait eu Ryan remontait il y a presque deux ans lorsqu'il était encore un ODST sa mission étais de neutraliser toute les forces covenants d'un poste avancé afin d'y récupérer les armes pour les ramener à l'UNSC afin qu'elle soit étudié par les scientifique... Une mission relativement facile, une mission sans bavure. Cela fait longtemps qu'une mission ne s'était pas passé sans "imprévue" néanmoins le caporal a toujours réussi à en sortir vivant.

Après la Chute de Washington la majorité des Soldats qui avait survécu au massacre ont eu le droit à une permission non loin de Washington, dans la riche et paisible ville de New York, après Washington et Sidney surement la ville la plus surveillé par l'UNSC, sur la plupart des building que l'on pouvait apercevoir, il n'étais pas étonnant de le logo de l'UNSC défiler avec en dessous des écritures de propagande << Nous avons besoin de vous >> ou encore << Nous combattrons pour Elle >> avec en fond la terre avec derrière le projet de grille de défense spatial qui venais d'être achevé.

Le Caporal séjournais dans la demeure de sa défunte sœur, il eu le temps de récupérer quelque affaires tell que sa plaque, quelque affaires banales allant du Simple sac de bardas à la brosse-à-dent, Ryan exprimait du remord... Pourquoi n'avait elle pas survécut au amélioration Orion, elle étais si forte, plus forte que lui. Il ne l'avait jamais admis mais désormais il étais trop tard pour se lamenter sur le passé. Il décida alors d'aller sortir pour se changer les idées, il s'habilla façon simple, un T-shirt manche courte uni de couleurs noir, un jeans bleu foncée et une simple pair de chaussure de ville, il sortit de son hôtel l'on pouvait facilement voir sa plaque qu'il exposait librement sans peur des représailles.

Il décida de marcher parcourue une bonne partie de la ville. Ryan avait naquit dans l'état d'Ohio mais il connaissait la plupart des villes américaines, il décida donc de se diriger vers ce qui était autrefois un bar qui était bien connu des forces des marines.

Il passa le mastodonte qui servait de videur sans grande difficulté et pris une place au bar, il n'y avait pas énormément de monde dans ce bar miteux, il y avait un petit groupe de marines totalement ivre qui jouait au poker et d'autre client assis au table mais nous devions être moins d'une vingtaine, le barman arriva devant Ryan et le regarda d'un air neutre comme en réponse à sa L'enfant d'Orion répondit simplement -" Une Bière. ", sans plus de révérence le barman s’exécuta et apporta le breuvage et le posa sur la table, il n'y avait rien de mieux au monde qu'une bonne bière bien fraiche après un génocide.

HRP 1: Bon il est 9h je suis crevé, un truc puissant et comme certain l'on remarqué quand je suis crevé j'écris aussi bien qu'un grognard atteint de Parkinson donc ce texte de petite taille risque d'être bourré de fautes au possible, je m'en chargerais à la seconde ou j'aurais dormis.
HRP 2: Ordo j'ai presque finis la fiche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   Sam 22 Déc 2012 - 22:47

" Une Bière. "

Edward tourna lentement la tête vers la voie qu'il venais d'entendre, les yeux vers le sol. Une simple paire de tennis ... Un jean visiblement un peu serré mais pas trop, un T-shirt parfaitement neutre, une paire de plaques ... Et le visage du caporal dont il soupçonnait d'avoir entendu la voie. Edward tourna les yeux vers son second verre, qu'il n'avais même pas entamé ... L'alcool ne lui avais jamais réussit, et il n'avais pas envie de boire de toute manière. Noyer ses problèmes dans l'alcool ... lui rappelait de mauvais souvenirs. Des souvenirs de famille en fait. Le souvenir d'un père, pas forcément le sien visiblement, qui avait tendance a cogner quand il n'avais pas assez de sous, qu'il les ai gagné ou qu'on l'ai fait pour lui ... L'Ex-ODST ferma les yeux un instant en tentant de chasser l'image de son paternel de sa mémoire. Il était mort depuis des années de toute manière, de même que la population de toute la planète. Re tournant la tête vers le caporal, Edward se décalla d'un siège pour se poser a coté de lui, signalant sa présence par un petit toussotement.

Bonsoir caporal ... Ryan ... Je sais pas comment je dois vous appeler en dehors du service.

Edward regarda un instant la mousse de sa bière devant lui, ne sachant pas du tout par quoi continuer ... En même temps, que dire? Il avais simplement revu Ryan a l'occasion de Washington, mais n'avais pas eut de vrai conversation avec lui ... Rien de plus que des ordres. Il ne savais même pas comment il devait le considérer en dehors du service. Supérieur? Pote? Ami? Le nombre de personnes auxquelles Ed pouvais adresser la parole de lui même était assez restreint en fin de compte ...

Ca fait ... drôle de vous voir ici. Je suppose qu'on dois être un paquet a avoir été lâché ici après ce qui s'est passé a la capitale. ça fait longtemps que je n'avais pas eut de permission comme ça, la vie civile est un peu étrange ... Du moins je trouve.

Jouant entre ses doigts avec une des cacahuètes mises a disposition sur le bar, Edward finit par la briser entre deux doigts, et en avala le contenu en jetant la coquille dans le cendrier destiné a cet effet. Il se tourna ensuite vers le sergent, tentant de cerner quelque chose dans son regards a l'aide de ses deux pupilles rubis. Un léger silence seulement troublé par les bruits de conversation en arrière plan s'installa entre les deux hommes. Edward décida finalement de le rompre, et au passage de vider ce qu'il avais sur le cœur.

Je suis désolé de vous avoir fait foutre en tôle. Franchement. Ca dois être le seul truc que je regrette d'avoir fait. Barren, rien. La dernière mission? Rien. Tout ce que j'ai fait en tant qu'ODST ou marines, rien. Ça par contre, oui. J'ai même pensé a un moment que miller allait vous faire passer sur la chaise autant que moi. Si on m'avais laissé témoigner, je pense que la seule chose que j'aurais dis a ce procès était que vous aviez fait au mieux en fonction de la situation, et que c'est intégralement moi qui ai merdé en primant le mauvais ordre. C'est vrai. Ouin, ouin, frappez moi caporal, j'ai été une très vilaine fille.

Edward tourna brusquement la tête de l'autre coté, et vit son reflet, tranquillement allongé sur le ventre sur le bar, en train de le regarder dans les yeux avec un sourire narquois des plus insupportables.

Non tu l'as pas dis, mais j'ai presque l'impression que le message est là. C'est rose et mignon comme de la guimauve faite a partir de poney broyé ton truc, franchement, c'est coulaaaaaaant ... beurk, a en vomir. T'as finit le sentimentalisme a deux balles?

Edward secoua la tête, et tenta d'ignorer la voie caricaturale-ment idiote de son hallu qui cherchait vraiment a lui taper sur le système ... Au moins, a part le fait qu'il ai tourné la tête au beau milieu de sa phrase, Ryan ne semblait rien avoir remarqué de louche ... Un raclement de chaise sur le sol se fit entendre dans le bar.

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   Dim 23 Déc 2012 - 6:27

L'alcool sans aucun doute le meilleur ami du Caporal depuis son entré dans l'UNSC, il ne compte plus le nombre de bouteilles qu'il a bu pour ne pas oublier, mais surtout pour se faire pardonner, en effet Ryan se sent très proches des soldats sous sa responsabilité, surtout quand l'ONI, pour garder une bonne image au niveau de la propagande ennemis classaient les soldats comme "Disparu au combat" et inventais de mensonge pour les familles pour ne pas à avoir à s'impliquer politiquement, ces mensonges lui restaient en travers de la gorge depuis trop longtemps, finis les mensonges, maintenant il faut que qu'un homme se démarque et fasse régner la justice et non la terreur, toutes ces soldats rognés par notre gouvernement, notre nation nation que nous avons toujours juré de défendre aux périls de nos vies.

Miller était le principal responsable de se massacre, se lâche c'était enfui en laissant les soldats de la BRC défendre son bunker, tant de vie perdues, tant de soldats tombé en vain d'on le sang recouvre maintenant la belle ville de Washington.

Le Caporal ne pouvait pas renoncer maintenant, il étais désormais l'heure de devenir encore plus fort afin de regagner sa gloire d'antan, redevenir un Helljumper c'était le seul moyen qu'avait trouvé Ryan pour laver son honneur entaché du sang des innocents.

Alors que Ryan était en train de se remettre en question et savourais sa bière, quelqu'un pris le siège se trouvant à côté de lui, au début le Caporal n'y prêtait aucune attention particulière, néanmoins vu le nombre de place vide dans le bar il était étonnant que quelqu'un prenne le siège se trouvant à côté de lui, la personne fit un léger toussotement sans doute pour indiquer sa présence et Ryan tourna légèrement la tête dans la direction dite, L'impossible c'était produit, la personne qui venait de s'assoir à côté de lui n'était autre que la première classe Hordika, que venait-il faire dans ce bar ?

Aucun son sortit de la bouche du caporal, et fit signe au barman de lui resservir une bière, c'est alors que la première classe engagea la discutions. -"Bonsoir caporal ... Ryan ... Je sais pas comment je dois vous appeler en dehors du service." le Caporal ne répondit rien à cela et continuais à boire sa bière tranquillement tous en écoutant à moitié les dire d'Hordika. Ryan n'aimait pas trop les conversationq en dehors des champs de batailles, il étais presque devenus sociopathe au fil des années qui font de lui maintenant un vétéran avéré de l'UNSC.

Que pouvais-je répondre à cela ? La question de la première classe était presque inutile, la réponse était évidente je n'étais pas en service il devait donc m'appeler Ryan enfin ... c'est le Bleu, depuis Barren il n'a cessé de m'étonner.

"Ca fait ... drôle de vous voir ici. Je suppose qu'on dois être un paquet a avoir été lâché ici après ce qui s'est passé a la capitale. ça fait longtemps que je n'avais pas eut de permission comme ça, la vie civile est un peu étrange ... Du moins je trouve." Le gamin avait été marqué, les massacre, il devait avoir quoi ? 22 ans à tous casser, il était trop jeune pour connaitre l'amertume de la trahison et les massacre d'innocents, il sera sans aucun doute marqué à jamais autant physiquement que psychologiquement. Lui aussi avait reçu une permission après la Chute de Washington, comme la majorité des marines présents lors du massacre, au-dessus des nombreuses bouteilles qui était au mur, il y avait une télé qui parlait de l'intervention de l'UNSC à Washington, la presse clamait haut et fort que ce carnage avait été causé par les rebelles dans le but d'une déstabilisation du système politique, c'était belle est bien le 26°eme siècle, la désinformation régnai c'était obligé que le SRN avait manipulé les médias afin de se couvrir ,mais cela ne pourrais durer qu'un temps.

C'est alors qu'il y eu un long silence, silence qui donna le temps à Ryan de prendre une autre gorgée de ce breuvage divins qui n'étais qu'autre de la bière. "Je suis désolé de vous avoir fait foutre en tôle. Franchement. Ça dois être le seul truc que je regrette d'avoir fait. Barren, rien. La dernière mission? Rien. Tout ce que j'ai fait en tant qu'ODST ou marines, rien. Ça par contre, oui. J'ai même pensé a un moment que Miller allait vous faire passer sur la chaise autant que moi. Si on m'avais laissé témoigner, je pense que la seule chose que j'aurais dis a ce procès était que vous aviez fait au mieux en fonction de la situation, et que c'est intégralement moi qui ai merdé en primant le mauvais ordre. C'est vrai." Ahh ouais quand même le Caporal ne s'attendait pas du-tout à cela, Hordika était presque à genoux en train de vider sa conscience, je n'allais pas l'empêcher, certes un marine qui est sur le point de pleurer c'est n'était pas très viril ,mais le gamin avait vraiment besoin de se vider... Pauvre de lui, il avait passé trois mois au centre de détention de Washington, mais ce n'était rien par rapport aux cinquantaines de famille qui ont tous perdu des êtres cher lors de la Chute de Barren. Le gamin aurait pu passer sur la chaise, d'un certain côté lorsque l'on est un ODST l'on devient le fleuron de l'UNSC et il fallait toujours rester sur ses gardes et faire bonne allures par rapport aux médias.. Tiens en parlant de média à la seconde même ou Hordika eu finit son discours inutile ,mais néanmoins sincère, la télé fit un rappel des informations, Il y avait Lord Hood qui tapait de son marteaux avant de rajouter que j'étais coupable... c'est alors que ma tête et celle de Hordika apparurent en pleine écran avec nos noms.

moins d'une dizaine de seconde plus tard, dans le fond de la salle, un groupe d'hommes se leva brutalement, faisant racler leurs chaises sur le sol du bar et se dirigèrent dans la direction des deux anciens Helljumpers l'un d'eux ajouta haut et fort. -"C'EST VOUS ! C'EST VOUS LES RESPONSABLES DU MASSACRE QU'IL Y A EU SUR BARREN ! " C'est alors qu'un groupe de cinq hommes tous visiblement état d'ébriété je ne tournais pas la tête contrairement à la première classe qui regardait le groupe avec la colère au poing.

-"C'EST VOUS QUE JE PARLE, VOUS FERIEZ MIEUX DE DÉGAGER AVANT QUE JE VOUS EN COLLE UNE ! " Le barman regarda Ryan d'un air << Attention aux conneries, il y a pas de ça dans mon bar >> Le caporal ne fit rien et continua tranquillement de boire sans se soucier des individus lui adressant la parole, il regarda alors Edward d'un air calme et ajouta -"Finis ta bière Ed.", Hordika le regarda d'un air suspicieux et n'eut le temps de prendre sa bière que l'un des cinq hommes pris la bière de Ed avant de vider son contenu sur le crâne de la première classe.

-"Il l'a finis sa putain de bière maintenant cassez vous" C'est alors que Ryan fit un rapide signe à Hordika lui faisant bien comprendre qui allait bientôt se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   Mer 26 Déc 2012 - 23:34

Edward leva la tête vers la télé ... un petit rappel visiblement ... Des infos déjà traités depuis longtemps. Visiblement, le caporal n'avais rien a répondre ... ed porta sa bière a ses lèvres en regardant l'écran bleuté. Il posa doucement sa chope sur le comptoir. Et la relâcha tout aussi doucement, avant de lentement poser sa main sur la table de bois. Son visage était a l'instant parfaitement neutre. Par contre, sa main semblait prête a exploser. Un rappel d'info. La sentence de lord hood qui abattait son marteau sur le socle de bois a trois reprises. Le visage dur d'un homme qui prononçait un verdict en son âme et conscience. A coté de lui, Miller, furieux d'avoir laissé deux proies échapper a l'échafaud. De l'autre coté, Wallace, qui semblait a peu près satisfait de la peine qu'il avait réussit a négocier. Eux, ils n'étaient que les juges. Ils n'avaient fait qu'exposer des faits plus ou moins véridiques devant une assemblé et avaient du trancher pour établir une condamnation juste. Edward ne leur en voulais pas le moins du monde. Un sourire carnassier encadré par des mèches de cheveux. Un soupçon de regret fugitif avant une phrase assassine. Une paire d'yeux qui lui prédisaient la chaise. Un ricanement étouffé dans la salle. Une voie faussement outré qui cache un amusement certain. Tout un concert de sensation gravé dans la mémoire de l'ancien ODST. Un concert de sensation qu'il n'accueillait pas un sourire aux lèvres. Dans son dos, des chaises raclèrent le sol.

-"C'EST VOUS ! C'EST VOUS LES RESPONSABLES DU MASSACRE QU'IL Y A EU SUR BARREN ! "

Edward tourna la tête, visiblement les chaises avaient raclé le plancher pour eux ... Tournant la tête vers sa main, le jeune homme se forca a la décrisper. La veine qui palpitait a son sommet lui rappelait d'autres souvenirs biens plus anciens qu'il n'avais pas plus envie d'évoquer.

-"C'EST VOUS QUE JE PARLE, VOUS FERIEZ MIEUX DE DÉGAGER AVANT QUE JE VOUS EN COLLE UNE ! "

Edward ferma les yeux en soupirant un peu ... ce bruit ... il aurais franchement préféré rester seul. Il sentit un instant contre sa poitrine le métal froid de ses plaques et de son pendentif écarlate. Le souvenir de sa mère l'aida a achever de relaxer ses nerfs, et il rouvris simplement ses yeux rubis pour les porter sur ryan, qui semblait calme comme un lac.

"Finis ta bière Ed."

Edwards regarda le caporal avec un haussement de sourcil ... pourquoi ... ha oui, a cause d'eux. L'espace d'un instant, l'ancien hell jumper les avait oublié. L'espace d'un instant. Parce que cette main qui venait de saisir sa bière et de lui verser sur sa tête devait appartenir a un de ces types. Ainsi que la douce voie qui gueula juste a coté de son oreille. Beeeurk, rien qu'a l'odeur ed pouvais deviner que la sympathique personne en train de parler était complètement saoule.

-"Il l'a finis sa putain de bière maintenant cassez vous"
Dites les gars, vous êtes surs qu'il y a pas genre moyen que ... vous retourniez a vos tables tranquillou, et que vous me laissiez discuter un petit peu avec mon caporal pour profiter de ma permission sans
T'ES SOURDS OU T'ES CON?


Edward sentit une main le saisir au col et le retourner pour le soulever de son tabouret et le mettre face a la face rougie d'un gaillards visiblement aussi furieux qu'aviné. Le marines hésita un moment a fouetter l'air devant son nez tellement l'alcool empestait autour de la bouche du gus, mais renonça finalement en pensant que de toute manière, sa main était mieux a sa place, et pourrais être amené a servir dans pas longtemps.

JE T'AI DIS DE DEGAGER DE MON BAR!
Je dois être con alors ... Vous voulez bien m'expliquer en m'accompagnant? Et au passage, je sais marcher, merci ...


Le type se tourna vers ses confrères de boisson, visiblement un peu surpris de la réponse, puis éclata d'un rire mauvais en se retournant vers le marines qui faisait bien deux bonnes têtes de moins que lui.

Mais c'est qu'il a de l'humour ... Avec grand plaisir gamin, ouvre la voie ...

Edward fourra ses mains dans ses poches, secoua ses mèches en envoyant volontairement une bonne rasade de bière dans la tronche du soiffards au passage, et se mit tranquillement en marche sous le regards d'absolument tout le bar. Un tabouret bougea dans son dos ... visiblement, le barman n'avais pas envie de voir Ryan se faire plaisir sur le comptoir avec deux autres gus ... Plaisir dans le sens ou ... ho, et puis dans le sens qu'il voulais, c'était un grand garçon aussi. L'air frais de New-york paru glacé a edward quand il ressortit du bar et leva les yeux au ciel vers les pointes des grattes ciels de "la ville qui ne dort jamais". Se tournant vers les deux alcooliques en se demandant ce qu'il allait dire, il fut interrompu dans ses reflexions par une droite qui l'envoya directement au sol. L'ancien ODST se releva avec un petit sourire en coin en regardant celui qui lui avait collé un pain aussi magnifique, lequel n'avais visiblement pas aimé avoir des tâches de bière sur la veste.

ça te dérangerais de frapper l'autre joue? Histoire d'équilibrer?

La réponse ne tarda pas a venir, et le marine fut projeté contre une poubelle a laquelle il s'appuya avec un sourire, le nez se mettant a perler d'un liquide aussi écarlate que ses prunelles ...

Au bout de quelques minutes d'un traitement a sens unique, Edward se releva une fois de plus, et consentit enfin a sortir ses mains de ses poches en penchant la tête, la joue un peu enflé par le traitement qu'on leur avait infligé. Face a lui, suant comme un boeuf, un civil qui semblait de plus en plus énervé d'avoir l'impression de cogner dans un sac de sable. L'ancien hell jumper ne faisait même pas semblant de répliquer. Pas un cri, pas un mot. Juste un énervant sourire qui perdurait malgré le coté un peu déformé que lui donnais le joli petit hématome qui avait poussé sur la joue d'edward. Ce dernier cracha un petit jet de sang a terre et pencha la tête sur le coté en se craquant les poings.

C'est bon, tu t'es assez défoulé? Tu as plus envie de jouer?
Putain ... J'en ai ma claque.
Tant mieux, il ne faut pas abuser des bonnes choses ... Tu nous laisse retourner boire maintenant?


Dans le dos du soiffard, deux de ses compares saisirent les bras de ryan pour "l'immobiliser" ... drôle. comme si on allait pouvoir l'empêcher de quoi que ce soit ...


Comme disait ma grand mère ... Ya un moment où il faut arrêter de rire ... Et où quelqu'un meure.

ed haussa un sourcil et pencha la tête de l'autre coté quand il vit l'homme sortir un couteau de combat de sa veste et le déplier. A croire qu'il était taré ... Sans un mot de plus, un sourire un peu plus large sur les lèvres, Edward ... tourna sur lui même, sauta sur la poubelle, et déplia ses jambes d'une détente pour sauter et se retourner en l'air .. Son genoux percuta bruyament le crâne de l'homme qui s'écroula sous l'impact, et l'ODST roula a terre avant de se redresser et de shooter dans le bras tenant l'arme, la faisant décoller et voler quelques instants pout tomber dans une flaque, un peu plus loin dans la ruelle obscure. Son propriétaire se releva, se tenant la tête avec un air furieux sur le visage, une larme de douleur et de surprise semblant sortir au coin de son oeil, et serra le poing en le tendant vers Edward.

Bon ... Maintenant que tu n'as plus ton beau joujou, voyons ce que tu vaux contre une cible qui, sans vouloir me vanter, cogne un peu plus fort que toi espèce de fillette.

L'ancien hell jumper n'avais rien perdu de son sourire ... au contraire ... Pour la première fois depuis un petit bout de temps ... il s'amusait franchement. Il releva les poings, et se mit en garde en voyant deux loubards lui foncer dessus ...

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BAR] C'est la blague de deux anciens ODST qui entrent dans un bar ... [PV hicks]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blague a deux balles !!
» Mes mathématiques sur une étagère
» Le "poste de travail"
» Boeing envoie deux 777F tout neuf dans le désert
» Réflexions mathématiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
La Terre
 :: New York.
-
Sauter vers: