Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opération: Soleil de Plombs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rex-098
Service de Renseignement de la Navy, Black Spartan
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 31/01/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Adj.Freeman
Arme n°2 : M90

MessageSujet: Opération: Soleil de Plombs   Sam 19 Oct 2013 - 19:33

Zone d’intervention: Planète Colonial Sahara
Heure d'intervention: 0000
Contact: Vitaly Odroni

Un long silence trônait dans la pièce aussi sombre que la nuit. Le holoprojecteur montrait une suite de carte, de plan et des zones ciblés avec une vitesse loin d’être celle du CSNU. Tout était orchestré à la vitesse fulgurante et caricatural des agents du SRN, la mission était des plus simples, pénétré dans la base et détruire trois zones importantes des rebelles pour satisfaire les hauts placé de la Terre, Opération Nouvelle Lune.
Objectif Baptême, un hangar à vaisseau sous une centaine de mètre de roche composé autant de plombs que d'aluminium, donc impossible à détecter par source de chaleur. C'était là que se trouvait selon les dernières sources satellite un prototype de chasseur rivalisant avec un longsword.  
Objectif Soleil: Un individu de haute importance c'étant approprié la base autrefois minière dans le seul de but d'en faire une zone de développement sécurisé. Les vidéos le montrait marchant dans le désert pour récupérer un camion. L'homme était visé, et l'entré principal se trouvait juste devant.
Objectif Feu, dernière cible de l'opération. Récupérer un maximum de données en un temps record. Tout semblait facile, tout semblait faisable, sauf lorsque la dernière information indiqua le nombre de rebelles et les trois derniers convois lourd qui s'y était dirigé.
Vitaly soupira un instant, et afficha aussitôt l'équipe avec qui il serait, tout indiquait que celle-ci devrait être rapide, discrète et capable d'une adaptabilité radical... Tout le désignait, mais pas son coéquipier. Le dossier s’arrêta dans un "censurer" étrange. Le vaisseau, l'équipement comptait un homme et une machine.
Une machine ? Le briefing parlait d'un homme... Dans tout les cas, l'agent du SRN coupa le monitor et se dirigea vers le hangar où un pélican spécialement conçut pour une vitesse de pointe et une invisibilité total au radars, l'attendait. Il monta à l’arrière pour voir un individu vêtu lourdement, trop lourdement pour une opération discrète.
Vous êtes mon coéquipier ?

L'homme le fixa un instant pour lui tendre un petit module, conçut comme une poignée de M6C. Il ne lui répondit pas, même lorsque Vitaly lui redemanda. La seul réponse donné fut un signe de la main pointant le dos de l'agent du SRN. Le pélican résonna lourdement, Vitaly se retourna et fit face à une immense armure noirâtre. Un Spartan type Deux. Rien que ca ?
Alors que l'agent du SRN le fixait, Rex ne put s’empêcher de grogner et d'avancer en silence. Le Spartan vit son tuteur en armure lourde passer à ces cotés avant de dire une fois dehors.
Si j'étais toi gamin... J'utiliserais le jouet en dernier recours.



Heure d'intervention: 0252

Le pélican se posa sur une passerelle de roche encore visible malgré le sable environnant. Cette planète était considéré comme colonie minière pour son aluminium, et son nom était parfaitement adapté à ce lieu aussi désertique et froid que l'endroit d'origine. Vitaly sortit en silence du pélican et se dirigea là où se trouvait l'entré. Quelque chose lui donna un frisson, l'idée d'une gâchette et un spartan ? Il venait de lui refiler le pire des outils. Ce type allait tout faire foirer... Tout.
Vitaly resta immobile sur une dune, le sable venant le brûler sur ses joues. La porte devait se trouver juste devant lui, du moins c'est ce que les données géo-position lui transmettait. Un kilomètre devant lui se trouvait bel et bien un bâtiment, une porte caché dans une grotte, elle même caché dans un rocher sous une dune. La grotte était balayé pour faire sortir une série de trois warthog. Une des patrouilles fréquente à 0300,0600 et ainsi de suite. L'agent du SRN soupira, il entrerait bien plus facilement seul qu'avec ce... Tank.
Un regard rapide fut jeter sur Rex, la machine de destruction par excellence.

Par intuition, il se demanda si le Spartan avait reçut la même mission que lui. Le doute s'évanoui de lui même lorsqu'il ouvrit son coffre. Le Spartan en sortit assez pour tout démolir la base...Ou alors causé une diversion. Les minutes passèrent, puis,  Vitaly ordonna au chien de rester immobile jusqu’à son contacte radio. Et l'agent du SRN disparut en laissant le Tank en armure seul dans le désert.


L'heure passa doucement, Rex restait debout, attendant sa prochaine mission, il regarda le sable flotter à la surface. Les vrombissement des moteurs se firent entendre, dans son dos. Les phares firent apparaître son ombre sur le sable et des voix se firent entendre. Ils le tenaient en joue, ils cherchaient à deviner sa nature, prêt à faire feu. Le détecteur en indiqua 6, les trois autres étaient au tourelles vue le son des rotations, prêt à tirer. Et toujours pas d'ordre. Quelqu'un le frappa, il vacilla légèrement, le souffle du vent aidant le mouvement. Et toujours pas d'ordre. Un homme hurla, une série de balle le corps du malheureux, l'ATH avait affiché enfin son ordre.
/!\ ALERTE /!\
-Objectif Bapteme Annulé
-Objectif Feu Annulé
+Objectif SOLEIL DE PLOMBS Activé



Rex leva le cadavre d'une main de façons en s'en servir comme bouclier, limitant  alors de se faire amocher par les gros calibres des tourelles. Il récupéra le M7 du rebelle mort pour le protéger, tira sur les trois types qui tentaient de l'entourer. Une balle toucha son épaule, il jeta le cadavre méconnaissable du rebelle pour se jeter sur le premier véhicule à une vitesse surprenante. Lorsqu'il grimpa sur le coté pour le tirer, le hog se souleva de l'autre et bascula de facon à servir comme nouvelle protection. cette fois-ci, solide. Rex brisa la nuque de l'homme qui se relevait de sa chute avant de jeter le cadavre sur l'autre Warthog. Il sortit alors de sa cachette et tira inlassablement sur tout ce qui bougeait. Une fois le dernier rebelle mort, il se dirigea au pélican, ouvrit la caisse que son ATH désignait et se servit d'un Jackhammer. Une arme ? Non, juste le temps d'arracher une des tourelles d'un hog pour se diriger sur la base. Bien entendu, une multitude de monde l'attendait devant. Il s'approcha pourtant sans sourciller et commença alors à tirer sur tout les rebelles qui s'affichait. Une machine de destruction massive qui rencontra soudainement un Scorpion, deux salves furent tirer, 180mm de tungstene et un roquette. Le tir du char le frôla, le missile du Jack explosa le canon du scorpion.
Rien ne semblait l’arrêter... Les tirs des rebelles furent soudainement plus précis, touchant son armure. La tourelle portative du Spartan ne cracha plus de pruneau et fut jeté sans gentillesse sur le sable. Des nouvelles salves de Jackhammer furent tiré sur toute la zone ennemi. Et alors qu'il allait préparé une nouvelle salve, sa tête fut jeté en arrière, quelque chose brisa son calme olympique.
Une balle avait touché la visière, la fissurant juste sur la droite. Et comme un seau d'eau froide, il fut déboussolé et découvrit un sable sali par le sang, des membres déchiquetés et... le silence des armes. Plus personne ne tiraient, jusqu'a ce qu'un homme hurle un ordre. La fin de l'amabilité du Spartan-II


Et le début d'un massacre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex-098
Service de Renseignement de la Navy, Black Spartan
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 31/01/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Adj.Freeman
Arme n°2 : M90

MessageSujet: Re: Opération: Soleil de Plombs   Ven 25 Oct 2013 - 23:07

Rex, prit d'une soudaine folie, le rendant aveugle à son ATH, ne put remarquer l’écriture prévenant de son état de stress élevé. D'une vitesse fulgurante, il se propulsa en avant pour aussitôt courir si rapidement qu'un homme lambda ne voir les pieds toucher le sol. Il y avait huit cents mètres à parcourir, huit cents mètres faisable en moins d'une vingtaine de seconde. Et pourtant, malgré la surprise des insurgés, le même officier hurla un ordre qui fut difficile à exécuter pour les rebelles. Pourtant, ce fut le même homme qui, les sept cents mètres parcourut du Spartan-II, Monta sur une tourelle d'un warthog et tira des salves précise. Rex évita de temps à autres les balles brillant dans l'obscurité avant de se jeter sur le premier rebelle pour s'en servir comme bouclier.
Ce fut à ce moment précis que les autres réagir. Trop lentement, car une quinzaine d'entre eux tombaient, effrayant les unités ennemis au points de s'enfuir. L'officier insurgé, malgré la foule, continua de tirer. Mais à force que le Black Spartan se rapprochait, la tourelle tournait lentement, trop lentement et Rex sauta sur celle-ci pour abattre l'homme qui l'utilisait.
la surprise aurait été de taille pour un spartan-II, mais Rex, prit de folie ne remarqua pas consciemment que l'officier avait sauter du warthog. Celui-ci avait fait une roue sur le coté pour attraper un Jackhammer posé à ces pieds. Alors que Rex, de par son poids et sa force, retourna le véhicule par l’arrière, le rebelle tira une roquette. Le black spartan fut projeté dans l'explosion et, à peine la main au sol, se jeta sur le coté pour éviter la carcasse de l'engin.
Dans un geste rapide, Rex se retourna pour se jeter sur l'officier qui se relevait, tombé à cause du même souffle et qui tira la dernière salve. Le spartan évita le projectile en passant juste dessous, se propulsant tel un guépard sur sa proie, il frappa de sa main droite grande ouverte, que l'officier évita de justesse avant de se faire prendre la gorge par la main gauche qui le souleva de terre et la lui brisa. Rex regarda avec ce sourire bestial, cette créature, quelque chose tomba au sol. Le bruit arriva à peine à son cerveau, que celui-ci tenta tant bien que mal de l'analyser malgré la fureur du monstre. Et lorsqu'il réalisa l'origine du bruit, découvert par ses yeux. Il capta enfin l'information que lui lançait son cerveau.

La grenade Explosa.

__________________________________________________

Zone d’intervention: Planète Colonial Sahara
Heure d'intervention: 0415
Contact: Vitaly Odroni

L'agent du SRN évita de justesse la patrouille qui passa dans le couloir. Il avait parcourut en moins de une heure plus d'une trentaine de couloirs aussi intriguant que surveillé. Plus il allait au cœur de la base, plus il découvrait avec stupeur des hommes mieux armés que prévus. Il avait piégé le hangar où se trouvait non pas un prototype, mais six vaisseau, ce qui ne changeait pas l'objectif Bapteme en piégeant le lieu. Et alors qu'il partait dans les couloir de la base rebelle, il remarqua que sa cible principal, l'objectif Soleil, était entouré de cinq hommes aux comportements étrange par leurs discipline, quatre vêtus d'une armure anti-émeute colonial et renforcé, le dernier, quant à lui, possédait juste un casque de marines avec des rayures rouge assez épaisse, désignant son appartenance aux camps rebelle. Vitaly les avait suivit aussi rapidement que le permettait les intenses surveillances ennemis. Et alors qu'il entrait par une porte après avoir neutralisé les deux gardes, il remarqua avec stupeur que tout les cinq gardes et l'objectif soleil le regardaient tout en le tenant en joue.
"C'était donc lui que vous aviez aperçu ? Demanda la cible.
-Je ne l'ai pas aperçus, je l'ai...
-Abattez le ! Cria "soleil"

Il se passa une seconde sans que rien ne se passe, puis une alarme retentit dans un hurlement sinistre. Une unité avait apercut une sorte d'armure noir, et alors que l'agent du srn s'attendait à voir des réactions aussi étrange que celle de la cible, les cinq gardes du corps semblèrent aussi neutre qu'une machine. Et alors que l'agent était sur le points de se faire certainement abattre, une explosion retentit et fit vibrer les hologrammes derrières les six individus. l'homme habillé en Marine le regardait, dessinant un sourire amusé et murmura aussitôt quelque chose comme "Arrêtez l'intrus !". Car les quatre individus en noir partirent sans un mots, une fois la porte fermé, Vitaly vit le pseudo marine baissé son arme, un véritable imbécile. L'agent du SRN sauta dessus aussi vite que possible, et alors qu'il récupérait l'arme du type en marine rouge pour viser Soleil, Vitaly se retrouva aussitôt au sol. Le militaire le regardait de toute sa hauteur, et l'agent contre attaqua d'un coups de pied suivant un saut carpé. Mais le pseudo marine l'avait déja paré pour le lui attrapé et le jeter contre un ordinateur.
La Cible soleil sortit aussitôt une arme, mais le garde du corps, ou l'officier, lui demanda de partir. Il fallait que celui-ci s'enfuit, pourtant "Soleil" parla du résultat du sérum, et le garde, que l'agent appela Warrior lui ordonna de partir. Soleil partit au moments où l'agent sortait sa propre arme de service pour l'abattre. Evidemment, le guerrier était intervenu avec une vitesse déconcertante pour lui lancer un high kick don l'impacte le projeta par dessus la console. Vitaly se releva difficilement, et alors qu'il sortit le couteau de combat. Il remarqua que Warrior avait dans ça main une micro disquette. Dans le doute, l'agent du SRN regarda sa poche poitrail, remarquant que celle-ci avait été déchiré. Quand avait-il... ? Qu'importe, il avait l'objectif FEU, et ce n'était pas un bon signe. Vitaly passa aussi vite par dessus la console, frappa Warrior d'un coup à la poitrine de nouveau paré, donna un coups de couteau intercepté et frappa de la tête l'homme qui avait d'un geste rapide placer son coude sur le front de l'agent. Vitaly recula sous le choc et reçut un coups dans les abdominaux, le faisant chuté au sol sous un impacte démentiel. La seul pensé qu'il eu sur le coups fut... Qui est se type ? Ses coups étaient des bombes, des masses de chaire.

Vitaly se releva toujours aussi doucement sous la blessure avant de remarquer, avec surprise que l'homme en question insérait le disque pour y télécharger quelques dossiers et supprimé le reste. Un soupir de celui-ci qui après avoir retiré la disquette, la jeta à l'agent tout en ne disant qu'un mots.
"Cadeau.
L'agent le regarda un instant quand quelques chose bougea sur une des vitres d'opération, un compteur...Ou un décompteur vue que les chiffres affichés descendaient. 003057, soit trente minutes et cinquante sept secondes ? Le marine ouvrit la porte et jeta son arme à Vitaly tout en lui faisant un signe de tête. Quel était le délire ?! Il ne devait plus réfléchir et courir pour sa survie.

____________________________________

Rex c'était redressé juste après l'explosion, après avoir reculer d'un saut tout en s'agenouillant pour éviter d’être emporté par le souffle, sa visière avait été totalement fissuré au points qu'il l'acheva d'un coups de poings avant de l'arracher pour avoir une meilleur vue. La porte était resté ouverte et des tirs éclairaient de la bases. Le Chien du SRN courut aussitôt vers l'abris du désert pour en massacrer les habitants. En moins de quinze minutes, une explosion avait retentit. Et il avait détruit plus de trente soldats, et alors qu'il achevait dans un démembrement un rebelle, quelque chose l'attira, autre que les hurlements du mourant. Ce fut les pas de quatre homme. Le black Spartan se retourna rapidement pour les observer ces futurs cadavres en noir et se jeta sur eux. Mais tous avaient semblé s'y attendre, car il l'avait évité d'un simple bond pour lui tirer dessus.

Rex se projeta sur sa droite, contraint de refaire une roue pour éviter une grenade. Les mains sur le sol, il utilisa les forces de ses bras et de l'armure pour se projeter pied au mur. Refaisant un bond dans la fumée causé par l’explosion de la grenade.
Une fois le pied droit au sol, il courut en direction du premier type en noir qui l'évita de peut, laissant un second tirer au fusil à pompe, évitant la charge ininterrompu du spartan avant de recevoir un coup de poings dans la jambe où quelques chose craqua sous le coups. Un autre de ces types se jeta sur lui avec un couteau, Rex tenta de l'attraper, mais celui-ci grimpa sur son dos pour lui planter le couteau dans le visage maintenant dépourvu de visière. D'un geste totalement animal, le chien du SRN bascula en avant dans un saut pour écraser le salopard au dessus de lui, lui éclatant le dos sans qu'aucun hurlement ne soit entendu. un nouveau guerrier en noir tira une rafale qui percuta les avants bras, utilisé comme protection avant d'attraper le type, ou du moins tenté, car celui-ci bascula en arrière, glissant sous le spartan qui leva le pied pour l'écraser. Mais l'homme c'était relevé, mais ne put éviter le high kick qui le frappa dans les vertèbres dans un craquement sonores. Et quelques chose marqua aussitôt le cerveau du spartan, aucun d'entre eux n'avait hurlé. Le dernier avait d'ailleurs reculer d'une trentaine de metre avant de marcher dans sa direction, sortant un couteau après avoir jeter son arme. Rex le regarda marcha à son tour, puis courut tout comme son adversaire.
Et lorsque celui-ci fut à porté, Le chien du srn tenta de balayer le soldat qui passa juste au dessus de lui sous le regard du black spartan, et quelque chose changea, une sorte de lueur attentive. Ces types étaient différent !!!
Mais sous l'agacement d'un combat durement beaucoup trop de temps, il pivota sur son pied encore au sol, descendant l'autre qui avait été lancé avant d'attraper un harnais du rebelle et projeta de toute sa force un genoux qui plia littéralement l'homme dans un angle droit, voir aigu lorsque le cadavre chuta au sol quelques mètres plus loin.
A cet instant, le spartan fut comme libéré de sa folie, pourtant le bruit de quelque chose traînant sur le sol le fit de nouveau se retourner pour observer le premier soldat en noir, la jambe brisé, le viser de son arme. Rex se préparait à lui sauter dessus quand un warthog percuta l'ennemi. L'agent Vitaly lui hurla de monter, ce que fit le spartan, soudainement perdu dans ses pensées.


__________________

Zone d’intervention: vaisseau de reconnaissance du SRN "Terror"
Heure d'intervention: 0445
Contact: Vitaly Odroni


Vitaly était à bord du pélican, il avait put assister à l'explosion de la base depuis le ciel, tout en observant trois appareils "Baptême" s'envoler juste avant une explosion atomique ne rase le rocher. Il avait raté deux objectifs, car le troisième venait à l'instant de le laisser émerveiller par le peut d'information qui, pourtant, lui glaça le sang.
Les documents parlaient du Projet Xerxès... ainsi que le nom d'une planète, Bastion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Opération: Soleil de Plombs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salon] Génération 80 2eme édition 28 et 29 mai 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin
» [Event Horde]L'operation Agonie
» La formation des Chevaliers du Soleil Flamboyant ?
» Pot de départ du Roi-soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: