Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Sam 20 Sep 2008 - 13:20

Suite d'Ici


Après avoir terminé de discuter dans la cuisine chez Kala, il alla revêtir son armure de Zealot, une magnifique armure dorée qui m’intimidait un peu. Une fois ceci fait, il dit au revoir à sa mère, j’en fis de même, et nous partîmes en direction du Collège de Guerre. Sur le chemin, le silence fut de mise. Nous étions tous deux perdus dans nos pensées. Moi, je repensais à cet rencontre, plutôt particulière d’ailleurs. Et au fait qu’en une soirée, je m’étais tant lié à un Sangheili, alors que durant des années je n’avais pratiquement pas eu de contact (autre que physique) avec mes frères… C’était assez curieux, et en même temps rassurant. Je me sentais plus légère, moins seule, et prête à m’affirmer. Comme quoi, les mots aident plus que les actes…

Nous arrivâmes assez vite devant le Collège. Kala me demande de le suivre, tandis qu’il se dirigeait vers un bâtiment, pour demander où se trouvait ma section. Une fois ce renseignement pris, nous allâmes à la salle où allait commencer le détesté entraînement au corps à corps. J’avais un peu peur de retourner au milieu de cette bande de brutes… Ils semblaient avoir autant d’intelligence que des Jiralhanae, c’est pour dire. Kala marchait devant moi, majestueux dans sa belle armure or, malgré sa petite taille. C’est vrai que côtes à côtes, cela faisait assez curieux de nous voir. Et quand il ouvrit la porte de la salle d’entraînement, un grand sentiment de fierté s’incrusta en moi. J’étais amenée par un Zealot. Bon, il faut avouer que la situation faisait un peu « rentrée des classes », j’avais l’impression d’être avec mon père où un grand frère, qui m’amenait pour ma première entrée à l’école. Mais là, la situation était tout autre. J’allais saluer mon Zealot, qui avait le regard fixé sur Kala, et m’autorisa sans me dire quoi que ce soit d’autre, à rejoindre mes « camarades ». Ce que je fis, non sans me retourner et voir les deux mâles en train de discuter.

Arrivée avec mes frères, je pu voir que la plupart avaient le regard porté sur Kala, un regard admiratif, ou alors sur moi, surpris. Mais je pu aussi distinguer trois visages choqués. Ceux de Pak’Ankes, et de ses deux acolytes. Une fois le petit effet du coup d’éclat passé, nous nous mîmes face à face, en deux rangés bien droites. Comme par hasard, j’étais face à Pak’, qui me souriait méchamment, mais semblait assez déconcentré par la présence de Kala. Qu’avait fait celui-ci pour que mes trois agresseurs soient si étonnés ? Un des Sangheilis ordonna le début des combats, et Pak’ se précipita vers moi. Une petite pointe de peur me piqua, et puis, jetant un regard à Kala, je me rappelais ses paroles. Et alors, je me jetais, moi aussi, en direction de Pak’. Son sourire assuré se décomposa légèrement. Et ce fut à mon tour de sourire. Tiens tiens… C’est qu’il aurait peur de moi ?

Rapidement, le contact se fît. Il essaya de m’attraper par la taille, mais j’esquivais agilement, lui assénant un coup de coude pas trop puissant dans le ventre. Je restais assez gentille, malgré ma montée de courage, je préférais rester calme pour le moment. Pak’ n’apprécia pas trop ce petit coup, et il se retourna vers moi, se rapprocha doucement, et avec un vif mouvement, attrapa mes deux mains avec une seule des siennes, et rapprocha mon corps du siens. Il prit bien soin d’écraser mes pieds. Je fis une grimace de douleur, puis le regarda droit dans les yeux, avec une assurance sortie d’on ne sait où.


« Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons, alors vas essuyer ta merde ailleurs. »

Une provocation qui ne plut pas à Pak’, qui certes me lâcha, mais me regarda avec une grande hargne. Oups ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Kala 'Sulnomee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Lun 22 Sep 2008 - 21:01

A venir... Ne viendra probablement Jamais :D


Dernière édition par Kala 'Sulnomee le Mar 6 Oct 2009 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Lun 22 Sep 2008 - 21:15

Suite au fameux problème de mise à jour du serveur, le post de Kala a été supprimé.
Nous avons conclus qu'il n'était pas d'une importance primordiale, donc je continue le RP.
Don't panic, il repostera approximativement la même chose quand il aura le temps ^^.





Le Sangheili se retourna vers ses deux comparses, qu’il appela d’un geste de la tête. Ils arrivèrent au pas de course. Je trouvais cet acte terriblement lâche. N’était-il pas capable de se battre seul, cet impotent ? Une honte à notre peuple… Je défiais Pak’ du regard, chose qui sembla ne pas lui plaire. Il poussa un grognement. Je m’approchais calmement de lui. Ses deux copains se postèrent de façon à former un triangle, m’encerclant en quelque sorte. Autour de nous, le silence s’était fait. Visiblement, mon attitude de défi surprenait.

« Alors, Pak’… On a peur d’une demoiselle seule ? On se sent obligé d’appeler ses amis ? Tu es tellement pitoyable. Crachais-je avec dégoût.
- Silence, femelle ! Incita-t-il.
- Ah oui, tu crois ?
- Je vais te faire serrer les mandibules, sale faiblarde !
- Faiblarde, peut-être, mais moi je n’ai pas besoin de demander à d’autres de venir te coincer entre deux bâtiments pour te montrer mon mépris. »

Pak’ rugit, visiblement, il était particulièrement sensible à mes paroles… Je me redressais alors de toute ma taille, probablement pour la première fois de ma vie. Et curieusement, il me parut beaucoup moins imposant. Ses yeux s’agrandirent un court instant de peur. Il sentait la menace, se reprit et signifia à ses deux « amis » de m’attraper. Ils m’immobilisèrent, tandis que le Sangheili à la peau foncée s’approcha de moi. Il prit bien son temps pour ramener son bras en arrière, prenant ainsi l’élan nécessaire à m’asséner un coup, qui me donna l’impression que l’on m’arrachait les mandibules. Moqueur, il s’adressa à moi en quelques mots.

« Tu vas payer pour l’humiliation que tu viens de me faire. Moi, je ne me fais pas accompagner à mes entraînements par ma femelle ! Et encore moins par une impure... »

Il commença à rire grassement. Et à ce moment là, je vis rouge… Il venait de m’insulter, et surtout d’insulter Kala, à cause de sa filiation… Et ça, je n’appréciais vraiment pas. Une vague de haine, et de force brute m’envahit, je sentais mon sang bouillonner. Tous mes muscles se tendirent, je commençais à trembler d’une rage incontrôlable. Je me mis à tirer sur mes bras, pour me défaire des griffes des deux abrutis qui essayaient malgré tout de me retenir. Je finis par les envoyer lécher le sol de la pièce à plusieurs mètres de moi, comme si ils n’étaient que de vulgaires poupées de chiffon. Je ne réfléchissais plus à mes actes. Je grognais, respirait fort. J’attrapais l’insolante recrue par le coup, la soulevait de terre, la regardant bien en face. Ma colère se lisait dans mes yeux. Dans les siens, je pouvais nettement distinguer de la panique. Après un instant à le regarder dans le blanc des yeux, je le jetais à terre, où il s’écrasa violemment. Puis, voyant qu’il n’avait pas l’air de vouloir se confronter à moi, je le forçais à se relever, hurlant qu’il n’était rien qu’une pauvre loque incapable, que moi je me battais à la loyale, et que je n’allais pas attendre qu’il daigne se bouger pour lui faire payer ses paroles. Je le remis sur pieds, sur sa face je voyais une grande terreur. Je n’étais plus moi, j’étais… Autre chose. Je lui assénais un premier coup dans le ventre, à une vitesse fulgurante, ne mesurant pas ma force. Il grogna de surprise et de douleur, se repliant sur lui-même. Je le redressais, lui donnais un autre coup, sensiblement plus haut cette fois ci. Au craquement que produisirent ses côtes en se rompant, une vague de jouissance monta depuis mon ventre jusque dans ma poitrine. Je pris son bras droit, le tordant si brutalement qu’il se désarticula. Pak’ poussa un cri horrible. Je ne pouvais plus m’arrêter de le frapper, de le faire souffrir. Pour moi, pour ses insultes, pour lui montrer qu’un peu d’humilité ne fait de mal à personne. Il hurlait, vacillait, je le relevais, le retenait, pour continuer à le frapper.

J’étais aveuglée par ma hargne, je ne me contrôlais plus, je faisais n’importe quoi. J’entendis vaguement un cri, un frissonnement parmi les autres qui nous regardaient, puis cinq Sangheilis se jetèrent sur moi, tentant de me retenir, restreignant mes mouvements. Je vis Pak’Ankes, retenu par un de ses amis, s’éloigner de moi et de ma violence. Je leur demandais de me lâcher, je grognais, je me débattais, en vain. Des larmes commencèrent à ruisseler le long de mon visage, glissant jusqu’à mes mandibules, s’écrasant lourdement sur le sol. Je vis peu à peu de plus en plus trouble, et mes larmes n’en étaient pas la seule cause. Ma démonstration involontaire de force m’avait épuisée, je sombrais peu à peu dans l’inconscience. J’eu juste le temps de voir le visage de Kala en face de moi, avant que ce ne soit le noir total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Kala 'Sulnomee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Mer 24 Sep 2008 - 14:19

Montre moi se que tu sais faire... S'il s'était attendu à cela... Tout s'était passé très vite. Les recrues s'étaient mise face à face 2 par 2 et bien entendu Vhell s'était retrouvé face à son agresseur. Kala avait été curieux de voir le combat qui allait s'en suivre.
Le combat avait commencé normalement, Vhell et l'Elite dénommé Pak s'était empoigné et avait démaré les hostilités. Kala était trop loin pour entendre quoi que se soit, toujours est il qu'il ait eu vraisemblablement un échange de parole qui excitere Pak.

Le combat dégénéra un peu au moment ou pour on ne sait quelle raison Pak appela ses deux comparses de l'autre soir. Le sang de Kala bouillonna, décidément cet Elite était un lâche. N'était pas dans sa juridiction, Kala ne put intervenir. L'Elite Zaelot qui se trouvait à coté de lui s'exprima :

- Si cela dégénère, nous intervenons...

Kala hocha la tête en signe d'affirmation. Il observait Vhell de loin : elle semblait... changée. Ce qu'il avait aperçu l'autre soir, cette chose qu'il n'avait su identifié, semblait être sur le point d'être révélé au grand jour.

Et ce que craignait Kala se produit : les deux Elites empoignèrent Vhell, la mettant en position de faiblesse, vulnérable face à Pak.

Kala jetta un coup d'œil à son frère Zealot qui comprit également qu'il fallait intervenir.
Lorsque Kala reposa son regard sur la scène, il n'en crut pas ses yeux. Les deux Sangheilis qui la tenait en étau était au sol, à plusieurs mettre de la... La situation avait effectivement complètement changée : Vhell se tenait face à Pak, lui assenant des coups de poing régulier. Il la regarda dans les yeux et ce qu'il y vit, il le connaissait bien : la haine. Il avait déjà vus des regards similaires sur des champs de bataille, mais celui de Vhell était encore différent. Comme si toutes la haine qu'elle avait accumulé depuis toutes ces années jaillissait d'un coup.
Il devait intervenir : non pas pour sauver Vhell, mais pour épargner la vie de Pak.


L'autre officier Zealot compris également et hurla :

- Arrêté la !

Les autres recrues, qui semblaient à moitié surprise et terrifié par la soudaine agressivité de Vhell, se ressaisirent et cinq Sangheilis lui sautèrent dessus afin de l'immobilisée, ce qu'ils firent difficilement. Vhell semblait possédée...


- Amenez le à l'infirmerie, vite ! dit il en désignant le corps inerte de Pak.

Kala, quant à lui, se dirigea vers Vhell, qui semblait sur le point de s'évanouir. Il la contempla, un demi-sourire au lèvre.

- Laissez la. ordonna t'il sèchement au recrue qui l'avaient immobilisé plus tôt.

Ainsi Vhell n'était pas aussi faiblarde qu'elle le prétendait. Kala était encore un peu sous le choc, le regard de haine de Vhell ayant été tellement impressionnant. Le jour ou elle réussirait à contrôler cette force, à la canaliser et à l'utiliser a bon escient, elle deviendrait une guerrière redoutable. Bien plus que lui même, il en était certain.


- Conduisez la à l'infirmerie, mais veillez à les séparer.

Se tournant vers l'autre officier Zealot :

- Je m'occupe de son cas.

Kala se retourna ensuite vers les deux recrues qui portaient Vhell et les suivit jusqu'à l'infirmerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Sam 27 Sep 2008 - 21:24

Lorsque je m’éveillais, je m’aperçus que j’étais à l’infirmerie. Je ne compris pas immédiatement pourquoi. Je reprenais doucement connaissance. Je me sentais curieusement mal à l’aise. Il était arrivé quelque chose, mais quoi ? Je me redressais, pour me mettre en position assise, mais je me stoppais net dans mon mouvement. J’étais figée. Assis sur une chaise, au bout du lit, se trouvait Kala. Il me regardait, calmement. Et là j’eu des flashs, me souvenant par bribes ce qui m’avait amené ici. Le retour au Collège, l’entraînement, Pak’Ankes, ma crise de colère, mon évanouissement. Au nom des Prophètes, que m’avait-il pris ?! Je me recroquevillais sur moi-même, inconsciemment. Ca y est, je me suis affichée aux yeux de tous… Ca m’apprendra à vouloir jouer les dures ! Que j’ai honte… Surtout que tout ça c’est passé devant Kala ! Lui qui n’avait pas eu peur de me parler de lui et de ses problèmes, il a pu voir que je lui avais mentis. Par omission, certes, mais mentis tout de même. Je me sentais horriblement nulle en cet instant. Je baissais la tête, ne pouvant soutenir le regard du Sangheili. En plus d’avoir caché des choses à Kala, ainsi qu’au Collège, j’avais mis en péril la vie d’un de mes camarades. Et bien que celui-ci n’aurait pas eu le moindre remord, moi je ne pouvais que m’en vouloir pour ma bêtise et mon égoïsme. Je sentais les larmes me monter aux yeux. Le cœur lourd, je poussais un soupir, qui ressemblait un peu à un sanglot. Je ne pouvais me justifier, mais la moindre des choses était de dire un petit truc. N’importe quoi. Alors, c’est la gorge serrée et avec une voix presque inaudible que je m’adressais à lui que j’aurais aimé voir devenir un ami…

« Je suis sincèrement désolée, Kala. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Kala 'Sulnomee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Mer 1 Oct 2008 - 18:50

- Je suis sincèrement désolée, Kala.

Kala contemplait Vhell sur son lit d'hôpital. Son regard avait changé. Il ne la regardait plus comme avant, avec le sentiment qu'il fallait qu'il lui vienne en aide. Désormais il éprouvait une certaine fierté. L'incident de la salle d'entrainement l'avait certes surpris, mais dans le bon sens du terme. Vhell était une guerrière, cela ne faisait plus aucun doute aux yeux de Kala. Il lui prédisait même une brillante carrière militaire, peut être la première femelle Zealot à monter au front. Tout ses doutes avait été balayé à l'instant même ou il avait le regard de haine de Vhell. Elle était capable de tuer, elle était capable de suivre cette guerre, Kala en aurait mis son grade en jeux. Il fallait juste qu'il détermine en quelles circonstances cette soudaine force se manifestait. Pourquoi n'en avait elle pas usée lors de son premier "choc" en rue avec Pak ? Pourquoi n'avait elle pas voulue lui en parler ? Autant de question qui se bousculait dans la tête de Kala.

- Je crois que nous avons des choses à nous dires. lui dit il dans un sourire.

Il fallait qu'elle termine son entrainement, le plus vite serait le mieux... Une fois sure d'elle, Vhell serait un véritable atout pour l'Alliance.

- Vous êtes vraiment quelqu'un de très singulier, Mme Vhell. Vouloir caché un don pareil, j'avoue que j'ai du mal à comprendre. Vous avez failli le tuer, cela n'est pas rare que des recrues meurt à l'entrainement, mais pas de cette facons. Vous n'avez rien à vous reprochez, il méritait amplement ce que vous lui avez fait subir.

Vhell ne semblait pas pour autant rassurée. Comment lui faire comprendre qu'elle avait la un don extraordinaire qui n'attendait qu'à être exploité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Ven 10 Oct 2008 - 17:16

« Je n’en suis pas si sûre… »

J’avais murmuré ces quelques mots, avec plus de rancœur que je ne le croyais. Un profond sentiment de malaise m’avait envahit, et même les paroles de Kala n’avaient pu le calmer. Peu à peu, je sentais une boule me remonter du ventre jusqu’aux yeux… Cette boule se transforma en larmes, et ces larmes roulèrent le long de mon visage. Comment pouvait-on appeler un « don » une telle abomination que cette chose qui dormait en moi ? J’avais faillit tuer un de mes frères ! Je voulais devenir plus forte, je voulais réussir, je voulais me prouver que je n’étais pas une bonne à rien, mais à quoi bon le faire si cela entraînait de tels actes ? Les conséquences de mes actes et de ma venue ici étaient plus qu’horrifiantes, et je regrettais comme jamais le choix que mon père avait pris à ma place… Le gouttes d’eau salées continuaient à couler abondement, et je ne prenais pas la peine de les essuyer… J’évitais lâchement le regard de Kala, je fuyais ce monde que je pensais ne pas être le miens. Qu’étais-je, moi, pour tous ces gens autour de moi ?

« Comment veux-tu que j’arrive à regarder qui que ce soit en face maintenant ? Après ce que j’ai fait ! Je me dégoute… Si je pouvais, je m’écorcherais vive pour tenter de nettoyer ce mal qui me colle à la peau… Je m’éventrerais pour le sortir de moi. Mais nous savons bien que c’est impossible. En quoi avoir le pouvoir de tuer n’importe qui est un don ? Qui ne nous dit pas qu’en situation de combat, je ne me retournerais pas contre les miens, en plus de massacrer des humains ? Je suis un monstre Kala. Un monstre. Et ça, ce ne sont pas des mots qui y changeront quoi que ce soit… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Kala 'Sulnomee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Mer 29 Oct 2008 - 0:15

Kala écouta Vhell attentivement. Elle semblait troublée, un peu perdue, voir effrayée. Lui, il devient bien l'avouer, voyait plutôt le soudain gain de force de Vhell comme un don, mais celle-ci n'était pas de cet avis. Il était évident qu'elle ne contrôlait pas cette force, y parvenir consisterais en un véritable défis, il fallait bien l'admettre. Il apparaissait aussi après ces quelques semaines d'entrainement que le collège de guerre n'était pas un endroit adéquat pour Vhell, aussi Kala pris la décision qu'il considérait être la plus raisonnable.

- Tu as une image négative de toi même. Tu pars avec l'idée que tu es un monstre, comment veux tu faire de bonne chose par la suite ? Tu as mis le doigt sur le problème : il est temps de te confronter aux champs de bataille. C'est la et la seulement que nous verrons ton véritable potentiel. L'entrainement ne te servira à rien, au mieux tu te re disputera avec un de tes camarades pour manquer de le tuer une nouvelle fois. Âpres ce que j'ai vus aujourd'hui, je peux t'assuré que l'entrainement n'aura plus rien à t'apprendre. Les rapports montre que tu te débrouille très bien avec les armes à distance, et crois moi la maniement de l'épée à énergie est une chose très aisée pour chaque élites. Il te faut maitrisé ce "don", ou malédiction, vois le comme tu le veux, mais il le faut. Tu es condamné a vivre avec, fait en toi un allié, par un handicap... Et ce n'est pas avec l'entrainement de base que tu va y parvenir...

Kala savait bien que ces paroles seraient difficile à avaler pour Vhell, s'était tellement facile vus de son point de vue. Avec ce beau discour, Kala ne considérait pas le coté psychologique de la chose, Vhell devait souffrir énormément. Il commençait déjà presque à la considérer comme un de ses soldats... Mais pour lui s'était une évidence : Vhell n'avait plus rien à faire dans un collège de guerre.


- Je dois quitté Sangheilios, ma période de "repos" est terminé. Je vais t'emmener avec moi, les Prophètes ont besoin de moi, et je crois que voir un peu d'espace te fera le plus grand bien...


Kala s'interrompit, guettant la réaction de Vhell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Mer 29 Oct 2008 - 0:46

" Je... Vous... "

Je préfèrais me taire. Me sentant horriblement bête face aux paroles de Kala, il vallait mieux que je ne dise rien avant d'avant analysé ce qu'il venait de me dire. Histoire d'éviter toute phrase potentiellement dénuée de sens ou d'intérêt profond, par exemple. Mais malgré tout, je n'étais pas sûre du sens de ses paroles...

" Vous me proposez de venir avec vous, pour accomplir une mission? "

J'étais a la fois sceptique, surprise, heureuse et un peu perdue. Je ne pensais déjà plus à mon comportement, ni a ce qui avait motivé la proposition de Kala. Je ne pensais qu'à la dite proposition : partir avec lui sur son vaisseau, et m'en aller loin d'ici, voir d'autres endroits, et servir enfin à quelque chose. Un bouffée d'espoir m'envahit, balayant ma peur de moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Kala 'Sulnomee
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Epée à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Dim 2 Nov 2008 - 13:39

- Oui. Je veux que tu m'accompagne hors de Sangheilios. Les Prophètes mobilisent une partie de nos troupes, je crois que c'est l'occasion pour toi de quitter cette planète. Tu sera sous mes ordres et tu résidera pour une bref période à bord de mon vaisseaux, jusqu'à ce que tu sois assigné autre part...

Kala ne savait pas réellement en quoi consisterait cette mission, nis si elle comporterait d'éventuel dangers. Il s'agissait d'un ordre direct des Prophets, mettant en jeux un Arbiter, à ce qu'il avait compris. Il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait là d'une mission de grande importance.

- Accepte tu de m'accompagner ? Tu devra renoncer à tout ce que tu connais ici.

En disant cela, Kala savait bien que rien ne retenait réellement Vhell sur Sangheilios, mais il préférait tout de même la mettre en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Jeu 6 Nov 2008 - 18:41

Je n'avais même pas besoin de réfléchir pour répondre à Kala. Pour moi, la réponse était évidente. Le "oui" s'imposait à moi, et je sentis une vague d'émotion monter. Comme je lui était reconnaissante... Ce petit Sangheili, au poste important et au grand coeur m'avait tellement aidé, alors qu'on ne se connaissait pas. J'espèrais pouvoir en faire de même pour lui, un jour peut être. Je me redressais, mes forces m'étaient revenues, et même si ça n'avait pas été le cas j'étais tellement excitée par cette proposition que même aux abords de la mort je me serais redressée avec autant de vigueur.

" Plus rien ne me retiens ici, je ferais parvenir un message à mes parents car ma mère ne voudra jamais me laisser partir si je vais moi même leur dire aurevoir. J'accepte avec honneur ta proposition."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Vhell 'Sulnom
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 2335
Localisation : Grande Bonté, Hall de la Guerre
Date d'inscription : 04/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet à Plasma
Autre Compte : Kanat & Céleste
Arme n°2 : Epée à Energie

MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   Jeu 13 Nov 2008 - 22:16

Suite Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Natacha-R-Photographies/187269854
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sois gentil, marche ailleurs. Mes pieds ne sont pas des paillassons. [PV]
» Questions autour du VSfighting/stick/compatibilité sur les consoles xbox/ps et ps3/ps4
» Ils sont où les moches?! :(
» Les BD qu'elles sont bien
» La perte de PA, ça marche comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le Covenant. :: 
Sanghelios
 :: Collège de Guerre
-
Sauter vers: