Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mission de sauvetage dans le froid polaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Lun 26 Jan 2009 - 20:41

Coral, une mystérieuse planète contrôlé par les humains, mais dont ses immensités glacé on restreint les expéditions de découvertes. Bon nombres de secrets doivent se cacher sous cette couche de neige et qui sait, peut être des choses bien plus terribles.

La Frégate Andrea Doria, sortit du sous-espace et se mit en orbite autour de la planète. A l’intérieur, toute une équipe prête pour sauver des ODST perdu dans le froid polaire de Coral.

« Mission - 115 à base Echo, je répète Mission - 115 à base Echo, vous me recevez ?

Base Echo à Mission - 115, je vous reçois, poursuivez

Situation critique, amerrissage forcé, cargaison et contenant perdu, nombreuses victimes et plusieurs blessés, présence ennemie suspectée demande aide D'URGENCE ! À vous.

Bien reçu, Mission-115, quelle est votre position ? À vous.

Équipement balise perdu, nous sommes coincés sur une gigantesque île, sur la face nord de Coral, à approximativement .... 15 Miles au Nord du point 117 - Hôtel - Julia - 6

Okay, calmez vous, on envoie une équipe rapidement. Confirmez

Bien reçu, envoie d'une équipe sans tarder, merci base Echo, dépêchez-vous, nous ne ... attendez ...
Présence ennemie confirmée, je ré ......... En..ne....... Secours ...... Rapidem.....


Mission - 115 ? Répondez Mission - 115 ? »

Le Sergent Kawalsky coupât la bande et s’adressa à son équipe :

« -Voici la dernière communication avec la mission 115 envoyé en reconnaissance au Nord de Coral. D’après les scans effectués par la Frégate, le lieu d’atterrissage est désert et ces fichus tempêtes de neige brouillent les capteurs. Nous allons donc nous y rendre pour vérifier, puis si il n’y a personne, on commence les recherches. Beaucoup de grottes doivent exister dans ces montagnes, les rescapés s’y sont surement réfugié. Attention, des ennemis sont présent d’après ce message, donc je recommande la plus grande prudence et de la discipline soldats. La mission commence dans 30 minutes, allez vous préparer, des questions ?»

Parmi, les hommes présent au petit briefing du Sergent, se trouvait le Caporal Gail Stoneheart : une vraie tête brulé qui n’avait peur de rien ; ainsi qu’un Spartan III : William.R.Gilles qui écoutait méthodiquement les explications de Kawalsky.


Dernière édition par DucMajor K le Mar 27 Jan 2009 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Lun 26 Jan 2009 - 21:08

La voyage vers la planète des glaces, Coral, s'était bien passé et en quelques heures, l'équipe de secours arrivait en orbite à bord de la frégate du CSNU Andrea Doria. Les soldats se regroupèrent dans le hangar et grimpèrent à bord d'un Pélican qui amorça sa descente tandis que le Sergent Kawalsky les briefait sur la situation. William vérifia que ses armes étaient bien là. Il avait encore troqué son sniper contre un BR55, un fusil de combat à moyenne et longue portée. La visibilité n'étaient pas leurs point fort, et même avec ses compétences et les améliorations apportées par l'armure MJOLNIR, le Spartan doutait de réussir à viser convenablement par les tempêtes de neige fréquentes à la surface. Il restait plongé dans ses pensées quand le pilote commença à parler d'une voix qu'il s'efforçait de rester neutre :

"Bon... On va entrer dans l'atmosphère et ça sera très risqué ! Accrochez vos ceintures, Marines !"

William ne suivit pas les conseils du pilote et resta debout, accroché d'une main à la même poignée accrochée en hauteur. Sa prise était un vrai étau et il était impossible pour lui de valser à travers le compartiment, contrairement aux Marines et autres ODST. Après de nombreuses secousses, le vaisseau de largage stationna à 1 mètre du sol le temps pour les soldats de la mission de secours de sauter. Will posa le pied le premier sur la neige dense de la planète des glaces. Le Pélican se pencha en arrière quand il s'approcha de l'ouverture de la soute et se redressa brusquement quand il sauta. Le Spartan bien camouflé s'accroupit dès qu'il eut touché un sol à peu près stable et balaya les alentours de son fusil de combat de type BR55 en faisant signe aux autres que les alentours étianet dégagés de présence ennemie. Il s'était un peu séparé du groupe et était un peu plus en avant vers l'objectif que le reste du groupe. C'était un soldat d'élite et sa place n'est et ne sera jamais en arrière-garde !

Le Spartan-III activa sa liaison COM et murmura de sa voix rauque :

"Voie dégagée de ma position."

Effectivement, il avait la meilleure vision, accrue par l'armure de type MJOLNIR qu'il portait, et de fait de sa position, voyait beaucoup plus loin que le reste des soldats.

[Court mais bon... Rien d'autre à dire ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Lun 26 Jan 2009 - 21:57

"Voie dégagée de ma position."

A peine ces mots prononcés que le groupe de soldat rejoignit le Spartan. Une violente tempête de neige faisait rage empêchant de voir convenablement au delà de 10 mètres. Le Sergent Kawalsky dut hurler pour que ses hommes l’entendent :

« -BON D’APRES LA CARTE, LE LIEU DU CRASH EST UN PEU PLUS LOIN A L’OUEST. LES GARS EN FORMATION DELTA DERRIERE MOI. QUAND A VOUS WILL, VOUS MENEZ LA DANCE, MAIS RESTEZ PRES DU GROUPE, ON A VITE FAIT DE SE PERDRE DANS CETTE TEMPETE, C’EST UN ORDRE SOLDAT. »

La troupe se mit en marche, Kawalsky avait préparé son BR55, les doigts sur la détente pour être parer à toutes éventualités d’attaque. Quand à son fidel Sniper, il ne pouvait l’utiliser dans ces conditions de vent et du se résigner à le laisser dans son dos. L’avancé à travers la neige était des plus compliqué, les pieds du Sergent étaient gelé tandis que ces mains s’engourdissaient peu à peu. Mais cela ne semblait guère embêter le Spartan qui d’un pas assuré, avancé dans le froid.

Peu après, l’équipe arrivât enfin sur les lieux recherchés. L’absence des ODST ne choquât en aucun cas Charles, se qui l’intrigua le plus était l’absence de corps autour de l’appareil endommagé. Le convoi a été attaqué, on pouvait voir l’impact de balles sur la carlingue mais tout le reste avait disparut, comme ci on avait emporté les morts. Soudain, une liaison COM sortit Kawalsky de ses pensées :

« -Ici l’UNSC Andrea Doria, le scan à finalement donné quelque chose. Une vaste structure souterraine doit être à l’Est de votre position. A vous de voir. Terminé. »

« -Sergent, que fait on alors ? On ne devrait pas rester là, cet endroit me fout les jetons. » Dit un Marines.

Charles répondit alors :

« -Soldat, vous n’êtes pas ici pour vous plaindre, nous avons une mission à remplir. Vous vous êtes engagé dans l’armée et vous devez respecter mes ordres. »

Il s’arrêtât deux minutes le temps de prendre une décision et reprit :

« -Bon, les gars on va voir ce qu’est cette structure en espérant retrouver les survivants, de toutes façon c’est la seule solution. Je veux savoir ce qui s’est passé ici, nom d’un chien. »

A ces mots, le groupe se mit en marche sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
E'ska' Seralhae
Sangheili, hérétique, Illuminé
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 25/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SON épée a energie
Autre Compte :
Arme n°2 : 2 Needlers

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mar 27 Jan 2009 - 17:16

Vers Coral, arriva alors un Phantom hérétique avec à son bord Rick, E'ska', 6 grognards et 4 élites dont un éclaireur très compétent, Za'eh Jol'ramee. Les humains repérèrent le vaisseau des hérétiques et tout le monde alla se planquer derrière quelques mottes et petites collines se croyant attaqués par plusieurs escadrons de l'Alliance Covenante. E'ska' les vit à son tour et demanda immédiatement un rapport numérique des troupes marines à Za'eh. Celui-ci fit rapidement son diagnostic et répondit avec un ton de fierté:

"Un Spartan, le pilote et son Co', six soldats, 2 autres types où sur leurs plaques est inscrit : Caporal Gail Stoneheart pour un et Sergent Kawalsky pour l'autre "

E'ska' fit un signe approbateur et se retourna stopé par des bruits de balles qui fusent sur la paroi du Phantom d'un coup, à sa surprise, les humains ouvrèrent le feu en direction de leur appareil, il s'exclama aussitôt:

"On nous tire dessus pilote ! Essayer d’esquiver les tirs, les autres émettez nos signaux, en espérant qu'ils reconnaitront que nous ne sommes pas des cov’ de l’Alliance, aller dépêchez vous ! Je vais chercher Rick dans sa cabine et le mettre au courant de la situation"

E'ska' se dirigea vers la cabine mais Rick en sortit avant que E'ska' puisse toquer ce qui faillit écraser E'ska' derrière la porte, ce dernier expliqua brievement la situation à Rick.

(HRP : je n’ai pas fait de long texte parce que je suis obligé de m'arrêter la pour l'instant mais ne vous inquiétez pas je ferais plus long les autres fois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mar 27 Jan 2009 - 17:48

Soudain sortit de nulle part, un Phantom passât au dessus du groupe et mit la panique. Le Sergent garda son calme et ordonna à ses hommes de se retrancher derrière quelques collines en espérant que le vaisseau ne les ai pas aperçut. Mais ce dernier fit demi tour, la situation allait surement empirer, Kawalsky ordonna alors d’ouvrir le feu. Chaques soldats s’exécutât et fit de son mieux pour l’endommager. Suite à cela, une liaison com parvint à Charles :

« -Ici, Vaisseau Phantom hérétique, ne tirez pas, je répète ne tirez pas. Nous sommes avec vous. »

Kawalsky prit sa radio à moitié gelé et répondit sèchement :

« -Qu’est ce que vous foutez là, qui commande cette opération ? »

La réponse ne tarda pas :

« -Ici, Rick Rastam nous sommes en mission spéciale, nous allons atterrir. Terminé.»
Revenir en haut Aller en bas
Gail Stoneheart
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Localisation : En pleine bataille sur Coral héhé
Humeur : Explosive
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Flamme M7057 MAV
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90 / Grenades à fragmentation

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mar 27 Jan 2009 - 19:46

Gail resta un moment accouder à un pan de mur, fixant un point ou une personne invisibe d'un air mauvais. Il ne pouvait pas combattre pour le moment: il n'était équiper que d'arme au corps-à-corps. Cependant, il entendit le Sergent Kawalsky grelotter dans son dos.
Il se retourna, fixa le Marine en souriant sadiquement et pointa son lance-flamme vers lui.


"Vous avez froid Sergent?
HAHAHAR"


Gail explosa d'un rire rocailleux et regarda autour de lui, il n'avait rien à faire et s'assit en frappant le canon de son arme dans sa main.
Magrès le poid de sa combinaison de combat allié à celle de ses armes, Gail pouvait sentir des courants d'air traverser ses habits épais, et lui même frissonna.


"Personne à du bois ici? Il est vrai que sa pèle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick' Rastam
Hérétiques, Guide Spirituel
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 24
Localisation : Près de ton cadavre
Humeur : Viens passer l'été dans le Pas-de-Calais et tu le sauras
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2 épées à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mar 27 Jan 2009 - 19:53

Sur ces mots, le phantom entama sa descente vers le sol. Les hautes herbes y étaient plaquées comme quand un hélicoptère atterrit. Enfin, le phantom "toucha" le sol et les hérétiques descendirent.

-Nous venons aider un commando de marines pour une mission de sauvetage, vous êtes bien ceux à qui on doit avoir affaire?

Le sergent acquiésa. Il expliqua aux hérétiques les objectifs de mission. *

-Méfiez-vous, je connais bien les loyalistes, ils rôdent partout, que ce soit de simples espions au régiment complet. Il peuvent aussi poster des snipers.

Les humains qui se croyaient pour l'instant en sureté, étaient maintenant prévenus.

-Fait pas chaud, ici. Bon, allons chercher vos gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbiter2.blog.jeuxvideo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mar 27 Jan 2009 - 20:03

[Arf, j'avais posté mais le post de Gail à fait buggé le mien et il ne s'est pas posté... Du coup, je fais un post plus court.]

La troupe avançait tranquillement. William avait été assigné en avant-garde et progressait prudemment, mais sûrement, gardant assez peu de vitesse pour que les Marines arrivent à le suivre. Tout était tranquille quand le Sergent reçut une communication de l'UNSC Andrea Doria. Une structure souterraine se terrait à l'est de leur position.

L'escouade se dirigeait donc vers ce nouveau point, Will toujours devant, et continua sa marche silencieuse. Soudain, un vrombissement retentit par les haut-parlerus interne de son casque et son ouïe l'associa à un bruit de moteur de Phantom, l'équivalent du Pélican chez les Covenants. Mais avant qu'il n'ait pût donner l'alerte, le dit vaisseau les survola et le Sergent Kawalsky leur ordonna de se mettre à couvert et de faire feu. Le Spartan-046 commença à courir et fit une glissade, se retourna à plat ventre et visa un moteur du Phantom avec son fusil de combat de type BR55. Il ouvrit le feu et une rafale de balle s'éclata contre la coque du vaisseau de largage Covenant. Il allait recommencer à tirer quand il entendit une conversation entre le Sergent et sa radio : Demande de cesser-le-feu et identification du Phantom et de son commandant.

*Un Phantom hérétique commandé par Rick pour effectuer une mission spéciale ? Tout cela se promet d'être plutôt intéréssant.*

Will arrêta de tirer et se redressa en position accroupie. Il observa le vaisseau hérétique perdre de l'altitude et atterrir. Le Spartan pointa de son BR55 le point d'où les Covenants sortaient d'habitude et mit le doigt sur la gâchette. Si les nouveaux arrivants montraient le moindre signe d'aggressivité, il tirerait sans hésitation.

Finalement, c'était bien Rick qui descendait du vaisseau de largage de type Phantom. Will s'approcha de lui, restant un peu vers la gauche, derrière le Sergent Kawalsky. Il afficha son grade, matricule et nom sur son écran tête-haute, de façon à ce que Rick puisse le reconnaître sans avoir besoin de demander l'autorisation à Kawalsky de parler.

[Edit : Vous vous y mettez à deux T_T]
Revenir en haut Aller en bas
E'ska' Seralhae
Sangheili, hérétique, Illuminé
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 25/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SON épée a energie
Autre Compte :
Arme n°2 : 2 Needlers

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 9:27

E’ska’ se glissa derrière Rick mais ne passait pas inaperçu en vue de sa taille, Za’eh arriva à son tour. Après de brèves présentations, une voix s’élevait parmi les marines, un soldat dit alors :

" Vous les faces de poulpes, vous ne serez pas très discret avec vos armures orangées et pourquoi on devrait vous faire confiance ? Moi et les élites ça fait deux !"

Za’eh, qui ne pouvait pas supporter cet affront s’approcha du petit soldat, le prit par le cou et le souleva ce qui bien sûr, provoqua un petit conflit de départ. Tous les humains avaient les fusils braqués directement sur la tête de l’éclaireur et attendait le premier faux mouvement de celui-ci, il répliqua d’un ton sec au marine :

" Primo ! Tu sors encore une fois cette insulte de ta bouche, j’te f’rai passer l’envie d’avoir un fusil entre les mains ! Secundo ! A mon avis on ne va pas se faire repérer plus vite que vous, c’est pas parce que vous êtes en blanc que les covenants en face c’est des imbécile et qu’ils vous trouveront pas, même enfouis dans la neige ! Tertio ! Si le orange ça te plaît pas vas chez le leader et dis lui ! Quarto ! Si vous ne nous faites pas confiance, alors vous serez perdus ! Compris ?"

Le soldat n’osait plus parler, terrifié de peur à l’idée qu’il est soulevé à plus d’un mètre d’à même le sol et qu’il était en face d’un élite enragé. Ce dernier le relâcha violemment et le soldat prit de la neige en plein dans la face. Les humains baissèrent les armes. Za’eh s’éloigna un peu du groupe, E’ska’ le rejoignit et lui dit:

"Frère, prend conscience que ce ne sont pas nos ennemis ! Je sais bien que cette insulte t’enrage et enrage tous les Sangheilis d’ailleurs, moi-même et Rick étaient prêt à lui foutre un recharge de plasma dans le ventre, mais n’oublions pas de quel coté nous sommes ! Ce ne sont pas eux les adeptes du Grand Voyage, ce ne sont pas eux les serviteurs des Prophètes mais sont nos alliés pour détruire nos VRAIS ennemis " E’ska’ se dirigea vers l’humain et lui dit :
"A l’avenir pense à ne plus dire des telles inepties ou je pourrai bien m’énerver à mon tour, et ce serait dommage pour toi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick' Rastam
Hérétiques, Guide Spirituel
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 24
Localisation : Près de ton cadavre
Humeur : Viens passer l'été dans le Pas-de-Calais et tu le sauras
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2 épées à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 10:33

Ce soldat inconscient a vite déjanté.

-C'est comme ça qu'on traite un allié chez les humains? Encore une insulte et vous vous démerdez! Et ne pointez plus vos flingues sur nous, vous avez pas compris qu'on est les ennemis du Grand Voyage? Sinon, mon canon à combustible aurait vite fait de la purée de marines. Nan, on aurait même pas pris la peine de se poser! Mais bon, si on commence à se foutre sur la gueule entre alliés, les loyalistes ont plus qu'à prendre les gagnants!


Ces paroles sensées calmèrent un peu tout le monde, et le groupe se concentra enfin sur son objectif.

-Vous avez une conversation par radio ou quelques choses avec vos gars, qu'on puisse les localiser?

-Ouais, mais c'est pas clair


-Ils doivent être loin d'ici, ou alors leur radio en a pris un coup.


-Je reçois une conversation!

-Grouillez-v..............covenants...............nomb......................................apparitions!

-Vous êtes où les gars?

-50° n........................2.....est.......


-Bon ben, on sait où les chercher, ils sont loins de nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbiter2.blog.jeuxvideo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 13:14

A peine les présentations faites ainsi que les objectifs expliqués, qu'un soldat insultât un Hérétique. La tension montât d’un cran lorsqu’un Elite le souleva férocement avec la ferme intention de lui faire regretter ce qu’il avait dit. Le groupe de Marines pointèrent instinctivement leurs armes sur le groupe d’Hérétiques, les doigts sur la gâchette prêt à faire cracher leur petit bébé. Ces derniers firent de même pour se protéger. Kawalsky déterminé à ne pas faire de cadeaux protesta :

« -Les gars ! Vous avez intérêt à poser mon homme par terre, ou je vous jure qu’on ne va pas vraiment s’entendre. N’avez-vous pas dit vous-même que vous êtes venu nous aider ? »

Un silence glacial s’installa pendant quelques instants, tous se regardèrent d’un air mauvais, avant que l’Elite décide de laisser tomber le pauvre soldat qui aurait mieux fait de la fermer. Rick Rastam reprit aussitôt :

« -C'est comme ça qu'on traite un allié chez les humains? Encore une insulte et vous vous démerdez ! Et ne pointez plus vos flingues sur nous, vous n’avez pas compris qu'on est les ennemis du Grand Voyage? Sinon, mon canon à combustible aurait vite fait de la purée de marines. Nan, on n’aurait même pas pris la peine de se poser ! Mais bon, si on commence à se foutre sur la gueule entre alliés, les loyalistes ont plus qu'à prendre les gagnants ! »

Ces paroles sensées calmèrent un peu tout le monde, et le groupe se concentra enfin sur son objectif. Une liaison radio de très mauvaise qualité parvint au Sergent, s’était le groupe d’ODST qui essayait de prendre contact avec l’équipe de secours. D’après le message très peu audible, ils confirmèrent leur emplacement dans la structure enterré, mais des Covenants leur menaient la vie dure. Kawalsky, dit au leader Hérétique d’un ton prétentieux et ferme :

« -Je vous remercie de votre aide, mais j’avoue que je n’aime pas trop travailler avec des Covenants. Alors que les choses soient claires ! Se sont mes hommes, j’y tiens, et je dirige cette mission. Chacun s’occupe de son groupe de soldat, les avis sont bien sur les bienvenues, mais pas d’insultes. »

Sur ce ton, le groupe se calma définitivement. En se retournant, le Sergent remarqua l’attitude quelque peut joyeuse de William envers les Hérétiques ; malgré son casque qui cachait les expressions de son visage. Il lui demanda alors :

« -J’ai l’impression que vous vous connaissez déjà je me trompe ? …»

Mais sa question fut coupé par des bruits de pas qui se rapproché de la troupe. Tout le monde se remit sur le qui vive les fusils pointés sur le petit monticule de neige d’où provenait les pas. Kawalsky criât :

« -Qui est là ? »

Une réponse à moitié coupé par le vent parvint à lui :

« -Ne tirez pas, je suis des vôtres ! »

[H.R.P : Bon Vincent, c’est à toi de poster, on t’attend]
Revenir en haut Aller en bas
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 19:12

Non loin du site du crash...

Mal...tellement mal, et froid, si froid...Pour la seconde fois dans sa vie, Aynkkel avait crut être mort. Bordel, à chaque fois qu'il était dans un vaisseau, ça se passait mal. Pourquoi? qu'avait-il fait? Avait il froissé une quelconque divinité? Ou bien les dieux voulaient ils voir comment cette homme au capacité hors du commun pouvait faire sans chance?
Tout cas est il que notre ancien soldat se releva de la neige, le visage légèrement brûlé. Il se rappelait déjà un peu des évènements, des covenants, le vaisseau qui est touché, l'abordage, bref un air de déjà vue mais différent, il s'était écrasé sur coral....Oui...c'était cela. Comment était il arrivé ici? Il ne le savait pas trop, il n'arrivait pas à se souvenirs comment il s'était échappé du vaisseau en flammes.
regardant autour de lui, Vincent aperçut le cadavre d'une capsule d'éjection.
Cela donnait déjà un début d'indice.
Soudain, la radio de la balise se mit à grésiller et une conversation commença:


-« -Ici, Vaisseau Phantom hérétique, ne tirez pas, je répète ne tirez pas. Nous sommes avec vous. »
« -Qu’est ce que vous foutez là, qui commande cette opération ? »

« -Ici, Rick Rastam nous sommes en mission spéciale, nous allons atterrir. Terminé.»


Instinctivement, Aynkkel regarda le ciel et il vit le Phantom des convenants se poser derrière une dune. La providence faisait bien des choses.Enfin, il fallait se barrer, UNSC...C'était pas bon pour lui..
Le rebelle se saisit de la radio de la capsule et se prépara, bon, il n'avait aucune arme si l'on oubliait un couteau de combat. et pour unique vivre...ce qu'il avait mangé la veille. Il était dans la merde.
L'ancien membre du projet Orion soupira. Il monta en haut de la dune pour observer les convenantes et humains. L'ambiance semblai tendu, pour ne pas dire haineuse entre les deux factions. environ une vingtaine de soldats toute race confondu et...parmi eux...Un connard de Spartan! Aynkkel avait toujours eut de la rancoeur face à ces êtres exceptionnels. C'était une certaines jalousie. Enfin, vue le nombre et leur équipement, il ne pouvait rien faire.
Le rebelle commença à rebrousser chemin quand la radio se mit une nouvelle fois à vrombir des paroles :


-Grouillez-v..............covenants...............nomb......................................apparitions!
-Vous êtes où les gars?
-50° n........................2.....est.......


Aynkkel baissa les yeux, il était fatigué, frigorifié par le froid, à moitié en hypothermie, mais il ne pouvait pas laissé des civils entre les mains de convenantes. car, c'était sur, personne ne saurait les sauver aussi bien que lui. et le dilemme se posa. Fuir pour sauver sa vie ou tenter de sauver celle d'autrui.
L'ancien soldat loyaliste ferma les yeux et fit son choix.
Il escalada une nouvelle fois la bute et, une fois en haute, ses pas sur la neige faisaient une vacarme épouvantable, il se retrouva face à un peloton d'exécution avec pour unique question :


« -Qui est là ? »

Le Spartan-I inspira et espéra que personne n'avait jamais vu son visage sur une affiche... Il avait bien fait de se laisser pousser la barbe. Il lâcha donc en guise de réponse, ses mots portée par le vent :

« -Ne tirez pas, je suis des vôtres ! »

(i]Vincent marqua une nouvelle pause et continua :[/i]

-Je suis un civil de la Mission 115...Je...J'ai froid, et...Il faut sauver mes amis...

Froid, certes, amis...Non, il ne connaissait aucun des membres de cette mission...
Mais il avait appris à jouer un peu la comédie. Et l'environnement l'aidé. En effet, il avait un air pitoyable, le froid le faisait grelotter, le vent glaciale arraché de ses yeux quelques minces larmes et...Il était dépourvus d'arme.
Cependant, un homme avertis en valant deux, il détailla la composition des deux groupes, identifiant le sergent, focalisa quelques instant son attention sur le spartan, et....Et bien, détailla les deux convenants qui semblait être les leaders...Aider les civils n'était vraiment pas une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
E'ska' Seralhae
Sangheili, hérétique, Illuminé
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 25/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SON épée a energie
Autre Compte :
Arme n°2 : 2 Needlers

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 20:12

Après que Rick fit baisser la tension entre les 2 camp, des bruits de pas dans la neige se firent entendre, et tout le monde se mit en position d'attaque.
Le sergent humain appela dans la direction des pas:

" -Qui est là ? "

Une voix répondit tout en marchant et en s'approchant les bras levés:

" -Ne tirez pas, je suis des vôtres ! "

Un temps d'arrêt se fit remarquer et la voix reprit:

"-Je suis un civil de la Mission 115...Je...J'ai froid, et...Il faut sauver mes amis..."

E'ska' arriva à la hauteur de Rick et lui dit discrètement :

"C'est bizarre mais j'ai cette sensation de déjà vu, ce type me dit quelque chose.
tu me dira j'ai surement tort mais je sais pas j'ai pas confiance.
C'est pas normal qu'il puissent s'enfuir de l'endroit dit de sauvetage et qu'il nous a trouvés sans rien tu trouve pas?"


Rick ne bougea pas mais fit un quart de tour avec la tête pour voir son second. Il répondit juste :

"Je ne sais pas, sa me parait d'être un honnète gars et puis il est désarmé"

E'ska' abandonna son idée et prit part a celle de Rick. En même temps, c'était impossible qu'il l'ait vu quelque part, oui IMPOSSIBLE !
Il s'approcha d'un grognard et commença a lui donner des ordres mais il fut coupé lorsqu'il entendit la voix de son chef résonner dans la tempète de neige de la planète:

"Comment est-tu arrivé ici?"

"J'ai réussi à filer en douce" répondit le rescapé

"Et ils sont où exactement? Ils sont en danger?" demanda un marine préoccupé par sa situation

E'ska' qui ne pouvait s'empêcher de penser à ça coupa la parole au marine et demanda sous forme d'interrogatoire:

"Comment nous as-tu trouvés? Est-ce loin d'ici? Combien sont-ils la-bas?"

(HRP : Rick n'utilise pas le rouge pour le rebelle s'il te plait, il est déja à l'éclaireur et on va confondre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 20:32

Les relations entre hérétiques et marines n'allaient apparemment pas s'arranger de sitôt. Le Spartan-III restait tout de même sur ses gardes au cas où la situation dégénèrerait. Par contre, William avait dû trop laisser déborder son excitation vis-à-vis du fait que Rick fasse partie de la mission. C'était un bon combattant et aussi un bon camarade. Et oui, il avait vu juste car le Sergent Kawalsky s'approcha de lui et demanda :

« -J’ai l’impression que vous vous connaissez déjà je me trompe ? …»

Le Spartan-046 hocha la tête en regardant le sous officier. Il répondit de sa voix étrangement grave quand on connaissait son âge réel :

"Oui Sergent. Une mission de sauvetage dans la jungle d'On..."

William ne pût finir sa phrase car un inconnu interrompît la conversation. Enfin, plus précisément, des bruits de pas. Le supersoldat leva rapidement son fusil de combat et le pointa vers la silhouette qui se profilait à travers la chute de neige.Un civil, qui disait. Un survivant, qui disait. Dans tout les cas et civil ou pas, une petite inspection s'imposait. Le Spartan baissa son arme pour mettre le canon au niveau de devant les pieds d'Aynkkel. Il s'approcha rapidement et tâta les poches du nouveau venu d'une de ses mains gantées, l'autre tenant fermement son BR55. Si cet homme possédait des armes cachées, Will s'en emparerait. On ne pouvait plus faire confiance à personne dans cet univers...
Revenir en haut Aller en bas
Gail Stoneheart
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Localisation : En pleine bataille sur Coral héhé
Humeur : Explosive
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Flamme M7057 MAV
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90 / Grenades à fragmentation

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 20:41

"Qu'es qu'on peut se faire chier sur cette planète!"

Gail cracha par terre et regarda ses supérieurs.

"Pourquoi perdre notre temps pour quelques soldats en perdition?! Ils ont échoués dans leur mission et on envoit d'autre à l'abattoir pour récupérer des soldats qui sont peut-être déjà mort!"

Gail avait envie de crier mais il ferma sa bouche, ses yeux et expira longuement, sa rageomètre descendant petit à petit. Il lui fallut quelques secondes pour le faire redescendre au dessous du zéro et s'adressa aux autres d'un ton plus calme:

"Alors, qu'es qu'on fait?"

C'est alors qu'un civil arriva les bras bien en évidence. Qu'es qu'un civil faisait ici?!
Gail voulut s'approcher pour lui attraper le col et l'interroger, mais il fut retenu par un Sergent. Il pesta, tourna le dos et contempla le ciel, prétant une oreille discrète à la conversation qui s'engageait:


"-Je suis un civil de la Mission 115...Je...J'ai froid, et...Il faut sauver mes amis..."

Un élite approcha du chef hérétique et murmura quelque chose d'inaudible à son oreille, cependant, Gail entendit la réponse du leader:

"Je ne sais pas, sa me parait d'être un honnète gars et puis il est désarmé."

Puis l'élite s'adressa au civil:

"- Rick: Comment es-tu arrivé ici?

- Civil: J'ai réussi à filer en douce."

Puis un Marine se méla à la conversation:

" - Marine: Et ils sont où exactement? Ils sont en danger?

- E'ska: Comment nous as-tu trouvés? Est-ce loin d'ici? Combien sont-ils la-bas?'"

*Quels boulets...*

Gail caressa la crosse de son flamer et vit une main gantée se poser sur son épaule.

"Quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 21:08

// p.s ma couleur --> color=darkseagreen; N.B: faites agir mon perso dans la limite du raisonnable, j'aime pas trop que l'on le fasse parler, mais bon. ester dans l'idée du gars qui joue "franc" jeu dans la limite de sa couverture /

Putain, il n'aimait pas cela, trop de question, trop de suspicion, trop...trop de chose...Déjà, les question fusait et le doute naissait. Mais que voulez vous, Aynkkel savait comment jouer la comédie, il fallait savoir fermer sa gueule quand on était un rebelle. Ainsi, alors que la première question fusa, il aperçut une...très belle...jeune femme se diriger vers eux. Mais, abandonnant les idées plus ou moins catholiques qu'il avait derrière la tête, il écouta attentivement la question :

Et ils sont où exactement? Ils sont en danger?


Le "pauvre" rebelle n'eut pas le temps de répondre que déjà, un covenante lui lança :

"Comment nous as-tu trouvés? Est-ce loin d'ici? Combien sont-ils la-bas?

Trop de question! Trop suspect! Grelottant sous l'effet du froids, Aynkkel pris l'air le plus terrorisé qu'il pouvait, c'était assez simple, il lui suffisait de se rappeler de ses premiers jours d'entraînement pour le projet Orion, il commença alors à répondre, ses lèvres virant légèrement au bleu sous l'effet du froid :

-Je...je j'étais dans le vaisseau et...vos...enfin...

Il lança un regard presque implorant aux marines avant de continuer :

-Des gens comme eux ont attaqué, des...covenante...Ils...Ils nous ont aborder, le commandant à ordonner l'évacuation... je suis monté dans une capsule de secoure et...je...j'ai vue ma femme mourir par le hublot alors que j'étais éjecté du vaisseau...

Le "vieil" homme lâcha un sanglot, la quasi totalité de l'histoire était totalement crédible car vrai, si ce n'est que la femme qui était morte était juste une belle demoiselle faisant au moins du 90D avec de long cheveux blonds et un magnifique derrière. En somme il lui aurait bien proposé d'être sa femme.
Soudain, le spartan commença la fouille du rebelle, il n'avait même pas calculé que ce dernier allait le fouiller! Non, il ne fallait pas qu'il découvre le couteau! Pourquoi un civil aurait un couteau! Et pire, s'il découvrait sur lui la dizaine de fausse carte d'identité! il falalit agir vite!
Prenant l'air le plus peureux possible, Aynkkel bondi en arrière, ses yeux imitant la terreur qu'il avait tant de fois vue dans les yeux d'un soldat loyaliste avant qu'il ne l'achève. Il rampa au sol, en arrière, ses mains commençant à être engourdi par le froid.
Le gèle commençant à le faire claquer des dents, il lâcha en bafouillant :


-Nan...pitié...Ne me faite pas de mal...Ne me tuez pas...

Pour tout le monde, ou du moins, normalement, il s'agissait d'un réaction normale d'un homme face au "monstre" qu'était un Spartan. Mais, derrière ces yeux troublés, légèrement caché derrière les épais cheveux, il y avait cette analysé. Oh William, si tu savais, cette petite liaison entre ton casque et ton armure, cette partie si tendre, ho, tu ne peux imaginer comment Aynkkel aurait été heureux d'enfoncer sa lame dedans, juste pour te remercier de l'avoir relayer au placard. Mais bon, ce n'était pas non plus vraiment de sa faute...
Soudain, l'un des marines, Malcom pour être plus exacte, lâcha quelques mots. c'était vraisemblablement le plus jeunes de la section, il avait de beaux yeux brun, l'air gentil, en sommes Aynkkel pour lui devait ressembler à son père mort par les convenantes, peut être est-ce pour cela qu'il lâcha ces mots :

-euh...Monsieur...enfin, euh...Spoaratn? je..;je crois que vous lui faites peur...enfin...je...Je veux dire, c'est juste un civil qui a froid et qui vient de perdre sa femme...et...enfin, il est seul et sans armes...Te nous sommes armés et bien plus nombreux...Je...Sergent? Je peux donner à manger au civil, il a dut être secoué...

[i]Le "bon" Marines jeta un regard interrogateur à son chef, il était un peu l'inverse de gail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Mer 28 Jan 2009 - 21:59

Les événements s’enchainait les uns après les autres avec une telle vitesse que toute la troupe était perdu dans ce meli melo.
La tension avait baissé entre les Hérétiques et le groupe de Marines, grâce notamment à Rick et Kawalsky. Mais, la confiance ne s’installât pas pour autant.
Gail rongeait son frein dans un coin, on sentait que l’action lui manquait, ses mauvaises blagues et son humeur massacrante n’arranger pas les choses.
Quand à William, il était excité par la présence de son frère d’arme Rick, le Sergent l’en avait d’ailleurs soupçonné mais sa question fut coupé par l’arrivé d’un certain Aynkkel. Un soit disant civil qui avait été séparé de son groupe. William prit l’initiative de le fouiller, tandis que Rick, E’ska et une Marines le bombardait de questions. Il était terrorisé, de part les questions incessantes et par la présence des Elites qui lui rappelé le massacre de sa femme par les loyalistes.
Le plus jeune des Marines, Malcom, un beau garçon qui venait de s’engager dans l’armée bégailla à William et au Sergent :

« -euh...Monsieur...enfin, euh...Spoaratn? je..;je crois que vous lui faites peur...enfin...je...Je veux dire, c'est juste un civil qui a froid et qui vient de perdre sa femme...et...enfin, il est seul et sans armes...Te nous sommes armés et bien plus nombreux...Je...Sergent? Je peux donner à manger au civil, il a dut être secoué... »

Kawalsky, le considéra un instant et répondit d’un ton incroyablement calme :

« -William cessé tout de suite, c’est un ordre. Vous voyez bien qu’il à peur de vous. »

Le Spartan s’exécuta malgré lui car il n’était effectivement pas de l’avis du Sergent. Puis celui-ci reprit :

« -C’est bon soldat, allez lui donner à manger et rassuré le. »

Charles se retourna vers Rick et enchainât :

« -Bon ! Que l’on se mettent d’accord ; vous diriger vos Elites et je m’occupe de mes hommes. Nous allons être obligé de nous trimballer le civil, il restera en arrière avec Malcom. Si besoin est, il pourrait nous être utile dans une bataille. »

« -Je sais me battre vous savez, laisser moi une arme et je vous aiderez ! » Rétorquât soudainement Aynkkel

William répondit d’un ton ferme :

« -Il n’en est pas question ! Tu …»

Il fut coupé par Charles :

« -SUFFIT ! William allez voir Gail, il s’ennuie dans son coin. Quand a vous, comment vous appeler vous ? »

Le civil à moitié gelé reprit sa comédie et dit :

« Je j.. je m’appelle Peres. Vous vo… savez, je ne veux que vous aider. »

Le Sergent s’accroupi en face de lui et essaya de le rassurer :

« -Ecoute, je n’aime pas trop qu’un civil se ballade avec nous, de plus avec une arme. Si nous avons besoin de toi, nous verrons. Peux-tu marcher ?"

Aynkkel hochat la tête

« Bon ! Malcom te tiendra compagnie à l’arrière de la troupe. »

Charles se releva et dit aux autres :

« -On avance, je ne voudrais pas qu’un groupe de Covenant nous tombe dessus.»

Le groupe maintenant composé d’Hérétiques, d’un civil, et de Marines se mit en route vers la structure ou se trouvait surement les ODST.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Jeu 29 Jan 2009 - 9:10

A peine William eût commencé sa fouille que le nouveau venu se jeta en arrière avec un regard suppliant. Et pendant que un Marine commençait un monologue, le Spartan, ne l'écoutant pas, s'accroupi aux côtés du civil pour recommencer sa recherche. Cependant, il fût interrompu par le Sergent qui lui ordonnait de le laisser tranquille.

Le Spartan-046 regarda un instant l'inconnu puis se releva et rejoignit la petite troupe pendant que la discussion continuait. Ce qui l'avait poussé à insister pour fouiller Aynkkel, c'était bien évidemment son esprit de Spartan, et même si il avait voulu l'éviter, c'était son devoir. Mais maintenant que l'autre avait brusquement reculé, son fameux esprit de Spartan se réactiva et tout de suite, il se dit que cet homme cachait quelque chose. Impression qui se renforça quand ce dernier demanda une arme. Will rétorqua d'un ton ferme :

"Il n’en est pas question ! Tu …"

Mais il n'eût pas le temps de finir sa phrase car le Sergent l'avait interrompu, lui donnant un ordre par la même occasion. Le Spartan-III fut tenté de se rebeller, mais son devoir l'en dissuada et il rejoignit Gail, à l'arrière de l'escouade maintenant mixte.

*Un civil qui demande une arme... Il cache quelque chose j'en suis sûr."

Will posa sa main gantée sur l'épaule de l'ODST qu'il avait rejoint. Ce dernier rétorqua d'un ton brusque :

"Quoi ?"

Le Spartan sourit intérieurement puis pencha la tête sur le côté. Ensuite, il demanda à Gail :

"Eh Marine... Tu connais celle du Grognard qui entre dans un bar ?"

[Bien joué Aynkkel xD. Sinon, si mon perso vous semble un peu trop perspicace, rappelez-vous que les Spartans sont plus intelligents que la moyenne et surtout... Très suspicieux comme démontré dans mon post ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Rick' Rastam
Hérétiques, Guide Spirituel
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 24
Localisation : Près de ton cadavre
Humeur : Viens passer l'été dans le Pas-de-Calais et tu le sauras
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2 épées à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Jeu 29 Jan 2009 - 19:45

Ce civil terrorisé désirant soudainement une arme, ça cache quelque chose. Rick' a bien envie de le choper et de le retourner tête en bas pour voir ce qu'il a sur lui, ce type. Mais bon, ça allait encore "déclencher la guerre" avec les marines.
Ils se mirent en route contre le blizzard, et peut-être les covenants. Rick' demanda à un de ses élites:

-Tu le trouve pas louche, le civil qu'on a trouvé?

-Bah, plus on est de fous, plus on rit...


Il a peut-être raison de ne pas s'inquiéter, de toute façon il ne peut rien faire, seul. Puis il allait devoir faire ses preuves pour aider les ODST...

Pendant que Rick' était dans ses pensées, des élites Spec Ops, camouflages actifs, immobiles derrières des rochers, observaient tout ce beau monde et étaient sur le point de les sniper. Rick' aperçut la lumière du sniper.
Il tira un coup de canon à combustible dans le tas, mais le projectile atteint le rocher.
Tout le monde fut alerté, et se planqua derrière ce qu'il pouvait. Rick' et quelques élites essayèrent de contourner, ils sortirent leurs épées et entrèrent en action, ils embrochèrent plusieurs élites, pendant que les marines ripostait et que le Spartan faisait lui aussi un carnage. Le sergent Kawalsky fut contraint de filer un flingue au civil pour qu'il défende sa peau...
Pendant ce temps, les Spec Ops avaient eux aussi sortit leur épée et des duels s'engageaient. Les marines y allaient à la grenade frag là où il n'y avait pas d'alliés pour "occuper" les Spec Ops et le Spartan continuait à distribuer du plomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbiter2.blog.jeuxvideo.com
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Jeu 29 Jan 2009 - 20:04

|La voie salvatrice du sergent , et donc visiblement du chef de l'unité s'éleva :

« -William cessé tout de suite, c’est un ordre. Vous voyez bien qu’il à peur de vous. »

Le Spartan s’exécuta malgré lui car il n’était effectivement pas de l’avis du Sergent. Ah les Spartan, Aynkkel comprenait presque pourquoi ils les avaient remplacé. Force, agilité, intelligence, et une superbe armure, le rebelle voulait la même. Le sergent souffla à Malcom :

« -C’est bon soldat, allez lui donner à manger et rassuré le. »

Puis ce dernier parla aux covenantes...Ces créatures étaient elles vraiment fiable, où, à l'instar du rebelle, jouait elle la comédie?
|

« -Bon ! Que l’on se mettent d’accord ; vous diriger vos Elites et je m’occupe de mes hommes. Nous allons être obligé de nous trimballer le civil, il restera en arrière avec Malcom. Si besoin est, il pourrait nous être utile dans une bataille. »


Instinctivement, la voie du civil meurtrie s'éleva :

« -Je sais me battre vous savez, laisser moi une arme et je vous aiderez ! »

et ce fut le spartan de lâcher un :

« -Il n’en est pas question ! Tu …»


Mais heureusement, zorro est arrivé, ou plutôt, Kawalsky lâcha à l'encontre du spartant-046

« -SUFFIT ! William allez voir Gail, il s’ennuie dans son coin. Quand a vous, comment vous appeler vous ? »

« Je j.. je m’appelle Peres. Vous vo… savez, je ne veux que vous aider. »

Peres brandson, sixième identité de Aynkkel, une des ares avec un casier vierge, officiellement il était agent de maintenance qui exerçait un stage en vue d'une préparation militaire.
Alalala, ce bon, vieux Peres. Il faudrait qu'il en invente un nouveau maintenant, enfin, il faudra déjà refaire des papiers et toute la "paperasse" informatique qui va avec. Le Sergent s’accroupi en face de Aynkkel et essaya de le rassurer :

« -Ecoute, je n’aime pas trop qu’un civil se ballade avec nous, de plus avec une arme. Si nous avons besoin de toi, nous verrons. Peux-tu marcher ?"
/color]
Le soldat dans toute sa splendeur, mais un honnête soldat, le pauvre, il n'avait pas encore compris qu'il se faisait manipuler? Aynkkel hochat la tête sans rien ajouter, et ce fut le sergent qui lâcha encore une fois :[color=green]

« Bon ! Malcom te tiendra compagnie à l’arrière de la troupe. »


A cet instant, Malcom s'approcha de Aynkkel. Ah le brave garçon, dommage qu'il soit de l'autre côté de la barrière. Enfin, lui aussi avait été comme cela. rapidement, la mâchoire carré du rebelle commença ses vas et viens, manchonnant de la nourriture synthétique offert par le dévoué jeune garçon. L'ancien soldat se releva et alors que la nourriture énergisante laissé dans sa bouche un gout fade, il lâcha d'une voie innocente, assez fort pour que toute le monde puisse l'entendre, mais pas trop pour que cela ne paraisse pas suspect :


-J'ai...J'ai peur Malcom...Je..Je veux tuer tout ceux qui ont fait du mal à ma femme, mais j'ai peur...j'ai peur d'être un boulet pour vous...Je sais juste tirer avec une arme, mais regarde...Le...Le gars tout grand, il m'aime pas...je...Je suis un putain de civil qui sert à rien! Vosu devriez peut être me laisser là...

Aynkkel lâcha un reniflement bien imité et le brave soldat, l'air compatissant le tapota dans le dos avant de lancer un léger sourire :

-Mais non, Le Spartan est toujours méfiant...et puis, t'inquiète pas! Si y a du grabuge, je te donne mon pistolet, et je suis sur que tu fera un carnage parmi les covenante adverses...Eux là, c'est...des potes en quelques sortes. mais bon, tu sais, restes près de moi et tout ira bien!
Sinon, tu fais quoi dans la vie?

-Maintenance de vaisseau...J'aurais voulu être musicien..;Je sais jouer de l'harmonica tu sais!j'en avais un sur le vaisseau...mais...
-Te fais pas de bile, je t'en achèterais un après la mission si tu veux!

Malcom eut un léger rire ce qui fit sourire Aynkkel, son regard partant légèrement en biais vers le spartan. Non, il l'aimait pas, mais il ne pouvait nier l'utilité de ce dernier. Ah, si seulement ce genre d'individus comprenait pourquoi les rebelles se battaient.

Soudain, le tir...
Un tir peu précis frappa non loin du groupes, et tout commença!
Sans même savoir comment, Aynkkel se retrouva en possession d'une arme. il s'agissait d'un simple pistolet, mais, que voulez vous? Il était diablement eficasse avec! Ses tirs d'une précision mortelle, il égalait sans nul doute le sergent, et peut être même le spartan ,encore que...
Quiconque aurait regarder Aynkkel en action aurait compris qu'il ne pouvait s'agir d'un civil, il avait une façon d'agir bien trop militaire, digne d'un membre des forces spéciales, changeant constamment de couvert, tirant avec précision.
C'était sur, le coup du civil risquait de ne plus marchait pendant très longtemps. Il restait donc une autre identité à jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail Stoneheart
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 26
Localisation : En pleine bataille sur Coral héhé
Humeur : Explosive
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Flamme M7057 MAV
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à pompe M90 / Grenades à fragmentation

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Jeu 29 Jan 2009 - 22:05

Gail tourna la tête du côté où la main gantée s'était posée sur son épaule et eu un mouement de recul en voyant son propre visage se refletter sur la visière du casque de William, le Spartan de l'équipe.
Gail leva un sourcil et jetta un regard interrogateur. Mais pour toute réponse et ignorant que le Spartan souriait derrière la visière, celui-ci entamma une chose que Gail apprécier particulièrement: les foutages de gueule sur les "fameux implacables" Covenants.


"Eh Marine... Tu connais celle du Grognard qui entre dans un bar ?"

Gail souria, bien qu'il ne conaissait pas cette blague, il souriait d'avance en s'imaginant tout ce qui pourrait arrive à un Grognard entrant dans un bar.... il ne lui laisserait pas dix secondes à vivre.

"Non, Chef! Jamais entendue."

Gail épaula son lance-flamme en signe de respect pour le Spartan et prêta toute son attention sur la blague qu'il allait lui sortir, la seule chose qu'il pouvait faire pour l'instant à part s'emmerder était rire, et la personne était bien choisie il n'avait vu que très peu de Spartans dans sa vie, et jamais il en avait entendu un plaisanter ou rire, ses derniers enfermés en permanence derrière leur visière réflective d'indifférence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Ven 30 Jan 2009 - 17:14

[H.R.P : C'est bon les gars, je vais poster aujourd'hui]


Dernière édition par DucMajor K le Ven 30 Jan 2009 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
E'ska' Seralhae
Sangheili, hérétique, Illuminé
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 25/12/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SON épée a energie
Autre Compte :
Arme n°2 : 2 Needlers

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Ven 30 Jan 2009 - 18:10

Après que le civil ait répondu aux questions, le spartan commença une fouille de l'individu.
Ce dernier terrorisé par le super soldat recula d'un bond ce qui ne plaisait pas au Spartan. Il voulût finir sa fouille mais le dirigeant de l'opération l'en interdit.
Le civil fût placé sous la garde d'un jeune marine qui s'occupait de lui comme son bébé mais après ces deux-trois événements de doute en vers le civil, la marche du groupe fût engagée. Mais les hostilités commencèrent très tôt.
En effet, un groupe de Spec Ops équipés de camouflages actifs s'apprêtait à enfoncer une balle dans le crâne de chaque membre du groupe mixte avec un beau sniper. Mais le leader hérétique les repéra avant le moment fatidique et provoqua la panique au sein des hérético-marines, les marines s'occupait de distraire les Spec Ops pendant que les élites à l'armure orange les contournait et leur enfonçait joyeusement leur belles épées dans le ventre, les autres Spec Ops s'en rendirent compte et sortait également leurs épées, s'en suivi ainsi des duels à l'épée à énergie.
Le sergent Kawalsky lâchait à tout va:

" Faites gaffe, grenades frag !!!!!"

E'ska' suivit Rick et par un malheureux hasard, se retrouva nez à nez avec le chef de l'opération Spec Ops. Lui et E'ska' menait un combat sans merci, aucun ne voulant abandonner et pendant ce temps que Rick en tranchait quelques-uns ne se rendant pas compte que son second était en combat fatal. Alors qu' E'ska' esquiva un coup d'estoc brutal, il riposta en essayant de placer son épée dans l'épaule gauche du Spec Ops mais ce dernier était plus doué que n'importe lequel des hérétiques bien que Rick rivalisait au plus haut point. Donc ce qui devait arriver, arriva !
Le coup d'E'ska' sur l'épaule n'a malheureusement pas touché sa cible mais en plus de ça, celle-ci avait donné un tel contre avec son épée qu' E'ska', malgré sa carrure tomba. Sous le choc, son épée vola à 2 mètres de lui et se planta dans l'épaisse couche de neige, ne pouvant pas l'atteindre, il savait qu'il était à présent désarmé et que le Spec Ops s'approchait d' E'ska' et lui dit en armant son épée:

"Crève saleté de l'hérésie !!!"

Mais il n'eût même pas le temps de faire gouter à E'ska' le goût amer et bleuté d'une épée à énergie que deux comme la sienne lui transperça le dos, c'était bien évidemment celles de Rick et de Za'eh qui avait le même réflexe au moment ou l'élite loyaliste parla d'un ton si empli de rage. Alors que tout les Spec Ops étaient décimés et que E'ska' ait récupéré son épée, arriva soudainement un dernier Spec Ops derrière Rick qui était prêt à envoyer le leader dormir pour l'éternité. A ce moment, un tir se fit entendre et la balle tirée alla se loger au fond de la boite crânienne du malheureux Spec Ops et il tomba net, comme une feuille morte ! Rick se retourna et vit l’élite qui était à ses pieds, il comprit alors qui était le tireur vu l'angle du point de chute de l'élite mais cela paraissait pourtant impossible à ses yeux. Il se re-retourna et vit celui qu'il pensait, il tenait un pistolet et de la fumée sortait du canon. Oui c'était bel et bien LE CIVIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick' Rastam
Hérétiques, Guide Spirituel
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 24
Localisation : Près de ton cadavre
Humeur : Viens passer l'été dans le Pas-de-Calais et tu le sauras
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : 2 épées à énergie
Autre Compte :
Arme n°2 : Carabine

MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Ven 30 Jan 2009 - 19:47

La bataille fit rage pendant un assez long moment, les hérétiques se sauvaient mutuellement. Un élite Spec Ops était passé dans le dos de Rick et se préparait à lui asséner un coup d'estoc. Avant que Rick ne se rende compte de sa présence, le loyaliste s'écroula, mort. Le civil et son pistolet fumant avaient fait mouche. Tout le monde se rejoint et ils reprirent la marche. Rick' s'approcha du Spartan et de Gail:

-Alors, qu'est-ce qui lui arrive à ce grognard?

Le Spartan répondit qu'il ne le savait pas car le grognard n'était plus en état de le raconter, et ça fit bien marrer Gail et Rick.

-On va encore se faire attaquer beaucoup, comme ça? demanda un marine.

-Ce n'est que le début. Les loyalistes n'abandonnent pas si facilement.


-Facilement? Avec la raclée qu'ils se sont pris?

-Ce n'est que la première d'une longue série! clama E'ska.


Ils étaient confiants, il faut dire qu'ils étaient une équipe de choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arbiter2.blog.jeuxvideo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   Ven 30 Jan 2009 - 21:07

L’attaque des Loyaliste mit la panique dans le groupe des Marines, sans la réplique immédiate de Rick, le sergent aurait déjà perdu un de ses soldats. Les Hérétiques partir à l’assaut au corps à corps avec les Elites Spec Ops tandis que Kawalsky ordonna d’ouvrir le feu. Les balles d’acier pleuvaient ainsi que les grenades à fragmentation précédé à chaque fois d’un cri :

« -FAITES GAFFES, GRENADES ! »

Les hommes pouvaient apercevoir la rage des Elites au combat à l’épée dans toutes leurs splendeurs, et faisaient de leur mieux pour baisser les boucliers des loyalistes. La tempête s’était calmé, Kawalsky put utiliser son Sniper. Il s’accroupit et tua deux Elites : l’un en pleine tête le deuxième plus vigoureux eu le droit à une dans la jambe et l’autre dans le torse. Gail, explosa de joie et sorti son lance flamme pour réchauffer l’ambiance ; et se mit à rechercher un Covenant à griller à tout prix. Quand à William, il était dans son élément naturel ; tel un ange de la mort, il distribua marrons et balles à ses pauvres victimes.

Alors que tout les Spec Ops étaient décimés et que E'ska' ait récupéré son épée, arriva soudainement un dernier Spec Ops derrière Rick qui était prêt à envoyer le leader dormir pour l'éternité. A ce moment, un tir se fit entendre et la balle tirée alla se loger au fond de la boite crânienne du malheureux Spec Ops et il tomba net, comme une feuille morte ! Rick se retourna et vit l’élite qui était à ses pieds, il comprit alors qui était le tireur vu l'angle du point de chute de l'élite mais cela paraissait pourtant impossible à ses yeux. Il se retourna et vit celui qu'il pensait, il tenait un pistolet et de la fumée sortait du canon. Oui c'était bel et bien LE CIVIL.

Le massacre terminé, la troupe se remit en route. Rick rejoignit William et Gail pour écouter une certaine blague. Un des Marines demanda par la suite :

« -On va encore se faire attaquer beaucoup, comme ça?

-Ce n'est que le début. Les loyalistes n'abandonnent pas si facilement.

-Facilement? Avec la raclée qu'ils se sont pris?

-Ce n'est que la première d'une longue série! » clama E'ska.

Tandis, que les soldats fêté leur victoire, une grande interrogation parvint à Kawalsky. Comment un civil à moitié gelé et trouillard sait il tirer avec un pistolet. Il s’approcha de celui-ci qui était toujours avec Malcom et demanda d’un ton ferme :

« -J’avoue que je me suis bien fait avoir. J’ai eu tort de ne pas vous soupçonner autant que William. Mais là, vous n’avez plus d’excuse. Qui êtes vous vraiment ? »

Peres qui semble t’il s’attendait a cette question n’eu d’autres choix que de répondre et de déballer son sac.

[H.R.P : pas beucoup d'inspiration ce soir, désolé]
[H.R.P 2 : Vincent ! à toi de nous raconter une autre histoire de ton personnage]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mission de sauvetage dans le froid polaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission de sauvetage dans le froid polaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Challenge] SDF (Sims Dans le Froid)
» Chapka Du Froid Polaire Spécial Barbare
» Chapka du froid polaire spéciale barbare
» [Mission S-G] Sauvetage dans la Zone 67
» MIssion de sauvetage H-00 (Adj Free et Rokins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace contrôlé par le CSNU. :: 
Coral
-
Sauter vers: