Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Horreur & Damnation! - Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord T. Hood
Navy, Amiral
avatar

Nombre de messages : 9
Humeur : Sérieuse.
Date d'inscription : 26/02/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Discipline
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil d'assaut MA5B

MessageSujet: Horreur & Damnation! - Débriefing    Mer 5 Juin 2013 - 17:57

Quelques jours étaient passés depuis le retour des différentes équipes de recherches... Ou plutôt, une seule était revenue.

Je ne savais pas comment ça s'était passé là-bas, mais tous les rapports que j'avais eu aux différents réveils m'avait conforté dans le fait qu'ils avaient vu l'enfer. Enfin, je n'avais eu accès qu'à une partie des dossiers, l'ONI ayant encore caché une partie des données. Heureusement, cet adjudant m'avait tout raconter, sans se préoccuper si l'ONI viendrait fouiller et le punir pour cela, même si dans le fond, il ne faisait que son devoir de soldat. Enfin, il n'était plus adjudant maintenant, et les survivants avaient été convoqués pour un "débriefing" qui était filmé, même si en vérité, il s'agissait plus d'une propagande interne, en attendant d'avoir redorer notre blason, et surtout d'avoir put vraiment protéger l'humanité, et pas seulement sacrifier nos hommes inutilement ou aux profits d'une recherche quelconque.

Remettant une ultime fois mon uniforme, je rentrais dans le hangar qui les abritait, le même hangar où ils étaient rentrés après leur mission si difficilement achevée.

Musique d'ambiance:
 

Ils étaient là, le regard encore un peu las, et incroyablement fatigué. Certains étaient encore reliés à quelques appareils de transfusion, d'autres portaient des bandages et des écharpes pour leur bras cassés. Quelque uns avaient des béquilles, mais dans l'ensemble ils étaient encore intact, mis à part quelques hématomes et ces regards... Je m'avançais devant eux, le pas régulier, alors que le reste des hauts gradés présents m'attendaient sur le podium. Là encore, un malaise régnait. Aucun sourire apparent. Atteignant le centre du podium, je déclarais.

- Et bien... Désolé de l'attente... Vous savez tous à quel point les gradés aiment les uniformes impeccables...

La foule ricana un peu, ce qui me réconforta. Il fallait détendre l'atmosphère, surtout après tout ce qu'ils avaient traversé... Reprenant mon sérieux, je commençais mon discours.

- Si je vous ai réunis aujourd'hui marines, mercenaires, c'est pour vous récompenser... Vous récompenser des efforts que vous avez faits, de tous ces sacrifices, de toutes ses blessures subies. Tout cela au nom du CSNU, ou de la BRC. Cela afin de redorer une image souillée par un seul homme. Vous pouvez être fier, fier de ce que vous avez fait ses derniers jours. Vous avez survécu, mais plus que tout, vous avez montré que l'humanité était forte, et n'hésitait pas à se mettre en péril pour sauver quelques vies. C'est pourquoi, au nom de tous l'UNSC, je vous remet ce ruban.

Spoiler:
 

Je quittais ensuite le podium, accrochant le ruban sur le torse de chaque soldats. Je m'arrêtais ensuite devant Virgil Summers, qui portaient encore les séquelles de ses actes, et sa volonté de sauver ses hommes.

- Virgil Summers. Vos actes vous honorent, vos connaissances en médecine approfondies ont permis de sauver la vie de toutes les personnes ici présentes, qui plus est vos capacités de leader nous ont marqués, c'est pourquoi à partir de ce jour, vous porterez le grade de capitaine et que nous vous remettons ces rubans. Mes félicitations.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Je lui murmurais ensuite.

- La prochaine fois, il ne me sera pas aussi facile de placer vos mots sur le compte des effets de la "drogue" capitaine.

Continuant ma route, je me retrouvais devant Mr Sorince, et Mr Kelrod.

- Messieurs, vos aptitudes nous ont également interpellé. C'est pourquoi nous avons décidé de vous promouvoir au grade d'Adjudant-chef. Faites attention, c'est une grande responsabilité.

J'arrivais ensuite au niveau de Hicks et Hordika.

- Que dire de vous... Vos rapports sont balancés entre courage et déshonneur. Néanmoins, et suite aux recommandation du nouveau Capitaine Summers, nous avons décidé de vous laisser une chance. Caporal Hicks, à partir de ce jour, vous êtes réabilité au corps des ODST et reprenez votre grade de sergent! Quand à vous Hordika, les gradés estiment que vous n'êtes pas encore prêt à retrouver votre ancien corps d'armée, cependant, ils sont d'accord pour dire que vous méritez plus. C'est pourquoi à partir de cet instant vous êtes promu au grade de caporal. Bravo messieurs, et ne me décevez pas à nouveau.

Mon chemin m'amena ensuite vers les BRC. Je les félicitais tous un par un, puis terminais finalement ma route devant un mercenaire du nom de O'Connor.

- O'Connor, vos capacités de combattants et de leadership ne nous ont pas été cachés. C'est pourquoi vous prenez à partir de ce jour le grade équivalent à celui des sergent de l'UNSC, Darrel Powers est fier de vous. Qui plus est, nous avons décidé de vous remettre ce ruban, preuve de vos capacités de chef.

Spoiler:
 

Retournant finalement sur le podium, je terminais mon discours les félicitant à nouveau. Puis, après quelques mains serrées je quittais le hangar, retournant aux devoirs qui m'appelaient, il me restait encore beaucoup à faire...

[Hrp] Merci à tous pour avoir participé à ce scénario ! Vous pouvez ( et devez ) directement poster vos réactions à la suite de ce message, les rubans seront envoyés au bon format par mp, et pour les plus impatients, vous pouvez dés à présent copier les images dans les signatures de ceux qui étaient déjà donnés. Vous pouvez donc commencer un nouveau rp, avec peut-être votre nouveau grade. [/Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Hicks
Banni
avatar

Nombre de messages : 219
Localisation : Affronte les Fantômes de son passé - [Inconnue]
Humeur : Froid, Calme, Patriotique
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : ➢ M6D-Socom
Autre Compte : Amy
Arme n°2 : ➢ ➢ SRS99C-S2-AM (Custom)

MessageSujet: Re: Horreur & Damnation! - Débriefing    Sam 8 Juin 2013 - 17:27


Quelque jours après notre retour sur le Mambo Italiano, Ryan c'était à peu prêt remis de ses séquelles suite à la prise concentré de drogue, normalement son métabolisme Orion avait l'habitude des drogues de Guerre et les effets secondaires n'était que bénin mais cette fois il a failli y laisser la vie, et si l'Adjudant Summers n'avait pas réagit avec une extrême rapidité il serai possiblement mort ou maintenu dans un coma artificiel pour une durée indéterminé...

Quoi qu'il en soit désormais Ryan avait une dette envers Summers, dette qu'il remboursa en temps voulu. Ryan d'un pas lent l'ex ODST se dirigeai vers le Hangar du Mambo Italiano dans lequel avait lieu la dite "cérémonie" présidé une fois de plus par Lord Hood lui même.

Tous les Survivant de Spartacus était présent... en plus ou moins mauvais état, en ce qui concernait Ryan ce n'était que quelque bandages et pansement mais il était encore sous surveillance médicale par rapport à un problème cardiaque, en effet Ryan avait été soigné comme un humains lambda et non comme un Orion mais les prises de sangs feront bien savoir aux autres qu'il est un Soldat d'Orion.
Suite à cela Lord Hoot entra dans le hangar du Mambo Italiano suivis de près par des CamérasBot filmant la scène et lorsque qu'il eu atteint la "podium" il déclara.

- "Et bien... Désolé de l'attente... Vous savez tous à quel point les gradés aiment les uniformes impeccables..."

"Je n'avais pas souvenir que Lord Hood avait un sens de l'humour la dernière fois que l'on c'est rencontré ..."

" Si je vous ai réunis aujourd'hui marines, mercenaires, c'est pour vous récompenser... Vous récompenser des efforts que vous avez faits, de tous ces sacrifices, de toutes ses blessures subies. Tout cela au nom du CSNU, ou de la BRC. Cela afin de redorer une image souillée par un seul homme. Vous pouvez être fier, fier de ce que vous avez fait ses derniers jours "

Ce discours était pour le moins déconcertant, il était plutôt facile de féliciter, et d'envoyer des soldats à la mort au nom de l'UNSC, mais Washington nous avait bien donné la preuve que de nombreux soldats ne défendait pas les mêmes valeurs, la Liberté, l'Honneur, la majorité se battaient pour la Gloire, pour l'Argent, mais les valeurs patriotiques n'avaient plus aucun sens
à notre époque.. Seul quelques hommes avaient le courage de se battre pour de réels convictions.
Plusieurs soldats furent décoré voir même promu et c'est alors alors que Lord Hood passa devant Ryan.

" Que dire de vous... Vos rapports sont balancés entre courage et déshonneur. Néanmoins, et suite aux recommandation du nouveau Capitaine Summers, nous avons décidé de vous laisser une chance. Caporal Hicks, à partir de ce jour, vous êtes réhabilité au corps des ODST et reprenez votre grade de sergent !"

Ryan n'en croyais pas ses oreilles.. Enfin... Après tant d'efforts ... Après tant de service rendu toujours au nom de l'UNSC, il était enfin récompensé, et il allait de nouveau pouvoir porter fièrement son armure d'Helljumper. Summers avait donc dis vrai, ce n'était pas une raison pour arrêté là, quoi qu'il arrive il continuerais à ce battre avec la même ferveur. Suite à cela il se mit au garde à vous.

Lord Hood passa ensuite devant le Mercenaire de la BRC sous le nom de O'Connor qui fut promu au grade de sergent.. Ryan ne savait pas pour quoi mais il était certain que son chemin croiserais bientôt celui du Mercenaire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hordika
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 250
Localisation : Probablement dans l'espace ...
Humeur : d'humeur a sauter depuis l'espace.
Date d'inscription : 10/06/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Mitraillette SMG 7S
Autre Compte : Rell 'Ikiha
Arme n°2 : Pistolet M6C

MessageSujet: Re: Horreur & Damnation! - Débriefing    Sam 8 Juin 2013 - 18:50

La mort. Un genre d'absolu. Un lieu dont personne ne revient, mais où tous doivent se rendre. Rien ne différencie réellement un cadavre d'un autre. Une fois mort, tous les hommes sont égaux. Et un corps ne génère généralement plus le moindre problème : ce n'est plus une menace potentiel, ni quelque chose qui peut encore vous tuer. Et pourtant, Edward avait eut la démonstration du contraire dans cette station. Là bas, il avait eut un avant goût de ce qu'aurait pu être l'enfer, si il avait cru à quelque chose du genre. Son pendentif écarlate, doucement caché entre ses plaques militaires, lui rappelait en chaque instant à quoi il croyait lui. Même si ça avait probablement disparu. Même si c'était une religion qui ne comportait plus qu'un seul membre. Une religion sans dieu. Sans prêtres, sans véritables règles. Une religion qu'Edward adorait pour sa simplicité. Et une religion que, malgré ses années en tant que soldat, à affronter et à distribuer la mort aux ennemis de l'UNSC, il n'avait jamais renié ni trahit. Et en laquelle il aurait probablement la foi jusqu'à ce que quelqu'un finisse par réussir à l'abattre.

Même s'il n'avait pas reçu de blessure grave, Edward avait tout de même du mal à garder le garde à vous lors du débriefing. Les effets de la drogue et de la fatigue. La tension qui n'arrivait pas à retomber. L'envie de continuer à tuer qui se manifestait toute seule. Heureusement, contrairement à la mission qu'il venait d'effectuer, c'était un débriefing tout à fait ordinaire, avec un gradé tout à fait pas du tout sur le terrain qui disait qu'il avaient fait du bon boulot. A force, Edward avait l'impression d'entendre strictement toujours la même chose à la fin de chaque mission, et ce n'était pas si loin de la vérité ... Sans compter que c'était faux. "l'humanité n'hésite pas à se mettre en péril pour sauver quelques vies" ? Après washington, cette phrase sonnait déjà particulièrement creux, mais après la station spartacus, c'était juste risible. Personne, à part l'équipe de secours, n'était revenu en vie de cette station, et qui plus est pas entière. Ils avaient affrontés des hordes sans nom de créatures plus mortes que vivantes, avaient dû brûler les corps de ceux qui étaient tombés ( Edward avait eut le temps de lâcher une poignée monstrueuse de plaques au premier homme qu'il avait vu avant que les convulsions ne lui fassent brutalement perdre conscience ) et la seule solution qui leur avait permit de s'en sortir avait été une drogue qui avait, si il avait bien retenu, carrément fait faire un arrêt cardiaque au caporal Hicks. Une médaille d'on ne sait quoi de plus sur le torse donc ... Edward se demanda un instant si ce truc pouvait se revendre, mais écarta cette idée de son esprit. Comme s'il avait quoi que ce soit à faire de son argent de toute manière ...

Voyant que l'amiral commençait à faire la liste de chaque nouveau gradé en passant devant les soldats un à un, Edward força son dos à craquer et à le redresser d'un bon centimètre, gardant le regard fixé vers l'horizon. Les ongles de son poing fermé commençaient lentement à lui rentrer dans la chaire, même s'il n'en tenait pour l'instant pas compte. Il n'avait pas de raisons d'être énervé. Mais au fond de lui, il l'était quand même, et n'y pouvait rien. L'amiral fit encore quelque pas, et s'arrêta devant lui et Ryan. A sa tête, soit ce qu'il allait dire lui faisait mal à sortir, soit il n'en revenait lui même pas.

- Que dire de vous... Vos rapports sont balancés entre courage et déshonneur. Néanmoins, et suite aux recommandation du nouveau Capitaine Summers, nous avons décidé de vous laisser une chance. Caporal Hicks, à partir de ce jour, vous êtes réabilité au corps des ODST et reprenez votre grade de sergent! Quand à vous Hordika, les gradés estiment que vous n'êtes pas encore prêt à retrouver votre ancien corps d'armée, cependant, ils sont d'accord pour dire que vous méritez plus. C'est pourquoi à partir de cet instant vous êtes promu au grade de caporal. Bravo messieurs, et ne me décevez pas à nouveau.
Félicitation "caporal", vous êtes actuellement encore plus rigide que si on vous avait enfoncé un balais là où je pense. Et pourtant, pas le moindre signe d'expression du visage. Peur d'avoir des galons? Ou c'est la déception de ne pas redevenir ODST en étant première classe qui vous turlupine?

Le champs de vision d'Edward se troubla un instant, mais il ne bougea pas. Alors que l'amiral Hood reprenait sa marche, il voyait derrière lui la même silhouette d'ODST à visière rouge qui l'observait, tranquillement appuyé contre un mur. Si il avait eut une arme de service, la possibilité qu'il l'eut prit pour tirer dessus n'aurais pas été nulle ... mais on ne laissait pas un soldat se balader avec une arme de poing à une remise de médailles. Les gradés ne voulaient donc pas le voir revenir chez les soldats en noir?

Surement à cause du meurtre de 50 personnes.

Personne ne pouvait le faire taire lui? Edward était parfaitement au courant de ses "fait d'armes", et au final être resté ce qu'il était ne l'aurait pas dérangé du tout ... Mais une promotion en tant que caporal sans changer de corps d'armée l'énervait. Surement le "ont estimé que". Comme si une bande de politiciens ( à un certain grade, les militaires n'étaient rien d'autre ) qui ont oublié le terrain depuis qu'ils ont leurs jolies étoiles pouvaient "estimer" si un homme, au sein d'un groupe de marines, mérite ou non d'appartenir aux ODST ... Enfin bref. Le coté positif de la chose, c'est qu'il était désormais caporal. Et donc qu'il n'avait plus à subir les ordres d'absolument tout le monde ... Juste tous ceux qui n'étaient pas première classe ou caporaux aussi. Enfin c'était mieux que rien ...

L'amiral retourna sur le podium, lançant une félicitation générale de plus, avant de disparaitre de même que les gradés. Rompant le rang de même que les autres soldats présents, Edward se mit en marche avec un soupire, marchant un peu trop vite pour qu'on l'accoste à propos de ... de quoi que ce soit dont on puisse lui parler. Il n'avait envie que de dormir. Faire une sieste d'une petite douzaine d'heures, manger quelque chose, dormir encore, prendre un petit dej', et ensuite aller faire un peu de sport. Cependant, alors qu'il passait une énième porte pour se diriger vers la "chambre" ( le terme de cellule aurait peut être été un peu plus approprié ) qui lui était attribué, il fut arrêté par une main sur l'épaule. L'idée de casser le bras du propriétaire de ladite main germa dans son esprit, puis fana avant même d'avoir éclot quand il fit volt face.

T'as toujours autant une tête de déterré.
Dixit un type qui ressemble toujours à un vampire. Salut Sin.
Alors, heureux d'être passé caporal?
Si on veux ... Content d'être sortit de prison?
Ouaip ... Et je sais déjà que je serais dans la même escouade que toi en plus. Félicitation caporal.

L'albinos se contenta de lui mettre une tape sur l'épaule avant de repartir dans le couloir, laissant Hordika ... cloué sur place. Un simple sourire naquit sur ses lèvres. Finalement, tout n'était pas si mal que ça ...

_________________



"On m'a dit un jour que j'étais con. A celui qui un jour m'a dit cela. A tous ceux qui me l'ont dit par la suite. Et à tous ceux qui l'ont pensé.
Je. M'en. Fous.
Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeck Anderson
ODST, Sergent
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 21
Localisation : CLASSIFIED
Humeur : Réfléchis dans l'action.
Date d'inscription : 02/03/2013

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'Assaut MA37 Calibre : 7,62 mm / Chargeur : 32 balles
Autre Compte : Hayden Hughes / Mike Sherman
Arme n°2 : M392 DMR Calibre : 7,20 mm / Chargeur : 15 balles

MessageSujet: Re: Horreur & Damnation! - Débriefing    Ven 21 Juin 2013 - 23:42


Dans la tête de Jeck tout était encore confus, les événements s'enchaîner encore et le mal de tête qu'il avait reçue à son réveille rester toujours aussi intense. Il ne savait pas vraiment combien de jours il avait dormi ni même si une quelconque personne s'était occupé de lui, sa tête était pleine de questions qui était restée en silence et qui revenait de surgir, que pouvais bien être c'est bestioles, des armes bactériologiques covenant ? En tout cas, il doutait fortement que cela viennes des Insurgés.


Jeck ne pouvait s'empêcher de chercher une réponse, une réponse suffisante pour expliquer les pertes de cette mission, un sourire ce format dans le coin de ses lèvres, aucun ODST n'était mort cette fois, c'était rare, très rare et assez réconfortant.
Il avait connu comme beaucoup des événements tellement troublants, tant de sacrifice dans des missions qui n'en valait sans doute même pas la peine, cette mission sembler être terrible, mais comparer à d'autre qu'il avait effectué, celle-ci rester plus ou moins dérisoire.


En vis... toute son escouade était en vie, y compris le Sergent Dick Herse.
Bien sûr il aurait voulu que celui-ci périsse dans la station orbital infesté par ces immondes parasite, mais Dick pouvait encore servir, malgré les diverses fautes graves dont il était responsable, il restait tout de même un élément important de son escouade. La drogue elle, n'avait pas épargné les survivants de la mission, les effets secondaires s'était fait sentir une fois à bord du pélican et les séquelles dût à celle-ci avaient laissé les autres membres de son escouade en piteux état.


Hammer entra dans la pièce avec un léger sourire


- Caporal, tout le reste de l'escouade est dans le hangar, pour la « cérémonie »
- Vous pouvez m'appeler Jeck depuis le temps que l'on se connait Hammer.
- Je trouve que Caporal vous donne un air plus autoritaire


Jeck fit un sourire en retour de l'ironie de celle-ci, un léger soupir ce dégageant après quelque seconde de réflexions.


- Tu ne changeras jamais toi...
- Pour rien au monde chef.

- Bien, je vous suis, allons récupérer notre récompense.


Hammer fit un signe de tête approbateur à Jeck et ouvrir la porte de la pièce pour se diriger vers le Hangar.


La salle de la cérémonie était grande, pas seulement parce que c'était un hangar, mais aussi grâce à la présence de l'homme qui si trouver.
L'amiral Lord Hood lui-même, il était très rare qu'ils organisent de telle cérémonie pour féliciter les faits d'arme et le bon d'écroulement d'une mission, surtout avec la présence d'un Amiral comme lui. Mais la fierté perdue sur Terre devait être redoré et c'était sans doute pour cela que Lord Hood voulait les féliciter, oui c'était une question de politique rien de plus, "comme si c'était elle qui allait faire trembler les covenants."
 
 
 
Jeck vit les regards fatigués des Marines et des BRC, pour ensuite se rapprocher de l'emplacement de son escouade.
Il n'avait pas l'habitude de ce genre de cérémonie et encore moins de recevoir une récompense, à moitié épuiser Jeck n'avait aucune blessure grave malgré le nombre incroyable de bandage qui se trouvait sur son torse et les différents membres endommager par la drogue.
Soudain il vit Lord Hood arriver sur le podium, en retard


- Super... Et après nous on doit toujours être à l'heure pour crever


Byran venais de lâcher cette phrase avec une fatigue écrasante, comme si ces mots avaient été dit avec une extrême intensité. Lui non plus n'était pas encore remis des effets de la drogue, il faut dire aussi que cette saloperie a fait presque exploser son cœur.


Jeck ne répondis pas aux paroles de Bryan, il ne voulait pas

commenter, lui aussi épuiser, pour lui, plus vite la cérémonie se déroulerait, plus vite il pourrait retourner dans un coin afin de se reposer.



                    Et bien... Désolé de l'attente... Vous savez tous à quel point les gradés aiment les uniformes impeccables...



Une blague, Lord Hood venait de détendre l'atmosphère de la foule qui se trouvait devants lui avec une blague, Jeck n'exprima aucunement l'envie de rire, car pour lui un Amiral telle que Lord Hood n'était pas un enfant de coeur, du moins il ne voulait pas imaginer une telle image de cette personne.






                    Si je vous ai réunis aujourd'hui marines, mercenaires, c'est pour vous récompenser... Vous récompenser des efforts que vous avez faits, de tous ces sacrifices, de toutes ses blessures subies. Tout cela au nom du CSNU, ou de la BRC. Cela afin de redorer une image souillée par un seul homme. Vous pouvez être fier, fier de ce que vous avez fait ses derniers jours. Vous avez survécu, mais plus que tout, vous avez montré que l'humanité était forte, et n'hésitait pas à se mettre en péril pour sauver quelques vies. C'est pourquoi, au nom de tous l'UNSC, je vous remets ce ruban.

Voilà, sa récompense, pour autant de mort, pour une fois peut-être que Jeck aller l'apprécier cette médaille, car ce n'est pas tous les jours que les ODST sont décorés par les temps qui courait.


Il regardait une dernière fois le regard de cet amiral qui paraît si amical, peut-être annonçait-il « le début d'un nouveau désastre » en leurs remettants ceci « il suffit qu'une seule de ces saloperies ce soit échapper pour foutre en l'air bien des mondes » pensait-il.
D'autre décoration s'ajoutait et pendants que les quelques Marines ayant survécu gagner en grade, Jeck affichait un étrange sourire, le genre de sourire que l'on n'affiche que pour cacher une sombre tristesse. « L'univers est tombé si bas et nous sommes si proche de ce sol indéfinissable »
Transporter par le Mambo Italiano, Jeck ne pouvais que suivre le chemin qui continuait de se tracer devants lui, vers sa prochaine mission et sans doute sa fin, un jour.

_________________



Spoiler:
 


"Parce que nous savons ceux qui ont chuté pour cette terre, nous n'abandonnerons rien et encore moins les vivants.

"Allez bougez vous, on a une race à sauver bande de con !" Bryan Wesley, UNSC Artemis

"Je sais pas trop en quoi croire soldat, la guerre, la victoire, tout cela nous dépassent, mais une chose est sûr, c'est que ces balles messieurs, elles font mal aux Covenant, et tant que j'en aurais, ils souffriront." Jeck Anderson, lieu inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.halofight.fr/t4218-presentation-jeck-anderson
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Horreur & Damnation! - Débriefing    

Revenir en haut Aller en bas
 
Horreur & Damnation! - Débriefing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horreur & Damnation! - Deuxième étage.
» Horreur & Damnation! - Dans le vaisseau en approche
» horreur
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Jds - Horreur à Arkham, le 26/02/2011, salle Asie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Scénarios :: Archives des scénarios :: Station Orbitale Spartacus-
Sauter vers: