Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opération : Soleil Rougeoyant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rex-098
Service de Renseignement de la Navy, Black Spartan


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 31/01/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA5B
Autre Compte : Adj.Freeman
Arme n°2 : M90

MessageSujet: Opération : Soleil Rougeoyant   Jeu 31 Oct 2013 - 17:20



Le pélican passait au dessus d'un sol au étrange reflet violacé et au rocher phosphorescent par une nuit si courte, mais pourtant si sombre. La température s'approchait plus des températures de grand glacier que celui d'un monde désertique. L'appareil stoppa sa descente à quelques centimètres du sol pour y déposer trois hommes. Deux agent du SRN et un lieutenant TCAO.
Le trio avançât dans un mouvement synchronisé pour se rapprocher d'une sorte de campement où des unités de Marines avait été installé pour servir de Head Quarter. Un avantage non négligeable dans un lieu pareil. Le campement se dessinait en croix, cinq bâtiment transporter par l'appareil approprié. Les quatre cube d'acier servait de dortoirs, d'armurerie, et de zone médical. La bâtisse au centre était le QG qui servait de contacte avec un vaisseau des service secret. « Fear of Secret »

Le nombre d'unité marine s'élevait à plus de cent individu dans le camps, en comptant aussi ceux en observation. Il fallait s'attendre à cinquante militaires en plus avec l'opération qui allait suivre. Les trois derniers arrivant entrèrent dans le QG, celui-ci était plongé dans une lueur rougeâtre et agressive pour ceux qui avait l'habitude des rochers phosphorescent. Tout trois se dévêtir de leurs tunique polaire quand la différence de température ce fit ressentir. Le TCAO enleva juste son casque, dévoilant alors un visage buriné par le temps et les conflits, la mâchoire coupé à la hache de façons carré, celui-ci répondait au Grade de Lieutenant Alpha. Le surnom lui collait à la peau par son charme de mâle dominant.
L'agent du SRN, un jeune homme d'une trentaine d'année, dévoila un visage innocent, ce qui était assez étrange pour un individu travaillant dans les services secrets les plus craint de tout les temps. D'un teint d’ébène et au yeux mystérieusement violet répondant au nom de Alexander, il regarda un instant la pièce avant d'observer la dernière personne à être entrée.
Une femme d'une quarantaine d'années se dévoila sous les yeux surprit des personnes en contacte depuis longtemps avec le SRN, cette femme était une légende, elle était celle qui aurait du reprendre la direction si Miller n'aurait pas été choisit. Celle-ci était de grande taille, et un corps semblant toujours aussi souple. Le visage de l'agent Angel semblait être à l'image de son nom, celui d'une divinité don le temps avait eu bien des difficulté pour en-rider.

Vitaly ne répondit nullement à ce qu'elle venait de demander, il n'avait d'ailleurs pas entendu quoique se soit. Elle fixa un instant, et comme si son regard avait traduit les pensées de Angel, l'agent en charge du SRN reçut tel un seau d'eau au visage la question. ''Qu'en est-il de l'opération ?!''

« Madame, l'opération est prête à débuter dans quelques heures, soit dans 0200.
-Juste avant le levé du soleil ? Pas très astucieux Agent...
-Non madame, juste une question de stratégie.

La quarantenaire lui lança un regard sans vraiment comprendre. Alexander quant à lui se rapprochait de lui avec un sourire au combien agaçant d'innocence. L'homme en question passa juste derrière lui, tournant autours de Vitaly et s'engagea enfin dans la conversation.
« Quel Stratégie ?
-Si vous aviez fait plus de terrain, Agent Alexander, vous sauriez que la lumière est plus douloureuse que la nuit.
-Et ?
-Et qu'il ni à rien de pire qu'une division de ODST en dessous d'un projecteur géant pour les amusé en plein jour.
Un duel de regard se lança aussitôt entre les deux agents, un sourire sinistre d'une victoire sur le visage de l'un, et le sourire innocemment agaçant sur celui de l'autre. Vitaly attendait, il attendait que celui-ci pose une question au combien classique. Mais ce fut Angel qui haussa un sourcil...


L'opération avait maintenant débuté depuis une heure, les TCAO avaient chuté sur le terrain ennemi, ébloui par un soleil au combien aveuglant que même les systèmes électronique avait du mal à filtrer. Les unités de chocs avançaient sous chaque couverts que donnait les rochers, tirant des salves incessante en direction d'une base visible à la surface. Alors que les ODST rugissaient dans un acharnement plus que bestial, les trois agents du SRN se trouvait au coté du Lieutenant Alpha, silencieux. L'homme regardait le combat avec tristesse, du moins, c'est ce que pensait Vitaly, imaginant la souffrance de cet homme ne pouvant y participer. C'est d'ailleurs à ce moment que la COM cracha quelques chose d'inaudible. ''Division Puma'' fut les deux seul mots que l'agent comprit, pourtant sans aucune identification d'un groupe de se genre. Ce qui n'était pas le cas pour le Lieutenant maintenant raidi.
Des tirs fusaient maintenant d'une zone bien trop proches d'eux, les TCAO envoyez pour l'opération était en train de reculer, se faisant abattre par un ennemi invisible. Non, pas un ennemi, une division ennemi. C'est d'ailleurs sur ce moment qu'une quarantaine de soldat de choc arriva vers le groupe d'agent des Service de Renseignement Naval. La conversation avait été maintenant commencé avec l'adjudant du groupe et le Lieutenant qui parlait alors de la division puma, de leurs retraites anticipé et de tir de mortier. La conversation dura quelques minutes, Vitaly avait quant à lui tourner son regard vers Angel et Alexander qui comptais ordonner à une cinquantaine de marines de prendre d'assaut la forteresse au combien gardé. Puis, Alexander le regarda.

« Votre plan n'a pas si bien fonctionner on dirait.

Vitaly resta aussi neutre que possible, puis sourit bêtement à l'idée de voir celui-ci se prendre une balle perdu qui le calmerait définitivement. L'Agent Angel le regarda à son tour, secouant la tête avant de demander à la COM que des unités marines viennent en renfort. Mais elle n'eut pas le temps de le faire que le Lieutenant hurla un ordre qui était simple, avancer sans faillir !
Dans des rugissement guerriers, les ODST foncèrent tête baissé sous des tirs de moins en moins précis à mesure que le soleil se levait. Même Alpha se jeta dans la mêlé dans le simple but de prendre une fois pour toute ce bâtiment, ne laissant pas de place au marines.
De nouveau tir fusaient, les rebelles n'avaient eu une grande intelligence sur ce coups, à moins que cela ne soit le piège le plus stupide qui soit, et qui dit stupide dit... Une explosion fit s'envoler des morceau de ce qui était autrefois un militaire se battant pour la gloire du CSNU.
Tout semblait se dérouler si rapidement, des missiles jaillir de la forteresse, les TCAO survivaient à ces tirs moins aléatoire, et Vitaly put observer des Rochers bouger. Non, pas des rochers, des Hogs ! Les enflures !
L'agent du SRN se jeta à terre, laissant les troupes de choc subirent ce qui semblait être un véritable mur de plombs. Les TCAO s’arrêtèrent soudainement d'avancer, tirant sur tout ce qui les véhicules six véhicules qui crachait des munitions. Les TCAO perdaient de leurs fierté, abattue comme de simple chien enragé. Et de tout les Chiens, il en connaissait un qui allait se faire plaisir. Sans utiliser la COM, il regarda rapidement sa montre qui indiquait le temps restant avant son arrivé. Encore cinq minute ? Facilement faisable.
Les Hogs s’arrêtèrent de tirer à l'aveugle, ne discernant plus les cadavres des vivants, et la surprise fut une nouvelle fois de taille, les portes de la forteresse s'ouvrirent, laissant découvrir une centaine d'individu qui regardaient le soleil face à eux. Puis, tous hurlèrent en courant droit sur les survivant du CSNU. Le lieutenant Alpha jura, Angel Jura a son tour, Alexander le regarda avec colere, et les tirs reprirent dans un immense dévouement.
Les Rebelles avait encore un bon kilomètre à parcourir, mais les warthogs, eux, se rapprochèrent dangereusement et a vive allure. Un sifflement fit vibrer la terre même, non, pas un, mais plusieurs !
Vitaly ne chercha pas à regarder le ciel, il n'en eu pas le temps, car au même moment, les hogs disparurent dans des nuages de poussière, suivant les multiples explosions...
Et ce fut à ce moment précis que l'agent Vitaly fut enfin rassuré.

Les rebelles continuait d'avancer, mais avaient ralentit leurs cadences pour observer dans les nuages de poussière, la lumière du soleil qui dessinait un homme au allures massive, celui d'un dieu de la guerre. Alors que certains c'était arrêté, le son d'une tourelle se fit entendre. Les balles percèrent le voile de terre qui volait au vent, frappant, fracassant les unités insurgé qui osaient le défier. Plus les balles fusaient, plus un rire s'élevait doucement du porteur titanesque au milieux des épaves de warthogs qui se dessinaient petit à petit.
Le Lieutenant Alpha hurla un ordre et tout les TCAO partirent à l'assaut du bâtiment sous les yeux effaré de l'agent Alexander. Les TCAO passaient enfin le spartan, certain eu des frayeurs quand il virent le monstre en marche qui tirait inlassablement sur l'ennemi. Portant un cylindre d'acier juste dans le dos de façons à alimenter la tourelle. Même lorsque les troupes de choc furent coincé dans un couloir qui sortait du hangar à véhicule, l'arme continuait non pas de cracher, mais de vomir des balles de plus en plus rouges sous la chaleurs des tubes. Les ODST étaient bloqué ? Le Spartan se chargeait de résoudre le problème dans un rire étrange, tel une machine désirant soumettre l'humanité à la mort.
Les troupes du SRN avaient beau avancé, la résistance était forte, trop forte pour une petite installation. Pourtant c'était les coordonnés récupéré lors de l'opération Soleil de plombs, donc aucun doute du pourquoi.

Rex continuait inlassablement d'avancer, et lorsque les munitions s’arrêtèrent de pleuvoir, ce n'était pas du au manque de balles, mais au fait que l'arme avait tellement chauffé que les canons avait fondu. Les rebelles avaient retrouvé leurs courage et tiraient sur le spartan qui jeta négligemment l'arme sur le coté avant de sauter dans un couvert, puis sprinter dans leurs direction une fois que l'un d'entre eux chargeait son arme. Il attrapa d'ailleurs l'insurgé et lui fracassa le crane d'un simple poings dans la tête avant de jeter son pied sur le dernier qui se vit la poitrine explosé sous la pression. Les organes de celui-ci était d'ailleurs ressortit dans une sorte de souillasse écœurante, mélangée entre de la terre, du rouge et se qui ressemblait à de la nourriture. Rex resta alors figé sur cette vue, remarquant alors que le cœur de sa victime se trouvait à droite et non à gauche. Mais c'était surtout ce sang qui l'intéressait, il plongea alors sa main dans la purée d'organe pour en retirer une main tout aussi pourpre. Ce fut le déclic, le rire venait de changé et débuta d'un seul coups, les épaules furent prisent de tremblement, et le son des bottes d'insurgé l'attira droit dans un couloir sous le regard effrayé des TCAO qui virent leurs billets de survie disparaître alors que des rebelles apparaissaient derrière eux.
Rex était désormais déconnecté, et la première patrouille de rebelle qu'il trouva se cacha dans une pièce avant de refermer la porte, que le black spartan enfonça dans un coups d'épaules qui fit volé l'obstacle. Les rebelles se retournèrent et il se jeta sur eux pour les couper littéralement en deux avant d'utiliser la partie du bas d'un des cadavres comme une sorte de masse qu'il planta dans l'abdomen du dernier insurgé, traversé par un tibia qui venait d'exploser en le pénétrant.
Rex regarda de nouveau ses victimes et écrasa le bassin d'un d'entre eux dans une explosion d'os, de chaire, d'urine et de déjection. Puis, une porte s'ouvrit, et le chien du SRN se jeta dedans dans un rire qui en aurait fait frémir plus d'un.
La pièce était désormais circulaire, d'une trentaine de mètre de rayon. La porte par laquel il était passé se referma, une porte massive d'ailleurs. Trop massive pour être normal, mais Rex ne pouvait le remarquer véritablement dans son état. La salle était blanche et des traces de sangs décorait une partie du mur et du sol, désignant ainsi une autre porte. Et ce fut les fenêtres à plus de sept mètres de haut qui l'intéressait. Plusieurs personnes c'était installé, et une d'entre elle, au visage munis d'un béret, se tenait là debout, appuyé contre le rebord de la vitre.

« Messieurs, comme vous le savez, le CSNU possède des unités d'assaut lourd. Et ce que nous allons vous proposer aujourd'hui... est la contre mesure adopté par la Cause...

Le son d'un frottement de métal lourd se répercuta dans la pièce, Rex regardait plein de rage l'individu qui le fixait, lui, avec son béret, puis entendit une sorte de craquement osseux qui résonna dans la pièce blanchâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Opération : Soleil Rougeoyant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salon] Génération 80 2eme édition 28 et 29 mai 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin
» [Event Horde]L'operation Agonie
» La formation des Chevaliers du Soleil Flamboyant ?
» Fédération Génération-City : Planète Europa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: